Nous avons 1181 invités et 27 inscrits en ligne

Domaine Henri Bonneau, Châteauneuf-du-Pape

  • Messages : 7267
  • Remerciements reçus 6186
Domaine Henri Bonneau

Châteauneuf-du-Pape





CR: Domaine Henri Bonneau - Châteauneuf-du-Pape - Cuvée Marie Beurrier 2011



Bouteille carafée pendant quatre heures, bue à l'aveugle chez l'ami Claude.

La robe est assez sombre, mais pas plus, et arbore déjà de beaux reflets tuilés sur le bord du disque.
Une pointe de volatile s'efface rapidement pour faire place à un superbe nez. D'une grande intensité, il exhale des senteurs de fruits compotés et de pruneaux, avec une pointe chocolatée et une autre de bois précieux. C'est riche mais non exempt d'une certaine fraîcheur.
La bouche est pleine et habillée d'une étoffe généreuse. Ses saveurs reprennent celles du nez, les tanins sont soyeux et la vivacité suffisamment tonique, surtout dans la longue finale, très pointue.
Pour moi ce n'est absolument pas un infanticide mais ce vin peut être attendu encore cinq et sans doute dix ans.

Très Bien ++
04 Déc 2019 20:20 #601
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 160
  • Remerciements reçus 108
Bonjour à tous,

J'ai dans ma cave une bouteille de la cuvée Les Rouliers du domaine Henri Bonneau avec le numéro LOTR0418.

N'arrivant pas à trouver l'information sur internet pour déterminer l'assemblage de millésimes ou le millésime utilisé pour cette cuvée au regard du numéro de lot, je contacte le domaine.

Mon interlocuteur, masculin, dont je n'ai pas eu le nom m'a informé qu'il ne donnait plus cette information. Simplement que cette cuvée était faite de plusieurs millésimes qui ont entre 3 et 5 ans et que le vin comportait 80% de grenache et 20% de Cinsault.

Si quelqu'un a une information supplémentaire, je suis preneur ;)

Bonne journée.
06 Déc 2019 10:17 #602

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2308
  • Remerciements reçus 77
Passage ce matin chez un caviste local, discussion tranquille et fort sympathique, petit achat d'un Stratera 2018 de chez Bretauneau. Dans l'échange, nous évoquons Bonneau. Il en vend.

- C'est cool ça, mais à quel tarif ?
- Le C9 tradition est à 190 et la Marie Beurrier à 280.

Il m'a fallu quelques secondes pour comprendre qu'il s'agissait d'€ et non de Pesos Mexicain :woohoo: Il s'agit du dernier millésime en vente (je l'ai même zappé, tout occupé que j'étais à me demander si je devais fermer mon livret A ou plutôt solder mon assurance vie ...)

Bon, bref, ils n'ont pas de Célestins. Pas grave, vu ce que j'ai pu entendre sur les 2 cuvées qui précèdent :DD

Suis ressorti avec mon petit Stratera sous le bras ... ::dance::
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Tétio
15 Déc 2019 15:37 #603

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 575
  • Remerciements reçus 1068
Bu ici il y a un moment déjà
www.lapassionduvin.c...


CR: Domaine Henri Bonneau - Châteauneuf du Pape rouge 2006

Le vin se présente bien, limpide avec un nez franc, une bouche à belle maturité.
Mais le temps faisant, le vin devient un peu tout fou et perd en équilibre et franchise.
Donc un peu de frustration avec ce vin qui dévie petit à petit
A boire ? A aérer ?
Bon vin / 90 pts
08 Jan 2020 11:57 #604

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 157
  • Remerciements reçus 437

Réponse de Pinardo sur le sujet Domaine Henri Bonneau - Marie Beurrier 2008

CR: Domaine Henri Bonneau - Marie Beurrier 2008

Voilà un vin débordant de fruit à pleine maturité mais équilibré royalement par de petites notes de réglisse mais surtout une finale mentholée incroyablement intense et précise. Comme souvent chez Bonneau la définition des tanins est juste à point. Le toucher de bouche tonique mais sans excès et l'intensité aromatique en font un vin particulièrement gourmand et pour longtemps je pense. Je ressors assez extatique de ma première rencontre avec Marie Beurrier sur 2008. Comme quoi il était possible de faire grand sur ce "petit" millésime.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Oyaji-sama, LucB
25 Fév 2020 09:20 #605

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 491
  • Remerciements reçus 163

Réponse de Oyaji-sama sur le sujet Domaine Henri Bonneau - Marie Beurrier 2008

Peux-tu estimer le potentiel de garde de ce millésime ?
Martin / Oyaji-sama
28 Fév 2020 18:16 #606

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 157
  • Remerciements reçus 437

Réponse de Pinardo sur le sujet Domaine Henri Bonneau - Marie Beurrier 2008

Peux-tu estimer le potentiel de garde de ce millésime ?


Au regard de sa matière et de sa fraicheur j'ai la certitude que 10 années de plus seront facilement digérées. Ensuite tout est possible...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Oyaji-sama
29 Fév 2020 23:43 #607

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 972
  • Remerciements reçus 1218
Bu à cette occasion
CR: Domaine Henri Bonneau cuvée Marie Beurrier 2000 - Châteauneuf-du-Pape
Robe rubis aux reflets grenat.
Nez fin et complexe, légèrement fumé, mêlant des arômes de réglisse, de pruneau kirsché et d'olive.
Bouche sanguine qui déroule une matière classieuse et fraîche qui joue plus sur le velouté de texture et la fluidité que sur la richesse.
Le gustatif exprime un fruit noir macéré et épicé assagi, sans perception chaleureuse ou de sur-extraction.
La finale reste fraîche, avec toutefois une matière qui perd légèrement en densité.
Grenache en majorité
David
LPV Vaucluse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LucB
06 Mar 2020 18:13 #608
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1005
  • Remerciements reçus 1798
CR: Domaine Henri Bonneau cuvée La réserve des Célestins 2011 - Châteauneuf-du-Pape

Ce qu'il y a de bien quand on se prend d'amour pour le vin, c'est que chaque région, cépage, vigneron découvert amène une pierre neuve à l'édifice de la connaissance.

Bouteille partagée en famille, autour d'une échine de porc aux épices. La bouteille est épaulée 2 heures servie à 18 degrés.

Robe limpide, bordeaux moyennement soutenue peu brillante, larmes relativement fluides j'ai trouvé.

Le nez superbement ouvert est un magnifique pot-pourri de fleurs séchées (rose notamment), ronce, magnifique végétal, cuir frais, fruits rouges (fraises notamment et cerise) et fruits noirs frais.

C'est extrêmement bourguignon dans l'approche.

La bouche signe la même performance. Superbe attaque, un milieu de bouche enveloppant tout en restant extrêmement gouleyant.

C'est frais, vigoureux, puissant mais contenu, délicat, féminin, parfumé, racé, très distingué et assez canaille je dois dire. La finale offre plus de gourmandise et ramène légèrement ce côté végétal noble à l'arrière-plan pour laisser place à plus d'onctuosité sans toucher à la fraîcheur.

Petits amers en finale qui se fondent parfaitement dans l’ensemble général, rapidement rattrapés par une persistance aromatique dingue.

L'ensemble est parfaitement équilibré et harmonieux, on touche à la magie.

C'est excellent ++ à grand vin, je suis bluffé.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, jlcc, bibi13, breizhmanu, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, Val59, jeuj, Pinardo, Kiravi
01 Jui 2020 15:18 #609
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1399
  • Remerciements reçus 103
Ce commentaire aurait ravi Henri Bonneau, qui avec un sourire et l’œil brillant disait "avec le temps le pinot grenache !"....
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Fredimen
01 Jui 2020 18:16 #610

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1005
  • Remerciements reçus 1798
Si je dois garder 10 bouteilles souvenir de dégustation, celle-ci en fait partie.
01 Jui 2020 18:19 #611

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 59
  • Remerciements reçus 176
Moi qui suis loin d'être un amoureux des CDP, je garde le souvenir ému d'une Réserve des Célestins 92, bue en accompagnement d'un cochon de lait grillé. Un équilibre parfait entre la délicatesse des tanins et la puissance aromatique. Un très grand vin § oo,
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Fredimen
01 Jui 2020 22:37 #612

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 575
  • Remerciements reçus 1068

Réponse de vvigne sur le sujet CR: Henri Bonneau Châteauneuf-du-Pape 2001

LPV Beaune #31 : Un barbecue très bien arrosé !


CR: Henri Bonneau Châteauneuf-du-Pape 2001


VVIGNE
Le nez m'emmène assez vite dans des contrées sudistes avec notamment ses notes de vernis et fruits compotés. Quelques arômes de cuir aussi nous laisse deviner la patine du vin.
On retrouve en bouche cette volatile assez présente, accompagnée d'une structure qui tend vers l'acidité.
Cela s'assouplit légèrement à l'aération.
La finale est peu serrée pour mon palais, toujours lié à cette acidité.
Tout cela m'emmenait plutôt vers le Nebiollo que le grenache.
Un rendez-vous un peu loupé et frustrant me concernant (un peu comme avec le 2006 dégusté il y a 3 ans) à la vue de cette très belle étiquette (au sens propre comme au sens figuré).
Il est à noter que ce vin a été bien plus apprécié pour d'autres convives, démontrant qu'il est bel et bien sur un fil.

KRABB
Nez sur le vernis et quelques fruits noirs, surtout du vernis...
Quelques arômes de cuir aussi nous laisse deviner la patine du vin.
En bouche... On va dire gentiment que c'est impactant. La volatile est présente et elle a emmenée avec elle une copine...
C'est vraiment trop en terme d'acidité ressentie et cela gâche tout le plaisir.
Du coup la finale s'en ressent, très sèche, astringente.
Je pensais à un Bordeaux jeune pas encore prêt et avec des doutes sur le vieillissement potentiel.
Je n'ai pas pu finir mon verre.
Pas à mon goût.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Fredimen
09 Jui 2020 12:41 #613

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 157
  • Remerciements reçus 437
CR: Henri Bonneau Châteauneuf-du-Pape Réserve des Célestins 2008

OK ce n’est pas un vin normalement fait pour l’été. OK c’est un millésime lambda voire déclassé. Mais ce vin est vraiment à la hauteur des attentes. On y retrouve une maturité typique de l’appellation, sans aucune maigreur, avec un élevage parfaitement digéré et des tanins déjà bien souples qui le rendent accessible. Côté arômes c’est bien équilibré entre fruits rouges et noirs, c’est un peu viandé mais délicatement, pas de notes de réglisse. Petite acidité rafraichissante en finale donc même bu à température ambiante estivale c’est très agréable. Très belle bouteille et aucune inquiétude à la garde, il y a la matière et l’équilibre pour faire au moins 10 ans de plus.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, tht, Jean-Loup Guerrin, Friends, LucB, Val59, Fredimen
25 Aoû 2020 17:23 #614

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7267
  • Remerciements reçus 6186

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet Henri Bonneau Châteauneuf-du-Pape Réserve des Célestins 2008

OK ce n’est pas un vin normalement fait pour l’été. OK c’est un millésime lambda voire déclassé.

Je trouve que c'est bien vu de rechercher un millésime frais pour boire un Châteauneuf-du-Pape en été.

En revanche je crois que tu dois aussi rajouter CR suivi de : dans ton titre et pas seulement dans ton texte. ;)

Jean-Loup
25 Aoû 2020 18:57 #615

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 880
  • Remerciements reçus 570

Réponse de Alain Hinant sur le sujet Henri Bonneau - Châteauneuf du Pape 2000

CR: Henri Bonneau - Châteauneuf du Pape 2000
Robe rubis orangée, même un peu tuilée, d'intensité moyenne.
A l'ouverture, j'ai un petit stress. Lorsque je sens le bouchon, je n'ai que du rancio… Heureusement, à l'aération, le nez a encore du fruit, cerise, figue, garrigue, très épicé, c'est très élégant
En bouche, le vin est d'une fraîcheur invraisemblable, aucune note chaleureuse, un équilibre parfait grâce à cette acidité. Les notes kirschées, de cerise, de figue séchée se retrouvent en bouche, épicé, garrigue, léger réglisse, belle matière avec des tanins de velours.

Note: 17/20. A boire.
Amicalement,
Alain Hinant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Galinsky, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, Papé, flupke14, Pinardo, Kiravi
10 Jan 2021 10:53 #616

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1176
  • Remerciements reçus 1236
CR:
Domaine Henri Bonneau Châteauneuf du Pape Cuvée Marie Beurrier 2006
Premier nez balsamique (encens), un peu éthéré puis les fruits bien mûrs, presque confiturés, s’installent (cerise, framboise, myrtille) titillés par une pointe de volatile. Au fil de la dégustation, le bouquet se complexifie avec des senteurs de cuir, de baie de genévrier, d’épices orientales, de tabac et de cacao sur un fond légèrement torréfié. C’est expressif, profond et complexe.
La bouche est superbe de finesse et d’élégance avec du fond et un fruit ravageur en rétro. La chair est crémeuse grâce à des tanins de velours et l’équilibre parfaitement assuré par une belle fraîcheur soutenant une matière concentrée mais délicate. Très belle longueur sur un fruit mûr, épicé et élégant. Grand vin d’une classe exceptionnelle.

Pierre
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, dfried, tht, matlebat, MatthieuS, Jean-Loup Guerrin, LucB, flupke14, jeuj, Pinardo, Fredimen, Chaccz, Monard
05 Mar 2021 12:49 #617

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck