Nous avons 2153 invités et 71 inscrits en ligne

Camin Larredya, Jurançon

  • Messages : 1712
  • Remerciements reçus 3060
CR: Camin Larredya, Jurançon sec, La Part Davant 2019

De passage chez mon caviste, je constate que le millésime 2019 de la Part Davant est arrivé sur les étagères. Je ne résiste pas à l'envie de tâter le millésime 2019 sur cette cuvée de référence pour l'appellation.

Premier constat, il y a eu du marketing; l'étiquette a changé:


Ca rappelle le style épuré des étiquettes du domaine Castera sur les cuvées Tauzy ou Caubeigt.
Une devise est venue s'ajouter: Domus Vitae. Anno 1677. Littéralement la maison de la vie. Année 1677. Je n'ai pas l'explication, à l'occasion je me renseignerai, mais ca m'intrigue car on retrouve cette devise jusque sur le bouchon qui fait plus tatoué que Neymar B) :




(2019 étant gravé des 2 côtés du bouchon)

Bon, la revue est finie pour ce qui concerne l'emballage, voyons le contenu.

La robe est jaune dorée assez pâle.
Le nez est assez ouvert, sur la passion, le citron confit, le poivre et le fenouil.
L'attaque est ample et ronde, avec une belle tension. En milieu de bouche, c'est fondu et tendu, avec une bonne acidité, pas tranchante; ca glisse tout seul. En retro, c'est joyeux, sur le citron, la passion, puis le coing, un peu de noisette et de vanille, du poivre et un fond de réglisse, menthe et fenouil. Vers la finale, la rondeur s'estompe pour laisser place à une acidité tranchante et une fine amertume. On a le temps de sentir tout ça car la longueur est très belle.
Bilan: c'est très bon (4/5). Voilà une bouteille de fort belle facture et un nouveau millésime bien né. Je le préfère au 2018 que j'ai toujours trouvé un peu en dessous de ses ainés ou désormais de son petit frère (encore récemment suite aux commentaires élogieux émis à son sujet, mais sans CR, manque de temps...:dry: ). La raison à cette retenue est l'aromatique dans laquelle le coing, les fruits secs et le côté herbacé thé/anis sont plus présents dans le 2018, au détriment de l'éclat d'un fruité plus primaire dans les autres millésimes, et une amertume plus prononcée.

Vivement la suite du millésime 2019! (je croise les doigts pour que les journées portes ouvertes de décembre soient maintenues).
Bibi
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, dfried, Alex, Gibus, podyak, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, vivienladuche, Med, LLDA, the_ej, samgriz, FlavFirst, KosTa74, Martino, Fredimen, Kiravi
04 Oct 2020 00:16 #151
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 142
  • Remerciements reçus 144
Salut Bibi,

Je suis passé chez Jean-Marc dans l'été. On a pu dégusté la gamme complète et discuter de tout et de rien pendant plus de 2h.
J'ai la réponse à tes questions.
Je me motive pour sortir le CR lundi grand max :whistle:

Jo14
04 Oct 2020 03:51 #152

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2291
  • Remerciements reçus 1392

Réponse de tomy63 sur le sujet Camin Larredya, Jurançon sec, La Part Davant 2019

A noter qu'en 2019 exceptionnellement toutes les cuvées du domaine sont partis en malo involontairement. Mais Jean-Marc Grussaute est du genre à laisser faire la nature. L'équilibre est donc différent, avec plus de volume mais moins d'acidité que sur les autres millésimes.
Pour l'année 1677 on m'a expliqué que c'est une inscription sur une pierre de la maison du domaine qui a toujours été plus ou moins sous les yeux des propriétaires, mais à laquelle ils n'avaient jamais vraiment porté attention jusqu'à tout récemment.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Med, Martino, Fredimen
05 Oct 2020 13:56 #153

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 653
  • Remerciements reçus 433

Réponse de FlavFirst sur le sujet CR: Camin Larredya, Jurançon sec, La Part Davant, 2018

CR: Camin Larredya, Jurançon sec, La Part Davant, 2018

Robe fortement dorée assez surprenante.

Nez assez frais, en bouche aromatique portée sur les agrumes, la pomme, le miel.

Le vin est bien vif et bien sec mais a comme une aromatique de liquoreux. Après aération je lui trouve aussi un côté salin.

Un blanc sec original, curieux de voir si ça se bonifie avec de la garde.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Gibus, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, vivienladuche, Fredimen, Kiravi, Garfield
14 Oct 2020 22:35 #154

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 103
  • Remerciements reçus 169
CR: Domaine Camin Larredya – Jurançon La Part Davant 2017

Robe dorée soutenue et brillante, avec quelques reflets orangés.
Au nez, c'est très expressif et complexe: pâte de coing, poire, ananas, citron confit, miel, raisin de Corinthe, note de safran. C'est exotique.
En bouche, c'est rond, un jus avec beaucoup de volume, glycériné mais pas lourd du tout, c'est large mais le vin s'étire longuement grâce à une acidité de bon aloi. De beaux amers (orange amère) et une pointe de salinité en finale. C'est vraiment un très beau vin, le seul petit point négatif est cette petite note de chaleur en fin de bouche mais c'est pour chipoter.
Je ne bois pas souvent de jurançon sec et l'aveugle je serai très probablement parti sur un très beau Pinot Gris (Zind-Humbrecht, Weinbach).
Un coup de coeur oo, pour ce très beau vin à l'excellent rapport qualité/prix.

Thomas
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, tht, breizhmanu, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, DUROCHER, vivienladuche, Med, LLDA, the_ej, Fredimen, Garfield, Torsten
20 Oct 2020 02:51 #155

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 54
  • Remerciements reçus 91
CR: Domaine Camin Larredya- La Part Davant 2017
Jurançon sec

Hasard des choses la première bouteille que je croise dans ma cave est la dernière commenté sur ce sujet. Intéressant de pouvoir comparer les ressentis.

Robe très ambrée, mais pas d'oxydation cette fois ci.

Au nez on trouve des arômes de fruits exotiques(mangue en particulier). Ça évoque un jurançon liquoreux, mais c'est sec en bouche.

La bouche est marquée par un magnifique équilibre entre une énorme acidité et des amers assez costaud, mais nobles qui grâce à ce côté acide reste civilisés. La fin de bouche m'évoque le zeste de pomelo.
Finale saline de bonne longueur mais pas plus.

Je l'ai trouvé un peu réservé et comme il m'en reste une je vais voir si quelques années supplémentaires lui apporteront plus de complexité et de longueur.

A noter que je le trouve plus fin et d'une définition aromatique plus précise le deuxième soir.

Cela reste néanmoins très accessible et déjà très bon.

Fabien


Tu bluffes Martino
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, LLDA, penmoalic, FlavFirst, Fredimen, Garfield, Torsten
24 Oct 2020 20:17 #156
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 246
  • Remerciements reçus 545
CR: Domaine Camin Larredya, La Part Davant, Jurançon sec 2017

A l'ouverture à la sortie du frigo, le nez est sur les fruits exotiques, le jus de citron et l'encaustique, sur un profil qui aurait pu me faire penser à un riesling ou un chenin, ceux que je trouve habituellement un peu trop mûrs, trop riches, ou trop évolués pour mon palais.

En bouche, toute appréhension s'efface. C'est riche mais cristallin, mûr mais sec, d'une grande fraîcheur minérale, l'acidité ne se faisant pas mordante. Les arômes s'unissent joliment en bouche, et gagnent en complexité et en harmonie grâce à la montée à la bonne température et à l'apparition de notes de fruits blancs et d'herbes/touche végétale.
Super avec le poisson aux poivrons. Très très bon, et un candidat sérieux au prix de la meilleure torchabilité de l'année.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, tht, Gibus, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, LLDA, penmoalic, Martino, Fredimen, Garfield
27 Oct 2020 21:14 #157

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 154
  • Remerciements reçus 8
Bonjour ,

Quelqu’un aurait il goûte cette cuvée de jean Marc : Costa Blanca Jurancon sec 2018 .
La bouteille est à plus de 50 euros donc avant de se lancer .
Merci
11 Nov 2020 07:55 #158

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 31
  • Remerciements reçus 44
CR: Domaine Camin Larredya, La Part Davant, Jurançon sec 2018

Bouteille ouverte et épaulée 3h avant.
Nez léger sur les fruits exotiques, beaucoup plus puissant le lendemain.
Bouche encore sur les fruits exotiques mais très alcooleuse par contre. Je n'ai pas vraiment réussi à me défaire de cette sensation et à apprécier le vin. Ça s'est un peu atténué le lendemain mais je n'ai pas pris beaucoup de plaisir globalement.

Pour sa défense, j'ai eu le même ressenti avec un Pinot Gris Albert Mann bu en parallèle, alors que ma femme a apprécié les deux.
Le problème venait peut être donc du dégustateur !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bibi64, penmoalic, Fredimen, Kiravi, Garfield
13 Nov 2020 16:12 #159

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 188
  • Remerciements reçus 416

A noter qu'en 2019 exceptionnellement toutes les cuvées du domaine sont partis en malo involontairement. Mais Jean-Marc Grussaute est du genre à laisser faire la nature. L'équilibre est donc différent, avec plus de volume mais moins d'acidité que sur les autres millésimes.
Pour l'année 1677 on m'a expliqué que c'est une inscription sur une pierre de la maison du domaine qui a toujours été plus ou moins sous les yeux des propriétaires, mais à laquelle ils n'avaient jamais vraiment porté attention jusqu'à tout récemment.


Tomy, dirais-tu que ce départ en malo est vraiment très nettement perceptible sur les cuvées ou que c'est le genre de chose qu'on ne sent que si on le sait déjà ? Je pose la question parce que j'aimerais bien découvrir un peu le domaine en achetant des 2019 mais j'imagine que c'est peut-être pas la meilleure idée de faire ses découvertes sur un millésime "technologiquement" atypique qui ne reflète du coup peut-être pas très bien le style habituel de la maison ? Notamment sur Au Capceu, quelqu'un a-t-il eu l'occasion de gouter 2019 ? La relative perte d'acidité ne le fait-il pas entrer en lourdeur ?

Ce serait un rêve si Jo14 pouvait se souvenir qu'il avait juré de poster ses CR de 2019 ce fameux lundi d'octobre :DD

Brieuc
13 Jan 2021 09:47 #160

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 142
  • Remerciements reçus 144

Réponse de Jo14 sur le sujet Camin Larredya, Jurançon

Je suis là :oops:
Effectivement, j'ai oublié de poster avant de déguerpir à l'époque. Je vais relater ma visite cet après-midi ou en début de soirée (parole de scout :miam:).
Mais je n'ai qu'un conseil en attendant, fonces !!!
Tout est bon dans la gamme et les 2019 sont top ! D'ailleurs je suis plus 19 que 18 sur Jurançon en général.

Jo

Jo14
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: tomy63, Gaija
13 Jan 2021 10:24 #161

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1712
  • Remerciements reçus 3060

Réponse de bibi64 sur le sujet Camin Larredya, Jurançon sec, La Part Davant 2019

Tomy, dirais-tu que ce départ en malo est vraiment très nettement perceptible sur les cuvées ou que c'est le genre de chose qu'on ne sent que si on le sait déjà ?


Personnellement, je n'y ai vu que du feu. Je ne me suis pas dit: "ha tiens, y'a un petit gras qui pourrait bien venir d'une malo".
2019 me semble être un beau millésime en Jurançon sur ce que j'ai pu en goûter.

Bibi
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Gaija
13 Jan 2021 10:39 #162

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 246
  • Remerciements reçus 545
CR: Camin Larredya, Jurançon sec, La Part Davant 2019

Après la superbe découverte du 2017 l'an dernier, j'ouvre la première de 2019.

Nez sur les fruits exotiques, les agrumes, une touche encaustique et épicée.

La bouche est peut-être légèrement plus ronde que 2017, je n'en suis plus très certain, mais l'équilibre est là, c'est franc, complexe, mûr, long, frais avec une juste acidité, sans lourdeur.
Quelle confirmation, j'adore !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, LLDA, penmoalic, the_ej, Fredimen, Gaija
13 Jan 2021 10:43 #163

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 188
  • Remerciements reçus 416

Réponse de Gaija sur le sujet Camin Larredya, Jurançon

Quelle réactivité les gars !
Merci, vous êtes les meilleurs (tu)

Brieuc
13 Jan 2021 10:43 #164

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 142
  • Remerciements reçus 144

Réponse de Jo14 sur le sujet Camin Larredya, Jurançon

Comme promis, après un léger retard (de quelques mois :whistle:), je m'attelle à faire remonter mes impressions à propos de ma visite estivale chez Jean-Marc Grussaute. Vous m'excuserez pour les imprécisions, mes souvenirs étant lointains... Cela m'apprendra à reporter les choses :oops:

Le rendez-vous prévu et confirmé en ce début juillet, nous arrivons sous le cagnard à la Chapelle de Rousse. La première impression nous venant en tête : quel lieu ! Magnifiques terrasses en contre-bas du domaine et des vignes parfaitement entretenus de l'autre côté de la route. Je connais pire endroit pour travailler :whistle:
A notre arrivée, nous faisons la connaissance d'un couple de passionnés bien sympathiques avec qui nous ferons la dégustation :) Jean-Marc descendant de son tracteur, le moment est arrivé de jouer du levé de coude.

On sent le personnage d'emblée réservé mais au fur et à mesure de la dégustation il sera de plus en plus loquace et ouvert B) Devant notre enthousiasme et notre passion, J.-M. nous offrira la chance de déguster toute la gamme dans son ensemble et de passer plus de 2h30 en sa compagnie, à parler de ses vins évidemment, de ses projets, de l'AOP Jurançon, ou encore de ses coups de cœur (Amour partagé pour le Clos de thou entre autres). Nous terminerons même dans sa cave perso à deviser de tout et de rien...

La gamme étant moult fois décrite, je ne vais pas en remettre une couche mais plutôt m'atteler sur le vin le moins commenté du domaine sur LPV : Côte Blanche (Costa Blanca). Je tiens juste à préciser que j'ai fortement apprécié toute la gamme dans son ensemble. Si je devais en retenir un (ce qui est franchement compliqué), je ressortirai Iranja, pour lequel j'ai eu une émotion très intense. Quel vin orange fabuleux sur le pamplemousse, une touche safranée, la cannelle, les raisins secs... Encore une fois une grosse acidité et des amers à se damner. A noter 1 an de boulot, ce qui est gigantesque pour un orange. 20 à 30 grammes de sucre résiduel donc juste ce qu'il faut pour équilibrer et rendre le tout suffisamment gourmand. Bref, une merveille !!! Malheureusement pour moi, disponible qu'en septembre 2020 lors de mon passage :(

Concernant cette "nouvelle" cuvée (en vente depuis le millésime 2017 il me semble), cela part d'un achat de vignes aux abords de Lasseube il y quelques années. Cette parcelle d'1.2 hectare présente une particularité : son sol est très calcaire (ce qui est une rareté dans l'AOC). Sur carte, Jean-Marc nous montre effectivement cette veine calcaire au sud de l'AOC. Nous sommes à 320m d'altitude sur une pente très pentue. C'est essentiellement du petit manseng qui est planté (80%). Je vous laisse imaginer le travail colossal pour préparer le terrain, sécuriser la côte... Travail à la pioche obligatoire :dash: Il a choisi les meilleurs greffes et sélections nasales possibles. Bref, un travail colossal et un investissement énorme de sa part pour une production de 600/800 cols de mémoire.

Cette cuvée est composée d'1/3 de GM, 1/3 PM et 1/3 de Petit Courbu.
Autant vous dire que ce magnifique terroir se retrouve aisément en bouche. Cela envoie !!! Une précision d'orfèvre, tout est millimétré. Bouche sur les fruits blancs principalement. C'est salin au possible. Enorme finale tendue et minérale (sur la craie). C'est d'un raffinement et surtout incroyablement digeste. Avec ses amers, la digestibilité est vraiment pour moi le marqueur Grussaute. Le 2018 est encore un bébé (à ce moment précis) mais on sait déjà qu'il aura un avenir plus que radieux :woohoo:

Quelques précisions par ailleurs. Comme vous avez pu le remarquer, les étiquettes du domaine ont changé. Jean-Marc voulait dynamiser un peu le packaging à partir du millésime 2019 et tenait à dissocier sa gamme de sa cuvée négoce "Les Grains des Copains" (anciennement nommée Costat Darrèr). Un changement s'est effectué du coup sur la traduction, la police d'écriture et le nom du domaine. La mention Domus Vitae. Anno 1677. s'installe aussi dorénavant partout, que ce soit sur les étiquettes ou sur les bouchons. Pour info, cette devise latine surmonte l'entrée de la "grange" ou du chai de dégustation, je ne me rappelle plus. Jean-Marc est particulièrement intéressé sur son histoire et tient à cette mention. Des recherches ont même été lancées par le biais d'un ami dans le domaine, si je me rappelle bien pour en savoir plus.
Enfin un conseil si vous voulez passer, appelez le directement. On sent qu'il n'est pas trop mail... Apparemment, il a toujours le fixe et le portable même lorsqu'il s'attelle dans ses vignes.

Après avoir embarqué les quelques achats et discuté de quelques adresses de restos (fortement apprécié les Papilles Insolites), il est temps pour nous de reprendre la route des vacances.

Un grand merci à toi Jean-Marc pour cet accueil XXL oo, !!!

On reviendra sans peine jusqu'à toi ::dance::

Jo14

Jo14
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Eric B, Gibus, bertou, chrisdu74, breizhmanu, bibi64, DUROCHER, tomy63, vivienladuche, Agnès C, Frisette, Med, the_ej, samgriz, Fredimen, Kiravi, Garfield, Gaija
13 Jan 2021 19:35 #165

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6202
  • Remerciements reçus 3905

Réponse de Frisette sur le sujet Camin Larredya, Jurançon

[...] Il a choisi les meilleures [...] sélections nasales[...]


C'est pas ce qu'on appelle un test RT-PCR???

::out::

Flo (Florian) LPV Forez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: lmpd64, Jo14
13 Jan 2021 20:49 #166

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 154
  • Remerciements reçus 8

Réponse de lmpd64 sur le sujet Camin Larredya, Jurançon

bonjour,

savez vous a combien il vend la bouteille de vin orange ? Merci.
14 Jan 2021 13:59 #167

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 142
  • Remerciements reçus 144

Réponse de Jo14 sur le sujet Camin Larredya, Jurançon

Lors de mon passage début juillet, Iranja était vendu à 42e prix domaine (max 3 bouteilles). Le prix est une chose mais le plus dur c'est de s'en procurer... Au domaine ça reste le plus simple car sur le net ça part vite. Il faut venir à partir de Septembre de mémoire quand la nouvelle cuvée est disponible à la vente B)

Jo14
14 Jan 2021 14:28 #168

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 120
  • Remerciements reçus 199

Réponse de nishaton sur le sujet Camin Larredya, Jurançon

Bonjour,

Touché à 35€ sur vinumepicuria, les qtés étaient extrèmement faibles et le vendeur obligeait d'acheter 3 autres bouteilles de la gamme.
Ce qui ne me posait pas de soucis mais pourra géner certains.
14 Jan 2021 15:50 #169

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 154
  • Remerciements reçus 8

Réponse de lmpd64 sur le sujet Camin Larredya, Jurançon

bonjour,

Merci pour vos retours. Je ne pensais pas que cela sortait aussi cher mais plutôt autour de 26 euros comme l'amoros du clos lapeyre.
15 Jan 2021 08:57 #170

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 497
  • Remerciements reçus 1550

Réponse de Garfield sur le sujet Camin Larredya, Jurançon sec, La Part Davant, 2018

Camin Larredya, Jurançon sec, La Part Davant, 2018

Robe fortement dorée assez surprenante.

Nez assez frais, en bouche aromatique portée sur les agrumes, la pomme, le miel.

Le vin est bien vif et bien sec mais a comme une aromatique de liquoreux. Après aération je lui trouve aussi un côté salin.

Un blanc sec original, curieux de voir si ça se bonifie avec de la garde.


Ressenti assez proche sur cette cuvée de CR: Camin Larredya, Jurançon sec, La Part Davant, 2018, bue sur 3 jours consécutifs, nez sur la mangue, l'ananas, la truffe blanche, proche de "capceu 2017"gouté cet été donc je souscris a la comparaison a un liquoreux sur l'aromatique. La bouche est tendue, belle acidité, beaux amers qui deviendront trop proéminents à J3 quand le fruit s'estompe. Ca se boit tout seul, un bon vin pour l'apéro, pas prise de tête. Bien +

Charles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Gibus, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Papé, leteckel, LLDA, FlavFirst, Fredimen, Vesale
16 Jan 2021 20:55 #171
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 188
  • Remerciements reçus 416

Réponse de Gaija sur le sujet Camin Larredya, Jurançon

Je viens de rentrer des Capcéu 2019 vu l'enthousiasme absolument unanime autour de cette cuvée, j'ai vachement hâte d'y gouter !

(note à part : je commence à développer un TAVCO juvénile absolument catastrophique, il y a quelque mois encore j'étais en mode "je ne vois pas de quoi ils parlent" alors que maintenant je suis atteint jusqu'à l'os :dash: :dash: )

Mais justement, appels aux connaisseurs : j'ai cru comprendre que ça se goutait déjà très bien en jeunesse, mais y a-t-il néanmoins un intérêt à les garder d'après vous ? Si oui, cela a-t-il un potentiel de garde proche d'autres liquoreux, de l'ordre de plusieurs dixaines d'années, ou pas forcément ? Et vers quel genre de marqueurs se dirige le profil dans ces cas-là, à votre expérience ?

Merciiiii B)

Brieuc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: DUROCHER
28 Jan 2021 09:32 #172

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2291
  • Remerciements reçus 1392

Réponse de tomy63 sur le sujet Camin Larredya, Jurançon

C'est très bon jeune en effet, mais aussi très bon avec quelques années. Oui il y a un gros potentiel de garde.

Jeune, tu seras à fond sur l'ananas et les fruits exotiques frais, avec pas mal de sucres même si c'est un vin qui reste toujours digeste, pas trop riche et avec une belle acidité.
Plus vieux, il va manger ses sucres, partir sur les fruits secs, l'orange amère, et même la truffe si tu attends suffisamment. Ca vieillit quand même plus rapidement qu'un Sauternes par exemple. En 10ans tu auras déjà pas mal d'évolution.

Les deux expériences sont intéressantes. A toi de choisir ou de faire les deux en fonction du nombre de bouteilles dont tu disposes.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bibi64, DUROCHER, IH1456, LLDA, faka, Garfield, Docluisitus, Gaija
28 Jan 2021 09:51 #173

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 271
  • Remerciements reçus 348

Réponse de Lionel73 sur le sujet CR: Jurançon, Au Capcéu Domaine Camin Larredya 2018

CR: Jurançon, Au Capcéu Domaine Camin Larredya 2018

A l'ouverture le vin comble mes attentes par rapport à l'idée que je me faisait de ce domaine réputé de grande qualité, aux trois étoiles RVF entre autre. Le nez a une palette un peu atypique par rapport à mes connaissances, avec un savant mélange pure et précis de banane, mangue, litchi, agrume, vanille.
La bouche est assez large, précise, fraiche et équilibrée sur les mêmes arômes, très bien.
Le soir le vin est devenu un peu moins particulier, trouvant des arômes de jurançon plus classique si je puis dire, avec un nez plus discret sur un panier de fruits jaunes pêche et agrumes. La bouche est toujours aussi précise sur ces mêmes arômes qu'au nez mais c'est moins expressif, c'est pas particulièrement dense, pas particulièrement long. Au finale je suis un peu en reste sur la dégustation après plusieurs heures d'ouverture. Je m'attendais à ce que la touche particulière reste, ainsi que la largeur, ou une longueur singulière.
C’est bon bien sûr mais ici aussi j’en attendais un petit peu plus par rapport à la notoriété ainsi que pour le prix demandé. La prochaine sera pour dans quelques années. Expérience positive, à retenter sur un autre millésime ;

Lionel
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Olivier_26, Jean-Loup Guerrin, bibi64, GAET, LLDA, Boubzou, FlavFirst, Fredimen
31 Jan 2021 07:39 #174

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Raboso del Piave DOC
  • Portrait de Raboso del Piave DOC
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2707
  • Remerciements reçus 438

Réponse de Raboso del Piave DOC sur le sujet CR: Domaine Camin Larredya, Jurançon sec "La part d'avant" 2018

CR: Domaine Camin Larredya, Jurançon sec "La part d'avant" 2018
1ère rencontre je crois avec ce domaine. Non dégusté à l'aveugle.
Au nez des fruits rôtis qui évoquent le botrytis.
La bouche attaque sur une aromatique syntone avec le nez, avec quelques notes miellées également qui lui vont bien alors que je n'en suis pas amateur du tout. J'ai même pensé que le vin était peu sucré pour un liquoreux et l'ai attendu sur la 2ème partie de bouche...
Le vin finit pourtant et bien sûr sec, toujours avec cette aromatique "de Sauternes" pour raccourcir. Même l'épaisseur du liquide y fait penser, d'ailleurs le toucher de bouche est très agréable, assez sensuel.
C'est un vrai numéro d'équilibre car si j'ai ressenti peu de tension dans la bouteille le vin n'en était pas pour le moins pataud.

C'est un vin plus qu'étonnant et une vraie expérience de dégustation. Pour moi le vin est à attendre car il développe une palette aromatique limitée à ce stade.
Je reviendrai vers le domaine car si mon goût personnel ne me porte pas vers ce type de vins l'expérience en vaut plus que le coup.

Mon ami avait une vigne, sur un coteau fertile. Il la bêcha, il l'épierra, il y planta du muscat. Au milieu il bâtit une tour, il y creusa même un pressoir. Il attendait de beaux raisins : elle donna du verjus.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, bibi64, DUROCHER, flupke14, LLDA, penmoalic, the_ej, FlavFirst, Fredimen, Kiravi, Garfield
18 Fév 2021 23:30 #175

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7352
  • Remerciements reçus 6710
CR: Domaine Camin Larredya – Jurançon sec – La Part Davant – 2016



La robe est moyennement soutenue mais très ambrée.
Le nez intense est étonnant et intéressant par sa complexité. Ce sont d'abord des senteurs de miel et de coing qui apparaissent, puis des raisins secs et des notes finement tourbées, sans oublier de fugaces touches oxydatives de pomme et de noix.
La bouche de grand caractère se déroule en deux actes. Dans le premier, l'attaque est généreuse, dense et richement goûteuse. Dans le deuxième, une grande acidité emporte tout, la longue finale vibrante, teintée des fines notes oxydatives perçues au nez, mais légères et non dérangeantes.
Très Bien (+)

L'association avec un clafoutis de saumon et de poireaux au lait de coco et au curry (un délice !) a été une bonne inspiration (4 / 5) : les deux actes n'en font plus qu'un et les deux comparses se répondent parfaitement.

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, breizhmanu, Moriendi, bibi64, vivienladuche, Papé, flupke14, LLDA, AgrippA, Boubzou, BATARDO, Gerard58, samgriz, ysildur, Kiravi, Lionel73, Garfield, Torsten
20 Fév 2021 22:54 #176
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1712
  • Remerciements reçus 3060
CR: Domaine Camin Larredya – Jurançon sec – La Virada 2013
La robe est jaune dorée vraiment intense.
Le nez est ouvert et complexe, avec un côté exotique sur l'ananas mûr, des notes florales (seringa) et du citron confit.
La bouche est ample, puissante, tramée par une belle acidité. C'est traçant, mais il faut bien ça pour mettre magnifier l'expression aromatique riche: ananas et seringa, comme au nez, mais aussi le citron et la mandarine, ainsi qu'une franche note de fruits rouges acidulés, entre framboise et groseille, qui s'exprime fortement en finale.
En milieu de bouche j'ai eu impression qu'il y a quelques sucres résiduels. Longueur impressionnante.
Très beau vin, encore jeune (pas de traces de fruits secs ou de truffe). Déjà très bon à excellent (4,5/5), n'hésitez pas à le boire, même si il se gardera très bien encore de longues années.
Bibi
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jérôme Pérez, Olivier Mottard, dfried, Gibus, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, vivienladuche, Papé, flupke14, leteckel, LLDA, the_ej, Damien72, ysildur, Kiravi, Garfield, Jeanveux
15 Mai 2021 23:49 #177

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 153
  • Remerciements reçus 58
Domaine Camin Larredya – Jurançon sec – La Virada 2013

Bu en compagnie d'Olivier.
Très belle découverte.
Un vin qui gagne vraisemblablement à être aéré.
Complexe, sur des notes d'agrumes (oui pour la mandarine ) mais que je ne qualifierais pas d'exotiques et un côté presque salin.
Pur, précis, ciselé.
A la découverte de l'étiquette, je n'aurais pas parié sur une dominante petit manseng  mais je comprends mieux l'aromatique et la structure lorsqu'Olivier m'indique que trois autres cépages (gros manseng, petit courbu et caramalet) complètent ce très joli vin de gastronomie.
Franck.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Bernard, bibi64, vivienladuche, Papé, LLDA, the_ej
16 Mai 2021 12:34 #178

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 127
  • Remerciements reçus 502

Réponse de LLDA sur le sujet Camin Larredya, Jurançon - La Virada 2017

CR: Camin Larredya, Jurançon - La Virada 2017

Nez ouvert frais et précis sur la poire.
En bouche, l’aromatique est plus sur les fruits exotiques, l’ananas, on retrouve la poire et un côté caillouteux sur la finale apportant un côté salivant.
L’acidité mais aussi l’aromatique poire/cailloux contrebalancent bien les arômes sur l’exotique et rendent le vin équilibré et incrachable. La bouteille s’est évaporée à la vitesse grand V.
C’est tendu et long.
Excellent

Je trouve que la bouteille a beaucoup gagné depuis 2 ans. Je laisserai les prochaines prendre quelques années après leur sortie avant de les boire contrairement à la part d’avant que je préfère sur le peps de la jeunesse.

Loïc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, dfried, Jean-Bernard, Gibus, Jean-Loup Guerrin, bibi64, flupke14, leteckel, Damien72, Kiravi, Garfield, Jeanveux
16 Mai 2021 14:28 #179

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1712
  • Remerciements reçus 3060
Franck, après vérification, ce vin est issu à parts égales de petit manseng, gros manseng et petit courbu.
Je confirme l'amélioration à l'aération, lors de notre dégustation je n'avais pas noté le côté fruits rouges acidulés contrairement au lendemain.
Et puis le principal, c'est que ce vin a participé à faire de notre première rencontre un moment agréable qui en appellera d'autres (merci LPV  ).
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: monta
16 Mai 2021 14:34 #180

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck