Nous avons 2282 invités et 90 inscrits en ligne

Domaine Auguste Clape, Cornas

  • Messages : 2247
  • Remerciements reçus 624

FloLevBen a répondu au sujet : Domaine Auguste Clape, Cornas 2010

J'espère que tu es patient, car à mon avis ça peut encore attendre 10 ans.

Florent
#481

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6964
  • Remerciements reçus 4827

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : Domaine Auguste Clape, Cornas 2010

C'est pour cela que la verticale que Florent nous concocte n'est pas près d'arriver : chaque année il acquiert un nouveau millésime et il faut donc attendre un an de plus...:? ;)

Jean-Loup
#482

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2247
  • Remerciements reçus 624

FloLevBen a répondu au sujet : Domaine Auguste Clape, Cornas 2010

D'ici 10 ans ça devrait pouvoir se faire sans trop de problème Jean-Loup ;)

Florent
#483
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, Frisette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 172
  • Remerciements reçus 225

RVincent a répondu au sujet : Domaine Auguste Clape, Saint Péray, 2016

Frisette écrit: CR: Domaine Auguste Clape, Saint Péray, 2016

Ouverture immédiate.
La robe est d'or. On a un nez extrêmement puissant et relativement complexe, sur le raisin de Corinthe, la prune, l'essence de térébenthine. La bouche est très puissante, riche et dense, marquée par une matière presque huileuse, compacte mêlant gras et acidité haute dans une sorte de combat sans relâche et pas totalement harmonieux. La finale est longue, épaisse et chaleureuse. L'équilibre général de ce vin est un peu sur le fil. L'aromatique retrouve le raisin de Corinthe avec un côté miellé et épicé, un peu de noix de macadamia, et toujours ces notes alcooleuses et d'hydrocarbures. C'est un ensemble massif, un Golgoth qui me laisse un peu perplexe mais qui ne laisse pas insensible. Ce mix de puissance, de densité, de haute acidité et de gras, cette richesse me font penser qu'il n'est pas forcément en place actuellement, mais en même temps, il me semble déjà un peu évolué, dans une espèce de no man's land préoxydation. L'accord avec les boudins blancs au foie gras et au truffes est juste parfait. Très Bien à Excellent (16,5/20). Pour mon palais il est à boire, mais il est surtout à marier impérativement à table.


CR: Saint Péray 2016 - Domaine Auguste Clape

Ouvert début-septembre, sans carafage ni préparation particulière. Bu sur 3+ jours.

J’avoue n'avoir pas trop compris ce vin. Je me questionne sur un défaut de bouteille (?) tant ce que j’ai goûté jeune au domaine ne laissait pas présager cet avenir… Puis je lis quelques CR sur ce fil et bingo! je me retrouve dans les mots de Frisette (janvier 2019) : "essence de térébenthine, un côté miellé et épicé, des notes alcooleuses et d'hydrocarbures". Des odeurs très éloignées de ce que j’apprécie d’habitude. Également en bouche le côté "puissante, riche et dense, marquée par une matière presque huileuse, compacte mêlant gras et acidité haute". Le vin ne semble pas avoir choisi un équilibre, une direction. C’est brouillon. Même sur cette présence "préoxydative"

Le lendemain, le vin s’est un peu assagi, tout en restant dans une gamme aromatique difficile à mon palais.
Après 2-3 jours, des notes de noix jurassiennes apparaissent franchement.

Pas mon truc. Un ovni.

#484
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Frisette, Fredimen

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck