Nous avons 1744 invités et 11 inscrits en ligne

Uroulat, Jurançon

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 17662
  • Remerciements reçus 1456

Jérôme Pérez a créé le sujet : Uroulat, Jurançon

Uroulat

Quartier Trouilh
64360 Monein
Tél. : +33 (0)5 59 21 46 19
contact @ uroulat.com



www.uroulat.com




Je vous propose de donner vos commentaires sur les vins de cette belle propriété de Jurançon: Le clos Uroulat et le sec Cuvée Marie.

Philippe disait avec justesse que cette propriété ne rentrait pas dans la spirale des cuvées prestige ultra sélectionnées, mais au contraire simplifiait en proposant deux cuvées, l'une en Jurançon, l'autre en Jurançon sec, avec une qualité très régulière mais également élevée.

Jérôme Pérez
#1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Charles Hours et le Clos Uroulat

Jerome

N'ayant pas de technique de degustation et ne prenant que rarement des notes sur les vins que je deguste, je ne peux faire de compte rendu precis de mes impressions.

Toutefois, bien que je n'ai qu'une petite expérience des jurancons secs ou moelleux, et au risque de me repeter, je trouve que ces vins conjuguent avec bonheur régularité, personnalité et excellent rapport qualité prix.

Je trouve notamment que la cuvée marie, avec son nez extraverti de fruits exotiques, sa belle acidité et sa grande longueur en bouche, possède une très forte personnalité qui me séduit.

Philippe
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6455
  • Remerciements reçus 262

Yves Zermatten a répondu au sujet : Re: Charles Hours et le Clos Uroulat

merci Philippe, de nous faire partager vos impressions.

De quel millésime parlez-vous ?

J'ai encave du millésime 2000 de la cuvée Marie et du 99 et du 2000 de la Cuvée moelleuse.

J'ai déjà  bu pas mal de 99 moelleux, quej'aime beaucoup et qui offrent un rapport qualité-prix difficilement égalable à  près de 7 euros la demi-bouteille !

je n'ai pas encore touché la Marie 99 et le moelleux 2000.

je crois me souvenir que Charls Hours conseille de boire les moelleux jeunes et les secs plus vieux.

cordialement

Yves Z

Yves Zermatten
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Charles Hours et le Clos Uroulat

Je n'ai encore jamais essayé de cuvée Marie après quelques années de garde. Ce n'est pas un vin que j'ai en cave (je precise que ma cave est à  + de 500 km de mon domicile, chez mes beaux parents, ce qui m'oblige à  etre tres selectif sur les quantites) mais que j'achète regulierement chez les cavistes ou que je choisis au restaurant - j'ai du gouter ainsi tous les millésimes depuis 1996. Je serais toutefois bien en peine de te dire auquel va ma preference.

Pour le moelleux, j'ai gouté plusieurs fois au 1999 qui est effectivement superbe de densite et de fraicheur (qualité AMHA des bons jurançons moelleux) et j'ai un souvenir plus flou (je ne des notes que depuis tres peu de temps) des 1996 et 1997 hormis qu'il m'ont donné envie d'y revenir. J'ai un peu de 2000 (annee de naissance de ma fille) en cave et je vais tenter de le faire vieillir.

Philippe
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 17662
  • Remerciements reçus 1456

Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: Cuvée Marie 1999

Belle robe assez soutenue, on dira or pâle aux reflets verts.
Nez sur le Kiwi, la poire un petit côté légèrement oxydatif curieux que je n'avais pas ressenti jusqu'alors.
La bouche est dense, avec un joli gras et un équilibre que l'on retrouve rarement dans les vins du sud de la France. Ce petit côté oxydatif se retrouve en bouche, peut-être un problème sur la bouteille, il faudra que je reboive une autre bouteille pour vérifier. Grande longueur et très belle fraîcheur.
L'élevage qui se faisait sentir il y a encore un an s'estompe derrière la belle matière.
Parfait sur le feuilleté de Langouste.

Jérôme Pérez
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 17662
  • Remerciements reçus 1456

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Charles Hours et le Clos Uroulat

Le millésime 1999 du Clos Uroulat avait été placé dans une dégustation de liquoreux dans laquelle figuraient quelques stars. Nous avons tous loué son équilibre, sa pureté et sa belle fraîcheur.

Jurançon, Clos Uroulat, 1999.
La robe est dorée avec une belle densité de matière qui forme des larmes lentes.
Le nez est très typé par son cépage, musqué, avec des notes exotiques.
La bouche est très opulente, avec une belle liqueur, mais ce qui fait l'unanimité sur ce vin, c'est sa finale de classe, portée par une acidité admirable. Ce vin joue dans la cour des grands. Il n'est jamais lourd. Compagnon idéal des foies gras. 8.5/10

Jérôme Pérez
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 17662
  • Remerciements reçus 1456

Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: Cuvée Marie 1999

J'ai retrouvé cette petite touche oxydative sur le 99 de la cuvée marie. Un peu comme certains chenins, cela lui va fort bien et ne s'est pas accentué.
Je reste sous le charme de ce beau nez que l'on pourrait croire appartenant à  un doux, sur un fruité un peu exotique. Quelques notes boisées, le tout se mariant à  merveille.
Bouche dans le volume, racée par ce goût inimitable du manseng à  son meilleur niveau. C'est très long et d'une superbe fraîcheur.
Très beau vin.

Jérôme Pérez
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : CLOS UROULAT 2002

Goûté hier Clos Uroulat 2002 au restaurant.
Parfaite température, pas trop frais.
Robe : parâit un peu évoluée
Nez : Un peu sur la réserve mais on devine dèjà  une belle complexité avec des fruits exotiques mûrs et l'absence des arômes lourds de Coing et miel typique du botrytis.
Bouche : Une gourmandise, En attaque une belle matière bien équilibrée où acidité et sucre sont parfaitement associés. On pourrait lui reprocher un manque d'ampleur mais que recherche t'on dans un jurançon si ce n'est ce que fait Charles Hours. Une trés belle finesse. A mon sens domine plus que jamais cette appellation.
Ptitgars
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 17662
  • Remerciements reçus 1456

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Cuvée Marie 1999

C'est intéressant LPV, on commence à  suivre l'évolution des vins. Trois commentaires en deux ans, à  un an d'intervalle à  chaque fois.
La robe est dense, dorée, elle a pris du poids.
Le nez présente bien se côté légèrement oxydatif mais qui semble estompé tant le reste prend le dessus: des notes de truffe que l'on pourrait croire appartenir à  un Jurançon moelleux et des notes florales. Pour un peu on se croirait à  Montlouis ou Vouvray. La ressemblance ne s'arête pas là : la bouche montre beaucoup de gras, une évolution d'un équilibre rare avec des saveurs complexes et là  encore l'oxydation très très nuancée va à  merveille à  ce vin qui pour le coup, lui va à  merveille à  table avec des pavés de saumon. Très longue finale avec des saveurs superbes minérales et citronnée. J'adore.
Nous avons été frappé par les points communs de ce vin avec un montlouis, bu dernièrement, de la Taille au loup 1989 qui était plus oxydatif et moins puissant mais qui avait tout de même encore pas mal de choses à  dire.

Jérôme Pérez
#9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1330
  • Remerciements reçus 1

marc de wolf a répondu au sujet : Re: Charles Hours et le Clos Uroulat

Goûte la semaine passé une cuvée Marie 2001 à  côté d'un Vitatge Vielh 2000 du Clos Lapeyre avec DidierD et Lab. Pas de notes d'oxidation dans le 2001. Tout à  fait correct. Le lendemain la Marie tennait encore très bien la route.

cordialement,
marc

cordialement,
Marc
#10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1363
  • Remerciements reçus 2

DidierD a répondu au sujet : Re: Charles Hours et le Clos Uroulat

Quelqu'un peut-il m'expliquer pourquoi le Jurançon s'appelle parfois "Uroulat" et parfois, sur d'autres bouteilles, "Clos Uroulat" ?

Merci

Didier
#11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 17662
  • Remerciements reçus 1456

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Charles Hours et le Clos Uroulat

Personnellement, je ne connais que le nom de Clos Uroulat.

Jérôme Pérez
#12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1363
  • Remerciements reçus 2

DidierD a répondu au sujet : Re: Charles Hours et le Clos Uroulat

Et pourtant, même sur leur site :

et à  la page suivante :

(jjj)

Didier
#13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 17662
  • Remerciements reçus 1456

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Charles Hours et le Clos Uroulat

je viens de poser la question au domaine. Wait and see.

Jérôme Pérez
#14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Charles Hours et le Clos Uroulat

Hypothèse : juridiquement l ' utilisation du terme " clos " est semblable à  celle de " chateau "
J ' avais entendu dire que Charles Hours achetait des raisins à  un de ses voisins depuis quelques années.....
Cela pourrait expliquer que les millésimes postérieurs au 99 ne bénéficient plus de la mention " clos "

J ' ajoute que , pour moi , cela n ' enlève rien à  la qualité toujours aussi régulière de cette propriété qui a le grand mérite d ' atteindre un excellent niveau sans multiplier les cuvées spéciales....

ANTOINE
#15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2309
  • Remerciements reçus 76

jeanclaude a répondu au sujet : Re: Charles Hours et le Clos Uroulat

Je viens d'ouvrir simultanément le Jurançon du domaine sur les millésimes 2000 et 2001 et je confirme que la seule mention qui soit notée sur la bouteille est "Uroulat". Comme Antoine, je ne pense pas que cela enlève quoique ce soit à  la qualité immense de ce vin (bbb) que j'ai d'ailleurs plus apprécié sur 01 que sur 00 mais les 2 se tiennent dans un mouchoir de poche.
#16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1330
  • Remerciements reçus 1

marc de wolf a répondu au sujet : Re: Charles Hours et le Clos Uroulat

Bonjour,

Je viens de parler hier à  Charles Hours sur la question du "Clos". C'est tout à  fait ce que Antoine écrit. Charles Hours s'est associé avec Mathieu Meilhon (vigneron du coin). Donc plus la notation "Clos" mais tout simplement Uroulat. Il n'achète donc pas les raisins mais ils travaillent ensemble (les deux familles).

cordialement,
Marc

cordialement,
Marc
#17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6455
  • Remerciements reçus 262

Yves Zermatten a répondu au sujet : Re: Charles Hours et le Clos Uroulat

bonjour,

on me propose du Clos Uroulat moelleux des millésimes 2002 et 2003. Avez-vous des informations sur ces millésimes ?

merci

Yves Zermatten

Yves Zermatten
#18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2881
  • Remerciements reçus 0

bouhi a répondu au sujet : Re: Charles Hours et le Clos Uroulat

Le 2002 obtient une citation au guide Hachette... C'est déjà  bien ! (bbb)

J'ai goutté au 2001. C'est un très beau jurançon, abricot confit, agrumes, coing, avec de la fraicheur (acidité équilibrant le sucre, à  laisser vieillir (pour que le sucre soit moins "agressif" en finale), mais je les ai bues...)

François.

PS : sur Paris, à  environ 18 € le col

Message edité (19-12-2004 18:02)
#19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 17662
  • Remerciements reçus 1456

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Uroulat 1999

Un Jurançon pur et cristallin qui me semble totalement prêt. La robe est très belle, dorée, presque ambrée. Le nez est plus fruité que truffé, étonnant pour un manseng. La liqueur en bouche est très fine avec une superbe acidité. Cela donne un équilibre épatant pour la table. Très belle persisitance et bel éclat de fruit sur la finale.

Jérôme Pérez
#20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Charles Hours et le Clos Uroulat

Bonsoir,

Ceux qui ont encore des Cuvée Marie 1999 devraient garder quelques bouteilles en cave car c'est un très beau millésime (apogée vers 2007/2010).

Actuellement je bois mes 1993 avec grand plaisir (bbb)
(c'était un grand millésime aussi)
#21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Cuvée Marie 1999

j'aurais du attendre... (jjj)

bu il y a une dizaine de jours... et désolé mais malgré toutes ses qualités (et il y en a) l'élevage me gêne et le boisé domine nettement au nez (le mien et celui de mon compagnon du jour).

Après 6 ans j'espèrais ne plus percevoir DU TOUT de notes boisées !!
peutêtre aussi assimile-je en partie une assoc. truffe/oxydation (légère) au bois ! (et vice-versa (bbb))

S'il m'en reste une je la garde.
#22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 17662
  • Remerciements reçus 1456

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Charles Hours et le Clos Uroulat

Vin100: quelle vin as-tu bu? Quel millésime?
Je ne sais pas si les notes boisées s'en vont un jour: elles évoluent, certes oui, mais ne disparaissent jamais à  mon avis.

Jérôme Pérez
#23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Charles Hours et le Clos Uroulat

ah oui
j'avais oublié je répondais un message sur la cuvée Marie 99 mais le titre n'est plus là .
Je suis assez d'accord et cela me confirme qu'il est souvent bénéfique de s'en psser dès le départ (à  mon goût évidemment)
#24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Charles Hours et le Clos Uroulat

Jérôme,

Que t'inspirent ces nuances oxydatives sur les vins de Charles ?

Un style maison (léger) ?
Des vins à  noter en défaut, comme pour Ramonteu voire Joliette ?

Laurent

Message edité (03-03-2005 15:07)
#25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 17662
  • Remerciements reçus 1456

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Charles Hours et le Clos Uroulat

Laurent, dois-je te faire un texte sur la différence entre des notes légèrement oxydatives et un vin oxydé?
Et je ne crois pas que ce soit un style de la cuvée Marie. 99 est effectivement marquée par ces notes légères. Mais d'autres millésimes ne le sont pas.

Jérôme Pérez
#26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2896
  • Remerciements reçus 3

Olif a répondu au sujet : Clos Uroulat, Cuvée Marie 2002

Pas le 2002, visiblement! Et en notes oxydatives, dans le Jura, on en connaît un rayon!

Clos Uroulat, Cuvée Marie 2002, Charles Hours, Jurançon sec [/u][/i]
La robe est brillante et dorée, véritable contraste avec la précédente. Le nez est très pur, intense, sur les fruits exotiques, l'ananas, avec un côté miellé. D'abord marqué par une acidité presque tranchante, le vin gagne en volume, s'étoffe et joue des épaules. La finale possède encore de beaux amers qui devraient se fondre avec le temps. Une très belle bouteille pour dans quelques années.

Olif
#27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 375
  • Remerciements reçus 4

toubi a répondu au sujet : Re: Charles Hours et le Clos Uroulat

bu ce WE Clos Uroulat, Cuvée Marie 2002, Charles Hours, Jurançon sec

Pas grand chose à ajouter au descriptif d'Olif qui correspond très bien à la bouteille dégustée, si ce n'est que je n'ai pas le souvenir d'amers en finale (encore que je ne suis pas trop sûr de la signification de ce terme, mais je n'ai pas perçu d'amertume, si c'est de ça qu'il s'agit)

Cordialement,

Toubi

_________________________________________________________
"Live and let live"
#28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21556
  • Remerciements reçus 48

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: Charles Hours et le Clos Uroulat Cuvée Marie 2004

CR: Bizarre: trois repas au restaurant à Paris et à chaque fois le même vin au verre proposé à l'apéritif:

Cuvée Marie - jurançon sec - Charles Hours - 2004

Je retiens pour cette note mes impressions du Willi's Bar: la bouteille a été ouverte sous mes yeux et était plus agréable que les autres.

Le nez est plaisant, complexe et frais, sur les fruits exotiques et surtout l'ananas.
La bouche est fraîche et pleine à l'attaque, savoureuse, vive et concentrée en son milieu et longue...

C'est bon et pas cher!!!

A découvrir...

Cordialement,
Thierry
#29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Charles Hours et le Clos Uroulat 2003

Jurançon sec - Clos Uroulat - cuvée Marie (2003) : 14,5/20 - 21/12/05

Comme annoncé par Charles Hours sur la contre-étiquette, et par souci d'authenticité, le vin est en vin de table "vins de raisins surmûris".
C'est une vin étrange, avec une charge alcoolique importante et 6 g de sucre résiduel. La complexité est au rendez-vous: fruits blancs, agrumes, poivre blanc, gingembre, ananas, melon confit.
Expression spiritueuse, grassouillette, juste un poil brûlante.
#30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck