Nous avons 1737 invités et 61 inscrits en ligne

Domaine Marcel Richaud

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Visite au domaine Marcel Richaud

De qui s'agit-il, Bertrand ?

Son avis sur ceci :
Cairanne : Marcel Richaud « L’Ebrescade Cuvée Syrah » 2004
DS14 – PC? - LG14 - MS? - BLG13.
Robe nettement plus sombre. Nez un peu déroutant, compact, grillé, réduit (avec un fond de purée de fruits rouges). Certains lui reprochent un côté liégeux. Bouche concentrée, avec du caractère (à défaut d’une grande harmonie) et une acidité marquée. On s’interroge sur la genèse et le futur de cette cuvée …
#121

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4262
  • Remerciements reçus 1

Bertrand Le Guern a répondu au sujet : Re: Visite au domaine Marcel Richaud

Philippe Ricard n'était pas présent (sauf au téléphone depuis Tokyo ...) ce soir là.

Cette bouteille est anecdotique, issue d'un demi-muid (800 bouteilles) qui avait pris de l'oxydation et qui a été sulfité en cours d'élevage, n'entrant plus ainsi dans l'Ebrescade ni même dans aucune autre cuvée.

blg
#122

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Visite au domaine Marcel Richaud

J'avais reconnu le style de Philippe ...

Il ne sera pas avec nous fin mars, encore enfermé dans une cabine de pilotage !
#123

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 69
  • Remerciements reçus 0

Philippe RICARD a répondu au sujet : Re: Marcel Richaud

Hé ! Coucou les gars, je suis là pour une fois !!!!

Etant au domaine (j'ai quand même pas interrogé Marcel Richaud depuis Tokyo !), j'en ai profité pour déguster.
Bonne idée, non ?

Alors, pour ce qui est de l'Ebrescade 2004 débouchée pour l'occasion :
·Robe très jeune, parfaitement violine, bien foncée (peu de soufre), mais assez mate (vin non filtré et non collé).
·Nez puissant, très intense, sur la cerise, le kirch, le cacao : le style est immédiatement expressif et flatteur.
·Bouche particulièrement soyeuse, juteuse, délicate, fine, très gourmande (fruits bien mûrs : cerise, prune), bien équilibrée par une acidité juste.
La finale gagne en puissance par une signature épicée (poivre, laurier), toujours fraîche.
C’est un vin généreux, d’un grand raffinement de texture, au plaisir immédiat.

Pour le Cairanne rouge 2005 :
·Robe violine, très foncée, elle aussi assez mate (vin non filtré et non collé).
·Nez très riche, concentré, sur le bonbon, le pruneau, le cassis, les épices : ça pète bien, de manière particulièrement fraîche et harmonieuse.
·Bouche marquée par un toucher superbe, onctueux, délicat : rien n’est agressif, on a tout de suite envie de boire ! La fraîcheur, le fruit évident (bouquet de fruits rouges et noirs comme la cerise, la mûre) rendent le vin gai, gourmand, immédiatement accessible.
L’archétype du vin de plaisir.

Philippe
#124

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Marcel Richaud

Pour le Cairanne rouge 2005

Version "soufre" ou "sans soufre" ?

Il semble que ce soit le sans soufre (non filtré, non collé, matité, onctuosité, ...).
#125

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 69
  • Remerciements reçus 0

Philippe RICARD a répondu au sujet : Re: Marcel Richaud

Non, même pas !
La version sans soufre est dans ma cave : Marcel Richaud m'en a donnée 2 pour me faire une idée.
Ce sera fait très bientôt...
#126

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2241
  • Remerciements reçus 1

gerardmansoif a répondu au sujet : Re: Marcel Richaud

Que Julien ne m’en veuille pas, mon activité professionnelle m’a amenée en début d’après midi dans la région de Cairanne, occasion rêvée de passer au domaine nommé en titre.
Accueil sympathique accompagné d’une dégustation rapide et efficace, voilà en bref les vins dégustés :

- Côte du Rhône Villages Cairanne blanc 2005 (11.00€) : présence de CO2 donnant un côté perlant dérangeant, bouche grasse et généreuse, arôme d’amande. Style un peu lourd.

- Côtes du Rhône Rouge - Les Terres d’Aigues 2006 (5.50 €) : Au nez, explosion de crème de cassis, bouche équilibrée et fraîche, note de poivre gris. Bon rapport qualité/prix.

- Côtes du Rhône Villages Cairanne rouge 2005 (10.00 €) : beau développé en bouche, quelque chose me dérange, une sensation d’amertume sur la finale, à redéguster.

- Côtes du Rhône Cairanne rouge L’Ebrescade 2004 (16.00 €) : note de lard fumé, le bois ressort légèrement, fruits rouges imposants, bel équilibre toutefois, superbe bouteille à en devenir.

Est déjà épuisé, le vin de table rouge 2006, arrive début mai 2007, la cuvée Les Garrigues 2006 (7.00 €).

La certitude tue, le doute te préserve.
#127

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83720
  • Remerciements reçus 9559

oliv a répondu au sujet : CR: Marcel Richaud Cairanne 2004

Bu le CR: Marcel Richaud Cairanne 2004 étiquette suivante:

Robe noire aux reflets luisants. Nez très fermé où pointe les fruits noirs et la réglisse avec une pointe de volatile à l'aération.
Bouche également assez fermée, sur la tapenade, des notes de garrigues. Grande texture soyeuse (signature Richaud selon mon expérience) mais un côté monolithique dans les arômes déçoit un peu. Manque de tension et surtout de rebond.
#128

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83720
  • Remerciements reçus 9559

oliv a répondu au sujet : Re: Cairanne 2004

Commentaire à revoir à l'aune de la fin de bouteille terminée le soir.
Le caractère un peu uniforme aromatiquement a disparu. L'ensemble s'est ouvert pour finalement se mettre en place. Les notes de fruits noirs et d'olive perdurent beaucoup plus qu'à midi avec un regain de fraicheur qui rend la finale bien plus équilibrée et beaucoup plus plaisante.
Bouteille à carafer donc.
#129

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2452
  • Remerciements reçus 50

BARRET Philippe a répondu au sujet : Re: Cairanne 2005

Ouvert ce soir une bouteille du Cairanne 2005. J'adore ce nez profond, très vineux, sur des arômes de fruit très mûr. La bouche est assez simple mais franche, droite, très gourmande, elle donne une envie irrésistible d'avaler ce vin gourmand dans le bon sens du terme, sans lourdeur, avec une envie évidente d'y revenir. Tout ce que j'aime dans un côtes du rhône. L'antithèse en quelque sorte d'un côtes du rhône de Charvin, qui est un vin bien fait mais qui nécessite d'être apprivoisé. Ici on est dans le spontané, l'immédiat, mais sans aucune facilité. Miam, miam, glou, glou.

Philippe

Philippe
#130

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Marcel Richaud

Philippe,

Le Cairanne 2005 existe en 2 versions (avec ou sans soufre) : cf plus haut.
#131

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2452
  • Remerciements reçus 50

BARRET Philippe a répondu au sujet : Re: Marcel Richaud

"Contient des sulfites"

Philippe

Philippe
#132

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Marcel Richaud

Cela reste ambigu ...
#133

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 16
  • Remerciements reçus 0

Patrick E a répondu au sujet : Re: Marcel Richaud L'Ebrescade 99

Après-midi à la cave. Ranger, rêver, observer. Quelle est cette bouteille à la capsule enflée ? Cairanne l’Ebrescade 1999 de Marcel Richaud. Pas de coulure apparente, le niveau semble bon : allez, voilà ce que nous boirons ce soir.

Inquiétude au décapsulage : une petite trace de coulure et un bouchon bien imbibé qui se retire trop facilement. Mais dans le verre une belle couleur sombre sans trace d’évolution et un premier nez envoûtant. Une première gorgée me rassure : tout va bien, net et fondu, juste attendre un peu que le vin s’anime.

Une heure plus tard, c’est bon ; deux heures plus tard, c’est très bon, avec une finale rayonnante qui évoque la figue. Dire merci Marcel et en reprendre. Et le lendemain ? C’est toujours aussi bon. Dire encore merci Marcel mais ne pas en reprendre car la bouteille est finie. En fait ce vin me semble très proche du Lirac Reine des Bois de la Mordorée mais dans un style moins sensuel et plus digeste. Et le Marcel est toujours aussi bon le lendemain, ce qui n’est pas le cas du Lirac, qui, lui, me fait souvent regretter la veille.

Au regard de l’inflation alcoolique des millésimes récents, l’Ebrescade 99 ne titre « que » 13°. Il m’en reste une ou deux bouteilles : peut-être devrais-je les congeler pour qu’elles témoignent auprès de mon échauffée descendance de l’excellence de Marcel et d’un temps où les vins du sud Rhône ne titraient pas autant en alcool.

Patrick
#134

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83720
  • Remerciements reçus 9559

oliv a répondu au sujet : CR: Domaine M. Richaud Côtes du Rhône 2006

[size=medium]CR: Domaine M. Richaud Côtes du Rhône 2006[/size]

Selon mon caviste, plus de cuvées Terres d'Aigues et Garrigues à compter de cette année mais les 2 sont réunies dans cette régionale. Contre étiquette marrante, entre honnêteté et naïveté.

Bouchon vierge, sans étampage. En tout cas, mieux que le minuscule bouchon en agglo de liège de la cuvée Garrigues 2004.

Je vous livre mes impressions de dégustation en toute franchise même si ce soir, j'ai eu un peu le sentiment que ma bouche était en vacances.

Premier nez de vin primeur, notes lactiques très prononcées type yaourt aux fruits noirs. L'ensemble dégage une impression piquante dont je n'arriverais pas à me départir malgré 2 heures de carafe et 1 heure de repas (saucisses aux herbes de charcutier et pommes de terre au four).
Robe ultra jeune, violine criarde et très brillante.

L'attaque est brutale, je ne sais pas ce que j'ai ce soir mais j'ai l'impression d'avoir croqué un piment 10 mns plus tôt et d'avoir sifflé un verre de vodka. La première gorgée me brûle la langue, notamment sur les côtés (remarque sans intérêt sauf si un LPVien médécin me confirme la présence de papilles spécifiques à cette zone (:P) ).
Bon, on laisse tomber et on reviendra dans 2 heures.

C'est mieux après le passage en carafe, les notes lactiques et levuraires vont s'estomper sous une acidité qui apporte de la fraicheur mais je n'arrive pas à laisser se développer des sensations car ma langue est comme cautérisée par une forme de brûlure.
Madame Oliv qui semble avoir le palais plus en place que moi ce soir trouve ce vin jeune (bien vu!), sur des notes de fruits noirs, assez frais avec une finale sur la réglisse. L'ensemble est cohérent avec le style Richaud que je connais donc je pense que mon palais du jour, c'est le Kalahari en plein midi.
Vin à revoir donc sous un meilleur angle peut être et, sans aucun doute, avec un peu de bouteille.
Aucun jugement de valeur donc dans mes qualificatifs à prendre pour ce qu'ils sont, un point de vue ponctuel... Il serait peut être temps que je parte en vacances, moi !! (:P)
#135

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4262
  • Remerciements reçus 1

Bertrand Le Guern a répondu au sujet : Re: Domaine M. Richaud CDR 2006

Selon mon caviste, plus de cuvées Terres d'Aigues et Garrigues à compter de cette année mais les 2 sont réunies dans cette régionale.

La cuvée Terre d'Aigues 2006 a existé, elle a été mise en bouteille pour (et pendant) Découvertes en vallée du Rhône.

Une anecdote: une bouteille prise sur la chaîne d'embouteillage a été apportée et goûtée illico au bistrot de Cairanne. Elle était excellente et a fait la pige à une Côte Rôtie (très bien placée dans le classement de Christophe Jallot) dix fois plus chère qu'une autre table nous avait fait passer à l'aveugle!
Par contre le lendemain, pour la présentation à Avignon, le vin était tel qu'on pouvait l'attendre juste après la mise: mâché!

Il était question de la disparition de la cuvée Garrigues qui porte le nom d'une parcelle cadastrée à Cairanne car les raisins entrant dans cette cuvée ne proviennent pas tous de cette parcelle. Par contre rien de tel n'avait été prévu concernant Terre d'Aigues.

blg
#136

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4262
  • Remerciements reçus 1

Bertrand Le Guern a répondu au sujet : Re: Domaine M. Richaud CDR 2006

Selon mon caviste, plus de cuvées Terres d'Aigues et Garrigues à compter de cette année mais les 2 sont réunies dans cette régionale.

Renseignements pris, je confirme ce que j'écrivais plus haut: Terre d'Aigues existe toujours mais Garrigues est devenu Côtes du Rhône.

blg
#137

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83720
  • Remerciements reçus 9559

oliv a répondu au sujet : Re: Domaine M. Richaud CDR 2006

Merci Bertrand pour ces très intéressantes précisions dont j'informerai mon caviste à l'occasion (:P)

Le fond de carafe de ce soir est plus ouvert au nez, toujours sur les fruits noirs mais la bouche reste ferme, toujours un peu brûlante. En revanche, ce vin laisse un excellent goût en bouche un fois la sensation un peu brutale atténuée.

A revoir.
#138

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83720
  • Remerciements reçus 9559

oliv a répondu au sujet : CR: Domaine M. Richaud CDR Les Garrigues 2002

[size=medium]CR: Domaine M. Richaud -Les Garrigues- 2002[/size]

Dernière bouteille d'une caisse de 6.
Bouchon bien imbibé, d'un parfum pas très agréable (curieux, cette impression que les bouchons utilisés sur cette cuvée sont de qualité très moyenne).
Robe assez claire, violette et plutôt terne. Léger dépôt remis en suspension par un service rapide.
Premier nez complètement muet qui va s'ouvrir petit à petit pour devenir très élégant, sur des notes plus épicées (totalement poivrées, laurier) que fruitées.
La bouche signe le millésime, l'ensemble est un peu maigre, très court et franchement en fin de carrière. Je ne retrouve pas le toucher de bouche soyeux typique de Marcel Richaud ni même le joli fruit simple et frais des 5 bouteilles ouvertes en 2004 et 2005.
Mais rien d'anormal non plus si l'on considère les seaux d'eau reçus en cette année 2002 sur la région et les 5 ans de bouteille.
#139

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21538
  • Remerciements reçus 52

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: Marcel Richaud L'Ebrescade 1999

CR: L'Ebrescade 1999 Marcel Richaud

Un "piège" amical préparé par Daniel Bécu:
il me donne un verre et me demande mon avis...
Un beau vin volumineux, concentré et long, avec une toute petite pointe de gaz qui me le fait prendre pour "un jeune"...
J'aime beaucoup!
Il me dit que je connais, je ne vois pas.
Et il me montre mon message d'ouverture de cette rubrique en 2003 ;)
Il me donne ensuite un verre de Clos des Papes 2005...
Et l'Ebrescade 1999 est "dégagée" ;)
Il devient très difficile de la reboire après cette rencontre...

Une fois de plus, une illustration du fait que la dégustation est une leçon de modestie...
Il va y avoir bientôt 30 ans que Daniel me propose ce genre d'exercice et je progresse bien lentement :S

Merci à Daniel,
Cordialement,
Thierry
#140

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Marcel Richaud 1998 : cuvée de base + Ebrescade

Cairanne Richaud 1998 : 15/20 – 18/10/07
Nez animal, floral aussi, non dénué de minéralité (terre), avec des senteurs de fruits (cerise, fraise), de laurier, d’épices, de havane, de marc. Expression sérieuse, un peu sévère. Le fruit garde de la fraîcheur. Finale un peu abrupte et un poil rustique.

Cairanne Richaud Ebrescade 1998 : 16/20 – 18/10/07
Nez animal, bien mûr, joliment évolué, conjuguant des odeurs variées : forêt noire, épices, havane, pruneau, olive, orange. Matière sauvage, concentrée mais fine, délivrant un jus relativement frais et policé. Inflexions herbacées et truffées avec le mourvèdre qui signale plus manifestement sa présence après une bonne aération dans le verre (disparition d’un léger perlant). Plus de maintien qua dans la cuvée de base.
#141

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 29
  • Remerciements reçus 0

vince a répondu au sujet : L'Ebrescade 2005

Le 16/12/2007, vin carafé une heure avant service.

Robe noire, très concentrée aux reflets violets sur le bord du disque. Dès l’ouverture, le nez est très expressif sur les fruits noirs bien mûrs, le pruneau et les épices. L’attaque en bouche, veloutée, se prolonge par une sensation très fruitée, sur le registre de la richesse et de l’opulence. Belle longueur en finale, dominée par des notes épicées. Malgré sa richesse en alcool, le vin est vraiment bien équilibré.
Ce qui surprend, ce sont des tanins plus présents par rapport au style habituel du domaine. Attention, rien de « séchard » non plus. L’Ebrescade apparait juste ici un rien plus « stricte » que d’habitude (je compare à 2000, 2001 et 2004).Ça reste un beau vin très gourmand, peut-être à attendre un peu.
J’ai retrouvé cette présence des tanins un peu surprenante dans le CNDP La Janasse (cuvée normale) 2005 qui suivait (CR dans la rubrique). Est-ce un caractère général du millésime ?
Amicalement,
Vincent
#142

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 528
  • Remerciements reçus 0

seb a répondu au sujet : Re: L'Ebrescade 2005

vince écrivait:

> J’ai retrouvé cette présence des tanins un peu
> surprenante dans le CNDP La Janasse (cuvée
> normale) 2005 qui suivait (CR dans la rubrique).
> Est-ce un caractère général du millésime ?
> Amicalement,
> Vincent

C'est aussi mon sentiment sur quelques rhône 2005 (dont la Janasse). En revanche, le cairanne de Richaud est certainnement le rhône le plus aimable que j'ai pu déguster sur ce millésime.
#143

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 29
  • Remerciements reçus 0

vince a répondu au sujet : Re: L'Ebrescade 2005

Seb,
On est bien d'accord, ça reste un vin vraiment agréable et très velouté. Mes remarques sur sa tanicité sont relatives.
Amicalement,
Vincent
#144

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 528
  • Remerciements reçus 0

seb a répondu au sujet : Re: Marcel Richaud

Vince,
Je n'ai pas goûté l'ebrescade, ma remarque valait pour le cairanne. Je n'ai pas de mal à imaginer que l'ebrescade qui est une cuvée plus concentrée que le cairanne simple présente un caractère tannique plus affirmé.
#145

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Marcel Richaud Cairanne 2006

Cairanne Richaud 2006 : 15,5/20 -9/2/08
Nez vivant, heureux, sur le cacao, la cerise, les fleurs, l'olive, le laurier.
Fin, frais, vital. Moins dévoilé et un peu plus rugueux en comparaison) que le surprenant et méconnu minervois Plaisir des Lys 2004 de Khalkhal-Pamiès).
#146

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 428
  • Remerciements reçus 0

maclo a répondu au sujet : Re: Marcel Richaud

Bonjour,

bu au restaurant, et découverte de cette cuvée,

Ebrescade 2005 (34e resto) : TB, carafage juste avant le service pour libérer un peu les gaz (d'ailleurs de la mousse apparait quand le vin est servi dans le verre).
Le nez s'ouvre assez rapidement sur les fruits rouges puis noirs (framboise puis mure).
En bouche c'est une explosion fruitée qui rafraichit les sens et ravit les papilles. La matière est correcte, assez peu tannique mais avec une jolie mache fine. La finale fraiche est porté par le fruit légèrement épicé.
A en profiter maintenant, je ne sais pas si cette bouteille gagnera à vieillir.

Pas une grosse structure mais un plaisir immédiat certain, sans sensation d'alcool. :)


Mais déguster cet hymen/sous l'arbre d'un paradis chantant
c'est boire de la santé, c'est fortifier ses veines/et rester debout parmi les vivants.
#147

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2457
  • Remerciements reçus 805

letournaisien a répondu au sujet : Re: Marcel Richaud

LaurentG écrit: Cairanne Richaud 2006 : 15,5/20 -9/2/08
Nez vivant, heureux, sur le cacao, la cerise, les fleurs, l'olive, le laurier.
Fin, frais, vital.


Je n'ai pas le vin auquel tu le compares.
J'ai beaucoup aimé ce vin samedi, il m'a accompagné sur la délicieuse lasagne de ma femme et il s'est fort bien débrouillé.
je l'ai terminé hier et il m'a encore plu, sans aucun côté "rugueux". Tout juste un peu vif (une pointe d'acidité) à l'ouverture mais bien fondu le lendemain.

En relisant quelques posts, on y voit que M. Richaud fait des vins à boire jeunes... celui-là m'a bien plu comme ça!
#148

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Marcel Richaud

OK

Je crois savoir que BlG participe activement à la création de ces beaux vins ...
Bravo !
#149

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3039
  • Remerciements reçus 5

Jean-Christophe a répondu au sujet : Re: Marcel Richaud Cairanne 2006

Marcel Richaud, Cairanne 2006

Très joli vin sur la garrigue et les fruits rouges; j'y trouve également des notes d'élevage et des tanins un peu trop marqués, qui me font penser que ce vin bénéficiera d'une garde de 2 ou 3 ans. Beaucoup de vivacité dans cette bouteille, une matière abondante et une grande finesse de grain.

JC

Jean-Christophe
Liège, Belgique
#150

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck