Nous avons 3185 invités et 81 inscrits en ligne

Château Grillet

  • Messages : 717
  • Remerciements reçus 6

psykopat a répondu au sujet : CR:Château Grillet 2002

CR:Château Grillet 2002
Un premier nez un peu déconcertant, sur le miel, le fromage, un peu liquide vaisselle, iode, violette, des épices et en final, assez peu de fruit.
La bouche manque clairement de vivacité, mais aussi de matière et de fruité. Il y a bien quelques jolies notes de mandarine, mais c'est insuffisant
pour y trouver du plaisir. Dommage, un Grillet décevant.

CénoSillicaphobe approuvé
www.leverasoif.com
www.australian-rarit...
Ni Dieu ni maître, même buveur....
#331

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4717
  • Remerciements reçus 1990

Vaudésir a répondu au sujet : CR:Château-Grillet 2007

CR:Château-Grillet 2007

Bu lors de cette soirée lapassionduvin.com/p...

Martin:Robe claire, nez agréable malgré une légère réduction: fruits secs ; bouche étonnamment minérale et de beaux amers en finale.
Belle surprise sur ce vin que j'appréhendais: B+

Benjamin:Nez délicat, sur la poire, l'amande et qq notes légères d'élevage. La bouche est assez équilibrée malgré une certaine richesse, le gras se développe doucement et enfin les amers prennent le dessus pour une belle et très longue finale. C'est clairement pas un vin de concours, mais un vin de gastronomie. Il n'est pas mis en valeur à l'apéritif, et encore moins par son voisin d'une acidité magistrale. C'est pour moi un beau vin, et je n'avais jamais goûté un viognier aussi classe, à la fois fin et persistant.

Maxime:Un vin que j'avais bu il y a quelques années au petit mais excellent salon le millésime à Grenoble. A l'époque, le vin, mutique au départ, s'était littéralement révélé alors même que je le dégustais. Ca m'avait alors laissé une sacrée impression. Vendredi, le flacon que nous avons bu était bien plus causant au départ avec une expression qui n'est pas celle des autres viogniers. Le côté fruité est subtil, et certainement pas sur l'abricot. C'est un vin d'une amertume marquée qui ne joue pas sur la générosité. Un vin qui doit se boire à table plus qu'en apéritif. Je me demande s'il n'était pas un peu serré. Bon vin.

Stéphane:Robe jaune claire, nez peu expressif, bouche un peu grasse sans grande expression non plus, un peu sur la pèche, finale sur l'amande amer, le champagne lui a été fatale, il aurait fallut faire l'inverse pour espérer ressentir quelques choses, clairement passé à coté de ce vin.

Séphane
#332

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 270
  • Remerciements reçus 64

Ange Gabriel a répondu au sujet : CR:Château-Grillet 2007

CR:Chateau Grillet 2007

Nez assez expressif sur la pâte d'amande.
La bouche est assez fine, avec quelques notes florales, du gras, et une impression minérale qui rappelle la coquille d'huître et le Chablisien. Légère amertume en finale. Le vin gagne un peu en complexité à l'aération.
Pas désintéressant, mais je n'accroche pas trop.
Assez Bien +
#333

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6002
  • Remerciements reçus 3480

Frisette a répondu au sujet : CR: Château-Grillet 1992

CR: Château-Grillet 1992

Bue à la santé de notre agrégé!!!

Cédric42120:
Nez discret d'abord fruité sur la pomme, les agrumes et leur zest (citron, pamplemousse), puis caillouteux, iodé..
Bouche timide mais d'une timidité apparente car il y a du fond. C'est long, minéral, légèrement gras avec un final sur les fruits secs et des amers en persistance. Un peu sévère en début de série, mais c'est tout de même trés bien fait, on peux regretter un petit manque de peps pour apporter un peu de folie à ce vin. .
Bien/Très Bien

Jean Bernard:
Nez plutôt mutique au départ, avec très léger souffre.
Attaque très grasse. On s'attend déjà a du lourd mais curieusement il y a de la légèreté dans ce vin dodu.
En fait le vin est volumineux mais manque de densité.
L'aromatique se révèle en bouche, très typé, minérale, iodée, gentiane... ça sent le vin évolué de terroir.
Il ya de la race là dedans, dommage que la structure fasse défaut.
Je tente Chateau Grillet, pour l'aromatique très particulière. Bingo!
A noté que la violette s'est invitée sur la fin.
Chateau Grillet 1992 Bon ça commence pas mal!

Nico (Woghshrog43): étiquette découverte, épaulé 2 heures
Un nez qu'il faut aller cherché mais qui montre une belle complexité déroulant de belles notes iodées et de moule fraiche, quelques notes empyreumatiques et des touches d'agrumes,d'étonnantes notes de "cébette" pour ensuite partir sur le bonbon à la violette qui ne me quittera plus.
En bouche l'attaque est grasse, presque huileuse, mais la matière bien qu'assez large est délicate, légère, vaporeuse avec un manque de structure clairement pénalisant avec une seconde partie de bouche marquée par de beaux amers, de la salinité, un côté minéral mais toujours ce sentiment de faiblesse structurale avec malgré tout une jolie finale sur le bonbon à la violette pressentie au nez et la réglisse...
Bouteille presque expérimentale tellement c'est éloigné de tous les repères connus (difficile de capter le viognier là dedans et le côté iodé, salin est assez marqué avec finalement peu de fruit) mais une belle expérience pour ce vin de près de 25 ans. 14,5/20

Frisette:
Robe jaune claire, assez jeune. Le nez est un peu réduit, puis rapidement apparaissent des notes de pomme, de tilleul, de verveine...puis après quelques minutes dans le verre, de la ciboulette et de la cébette. C'est complexe. En bouche, on retrouve de la prune, de la mirabelle, du marc de raisin, un peu de verveine et de tilleul. En parallèle, on retrouve des notes de graviers, iodées et salines. Un léger gras enrobe une matière paradoxalement assez délicate, d'une grande fluidité. Il est long, manque un peu d'acidité à mon goût et me paraît assez jeune. Une grosse amertume est présente en finale. Ce vin c'est un peu "Je t'aime moi non plus", une sorte d'OVNI, pas désagréable, d'une belle complexité, que je trouve Bon (15/20), mais complètement déstabilisant. Je partais sur un vin sudiste (Languedoc?, Provence?, Rhône?), notamment un Châteauneuf du Pape jeune. En tout cas, un vrai beau vin d'amateur à goûter, de part ce curieux ensemble faisant ressentir plein de sensations différentes. Un vin dont on pourrait également facilement passer à côté si l'on était pas un minimum concentré et averti.

Flo (Florian) LPV Forez
#334

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83702
  • Remerciements reçus 9513

oliv a répondu au sujet : CR: Château Grillet, 2002

Bu lors des 50 ans d'Enzo

Château Grillet, 2002



Oliv
Robe jaune vert un peu fluo.
Très beau nez riche et ample, d'une classe aussi certaine qu'elle est chablisienne ( rebelotte ! :?), sur cet ensemble où la coquille d'huitre répond au miel, à l'anis vert, des notes crémeuses très agréables.
La bouche en revanche est trop massive à mon goût, sur une richesse de constitution et un gras qui tapisse le palais, en tout cas le mien, au point de l'engluer un peu.
Car l'acidité est trop basse pour relancer l'ensemble, laissant la place à une amertume excessive qui crispe les papilles et plombe le vin.
Dommage car les goûts sont agréables, en phase avec les notes typiquement chablisiennes du nez.
Mais l'amertume et l'épaisseur de la matière rendent la finale trop statique à mon goût.
Moins emballant que la dernière fois où je l'avais trouvé très chardonnay. Là, au moins au niveau structure de bouche, c'est trop viognier pour moi.
Bien.

Enzo
Nez exotique, de fruits jaunes, d’agrumes. C’est avenant.
La bouche souffre d’un véritable effet de séquence pour ce grillet car s’il est bien équilibré, il ne possède pas l’énergie du précédent.
Le vin est très gras, riche, large, ne manque pas de fraicheur pour autant, mais peine à se relancer jusque dans la finale et parait presque un peu pataud. Il fait plus variétal qu’à son habitude en bouche et manque de nuances.
Finale de bonne persistance pour un vin que je trouve très bon mais qui peine à exister à la suite du riesling. Toutefois en dessous des 02 déjà bus.
Bien ++/Très Bien.
#335
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 206
  • Remerciements reçus 119

KONI a répondu au sujet : Château Grillet 1990

CR: Château Grillet 1990

La couleur et très claire, brillante et limpide, aucune chance d’imaginer que ce vin a 27 ans, a plus forte raison avec du viognier. Même si au nez je me dirige sur ce cépage, c’est en bouche que je suis le plus dérouté, beaucoup de fraîcheur et de tension, enveloppées dans une rondeur confortable et moelleuse. Equilibre parfait, ma plus belle émotion avec un viognier, que j’apprécie assez peu d’ordinaire . Bravo.

#336
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 851
  • Remerciements reçus 1071

LoneWD a répondu au sujet : CR: Château Grillet 2006

CR: Château Grillet 2006

Eric : robe pâle , un nez fin mentholé et floral qui annonce un beau vin, que neni en bouche c'est la grosse artillerie qui canonne des amers puissants et du caramel, bigre encore un Rhône nord dissocié pensai je.

Arnould : nez floral pas désagréable. Par contre, dès qu'on met le vin en bouche, ça envahit le palais avec un énorme gras doublé d'une sensation d'alcool qui rend l'ensemble vraiment lourdaud. Ca me fait penser à un viognier. C'en est un. On ne peut pas toujours se tromper. Je ne conduis pas cette fois, mais je crache volontiers. Vraiment pas terrible...et que dire du rapport Q/P.

Rémy : nez alcooleux, sur le bonbon anglais, la pêche, avec des "sensations" d'amertumes qui me font penser à un blanc du Rhône, un viognier ? Je ne suis pas fan d'emblée.
La bouche est très sévère, sur d'intenses amers et un côté caramélisé qui rend le vin brouillon, fourre-tout et pas en place du tout. Lecture du vin impossible pour moi, aucun plaisir sur cette bouteille...

En savoir plus sur www.lapassionduvin.c...

Rémy
#337

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2200
  • Remerciements reçus 1051

tomy63 a répondu au sujet : CR: Château Grillet 2001

CR: Château-Grillet 2001 : Couleur claire, nez très minéral, quasiment pas de fruit, austère. Bouche un peu plate, minérale, pas une grosse matière, pas une grande longueur non plus. Difficile d'y sentir le viognier, bien plus typé Chablis par exemple mais pas un grand Chablis. B-.
#338

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 339
  • Remerciements reçus 360

Val59 a répondu au sujet : CR: Verticale Château Grillet

Je n'avais jamais dégusté le Château Grillet, et ce fut un grand plaisir de le découvrir sur 10 millésimes. Toutes les bouteilles ont été conservées dans la même cave.
Merci donc à Didier (s'il passe un jour par ici) pour ce moment.
Les vins ont été carafés 1h puis remis en bouteille pour le service.

La dégustation a commencé à l'aveugle (1985 et 1990), puis étiquettes découvertes.
J'ai perdu mes notes, les commentaires seront donc plutôt succincts.

Grillet 1985 : Nez légèrement glycériné, truffé et fumé. La bouche est légère, en dentelle avec un longueur moyenne. Impossible de retrouver le viognier... ni de donner 34 ans à ce vin. B/TB sur la finesse, à boire. Bel hommage.

Grillet 1990 : Nez beaucoup plus puissant, fumé et pierre à fusil. La bouche est également très puissante, traçante avec des beaux amers en finale. On retrouve plus facilement les marqueurs du viognier, sans que le coté variétal ne l'emporte de trop du fait d'une belle fraicheur. Impressionnant de jeunesse, peut encore se garder et surement se bonifier. TB

Grillet 1992 : Nez grillé masquant un peu les autres senteurs, moins puissant que le 1990. En bouche le vin possède un bel équilibre entre une aromatique assez expressive et plaisante soutenu par une belle salinité et acidité. La longueur est moyenne, mais le vin est très agréable. Très belle surprise sur ce millésime difficile et petit coup de coeur TB +

Grillet 1995 : Registre oxydatif, on a plus l'impression de partir sur un vin jaune .... Le vin est puissant très étiré avec une finale saline et fraiche. Très atypique mais j'aime beaucoup dans son registre. TB

Grillet 1997 : Pour plusieurs personnes le vin de la soirée. Une puissance qui rappelle le 1990, un peu too much pour moi ... a attendre ?

Grillet 2001 : Vin ciselé, avec une acidité marqué et une belle fraicheur. J'aime beaucoup même si certains ne le trouvent pas totalement en place.

Grillet 2002 : Pour moi le vin qui m'a procuré le plus de plaisir et le plus complet de la série. Une belle alliance entre la fraicheur et une richesse de bouche parfaitement maitrisé, une très belle longueur. Exc

Grillet 2004 et 2007 : Les vins m'ont paru encore trop jeune, un peu fatiguant avec une puissance et une richesse marquée, le coté variétal qui ressort un peu..

Grillet 2011 (1e millésime Artémis) : Totalement différent du reste de la série, un vin qui apparait plus "consensuel". C'est objectivement très bien fait, une bouche fraiche, étirée pouvant faire partir sur la cote de Beaune, mais sans le peps du moins pour le moment ressenti sur les autres millésimes. A voir à l'avenir, même si je ne suis plus prêt de rédéguster ce vin vu l'envolée tarifaire.


Que dire à l'issue de cette belle dégustation .. Merci à l'organisateur pour commencer. Ensuite la capacité de vieillissement des vins est bluffante, car hormis le 1985 qui commençait à montrer des signes de fatigue, les autres étaient tous d'une jeunesse incroyable. Ce sont des vins qui traversent le temps et à ouvrir je pense avec pas mal de garde (mini 15 ans ?)
La variation selon les millésimes était très nette avec des millésimes plutôt ciselés et frais (1992/2001 +-2002), de millésimes puissants (90, 97), et des millésimes assez riches (04, 07). A voir l'évolution du domaine avec ce 2011 paraissant très bon mais un peu lisse.
Concernant les débats sur les qualités des bouteilles du domaine, je partais avec une certaine appréhension. Tous les vins ont été au minimum bon à très bon, avec 2 coups de coeur (92, 02). Mais il est vrai que je n'ai pas eu de vin ressenti comme "transcendant" sur ces 10 millésimes et que je n'achèterai pas vu les tarifs actuels.

Amicalement,
Valentin
#339
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, dfried, PBAES, aquablue, enzo daviolo, jean-luc javaux, Frisette, jd-krasaki, FlavFirst, Damien72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18551
  • Remerciements reçus 3547

Eric B a répondu au sujet : Verticale Château Grillet

C'est terrible, cette réputation de 1992 : si elle est justifiée pour les rouges, elle ne l'est pas pour les blancs. Juillet et août sont au-dessus de la moyenne des températures. C'est partir du 20 septembre que le temps bascule avec des pluies torrentielles qui provoqueront entre autres la catastrophe de Vaison-la-Romaine.

Encore aujourd'hui, les blancs de 1992 sont de haut-niveau, que ce soit à Bordeaux, en Bourgogne ... et dans le Rhône.

Eric
Mon blog
#340

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11929
  • Remerciements reçus 1947

jean-luc javaux a répondu au sujet : Verticale Château Grillet

La dernière décade d'août 1992 avait quand même vu de nombreuses et fortes chutes d'eau dans la vallée du Rhône, Eric.
Souvenir de terribles fins de vacances en tout cas.

jlj
#341

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18551
  • Remerciements reçus 3547

Eric B a répondu au sujet : Verticale Château Grillet

D'un point de vue global, les précipitations en août sont dans la moyenne, mais il y a certainement eu des régions plus arrosées que d'autre.

Eric
Mon blog
#342

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11929
  • Remerciements reçus 1947

jean-luc javaux a répondu au sujet : Verticale Château Grillet

les précipitations en août sont dans la moyenne

La moyenne peut-être mais on voit, ici, qu' à Lyon puisqu'on parlait de Grillet, la fin du mois n'était quand même pas très sèche...
et que les températures, fin du mois août, ont baissé.

www.infoclimat.fr/cl...

septembre en comparaison:

ps: j'arrête de polluer le fil de cette belle dégustation... ;)

jlj
#343
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 339
  • Remerciements reçus 360

Val59 a répondu au sujet : Verticale Château Grillet

Pour finir de rebondir sur le 1992, c'est un millésime particulier pour moi puisque celui de ma naissance.
Je n'ai bu que 2 bouteilles du millésime : ce château Grillet et un Trevallon 1992 récemment à la Beaugravière qui était magnifique.

Peut être qu'un jour j'aurai la chance de gouter un beau bourgogne blanc dans le millésime ! J'avoue avoir jusqu'à présent à priori assez négatif sur le niveau général hormis rares exceptions (j'ai vu aussi un CR récent sur un Rayas 1992 rouge apparemment magnifique). La difficulté du millésime, non considéré de garde, explique aussi la relative rareté des bouteilles.

Amicalement,
Valentin
#344

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11929
  • Remerciements reçus 1947

jean-luc javaux a répondu au sujet : CR: Château Grillet 2005

Tiré de cette superbe soirée

CR: Château Grillet 2005

Peterka:
Très belle surprise pour ma part que ce Château-Grillet 2005, tout en équilibre et en élégance mais avec un joli fond concentré et fruité aux antipodes d’un viognier classique « à la condrieu ». Très belle surprise car le seul château Grillet goûté auparavant (il y a 25 ans, il est vrai, dans le cadre d’une dégustation Curnonsky) fut une énorme déception…

jlj:
Son copain de service emporte, pour cela, mes suffrages: Château-Grillet 2005
Il faut bien avouer qu'on a de nouveau pas mal ramé avant de tomber dessus...
Certains lui trouvaient des allures de Chardonnay (?) d'autres le voyait en Provence...
Dans mes souvenirs, le vin n'est pas d'une grande expression, d'un côté sur des notes minérales, de l'autre sur quelques fruits blancs.
Difficile en tout cas de sortir "Viognier" sur ce vin fin, délicat, avec quelques notes d'agrumes; bon équilibre et se boit facilement. Attention, ne nous trompons pas: c'est très agréable.

jlj
#345

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83702
  • Remerciements reçus 9513

oliv a répondu au sujet : CR: Château Grillet 2004

Passer l'année entre amis !

CR: Château Grillet 2004



Robe sur un doré léger.
Nez pur et agréable, compromis de senteurs de citron confit et de notes pâtissières, sur la crème et la pâte à chou.
Bouche massive en attaque, sur une immédiate sensation d'épaisseur glycérinée.
Le vin possède du volume et de la présence mais son importante amertume et son manque d'expression aromatique le rendent trop statique et lent à mon goût.
Finale lourde et chaleureuse.
Un vin pas à mon goût.
#346

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5379
  • Remerciements reçus 3385

Olivier Mottard a répondu au sujet : CR: Château Grillet 2007

CR:



Château Grillet 2007
Ma dernière dégustation de cette bouteille remonte à quelques années.
En ouvrant la bouteille, je remarque que le bouchon - assez court - est imbibé aux deux tiers. Ouch, pas bien. :?
Premier indice, la robe est assez peu évoluée, jaune or clair avec quelques reflets verdâtres.
Le nez est séducteur sur une note furtivement iodée mais surtout sur les fruits mûrs du type mangue, ananas et abricot.
En bouche, c’est un vin suprêmement équilibré et doté d’une grande fraîcheur.
On perçoit ce même fruité abricot /mangue jusqu’au long final, tonique, et marqué à nouveau par cette note iodée qui pourrait évoquer un vin de provenance beaucoup plus septentrionale.
C’est franchement superbe !
Un Viognier singulier, atypique, gourmand et frais.

Olivier
#347
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, PBAES, Olivier_26, sideway, Vaudésir, FloLevBen, LucB, Val59, romu, leteckel, DaGau, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4717
  • Remerciements reçus 1990

Vaudésir a répondu au sujet : CR: Château Grillet Côte du Rhône 2016

CR: Château Grillet Côte du Rhône 2016

Bu à ce dej www.lapassionduvin.c...

Stéphane: Robe claire, nez frais qui ne développe que peu de choses au départ, en bouche c'est bien gras, fruits jaune et de suite des amers puissants me font penser à un assemblage de Marsanne et Roussane, au réchauffement cela devient plus délicat en dégustation pure, plus riche amers encore plus puissants pour trouver l'équilibre, apparemment c'est du viognier, on cite toutes les appellations pour arriver enfin à Château Grillet qui déclasse donc une partie de sa production, original , bien mais un verre me suffit.

Antoine: C’est tout de suite plus riche, plus sudiste, un vin concentré avec des beaux amers qui appelle clairement la table. Un viognier qu’on verrait plus en assemblage de Marsanne/Roussanne et qui ne tombe pas dans l’exubérance.
#348
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PBAES

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck