Nous avons 697 invités et 10 inscrits en ligne

Weingut Willi Schaefer, Graach (Mosel)

  • Messages : 1293
  • Remerciements reçus 2

blackmania a répondu au sujet : Re: Quand Willi Schaefer rencontre quelques gloires de la Moselle au pied du Trocadéro

Quelle belle dégustation...c'est aujourd'hui mon rêve vinique d'accéder aux belles quilles de Schaefer et Thanisch.

Mais c'est très difficile à trouver.
#31

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19950
  • Remerciements reçus 669

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Quand Willi Schaefer rencontre quelques gloires de la Moselle au pied du Trocadéro

Mais c'est très difficile à trouver.

sur les sites de vente en ligne allemands, pas du tout.
#32

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1203
  • Remerciements reçus 959

vivienladuche a répondu au sujet : Re: Quand Willi Schaefer rencontre quelques gloires de la Moselle au pied du Trocadéro

Laurent, pourrais-tu nous en dire plus? Par MP, si faire de la pub va à l'encontre de la charte.
J'ai épuisé mon stock de Schaefer pour cette dégustation!!!

Merci à toi

Vivien
#33

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1293
  • Remerciements reçus 2

blackmania a répondu au sujet : Re: Quand Willi Schaefer rencontre quelques gloires de la Moselle au pied du Trocadéro

Oui sur les sites Allemands, mais j'avoue que je m'y aventure pas trop.

Disons qu'en France c'est difficile à trouver...
#34

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1293
  • Remerciements reçus 2

blackmania a répondu au sujet : Re: Quand Willi Schaefer rencontre quelques gloires de la Moselle au pied du Trocadéro

Karl.Kerler.de...

Je vais me lancer aidé de ma sœur qui parle allemand!
#35

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 985
  • Remerciements reçus 1

kamuro a répondu au sujet : Re: Quand Willi Schaefer rencontre quelques gloires de la Moselle au pied du Trocadéro

Une bonne adresse : www.weinhaus-trier.de/

Stephane
#36

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 767
  • Remerciements reçus 28

MB a répondu au sujet : Re: Quand Willi Schaefer rencontre quelques gloires de la Moselle au pied du Trocadéro

Invité chez Vivien, grand connaisseur de vins allemands (grand connaisseur tout court à vrai dire), j'étais présent le 1er septembre. Invité bien avant, l'attente a été longue. J'ai même décalé mon départ en vacances pour pouvoir être présent.

Impression générale

Tout d'abord, j'ai mis la moyenne à tous les vins. Il n'y a donc eu aucun vin qui m'ait déplu. Je ne décrirais ici que ceux qui ont retenu mon attention que ce soit favorablement ou non.

Ceux que j'ai préférés

Tout d'abord le CR:spätlese lot 11 2004 Schaeffer (n°7) qui avait une vraie personnalité. Pour moi, c'est celui qui, par cette présence différente, sort du lot même si ce n'est, avec 15/20, pas celui que j'ai le mieux noté. Mais, à mon sens, le plus original de tous.

Autre excellent flacon, également noté 15/20, l'CR:auslese GK 2001 Loosen (n°13) qui, magré un nez fermé, s'est révélé en bouche par sa gestion magistrale des sucres au service d'un vin complexe. Une vraie gourmandise.

Et, pour moi, le meilleur de la soirée avec 16/20 : le CR:beerenauslese 2005 O (n°15). Excellent vin : du fruit, de la jeunesse, de la fraîcheur, de la compexité enrobés par des sucres bien intégrés. Manifestement, le clou de la soirée.

Ceux que j'ai le moins aimés

J'ai trouvé sur le CR:kabinett 2004 Haag (n°2) des notes de brioche, des notes fermentaires et du gaz. Je lui ai mis tout de même 12/20 mais pas mon truc.

Idem pour l'CR:auslese 2005 Scaeffer (n°12) auquel j'ai mis 12/20 car manifestement déséquilibré par le sucre.

Il n'y en a vraiment qu'un où j'ai coincé : l'CR:auslese 1988 Tanish (n°3). Je lui ai mis 11/20. Je l'ai trouvé court, simple et empreint d'une acidité un peu trop pésente. Pour un auslese, pas compris.

L'expérience des lots

Cette dégustation a été également pour moi l'occasion de comprendre l'importance des lots. Même millésime, même vin, seul le lot est différent. Et pourtant des vins au final totalement différents. Les lots imprègnent indubitablement les vins au point qu'il est impossible de les confondre. L'erreur est finalement grande de croire que les millésimes ou les niveaux de Prädikat sont différents.

Amicalement.
Maxime.
#37

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2217
  • Remerciements reçus 20

denaire a répondu au sujet : Re: Quand Willi Schaefer rencontre quelques gloires de la Moselle au pied du Trocadéro

Merci pour ces CR, très très belle dégust (tu)

Concernant le Bernkasteler Lay auslese 1988, on l'avait goûté de manière mitigée avec les gunthards il y a un peu moins de six mois. Pas d'acidité excessive, c'est plutôt bon, mais un peu fatigué, à l'aromatique en demi-teinte, et manquant un peu de pureté aromatique et de longueur.

Mathieu
#38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1203
  • Remerciements reçus 959

vivienladuche a répondu au sujet : Re: Quand Willi Schaefer rencontre quelques gloires de la Moselle au pied du Trocadéro

Hello Mathieu,

L'Auslese 88 de Thanisch n'était pas fatigué du tout à mon avis. Le bouchon n'était presque pas imbibé et en excellent état (je dois même l'avoir gardé).
Ce vin n'a fait que progresser du samedi soir au dimanche soir. Après les derniers commentaires dessus, j'ai eu un peu peur mais la bouteille s'est révélée au final un superbe vin qui à mon avis en avait encore largement sous la pédale.

Vivien
#39

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2217
  • Remerciements reçus 20

denaire a répondu au sujet : Re: Quand Willi Schaefer rencontre quelques gloires de la Moselle au pied du Trocadéro

Vivien,

Ok. Il est bien possible qu'il y ait une certaine variabilité entre bouteilles, pour des flacons de cet âge... En ce qui me concerne j'en avais bu une autre avant celle relatée dans le précédent CR, qui se présentait un peu mieux.

Mathieu
#40

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6619
  • Remerciements reçus 3701

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Quand Willi Schaefer rencontre quelques gloires de la Moselle au pied du Trocadéro

Invité également par Vivien, je le remercie à nouveau chaleureusement pour cette superbe soirée ! (tu)

Et je me dis que cela peut-être intéressant d'avoir l'avis, même succinct et télégraphique (recopie brute de mes notes du moment), d'un quasi-néophyte puisque je n'avais pas dû goûter à plus de 10 vins allemands avant cette occasion ...J'ai donc nettement doublé mon expérience ! ;)

Vin n° 1 Weingut Daniel Vollenweider, Riesling Schimbock 2005 (AP11-06)
Robe d'un or soutenu.
Nez très intense, fruits exotiques, coing, citron confit, belle minéralité.
En bouche, très belle richesse amenée par les SR, mais cela reste bien équilibré, finale longue et fraîche.
Cela démarre fort : 17 / 20.

Vin n° 2 Weingut Fritz Haag, Riesling Kabinett 2004, Brauneberger Juffer (AP03-05)
Robe paille, quelques bulles accrochent la paroi du verre.
Nez assez intense, très pétrolé, quelques notes d'agrumes.
Bouche perlante, sur la finesse, très peu de sucre sauf en finale, digeste, axée sur la minéralité.
15,5 / 20

Vin n°3 Weingut Wwe Dr H Thanisch, Riesling Auslese 1988, Bernkasteler Lay (AP14-89)
Robe or clair.
Nez intense, avec une minéralité de classe, des arômes truffés et fumés du plus bel effet.
Superbe équilibre en bouche, rondeur sphérique, le fumé prend le pas sur la minéralité.
17,5 / 20.

Vin n° 4 Weingut Willi Schaefer, Riesling Spätlese 2005, Graacher Domprobst (AP08-06)
Robe or clair.
Nez intense, premier nez sur le citron puis très fine minéralité (hydrocarbures mais élégants ...).
Bouche sur la finesse et l'élégance (le léger perlant y contribue ?), sucre présent sans trop d'empreinte, belle longueur.
16,5 / 20.

Vin n°5 Weingut Willi Schaefer, Riesling Spätlese 2004, Graacher Domprobst (AP09-05)
Robe d'un bel or.
Nez assez intense, sur les fruits exotiques et la nèfle, faible minéralité.
Attaque ronde, fruitée, puis belle acidité, plus que minéralité, qui allonge bien la finale.
16,5 / 20.

Vin n° 6 Weingut Willi Schaefer, Riesling Spätlese 2004, Graacher Domprobst (AP10-05)
Robe bien dorée.
Nez très ouvert et expressif.
Bouche riche, malgré un peu de gaz, belle matière qui s'exprime par le sucre et le fruité, longue finale sur de beaux amers.
Ne diffère du vin n° 5 que par le lot !!!! Très différent et globalement un peu plus apprécié par moi : 17 / 20.

Vin n° 7 Weingut Willi Schaefer, Riesling Spätlese 2004, Graacher Domprobst (AP11-05)
Robe d'un or assez soutenu.
Nez très intense, expressif et complexe : minéralité, arômes fruités et floraux, la rose est presque envoutante !
Bouche d'une finesse cristalline, grande fraîcheur, le sucre est complètement intégré, grande buvabilité et belle finale saline. Encore un lot différent et on monte en niveau : 17,5 / 20.

Vin n° 8 Weingut Willi Schaefer, Riesling Spätlese 2003, Graacher Domprobst (AP11-04)
Robe d'un or assez clair.
Nez intense, principalement sur le pétrole.
Bouche d'une grande richesse, plus de sucre que les précédents, m'équilibre n'est pas encore parfait.
Il y a encore de l'acidité mais suffisamment pour attendre que les sucres soient suffisamment mangés ?
15,5 / 20.

Vin n° 9 Weingut Robert Weil, Riesling Spätlese, Kiedrich Gräfenberg 1999 (AP030-00)
Robe d'un or assez soutenu.
Nez assez ouvert mais plutôt monolithique, sur la minéralité et les champignons.
Bouche peu expressive, même si l'équilibre est correct, plus sur la fraîcheur (finale très citronnée) que la richesse.
Nota : certains ont trouvé quelques notes de bouchon.
15 / 20.

Vin n° 10 Weingut Fritz Haag, Riesling Auslese 1998 Fuder 6, Brauneberger Juffer Sonnenuhr (AP06-99)
Robe non notée.
Nez puissant, très expressif et étonnant, complexe : caramel, cire, miel, orange sanguine, il y a tout cela dans ce très beau nez !
Bouche très riche, sur les mêmes arômes qu'au nez, beaucoup de volume, les sucres sont très présents sans que cela gêne, très belle persistance.
Un seul petit reproche : peut être un peu d'acidité pour aller beaucoup plus loin. 18 / 20.

Vin n° 11 Weingut Willi Schaefer, Riesling Auslese 2004, Graacher Himmelreich (AP12-05)
Robe paille soutenue.
Nez intense, superbe minéralité, d'un classicisme magnifique.
Attaque grasse et fruitée, du sucre mais pas trop, belle fraîcheur (perlant mais aussi acidité). Très grande élégance : 17,5 / 20.

Vin n° 12 Weingut Willi Schaefer, Riesling Auslese 2005, Graacher Domprobst (AP11-06)
Robe non notée (il se fait tard ...).
Nez très intense, fruits exotiques, caramel.
Bouche riche, fruits de belle maturité, assez d'acidité mais peu de minéralité.
16 / 20.

Vin n° 13 Weingut Dr Loosen, Riesling Auslese 2001 Goldkapsel, Wehlener Sonnenuhr
Robe or clair.
Nez assez ouvert, fruits exotiques, un peu de miel.
Il attaque doucement puis prend une belle ampleur en s'appuyant sur une colonne vertébrale solide, longueur phénoménale.
17,5 / 20.

Vin n° 14 Weingut Reinhold Haart, Riesling Auslese 1995 Goldkapsel, Piesporter Goldtröpfchen (AP12-96)
Robe or ambré.
Nez puissant et bien complexe, beaucoup de raisins secs, miel.
Bouche corsée et riche, mais également très grande fraîcheur, magnifique longueur, superbe finale.
17,5 / 20.

Vin n° 15 Weingut O, Riesling Beerenauslese 2005, Trabener Kraüterhaus (AP001-06)
Robe or très soutenu presque ambré.
Nez très intense, coing, raisins secs, pèche, miel, un peu d'acétone.
Richesse et concentration phénoménales en bouche, sur le coing, grande acidité qui porte le vin et va l'emmener loin.
18 / 20 et sans doute plus à l'avenir.

Vin n° 16 Vereinigte Weingutbesitzer Koblenz, Riesling Beerenauslese 1976, Ürziger Würzgarten (AP35-77)
Robe ambrée mais claire.
Nez très intense mais surtout très complexe : figue, orange amère, cédrat, miel, noix ...
Bouche concentrée sans richesse car les sucres ont été quasiment tous mangés, longueur extrême, finale gourmande et salivante.
Quelle longévité pour un vin d'une telle origine ! 18 / 20.

Bon je ne ferai pas de classement récapitulatif mais constaterai une fois de plus que nous avons tous des ressentis différents et que c'est tant mieux : vive ladiversité des vins et vive la diversité des dégustateurs !

J'ai découvert vraiment avec cette dégustation ces vins mosellans qui sortent de l'ordinaire pour un palais français, avec en particulier cette faible teneur en alccol qui permet d'enchaîner les flacons. Je n'ai pas toujours retrouvé les différences théoriques entre spätlese, auslese et beerenauslese. En effet j'ai trouvé plus de différence entre les trois spätlese 2004 de Schaefer qu'entre certains auslese et d'autres spätlese. C'est d'ailleurs ce qui a rendu plus difficile le choix de l'ordre de dégustation, et c'est le tout petit bémol que j'émettrai : après coup, certaines paires auraient pu être différentes ... mais c'est facile après coup !

Un grand merci encore à Vivien qui s'est mis en 42 (vins et accompagnements) pour nous faire passer une soirée qui restera dans nos mémoires.

Amitiés oenophiles.

Jean-Loup
#41

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 976
  • Remerciements reçus 155

mauss.th a répondu au sujet : CR: Willi Schaefer Graacher Himmerleich Spätlese 2010

CR:
Cela ne se passe pas au trocadéro, du coup je ressors l'autre topic.

Willi Schaefer Graacher Himmerleich Spätlese 2010

Au nez, c'est assez retenu, de la golden bien mur et un soupçon de fraise des bois sucrées en arrière plans.

En bouche, la matière est saillante, très vive, portée par une importante acidité. De la pêche blanche bien mûre et du citron. Un vin d'une finesse remarquable, le style du domaine que j'apprécie tout particulièrement. On ressent le sucre mais l'acidité et la finesse du vin contrebalance parfaitement. C'est harmonieux...

A 16,95 chez le caviste, je ne demande qu'à trouver un rapport Q/P équivalent, rouge, blanc, sucré, sec, toutes régions confondues.

Merci Willi :)
#42

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19950
  • Remerciements reçus 669

enzo daviolo a répondu au sujet : CR: Willi Schaefer Graacher Himmerleich Spätlese 2010

CR:
Domaine Willi Schaefer Riesling Graacher Domprobst Kabinett 2006
[size=x-small]AP 02-07. 8,5%[/size]
Nez exotique de mangue, d’orange, de citron vert, de roche mouillée et une touche iodée.
La bouche est pleine, superbement équilibrée, d’une gourmandise terrible. La vivacité compense bien le sucre résiduel, c’est salivant comme un bonbon acidulé exotique/agrumes et d’une belle longueur finale. J’adore. Très Bien +.
#43

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 277
  • Remerciements reçus 16

santorin a répondu au sujet : CR: Quand Willi Schaefer rencontre quelques gloires de la Moselle au pied du Trocadéro

Bonjour,

A mon tour de rendre enfin compte de mes notes.
J'en ai déjà eu l'occasion, mais je remercie Vivien pour son invitation et s'être décarcassé pour nous recevoir avec l'allant et la générosité qu'on lui connait.
Sa table nous attendait panachée de produits du jardin, du terroir, de tartes salées et sucrées maisons... se mariant avec bonheur aux vins.

Sans être expert des vins de cette région, loin s'en faut, j'ai eu l'occasion d'en déguster régulièrement ces dernières années et d'en encaver.
La simple évocation du domaine Schaefer, dont j'avais déjà croisé la route d'un Domprobst Auslese 2007 sublime, me faisait frémir d'envie.

Voici le fruit de mes notes, avec une préférence (vous le verrez dans ma synthèse de notes en fin de CR) pour Haag,
ce qui est habituel chez moi, et pas forcément objectif, tant ce domaine fait des vins qui me parlent et savent m'émouvoir.

En avant pour les notes, chiffrées cette fois-ci, suivant l'exemple de mes compères de dégustation.
Je note tous les vins et ne communique habituellement pas cet élément dans les CRs, mais, aller, pourquoi pas pour une fois?

Pour "ouvrir les papilles" nous avons débuté sur un cidre présendant de fines notes oxydatives, ample, élégant, long.

1 - *** Weingut Daniel Vollenweider, Riesling Schimbock 2005 (AP11-06)
Robe dorée, scintillante.
Nez sur le coing, la pate de fruits, rappelant un chenin.
Bouche ample et grasse, tendue par une fine et légère acidité assurant un très beau développement.
légèr, aérien.
La finale revient sur les sucres et s'épaissit.
L'ensemble est en même temps très rond et frais.
J'ai pensé à l'aveugle à un pirate et pour tout dire un chenin de Loire (Jasnière).
Bien, mais globament un peu rondouillard
14

2 - *** Weingut Fritz Haag, Riesling Kabinett 2004, Brauneberger Juffer (AP03-05)
Robe jaune clair, léger perlant apparent
Nez pierre à fusil, très minéral, "vin de caillou".
Bouche: Une acidité pulpeuse porte des arômes de citron vert, c'est très sec.
ça "crépite" c'est acidulé, mais la finale est courte, comme bridée par la jeunesse peut-être?
Bien: vif et net sur la pureté de l'agrume.
14,5

3 - *** Weingut Wwe Dr H Thanisch, Riesling Auslese 1988, Bernkasteler Lay (AP14-89)
Robe pâle, claire.
Nez complexe, pétrolé
Bouche sur les agrumes, une superbe acidité.
rétro truffée. Le genre d'équilibre que j'aime avec la sensation d'avoir 70 - 80g de résiduels bien tendus.
Superbe acidité. Grande longueur.
Un vin de grande classe, auquel ne manque qu'un brin de folie pour être vraiment grand.
16

4 - *** Weingut Willi Schaefer, Riesling Spätlese 2005, Graacher Domprobst (AP08-06)
Robe dorée.
Nez joli, complexe, sur le menthol et la poire.
Bouche très équilibrée, avec moins d'acidité que le vin précédent mais élégante.
Finale sur le miel de sapin et le pruneau
Très bon, ample et équilibré
15,5

5 - *** Weingut Willi Schaefer, Riesling Spätlese 2004, Graacher Domprobst (AP09-05)
Robe dorée.
Nez qui pétrole beaucoup, presque plastique, côté fruit je suis sur la pêche.
En bouche l'entrée est très vive. Le milieu de bouche est floral, plein.
La rétro est très citronnée.
Belle finale minérale.
Très bon, tout en crescendo
16

6 - *** Weingut Willi Schaefer, Riesling Spätlese 2004, Graacher Domprobst (AP10-05)
Robe dorée.
Nez ample et complexe, malgré quelques arômes de moisissure.
Bouche sur la mandarine, vive.
Finale très longue
Beaucoup de caractère
15,5

7 - *** Weingut Willi Schaefer, Riesling Spätlese 2004, Graacher Domprobst (AP11-05)
Robe dorée.
Nez sur la rose et le pamplemousse
Bouche très agréable, vive sur le pamplemousse encore, d'une grande fraîcheur.
Finale expressive et harmonieuse sur les mêmes arômes qu'au nez et avec un équilibre parfait.
Très très bon, tout en droiture et en finesse,
Un vin qui a beaucoup d'élégance.
16,5

8 - *** Weingut Willi Schaefer, Riesling Spätlese 2003, Graacher Domprobst (AP11-04)
Robe or pâle
Nez moins floral, plus fruité agrumes - acidulé
Plus de rusticité que les vins qui ont précédés, mais moins d'élégance.
Très direct, très long
15

9 - *** Weingut Robert Weil, Riesling Spätlese, Kiedrich Gräfenberg 1999 (AP030-00)
Robe non notée.
Le nez présente quelques arômes déviants, avec une pointe de liège et de litière de chats, des notes chimiques.
La bouche est très grasse, avec une "chaleur" liée au bouchon, pas prononcée au point de tuer le vin toutefois.
Derrière se cachent l'ananas et les fruits exotiques.
Finale plus sur le citron.
Après dégustation, le vin brule un peu les lèvres, ce que j'attribut au supposé défaut dans mes notes.
C'est dommage car en l'état je ne sais pas juger ce vin.

10 - *** Weingut Fritz Haag, Riesling Auslese 1998 Fuder 6, Brauneberger Juffer Sonnenuhr (AP06-99)
Robe or pâle
Magnifique nez sur la pêche, les fleurs, avec de belles notes de sous-bois et de champignon, un côté miellé.
La bouche est à la fois douce, sur les arômes déjà cités, et un côté sanguine en filigrane.
Des arômes vanillés limite toastés.
La persistance est belle, sur le caramel salé et le nougat, et rendue complexe par une petite pointe oxydée à la fin.
C'est très beau, complexe, fin et d'une netteté et précision diabioliques, j'adore.
18,5

11 - *** Weingut Willi Schaefer, Riesling Auslese 2004, Graacher Himmelreich (AP12-05)
Robe dorée bien colorée.
Superbe nez sur la poire, la pomme, avec beaucoup de complexité. Extêmement aromatique
En bouche une explosion de fruits, une sensation de plénitude et d'évidence.
C'est un vin direct, précis et qui conjugue une superbe fraîcheur et acidité à ses sucres dans un maelstrom aromatique.
Très belle finale complexe, dans la logique du vin.
Pas recrachable.
18

12 - *** Weingut Willi Schaefer, Riesling Auslese 2005, Graacher Domprobst (AP11-06)
Robe pas notée
Nez doux, beau, sur le pain d'épices.
Bouche sur l'orange et la clémentine, la liqueur est belle mais moins compensée par l'acidité que le précédent.
Finale fluide à laquelle je me prends à rêver qu'un surcroît d'énergie la transporte.
Bien
15

13 - *** Weingut Dr Loosen, Riesling Auslese 2001 Goldkapsel, Wehlener Sonnenuhr
Robe or clair.
Nez discret, fin, sur l'orange et qui pétrole légèrement.
Bouche serrée, solide, concentrée, au niveau d'acidité élevé. Ce vin est puissant et droit, strict.
Finale épicée, très longue.
J'adore les vins tendus et énergiques comme cette pépite.
17

14 - *** Weingut Reinhold Haart, Riesling Auslese 1995 Goldkapsel, Piesporter Goldtröpfchen (AP12-96)
Robe de miel.
Superbe nez cire d'abeille et miel, tarte tatin, fruits confits.
Bouche réellement structrée par son acidité, la matière est très vivante, la mâche porte en rétro des notes de rhubarbe que j'ai soulignées dans mes notes.
Le gras et la droiture sont réunis, belle fraîcheur, complexe, lacté.
Finale au niveau du reste du vin et très longue.
17,5

15 - *** Weingut O, Riesling Beerenauslese 2005, Trabener Kraüterhaus (AP001-06)
Robe ambrée sombre.
Nez Lilas, muguet (bref fleurs blanches), miel d'acacia, pruneau, très aromatique et précis.
Une véritable liqueur opulente, aux notes de de pâtes de fruits (coing, abricot), se conjugue en bouche à une fraîcheur remarquable.
Beaucoup de "résonance" entre les caractéristiques du vin qui fusionnent véritablement dans un ensemble remarquable de complétude.
Enorme longueur.
Vin de méditation
18

16 - *** Vereinigte Weingutbesitzer Koblenz, Riesling Beerenauslese 1976, Ürziger Würzgarten (AP35-77)
Robe ambrée.
Nez très complexe, sur la confiture d'orange et des arômes de noix et d'amandes, entre autres...
Bouche présentant un côté herbes aromatiques, et du torréfié.
La bouche se déparre de son oxydation vers une explosion de fruits.
Ce vin finit tel un vieux Rivesaltes, épicé, puis sans fond de complexité, évidemment complexe et d'une longueur prodigieuse.
C'est magnifique un vin allemand parvenu à sa maturité.
Moi qui aime les vins vieux, je suis vraiment comblé par celui-ci
17

Mon palmarès personnel est le suivant

1 - Weingut Fritz Haag, Riesling Auslese 1998 Fuder 6, Brauneberger Juffer Sonnenuhr (AP06-99): 18,5
2 - Weingut Willi Schaefer, Riesling Auslese 2004, Graacher Himmelreich (AP12-05) : 18
3 - Weingut O, Riesling Beerenauslese 2005, Trabener Kraüterhaus (AP001-06) : 18
4 - Weingut Reinhold Haart, Riesling Auslese 1995 Goldkapsel, Piesporter Goldtröpfchen (AP12-96) : 17,5
5 - Vereinigte Weingutbesitzer Koblenz, Riesling Beerenauslese 1976, Ürziger Würzgarten (AP35-77): 17
6 - Weingut Dr Loosen, Riesling Auslese 2001 Goldkapsel, Wehlener Sonnenuhr : 17
7 - Weingut Willi Schaefer, Riesling Spätlese 2004, Graacher Domprobst (AP11-05) : 16,5
8 - Weingut Wwe Dr H Thanisch, Riesling Auslese 1988, Bernkasteler Lay (AP14-89) : 16
9 - Weingut Willi Schaefer, Riesling Spätlese 2004, Graacher Domprobst (AP09-05) : 16
10 - Weingut Willi Schaefer, Riesling Spätlese 2004, Graacher Domprobst (AP10-05) : 15,5
11 - Weingut Willi Schaefer, Riesling Spätlese 2005, Graacher Domprobst (AP08-06) : 15,5
12 - Weingut Willi Schaefer, Riesling Spätlese 2003, Graacher Domprobst (AP11-04) : 15
13 - Weingut Willi Schaefer, Riesling Auslese 2005, Graacher Domprobst (AP11-06) : 15
14 - Weingut Fritz Haag, Riesling Kabinett 2004, Brauneberger Juffer (AP03-05) : 14,5
15 - Weingut Daniel Vollenweider, Riesling Schimbock 2005 (AP11-06) : 14

NON NOTE: Weingut Robert Weil, Riesling Spätlese, Kiedrich Gräfenberg 1999 (AP030-00)

Ce qui m'a beaucoup marqué, c'est la différence entre les lots ici constatée est vraiment sidérante,
c'est bien au delà de ce que j'avais imaginé.
Nous ne nous sommes simplement pas retrouvés en face des mêmes vins !

Amitiés,

William
#44

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6619
  • Remerciements reçus 3701

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : Re: Quand Willi Schaefer rencontre quelques gloires de la Moselle au pied du Trocadéro

William,

tu es un sage qui sait utiliser une belle étendue de notes, alors que je reste trop dans une gamme resserrée ...

Jean-Loup
#45

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 277
  • Remerciements reçus 16

santorin a répondu au sujet : Re: Quand Willi Schaefer rencontre quelques gloires de la Moselle au pied du Trocadéro

Jean-Loup,

Mon système de notation étale beaucoup mes notes et repose sur les critères suivants:
Robe sur 5 ( je mets 2,5 quand non noté)
Nez sur 10
Entrée en bouche sur 10
Structure equilibre sur 10
Finale sur 5 ( je n' ai mis 5 que très rarement, étant très sévère sur ce critère)

J'ai tâtonné pour parvenir à ca système qui me convient et hiérarchise vraiment car je me suis fait un système sur-mesure derrière ( calcul du rapport qualité prix, note moyenne par cépage et région, domaine favori... Ect).
Du coup 16 c'est TB et 15,5 TB- chez moi, ce qui peut paraître sévère par contre.

William
#46

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1203
  • Remerciements reçus 959

vivienladuche a répondu au sujet : Re: Quand Willi Schaefer rencontre quelques gloires de la Moselle au pied du Trocadéro

Attention, nos grands dégustatteurs B&D, Bob P et Stephan Tanzer n'ont qu'à bien se tenir!!!
Quel plaisir à te lire William, voilà pourquoi je te tannais pour que tu écrives tes commentaires.
Grâce à toi j'arrive à me souvenir en lisant l'essenzia de tes propos.

Amitiés

Vivien
#47

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 976
  • Remerciements reçus 155

mauss.th a répondu au sujet : CR:Willi Schaefer Riesling Graacher Domprobst Kabinett 2010

Willi Schaefer Riesling Graacher Domprobst Kabinett 2010 CR:

Nez pas très causant, et ce depuis deux jours. De légères notes de raisains de table verts et bien mûres, un peu de fruit jaune en soutien.
En bouche le vin parle plus et est très vif: c'est plein, ca patine, et comme toujours, le trio alcool/sucre/acidité est tout à fait harmonieux.
Attaque et finale de citron vert, pêche blanche en milieu de bouche, quelques notes discrètes de silex et de saffran.
Salivant également.
Toujours un plaisir, cette bouteille!
#48

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 97
  • Remerciements reçus 0

momus87 a répondu au sujet : Re: Quand Willi Schaefer rencontre quelques gloires de la Moselle au pied du Trocadéro

Cher Vivien, quelle belle dégustation ! J'aurais souhaité ouvrir un beau riesling de Moselle, moi aussi, sur un fromage unique. Que me conseilleriez-vous comme fromage ? J'ai des VV de Schloss Gobelsburg 2007 ou également un JJ Prühm Wehlener Sonneuhr Kabinett 2004. Mes autres riesling sont soit des Auslese ou des Spätlese... Difficiles à accorder avec le fromage, non ? D'autant plus que suit un dessert accompagné d'un vin sucré, également... Merci infiniment pour vos conseils... Sinon, un beau Riesling alsacien peut-il convenir sur un fromage ? J'ao Boxler, Ostertag, de beaux Triembach, de vieux Weinbach... merci encore.... Stéphane
#49

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 976
  • Remerciements reçus 155

mauss.th a répondu au sujet : CR:Weingut Willi Schaefer - Graacher RIesling Feinherb 2012

CR:Weingut Willi Schaefer - Graacher RIesling Feinherb 2012
Le vin est d'un jaune très pâle et limpide. Aucune trace de pétillant.
Au nez, c'est pur et expressif, citroné, on sent déjà une forte acidité dans le vin.
L'attaque est légèrement sucrée, mais dès le milieu de bouche ces SR sont tranchés par une acidité très vive.
Le vin est bien équilibré (acidité un shwaia trop perceptible) et le sucre le sert aussi.
Je le trouve mieux équilibré que le Weingut Willi Schaefer - Graacher RIesling trocken 2012, qui sans le sucre parait très acide et un peu moins juste au niveau de l'équilibre.

Ces vins sont dans tous les cas très salivant et rafraichissant. De parfaites topettes pour l'été.
#50

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7973
  • Remerciements reçus 846

hyllos a répondu au sujet : Re: Weingut Willi Schaefer - Graacher RIesling Feinherb 2012

Je ne conseillerais pas d'ouvrir ça avant l'an prochain ou même deux ou trois. :) le Trocken 2011 est une tuerie en ce moment mais il a encore un sacré potentiel sous le pied. L'an dernier, il ne donnait qu'une fraction de ce qu'il donne cette année... Patience :)

Mais c'est vrai que les versions fruités goûtent toujours mieux en jeunesse du fait que l'acidité semble mieux intégrée.

En tout cas l'ensemble des 2012 est magnifique, surtout les Spätlese...
#51

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19950
  • Remerciements reçus 669

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Weingut Willi Schaefer - Graacher RIesling Feinherb 2012

il y a une autre rubrique du même domaine ICI
#52

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 656
  • Remerciements reçus 95

Nilgiri a répondu au sujet : CR:Weingut Willi Schaefer - Graacher Domprobst Kabinett 2011

Bonjour,

dégusté mi aout lors d'un séjour instructif en Moselle allemande :

robe pale et claire. Le nez se compose d'effluves florales et de senteurs d'agrumes. l'attaque en bouche est vive. L'équilibre du vin doit beaucoup à la superbe trame acide qui étire le jus vers une finale salivante et fraiche.

vin payé 12€ ! Prix plaisir sidérant!

salutations

Christophe

Salutations, Christophe
#53

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 145
  • Remerciements reçus 7

lmpd64 a répondu au sujet : Re: Dégustation exceptionnelle au Weingut Willi Schaefer, Graach (Mosel)

Bonjour,

A a suite de la lecture de vos differents messages je viens d'acheter une bouteille de Graacher Domprobst Kabinett 2012 et une bouteille de Graacher Himmoreich spatlese 2012.

Je n'ai jamais eu la chance de gouter les vins de se domaine donc peux t'on boire ces vins maintenant ou faut 'il attendre. Il a t'il une difference entre ces 2 bouteilles?

Merci
#54

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 656
  • Remerciements reçus 95

Nilgiri a répondu au sujet : Re: Dégustation exceptionnelle au Weingut Willi Schaefer, Graach (Mosel)

Ci après les conseils de garde pour ces 2 vins issus de la publication de référence de Jean Fish et David Rayer www.moselfinewines.com : Mosel Fine Wines n°22 de juillet 2013:

Graacher Domprobst Kabinett 2012 : 2022-2037
Graacher Himmelreich spatlese 2012 : 2022-2037

Salutations

Christophe

Salutations, Christophe
#55

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 145
  • Remerciements reçus 7

lmpd64 a répondu au sujet : Re: Dégustation exceptionnelle au Weingut Willi Schaefer, Graach (Mosel)

Merci christophe pour l'info. Je vais donc attendre un peu pour les deguster.

Par contre je suis un peu perdu avec les numero de lots. Comment doit 'on interpreter le numero de lot? Y a t'il une logique avec les chiffres employes?

Par exemple :
Schaefer, Graacher Domprobst, Riesling Spätlese 1. Lage (AP -05-) 2012
Schaefer, Graacher Domprobst, Riesling Spätlese 1. Lage (AP -10-) 2012

ou encore
Schaefer, Graacher Himmelreich, Riesling Auslese (AP -09-) 2012
Schaefer, Graacher Himmelreich, Riesling Auslese 1. Lage (AP -04-) 2012

Faut 'il choisir le chiffre le plus eleve ?
#56

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 971
  • Remerciements reçus 602

peterka a répondu au sujet : Re: Dégustation exceptionnelle au Weingut Willi Schaefer, Graach (Mosel)

Petit rappel, si nécessaire, de la construction de l'AP.

Amtliche Prüfungsnummer
Tous les vins allemands de niveau QbA ou supérieur subissent un contrôle officiel de conformité pour obtenir l’agréation. Ce contrôle est à la fois technique (analyse chimique) et organoleptique. Ce dernier porte sur les arômes et les saveurs (« Geruch » und « Geschmack » ainsi que sur l’harmonie générale du vin. Chaque critère doit obtenir au moins une cote de 1,5 pt sur 5 pour que le vin soit accepté.
La structure du numéro est la suivante : 2 577 050 10 02
La séquence se détaille comme suit : région / commune / domaine / n° de rang d’embouteillage / année de dégustation.
Dans l’exemple (Cru concerné : 2001er Brauneberger Juffer Sonnenuhr Auslese—Weingut F.Haag), 2 = Moselle; 577 = Brauneberg; 050 = Fritz Haag; 10 = mise n°10 (dans ce cas-ci foudre n°10); 02 = dégusté en 2002.

C'est donc un indicateur administratif qui ne renseigne pas directement sur la qualité du vin... Seul un connaisseur du domaine (ou le domaine lui-même, bien sûr) ou une dégustation pourra te renseigner.

Pierre
#57

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 574
  • Remerciements reçus 49

davidr a répondu au sujet : Re: Dégustation exceptionnelle au Weingut Willi Schaefer, Graach (Mosel)

Bonjour,

En complément de la réponse faite à Lionel en message privé, je voudrais ajouter quelques informations générales. La fenêtre indiquée dans le message de Christophe (merci pour la réponse ;) ) correspond à notre prévision pour la maturité du vin. Comme il est indiqué dans les principes, les vins de Mosel offrent une phase primaire sur le fruit allant de une à trois années après le millésime qui est particulièrement attractive. Les 2012 se goûtent pour la plupart encore bien en ce moment.

Comme je le dirais pour toute autre région nouvellement découverte par un dégustateur, je conseille vivement de goûter les vins jeunes. Il faut se faire une idée du type des vins, afin également de mieux comprendre leurs évolutions. Même pour le domaine Willi Schaefer je n'ai absolument aucun doute sur le fait que ça ne peut que plaire...

Cordialement.
David Rayer
#58

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7973
  • Remerciements reçus 846

hyllos a répondu au sujet : Re: Dégustation exceptionnelle au Weingut Willi Schaefer, Graach (Mosel)

Willi Schaefer, ça je dois dire que tu as tout à fait raison... impossible que ça ne plaise pas !

Et puis j'ai quand même l'impression que c'est un domaine qui goûte toujours plutôt bien, contrairement à JJ Prüm qui peut être sacrément fermé. Non ?
#59

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 976
  • Remerciements reçus 155

mauss.th a répondu au sujet : Re: Dégustation exceptionnelle au Weingut Willi Schaefer, Graach (Mosel)

hyllos écrivait:
> Et puis j'ai quand même l'impression que c'est un
> domaine qui goûte toujours plutôt bien,
> contrairement à JJ Prüm qui peut être sacrément
> fermé. Non ?

J'aurais tendance à partager cet avis!
#60

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck