Nous avons 772 invités et 17 inscrits en ligne

Weingut Dönnhoff

  • Messages : 26
  • Remerciements reçus 16

Thejib21 a répondu au sujet : CR: Weingut Dönnhoff, Oberhäuser Leistenberg Riesling Kabinett, 2006

Bonjour,

Je connais très peu les vins allemands, dont je ne possède que quelques bouteilles en cave, offertes par des amis qui vivent à Munich.

J'ai goutté ceci il y a quelques jours :

CR: Weingut Dönnhoff, Oberhäuser Leistenberg Riesling Kabinett, 2006



J'ai beaucoup aimé le nez très intense d'arômes fruités, et particulièrement d'abricot, de poire et de litchi, l'ensemble n'étant pas particulièrement complexe mais très agréable.

La bouche m'a moins convenu, avec cette sensation de sucre présente sans être très importante, notamment en entrée de bouche... Je n'ai aucune idée de la quantité de sucre résiduel mais ayant lu quelques généralités sur le système allemand de classement des vins, j'ai cru comprendre que les Kabinett ne sont pas, normalement, particulièrement sucrés. Du coup, je suis assez perplexe...

Est-ce que quelqu'un peut m'en dire davantage ?

Merci !

JB
#271
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1168
  • Remerciements reçus 50

E-mane a répondu au sujet : Weingut Dönnhoff, Oberhäuser Leistenberg Riesling Kabinett, 2006

Salut ; de ce que j'ai compris les kabinett sont plus sucrés qu'un vin sec, mais ils sont de vendange plus précoce que les auslese et encore moins que spatlese. Du coup le moins sucré des trois, mais sucré quand même. Et il y a plus sucré encore.

Le véritable sec c'est le Trocken, Trocken GG si c'est un "grand cru" sec.

Emmanuel
#272

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 971
  • Remerciements reçus 601

peterka a répondu au sujet : Weingut Dönnhoff, Oberhäuser Leistenberg Riesling Kabinett, 2006

Le degré minimum pour récolter un kabinett en Nahe est de 73 O° (9,5% vol.) mais souvent la richesse des moûts est quand même un peu supérieure.
En supposant qu'il soit récolté à 80 O°, cela donnerait environ 10,7 % vol. potentiel, à comparer avec le taux mentionné d'alcool, vin fini.
La différence représentera la quantité de SR présente.
On peut donc avoir parfaitement 25 à 30 gr de SR dans un kabinett...

Pierre
#273
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26
  • Remerciements reçus 16

Thejib21 a répondu au sujet : Weingut Dönnhoff, Oberhäuser Leistenberg Riesling Kabinett, 2006

E-MANE, PETERKA,

Merci pour ces réponses instructives, la sensation de sucrosité que j'ai ressentie n'était donc pas le fruit de mon imagination !

JB
#274

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1558
  • Remerciements reçus 412

H. Seldon a répondu au sujet : CR: Weingut Dönnhoff, Riesling trocken 2015

CR: Weingut Dönnhoff, Riesling trocken 2015

J'écrivais ceci fin avril :

"Très beau riesling ciselé, un peu pétrolé au nez avec le citron/mandarine qui domine ensuite, comme en bouche où le vin se révèle parfaitement équilibré avec une acidité complètement intégrée. Très belle finale citronnée avec une acidité qui retend le vin".

Bu hier, les sensations sont exactement les mêmes, avec une impression réelle d'équilibre, et une acidité parfaitement mesurée. C'est franchement très bon (rapport Q/P de très haut niveau) et un accord évident avec le chèvre frais.

Très bien en l'état,

Cordialement,

Seb

Notation : Moyen : les vins sans intérêt ; Assez bien : vins à boire pour la curiosité ; Bien : bon vin, à faire découvrir ; Très bien : vin remarquable ; Excellent : vins de très haut niveau, une rare réussite; Splendide : grand vin qui justifie le temps passé ici !
#275
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 202
  • Remerciements reçus 5

jef33 a répondu au sujet : Weingut Dönnhoff, Riesling trocken 2015

Bonjour,
J'ai acheté ces vins:



j'aimerai savoir quelles bouteilles je peux ouvrir pour la fin d'année et si oui je dois carafer la veille?

Merci

jean françois
#276
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 81704
  • Remerciements reçus 7133

oliv a répondu au sujet : Weingut Dönnhoff

Pour les fêtes de fin d'année 2027 ?
Car là, franchement, je pense que c'est bien trop prématuré.
#277
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jef33

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1201
  • Remerciements reçus 956

vivienladuche a répondu au sujet : Weingut Dönnhoff

Allons allons cher Oliv... :kiss:

Certains secs de Dönnhoff peuvent s'apprécier grandement dans leur première année, avant une relative période de fermeture en fonction de la cuvée (et là, plus question d'y toucher). :pinch:
Franchement, je n'aurais pas peur de faire sauter un bouchon d'une de ces cuvées de sec, et pourquoi pas d'un GG... :miam:
Par contre, il ne me semble en effet pas évident de goûter Spätlese et Auslese à ce stade, je n'ai pas de recul pour en avoir ouvert au stade de la très grande enfance. ::sos::
#278
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jef33

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 653
  • Remerciements reçus 94

Nilgiri a répondu au sujet : Weingut Dönnhoff

Bonjour,
Les Spatlese peuvent procurer du plaisir dans l'année qui suit le millesime, présentant un vin sur le fruit et la gourmandise avec cependant une complexité aromatique faible, par contre ça se referme voire se cadenasse les 5 années après.

Salutations, Christophe
#279
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jef33

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2653
  • Remerciements reçus 114

milleret a répondu au sujet : Weingut Dönnhoff

Peut être quelques renseignements sur le site de "Mosel Fine Wines"....le millésime 2017 s'annonce de très haut niveau . Si tu ne reçois pas les magnifiques reportages de David Rayer je t'encourage à faire la demande ...et de plus c'est gratuit . Encore un immense merci à notre ami David ..Personnellement , je pense ouvrir une bouteille de trocken et peut être même un petit Spätlese pour avoir une petit idée du millésime 2017 et surtout de pouvoir faire une petite réserve pour la jeune génération .
#280
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jef33

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 81704
  • Remerciements reçus 7133

oliv a répondu au sujet : Weingut Dönnhoff

Libre à chacun de dégainer précocement, bien entendu. Aucun vin de qualité n'est imbuvable en jeunesse.
Toutefois, sur ce type de domaine renommé aux vins assez difficile d'accès, l'envie de se faire un avis prime parfois trop vite et trop tôt sur ce que la garde peut apporter et qui permet d'atteindre l'émotion plus que le simple plaisir immédiat qu'on paie alors fort cher par rapport à d'autres domaines moins cotés.

Je sais que c'est un peu désespérer Billancourt mais il faut parfois en passer par là.
#281
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jef33

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1201
  • Remerciements reçus 956

vivienladuche a répondu au sujet : Weingut Dönnhoff

Cher Oliv,
Tonschiefer et Höllenpfad ne sont pas non plus à des prix démesurés (il me semble moins de 20 € pour le premier et autour de 25 € pour le second). Je suis d'accord que pour les GG, le Hermannshöhle par exemple doit désormais s'échanger pour une cinquantaine d'euros.
Sinon sur le fond, je suis entièrement en phase avec toi, et personnellement sur 2017 je patienterais une petite dizaine d'année avant d'ouvrir un GG, 5-6 ans pour Höllenpfad et 3-4 ans pour Tonschiefer. Quant au Brücke Spätlese et à l'Hermannshöhle Auslese, ils vieilliront potentiellement plus que nous!!! :oops:
Mais en effet, libre à chacun de jouer du tire-bouchon ou du cornet à pistons quand il le souhaite. ;) :DD
#282
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jef33

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5337
  • Remerciements reçus 2111

Frisette a répondu au sujet : Weingut Dönnhoff

milleret écrit: Personnellement , je pense ouvrir une bouteille de trocken et peut être même un petit Spätlese pour avoir une petit idée du millésime 2017


Du coup, on attend impatiemment les futurs compte-rendus, qui ne manqueront pas d'arriver, j'en suis certain...

Flo (Florian) LPV Forez
#283

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2653
  • Remerciements reçus 114

milleret a répondu au sujet : Weingut Dönnhoff

Flo ...et peut être même en Allemand ....je connais un petit jeune qui maîtrise bien la langue .....ce qui n'est pas mon cas : ich habe alles vergessen.... en attendant je vais étudier les notes et commentaires de David Rayer avant de passer ma commande
#284

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17823
  • Remerciements reçus 2626

Eric B a répondu au sujet : Weingut Dönnhoff

ich habe alles vergessen

Faut croire que non : ta phrase est juste parfaite (tu)

Eric
Mon blog
#285

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 691
  • Remerciements reçus 373

David Chapot a répondu au sujet : Weingut Dönnhoff : Norheimer Kirscheck Spätlese 2001

Bu ce soir un CR: Norheimer Kirscheck Spätlese 2001 du Weingut Dönnhoff
Robe : or, paille, brillante, pus foncée que je l'imaginais; quelques bulles de CO2 sur la parois du verre.
Nez : arômes citronnés, de cire, de miel, d'écorces d'agrumes, d'ardoise, de crème aussi, de menthe, évoluant en permanence, fabuleux de complexité.
Bouche : jeu permanent entre la vivacité soutenue par un soupçon de CO2, le moelleux d'un vin avec, à la louche, 50g/L-70g/L de sucre résiduel, et une amertume d'ardoise qui arrive en finale. On se surprend à goûter et regoûter ce vin pour cerner/analyser chaque composante de cet équilibre merveilleux qui persiste quelle que soit la température (passée de 13°C à 20°C). Bluffant.
Conclusion : Excellent. Norheimer Kirscheck n'est pas le vin le plus connu de Dönnhoff, mais je me surprends en avoir quelques bouteilles qui m'avaient donc certainement marqué il y a 16 ans pour que j'en achète :) Beaucoup d'élégance, de raffinement, un équilibre ultime pour moi, avec une folle envie de terminer la bouteille.
David Chapot.
#286
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yoannc

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 691
  • Remerciements reçus 373

David Chapot a répondu au sujet : CR: Weingut Dönnhoff : Norheimer Kirscheck Spätlese 2001

Pour le réveillon du 31/12, j'ouvre comme premier vin un CR: Riesling Norheimer Dellchen 2003 Spätlese du domaine Dönnhoff :
Robe : paille, or, impide, brillante; quelques dépots d'acide tartique sur la bouteille.
Nez : nez d'agrumes, d'écorces de citron confites, trace d'ardoise, puis d'encaustique, un peu de miel, des notes plus mentholées, ou d'herbes sêches. Très racé, complexe.
Bouche : vin demi-sec. avec une bouche moelleuse par son toucher équilibrée par une impression tannique; des notes de pomme, d'ardoise, de miel, pas insistantes mais persistantes.
Conclusion : Excellent. Vin très racé, jeune, équilibré, dans lequel aucun excès de température du millésime n'est perceptible. Vin payé 16€ en 2004 et qui a encore 15 ans devant lui je pense...
David Chapot.

CR!!
#287

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 81704
  • Remerciements reçus 7133

oliv a répondu au sujet : CR: Weingut Dönnhoff, Riesling Großes Gewächs Hermannshöhle, 2011

Bu lors du VDEWS 2018

CR: Weingut Dönnhoff, Riesling Großes Gewächs Hermannshöhle, 2011



Robe très peu teintée.
Nez monolithique et manquant d'élégance, sur de puissantes notes qui oscillent entre le pneu, le pétrole et le goudron et qui masquent totalement le fruit.
Changement de registre en bouche où s'exprime une magnifique acidité qui propulse au premier toucher de langue une matière puissante et concentrée qui enrobe parfaitement l'ensemble. Le point d'équilibre est remarquable de rythme et de persistance et ne lui manque que de l'expression aromatique pour exprimer plus de complexité.
La finale est longue et impactante mais plus sur ses qualités de texture qu'en persistance et confort de goûts.
Très bien et là encore, l'avenir est grand ouvert.
#288
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 81704
  • Remerciements reçus 7133

oliv a répondu au sujet : CR: Weingut Dönnhoff

Lors du VDEWS 2018

CR: Weingut Dönnhoff
Joli nez floral et mentholé sur Helsenberg 2017. Bouche précise, sur une tension qui s'étire dans un équilibre traçant et salivant très réussi. Très bien.
Nez fermé sur Hermannshöhle 2017. Grosse puissance immédiatement perceptible avec une bouche dense mais comprimée, monobloc et resserrée sur son acidité. A attendre impérativement.
Changement de registre avec Hermannshöhle 2015, au nez causant et classe, compromis de fines notes exotiques et de naphte. Bouche splendide, racée, sur un équilibre matière/acidité d'école. Finale impactante toute en longueur et en ampleur. Superbe !
Brücke Auslese 2016 à revoir car je lui ai trouvé une volatile excessive, au nez comme en bouche, avec une présence typée vinaigre blanc gênante.

#289
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, jef33

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 691
  • Remerciements reçus 373

David Chapot a répondu au sujet : Weingut Dönnhoff

En 2017, année de naissance du fils de Cornelius, des GG ont été produits dans plus de parcelles que d'habitude, notamment dans le Kahlenberg et l'Höllenpfad. Les bouteilles qui m'ont le plu dans la collection de GG secs sont le Felsenberg et l'Höllenpfad am Mühlenberg, qui possède pour ce dernier le côté floral de l'Höllenpfad mais un fond supérieur à d'habitude, qu'Helmut m'a qualifié de "dangereux" en souriant sous-entendu qu'à 34€, il risquait de faire de la concurrence aux autres GG plus connus (Hermanshöhle à 45€). Du coup, j'ai trouvé que le Höllenpfad normal était un peu décharné par rapport aux années précédentes. L'Hermannshöhle est effectivement très sec, fermé, avec une acidité présente, alors que j'attendais une puissance un peu plus exhubérante.
David Chapot.
#290
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, tomy63, H. Seldon, jd-krasaki

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 312
  • Remerciements reçus 308

SOK a répondu au sujet : Weingut Dönnhoff, Riesling Trocken - Schlossböckelheimer Felsenberg - 2010



CR: Weingut Dönnhoff, Riesling Trocken - Schlossböckelheimer Felsenberg - 2010

Voilà un beau vin, "oublié" en cave et qu'un repas de famille me permet de re-découvrir.

Nez finement pétrolé auquel se joint de très jolies notes fumées.

La bouche est ronde et affiche un très léger beurré.
Elle est soutenue par une juste acidité qui prolonge le plaisir jusqu'à une belle finale anisée.

BIEN +,

Cordialement,

SOK
#291
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 691
  • Remerciements reçus 373

David Chapot a répondu au sujet : Weingut Dönnhoff, Riesling Trocken - Höllenpfad - 2016

Ouvert ce soir un CR: (Roxheimer) Höllenpfad 2016 du domaine Dönnhoff
Robe : clair, quelques bulles de CO2
Nez : d'abord un peu serré, puis un fruit citronné, puis des arômes plus floraux; pas très ouvert mais délicat.
Bouche : attaque tout en délicatesse, avec une pointe de CO2 au départ, puis un peu de moëlleux avec 3-5???g/L de sucre résiduel, puis des arômes plus minéraux/poivrés, et une belle longueur présente sans trop emplir la bouche, avec la chair qui ressort à la fin. Magnifique construction de bouche, présente sans être écrasante.
Conclusion : Très bien++ Vin très élégant, très complexe mais très buvable (même s'il se complifiera avec l'âge), beaucoup de race.
David Chapot

CR!!
#292
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: GAET

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 971
  • Remerciements reçus 601

peterka a répondu au sujet : CR: Weingut Dönnhoff - Riesling Schlossböckelheimer Felsenberg GG 2013 (Nahe – Allemagne)

Dégusté lors de cette séance "vins de terroirs volcaniques 3"
CR:
Dönnhoff Riesling Schlossböckelheimer Felsenberg GG 2013 (Nahe – Allemagne)
JLJ :
Robe d'un beau jaune doré.
Au nez un peu d'hydrocarbures pas trop prégnants, quelques notes d'agrumes et de fruits jaunes à noyau.
En bouche, encore quelques sucres puis l'acidité d'agrumes et ananas qui équilibre avec une belle matière; bonne longueur.
Peterka :
Bouquet séduisant et complexe sur les fruits blancs (coing, mirabelle) et les fruits exotiques (ananas). Notes florales délicates. Touche végétale (herbe coupée, menthe fraîche, quelqu’un parle de chlorophylle…) et pointe fumée.
La bouche, plutôt concentrée, est dans le même registre, toute en verticalité. Le fruit est élégant et juteux. L’ensemble fait preuve d’un équilibre parfait entre charpente et délicatesse. Finale sur la cire avec des amers de classe évoquant le botrytis. Grande persistance salivante. Excellent.
#293
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 971
  • Remerciements reçus 601

peterka a répondu au sujet : CR: Weingut Dönnhoff - Riesling Niederhäuser Hermannshöhle GG 2011 (Nahe – Allemagne)

Dégusté lors de cette séance "vins de terroirs volcaniques 3"
CR:
Dönnhoff Riesling Niederhäuser Hermannshöhle GG 2011 (Nahe – Allemagne)
JLJ :
Nez sur les agrumes, les hydrocarbures, le silex.
En bouche, c'est citronné, puis sur les fruits jaunes à noyau; il y a quelques grammes de sucres mais c'est superbement équilibré par cette acidité citrique (agrumes).
C'est un beau vin, très minéral, avec une finale sur les amers et un côté salin bien rafraîchissant. Avenir assuré encore pour quelque temps?
Peterka :
Bouquet élégant et profond sur les agrumes mûrs, les fruits exotiques et les fleurs blanches. Notes de cailloux et de terpène. Nuances végétales (foin, cresson et germes de poireaux) et, assez curieusement, de framboise.
L’attaque est d’une netteté et d’une précision étonnante et la suite en bouche énergique et salivante sans être tranchante. C’est désaltérant comme de l’eau de roche et construit comme une cathédrale gothique. Finale tonique sur le citron confit de grande élégance et persistance énorme. Très grand riesling.
(A noter que le Lage Hermannshöhle n'est pas totalement volcanique, certaines parties comportant des schistes et du calcaire. Mais la grande qualité du terroir méritait qu'on lui consacre une place.)
#294
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 653
  • Remerciements reçus 94

Nilgiri a répondu au sujet : Weingut Dönnhoff - Riesling Trocken 2015

Bonsoir,

CR: Weingut Dönnhoff - Riesling Trocken 2015

la robe est pâle, claire et brillante. Nez pur, floral avec des notes d'agrumes notamment la mandarine. L'attaque en bouche est vive et déroule une matière crayeuse, on lèche du caillou. La tension du vin est remarquable et amène une finale sur le citron. Longueur honorable pour cette entrée de gamme.

Vin remarquable et RQP hors norme 10€!

Salutations, Christophe
#295
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7938
  • Remerciements reçus 813

hyllos a répondu au sujet : Weingut Dönnhoff - Riesling Trocken 2015

Nilgiri écrit: Bonsoir,

CR: Weingut Dönnhoff - Riesling Trocken 2015

la robe est pâle, claire et brillante. Nez pur, floral avec des notes d'agrumes notamment la mandarine. L'attaque en bouche est vive et déroule une matière crayeuse, on lèche du caillou. La tension du vin est remarquable et amène une finale sur le citron. Longueur honorable pour cette entrée de gamme.

Vin remarquable et RQP hors norme 10€!


J'ai goûté le 2018 sur Prowein et ce vin est proprement hallucinant. C'est littéralement TROP bon pour le prix. Fantastique quille. Le Feinherb est pour le coup moins convainquant. Mais ce trocken... à se mettre à genoux.
#296

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 472
  • Remerciements reçus 290

Raisin breton a répondu au sujet : CR: Weingut Dönnhoff - Riesling Trocken 2017

CR: Weingut Dönnhoff - Riesling Trocken 2017

Dégusté hier soir, je ne peux que confirmer les remarques précédentes. C'est floral et gourmand (sûrement quelques SR), sur le citron vert, les fruits à chair blanche, avec une belle tension et une finale crayeuse et salivante. L'ensemble est certes léger et simple mais redoutablement efficace !

JB
"Qu'est-ce que vous regardez ? C'est la carte routière ? - Non ! C'est la carte des vins. C'est pour éviter les bouchons !" Raymond Devos
#297
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: DUROCHER

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 691
  • Remerciements reçus 373

David Chapot a répondu au sujet : CR: Weingut Dönnhoff - Riesling Kahlenberg 2016

Bu ce soir un CR: Riesling Kahlenberg 2016 de Cornelius et Helmut Dönnhoff : (terroir argile + Quartz)
Robe : paille claire, quelques bulles de CO2.
Nez : fruits blancs (pêche blanche, peau de poire), assez ouvert/généreux, touche florale (jonquille, puisque c'est la saison?)
Bouche : attaque avec un peu de CO2 résiduel, qui laisse la place à une bouche assez massive pour la maison, pleine, avec une impression tactile pierreuse/boueuse en fin de bouche (par boueuse, j'entends plus épaisse/moins fine qu'un Felsenberg très pointu par exemple).
Conclusion : Très bien. Vin très équilibré/très digeste, très fin, dans un registre assez corpulent/voyant dans la gamme de Dönnhoff; très intéressant, il possède plus de matière/personnalité que le Tonschiefer, mais moins de complexité/richesse que les GG, donc il est bien positionné à 18€ environ.
David Chapot.
#298

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 245
  • Remerciements reçus 428

Garfield a répondu au sujet : CR: Weingut Dönnhoff, Riesling Trocken - Höllenpfad - 2017

CR: Weingut Dönnhoff, Riesling Trocken - Höllenpfad - 2017

Quasi première pour moi sur un riesling, j'ai acquis ce vin par curiosité (en même temps que le grand cru Niederhaüser Hermannshöhle) et alléché par la description sur un site internet spécialisé dans les blancs (je pense que c'est facile à identifier ;) ) récemment. La perspective d'une quiche saumon épinard et la consultation des listes d'accord mets -vins suggère un riesling. C'est celui donné le plus abordable jeune de ceux que j'ai, donc banco! et j'ai bien fait...

Tout d'abord, robe très claire, quasi blanc, beaucoup de perlant (on dirait un pétillant quasiment au début), je suis consciencieusement les consignes du site sus-(non) nommé et le carafe un quart d'heure ce qui suffit à le transformer en vin tranquille.
Au nez, c'est très élégant, mélange d'agrumes (pamplemousse/citron), floral et relevé d'épices, ça donne envie! en bouche on n'est pas déçu c'est un très beau vin, l'attaque est ample, un peu de gras, les agrumes, et surtout une longueur extra grâce à une acidité parfaitement dosée, c'est un vin qui rebondit en bouche, ca swingue, quel peps, une grande minéralité (oui, je sais, ....mais j'ai pas mieux pour décrire) et un côté acidulé qui dure très longtemps. Plusieurs minutes après, on "respire" encore ces effluves...et ce n'est que le "premier cru" si j'ai bien suivi... ça promet !

Excellent, meilleure surprise sur un blanc depuis Llum 2017 du Roc des Anges l'année dernière.

Charles
#299
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Gibus, jd-krasaki, Vesale

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 691
  • Remerciements reçus 373

David Chapot a répondu au sujet : Weingut Dönnhoff, Riesling Trocken - Höllenpfad - 2017

Effectivement, ce n'est "que" le 1er Cru. La première fois que je l'ai goûté avec le millésime 2012 je crois, il m'avait séduit par de superbes notes florales, un style svelte/discret en apparence mais avec une longueur redoutable. En 2017, année de naissance du fils de Cornelius, ce dernier a sorti le GG Höllenpfad am Mühlenberg, en plus du 1G. Du coup, le 1G que tu as tant apprécié m'a semblé un peu moins plein que les autres années mais par contre, le GG à 34e était pour moi presque l'égal de l'Hermannshöhle à 44€, et Helmut m'a confié avoir dit à son fils : ce vin est dangereux... comprendre car il est au moins l'égal de vins tarifés plus chers. C'est un terroir de grès (roter Sandstein), qui donne aux vins de la finesse aromatique mais aussi du corps.
Merveilleux vignerons, merveilleux vins.
David Chapot.
#300
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Garfield

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck