Nous avons 988 invités et 70 inscrits en ligne

Domaine Jamet

  • Messages : 26011
  • Remerciements reçus 798

Luc Javaux a répondu au sujet : Jamet - VDP des Collines Rhodaniennes - Viognier 2002 - Cuvée Botrytisée

Un mail qui m'a été envoyé par un lecteur du forum (mais non participant) m'a fait remarquer à  juste titre que ce vin n'était pas produit par les frères Jamet, vignerons en Côte-Rôtie, mais bien par Pascal Jamet, producteur en Saint-Joseph et Condrieu. Voilà  donc une erreur réparée et merci encore au lecteur attentif... (en fait, c'était juste pour savoir si vous suiviez...(aaa))

Luc
#31

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Jamet

Bonjour,

Au sujet des 97 de Jamet, Jean-Paul estime que ce millésime est à  la hauteur de ces 91 (c'est lui qui le dit).
J'ai dégusté en avril le 2001 sur fut, préparer vous tout le monde, c'est exceptionnel de définition et de pureté. Une perle que sera cette Côte-Rôtie 2001 quand elle sera en bouteille.

Il ne faut pas comparer, mais en plus ce sont des mecs super, pas comme tout le monde dans la région. Ce qui montre que l'on peu être bon et ne pas avoir la grosse tête.

Saint-Vernier
#32

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21570
  • Remerciements reçus 48

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Jamet

Re-bonjour,

Merci pour l'info.

Là , je connais les vins depuis le millésime 83, un très bon souvenir...
Je suis toujours heureux de boire un vin de chez eux.

Cordialement,
Thierry
#33

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3118
  • Remerciements reçus 3

DidierT a répondu au sujet : CR: Domaine Jamet, Côte Rôtie, Côte Brune, 1997

Dégusté hier Soir cette CR: Côte Brune 1997 de Jamet.
Superbe. Nez très aromatique et expressif de violette, épices, fruits noirs, élégant. En bouche, grand volume, suave avec de la puissance, et une longueur.
J'ai beaucoup apprécié.

Didier
#34

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3118
  • Remerciements reçus 3

DidierT a répondu au sujet : Re: Jamet

Je reviens sur la Cote Brune 97 de Jamet, un souvenir m'étant revenu. En final, une coté amer type baton de réglisse est resté très longtemps. J'avais été surpris de la longueur de ce coté amer, pourtant plutôt agréable.

Didier
#35

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Jamet l'oublié de la RVF!

Je suis client chez Jamet et Madame m'a indiqué que depuis que son époux a décidé de ne plus envoyer d'échantillon ils ont été exclus du guide.

C'est aussi simple que ça.

Il semble qu'il se passe la même chose en languedoc avec des gens comme Laurent Vaillé ou didier barral
#36

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26011
  • Remerciements reçus 798

Luc Javaux a répondu au sujet : CR: Domaine Jamet, Côte Rôtie, 2001 et Côte Brune 1994

CR: Domaine Jamet, Côte Rôtie, 2001 et Côte Brune 1994

Un match peut-être un peu inégal au départ, le 2001 étant la cuvée classique, tandis que le 1994 était une Côte Brune.
Les robes sont d'intensité moyenne, conformes à  leur âge. Le nez du 2001 est d'une élégance folle, sur la violette, les fruits noirs, des notes sanguines, empyreumatiques et minérales ; le 1994 n'est pas en reste, quoiqu'un peu plus rustique, sur des notes minérales, de réglisse, d'écorce d'orange, de cuir, de fumée avec également un léger côté animal. En bouche, le charme immédiat du 2001 se confirme avec une belle attaque toute en fraîcheur, beaucoup d'ampleur, un équilibre proche de la perfection et une grande longueur ; le 1994 est plus puissant, plus tannique également et semble un peu moins long.

Le 2001 l'emporte grâce à  son charme immédiat et sa grande finesse, le terroir de la Côte Brune semblant donner des vins plus rustiques qui demandent sans doute plus de temps pour s'amabiliser.

Luc
#37

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3118
  • Remerciements reçus 3

DidierT a répondu au sujet : Re: Jamet

Décidément Luc tu aimes bien les matchs Jeune contre Vieux.

Serait ce l'age? (aaa)(aaa)(aaa)

Sinon 94, n'est pas vraiment une grande année, voir même petite, en Côte Rotie d'ou le coté rustique je pense du Cote Brune.

A+
Didier
#38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26011
  • Remerciements reçus 798

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Jamet

C'est peut-être du au fait que je suis maintenant entre deux âges, plus vraiment jeune, mais pas encore vieux, alors j'essaye de choisir mon camp...(bbb)

Amitiés,

Luc
#39

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : CR: Domaine Jamet, Côte Rôtie, 1999

CR: Domaine Jamet, Côte Rôtie, 1999
Je suis bien d'accord avec Lucien : Grosse déception mais attention les côtes rôties ne sont pas mon type de vin donc mon avis est à  relativiser : Dégusté en 2003
Beau nez mentolé et prometteur
en revanche grosse déception en bouche . Acidité (commune aux côtes rôties) trop dominante. Ou est le fruit? Déficit de longueur
Ce n'est pas ma tasse de thé et je préfère La Landonne de rostaing: En tout cas pour moi la note du jamet 99 est usurpée. Je n'ai jamais gouté d'autres millésimes donc je ne peux formuléer nun avis sur le vigneron en ayant gouté un seul de ces vins.
#40

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26011
  • Remerciements reçus 798

Luc Javaux a répondu au sujet : CR: Côte-Rôtie 2002 Jamet

Auteur: Pitou
Date: le 11/04/2005 à 10:12

Bu ce week-end 2 bouteilles de Côte-Rôtie Jamet du millésime 2002, réputé "difficile" si je ne m'abuse. Je manque de repères dans les CR, mais j'ai été un peu déçu par la longueur et la "densité" du vin. Beaucoup de fruit cependant (au risque de dire des bêtises, je dirais que ressortaient des arômes de mûre, un peu de cassis peut-être, bref ce genre de choses). Je vais attendre quelques années pour les 4 qui me restent.

En revanche, j'ai été ravi par un Maury Mas Amiel Vintage 1999 bu sur un gâteau au chocolat (provenant d'une remarquable maison Scéenne) et une mousse au chocolat maison. Première expérience de Maury et satisfaction générale.
#41

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Côte-Rôtie Jamet

bonjour

je suis allé au salon des vins a Ampuis (fin janvier je crois) où se retouve tous les producteurs de côte rôtie.
en effet, celle du domaine Jamet manque de densité en 2002 et même de fruit.
De toute façon, ce n'est pas la côte rôtie que j'aime car il y a trop de recherche de finesse chez ce producteur par rapport à la structure: cela semble étrange de reprocher trop de finesse!
Et donc dans un millésime comme 2002, c'est encore plus flagrant.
Attention, les vins de chez Jamet sont dans toutes les bonnes tables de France, certainement car c'est un vin que l'on peut apprécier très tôt.

Au salon, deux domaines ont vraiment réusssi les 2002 à mon goût:
-Cuilleron
-Gérin avec une Landonne sublime
#42

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26011
  • Remerciements reçus 798

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Côte-Rôtie Jamet

Encore un qui ne va pas être copain avec Vincent... :)

Christophe,

La finesse, c'est bien non, quand on ne la confond pas avec la maigreur ?
Et je ne suis pas certain que la principale caractéristique des vins de Jamet soit de pouvoir être appréciée très tôt. J'aurais même plutôt dit l'inverse.
Sauf peut-être sur un millésime comme 2002 ou il fallait certainement concevoir des vins à boire rapidement. Les vins qui te paraissent plus structurés dans ce millésimes ne sont-ils pas plutôt ceux qui ont le mieux masqué la faiblesse du millésime par l'apport du bois ? Et que deviendront ces vins dans cinq ans ?

Luc
#43

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine Jamet

Parmi les grands vins français ...
Domaine Jean-Paul et Jean-Luc Jamet (13 vins)

Des vins purs et séveux, fins et racés, relativement austères. Ils paraissent exempts de tout artifice, sans tapage inutile. L'atmosphère de dégustation est décontractée et passionnante. A noter que les vins nous ont charmés malgré un handicap certain lié à l'heure particulièrement matinale de la dégustation (8 heures). Des vins de Côte-Rôtie de grande classe, parmi les meilleurs, de par leur capacité à allier densité, finesse et fraîcheur gouleyante. Le viognier en est banni, car jugé ici sans apport significatif.

Vins dégustés :
CR: CÔTES-DU-RHÔNE 1999. Notes : DS13,5 – PC14 – LG13,5 – PP13,5. Moyenne : 13,5.
Net, fruité et minéral au nez. Vin souple, équilibré en bouche, avec un fruit avenant.

CR: CÔTE-RÔTIE 1999 (échantillons sur fût, non assemblés) . Estimation de la note finale : 15,5 pour la cuvée "classique" et 16,5 pour la cuvée "Côte Brune" (assemblage "Côte Brune" + "Moutonne/Landonne")
CR: Côte Blonde (non éraflé) : Notes : DS15,5/16 – PC15– LG15,5/16 – PP15. Moyenne : 15,5.
Robe vive, rubis dense mais pas opaque, les suivantes sont à l'avenant. Nez typé, élancé, avec un fruit pur et dense pour une matière incisive. L'équilibre repose sur le fruit et les tannins vifs, avec beaucoup d'élégance.
CR: Chavaranges (fût neuf) : Notes : DS16 – PC15,5 – LG15,5/16 – PP16. Moyenne : 15,5 .
Nez flatteur, avec un beau grillé mais aussi de la violette et un fruit profond. Matière concentrée, soyeuse, tannins importants mais très droits.
CR: Terres brunes (Champin, ...) : Notes : DS15,5/16 – PC15,5 – LG15,5/16 – PP15,5. Moyenne : 15,5 .
Complexe, épicé, minéral et déjà animal au nez, austère, structuré en bouche, tannins sévères.
CR: Fontgent : Notes : DS15/15,5 – PC15,5/16 – LG15/15,5 – PP16. Moyenne : 15,5.
Racé et expressif aromatiquement : épices, fruits noirs, schistes chauds. Matière charnue mais structurée, sapide.
CR: Terres brunes (fût neuf) : Notes : DS15,5/16 – PC14 – LG14,5 – PP15. Moyenne : 15.
Epicé, lactique au nez, beau fruit sensuel, l'élevage masque le terroir pour l'instant; attaque souple, mais les tannins semblent se raidir en finale.
CR: Côte Brune (demi-muid) : Notes : DS16 – PC15 – LG15/15,5 – PP15. Moyenne : 15,5.
On perçoit un caractère floral et fin, malgré une animalité insistante (réduction ?); matière mince mais concentrée, franche et vive.
CR: Moutonne, Landonne : Notes : DS16,5/17 – PC15,5 – LG16,5/17 – PP16. Moyenne : 16.
Fruit très mûr, presque confiture de fraise au nez, avec de belles notes florales et épicées; texture franche et pleine, mais très structurée, beaucoup de fruit et d'arômes.
CR: Lancement (demi-muid) : Notes : DS16,5 – PC16 – LG16/17 – PP16. Moyenne : 16 .
Senteurs expressives de violette, d'épices et de tabac, déjà complexes; charnu, ample, avec un fruité superbe et une minéralité poivrée affirmée.

CR: CÔTE-RÔTIE 1998. Notes : DS15,5 – PC15,5 – LG15,5 – PP15,5. Moyenne : 15,5.
Belle robe vive et limpide. On sent un fruit très mûr et une grande franchise dans l'expression du (des) terroir(s). Bouche pleine mais mince, fumée, finale austère avec les tannins drus du millésime.

CR: CÔTE-RÔTIE "Côte Brune" 1998. Notes : DS16/16,5 – PC16,5 – LG16/17 – PP16. Moyenne : 16,5.
Nez fermé, très minéral, on devine la race et la complexité potentielle. La bouche est repliée sur ses tannins.

CR: CÔTE-RÔTIE 1996. Notes : DS16 – PC15,5 – LG16/16,5 – PP16. Moyenne : 16.
Rubis intense, sans marque d'évolution. Nez fondu, complexe, s'articulant autour de la trilogie minéralité, animalité, épices, beaucoup de fruit et pas de bois perceptible. Matière marquée par la vivacité, sapide, distinguée, mais qui manque peut-être de gras et de densité.

CR: CÔTE-RÔTIE 1992. Notes : DS15,5 – PC15,5/16 – LG16,5 – PP15. Moyenne : 15,5.
Robe tendre mais pas délavée. Bouquet subtil, racé : fleurs séchées, tabac, viande fumée. Bouche "en dentelle", fondue, délicate mais sans creux, captivant arôme de cigare.

*************************************

CR: Côte-Rôtie – Domaine Jean-Paul et Jean-Luc Jamet – Côte Brune 1999 :
PP18,5 – PC18 – LG18,5+ – JP18,5/19
Robe fournie, sérieuse, remarquablement intense sans être noire, bords vieux rose. Très grande race manifeste dès le premier nez, qui se livre avec volupté et abandon : violette, rose sublime de finesse (rose ancienne ?), minéralité empyreumatique (suie, âtre), poivre vert, une pointe de très engageante fourrure… Bouche supérieurement fine et racée, juteuse et svelte, servie par de très beaux tannins (Lesquels sont les plus parfaits, ceux-ci ou ceux de l’Hermitage de Chave ?). Encore une très grande Côte Brune de Jamet, un archétype, un modèle.

CR: Côte-Rôtie – Jamet – Côte Brune 1988 :
PP18 - DS17,5/18 – PC17,5/18 - LG18,5 - VM17. Note moyenne : 18.
Le nez découvre des senteurs captivantes, profondes et racées de cassis, de lard fumé, de fleurs, d’olive noire, de fumée, de tabac. Bouche droite, dense et veloutée, qui déroule sa pureté prospère sans aucune faiblesse (y compris dans sa tenue à l’aération). La syrah en apothéose, alliant dans un exaltant syncrétisme l’austérité d’un grand Hermitage avec la suavité d’une grande Côte-Rôtie. L’archétype de la main de fer (puissance, densité) dans un gant de velours (suavité gourmande). Le toucher en bouche est émouvant.

CR: Côte-Rôtie – Domaine Jamet – Côte Brune 1996 :
LG17 - PP18,5
- Ce nez ne peut provenir que d’une seule origine : une telle sauvagerie, un tel caractère signent son terroir et démasquent ses auteurs. Du lard fumé bien sûr, mais aussi de la violette, de la pivoine, du café, des épices, du goudron et de la ronce.
- La bouche offre une grande densité, beaucoup de profondeur, un très bel équilibre, des tannins admirables, une longueur phénoménale et, surtout, cette idiosyncrasie aromatique unique, extravagante, presque dérangeante mais envoûtante.
#44

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Côte-Rôtie Jamet

Luc

En tout cas les restaurant apprécient ces styles de vins que le public peut apprécier très tôt; c'est quand même bien la tendance actuelle.

Pour la capacité de veillissement, offre moi une boutielle et je pourrais me faire un avis!

Pour ce qui est du bois, il faut bien reconnaître que Cuilleron n'hèsite pas mais en tout cas le fruit reste bien devant le bois.

Que deviendront ces vins dans 5 ans, je ne me pose pas la question car de toute façon je n'achète pas 2002 pour le rhone.

Jamet ce n'est pas mon goût, mais je reconnais sans souci que c'est un grand de la côte rôtie. J'aimerai seulement une plus grande profondeur.
#45

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26011
  • Remerciements reçus 798

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Côte-Rôtie Jamet

Voilà qu'en plus, il faudrait que j'offre des bouteilles maintenant... :)

Luc
#46

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Côte-Rôtie Jamet

"La finesse, c'est bien non, quand on ne la confond pas avec la maigreur ?
Et je ne suis pas certain que la principale caractéristique des vins de Jamet soit de pouvoir être appréciée très tôt. J'aurais même plutôt dit l'inverse.
Sauf peut-être sur un millésime comme 2002 ou il fallait certainement concevoir des vins à boire rapidement. Les vins qui te paraissent plus structurés dans ce millésimes ne sont-ils pas plutôt ceux qui ont le mieux masqué la faiblesse du millésime par l'apport du bois ? Et que deviendront ces vins dans cinq ans ? "

Si Luc écrit des messages que je pourrais avoir écrits j'ai plus rien à faire !

"Jamet ce n'est pas mon goût, mais je reconnais sans souci que c'est un grand de la côte rôtie. J'aimerai seulement une plus grande profondeur."

et GAnesh "La bouche offre une grande densité, beaucoup de profondeur, un très bel équilibre, des tannins admirables, une longueur phénoménale" ou " L’archétype de la main de fer (puissance, densité) dans un gant de velours (suavité gourmande)" J'ai qqs amis qui le situent au sommet absolu de la Côte-rôtie pour ma part je n'ai pas assez de connaissances et de dég. dans cette région pour me faire une opinion. Les qqs bouteilles que j'ai goûtées placent ce domaine largement devant les Gérin, Villard, Cuilleron, Gaillard ou Guigal que j'ai goûtés. MAis encore une fois pour avoir une vraie opinion il faudrait que je goûte presque tous les vins dans tous les millésimes pour me faire une opinion + sérieuse.

j'ai eu la chance de goûter 1991 et 1999 en C Brune c'est pour moi à mille lieux devant Cuilleron tellement boisé et vulgaire au niveau arômatique (comme Villard selon moi) et surtout très loin d'être léger ou superficiel : dense,concentré, mais fin et plein de naturel (surtout pour le 91 car dégusté après 8 ans de bouteille. Qu'on n'aime pas le style certes mais dire que ce n'est pas concentré ou profond...............
MAis je comprends qu'il y ait opposition de style et que si on aime le style Cuilleron/Villard on aimera pas forcément Jamet et vice versa.

et 2002 n'est pas un millésime difficile c'est vraiment un millésime pourri. Dans la climatologie et ça ne veut pas dire que les vins sont pourris également mais je ne ferais aucun stock (et j'éviterais d'acheter les vins même ou alors très peu)
#47

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Côte-Rôtie Jamet

bonjour

il y a vraiment cette opposition de style.
par contre, tu as l'air de mettre dans le même style Cuilleron et Villard.
quels sont donc ses points communs pour toi? essaie de trouver des positifs aussi!
c'est des copains mais je ne trouve pas qu'ils fond le même style de vins.
d'ailleurs comme toi je n'aime pas trop Villard dans ses côtes rôties.
#48

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Côte-Rôtie Jamet

Je trouve une certaine proximité stylistique (en dehors de leur relation amicale en effet) : des vins extraits, boisés et assez démonstratifs.
Je n'ai bu qu'une fois un CR de Cuilleron et trempé mes levres dans un autre, je ne les connais donc pas aussi bien que toi semble-t'il.
#49

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Côte-Rôtie Jamet

CR: Côte-Rôtie Jamet Côte Brune 1999 :

1. superbe potentiel au domaine en nov 2000

2. grandiose en mai 2004, un des plus grands vins jeunes "Jamet" dégustés

3. admirable en août 2005

Ce vin est toujours magistral et reste financièrement abordable (evrais-je le dire ?) !
#50

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Côte-Rôtie Jamet

LAurent

puisqu'on te dit que ça manque de profondeur :(
#51

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9461
  • Remerciements reçus 785

claudius a répondu au sujet : Re: Domaine Jamet

Jean-Luc, Jean-Paul ou Josef?
#52

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine Jamet

Jamet
il n'y a qu'un domaine je crois... enfin celui qui est tout en haut de la pyramide des producteurs de Côte-Rotie ;)... parfois les grandes cuvées De Guigal peuvent l'approcher mais avec un style plus "international tout de m^me ;) ;) ;)
2 frères (il y a Jean-Paul je crois et l'autre je ne sais pas)
#53

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21570
  • Remerciements reçus 48

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: Domaine Jamet: Côte-Rôtie 1999, 2000 et 2001

CR: J'ai eu l'occasion de boire au restaurant, trois jours de suite, une 1/2 bouteille de Côte Rôtie de Jamet.

1999 d'abord, puis 2000 et 2001.

Le 1999 est un monument de concentration.
Le nez est explosif, sur le cassis et le bois brûlé. Il est d'une rare puissance...
La bouche a des tannins très denses qui se manifestent dès l'attaque et qui envahissent le palais. Elle est riche, pleine mais équilibrée par l'acidité et l'alcool, elle reste savoureuse jusque dans la longue finale qui s'appuie sur la matière.

Le 2000 est beaucoup plus facile d'accès actuellement.
Le nez est plus nuancé: cassis, bois mais aussi épices et violette.
La bouche est savoureuse, élégante, ample et fraîche, avec une belle charpente acide qui répond à la matière faite de tannins fins. La finale a une belle longueur.

Le 2001 semble un mélange des deux précédents:)
Le nez est plus puissant que celui du 2000, mais il a sa belle complexité.
La bouche est plus puissante que celle du 2000, mais elle n'a pas la concentration un peu déroutante actuellement de celle du 1999.

C'est actuellement le 2001 que je préfère pour ce magnifique compromis entre la puissance et le charme immédiat...

Cordialement,
Thierry
#54

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3095
  • Remerciements reçus 0

Daniel S a répondu au sujet : Re: Domaine Jamet

Bonsoir Thierry,

Ces vins ont-ils été carafés ?

Amitiés,

Daniel

Cordialement
Daniel
#55

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21570
  • Remerciements reçus 48

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Domaine Jamet

Oui,

c'était à Anne de Bretagne et à Vin sur Vin:)

Amitiés,
Thierry
#56

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Domaine Jamet 90?

Bonsoir, quelqu'un d'entre vous à t-il déjà goûté un 90?
#57

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26011
  • Remerciements reçus 798

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Domaine Jamet 90?

non non
#58

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine Jamet 90?

non non plus

Côte Brune 1991 : superbe

sans doute un millésime plusréussi que 1990 en Cote-Rotie
#59

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3118
  • Remerciements reçus 3

DidierT a répondu au sujet : Re: Domaine Jamet 90?

Je viens de recevoir le nouveau guide vert ou Classement des Meilleurs Vins de France et je suis content de constater la reconnaissance du Domaine Jamet à sa juste valeur avec 2 étoiles. Le départ de B&D n'y est certainement pas étrangers. Ils avaient même surprimé le domaine dans des éditions précédentes.

Bravo au Domaine dont je suis un fidèle depuis bien longtemps.

Avec quelques bouteilles mémorable comme le 91, rappellé par Vin100. Une Côte Brune qui est au sommet.
Très beaux 2001, et 1998, et un 99 massif qui devrait faire parlé dans quelques années.

Didier
#60

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck