Nous avons 1039 invités et 14 inscrits en ligne

Domaine de la Mordorée

  • Messages : 3132
  • Remerciements reçus 3085
CR: Domaine de la Mordorée - Lirac La Dame Rousse 2016
Nez assez puissant, net sur un fruit mûr et noir, mais qui ne maque pas de fraîcheur, bien au contraire. C'est très précis, sur la mûre, fruits des bois, poivre noir, côté lardé, tapenade, réglisse, notes florales. Il se dégage de la gourmandise et du sérieux à la fois.
Bouche puissante avec de la mâche. Une matière mûre et toujours aussi fraîche. L'acidité donne de la gourmandise et les 14,5 % d'alcool ne chauffe absolument pas. Belle énergie. Les tanins sont enrobés, un peu gras et en harmonie. Longueur convaincante, nette et en fraîcheur avec un trait mentholé du plus bel effet.
Je trouve ce vin très bon. On se régale !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Delphinette
11 Fév 2021 08:30 #811

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1006
  • Remerciements reçus 1394
CR: Domaine de la Mordorée Reine des Bois 2000 - Châteauneuf-du-Pape
Robe bordeaux à cœur, légèrement roussie à son pourtour.
Nez frais et nuancé sur la réglisse et le chocolat, notes de prune et de jus de viande.
La bouche met en avant une matière ample et fraîche bien canalisée par une une fine acidité.
Le gustatif est suave, principalement sur les fruits noirs accompagnés par une trame végétale bien intégrée qui apporte de la tenue et des tanins tapissants qui amènent de l'élégance.
Je suis étonné par la manière dont vieillit ce vin dans ce millésime qui m'a longtemps laissé sur la réserve, contrairement aux 1998, 1999 et 2001 du domaine.
Comme quoi il faut parfois être patient.

David
LPV Vaucluse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Axone35, jean-luc javaux, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, DUROCHER, vivienladuche, flupke14, éricH, Delphinette, Monard
03 Mar 2021 09:01 #812
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5635
  • Remerciements reçus 5357

CR:
Domaine de la Mordorée - Lirac La Reine des Bois 2006 (rouge)
Bouchon long, de belle qualité.
Bien que présentant des reflets évolués, la robe est encore bien concentrée.
Le premier nez est essentiellement épicé et l’aération apporte une profusion de fruits rouges et noirs, sans notes confiturées.
La bouche est riche, construite sur un tanin mûr et abondant, équilibrée par une acidité précise.
Le vin est encore concentré avec un caractère quelque peu austère mais sans dureté.
Il accompagnera une belle viande (grillée ou en daube) et pour de nombreuses années encore.
Note : 15/20.
Garde : on peut le boire mais il peut se conserver sans crainte quelques années de plus.

Olivier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jean-luc javaux, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, vivienladuche, flupke14, BATARDO, SOK, Lionel73, Delphinette, Chaccz
01 Avr 2021 06:31 #813
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 496
  • Remerciements reçus 648
CR: Domaine de la Mordorée - Lirac rouge La Reine des Bois 2000

J'ai choisi cette bouteille pour accompagner un canard farci aux pruneaux qui s'est transformé par la magie de Noël en chapon aux pruneaux. Pouf pouf abracadabra, autant pour le Lirac, l'accord se fera ric-rac !

La robe est opaque, le nez hésite entre les fruits noirs et les épices mais reste sur la réserve. La bouche est souple, les tannins sont fondus, le vin est puissant mais l'âge l'a assagi et il se retient de chahuter le plat tandis des arômes compotés mais pas trop font la liaison avec la farce du chapon. La bouteille manque un peu d'ampleur mais elle est en pleine forme !


Voilà ce que j'écrivais en décembre dernier sur ce vin dont j'ai fini ma dernière bouteille ce week-end. Pas grand-chose à changer sinon que la bouteille s'est mieux présentée, avec plus de gourmandise et de matière. Pourtant le niveau était plus bas, ce qui m'avait amené à la garder pour plus tard. Sans doute les accords ont-ils mieux fonctionné avec un gratin de pommes de terre et champignons et un tournedos sauce au poivre. Bref, un très bon Lirac.

“Ce matin, après avoir entendu un astronome parler de milliards de soleils, j'ai renoncé à faire ma toilette : à quoi bon se laver encore ?” - Cioran // Serge
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, Jean-Loup Guerrin, vivienladuche, flupke14, Kiravi, LudwigMozart, Delphinette
11 Avr 2021 22:21 #814

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6263
  • Remerciements reçus 4055
CR: Domaine de la Mordorée, Lirac, La Dame Rousse, 2018

Bu sur plusieurs repas.
Robe sombre. Nez mûr et relativement riche, sur les baies noires, un peu d'épices, de réglisse et de thym. Bouche relativement épaisse et confortable, avec des tanins finement gras. Matière riche et mûre, sur les baies noires. Fond épicé et réglissé, avec des notes de garrigue. Finale modérément dense, finissant de façon un peu courte. Un vin a associer à table. Encore de garde. TB- (15,75/20)

Flo (Florian) LPV Forez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, dfried, Jean-Bernard, rkrk, Jean-Loup Guerrin
16 Mai 2021 11:14 #815

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5635
  • Remerciements reçus 5357
 
CR:
Domaine de la Mordorée - Lirac La Reine des Bois 2007 (rouge)
Bouchon très long et pas du tout imbibé.
La robe est encore très concentrée avec peu de nuances d’évolution.
Le nez propose un profil essentiellement épicé (poivre, girofle, muscade, …) où l’élevage s’est complètement intégré.
Avec l’aération poindra une note de fruit noir.
En bouche, c’est un vin dense au tanin mûr qui englobe une matière riche et dense.
On ressent en dégustation un vin issu d’un millésime costaud avec une finale longue, épicée et marquée par une pointe chaleureuse.
J'ai déjà goûté cette cuvée sur d’autres millésimes et elle présentait davantage de finesse dans sa texture.
La matière est conséquente, la maturité aussi et j’ignore si le temps tempérera ce vin fougueux.
Peut-être une garde prolongée (les fondements sont présents) mais je crains que cette note alcooleuse ne s’efface pas entièrement.
Un vin à servir plutôt frais - au risque d’être saturé - et sur une cuisine goûteuse et roborative.
Note : 15/20.
Garde : déjà prêt et affrontera les années sans sourciller.

Olivier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Galinsky, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Delphinette
14 Juil 2021 06:35 #816
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck