Nous avons 1976 invités et 83 inscrits en ligne

Domaine Jean David, Séguret

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Domaine Jean David, Séguret a été créé par Guest

DOMAINE JEAN DAVID



Domaine Jean David
119D Chemin des Granges Neuves
84110 Séguret
Tél. : +33 (0)4 90 46 95 02
Mail : vin@domaine-jean-david. com

www.domaine-jean-dav...

Le domaine produit les vins suivants :
Le Beau Nez
Les Couchants
Côtes du Rhône Rouge
Côtes du Rhône Blanc
Côtes du Rhône Blanc Roussanne
Les Levants
Le Rosé de Janot
Séguret Village







Je connais ce domaine de Séguret depuis 1998. Il produit (en rouge) de deux à  quatre cuvées selon les millésimes:
- un Côtes du Rhône
- un Séguret
- un Séguret "Les Levants"
- un Séguret "les Couchants" (ces deux dernières cuvées les bonnes années. Il y en a eu en 2000, mais pas en 2001 par exemple).

C'est un domaine qui travaille en bio depuis plus de dix ans et qui produit des vins d'un naturel remarquable assez faciles à  boire contrairement à  certains vins voisins dont la puissance peut parfois se révéler gênante (Attention, ce sont quand même des Rhône Sud, donc assez charpentés !). En cas de déplacement sur place, n'hésitez pas à  prendre rendez-vous, l'accueil est très sympa.

Ce week-end j'ai eu l'occasion de tester leurs vins sur un vaste échantillon de convives lors d'une fête familiale au cours de deux repas (samedi soir et dimanche midi, avec à  chaque fois une trentaine d'adultes). Il y avait quatre vins différents :
- un Séguret du Domaine David 2000
- un Séguret du Domaine David 2001
- un Cairanne Oratoire St Martin réserve des Seigneurs 2001
- un Cairanne Oratoire St Martin cuvée Prestige 2001

L'Oratoire Saint Martin des frères Allary (Frédéric et François), produit également de très beaux vins, assez "modernes" dans leurs vinifications et marqués par un important pourcentage de Mourvèdre.

Dans le contexte de mon week-end, il est donc normal que les vins de l'Oratoire St Martin aient été défavorisés par leur côté plus austère (Mourvèdre) bien que l'ensemble des convives aient souligné que c'étaient de beaux vins. Ce qui m'a surtout fait plaisir c'est de voir à  quelle vitesse sont parties les bouteilles du Domaine Jean David, que ce soit le 2001 (très sur le fruit et plus "léger" que le 2000, un vin profond et dense qui vieillira plus longtemps (si on a le courage d'attendre... !).

Évidemment 2002 a du être difficile dans cette région mais je suis curieux de voir ce qu'a pu sortir un bon vigneron comme Jean David.

Un Domaine très recommandable !

Ph.Barret
10 Jui 2003 11:31 #1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: DOMAINE JEAN DAVID

Philippe,

J'ai également eu l'occasion de déguster le Côte-du-Rhône Ségulet 2001. Très beau vin, beaucoup de fruit, légère acidité et des tannins bien présents. Ce vin a encore un beau potentiel de garde.

Salutations

Vincent
25 Aoû 2004 22:41 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1339
  • Remerciements reçus 53

Réponse de marc de wolf sur le sujet Re: DOMAINE JEAN DAVID

Salut,

Un ami m'a vivement conseillé de goûter les vins du domaine. Donc dès que possible je vais me procurer quelques bouteilles et vous faire savoir mes impressions.

Marc
cordialement,
Marc
26 Aoû 2004 14:15 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: DOMAINE JEAN DAVID

Bonjour,

Je suis passé au domaine la semaine dernière et j'ai beaucoup apprécié le blanc 2003 à  forte proportion de bourboulenc (70%?) qui sait rester vif et frais tout en étant sudiste. Le rosé 2003 est savoureux, le cdr Séguret 2003 m'a paru un peu comprimé je le regouterai tranquillement chez moi pour voir si cela se confirme. La cuvée Levants 2003 a nettement plus de chair.

Les prix sont raisonnables entre 6 et 8 E sauf la cuvée Levants qui est autour de 12 E.

Acceuil trés sympathique et direct, de madame pour mon cas.

A+
Frank
26 Aoû 2004 15:01 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 54

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet CR: DOMAINE JEAN DAVID Les Levants 2003

CR: Première rencontre avec un vin de Jean David:

Les Levants 2003

Je viens d'ouvrir la bouteille.

Le nez est délicat, plutôt distingué, sur la cerise, le noyau, les épices et une touche de menthe poivrée.
La bouche est marquée par les tannins qui lui donnent, dès l'attaque , une impression de concentration. Une touche d'amertume se manifeste rapidement. La matière se marie à l'alcool et le vin devient chaleureux, mais sans excès: l'acidité est suffisante pour maintenir l'équilibre de l'ensemble... la finale est longue.

C'est une très agréable découverte.
Mais le rapport qualité/prix n'est pas parmi les meilleurs, je pense.

Cordialement,
Thierry
21 Fév 2006 19:53 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1339
  • Remerciements reçus 53

Réponse de marc de wolf sur le sujet Re: DOMAINE JEAN DAVID

Thierry,

Un peu surpris de voir que ce vin évolue si vite. Il y a un an très tannique, voir sec mais surtout manquant de toute charme. J'étais très méfiant à la qualité des 2003 du domaine. Mais voilà, il y a du vin et du plaisir! Si je retrouve mes notes...
cordialement,
Marc
13 Mar 2006 21:31 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 54

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: DOMAINE JEAN DAVID

Marc,

J'attends l'avis de "Des Journées entières dans les Vignes" qui m'a offert cet échantillon...

Nos échanges me font encore déplorer davantage de ne pouvoir être le 17 en Belgique avec Laurent Charvin et toi: je travaille le vendredi après-midi jusque 19 heures et également le samedi matin tôt: je n'ai que le temps d'organiser ma rencontre flamande à la maison.

Met vriendelijke groet,
tot ziens,
Thierry
13 Mar 2006 22:29 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 372
  • Remerciements reçus 1

Réponse de frank sur le sujet Re: DOMAINE JEAN DAVID

Bonjour,

Bu la semaine dernière un Seguret 2003 Jean David.
Toujours beaucoup de plaisir, de "buvabilité" comme disent certains ;-) même si le côté chaud du millésime était assez perceptible, le vin reste désaltérant. On s'est d'ailleurs sifflé la bouteille à 2 sans s'en rendre compte.

A+
Frank
"c'est en sciant que Leonard De Vinci"
14 Mar 2006 10:05 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 33
  • Remerciements reçus 0

Réponse de oliwonak sur le sujet Re: DOMAINE JEAN DAVID

Bonjour,

Hier, au salon Valériane (salon bio à Namur), j'ai apprécié les vins du domaine (et la discussion avec la très sympathique Mme David).
J'ai bien goûté le Séguret 2004 (vraiment facile à boire) ainsi que les Levants 2003 pour lequel je me retrouve assez bien dans le commentaire de Thierry, l'amertume en moins. Belle longueur et finesse des tannins.
Le rosé 2005 (en vin de table cette année pour une sombre histoire d'agrément) est très fruité, droit, un peu dans le style clairet, et m'a bien plu également.

Côtes du Rhône 2005 : assez charpenté mais déjà agréable, on sent le potentiel qui a besoin de temps après une mise en bouteille récente et le voyage jusqu'en Belgique.
Les Couchants 2004 : très puissant, tannique, a probablement besoin de temps pour s'assagir.

Une belle rencontre, en résumé !
Cordialement,
Olivier
03 Sep 2006 21:17 #9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 789
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Vincent Ravenne sur le sujet Re: DOMAINE JEAN DAVID

Seguret 2004.

Une bouteille offerte par "Des Journées entières dans les Vignes" comme pour Thierry quelques mois auparavent.

A l'ouverture, le coté fruit frais fait petit vin de soif, alors que la bouche est imposante. J'accroche pas.

Je laisse le reste de la bouteille et le lendemain, c'est ENORME!

Le vin s'est mis en place, la bouche reste jeune mais gouteuse, puissante, longue, longue, longue...

75cl de plaisir!

A 9 Euros la bouteille, je vais en commander qqs bouteilles.

Vincent
18 Fév 2007 23:38 #10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 127
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Pablito sur le sujet Re: DOMAINE JEAN DAVID

Séguret, Le Beau Nez 2006

Bu ce midi sur une épaule d'agneau ailée.

Ce vin a été vinifié sans soufre. Un peu de SO2 a été ajouté à la mise en bouteille (encore que cela reste à vérifier).

Belle couleur profonde.
Nez complexe, sur les fruits rouges au départ, puis évoluant sur la garrigue, le thym, les olives, la tapenade. Un trés belle complexité, et une certaine "matière" dans les arômes. Une légére pointe d'alcool peut etre.
En bouche, une superbe finesse. Attaque souple, avec une discrète acidité qui maintient le tout. La encore, une sacrée complexité, et un côté typiquement sans soufre, c'est à dire, légérement beurré. Les tanins sont fondus, trés fins.
L'alcool est bien intégré (de justesse !!), et l'equilibre est préservé. Belle longueur.

Une trés belle surprise, venant d'un vigneron passionné par son métier, et à la recherche de l'excellence.

12 euros, prix propriété.
Lien vers mon blog: divin-nectar.over-bl... Avec le vin, la vie devient buvable
03 Fév 2008 14:42 #11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1339
  • Remerciements reçus 53

Réponse de marc de wolf sur le sujet Re: DOMAINE JEAN DAVID

Pablito,


Pourquoi tu penses au SO2?

Je ne savais pas que le sans souffre goûtait le beurré. Je prends note et j'essayerais de me rappeler devant un verre sans souffre.
cordialement,
Marc
04 Fév 2008 08:53 #12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 127
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Pablito sur le sujet Re: DOMAINE JEAN DAVID

Salut Marc,
je ne comprends pas trop ta remarque, enfin, surtout parce que je ne te connais pas...
Le vin a donc ete vinifie sans ajout d'anydride sulfureux (le fameux SO2), et le vigneron en a juste ajoute, surement 1 g/hl a la mise en bouteille, encore que cela reste a confirmer.
Je disais que le sans soufre avait pour moi un gout de beurre, mais je n'ai pas assez de recul pour affirmer cela. Est-ce une conséquence directe, ou indirecte, je ne sais pas. Peut etre aussi est-ce la volatile un peu plus elevée sur ces vins la qui donne cette impression ?? Mais dans ce cas la, je trouve que la volatile (qui reste quand meme raisonnable) amene un plus et soutient les aromes. Surtout que souvent une belle structure soutient le tout.

Enfin, je ne sais pas trop si j'ai repondu a tes questions....

Amicelement,

Pablo
Lien vers mon blog: divin-nectar.over-bl... Avec le vin, la vie devient buvable
04 Fév 2008 20:17 #13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5523
  • Remerciements reçus 4545

Réponse de Olivier Mottard sur le sujet Re: DOMAINE JEAN DAVID

Peut etre aussi est-ce la volatile un peu plus elevée sur ces vins la qui donne cette impression ??

Pablo,

La volatile n'amène pas d'arôme de beurre mais plutôt celui du vinaigre.
Ou alors le beurre rance ...

Olivier
04 Fév 2008 20:23 #14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 773
  • Remerciements reçus 0

Réponse de patrick13012 sur le sujet Re: DOMAINE JEAN DAVID

"La volatile n'amène pas d'arôme de beurre mais plutôt celui du vinaigre."

Le sans souffre non plus d'ailleurs, je suis d'accord avec Marc.

La fermentation malolactique peut par contre amener ça, surtout sur les blancs.
«On distingue dans l'eau son propre visage mais dans le vin on aperçoit le cœur d'un autre.»
Patrick
04 Fév 2008 21:20 #15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2452
  • Remerciements reçus 50

Réponse de BARRET Philippe sur le sujet Re: DOMAINE JEAN DAVID

Très beaux vins présentés lors de la manifestation "Les Toqués des Dentelles" à Paris ce 7 avril.

- un Côtes du Rhône blanc 2007 très franc et très direct, pur et fruité, simple mais qui doit bien se tenir à table. Caractérisé par une forte proportion de bourboulenc (60%).
- un Séguret 2006 très dense, matière puissante mais sans excès, à attendre deux ou trois ans, un joli fruité mûr, très net.
- un Séguret Cuvée "les Levants" 2004 absolument superbe, une puissance très équilibrée, un tout début d'évolution aromatique, une jolie minéralité, une belle rusticité sympatique. Un "vin paysan" sincère et plein de naturel. J'adore ! On peut avoir des magnums. J'en ai acheté l'année dernière et je compte les garder encore 5 ans au moins pour que le vin soit à point. J'adore !
- un Séguret Cuvée "Les Couchants" 2005. Plus ferme et plus réservé que le 2004. Un poil plus austère aussi, mais une très belle matière qui sera sans doute un peu plus fine et élégante que le 2004 des Levants, avec des tannins sans doute un peu plus "polis".

Pour l'ensemble de sa gamme un très beau domaine à prix également très doux.

Philippe
Philippe
07 Avr 2008 15:46 #16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 789
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Vincent Ravenne sur le sujet Re: DOMAINE JEAN DAVID

Philippe,

(tu), on est au moins 2 à aimer les vins du domaine.
Je n'ai plus de Levants (tout bu) mais j'ai encore du Séguret 2004 superbe actuellement

Vincent
07 Avr 2008 21:09 #17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2452
  • Remerciements reçus 50

Réponse de BARRET Philippe sur le sujet Re: DOMAINE JEAN DAVID

Vincent, après vérification, c'est les Couchants 2004 que j'ai en magnums ! Mais c'est bon aussi !

Philippe
Philippe
07 Avr 2008 22:51 #18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 127
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Pablito sur le sujet Re: DOMAINE JEAN DAVID

[size=x-large]Domaine Jean David, Séguret, et repas chasseur, 31/01/09[/size]

Prévu depuis longue date, ce fameux repas chasseur a donc eu lieu le samedi 31 janvier 2009.
Profitant de cette journée de rencontre dans le Rhône Sud, nous avions décidé d’aller visiter le matin un domaine reconnu de Séguret : le Domaine Jean David .

Visite du Domaine Jean David

Ce domaine est donc situé sur la commune de Séguret (entre Vaison-la-Romaine et Gigondas), en Appellation Côtes du Rhône Village Séguret depuis 1967.

Le vignoble de Séguret, d’environ 800 ha, s'étend tout autour du village, en trois zones distinctes.
1) En bas du village, les terrasses (25% de la superficie, 100 à 150m d'altitude)
Sols constitués d'alluvions graveleuses anciennes, à matrice sablo-argileuse, déposées par l'Ouvèze au Quaternaire. On y retrouve majoritairement le grenache et la syrah, mais aussi tous les autres cépages cultivés sur la commune.
Les vins sont alors marqués par le fruit, la souplesse et la rondeur.
2) Autour du village, les coteaux (50% de la superficie, 200 à 300 m d'altitude)
Sols diversifiés, directement installés sur des sables ou des grès (ou "safres"), de type argilo-calcaire accompagnés de cailloutis. Les cépages majoritaires sont là encore grenache et syrah, auxquels on ajoute le mourvèdre.
On obtient alors des vins fruités, expressifs, épicés, amples et gras.
3) Au dessus du village, la montagne (25% de la superficie, 300 à 400m d'altitude)
On trouve ici des sols assez maigres, surtout des calcaires gris-bleu du Cétacé, et des marnes grises dures en alternance. Ici le grenache domine largement, et s'y adapte bien. La maturité y est ici plus tardive.
Les vins issus de ces terroirs sont alors fruités, épicés, complexes et plus structurés.

Mais revenons-en au Domaine Jean David et à notre visite.

Nous retrouvons donc notre vigneron à sa cave, dans la plaine de Séguret. Juste de retour du Millésime Bio à Montpellier, et avant de repartir pour un salon à Angers, Jean a trouvé le temps de nous accueillir. Encore merci !

[img=http://img78.imageshack.us/img78/7373/p1090206ze5.jpg]

Comme d’habitude lors de nos visites, nous commençons par les vignes. Nous nous baladerons dans les vignes situées autour de la cave, c’est à dire dans la partie plaine de Séguret. Jean a aussi des vignes sur les coteaux, autour de sa maison.
Au cours de la balade, Jean, infatigable conteur, nous narre l’histoire de son domaine, sa philosophie, sa manière de voir et de concevoir le vin, et l’échange devient vite passionnant. L’homme est unique et vraiment attachant. Un VRAI vigneron, passioné.

[img=http://img78.imageshack.us/img78/7517/p1030391uz3.jpg]
[img=http://img150.imageshack.us/img150/6138/p1030393yl5.jpg]
[img=http://img186.imageshack.us/img186/2011/p1030397km4.jpg]

Jean David a donc repris les vignes de son père (5ha) en 1979, et il menait alors la vendange en coopérative. Puis en 1987, il monte sa cave, agrandit son vignoble, et produit son premier millésime, 200hl, déjà en agriculture biologique. En effet, le respect des sols, des vignes, des paysages et de la nature en général a toujours été au centre de ses préoccupations.
Aujourd’hui le domaine compte 17ha, situés sur les terrasses alluviales argilo-calcaires de l’Ouvèze, mais aussi sur les coteaux formés de sable et de cailloux.
La production est d’environ 50 000 bouteilles par an, en rouge, rosé et blanc. Il est à noter que 40% du chiffre d’affaire est réalisé au caveau. Le reste étant vendu via les autres réseaux de distribution (cavistes, restaurants, export).
La vigne est donc traitée uniquement à base de cuivre et de soufre (diverses formulations, mais aussi des poudrage de soufre et de cuivre), et les sols sont travaillés par labours uniquement (décavaillonage, binnage, chaussage). Un projet d’achat d’interceps (charrue permettant de travailler sous le rang, automatisée) est en cours.
Le domaine, depuis toujours en agriculture biologique, est aujourd’hui certifié par ECOCERT.
L’encépagement est classique : grenache, syrah, carignan, mourvèdre, cinsault et counoise en rouge et rosé, roussane, bourboulenc et clairette en blanc.
Nous nous sommes donc baladés dans la parcelle de Roussane sur échalat, puis dans celle de Grenache en gobelet, celle des Cinsault en cordon de Royat,….
Les nouvelles plantations sont de plus en plus réalisées en gobelet, système de conduite adapté et que Jeanot aime vraiment.
Pour les replantations, Jean fait appel au pépiniériste Lilian Berillon.
Jean nous parle aussi longuement de l’importance du paysage et de la biodiversité. Autant sur un plan esthétique que pratique.

Passons maintenant à la cave.
Ici aussi tout est laissé à l’appréciation du maître des lieux.
Au tout début, Jean vinifiait chez son père, dans une petite cave voûtée.
Aujourd’hui il vinifie dans une plus grande cave, avec un matériel simple : cuves en béton, quelques unes en fibre de verre et en métal.
La production est d’en moyenne 500 hl.
La vendange (manuelle bien sûr) n’est pas systématiquement égrappée. Souvent, les cuves sont remplies par couches de vendange égrappée et non égrappée (avec au fond, toujours une couche non égrappée, pour jouer le rôle de drain et ne pas boucher le robinet).
Le soufre aussi est utilisé avec parcimonie et de manière raisonné.
Les fermentations sont assurées par les levures indigènes et aucun produit exogène n’est utilisé. Le contrôle des température est réalisé par ruissellement d’eau sur les cuves.
Les cuvaisons sont en général assez longues, avec quelques remontages, des délestages, et quelques pigeages de temps à autre.
Par contre, un contrôle analytique sérieux est effectué pour prévenir tout problème.
De plus en plus, le vin de goutte, et le vin de presse sont assemblés.
L’élevage est fait en cuve béton. Les vins sont filtrés sur terre.
En rosé, une partie est réalisée par saignée, l’autre par présurrage direct ( les syrah notamment). Ensuite un débourbage statique est réalisé.
En blanc, après un pressurage direct, et un débourbage statique, la fermentation est realisée par les levures indigènes là aussi.

Le temps passant si vite, nous sommes ensuite montés sur les coteaux de Séguret, direction la maison et le caveau, pour une belle dégustation, en compagnie de Jean et de Martine, sa femme.
Nous ne pourrons pas goûter les rouges 2008, les assemblages n’étant pas fait pour cause de malo non finies. Mais rien ne presse, laissons faire les vins !

[img=http://img186.imageshack.us/img186/7852/p1030401tk1.jpg]
[img=http://img186.imageshack.us/img186/3506/p1030403aw3.jpg]

CDR blanc 08 : roussane/ bourboulenc (50/50). Couleur jaune pâle. Joli nez très fin, floral. En bouche, belle fraîcheur (apportée notamment par le bourboulenc), belle souplesse, joli gras (apporté par la roussane).
VDT, Le rosé de Janot 08 : syrah, grenache, tempranillo, cinsault. Belle couleur de fraise, de grenadine. Joli nez, légèrement sur le bonbon anglais, fraise. Bouche vive, friande. Très joli rosé d’été !

CDR07 : grenache, syrah, carignan, cinsault. Belle couleur. Nez assez fin, expressif, très fruité, épicé. Bouche souple, vive, avec une belle matière en soutient. Belle fraicheur.

CDRVill06 : grenache, mourvèdre, syrah, counoise. Belle couleur, très peu évoluée. Nez fruité avec quelques notes d’évolution discrètes. En bouche, belle souplesse, tanins présents surtout en finale, légèrement secs.

CDRVill07 : très belle couleur vive. Nez très expressif, fruité (fruits rouges), réglissé, épicé, violette. Bouche très souple, fraîche, avec une belle structure, tanins plus fins.

Viennent ensuite les cuvées Levants (parcelles prés de la cave), Couchants (parcelles des coteaux, exposées soleil…. Couchant !!), et Beau Nez (en hommage au bonnet, élément indissociable du Janot !!), tous CDR Village Séguret. Ces cuvées ne sont pas faites chaque année.
A noter que la cuvée Beau Nez est réalisée avec le moins possible de soufre. En fait, cette cuvée existe depuis 2005, et a été créée après de longues expérimentations de vinification sans soufre. En fonction des millésimes cette cuvée contient 0 soufre, ou bien 2g/hl à la mise en bouteille. Un exemple de sans soufre réalisé de manière réfléchie et pas à pas. Une belle réussite ;

Cuvée les Levants 04 : grenache, cinsault, syrah, mourvèdre. Légère évolution de la couleur. Nez réglissé, fumé, fruits noirs, fruits secs, épices. Bouche souple, réglissée, avec une belle matière, belle ampleur, belle longueur.

Cuvée les Levants 06 : belle couleur. Nez un peu fermé, bouche souple, chocolatée, tanins en finale un peu secs.

Cuvée les Couchants 07 : grenache majoritaire, syrah. Belle couleur profonde, nez un peu fermé. Bouche souple avec une belle sucrosité. Belle matière, tanins présents et belle longueur.

Cuvée les Couchants 05 : couleur profonde. Nez expressif sur les fruits noirs, les épices, le chocolat. Bouche souple, très fine, avec une belle ampleur. Tanins présents, mais plus fins.

Cuvée Beau Nez 07 (SO2 a la mise) : grenache, cinsault. Couleur profonde. Nez assez fermé, avec des pointes de fruits rouges. Bouche très souple, réglissée, très fruitée.

Cuvée Beau Nez 06 (SO2 a la mise) : couleur profonde. Premier nez un peu animal, mais qui laisse place après aération à de jolis arôme de fruits rouges, de violette, avec des pointes fumées. Bouche très souple en attaque, belle fraîcheur, matière présente, beau fruit.

Cuvée Beau Nez 05 (sans SO2) : légèrement évolué. Nez un peu animal, rustique. Bouche assez évoluée, avec des notes de kirsch, un peu de sécheresse.

Surprise finale : une vendange oubliée, avec un joli nez légèrement oxydé, et une bouche fraîche, très souple, vive et fruitée. Très bel équilibre.

Voilà encore une très belle visite : superbes échanges et très belle dégustation !
Un domaine et un vigneron qui commencent à être connus et qui le méritent vraiment.
Encore merci Janot pour ta disponibilité et ton enthousiasme !!

Repas chasseur

Après cette belle matinée, direction le repas chasseur !
Préparé la veille par Fredo et moi même, nous n’avions plus qu’à réchauffer, servir et déguster !
Au programme : apéro, puis œufs aux truffes, grives lardées, cuissot de sanglier cuit à la cocotte avec gratin de pomme de terre aux truffes, brie aux truffes et enfin salade de fruits et glace à la vanille !
Un bien beau programme ! Le tout agrémenté de superbes vins ! Merci à tous !

[img=http://img78.imageshack.us/img78/6104/p1030409ee4.jpg]
[img=http://img186.imageshack.us/img186/809/p1030410wg6.jpg]
[img=http://img186.imageshack.us/img186/7223/62634788rz1.jpg]

Apéro et œufs aux truffes :
Sancerre, Riffault 2007, joli vin bien jaune, le sauvignon apparaît par des arômes de pamplemousse, le vin est jeune et pas totalement en place mais déjà agréable, un peu court.
Vouvray sec, domaine A. Foreau, 1978 : incursion dans le chenin, pour les arômes rappelant la truffe et pour éviter les tanins d’un rouge qui auraient contrarié les œufs. C’est surprenant de fraicheur, autour d’une structure acide toujours précédente, et le vin ne parait pas son âge.

[img=http://img186.imageshack.us/img186/8974/p1030415mt9.jpg]

Le vin de l’Hôte 2008 : Robe profonde et éclatante, nez fruité et expressif. Attaque franche, tannins discrets, avec un léger creux en milieu de bouche, c’est jeune. La finale est un peu courte et légèrement épicée, a boire & reboire afin d’approfondir l’approche et le caractère de celui-ci. A suivre.

Grives lardées :
Chateauneuf du Pape, La Gardine, cuvée classique, 2004 : timide mais de robe pourtant assez profonde, le nez est effectivement simple, sur la cerise très mure, presque un peu sucré, mais pas chaud, pour autant, les notes mentholée le tienne… il sera une bonne transition pour la suite… malgré le passage en carafe il apparaît comme simple même s’il est bien fait, relativement technique et sans âme. Difficile de passer après Foreau 1978 !

[img=http://img514.imageshack.us/img514/188/p1030413bq6.jpg]

Chateauneuf du Pape, Clos des Papes, 1998 : il fait la transition avec le plat suivant, et nous émerveille par ses notes fondues. Bien ouvert, il est rond et long, semble parfaitement au point et c’est un régal même s’il tiendra encore des années. Superbe bouteille.
Nez secondaire et couleur qui ne ment pas, à l’oeil il fait ses 10 ans. Finesse et équilibre, fruits épices et complexité ; tout est là, finale épatante, je crois que tout le monde reconnait un Grand Vin, peu a dire devant ce maitre de Châteauneuf, a maturité parfaite !

Sanglier et gratin :
Chateauneuf du Pape, Clos du Caillou, Réserve, 1998 : il apparaît sous un jour tout à fait différent, le mourvèdre donne des notes animales mais là aussi un vin policé et suave avec une grande longueur, et des accords aromatiques et de texture qui fonctionnent bien avec le sanglier et le gratin. Le temps a permis de gommer les tannins, et de laisser le vin se développer.
Robe plus profonde, boisé encore un peu présent, vanille fruits et épices, il est lui aussi évolué mais le mourvèdre qui est présentent bonne proportion lui donne un coté plus masculin avec encore beaucoup de tenu, très belle réussite a la finale très très allongée, belle découverte pour ma part !

Chateauneuf du Pape, Domaine Pegau, cuvée Laurence, 1990 : il ne fait pas son âge et bizarrement pourrait sembler plus jeune que les précédents. La carafe l’aurait-elle ouvert ? Tout à fait dans le style du domaine, avec des notes un peu graphitées, il parait un peu en retrait par rapport aux deux précédents.
Robe à peine plus évoluée que les 1998 précédents, le nez est complexe, sur un registre de fruits cuits et d’eau de vie, aux arômes secondaires de cuir et de sous bois, séduisants. La bouche est très équilibrée et de grande finesse, malgré un coté rustique et minéral., la finale est supérieur aux autres vins dégustés, c’était ma seule bouteille ….

[img=http://img514.imageshack.us/img514/632/p1030412qp6.jpg]

Brie au truffes :
Cairanne, Domaine Richaud, Ebrescades 2004, délicat de passer derrière les CDP, mais celui est « bien élevé », de belle facture, beaucoup de volume, beau fruit et un bel avenir pour lui..
Gigondas, Château de Montmirail, cuvée de Beauchamps, 2006 plus profond et un peu plus massif, plus de parfum et de boisé mais chaud a cause de l’alcool , ça reste gourmand et il sera certainement meilleur dans 3 à 4 ans, sans de tels concurrents.. a revoir !

Salade de fruits :
Clairette de Die, Bio Tradition, Jaillance ; du fruits frais, des bulles fines, encore du fruits mure et toujours du fruits gourmand avec un peu de sucre quand même, une belle clairette quoi !

[img=http://img150.imageshack.us/img150/5793/p1030419tk1.jpg]

Pour digérer tout cela, nous sommes partis prendre l’air et visiter les vignes de Fredo. Bonne balade, mais aussi l’occasion pour certains de se prendre au jeux de la recherche des truffes à la mouche, et de sentir la terre parfumée de ce divin champignon !

[img=http://img150.imageshack.us/img150/6745/p1030422zq0.jpg]
[img=http://img150.imageshack.us/img150/9159/p1090218mc7.jpg]

Une très belle journée une fois de plus !
Vive le Cercle Rhône Vallée, et vive le vin !
Lien vers mon blog: divin-nectar.over-bl... Avec le vin, la vie devient buvable
02 Fév 2009 11:05 #19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1399
  • Remerciements reçus 103

Réponse de jlcc sur le sujet Re: DOMAINE JEAN DAVID

Une très très belle journée, à tous points de vue : le domaine, le repas, les vins, l'accueil, bref tout était PAR-FAIT !
Encore merci à Pablo et Fredo (tu), pour l'initiative et la qualité de la réalisation
02 Fév 2009 16:49 #20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 482
  • Remerciements reçus 3
En effet,

Le Cercle Rhone Vallée fait des escapades peu médiatiques mais de grande qualité, en toute convivialité...

Merci aux "Locaux" pour avoir managé cette journée de mains de maitres !

Quelle Gourmandises ces RDV du CRV, vivement la prochaine !
Tipat 07
"Déguster un vin, c'est garder la tête froide en laissant son coeur s'emballer" Enrico Bernardo.
02 Fév 2009 20:43 #21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 881
  • Remerciements reçus 1

Réponse de emmane777 sur le sujet Re: DOMAINE JEAN DAVID

Côtes du Rhone Blanc, Blanc de blanc 2008 domaine Jean David

Vin servi bien frais, arômes de pêche, de fleurs blanches et note mentholée ; structure basée sur l'onctuosité, avec faible acidité ( réhaussée par le fait d'avoir servi frais, à bon escient).
Agréable.
Emmanuel
30 Aoû 2009 22:21 #22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2900
  • Remerciements reçus 2

Réponse de Jean-Marie Cade sur le sujet Re: DOMAINE JEAN DAVID

Côtes du Rhône Villages Séguret - Les Levants - 2004 -

Une bouteille mature éclatante de santé ! P. Barret évoque un "superbe vin Paysan", je suis en phase. Fruité, épicé, légèrement fumé, ce Séguret affiche une minéralité pure et rare.

C'est délicieux sur de l'agneau aux herbes de Provence. A boire autour de 15° C, pas plus, dès ce printemps.
18 Mai 2010 14:52 #23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2229
  • Remerciements reçus 164

Réponse de kalmah sur le sujet Re: DOMAINE JEAN DAVID

Bon...
Déjà gouté:

Cuvée beau nez 2007

Nez assez discret, mais en bouche, tip top. Très équilibré, du fruit du fruit... presque comme du jus de raisin avec une longueur correcte

Roussanne 2009

Nez aussi discret, mais bonne puissance, équilibré, café vert (??). Bonne longueur

Par contre c'est pas encore en appellation Cote du Rhone. C'est un ami qui me l'a donné en échange de petite arvine.
Mon médecin m'a prescrit ce médoc avec un petit verre d'eau. Parfait, les assemblages bordelais sont composé de petit verdot.
03 Aoû 2010 21:27 #24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 829
  • Remerciements reçus 23

Réponse de PdGvins sur le sujet Re: Jean David - CdRhône 2009

Selon moi, Jean David élabore l'un des meilleurs "simple" Côtes du Rhône de toute la région. Après un très beau 2007 (peut être la perfection en vin dit de comptoir), un 2008 enjoleur et friand (le genre de bouteille que l'on vide sans s'en rendre compte), il nous propose maintenant un 2009 qui se présente un peu plus serré. Un peu de mache et de légers tannins en finale ne gomment cependant pas le fruit et les épices. Mais contrairement au millésime précedent ce vin gagnera sans doute a être un peu attendu. Bien qu'avec un carafage un peu vigoureux cela s'ouvre très vite. Une belle bouteille pour pas bien cher (6,70 domaine).

Didier Dardenne
Didier
Oenophile, personne qui prend la vie du bon coteau.
25 Oct 2010 09:18 #25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 316
  • Remerciements reçus 1

Réponse de julien dubertret sur le sujet Re: Jean David - CdRhône 2009

Je confirme la beauté de ce côtes du Rhône. Le vin a encore une finale un peu ferme, mais la matière va gagner en soyeux dans les mois qui viennent, et cela en fait un très bon compagnn de table sur des mets consistants. Pour info Jean n'egrappe plus depuis 2007 afin de garder da la fraicheur et du fruit "profond"

Amicalement

Julien
25 Oct 2010 09:39 #26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2229
  • Remerciements reçus 164

Réponse de kalmah sur le sujet Jean David

Etant à Séguret en vacance, il me paraissait un crime de ne pas aller visiter ce domaine dont j'avais adoré son blanc et son vin sans soufre. C'est Mme David qui nous accueille, assez sympathique
De passage à l'improviste, j'ai dégusté en recrachant car c'est un peu tôt dans la journée et je trouve assez fiable pour l'évaluation.

Jean David Cotes du Rhone blanc 2010
J'ai été tout de suite très convaincu. Joli nez de ??. En bouche, c'est assez gras, pas alcooleux. Puis une très belle finale que je qualifierai "amande". Prix domaine 8.5 Euros

Jean David Cotes du Rhone Rouge 2010
Nez fruit. En bouche, c'est assez soyeux simple, pas alcooleux, fruité. LA finale est assez simple et bien courte. Je n'aime pas beaucoup car un vin doit me rester longtemps en bouche. En CDR, je préfère Clos Mont Olivet. Prix domaine environ 7Euros

Jean David Séguret 2010
Nez d'épice. EN bouche, c'est pas alcooleux du tout, une grosse structure, mais peu de fruit. Une très bonne longueur ! Malgré celà, je reste persuadé que ce vin a un gros potentiel. Bien. Prix domaine 9 Euros. J'avais gouté une version "2000" à nouvel an l'année passée vraiment convaincante
Encore un domaine qui me fait croire que j'aime le style vendange entière (ou partiellement)

Bref, c'est dommage que une partie de mon porte-monnaie s'est correctement allégée chez JP Versino ;P et S.Robert à Cornas. Y a tellement de domaine à visiter avec de bon rapport Q/P.
Mon médecin m'a prescrit ce médoc avec un petit verre d'eau. Parfait, les assemblages bordelais sont composé de petit verdot.
31 Oct 2011 11:59 #27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 176
  • Remerciements reçus 0

Réponse de jeantranber sur le sujet Jean David : Couchant 2000

Bouteille bue le WE dernier.

Une robe à peine évoluée qui montre une certaine patine. Un nez de de kirsh et de violette.
Sans être d'une grande complexité le vin reste encore très jeune et les tannins fondus. On suce des noyaux de cerise, on parcourt le sous bois....
La bouche se caractérise par une belle fraicheur, elle présente beaucoup de ressort. Cela donne un vin qui ne fatigue pas et la bouteille a été bue très rapidemment... au détriment d'un bordeaux plus prestigieux qui a été laissé de coté.
La capacité de vieillissement des vins du domaine est indiscutable, les vins se bonnifient avec le temps.
Et c'est tant mieux, car les 2010 que j'ai en cave sont encore fougueux et méritent d'être attendus... Je vais donc les oublier.

Je recommande le domaine.

JB
JB
22 Fév 2012 13:31 #28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 316
  • Remerciements reçus 1

Réponse de julien dubertret sur le sujet Re: Jean David : Couchant 2000

Oui les 2000 de Jean David déjouent la lourdeur que l'on retrouve souvent sur les vins de ce millésime dans la région ! Des vins de grand plaisir !
22 Fév 2012 13:37 #29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4371
  • Remerciements reçus 1263

Réponse de HERBEY 99 sur le sujet Re: Jean David : Couchant 2000

Hello JB
Je constate avec plaisir que tu as "dégainé" plus vite que moi!! Ce vin que je n'avais pas bu depuis bien des années a été la surprise de dimanche midi. Grand merci à toi de nous avoir autant fait plaisir. Le bonheur ce jour et la volupté de boire étaient de toute évidence à mon goût (et au tien aussi à lire ton CR) du côté de ce Séguret. Je peux donner le nom du Bordeaux sans aucune arrière-pensée puisqu'il s'agissait de l'Eglise Clinet 93.
Le vigneron avait laissé du CO2 afin de préserver de la fraicheur au vin. Le vin est tonique et frais malgré les 14.5° annoncés

R
22 Fév 2012 13:39 #30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck