Nous avons 1657 invités et 74 inscrits en ligne

Domaine de Beaurenard, Châteauneuf-du-Pape

  • Messages : 263
  • Remerciements reçus 0

Greg@lille a répondu au sujet : Re: Beaurenard et Boisrenard

Merci à tous, j'irai me faire mon idée dans 15 jours.

Bonne dégustation à ceux qui profite du salon des vignerons indépendants ce week end à Lyon.

Grégory
#91

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 482
  • Remerciements reçus 3

tipat07 a répondu au sujet : Re: Beaurenard et Boisrenard

En effet, au Salon de Vignerons Indépendants, tout se présentait très très bien...
Belle robe, Grande finesse, beaucoup de corps et d'esprit aussi (on voyait des bulles au dessus des tetes qui en disaient long) énormément d'atouts et un charme fou. Quelle complicité... J'ai succombé !
Aux vins un peu moins, mais ils restent bons et bien faits ! Les Rasteau peut etre meme plus que les CDP.
Bref on a passé un moment délicieux en charmante compagnie, Domaine à visiter ! X(

Patrice D

"Déguster un vin, c'est garder la tête froide en laissant son coeur s'emballer" Enrico Bernardo.
#92

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 413
  • Remerciements reçus 0

jphi a répondu au sujet : CR: Boisrenard 1999

Bu samedi un CR: Boisrenard 1999 (j’aime bien ce CNP qui n’est d’ailleurs pas très (trop) cher …) Nez plutôt discret comparé au 2000 et 1998 bus l’année passée. Semble à point actuellement et très bon mais il lui manque ce supplément de « sex-appeal », d’exhubérance et d’arômes présents dans les 2 autres (même si j’attendrais encore qq peu pour le prochain 2000 car il présentait une finale un peu asséchante la dernière fois).
Jean-Philippe
#93

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4649
  • Remerciements reçus 248

aquablue a répondu au sujet : Re: Beaurenard et Boisrenard

CR: Beaurenard blanc 2006 :

1ère rencontre avec ce vin pour moi. Je ne l’ai pas positionné en CDP à l’aveugle mais en Rhone Nord. On a un beau gras, c’est bien équilibré mais c’est un CDP assez léger je trouve, bien fait mais manquant de puissance pour moi. A revoir ..

Arnaud
#94

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21544
  • Remerciements reçus 49

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Beaurenard et Boisrenard

Arnaud,

Pour moi, Beaurenard blanc 2006 est un vin agréable et très abordable, mais je préfère mettre quelques euros de plus et acheter le Janasse blanc tradition du même millésime...
(J'ai les deux en cave ;))

Cordialement,
Thierry
#95

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4649
  • Remerciements reçus 248

aquablue a répondu au sujet : Re: Beaurenard et Boisrenard

Nous sommes bien d'accord ;).

Arnaud
#96

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21544
  • Remerciements reçus 49

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: Châteauneuf Beaurenard blanc 2007

CR: Châteauneuf du Pape "Beaurenard" blanc 2007:

Deuxième rencontre avec ce millésime blanc.
-Le nez est plaisant: fleurs blanches avec des touches miélées, amandes de noyau de pêche...
-La bouche est savoureuse, équilibrée et longue. Elle offre une belle concentration et un beau volume, mais il manque un petit "je ne sais quoi" pour qu'elle soit remarquable...

C'est très plaisant à défaut d'être grand.
C'est un excellent rapport qualité/prix...

Cordialement,Thierry
#97

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21544
  • Remerciements reçus 49

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: Beaurenard et Boisrenard Rasteau 2005

CR: Rasteau 2005 - Domaine de Beaurenard

Ce soir, c'est la cuvée de base...
J'ai terminé mes Argiles Bleues 2005 et j'ai été à chaque fois sous le charme de cette cuvée.

-Le nez est très plaisant, sur le cassis et la cerise noire, avec des notes épicées et boisées.

-La bouche est concentrée, volumineuse et savoureuse, marquée par la framboise, comme celle des Argiles Bleues. La matière tannique est imposante et l'ensemble est frais, grâce à une acidité adaptée. La finale est imposante, avec une matière qui tapisse les muqueuses...

Je ne m'attendais pas à cela: j'avais peur d'être déçu après les Argiles Bleues, et bien non... C'est un excellent rapport qualité/prix, si on aime les vins costauds ;)

Cordialement,
Thierry
#98

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 138
  • Remerciements reçus 0

elmagnifico a répondu au sujet : Re: Beaurenard et Boisrenard

Bonsoir,

Que faut-il comprendre par bon rapport qualité-prix?
Merci pour votre réponse. Un autre fan des Argiles Bleues.
#99

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21544
  • Remerciements reçus 49

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Beaurenard et Boisrenard

Bonsoir,

J'ai payé les bouteilles 12 euros...
Et, c'est excellent... Pour qui n'a pas bu Argiles Bleues.
Pour un habitué des Argiles Bleues comme moi, c'est très bon.
J'avais bu toute la gamme des 2005 après la mise et j'avais acheté Argiles Bleues et Boisrenard rouge...
Je suis surpris par l'excellente évolution du Rasteau "de base" qui ne m'avait pas charmé à l'époque...

Bien cordialement,
Thierry
#100

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 138
  • Remerciements reçus 0

elmagnifico a répondu au sujet : Re: Beaurenard et Boisrenard

Bonjour Thierry,

Merci pour votre retour. Je l'ai trouvé sur la toile un peu plus cher que le prix annoncé mais vous m'avez donné envie !
Si quelqu'un connaît un caviste qui distribue ce vin...
#101

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 93
  • Remerciements reçus 0

tyrion a répondu au sujet : Re: Beaurenard et Boisrenard

Ce soir, pour fêter la fin d'un gros boulot,

CR: Côtes du Rhône Villages Rasteau "Argiles Bleues"
Domaine de Beaurenard 2004


Robe : Intensité moyenne pour un vin sudiste, nuances grenat

1er nez sur un boisé fin et des épices, moyennement expressif.
A l'aération, c'est la montée en puissance de la violette sur un nez plus puissant

Bouche sur la fraîcheur, avec de très légères notes de boisé, les fruits, les épices ainsi qu'une impression de salinité.
On ne sent pas du tout les 14,5 °

Bon vin bien construit, plus qu'un vin de plaisir, un peu moins qu'un grand vin, mais compagnon parfait ce soir. Je verrai dimanche soir s'il a évolué.

Axel Dufeu
#102

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Hardenberg
  • Portrait de Hardenberg
  • Visiteur

Hardenberg a répondu au sujet : CR: Boisrenard 1997

CR: Boisrenard 1997

Ce soir, j'ai goûté ma dernière de trois bouteilles de Boisrenard 1997. Les deux précédentes, bues il y a plusieurs années, ne m'avaient guère convaincues.

La bouteille est dégagée aux épaules pour à peine une petite heure. A l'oeil, une robe étonnament foncée et dense. Au départ, le nez est très épicé, avec une touche de poivre. Le vin est plutôt long et se termine sur une finale assez tannique et iodée, très plaisante. On devine facilement l'influence du bois, mais il se trouve bien intégré.

Au cours de la soirée, le nez devient un peu moins net et moins séduisant. Mais cela reste tout de même une belle réussite.

Cordialement,

Frank
#103

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 263
  • Remerciements reçus 0

Greg@lille a répondu au sujet : Re: Beaurenard et Boisrenard

Bue sur deux jours un CR: Rasteau "les Argiles Bleues 2006"

Le vin est remonté de la cave et consommé de suite à 15°C
Nez sur les fruits noirs et rouges: mûre, cassis, framboise et fraise.
On sent un peu de réglisse et d'épice.
La bouche est ample et généreuse avec un grain très fin et ciselé. C'est souple, soyeux et très fruité.
La finale est correcte.
Malgré les 15°C l'alcool se fait bien sentir mais n'est aucunement dérangeant.

Ce vin est encore plus savoureux le lendemain.

Bel achat effectué sur les conseils des amateurs de ce site.

Je possède également le 2004 qui m'avait déçu lors d'un repas en famille au moment de Noël. J'avais alors trouvé ce 2004 fermé, très inexpressif. (Je pense en fait que son vrai tort était de venir après un Cos d'Estournel 2002 qui nous avait émerveillé la veille). Je pense que ces vins gagneront à vieillir quelques années en cave.

Grégory
#104

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4171
  • Remerciements reçus 820

icna a répondu au sujet : CR: Beaurenard et Boisrenard

CR: Je reviens d'une très belle dégustation du Domaine Beaurenard ( désolé Manu c'était à mon goût d'ailleurs t'aurais surement pris ton pied).
Après une petite présentation du Domaine et de ses pratiques nous attaquons la dégustation :

Chateauneuf du Pape Blanc 2008 :

Les conditions de dégustations ne sont pas idéales (la salle est trop chaude et les vins un peu aussi, enfin à mon goût).

Le premier nez est frai, sur de jolies amers avec des notes d'agrumes.
Le deuxièmes est beaucoup plus gras, sur les fruits blancs, la pêche, avec un léger vanillé.

En bouche le vin est gras, sur les fruits blancs mûrs, on a aussi du réglisse et une légère amertume. Le vin fait plus âgé avec des notes oxydatives, longue finale sur le gras et les agrumes avec une belle retro sur la réglisse. L'alcool est sous-jacent.

Ce vin est agréable et ce boit déjà très bien mais je trouve que les Chateauneufs blanc n'ont pas un bon RQP.

Chateauneuf du Pape Blanc Boisrenard 2006 :

Le premier nez est sur l'écorce d'orange avec un fort aspect boisé.
Le deuxième nez est à nouveau plus gras, sur la réglisse, un peu beurré.

L'attaque est assez douce avec une matière grasse accompagnée d'un peu d'amertume. On a la réglisse, le pain d'épice et à nouveau un aspect oxydatif. L'alcool ressort (peut être à cause de la température). En finale on est sur un bonbon acidulé sans aspect sucré de bonne longueur (moins que le précédent) avec une longue retro sur le réglisse.

Bon vin mais j'ai préféré le précédent.

cotes du rhone Rasteau 2007 :

Le premier nez est surprenant sur le caramel exclusivement.
Au deuxième on a du réglisse puis de la cerise et ensuite le retour du caramel.

En bouche on a des fruits noirs mais aussi un aspect cerise à l'eau de vie, le réglisse, les tanins sont arrondis mais un peu asséchants et chaleureux, finale sur les épices.

Bon RQP.

cotes du rhone Rasteau les argiles bleus 2006 :

Le premier nez est expressif sur les fruits noirs et la vanille.
Au second on a la cerise, le tout est très concentré avec toujours un peu de vanille.

Le vin est rond sur les épices, les fruits noirs, le poivre est très présent, le tout est très concentré, un peu chaleureux. les tanins sont présents. Bonne longueur sur le réglisse, les épices mais aussi l'alcool.

Ce vin est très charmeur et démonstratif avec du gras dû à l'alcool, encore très jeune.

Chateauneuf du Pape rouge 2005 :

Le nez est beaucoup plus sur la finesse par rapport au précédent, un côté cerise à l'eau de vie mais concentré, les arômes paraissent un peu évolués, on a aussi des arômes de garrigue.

Le vin est rond avec une légère impression de sucré, encore cette impression de cerise à l'eau de vie concentrée, le cuir, les herbes de provence. Belle matière mais qui joue sur la finesse, le toucher en bouche est agréable. Les tanins sont présents en fin de bouche. Bonne longueur sur le réglisse, la cerise accompagné d'amertume.

Ce vin est flatteur mais parait déjà un peu évolué. Il serait intéressant de le revoir au vieillissement.

Chateauneuf du Pape rouge 1985 :

La robe est tuilée.
Le nez est envoutant et puissant, sur la cerise à l'eau de vie, le pruneaux, la figue, le sous bois, le cuir, les champignons. Le nez est très complexe, précis et fin, on a même des herbes de provence.

L'attaque est sur la figue, l'eau de vie de cerise et la réglisse avec une grande complexité. On a aussi des arômes évolués, du cuir. Les tanins sont fondus, la bouche est tout en douceur, c'est très gouleyant. Après avoir avalé on a une sensation de gras, le vin parait fluide mais dans le sens trop facile à boire et non aqueux, on a le noyau de cerise. c'est long. c'est vraiment à maturité.

Ce vin est à boire et apporte beaucoup de plaisir.

Chateauneuf du Pape rouge 1967 :

La robe est trouble, évoluée, rouge très claire.
Le nez est profond, on a de la fraise écrasée poivrée. Cela ressemble à du pinot noir évolué.

La bouche est tout en douceur, sur les fruits rouges. La bouche est un peu brouillonne mais fraiche avec un léger aspect végétal. La finale est sanguine, métallique.

Ce vin est encore agréable mais à boire tout seul au coin du feu dixit sylvain. Merci au domaine de m'avoir permis de gouter à ce quarantenaire.

Chateauneuf du Pape rouge Boisrenard 1990 (1er millésime) :

Le nez est animal, un peu fermé puis il va s'ouvrir sur les fruits noirs, les épices et la tapenade.

L'attaque est très agréable, le vin est rond, le toucher en bouche est très beau. Le vin apparait très concentré, avec un beau fruité, presque explosif. On a un peu de cassis et de réglisse avec une petite touche sucrée. Le vin est ample et les tanins sont parfaitement intégrés, grande concentration. On a un peu d'amertume, ce vin fait beaucoup plus jeune qu'il n'est. La finale est longue et concentrée avec des petits airs de provence. On ne sent pas l'alcool.

Beau vin.

Rasteau VDN 2003 :

Le nez est d'abord assez atypique, épicé, alcooleux, sur le tabac froid et restera pas très agréable.

En bouche on a un beau fruité confituré mais avec de l'alcool. Le sucré est présent mais bien intégré. Ca me rappelle les vins de noix. On retrouve une touche de tabac froid. longueur agréable.

A regouter.

Merci encore au domaine pour cette belle dégustation.
Manu je me suis étalonné le palais, à toi de m'impressionner ;).

PS : Sylvain finalement j'ai été rapide pour le cr.

Quentin
#105

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 671
  • Remerciements reçus 149

Sylv1 a répondu au sujet : Re: Beaurenard et Boisrenard

CR:

Degustation sympathique de quelques bouteilles de Beaurenard hier soir a Aix, en compagnie de Frederic Coulon. Temperature estivale, les vins ont eu du mal a retenir l'alcool. Note sur 4*

* Chateauneuf du Pape blanc 2008
On commence par un joli nez mielle, sur la peche, deja evolue voir limite deja oxydatif. Au bout de 2-3 minutes, l'intensite aromatique retombe. La bouche est tres grasse, on a un joli film huileux partout en bouche et tout en equilibre. Belle longueur sur le caramel et la reglisse. ***

* Chateauneuf du Pape Boisrenard blanc 2006
Le nez est dans la lignee du precedent, avec des saveurs plus complexes de reglisse, de bois, de pain d'epice, de tourbe et d'encaustique. Je le trouve deja chaleureux. Le vin est tres concentre. Tres bonne surprise, on ne sent quasiment pas l'elevage. Le vin est moins gras que le precedent et a du mal a contenir son alcool, la temperature de service y etant pour beaucoup je pense. Longueur agreable sur le lys. ***

En blanc, j'ai prefere le 1er vin.

* Rasteau Beaurenard 2007
On attaque les rouges avec cette cuvee d'entrée de gamme reussie qui sent bon et fort le caramel, puis le pain grille, la cerise a l'eau de vie. Le fruit est opulent dans le nez. La bouche est complexe, sans astringence, mais malheureusement gate par un alcool trop present a mon gout. Finale moyenne sur le poivre et les epices.**(*)

* Rastaud Les Argiles Bleus 2006
Le nez gagne en finesse sur ce vin aux notes de vanille et de fruits rouges intenses (cassis et mure). La matiere en bouche est tres belle, c'est tres rond et equilibre par un alcool seducteur et bien integre. Trame epicee, avec une discrete mineralite sous-jacente, et belle finale tannique qui ravira les amateurs de "mache". ***

* Chateauneuf du Pape rouge 2005
Un nez typique Chateauneuf sur le cuir, animal, le foin et l'anchois. C'est savoureux en bouche, tres concentre et d'une grande longueur. Legere perception de sucres amene par le gras (SR < 2g/l). ***

* Chateauneuf du Pape rouge 1985
On remonte le temps pour attaquer un Chateauneuf a son apoge (mais a la toute fin quand meme), avec un nez particulierement intense, sur les cerises a l'eau de vie, le sous-bois, le champignon, le fumier, le cuir, le pruneau, la figue, le cacao, stop stop stop c'est trop !!! Un nez multidimensionnel tres charmeur. En bouche tout est integre, c'est tres elegant et tres gouleyant. Le toucher de bouche est tout en douceur, ca coule tellement bien que je voudrais qualifier ce vin de aqueux sans que cela soit pejoratif. Milieu de bouche un peu terreux, sur le vegetal, et jolie finale reglissee. ***(*)

* Chateauneuf du Pape rouge 1967 (magnum)
On refait un bond dans le temps pour atterir sur ce millesime exceptionnel et decouvrir un vin aux parfums de fume, de grille, de caoutchouc, puis a l'aeration de fraises poivrees. Le vin est confus, c'est d'abord un gout de vieux, moins precis que le precedent, qui se termine sur une finale metallique avec une pointe d'asperge (:)). Pour moi, c'est un veritable digestif, un "se boit seul" que l'on apprecie apres le repas. **(*)

* Chateauneuf du Pape Boisrenard rouge 1990
On attaque la cuvee prestige a son summum, avec un nez d'une forte intensite aromatique, d'abord sur le cuir puis sur les fruits noirs. Odeur etonnante de "coussinet de chat" (Copyright Elodie). Le vin en bouche possede une tres belle concentration, c'est gourmand et soyeux. Je note des aromes sanguins et de tapenade. Jolie mineralite jusque dans la finale tres elegante. Un vin qui possede encore un beau potentiel devant lui, et qui n'aurait pas deplu a Manu ;) (comme d'autres vins je pense). ***(*)

* Rasteau VDN 2003
Un nez longtemps marque par des notes de tabac froid qui ne m'ont pas particulierement seduit. A l'aeration, il y a du reglisse et des notes confiturees (framboises, fruits noirs) et de vins de noix. Surprise agreable en bouche car le vin n'est pas trop sucre. Grosse structure tannique (trop pour moi), arome de griotte, finale moyenne. On est loin des Ponchonnieres. **

Sur les rouges, le Boisrenard l'emporte d'une courte tete sur le 85 et les argiles bleus.

Sylv1

PS : Quentin, ce coup-ci, c'est toi qui t'ai couche a 2h du mat, tu ne devais pas commencer a 6h30 ;)
#106

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 251
  • Remerciements reçus 0

guillaume le berre a répondu au sujet : CR: Beaurenard, Les argiles bleues 2006

CR: Les Argiles bleues 2006

Bu sur deux jours ce vin qui n'aura pas bougé d'un pouce aura au moins eu le mérite de différencier nos gouts ma femme et moi, j'étais sur le souvenir d'un coudoulet du meme millésime beaucoup plus chaleureux, plus typé sud, et ces argiles c'est tellement plus sur la finesse enfin à mon gout, ma femme préfère en tout cas c'est plus subtil à ses dires plus facile à boire, moi ce vin ma fait perdre mes repères, je l'ai trouvé bon, ce qui en soit est l'essentiel, mais je m'attendais à plus... de tout, en tout cas un vin qui n'est pas dans la définition que l'on se fait de la région et par comparaison je préfère le coudoulet de beaucastel, un bon vin quand meme pour amateur de finesse...

Guillaume
#107

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21544
  • Remerciements reçus 49

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: Beaurenard et Boisrenard Rasteau 2005

CR: Rasteau 2005 - Domaine de Beaurenard

Que peut donner en été ce Rasteau "cuvée de base" que j'ai aimé cet hiver?

-Le nez est toujours très plaisant, sur le cassis, la framboise et la cerise noire, avec les mêmes notes épicées et boisées.
-La bouche est concentrée et longue, marquée par les fruits, et surtout la framboise, jusque dans la belle finale. Elle volumineuse et je la trouve équilibrée par une agréable acidité qui répond aux tannins et à l'alcool.

Cordialement,
Thierry
#108

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21544
  • Remerciements reçus 49

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: Boisrenard rouge 1998

CR: J'avais envie de goûter un Boisrenard rouge 1998.
Il y a quelques années que je n'ai plus bu ce vin...

Le nez est plaisant et complexe: cerise et pruneau sur un fond épicé et doucement boisé.
La bouche est concentrée et fraîche. Une acidité adaptée se manifeste en milieu de bouche et s'associe en finale à des nuances réglissées. Ce vin dense et ample, sans impression de chaleur, est savoureux, avec des nuances de fruits, d'épices et de bois. Un petit défaut: le bois s'exprime un peu trop dans la finale...

Cordialement,
Thierry
#109

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 688
  • Remerciements reçus 5

Tophe a répondu au sujet : CR: Boisrenard rouge 1998

Thierry,

Je rebondis en ressortant de mes carnets ces notes:

Boisrenard 1998 (dégusté fin 08)

Robe sombre et dense, 1er nez giboyeux, derrière encore du fruit.
En bouche, forte concentration, fruits compotés, beau volume, long, équilibré. Perd ses notes d'évolution au profit d'une grande subtilité sur les fruits noirs, très légères nuance de violette, de fumée. Une légère amertume en finale, mais pas celle du cacao, plutôt celle du zan. Il est au début de sa maturité. Belle bouteille.

Cordialement,

Tophe
"Je préfère le vin d'ici à l'au-delà" (Francis Blanche)
#110

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21544
  • Remerciements reçus 49

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Beaurenard et Boisrenard

Tophe,

Merci pour cette note complémentaire.

-La bouteille que j'ai bue a passé son temps dans la cave climatisée à 12° de Daniel. Elle est dans la mienne, stable elle aussi, depuis un an.
Cela peut expliquer le côté plus jeune (Cf. mes commentaires sur Château Margaux 1978: 3 bouteilles bues, qui semblaient fatiguer un peu. Je conseille à Martin, mon gendre, d'ouvrir la bouteille offerte par Daniel, pour son mariage, à l'occasion de ses 30 ans et nous sommes face à un infanticide ;) ...)

-Les notes boisées en finale, constatées une 1/2 heure après l'ouverture, s'étaient estompées à table. Le vin avait gagné en séduction.

Bien cordialement,
Thierry
#111

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 688
  • Remerciements reçus 5

Tophe a répondu au sujet : Re: Beaurenard et Boisrenard

Le boisé ne m'avait pas marqué, si je me fie à mes notes de dégustation.
Quant aux notes d'évolution que j'ai constaté, il est possible qu'elles soient liées aux conditions de conservation... Conditions dont je ne connais rien puisque cette bouteille avait été achetée dans une vente aux enchères quelques semaines avant la dégustation.

Cordialement,

Tophe
"Je préfère le vin d'ici à l'au-delà" (Francis Blanche)
#112

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 16
  • Remerciements reçus 0

Patrick E a répondu au sujet : Re: Beaurenard et Boisrenard

CR: Rasteau Argiles Bleues 2006, bue sur deux jours. Je rejoins les commentaires précédents : c'est bien bon ! Une mâche soyeuse qui s'allonge longuement., une densité retenue. Le verre vide exhale encore longtemps des... je ne sais pas : peut-être un massif de mûres sous un figuier avec en arrière plan les dentelles de Montmirail et ses senteurs de fin d'après-midi ensoleillée.
14°5 qui ne ressentent que peu en bouche, mais bien dans le corps une fois la bouteille vide (ce sont sans doute eux qui m'ont fait voir les dentelles de Montmirail au fond de mon verre vide, lequel pourtant n'est pas asiatique :))

Au fait : quelles similitudes/différences géologiques entre les argiles bleues de ce Rasteau et les marnes bleues des Chalasses de JF Ganevat du Jura (que j'adore aussi) ? Et quelle influence ces belles géologiques bleues ont-elles sur les vins ? On peut lire ceci sur le site de Beaurenard : « Sélection des meilleures parcelles en coteaux et terrasses, caractérisées par un merveilleux sol (argilo-calcaire) d'argiles bleues, qui confèrent à ce vin beaucoup de profondeur et de minéralité. ». Mais sur les marnes bleues, je n'ai guère trouvé de détails.

Patrick (désolé d'être nul en géologie)
#113

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 263
  • Remerciements reçus 0

Greg@lille a répondu au sujet : Re: Beaurenard et Boisrenard

CR: Les Argiles Bleues 2004

Bouteille ouverte ce soir et bue à la température de ma cave (16°)

Belle couleur grenat. Robe brillante et limpide.
Nez sur la réglisse, la fraise et le poivre.
La bouche est souple et fruitée. C'est d'une grande finesse et c'est ce que j'aime le plus dans ce vin.
Longueur correcte.
Je sens une certaine retenue. Il m'en reste un peu dans la bouteille et j'attends de voir ce qu'il va donner demain.

Le fond de mon verre me fait penser à la confiture de groseille de ma mère. Tout juste, je vérifie en temps réel (j'en ai un pot ouvert dans mon frigo).

Un vin que j'aime beaucoup et dont j'ai fait la découverte grâce à ce forum.

Grégory
#114

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21544
  • Remerciements reçus 49

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: Beaurenard et Boisrenard: Châteauneuf Beaurenard rouge 2007

CR: Châteauneuf Beaurenard rouge 2007, ce soir, face à un Coudoulet de Beaucastel rouge 2007.

J'aime beaucoup le Coudoulet, déjà bu à plusieurs reprises et qui se montre très agréable actuellement. Mais... Le Beaurenard 2007 a un très beau nez dans lequel la cerise domine. Il est savoureux et équilibré, concentré et ample, avec un finale longue, sur la cerise à l'eau de vie.
C'est une belle bouteille à attendre et qui confirme la réussite générale des Châteauneuf 2007:
habituellement face aux Châteauneuf de ce Domaine, je fais l'impasse sur Beaurenard pour acheter Boisrenard ;)

Cordialement,
Thierry
#115

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12
  • Remerciements reçus 0

dedoune a répondu au sujet : CR: Beaurenard 2003

ouvert sur 1 soire dégustation entre amis de plusieur bt st emillion 2002 ,2000. beaux vins mais celui de CR: Beaurenard 2003 1/2 bt carafée bu juste pour lui été simplement tres bon belle robe foncé note de fruit apres agitation au gout c tres bon fruits confits 1 peu sucré beau 2003
#116

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19
  • Remerciements reçus 0

Manuo13 a répondu au sujet : CR: Domaine de Beaurenard, Châteauneuf-du-Pape, 2006

Bonjour,

Ouvert hier une CR: Beaurenard rouge 2006 (acheté en 08 au domaine 22 ou 23 €) : laissé 1h s'aéré en bouteille avant dégustation. Comme d'habitude c'était bon.

Le blanc que j'avais acheté en même temps (21 €) était également excellent mais malheureusement je n'en ai plus...

Je trouve que ce chateauneuf est d'un excellent rapport prix/qualité/plaisir.

Emmanuel
#117

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21544
  • Remerciements reçus 49

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Beaurenard et Boisrenard

D'accord avec toi, Emmanuel.

J'ai bu, il y a peu, un Beaurenard rouge 2006. Il représente effectivement un excellent rapport qualité/prix, je pense.

Cordialement,
Thierry
#118

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12
  • Remerciements reçus 0

Eric68 a répondu au sujet : Re: Beaurenard et Boisrenard

Bonjour,

j'ai découvert ce domaine hier, au salon des vignerons indépendants à Strasbourg.
Accueil très cordial et superbes vins.

J'ai craqué pour:

CR: "Les Argiles Bleues 2007": robe très foncée, nez sur la liqueur de fruit (cassis, framboise). En bouche, le vin est toujours très fruité, légèrement épicé et vanillé, ample et gourmand. Je l'ai trouvé délicieux à ce stade.

CR: Châteauneuf-du-Pape rouge Beaurenard 2007: sur la cerise et la réglisse, notes poivrées et grillées, puissant mais élégant, et déjà agréable à boire.

Tous les autres vins du domaine étaient intéressants, notamment le Boisrenard rouge, encore plus expressif et plus puissant, mais ce sont les Argiles Bleues et Beaurenard qui m'ont le plus séduit au vu de leur prix.

Eric
#119

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 653
  • Remerciements reçus 0

sergio65 a répondu au sujet : Re: Beaurenard et Boisrenard

Eric,

Comme toi j'ai beaucoup apprécié ces CR: Argiles Bleues 2007.:)
J'en ai justement ouvert une hier.
La robe est très jeune, foncée avec des reflets violets ... mais je l'ai trouvé plus fermé que la dernière bouteille, bue en décembre. Ce midi, le vin est un peu plus expressif mais il doit encore s'aérer ....
Peut-être faut il attendre à ce stade ou vraiment bien aérer le vin mais cela reste un vin frais, avec beaucoup de fruit et minéralité ..... excellent (tu)

SL
#120

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck