Nous avons 2021 invités et 76 inscrits en ligne

E. Guigal

  • Messages : 646
  • Remerciements reçus 434

supervedro a répondu au sujet : Domaine E. Guigal, Côte Rôtie « Brune et Blonde » 2015

CR: Domaine E. Guigal, Côte Rôtie « Brune et Blonde » 2015



Toujours dans le thème « j’ouvre les cartons de 6 pour prendre la température » j’ai envie de tester une B&B 2015.

Bouteille ouverte le matin pour le soir, servie vers 16°.
Robe sombre aux reflets rubis.
Nez classe sur la mûre, la violette, la viande grillée.
La bouche est fraîche et tendue, tannins soyeux sans astringence, du lard, ce côté floral qu’apporte la violette et des fruits noirs. On est forcément pas loin d’Ampuis!

Je suis complètement en ligne avec Matthieu: ce style classique voir « mainstream » est tellement régulier et sans faute qu’il me rassure et m’apaise aussi! Excellent

Laurent

"Le vin c'est comme une boîte de chocolats..."
#2491
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, Fredimen

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1793
  • Remerciements reçus 1742

leteckel a répondu au sujet : CR: Guigal - Saint Joseph "Les Vignes de l'Hospice" 2006

Bu en 07/2020 : www.lapassionduvin.c...

CR: Guigal - Saint Joseph "Les Vignes de l'Hospice" 2006

Rémy : Nez qui qui nous renvoie au cabernet : beaucoup de poivron mais aussi sur l'encre, les fruits noirs. Très classe et gourmand
En bouche les tanins sont parfaitement fondus, le vin est ultra lisible et gourmand (fruits noirs). Le touché de bouche est superbe et se dégage une sensation de fraicheur et de fruité impressionnante. Excellent !

Arnould : ez "bordelais", sur boisé noble. C'est fumé également et légèrement poivré.
Bouche soyeuse, tannins souples et très jolie finesse pour cette excellente bouteille qui sera sans doute la plus belle de la journée grace à un magnifique toucher de bouche. (tu)

ArnoulD avec un D comme Dusse
#2492
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Fredimen

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1793
  • Remerciements reçus 1742

leteckel a répondu au sujet : CR: Guigal - Côte-Rôtie "Château d'Ampuis" 2006

Bu en 07/2020 : www.lapassionduvin.c...

CR: Guigal - Côte-Rôtie "Château d'Ampuis" 2006

Rémy : Nez marqué par des arômes tertiaires, le menthol, le tabac froid et le bois mouillé.
La bouche est plus viril mais ce qui marque c'est surtout l'acidité très importante, peut-être trop même car elle emporte un peu la gourmandise sous-jacente du vin. L'élevage se fait encore un peu sentir. Longue finale épicée. Très bien.
Avantage assez net pour le Saint-Joseph pour sa gourmandise et sa fraicheur. Vraiment un match très intéressant avec, si je ne dis pas de bêtise, le même élevage et clairement pas la même évolution.

Arnould : Servi en parallèle, ce vin souffre un petit peu de la comparaison car il apparait immédiatement moins prêt et plus "sérieux" avec ses tannins plus fermes. C'est bon quand même et très joli nez sur le menthol et l'eucalyptus.

ArnoulD avec un D comme Dusse
#2493
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Fredimen

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83037
  • Remerciements reçus 8600

oliv a répondu au sujet : CR: Domaine Guigal, Côte Rôtie, La Turque, 2006

Adieu Eric...

CR: Domaine Guigal, Côte Rôtie, La Turque, 2006



Icna
Le nez est envoûtant sur les fruits noirs, c'est floral avec un joli boisé.
En bouche on a un joli jus sur les fruits noirs, c'est gourmand.
Très bon.

Enzo
Nez de cendre froide avec un peu de boisé qui a du mal à s’ouvrir.
La bouche est assez ferme, juteuse à l’attaque avec un beau volume. Ça goûte surement plus austère que ça n’est en raison d’une température un peu fraîche.
Belle finale en persistance avec un peu d’amer néanmoins.
Très Bien.

Oliv
Robe profonde, sur un pourpre bleuté.
Nez sur les fruits noirs, le foin et un boisé caramel assez présent et donc pesant.
Très belle matière dense et riche, avec de la présence et une belle acidité mais aussi un côté encore carré qui sèche un peu aux entournures.
Finale encore marquée par le bois et qui doit être attendue en espérant que ça se fonde.
Bien à très bien.
#2494

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83037
  • Remerciements reçus 8600

oliv a répondu au sujet : Domaine Guigal, Côte Rôtie, La Landonne, 2006

Adieu Eric...

CR: Domaine Guigal, Côte Rôtie, La Landonne, 2006



Icna
Ce vin est d'abord assez accessible et ouvert, d'un très bon niveau mais le Vernay va lui faire de l'ombre.

Enzo
Nez épicé, sur le chocolat, paraissant riche.
La bouche est juteuse, séveuse, assez puissante mais très salivante et possédant un superbe équilibre global. En milieu de bouche le vin possède une grande relance, toujours avec cette puissance contenue, et une longue finale tapissant bien le palais.
Encore jeune néanmoins.
Très Bien +/Excellent.

Oliv
Robe sombre.
Beau nez, ultra classique, droit et franc, sur les fruits noirs, l'olive de la même couleur, de jolies senteurs cacaotés balsamiques.
Bouche ample et charnue, moelleuse de texture avec un corps glycériné parfaitement porté par une belle acidité.
Belle trame franche et fraîche sur un déroulé sanguin, avec un vrai corps et beaucoup de présence.
Finale longue et classieuse, pleine de relance, sur des tanins superbes.
Très beau.
#2495

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83037
  • Remerciements reçus 8600

oliv a répondu au sujet : CR: Domaine Guigal, Côte Rôtie, La Landonne, 2006

Adieu Eric...

CR: Domaine Guigal, Côte Rôtie, La Landonne, 2006



Icna
Cette bouteille est la plus en dedans, seul ça doit être très bon mais là il paraît un peu fermé, un peu austère

Et oui Philippe s'est trompé et a pris 2 Landonne au lieu d'une Mouline, un grand malade!!! Merci pour ta générosité. Sylvain nous ayant fait une feinte comme lui seul en est capable en mettant la Turque en prélude, le Vernay en sort grand vainqueur. Peu de gens ont repéré que deux vins se ressemblaient vraiment beaucoup, comme quoi chaque bouteille est vraiment unique.


Enzo
Nez assez terreux, d’humus, d’épices, plus compacte, l’effet de séquence accentuant certainement cette perception.
La bouche est ample aux tanins très importants en perception, on sent un vin encore jeune et pas prêt avec une grosse matière et une austérité réelle.
La finale parait sèche et amère avec un végétal perceptible. Surement à revoir et l’opposé de la bouteille bu avant le Vernay. Pas facile le vin…..
Bien ++

Oliv
Robe plus sombre.
Nez très fermé, mat, sur de minces senteurs de fruits noirs et un côté un peu métallique.
Bouche dense et carrée, aux beaux goûts épicés mais à la structure brute et concentrée qui manque d'expressivité, avec de l'amertume.
Finale puissante et tannique qui manque d'aménité.
Allez avoir des certitudes après ça !
#2496
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Nicoco

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 24
  • Remerciements reçus 0

LOUISSS a répondu au sujet : Hermitage (blanc)

J'aurais l'occasion d'acheter un Ex-Voto blanc 2013. Si je fais l'achat je prévois le boire dans les 3 ou 4 ans qui suivent (il aura environ 10 ans). Par contre, selon les commentaires que je lis, ce vin semble plus apprécié lorsque jeune (dans les 5-6 premières années de sa vie). Cela semble un achat risqué... Ce n'est pas un achat banal donc devrais-je garder mon argent pour acheter ailleurs?
#2497

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5685
  • Remerciements reçus 273

sly14 a répondu au sujet : Hermitage (blanc)

Bonjour

As tu déjà goûté un ex voto blanc pour être sûr que c’est à ton goût ?

C’est quand même un paquet d’argent comme achat!

Cordialement

Sylvain
#2498
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: leteckel

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 24
  • Remerciements reçus 0

LOUISSS a répondu au sujet : Hermitage (blanc)

sly14 écrit: Bonjour

As tu déjà goûté un ex voto blanc pour être sûr que c’est à ton goût ?

C’est quand même un paquet d’argent comme achat!

Cordialement

Sylvain


Non je n'ai jamais goûté à cette bouteille. Malgré tout, avec les commentaires que j'ai lu, je serais surpris de ne pas aimer (si la bouteille est en forme!) et j'ai déjà gouté quelques bouteilles du même style (Hermitage blanc). Je sais que le style de cette bouteille ne va pas avec une acidité fine et précise.
Depuis un peu plus de 10 ans je n'ai jamais été très déçu de l'achat de mes bouteilles pour la cave.
Le seul point qui me fait hésiter est que la bouteille va avoir environ 10 ans et les commentaires de ce vin rendu à cet âge sont mitigés. ... Et cela fait environ 3 ans qu'elle traine en magasin (lumière et température élevée).

Merci pour le commentaire / question.
#2499

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5685
  • Remerciements reçus 273

sly14 a répondu au sujet : Hermitage (blanc)

3 ans en magasin, j’éviterai !

Cordialement

Sylvain
#2500
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2315
  • Remerciements reçus 1338

matlebat a répondu au sujet : CR: E. Guigal Cote Rotie Brune et Blonde 2005

Bonjour à tous,



CR: Côte Rôtie, Guigal Brune et Blonde 2005 (vidéo 0:10): Un nez léger confit, pointe alcool, de cassis, note moka marqué, pointe épice poivre sur un fond fumé, et léger cuir. La bouche est corpulente, large à l'attaque, tanins soyeux, mais qui finissent un peu rigide, sur le cassis mûr, la cerise, un peu kirchée (boire frais), note de poivre, de réglisse, fond fumé et cuir. La finale est puissante, fraiche, tanins un poil sec dans l'empreinte, et belle persistance cassis, poivre, fumé et cuir. TB 90 (16) Pas le plus grand millésime de B&B et d'ailleurs, pas un super millésime en Rhone Nord globalement je trouve.

Amicalement, Matthieu
#2501
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, jd-krasaki, Fredimen

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5685
  • Remerciements reçus 273

sly14 a répondu au sujet : CR: E. Guigal Château Ampuis 2006

Bonjour

Ouvert il y a quelques semaines une bouteille du CR: Domaine Château d’Ampuis 2006

Oeil : sombre avec un début de reflet acajou
Nez: discret sur des notes de cassis, d’épices et de pruneau.
Bouche: commence à être en place. Le boisé commence à s’intégrer. Assez dense. Les tannins présents commencent à se fondre et sont suaves.L’aromatique est légèrement fermé. Le vin est il dans une petite phase de fermeture? Le cassis, les épices relevé d’une note d’eucalyptus sont légèrement ressentis. Finale correcte et fraîche.

Bon mais à revoir dans quelques temps car sensation de fermeture du vin.

Cordialement

Sylvain
#2502
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Gerard58

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2220
  • Remerciements reçus 1262

jd-krasaki a répondu au sujet : CR: Guigal, Saint-Joseph Lieu-dit 2003

Vin 8
Nez complexe et bien élevé sur le menthol, le cuir, le bourgeon de cassis, cassis, tabac brun, menthe, cannelle, pain d'épice, badiane.
La bouche est pleine, large et solaire mais très précise, avec une mâche chocolatée, des tanins puissants mais aboutis.
La finale est grasse et capiteuse, persistante.
C'est un CR: Guigal, Saint-Joseph Lieu-dit 2003



Extrait de Lutèce libérée

JD | Lutèce
#2503
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Fredimen, Cyril_HK

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1094
  • Remerciements reçus 1219

sebus a répondu au sujet : CR: E. Guigal, Côte Rôtie, Brune et Blonde 2000

CR: E. Guigal, Côte Rôtie, Brune et Blonde 2000
épaulée 2h

Robe sombre au disque tuilé
Le nez est superbe ; des fruit rouge frais, nets et gourmands, m'évoquant la framboise et la cerise, soutenus par de la cendre, des épices douces et un touche de bois désormais fondue (il dominait le bouquet à l'ouverture) 
La bouche oscille entre souplesse et un caractère charnue, les tanins sont encore perceptibles, le vin se fait très sapide, la finale assez longue sur un fruit auquel je ne m'attendais pas à cet âge, et qui donne une sensation de belle gourmandise.  
Très très bon et semble en avoir encore sous la pédale.

Sébastien
#2504
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Papé, jd-krasaki

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 368
  • Remerciements reçus 119

Delphinette a répondu au sujet : CR: E. Guigal, Crozes-Hermitage 2017

CR: E. Guigal, Crozes-Hermitage 2017

Bouteille carafee goûter après 3h.

Magnifique robe grenat très foncée a l'oeil on part rapidement sur le rhone.

Nez soutenu légèrement confiture c'est joli précis et aromate douce de garrigue.

Bouche soutenue aux tannins fins et flatteurs
Pas outrancier jolie finale avec une acidité maîtrisée qui dégage une fraîcheur salvatrice
Pas d d'amertume.

Je pensais que Delas était Supérieur a guigal mais mes dernières rencontres me font penser le contraire.

Le gras c'est la vie ! C'est pas faux.
#2505
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Fredimen

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 61
  • Remerciements reçus 81

Gaija a répondu au sujet : E. Guigal - CR: E. Guigal - Côtes-du-rhone 2015 & 2016

CR: E. Guigal - Côtes-du-rhone 2015 vs 2016

J'ai eu l'occasion ces derniers temps de comparer plusieurs fois le fameux Côtes-du-rhone "tout simple" de Guigal sur 2015 et 2016, comparaison donc sur plusieurs bouteilles, qui par ailleurs ont été achetées au même endroit et ont depuis été conservées dans les exactes mêmes conditions.

J'ai donc trouvé ça très intéressant d'analyser la différence entre ces deux millésimes dans des conditions les moins biaisées possibles au niveau divergence inter-bouteilles au sein d'un même millésime et divergence de conservation.

Pour moi le verdict est clair : le 2016 est très nettement au-dessus.

Le 2015 est globalement correct mais accuse clairement le soleil, avec une aromatique cuite qui évoque le pruneau et un jus de viande plutôt "grossier", une bouche honnêtement chaleureuse, avec un alcool présent, limite dissocié, qui fait vraiment "Rhône chaud" quand on le combine au coté viandeux, je ne sais pas si vous voyez ce que je veux dire mais perso je me comprends :DD Assez bien / 13.5/20

Le 2016, en revanche, est assez superbe pour une cuvée qui se voudrait "bas de gamme" dans ce que propose le producteur ; le nez est charmeur en diable, très raffiné tout en étant bien concentré, dominé par un grillé d'élevage légèrement évolué tout à fait superbe et intégré à l'aromatique variétale qui cette fois-ci navigue sur la fraicheur entre la mûre, le graphite et le bacon. La bouche est incomparablement plus équilibrée, plus fraiche, l'élevage et la matière arrivent à une rencontre heureuse. Bien+/Très bien- / 15/20

Si mon analyse est, comme je l'espère, uniquement biaisée par ma propre subjectivité de dégustateur (et par le fait que je ne dégustais pas à l'aveugle, j'aurais dû, il m'en reste deux de chaque donc j'essayerai de le faire un de ces jours), alors ça semble aller dans le sens que 2016 est bel et bien un millésime de toute grande classe dans le Rhône, surtout méridional. Je dirais que les deux sont à l'apogée dans le sens où je ne les vois pas s'améliorer, mais il est clair que je prends beaucoup plus de plaisir sur 2016 que sur 2015.

Ce que je trouve très intéressant, par dessus tout, c'est qu'on pourrait croire que la cuvée "basique de chez basique" d'un producteur mastodontique, tirée chaque année à quatre MILLIONS de cols, est tellement massive et tellement contrôlée technologiquement qu'elle en finit complètement lissée, et imperméable aux effets de millésime. Eh bien, on dirait bien que ce n'est pas le cas ! Finalement, j'en suis satisfait, ça fait voir Guigal comme un producteur à taille humaine.

PS : en jetant un oeil à posteriori, je remarque que, il y a quelques pages, Rudy.B se prononçait sur ces deux mêmes cuvées avec une conclusion pile opposée à la mienne :D comme quoi, les goûts et les couleurs ...

Brieuc
#2506
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, tht, gege, Jean-Loup Guerrin, Frisette, jd-krasaki, Fredimen, Delphinette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 284
  • Remerciements reçus 316

Jeiss a répondu au sujet : CR: E. Guigal, Côtes-du-Rhône, 2016

CR: E. Guigal, Côtes-du-Rhône, 2016

Le nez est puissant, frais, sur des arômes rappelant plus un Croze-Hermitage qu'un CDR bien ensoleillé. C'est très fruité, sans excès de maturité, sur un fond de mûre vraiment sympa, autour duquel gravitent des arômes de fruits rouges divers. Je ne retrouve pas cependant comme Gaija les notes d'élevage ou de bacon, plutôt des notes éparses de réglisse, voire d'eucalyptus (mais pas en excès comme dans le Vittoria de Chapoutier).
La bouche est d'un bel équilibre. C'est assez large au départ, les tanins sont fins, la longueur est moyenne. La finale est un mélange associant la rondeur de l'alcool qu'on retrouve souvent dans les CDR et une acidité friande.

Je suis agréablement surpris par ce vin, certainement beaucoup aidé par ce merveilleux millésime dans la Vallée du Rhône sud. Certes, ce n'est pas un monstre de complexité et ce n'est pas comparable avec les grands crus de la région, mais après tout en a-t-on vraiment besoin en permanence alors que ce genre de bouteilles procure autant de satisfaction, je ne pense pas.

J'essaierai de goûter d'autres millésimes pour voir le profil de ce vin sur d'autres millésimes. En l'état en tout cas, je suis conquis.

Très bien + (oui ça peut paraître beaucoup, mais c'est vraiment bon)
#2507
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: tht, gege, Jean-Loup Guerrin, Gaija

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1382
  • Remerciements reçus 308

GAET a répondu au sujet : E. Guigal - CR: E. Guigal - Côtes-du-rhone 2015 & 2016

Bonsoir Jeiss,

Merci pour ton CR, pourrais-tu corriger ton titre car cela ne concerne que le millésime 2016.
Cordialement
Gaëtan
#2508

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 647
  • Remerciements reçus 379

rudy.B a répondu au sujet : E. Guigal - Côtes-du-rhone 2015 & 2016

Gaija écrit: E. Guigal - Côtes-du-rhone 2015 vs 2016

PS : en jetant un oeil à posteriori, je remarque que, il y a quelques pages, Rudy.B se prononçait sur ces deux mêmes cuvées avec une conclusion pile opposée à la mienne :D comme quoi, les goûts et les couleurs ...


N’ayant jamais goûté ces 2 millésimes en rouge sur ce CdR, je parlais vraisemblablement des blancs.;)

De mémoire le CdR blanc 2016 avait mis une petite année avant d’être à mon goût quand le 2015, lui, m’avait paru très bon tout de suite.
#2509

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 61
  • Remerciements reçus 81

Gaija a répondu au sujet : E. Guigal, Côtes-du-Rhône, 2016

Jeiss écrit: CR: E. Guigal, Côtes-du-Rhône, 2016

Le nez est puissant, frais, sur des arômes rappelant plus un Croze-Hermitage qu'un CDR bien ensoleillé. C'est très fruité, sans excès de maturité, sur un fond de mûre vraiment sympa, autour duquel gravitent des arômes de fruits rouges divers. Je ne retrouve pas cependant comme Gaija les notes d'élevage ou de bacon, plutôt des notes éparses de réglisse, voire d'eucalyptus (mais pas en excès comme dans le Vittoria de Chapoutier).
La bouche est d'un bel équilibre. C'est assez large au départ, les tanins sont fins, la longueur est moyenne. La finale est un mélange associant la rondeur de l'alcool qu'on retrouve souvent dans les CDR et une acidité friande.

Je suis agréablement surpris par ce vin, certainement beaucoup aidé par ce merveilleux millésime dans la Vallée du Rhône sud. Certes, ce n'est pas un monstre de complexité et ce n'est pas comparable avec les grands crus de la région, mais après tout en a-t-on vraiment besoin en permanence alors que ce genre de bouteilles procure autant de satisfaction, je ne pense pas.

J'essaierai de goûter d'autres millésimes pour voir le profil de ce vin sur d'autres millésimes. En l'état en tout cas, je suis conquis.

Très bien + (oui ça peut paraître beaucoup, mais c'est vraiment bon)



Vraiment ravi d'avoir un compte-rendu qui fait écho au mien de cette manière et "rassuré" de voir que je ne suis pas le seul à avoir trouvé qu'il boxait vraiment plus haut que sa catégorie !

En réalité je me retrouve totalement dans ton descriptif, certes nous n'avons pas le grillé en commun mais sur le coté mûre dominante et la fraicheur globale je suis totalement en phase avec ça, et plus encore sur le fait que (je n'osais pas le dire), c'est vraiment un CDR avec des airs de Rhone ... Nord ! Le parallèle avec Crozes-Hermitage est totalement pertinent à mon sens, on a vraiment l'impression d'une dominante de Syrah fraiche, fruitée, "graphiteuse", digeste, et pas du tout l'impression d'une dominante Grenache suave et chaude.

Brieuc
#2510

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 61
  • Remerciements reçus 81

Gaija a répondu au sujet : E. Guigal - Côtes-du-rhone 2015 & 2016

rudy.B écrit:

Gaija écrit: E. Guigal - Côtes-du-rhone 2015 vs 2016

PS : en jetant un oeil à posteriori, je remarque que, il y a quelques pages, Rudy.B se prononçait sur ces deux mêmes cuvées avec une conclusion pile opposée à la mienne :D comme quoi, les goûts et les couleurs ...


N’ayant jamais goûté ces 2 millésimes en rouge sur ce CdR, je parlais vraisemblablement des blancs.;)

De mémoire le CdR blanc 2016 avait mis une petite année avant d’être à mon goût quand le 2015, lui, m’avait paru très bon tout de suite.


Aaah voilà qui me "rassure" également, au temps pour moi ! B)

Brieuc
#2511

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 171
  • Remerciements reçus 240

Torsten a répondu au sujet : CR: E. Guigal, Côtes-du-Rhône rouge, 2016

CR: E. Guigal, Côtes-du-Rhône rouge, 2016

Les derniers commentaires m'ont poussé à en ouvrir une.

Plus en place, ou mieux adapté au temps que lors de ma dernière rencontre au printemps. La sensation cacaotée a presque disparue, et cette fois-ci aucune chaleur particulière n'est ressentie.
La bouche est pleine et sans grossièreté. Le fruit et les arômes en général manquent peut-être d'un peu d'éclat, mais ne souffrent d'aucun excès. Je le préfère également au 2015, dont je n'avais pas réitéré l'achat après les 2 premières bouteilles.
Tout comme au printemps, j'ai du mal à trouver mieux à ce prix (6,90€).
#2512
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck