Nous avons 938 invités et 16 inscrits en ligne

Schloss Johannisberg

  • Messages : 2953
  • Remerciements reçus 3

arnaudm a créé le sujet : Schloss Johannisberg, Rheingau

Schloss Johannisberg

D - 65366 Geisenheim-Johannisberg
Telefon: +49 6722 700 90
Telefax: +49 6722 700 933
info @ schloss-johannisberg.de



www.schloss-johannis...





CR: Riesling Kabinett Trocken 1999

Robe or pâle brillante et limpide .
Nez très expressif (voir explosif) de pétrole , de fruits jaunes , de beurre .
Bouche très tendue et extrêmement précise à l'attaque , avec une très belle vivacité pure , rectiligne , qui progressivement arrive sur le beurre , les champignons frais . Léger sucre résiduel parfaitement fondu, au seuil de perception .

La finale grasse ! , équilibrée par une tension à faire rougir un clos STe Hune , est longue , pure .....queue de paon ... à tomber ce vin .
Au niveau d ' Egon Müller et Dr Loosen , sans problème . 18/20

"Mes goûts sont simples : je me contente de ce qu'il y a de meilleur ". O.Wilde
#1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 574
  • Remerciements reçus 51

davidr a répondu au sujet : Re: Schloss Johannisberger (Rheingau)

Le Schloss Johannisberg est une référence dans la région du Rheingau, et plus généralement pour toute l'Allemagne. Ce domaine historique dispose de 35 hectares de riesling plantés autour de son château. Les sols sont composés de quartz du Taunus (montagne sur laquelle se situe le vignoble, au Nord du Rhin), d'argile et de loess. La production de son vin 'Schloss Johannisberger' est un monopole.
Depuis la nouvelle loi de 1971, les différents niveaux de qualité sont différenciés par un code couleur sur les capsules :
- jaune : QbA (le reste était uniquement QmP)
- rouge : kabinett
- vert : spätlese
- argenté : Erstes Gewächs (le grand vin sec, depuis 2005)
- rose : auslese
- rose et doré : beerenauslese
- doré : trockenbeerenauslese
- bleu : eiswein

Les dernières années ont vu des changements importants, avec l'arrivée notamment de Christian Witte (premier millésime 2005). Il était présent lors de Vinexpo en juin dernier, pour ceux qui sont allés sur le stand vin allemand. Les 2005 et 2006 sont de très belles réussites, à mon avis au dessus de 1999. Les prix ont (bien) augmenté.

Arnaud, pourrais tu retrouver plus d'informations sur la contre-étiquette et la capsule, pour savoir de quel vin il s'agit exactement?
Merci en tout cas pour ces notes.
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2953
  • Remerciements reçus 3

arnaudm a répondu au sujet : Re: Schloss Johannisberger (Rheingau)

David , merci pour ces renseignements .

C'était un Kabinett (trocken).
Je ne l'ai pas précisé mais au bout d'une heure et demie le vin avait une puissance impressionnante . Je crois que je n'ai jamais dégusté un trocken de ce niveau là , même chez Egon Müller , Looseen ou Fritz Haag ! je vais certainement essayer de trouver des 05 .

Charles ,
Je n'en ai plus mais on pourra toujours essayer de te consoler avec un Ste Hune ou un auslese d'Egon ;)

"Mes goûts sont simples : je me contente de ce qu'il y a de meilleur ". O.Wilde
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2953
  • Remerciements reçus 3

arnaudm a répondu au sujet : Re: Schloss Johannisberger (Rheingau)

info trouvée sur le site WWW.75 cl :

"Schloss Johannisberg
S'il existe un domaine allemand qui jouisse d'une réputation internationale à l'égal des plus grands domaines français, on ne peut que penser au domaine Schloss Johannisberg.
S'il existe un domaine allemand qui jouisse d'une réputation internationale à l'égal des plus grands domaines français, on ne peut que penser au domaine Schloss Johannisberg.

La culture de la vigne sur de magnifiques coteaux remonte au règne de Charlemagne, avec à l'appui, des documents qui indiquent une production de 6 000 litres de vins en 817.

Le domaine s'étend sur une superficie de 35 hectares exclusivement plantés de Riesling et doté d' un superbe chai de plus de 200 mètres de long, d'une contenance d' un million de bouteilles. Le domaine fut le premier à être planté en cépage Riesling, en 1716 pour s'apercevoir ensuite, dès 1787, des effets bénéfiques de la pourriture noble sur le raisin.

C'est au XVIIème siècle, sous l'influence de l'évêque de Fulda, que furent fondées les bases de l'industrie viticole allemande telle qu'on la connaît aujourd'hui.

Le domaine est dirigé depuis 1982 par Wolfgang Schleicher dont la tâche est de s'assurer que chacune des 25,000 caisses sera distribuée aux clients qui la mérite.

"Le millésime 1999 est le plus grand depuis 1976."

"Mes goûts sont simples : je me contente de ce qu'il y a de meilleur ". O.Wilde
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 574
  • Remerciements reçus 51

davidr a répondu au sujet : Re: Schloss Johannisberger (Rheingau)

Bonjour Arnaud,

Wow, 18/20 pour le 'simple' kabinett trocken... quelles vont être les notes pour le spätlese trocken, et surtout les Erstes Gewächs 2005 et 2006 (encore supérieurs).

Des informations précises pourront être obtenues sur : www.schloss-johannis... (version allemande et anglaise).
Wolfgang Schleicher a été remplacé par Christian Witte.

Tu évoques Egon Müller, Fritz Haag et Loosen. Ces trois domaines sont dans une autre région, la Mosel-Saar-Ruwer. Plus précisemment, Egon Müller est en Saar, Fritz Haag et Loosen en Mosel (ces deux domaines sont très proches, en Mittel Mosel). Les sols y sont fortement schisteux, souvent en décomposition. Ils sont donc très différents du Rheingau. De plus, les grands vins produits par ces vignerons sont souvent de faible degré alcoolique, et avec du sucre résiduel. Les 'trocken' sont très rares, et considérés plutôt comme des vins d'entrée de gamme. Seul Loosen semble continuer dans cette voie. Egon Müller par exemple ne souhaite plus faire aucun sec (depuis quelques années déjà)!
Ces exemples ne sont donc, à mon avis, pas les plus appropriés. Ce qui est toutefois fort intéressant avec ces vins, c'est qu'au bout de quelques années le sucre résiduel est intégré, et donne une sensation de vins secs. Je rappelle tout de même que ce type de vins est mon favori et j'en ai bu de nombreuses bouteilles pendant les fêtes! (dont une splendide Brauneberger Juffer-Sonnenuhr spätlese -14- Fritz Haag 1989, issue des enchères).

J'ai participé à la dégustation des Erstes Gewächs/Grosses Gewächs à Wiesbaden en août dernier (millésime 2006, production de grands vins secs de toute l'Allemagne). Il suffit de voir la liste pour s'apercevoir que la Mosel-Saar-Ruwer est quasi absente.
Il existe tout de même quelques très beaux riesling secs produits dans cette région, et je te conseille par exemple les domaines suivants : Von Othegraven, Van Volxem, Heymann Löwenstein.

Ensuite, pour la production de grands riesling secs, il faut se tourner vers d'autres régions, et notamment Rheinhessen, Nahe et Pfalz (Palatinat). J'avais déjà signalé dans cette rubrique le superbe Niederhäuser Hermannshöhle GG Dönnhoff 2006, la production mythique du Kallstadter Saumagen auslese trocken R Koehler Ruprecht (vendue, comme Clos Saint Hune, avec quelques années de décalage) ou encore le domaine Keller (dont je suis très proche...).

Salutations.
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Schloss Johannisberger (Rheingau)

Les vins du Rheingau affichent en général une puissance (alcoolique) supérieure à ceux de Moselle .
La confusion avec les grands d'Alsace est encore plus probable (cf le Toni Jost du Mittelrhein commenté récemment).

Vertus du millésime 99 : l'Auslese 99 Scharzhofberger d'Egon Muller est en effet prodigieux (sur le lot 22). Accord avec un homard et de la truffe blanche.

David,

La rencontre du Printemps se confirme ...
(il existe de grands Rieslings hors France et Allemagne, et même Slovaquie avec le château Bela géré par Egon...).;)
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9061
  • Remerciements reçus 298

RaymondM a répondu au sujet : Re: Schloss Johannisberger (Rheingau)

David,

J'ai vu chez un caviste un Riesling étiquetée "Schloss Johannisberg" mais je n'ai malheureusement pas relevé les réferences exactes.

Comme la bt n'était vraiment pas chère, je pense qu'il ne s'agit pas du même Schloss Johannisberg " ????? ou alors d'un premier prix dans la gamme (vers 15€)

Raymond
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 574
  • Remerciements reçus 51

davidr a répondu au sujet : Re: Schloss Johannisberger (Rheingau)

Bonjour Raymond,

Il n'existe qu'un Schloss Johannisberg, car c'est un monopole. A une quinzaine d'euros, c'est effectivement une entrée de gamme, du style Qualitätswein (QbA) ou kabinett trocken. Le site internet dont j'ai mis le lien dans mon précédent message donne quelques tarifs au domaine.

David.
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Schloss Johannisberger (Rheingau)

Souvenir d'un tout petit Schloss Johannisberg Riesling Spätlese 93
#9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : CR: Schloss Johannisberg Trockenbeerenauslese 2003

CR: Schloss Johannisberg Trockenbeerenauslese 2003

Je remercie un ami d'avoir fait cette petite folie. Bu en demi bouteille. Mon premier TBA. Je découvre un style de vin qui m'est complètement nouveau. Ma première impression au nez est fabuleuse. C'est une odeur très puissante de thé citronné. La bouche est extrêmement puissante et culmine au moment d'avaler le vin avec un pic d'acidité. On a l'impression de mâcher de la confiture. Cependant, la bouche n'est pas persistante et disparait exactement au moment d'avaler le liquide. Le vin n'évoluera pas.

L'impression que je garde est que le TBA est un vin massif mais un peu mono facette (le sucre, et une acidité très éphémère). Je suppose qu'il serait plus correct de tenter une comparaison entre un Beerenauslese et un Sauternes, mais ayant bu deux très grands (et jeunes) Yquem une semaine plus tôt, je trouve justement qu'Yquem a plus en lui cet équilibre parfait entre acidité et sucre. J'ai ainsi trouvé ces vins plus envoûtants car selon moi plus subtils, précis et balancés.

Peut-on espérer une évolution du vin au cours de sa vie (2003 étant très jeune)?
#10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9061
  • Remerciements reçus 298

RaymondM a répondu au sujet : CR: Schloss Johannisberger - Riesling Kabinett Trocken 2005

CR:Riesling Kabinett Trocken 2005 Schloss Johannisberger (Rheingau) 12°

Très bonne surprise avec ce vin entrée de gamme d'un des domaines les plus réputés d'Allemagne .
Le moins qu'on puisse dire après cette première bouteille c'est que c'est justifié .
C'est un vin élégant , d'une grande finesse , très aromatique sur des notes de péche ,de litchi , de raisin frais, une pointe d'agrumes .

Le vin est sec comme le laisse prévoir les 12° affichés mais la buvabilité reste aussi grande que pour les autres vins allemands à 7 ou 8° !

Quel dommage qu'on ne rencontre pas plus souvent ce type de vin allemand .

Raymond
#11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 447
  • Remerciements reçus 0

estephane a répondu au sujet : CR: Schloss Johannisberg - Riesling Trocken 2010

Bonsoir,

CR: Schloss Johannisberg - Riesling Trocken 2010
Robe très pâle et nez relativement discret à l'ouverture sur des notes d'agrumes.
En bouche, le vin paraît d'emblée assez sec mais pas tranchant. Les arômes ne sont pas exubérants mais élégants; je crois percevoir le chèvrefeuille...
L'ensemble est équilibré et salivant avec, pour mon goût, une acidité bien maîtrisée.
Une jolie découverte pour un vin simple mais bien fait et qui se boit très facilement.

Cordialement,

Stéphane

Cordialement,
#12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 447
  • Remerciements reçus 0

estephane a répondu au sujet : Question sur Schloss Johannisberger Spätlese

Bonjour,

En déplacement professionnel en Allemagne la semaine dernière, je me suis dit que c'était l'occasion de rapporter une ou deux bouteilles de vin blanc allemand.
Ayant eu l'occasion de goûter et d'apprécier le Trocken du domaine, j'ai souhaité acquérir une cuvée différente; j'ai donc opté pour le "spätlese" (étiquette verte). Seulement, comme je n'y connais rien dans la classification des vins blancs allemands, quelqu'un pourrait-il me dire s'il s'agit d'un sec, demi-sec ou moelleux (car j'ai lu qu'un spätlese peut avoir les trois caractéristiques...mais pas en même temps!).
Merci d'avance.

Cordialement,

Stéphane

Cordialement,
#13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 971
  • Remerciements reçus 602

peterka a répondu au sujet : Re: Question sur Schloss Johannisberger Spätlese

Sauf mention "trocken", un spätlese n'est jamais sec.
S'il s'agit du "Grünlack", voir ICI

Pierre
#14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 447
  • Remerciements reçus 0

estephane a répondu au sujet : Re: Question sur Schloss Johannisberger Spätlese

Pierre,

Merci pour cette précision. Il s'agit bien de ce vin dans le millésime 2011. Cependant, ne parlant pas l'allemand, ce vin est-il plutôt demi-sec ou vraiment moelleux?

Cordialement,

Stéphane

Cordialement,
#15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17856
  • Remerciements reçus 2673

Eric B a répondu au sujet : Re: Question sur Schloss Johannisberger Spätlese

On est dans le moelleux tendance liquoreux puisqu'il y a 93 g/l de sucres résiduels ( ce qui est beaucoup pour un simple Spätlese, mais ça s'explique par le fait qu'il n'y a que 7.5% d'alcool). Le sucre doit être bien équilibré par l'acidité qui est importante.

Eric
Mon blog
#16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 447
  • Remerciements reçus 0

estephane a répondu au sujet : Re: Question sur Schloss Johannisberger Spätlese

Bonjour Éric,

Oui, merci je viens effectivement de voir ça; on me l'a vendu comme un demi-sec mais ce n'est pas grave. J'en ferai un compte-rendu quand je l'aurai bu (mais je pense qu'il vaut mieux l'attendre un peu...).

Cordialement,

Stéphane

Cordialement,
#17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 976
  • Remerciements reçus 155

mauss.th a répondu au sujet : Re: Question sur Schloss Johannisberger Spätlese

Bonjour Stéphane,

2011 n'est pas un millésime qui traversera les décennies avec grâce, même si on est jamais à l'abri d'une belle surprise. C'est un bon millésime, mais qui a produit des vins d'une accessibilité étonnante, avec une certaine rondeur et un éclat du fruit. Les plus puristes diront que c'est un millésime qui manque de définition, d'angles obtenus par une grosse acidité, qui "manque" en 2011.
Tout ca pour dire que jeune, 2011 se boit très très bien. Sans doute un des meilleurs millésimes à boire jeune dans les années 2000.

Donc si tu as ramené deux bouteilles, n'hésite pas à en ouvrir une dans l'année. Pour vraiment en profiter, n'hésites pas à ouvrir la bouteille la veille pour le lendemain, ou à la carafer 1/2h. Aucun risque d'oxydation.
Si tu veux vraiment les encaver, horizon 2020/2025 pour les ouvrir, avant ce serait ingrat (les 2011 "devraient" commencer à se fermer d'ici la fin de l'année).

Spätese est, comme très bien dit en haut, un moelleux tendant vers le liquoreux. J'ajouterai juste que dans les Spätlese, point de Botrytis, donc du sucre oui, mais différemment d'un sauternes ou d'un tokaj.

Viel Spass comme on dit ici!
#18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17856
  • Remerciements reçus 2673

Eric B a répondu au sujet : Re: Question sur Schloss Johannisberger Spätlese

Aucun risque d'oxydation.

Tu m'étonnes. Il doit y avoir une belle dose de soufre pour empêcher les sucres résiduels de fermenter...

Eric
Mon blog
#19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 295
  • Remerciements reçus 2

gueva a répondu au sujet : Re: Question sur Schloss Johannisberger Spätlese

mauss.th écrivait:
> Bonjour Stéphane,
>
> 2011 n'est pas un millésime qui traversera les
> décennies avec grâce, même si on est jamais à
> l'abri d'une belle surprise. C'est un bon
> millésime, mais qui a produit des vins d'une
> accessibilité étonnante, avec une certaine rondeur
> et un éclat du fruit. Les plus puristes diront que
> c'est un millésime qui manque de définition,
> d'angles obtenus par une grosse acidité, qui
> "manque" en 2011.
> Tout ca pour dire que jeune, 2011 se boit très
> très bien. Sans doute un des meilleurs millésimes
> à boire jeune dans les années 2000.

M'étant quelque peu documenté, j'avais lu que 2011 en Allemagne était un millésime majeur outre-Rhin et qu'il était taillé pour traverser les années.
Certains vignerons comme Roman Niewodniczanski en Saar (Van Volxem) place ce millésime au plus haut dans la hiérarchie de ces 50 dernières années.
Rencontrés chez un caviste luxembourgeois le mois dernier, Fritz Haag (Mosel) et Dönnhoff (Nahe) louaient également les qualités de ce millésime et lui prédisaient un grand avenir.

Ta remarque sur l'accessibilité des 2011 est tout à fait correcte: la quasi-intégralité des Riesling allemands "régionaux" 2011 que j'ai dégustés m'ont semblé extrêmement flatteurs et agréables : de vrais vins de plaisir actuellement. A voir comment ils vont évoluer.
Les Erste Lage / Grosse Lage patienteront encore un peu en cave mais compte-tenu des informations glanées ci et là, j'avoue être optimiste quant à leur évolution dans le temps.

Manu
#20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 447
  • Remerciements reçus 0

estephane a répondu au sujet : Re: Schloss Johannisberger (Rheingau)

Merci à tous pour vos précisions.

J'ouvrirai donc ce 2011 avant la fin de l'année mais je n'en ai qu'une bouteille (j'ai également rapporté un Dr Loosen trocken 2011, qui devrait être sec, lui).

Cordialement,

Stéphane

Cordialement,
#21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2458
  • Remerciements reçus 628

bertou a répondu au sujet : Re: Schloss Johannisberger (Rheingau)

gueva écrit: M'étant quelque peu documenté, j'avais lu que 2011 en Allemagne était un millésime majeur outre-Rhin et qu'il était taillé pour traverser les années.


Cela dépend de la région. En ce qui concerne la Moselle, 2011 est un excellent millésime pour les vins secs et en Saar, les producteurs sont extrêmement satisfait. En Nahe, la qualité est aussi au rendez-vous.
Par contre en Rheingau, 2011 ne soulève pas autant d'enthousiasme. C'était un millésime difficile où il a fallut maîtriser les foyers de pourriture.
Plus bas en Rheinessen et Pfalz, les vignerons sont aussi très satisfait de ce millésime.

J'ai le même avis que Mauss.th concernant la très bonne accessibilité des vins. Des vins qui ont des acidités douces qui contrastent beaucoup avec les 2010.

Cordialement,
#22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 976
  • Remerciements reçus 155

mauss.th a répondu au sujet : Re: Schloss Johannisberger (Rheingau)

A moins d'avoir un rapport très particulier avec un vigneron, je trouve qu'il est très difficile d'entendre autre chose que "oui c'est un très bon millésime, nous sommes très satisfaits" lorsqu'ils sont en mode "vendeurs" sur des salons ou autres...Pour avoir l'avis sur le millésime N, attendre la sortie du millésime N+1 dans le commerce! J'ai entendu d'autres sons de cloches une fois les 2011 vendus...;)

Gouter beaucoup de 2012 à Mayence le WE dernier. Joli millésime, un peu à chemin entre 10 et 11. Du 11 avec un peu plus d'acidité et définition. De très belles réussites en mosel et pfalz.
#23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2458
  • Remerciements reçus 628

bertou a répondu au sujet : Re: Schloss Johannisberger (Rheingau)

Je me suis sans doute mal exprimé en utilisant le terme "les vignerons sont satisfaits" et autres.
C'est en fait via la dégustation que j'ai pu me faire une bonne idée du millésime surtout en Moselle avec les vin secs. Nous avons eu une très belle dégustation d'une vingtaine de vins secs de cette région. Une grosse dizaine de Rheinessen et le même nombre pour le Pfalz et le Rheingau, cinq vins de chez Emrich-Schôleber, Dönnhoff et Schäfer-Frolich du Nahe. En outre, j'ai eu quelques belles discussions avec certains collègues qui connaissent bien l'Allemagne (Arne Ronold, Arnt Egil Nordlien et Eirik Andersen pour les noms). Sans oublier la lecture de revues et articles sur le net et le papier.

Cordialement,
#24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 295
  • Remerciements reçus 2

gueva a répondu au sujet : CR: Schloss Johannisberg - Riesling 2012 QbA Gelblack Trocken

CR: Schloss Johannisberg - Riesling 2012 QbA Gelblack Trocken

Nez délicat sur les agrumes, la pomme verte, herbe mouillée.
La bouche est assez droite, marquée par une acidité haute apportant de la fraîcheur mais également une certaine raideur à l'ensemble.
Les notes d'agrumes (citron surtout) ressortent beaucoup jusqu'en finale, d'une longueur correcte.
On aurait apprécié davantage de gourmandise. Peut-être est-il encore trop jeune...
Bien mais à prix égal voire pour quelques euros de moins, j'ai préféré les Riesling régionaux de Dönnhoff, Schäfer-Frohlich et Van Volxem.
La bouteille restante patientera encore quelques années.

Manu
#25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2458
  • Remerciements reçus 628

bertou a répondu au sujet : CR: Schloss Johannisberg - Riesling Auslese 1997

Bu lors de cette soirée

CR: Schloss Johannisberg - Riesling Auslese 1997
Le dernier vin est clairement évolué sur le champignon, truffe, fruit confit, grillé, hydrocarbure, miel, touche de caramel. Un côté un peu carton mouillé pas des plus agréables. Profondeur moyenne.
Pas très puissant, c'est fin. Moyennement sucré avec une bonne acidité. Mais le vin ne me parle pas beaucoup. La longueur est bonne mais sèchante et sur le thé.
Bien mais c'est fatigué.
#26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 847
  • Remerciements reçus 40

Steuf a répondu au sujet : Visite dominicale au Schloss Johannisberg (Rheingau)

Un beau dimanche ensoleille, le temps parfait pour une petite visite au Schloss Johannisberg.

Un superbe endroit, avec un restaurant ayant quelques vins rares du domaine a la carte (vu rapidement a la carte un Spätlese de 1964) frequente aussi par les visiteurs non-oenotouristes pour sa vue sur les vignes en contrebas du Rhin, ainsi que pour sa grande terrasse ou l'on peut deguster entre autres des sekt de chez G.H Mumm, une autre maison appartenant au groupe Henkel (fabricant entre autre du sekt "de masse" Fürst von Metternich). Un lieu ideal pour prendre un verre au vert!

Nous en profitons donc pour decouvrir le domaine aux bord des vignes avec CR: une demi 2011 Schloss Johannisberger "Silberlack" Erstes Gewächs.



Nez: Notes d'hydrocarbures, en finesse, belle pureté.
Des notes de miel, de fruits jaunes murs, mais aussi de banane sechée.
Ensemble seducteur.

Bouche: Attaque un peu généreuse, mais bouche bien equilibrée, acidite présente mais bien integrée.
Sensation carressante au fil de la bouche, finesse sur les fruits murs.
Finale de longueur correcte, sur les hydrocarbures, belle buvabilite. Tres Bien -

Apres quoi, une halte rapide a la Vinotheque du domaine, avec un rapide passage en revue de quelques bouteilles ouvertes dans la meme categorie:

CR: 2012 Schloss Johannisberger "Silberlack" Grosses Gewächs

Nez: Plus expressif que son grand frere 2011 deguste juste avant.
Un nez sur les herbes & epices sechees, pointe de caramel et de miel.

Bouche: Vivacite notoire, mais bel equilibre au fil de la bouche.
Finale de jolie longueur, sur les hydrocarbures, avec une pointe d'amertume. Tres bien, j'encave.

On nous propose ensuite de gouter une mini verticale sur la cuvee CR: Rüdesheimerberg Rottland de chez G.H von Mumm, qui appartient au meme groupe que Schloss Johannisberg. Le terroir n'est plus le meme que celui du "Silberblack" deguste sur 11 et 12, il est situe a 5 km de la, sur des sols schisteux, la ou les parcelles de "Silberblack" de Schloss Johannisberg sont situees sur un sol argileux d'apres ce que j'ai pu comprendre. Membre du VDP depuis 2012.

CR: 2012 G.H von Mumm Rüdesheimer Berg Rottland Grosses Gewächs

Nez: Tres porte sur le fruit mur, cocktail de fruits blancs, la peche notamment. Belle fraicheur.

Bouche: Une bouche genereuse en attaque, qui se retend crescendo au fil de la bouche.
Finale repart sur l'acidite, avec une pointe d'amertune, sur la prune. Bien mais ca manque de profondeur.

CR: 2011 G.H von Mumm Rüdesheimer Berg Rottland Erstes Gewächs

Nez: Tres porte sur les hydrocarbures, avec une touche minerale.
Des notes de fruits murs, la poire notamment.

Bouche: Une bouche assez "plastique" mais manque de matiere a mon gout.
Bouche equilibree, un peu monotone, finale un peu courte, legere amertume. Pas ultra expressif. Le plus faible du trio ce jour, a revoir Moyen +

CR: 2010 G.H von Mumm Rüdesheimer Berg Rottland Erstes Gewächs

Nez: Jolie rondeur et davantage de profondeur et de complexite que les 2 precedents.
Notes de fruits exotiques, belle trame petrolee.

Bouche: Tres acide encore, serree la ou le nez est beaucoup plus avenant.
Matiere interessante, des notes d'ananas et de fruits exotiques.
Pas ininteressant du tout, j'hesite meme a encaver pour lui donner sa chance d'ici quelques annees, mais a revoir en l'etat, Bien +.

Pour finir, approche sur une derniere cuvee, Johannisberger Hölle toujours chez G.H von Mumm, et retour sur une parcelle voisine du Schloss Johannisberg avec une typicite similaire au Silberlack.

CR: 2011 G.H von Mumm Johannisberger Hölle Erstes Gewächs

Nez: Tension nette dans un caractere bien petrole.
Complexite plus palpable et plus fine que sur Rüdesheimer Berg Rottland.

Bouche:Une bouche plus riche, ronde, un peu sucrayeuse en milieu de bouche.
La tension revient en finale, avec une nette pointe acide qui tranche avec le reste de la bouche. Belle matiere mais un cran en dessous de Schloss Johannisberger "Silberlack" Erstes Gewächs. Bien++

Au final, des longueurs un peu courte et une matiere pas toujours au rendez-vous sur les G.H von Mumm Rüdesheimer Berg Rottland, la ou Schloss Johannisberger Erstes Silberlack semble posseder davantage de facettes et donc de complexite, avec un pedrigree plus complet. Le seul Johannisberger Hölle Erstes Gewächs goute ce jour se situait qualitativement entre les deux.

Stéphane
#27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 971
  • Remerciements reçus 602

peterka a répondu au sujet : Re: Visite dominicale au Schloss Johannisberg (Rheingau)

J'ai toujours eu l'impression que von Mumm apparaissait (volontairement ou non) comme une sorte de "sous-marque" du "Schloss".
Mais ce n'est sans doute qu'une impression, éprouvée sur des bouteilles dégustées, il est vrai, il y a déjà un bon moment.

Pierre
#28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 847
  • Remerciements reçus 40

Steuf a répondu au sujet : Re: Visite dominicale au Schloss Johannisberg (Rheingau)

Je ne sais pas si c'est une sous marque, mais ta remarque n'est peut etre pas denuee de sens au vu de leur positionnement commercial different, 25€ pour les EG/GG chez Mumm contre 35-40€ (dans la lignee de la plupart des GG de qualite) pour les memes cuvees du Schloss Johannisberg.
Qualitativement en tout cas, elle n'etaient hier clairement pas au niveau du "Schloss".

Stéphane
#29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4036
  • Remerciements reçus 421

icna a répondu au sujet : CR: Schloss Johannisberg - Riesling Trocken Gelblack 2013

CR: Schloss Johannisberg - Riesling Trocken Gelblack 2013

Commentaire le lendemain de l'ouverture.

Le nez est très frais sur le melon d'eau, les fruits jaunes et un peu de citron.
La bouche est sèche sur la poire, le melon d'eau, c'est assez juteux tout en restant bien sec avec du citron en deuxième partie de bouche. Il y a aussi un très léger coté hydrocarbure. Ca finit assez long sur la poire et des amers avec une impression d'eau de roche. C'est pas mal fait, surtout le coté juteux qui est sympa mais ça manque de tension à mon gout.

Quentin
#30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck