Nous avons 715 invités et 12 inscrits en ligne

Domaine Jean-Louis Chave

  • Messages : 1398
  • Remerciements reçus 94

jlcc a répondu au sujet : Re: Gérard Chave

Patrice,

Un accident de bouchon ne prévient pas, et ne préjuge pas de la qualité d'une autre bouteille : je n'ai aucune inquiétude particulière, et qui vivra boira - mais pas tout de suite en ce qui me concerne ;)
#271

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 212
  • Remerciements reçus 0

Hors sujet a répondu au sujet : Re: Gérard Chave

Le même problème de bouchon il y a un mois avec des amis sur un CR: Hermitage rouge 1989... :(

tipat07 écrivait:
> Salut à tous,
>
> Ouverte vendredi soir avec Jean-Pierre, Globe
> Trotteur International d'LPV, un Hermitage Rouge
> Dom. Jean-Louis Chave 1997 : à l'ouverture un
> doute apparait, immédiatement dans le verre, le
> doute est levé, il est bel et bien bouchonné !!!
> Jean-Pierre me dit "déviant" mais quoi qu'il en
> soit la bouche confirme le verdicte; le vin ne
> sera pas bu.
> Heureusement qu'il y avait d'autres bouteilles
> pour nous consoler... :S
>
> Patrice D
#272

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2241
  • Remerciements reçus 1

gerardmansoif a répondu au sujet : CR: Domaine Gérard et Jean-Louis Chave, Ermitage Cathelin 2000

CR: Ermitage Cathelin 2000 - Jean Louis Chave

Je ne sais pas par quel bout commencer tant la grandeur de ce vin m'a envahi l'espace d'une soirée et marqué à jamais mon plaisir de dégustateur.

Le vin est servi carafé juste pour le service. La température de dégustation est idéale. La robe est sombre, ce genre de robe qui laisse augurer que vous êtes face à un vin qui va développer une puissance extraordinaire.

Le premier nez confirme, le vin se présente à nous sans détour. Il n'a rien à cacher. Tour à tour, nous passons des arômes de fraise et framboise à celui de la réglisse.

La première gorgée sonnera le glas. Le vin s'approprie tout le palais, il monte. A ce moment, je deviens sourd. Tout le bruit qui m'entoure disparaît l'espace de cet instant. Magique, envoûtant, peu importe, je suis transporté. Le vin l'emporte sur le reste. Le vin est fougueux, explosif. Une belle acidité laisse place à une matière régulière. Le grain est très fin.

Cette matière finement domptée permet au vin d'être très long.

Les verres suivants, le vin avec l'aération va s'assagir quelque peu pour redevenir un cheval qui l'on vient d'apprivoiser.

Le style devient élégant. La bouche est chatoyante. Toute en volupté, il nous joue la gamme des petits fruits rouges écrasés. A ce moment, le nez vire sur un style floral qui n'est pas pour déplaire aux convives.

Un grand moment sur une cuisine adaptée.

Un seul mot : à refaire.::o

La certitude tue, le doute te préserve.
#273

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1597
  • Remerciements reçus 3

bernardo a répondu au sujet : Re: Gérard Chave

Je te rejoint sur le point précis que le vin est d'une ampleur en bouche ( sans être surpuissant ) hors du commun ;)

Belle bouteille même si les 2000 dorme encore en cave pour le moment :)

Bernardaud
#274

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1870
  • Remerciements reçus 0

stephvocel a répondu au sujet : CR: Domaine Gérard et Jean-Louis Chave, Hermitage blanc, 1980

CR: Domaine Gérard et Jean-Louis Chave, Hermitage blanc, 1980

La robe est jaune or avec de légers reflets verts,
En bouche, une amplitude superbe, bouche grasse, des saveurs d'agrume mûrs,
Une finale qui démontre que le vin est en pleine maturité et qu'il n'a pas fini de parler, c'est Jean Louis CHAVE blanc 1980 .....

Je fais quelques recherches ultérieures sur ce vin et il se trouve que Parker lui donne un 84, je ne trouve rien du Wine Spectator ou de Mrs ROBINSON (qui n'était peut-être pas née à l'époque).
Et là, je me dois d'effectuer une sévère introspection et de remettre en cause certaines de mes interventions sur le site:

Pour ce qui est du RAYAS 02, (même si je suis responsable de ce hors sujet), je dirais que ça m'ennuierai de payer une bouteille de qualité moyenne de côte du rhône pour le prix d'un grand vin, je ne l'ai pas goûté mais le wine spectator lui donne 81 et Parker n'aurait même pas pris la peine de le noter.

Ce Jean Louis CHAVE est démonstratif du fait que les notes des critiques restent des instantanés, et quelles que puissent être les impressions de ces messieurs/dames au moment de la dégustation, le terroir demeure et c'est lui qui fait un grand vin, et pas l'avis de Mr PARKER,

Un grand terroir et un grand vigneron ne donneront jamais de petit vin.

PS:Encore pardon à Emmanuel Reynaud.

Stéphane
#275

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1398
  • Remerciements reçus 94

jlcc a répondu au sujet : Re: Gérard Chave

Stéphane,

Arrête la flagellation, c'est inutile.
Ce n'est pas pour rien que Jean-Louis Chave estime que la capacité de garde de ses blancs est supérieure à cele de ses rouges, et effectivement je n'attendais pas tant de ce millésime qui n'a pas marqué les esprits ! Il est à point, et arrivait à point dans la dégustation.
J'ai été ravi de ponctuer cet excellent moment passé ensemble...
#276

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1870
  • Remerciements reçus 0

stephvocel a répondu au sujet : Re: Gérard Chave

Un excellent moment: c'est un euphémisme,

Pour ce qui est de la dégustation, force est d'admettre que la race des Hermitage s'impose avec fracas,
C'est décidément une merveille de la nature (je ne serai pas contre un classement par l'Unesco).

Stéphane
#277

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 229
  • Remerciements reçus 0

bgv2001 a répondu au sujet : Re: Gérard Chave

Chacun cherche son Chave
« Mon père a connu l’époque des cuisiniers fascinés par le vin. Les deux sont montés en même temps mais aujourd’hui, il y a décalage. S’il n’y a pas le dialogue à table entre les mets et le vin, on en est réduits à faire des vins de dégustation. »
www.glougueule.fr/20...

«On distingue dans l'eau son propre visage; mais dans le vin on aperçoit le cœur d'un autre.»
#278

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • milleret jean luc
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Messages : 3980
  • Remerciements reçus 2

milleret jean luc a répondu au sujet : CR: Domaine Gérard et Jean-Louis Chave, Hermitage, 2001

CR: Domaine Gérard et Jean-Louis Chave, Hermitage, 2001

Robe pourpre profonde et franche , disque à peine violine . Des premiers arômes de réduction ( fiente ) qui disparaissent à l'aération . Arômes nobles d'eucalyptus , térébenthine , épices ( poivre ) mas aussi roses fânées , violette mais également des notes de truffe , humus , champignons noirs qui sont déjà présents . Le tout accompagne un fond de fruits ( .mûre - cassis ) sans oublier le côté réglissé , des herbes très nobles ( cigare frais , feuilles de tabac qui sèchent ) café vert .
Bouche toute en retenue, des tanins bien présents .....structure impressionnante . Très grand vin qui a certainement exigé un gros travail à la vigne de la part du domaine .

Rendez vous dans 10 ans ..
#279

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • milleret jean luc
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Messages : 3980
  • Remerciements reçus 2

milleret jean luc a répondu au sujet : CR: Domaine Gérard et Jean-Louis Chave, Hermitage, 2002

CR: Domaine Gérard et Jean-Louis Chave, Hermitage, 2002

Arômes épicés , violette qui parviennent derrière un premier côté animal ( vin fermé au premier nez ) . Bouche très structurée qui signe le grand vin , une finesse inouïe . Tout est délicat . C'est un vin qui réunit les contraires ...finesse et charpente . Un grand vin qui ne demande qu'a s'épanouir !!

A découvrir sur une belle table ..bien entendu .
#280

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1398
  • Remerciements reçus 94

jlcc a répondu au sujet : Re: Gérard Chave Hermitage rouge 2002

Ou à l'aveugle ! :D
C'est effectivement une très belle réussite, peut-être même LA réussite dans le millésime en Rhône Nord.
Si tu as continué avec 2003, cela donne trois très belles bouteilles dans trois styles très différents...
#281

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2993
  • Remerciements reçus 1

charlesv a répondu au sujet : Re: Gérard Chave Hermitage rouge 2002

L'un n'empêche pas l'autre ! B)

" Je n'écris pas pour une petite élite dont je n'ai cure, ni pour une entité platonique adulée qu'on surnomme la Masse. Je ne crois pas à ces deux abstractions, chères au démagogue. J'écris pour moi, pour mes amis et pour adoucir le cours du temps. " Jorge Luis Borges
#282

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • milleret jean luc
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Messages : 3980
  • Remerciements reçus 2

milleret jean luc a répondu au sujet : Re: Gérard Chave Hermitage rouge 2002

"""Si tu as continué avec 2003, cela donne trois très belles bouteilles dans trois styles très différents... ""

Jean Louis ....c'est prévu pour une prochaine sortie en famille , dans une belle table de la région ...j'ai bloqué le stock de ce 2003 ::o
#283

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 196
  • Remerciements reçus 0

max a répondu au sujet : CR: Domaine Gérard et Jean-Louis Chave, Hermitage, 2002

CR: Hermitage 2002, Jean-Louis Chave :
après un premier nez sur le vinaigre de framboise réduit, les arômes commencent à développer beaucoup de finesse sur les fruits noirs, la réglisse, la figue et, est-ce de l’autosuggestion, la violette. En bouche, le grain est très fin, avec un jus étonnamment structuré pour le millésime. Très belle longueur. Très bien +. Ce vin fera, pour moi, un excellent accord avec un gigot rôti simplement massé à l’huile d’olive et au thym.

Stéphane

steph
#284

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • milleret jean luc
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Messages : 3980
  • Remerciements reçus 2

milleret jean luc a répondu au sujet : CR: Domaine Gérard et Jean-Louis Chave, Hermitage blanc 2002 et 2000

CR: Hermitage blanc 2002 : Robe d'une intensité étonnante , jaune or mais pas encore dorée . Superbe nez toasté et légèrement grillé , finesse du fruit, noisettes , abricot mais également des notes mentholées anisées qui viennent compléter ces notes fruitées , mais ce vin n'explose pas au nez , il est plus sur l"élégance . Ce n'est pas un vin seulement structuré par l'alcool , un vin rond , tendre mais bien équilibré . On ne ressent pas ll'acidité . Une impression à l'attaque d'un côté aqueux , puis le vin enveloppe le palais et persiste ( on retouve ces notes anisées, mentholées , tilleul , verveine ) avec une pointe de miel en rétro-olfaction .

CR: Hermitage blanc 2000 : Robe brillante , pas d'oxydation à première vue . Au nez , un côté très légèrement oxydatif ( jolie pomme caramèlisée ) .Ces notes d'oxydation vont se transformer vers des notes plus miellées et de noisettes grillées . Le vin se trouve dans une phase intermédiaire , entre le fruit frais et un fruit légèrement bletti . Des rendements certainement plus élevés en 2000 , on n'a pas la structure d'un grand vin et à ce stade , il est moins expressif que le 2002 ,
#285

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • milleret jean luc
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Messages : 3980
  • Remerciements reçus 2

milleret jean luc a répondu au sujet : CR: Domaine Gérard et Jean-Louis Chave, Saint-Joseph, 2005

CR: Domaine Gérard et Jean-Louis Chave, Saint-Joseph, 2005

Robe poupre noire , premiers arômes de venaison , jus de viande ( assez représentatif des vignes de Syrah de la région de Mauves , sur sols de " Schistes" . Ce vin nécessite une aération , mais en bouche , on ne retrouve pas cette dominante .mais surtout des notes de framboises , mûres , cassis . Un vin complexe , animal , fruité , épicé mais également réglissé .Une attaque vive , tanins nobles mais marqués . Aucune trace de verdeur , aucune astringence , aucune pointe végétale . Beaucoup de fruit deriière ces tanins.qui déclenchent une constriction des muqueuses .Un équilibre plus sur les tanins que sur l'alcool ...un grand vin de garde à revisiter dans cinq ans . Magnifique ...tout simplement . . .
#286

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 229
  • Remerciements reçus 0

bgv2001 a répondu au sujet : Re: Gérard Chave St Joseph 20005


Cela va être long d'attendre jusqu'en 20010 (:P)

«On distingue dans l'eau son propre visage; mais dans le vin on aperçoit le cœur d'un autre.»
#287

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20019
  • Remerciements reçus 805

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Gérard Chave

"Robe poupre noire , premiers arômes de venaison , jus de viande ( assez représentatif des vignes de Syrah de la région de Mauves , sur sols de " Shistes" ."

Il me semblait que sur mauves, le sol était granitique et non schisteux, avec un peu de lœss par endroit pour les blancs.
En tout cas, une des parcelles de chave se trouve juste à côté de celle de Voge où LPV Rhône s'exerce à la culture de la vigne et le sol n'est pas schisteux.
#288

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • milleret jean luc
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Messages : 3980
  • Remerciements reçus 2

milleret jean luc a répondu au sujet : Re: Gérard Chave

SOLS de l'appellation : schistes et gneiss avec parfois des sables grossiers sur un socle granitique. Coteaux exposés sud/sud-est.
CÉPAGES : syrah en rouge, roussanne et marsanne en blanc.

Je n'ai pas le descriptif des différentes parcelles de la maison Chave ....mon ami Sébastien le signale certainement dans son reportage ....je vais aller vérifier .
#289

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20019
  • Remerciements reçus 805

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Gérard Chave

"SOLS de l'appellation : schistes et gneiss avec parfois des sables grossiers sur un socle granitique. Coteaux exposés sud/sud-est.
CÉPAGES : syrah en rouge, roussanne et marsanne en blanc."


oui mais ça c'est que dit la brochure inter-rhône, mais tu sais bien que St-Jo, c'est 50 km de long avec des variations importantes selon les communes et zones.
#290

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8437
  • Remerciements reçus 24

Anthony a répondu au sujet : Re: Gérard Chave

Merci Jean-Luc pour ces CR !

Anthony
#291

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1597
  • Remerciements reçus 3

bernardo a répondu au sujet : CR: Domaine Gérard et Jean-Louis Chave, Hermitage blanc, 2003

Dégusté ce soir en début et fin de service un CR: Hermitage blanc 2003.

1ere fois que je goute sur ce millésime.

A l'ouverture ( 20h ) le coup de patte de JL.chave s'identifie directement, le nez trés aérien et cette robe vieil or est superbe. En bouche c'est gras mais pas stéréotypé du millésime, une grande longueur comme toujours chez Chave avec cette finale ronde en queue de paon.

Nouvelle dégustation aprés 3h30 de carafe, le vin a changer. Je me demande si le passage en carafe a été bénéfique :S Le nez est nettement moins présent, presque absent, la bouche est toujours aussi huileuse, tapisse bien la bouche, mais l'intensité n'y est plus ou presque.

Pensez vous qu'un passage en carafe soit une erreur ? :)

Je précis eque j'ai bien eu le temps de le déguster, mon client ayant laissé au bas mot 30 cl :D

Bernardaud
#292

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2241
  • Remerciements reçus 1

gerardmansoif a répondu au sujet : Re: Hermitage Chave Blc 2003

Bernardo,

finale façon queue de paon, idem sur le blanc 2006 avec une acidité toute maîtrisée (dégustée à Découvertes en Vallée du Rhône). Superbe...

La certitude tue, le doute te préserve.
#293

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1597
  • Remerciements reçus 3

bernardo a répondu au sujet : Re: Hermitage Chave Blc 2003

Les 2006, tout comme les 04 et 05 sonts encore vierge de tout débouchage :D

Plus sérieusement, carafage ou pas pour un 03 :S

Bernardaud
#294

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2241
  • Remerciements reçus 1

gerardmansoif a répondu au sujet : Re: Hermitage Chave Blc 2003

Pour ma part, je vois pas l'intérêt du carafage pour ce type de vin.

La certitude tue, le doute te préserve.
#295

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 247
  • Remerciements reçus 1

abnono a répondu au sujet : CR: Domaine Gérard et Jean-Louis Chave, Hermitage blanc, 1996

CR: Domaine Gérard et Jean-Louis Chave, Hermitage blanc, 1996

Dégustée à l'apéritif, une très belle bouteille.

Ouverte après un CH 2006 d'Alain Graillot, celui-ci se montrant léger et florale.

Avec l'Hermitage, on monte d'un sérieux cran, dans la richesse et la longueur. Rien ne dépasse dans ce vin. La bouteille est bue malheureusement trop rapidement...

Il s'agissait de ma quatrième ou cinquième rencontre avec un blanc du domaine Chave, le plaisir augmente à chaque fois.

Je dirais que ce vin est difficile à appréhender et qu'il faut "apprendre à le boire" pour pleinement l'apprécier.

Qu'en pensez-vous ?

Arnaud
#296

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21540
  • Remerciements reçus 49

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Gérard Chave

Arnaud,

Si vous me permettez un commentaire, il faut aussi apprendre à le laisser vieillir.
J'ai bu mon premier Chave blanc en 1982. Un millésime qui n'avait que quelques années. Et peu de temps après, j'ai lu dans la RVF que Gérard Chave buvait à ce moment ses 1967 ;)

Cordialement,
Thierry
#297

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 247
  • Remerciements reçus 1

abnono a répondu au sujet : Re: Gérard Chave

Thierry,

Je ne me rappelle plus des millésimes que j'ai goûtés précédemment, mais ils devaient se situer au début des années 90.

Les deux premières fois, ces vins ne m'ont pas "parlés", par rapport à un Huet (sec ou demi-sec) ou un riesling.

Je commence seulement à comprendre ce qui me plaît dans ce vin, à savoir sa tension, sa parfaite distribution entre minéralité, matière, alcool, gras.

Si je n'avais pas eu l'occasion de tester plusieurs fois, je n'y serais peut-être pas revenu.

Arnaud
#298

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 229
  • Remerciements reçus 0

bgv2001 a répondu au sujet : Re: Gérard Chave

Thierry Debaisieux écrivait:
(...) j'ai lu dans la RVF que Gérard
> Chave buvait à ce moment ses 1967 ;)

::o

Il faut avoir une grande confiance en sa santé, ou que Dieu vous prête vie, pour attendre un vin 42 ans. Ayant commencé à remplir ma cave il y a 2 ans, et à l'ère de la micro oxygénation dont on ne sait si elle altère la durée de vie du vin, cela me dépasse un petit peu.

«On distingue dans l'eau son propre visage; mais dans le vin on aperçoit le cœur d'un autre.»
#299

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2000
  • Remerciements reçus 3

Gael a répondu au sujet : Re: Gérard Chave

Je crois savoir que Gérard Chave boit actuellement ses 1988.
#300

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck