Nous avons 1943 invités et 73 inscrits en ligne

Domaine Muriel Giudicelli

  • Messages : 1305
  • Remerciements reçus 1381

Kiravi a répondu au sujet : CR: Domaine Muriel Giudicelli. Vin de France. Un été rouge 2018.

CR: Domaine Muriel Giudicelli. Vin de France. Un été rouge 2018.

Robe superbe: claire, translucide, reflets légèrement orangés. Pas une robe de vin du Sud (quoique, si on y réfléchit un peu...) On est en Corse et on s'apprête à déguster un 100% grenache.
Nez épicé, fruits rouges.
Bouche très fluide, mais pas dénuée d'aspérités. Le vin n'est pas lisse. Il a du caractère, les épices n'y étant sans doute pas pour rien, la vivacité acidulée non plus. C'est extrêmement gourmand, très fruité, sans aucun tannin, dynamique. L'alcool ne se ressent pas, la lourdeur non plus. La finale est sapide. Très bien. Torchabilité diabolique.

Marc, assez vieux débutant
#31
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: chrisdu74, breizhmanu, Jean-Loup Guerrin, AgrippA, Damien72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1305
  • Remerciements reçus 1381

Kiravi a répondu au sujet : CR: Domaine Giudicelli. Vin de France. Blanc de noirs 2017.

CR: Domaine Giudicelli. Vin de France. Blanc de noirs 2017.
Cuvée "expérimentale" élaborée à partir d'un assemblage grenache/ vermentinu (80%/20%)

Robe très colorée: or mat tirant vers l'orangé. On peut penser à la couleur de certains blancs de macération.
Le nez est superbe : vanille, rhum, on se dit qu'on est en train de sentir une pâte à crêpes.
Attaque pleine de vigueur, matière charnue, proposant des saveurs briochées, quelques notes de fruits jaunes très mûrs. A partir du milieu de bouche, le bel ensemble tend à se défaire. L'aromatique disparaît et le vin finit un peu tristement, sans saveur, ne laissant comme trace de son passage qu'un sillage aqueux décevant. C'est dommage, tout avait si bien commencé.

Marc, assez vieux débutant
#32
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Damien72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 547
  • Remerciements reçus 545

Damien72 a répondu au sujet : Domaine Giudicelli. Vin de France. Blanc de noirs 2017.

Bonjour Marc ,

Merci pour tes CR de vins corse .
Concernant ce blanc de noirs . J’espère que c'était une bouteille plus faible ...mais ta description ne le laisse pas penser. Je vais chercher ma commande mercredi et après vérification, j’en ai pris 6 ! Je vais regoûter au caveau :o
J’avais préféré le blanc classique même si la vinification est très différente.

Avec vous ,
Damien
#33

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1305
  • Remerciements reçus 1381

Kiravi a répondu au sujet : Domaine Giudicelli. Vin de France. Blanc de noirs 2017.

Je n'ai aucun recul sur cette cuvée dégustée chez un ami. Muriel Giudicelli n'hésite pas beaucoup à tenter des expériences. Je crois que c'est dans son tempérament. J'espère pour toi que tes bouteilles se présenteront mieux.
Tiens nous au courant.

Marc, assez vieux débutant
#34

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 547
  • Remerciements reçus 545

Damien72 a répondu au sujet : Domaine Giudicelli. Contre visite !

De retour chez Muriel Giudicelli pour récupérer mes flacons , l'accueil est toujours de grande qualité.
Un jeune vigneron , qui va planter des vignes sur la commune , nous accompagne pendant la dégustation.
Une bonne nouvelle : la Région de Patrimonio ne souffre pas de stress hydrique, de belles pluies sont venues arroser généreusement les vignes. D’ailleurs la région nous semble beaucoup plus verte que l’année dernière.

Malheureusement plus de blanc ni à la dégustation ni à la vente . Et les rouges commencent aussi à manquer...
Par rapport à ma dégustation du mois de mai ( CR sur la page d’avant ) :
Pas de modification notable pour l’été rouge , j’ai adoré ce vin plaisir qui respire les épices.
Par contre j’ai nettement plus apprécié le Patrimonio rouge 2015 : les quelques mois en bouteilles ( ou mon humeur B) ) ont fait disparaître une grande partie de l’astringence. J’en ai repris 6 pour tenter une longue garde.
Sur vos bons conseils j’ai goûté deux muscats:
J’ai goûté le N°1 ( anciennement le muscat de fût) , c’est superbe de fraîcheur. Au delà des arômes classiques , on retrouve les herbes de la Corse à travers ce vin . Grande longueur. Muriel Giudicelli tente de limiter le niveau de sucre résiduel à 90 g.
Mes amis n’aiment pas les vins « sucrés » et ils sont repartis avec un carton de 6. ( 30 € la bouteille quand même ! )
Enfin , nous finissons par le Muscat non muté N°3 ( vendanges fin octobre, 160 g de SR ) , il est superbe également et je retrouve les qualités du vin non muté d’Anne Leccia sur 2014 . Par contre je n’ai pas compris le prix de vente (80 € ) :unsure: sauf si c’est pour le conserver en cave. Je crois que c’est le souhait de Monsieur qui préfère stocker ses Muscats en pariant sur une hausse des prix après quelques années de garde. Je ne suis pas certain que le pari fonctionne mais c’est le principe de ce type de prise de risque.

Avec vous ,
Damien
#35
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Gibus, Jean-Loup Guerrin, leteckel, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1305
  • Remerciements reçus 1381

Kiravi a répondu au sujet : Domaine Giudicelli. Contre visite !

80 € !!!
Je me demande si ce n'est pas la première fois qu'un tel prix est atteint en Corse.
Cela risque de donner des idées à d'autres, déjà habiles pour jongler avec les pourcentages d'augmentation.:unsure:

Marc, assez vieux débutant
#36

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1305
  • Remerciements reçus 1381

Kiravi a répondu au sujet : CR: Domaine Giudicelli. Visite au domaine.

J'avais fait mon deuil de l'idée de rendre visite à des vignerons lors de cet été corse. Mais l'opportunité d'un passage à Patrimonio s'est finalement présentée. Je l'ai saisie à pleines mains pour faire un petit tour au domaine Giudicelli. Pas au caveau situé dans le village même, mais directement au chai, au cœur des vignes, où je crois que j'ai bénéficié d' un traitement de faveur...CR:

Patrimonio blanc 2018. Pas encore à la vente
De la délicatesse, nez floral, pointe minérale, bouche vive, dynamique, agrumes fins sur un tapis végétal, souplesse et finesse, finale de bonne longueur. Prometteur.

Patrimonio blanc 2017. Plus rien à vendre
Ressemble beaucoup au précédent, avec une matière à mon avis un peu plus généreuse. Toutefois encore loin d'exprimer son potentiel.

Patrimonio blanc 2014. Évidemment plus en vente depuis longtemps.
Au nez ça pétrole à mort. Il n'y a pas que ça, mais c'est impressionnant. Des fruits aussi (plutôt jaunes), petite impression de miel, du volume. Encore de la vivacité. De la longueur. Difficilement crachable. Un régal et des années devant lui. Mais je n'en ai plus.

Patrimonio blanc 2011
Heu... On n'est plus en Corse là hein? Si? Didiou !
La robe est franchement dorée, le nez sur la cire, le miel, les hydrocarbures. Toujours porté par la vivacité, des saveurs dans tous les coins, vraiment complexe, dynamique, c'est absolument magnifique. Implaçable en Corse à l'aveugle.
Dire que j'ai bu mon stock depuis longtemps.

Ça vieillit remarquablement ce bestiau.
Que les amateurs de vins pétrolés ne se précipitent pas pour ouvrir les blancs magnifiques du domaine s'ils ont la chance d'en posséder. Le bonheur est au bout de la patience.
Muriel Giudicelli va sans doute procéder par allocations pour son vermentinu. Elle en fait peu, même si elle en a replanté et elle est toujours en rupture de stock (allez savoir pourquoi)

Blanc de noirs 2018.
Grenache/vermentinu. Bu il y a quelques jours (voir CR un peu plus haut) Cette fois je ne ressens pas le trou d'air aromatique à partir du milieu de bouche. Damien, si tu me lis, il y a de l'espoir pour tes bouteilles ;)

Un été rouge 2018. Vin de France.
La cuvée glouglou. Redoutable d'efficacité. (Voir CR un peu plus haut)

Patrimonio rouge 2015.
Costaud mais pas que. Jamais fatiguant, de la fraîcheur, fruité net sur les fruits rouges, encore quelques tannins mûrs, épicé. Des années devant lui. Très bien.

Patrimonio rouge 2016.
Beaucoup de similitudes avec le précédent. Davantage de souplesse, de digestibilité. Encore des fruits rouges, de la fraîcheur mentholée. Tannins mûrs. Devrait être prêt plus rapidement que le 2015, mais pour autant il n'y a aucune raison de se précipiter.

Patrimonio rouge 2017.
Toujours en élevage. Encore un jus frais et digeste. Fruité rouge à nouveau. Vif, de la délicatesse sur une belle matière.

Patrimonio rouge 2018.
En cours d'élevage bien sûr. Matière plus fine que le 17. Au risque de me répéter, on retrouve les caractéristiques des 3 autres millésimes, fruit, digestibilité, recherche de la finesse et de la fraîcheur.
Ce qui varie le plus, c'est la matière, plus ou moins opulente, généreuse, selon les années.

Au cours de nos échanges, Muriel Giudicelli me dit qu'elle a planté du sciacarellu. Moins d'un hectare. Elle est très impatiente de s'amuser avec ce cépage.
Il faudra absolument goûter ça.

On finit avec les 3 douceurs.

Muscat n 1.
Correspond à la cuvée classique. Délicieux. Les arômes sont nets, fruits confits, agrumes, fleurs, miel. Longueur kilométrique. Jamais lourd parce que porté par une belle vivacité. Pur moment de bonheur.

Muscat n 2.
Vieilli en bonbonnes de verre, laissées à l'extérieur.
Très différent du 1 bien sûr. Certes il y a du sucre, mais de la vivacité aussi. Un furieux air de ratafia.

Muscat n 3.
Élaboré quand les conditions le permettent. Vendangé fin octobre. 6 hecto/hectare. Tourbillon de saveurs acidulées, confites, miélées. Le tout encore porté par une belle acidité. C'est vif, jamais lourd. Longueur interminable. Je n'ai pas pu cracher.


Courte anecdote finale. Alors que je lui demandais si je pouvais acheter quelques petites choses, Muriel Giudicelli m'a répondu "Non, il faudra passer au prochain salon des vignerons indépendants de la porte de Versailles."
Comment allécher le client tout en le frustrant...
Merci à elle et son époux pour leur extraordinaire accueil.oo,

Marc, assez vieux débutant
#37
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, breizhmanu, Frisette, leteckel, Fred1200, Damien72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1305
  • Remerciements reçus 1381

Kiravi a répondu au sujet : CR: Domaine Giudicelli. Patrimonio 2014.

CR: Domaine Giudicelli. Patrimonio 2014.

Il y a un peu plus d'une année, j'avais décidé d'attendre ce vin 2/3 ans de plus. Je le trouvais fermé. Encore une résolution piétinée...
Je procède tout de même à un épaulage de 6 bonnes heures.

La robe est grenat foncé, intense.
Le nez évoque la cerise, la figue, la résine, avec une touche épicée.
La bouche propose un beau volume, fruité, acidulé, légèrement confituré mais sans excès. Cette matière fruitée est soutenue et équilibrée par une fraîcheur remarquable. La fin de bouche fait apparaître des petits tannins encore assez sensibles mais sans sécheresse qui rappellent qu'on peut laisser du temps à ce très bon vin.
La bouteille descend sans qu'on s'en rende compte, signe qui trompe rarement.

Marc, assez vieux débutant
#38
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: rkrk, Damien72, ysildur

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1671
  • Remerciements reçus 547

vinozzy a répondu au sujet : CR: Domaine Giudicelli. Patrimonio blanc 2014

CR: Domaine Giudicelli. Patrimonio blanc 2014
[/b]

J'ai lu juste avant d'écrire que ce vin avant été trouvé assez pétrolant. Déjà c'est une erreur de lire la chronique d'un vin que l'on se prépare à présenter.
Mais je m'en fiche, moi je l'ai dans le verre. Alors, pouf, pouf, je mets mon esprit à zéro. Enfin à neuf, hein.

Le nez est élancé, sur un fenouil délicat et exprime déjà une beau niveau de puissance. C'est sudiste, clairement. Ma voisine exprime une pointe d'asperge, moi le jasmin. La bouche évoque une pointe d'encaustique et de miel tout en restant svelte et droite. Je me demande si l'élevage n'apporte pas une pointe vanillée, mais si c'est élevé en cuve, ne m'en voulez pas ! L'apéritif au Houmus colle parfaitement à ce vin qui mérite d'être marié, et que je vais réserver au repas de demain ,avec une entrée de taboulé maison en cours de réalisation.
Sans doute un de mes 5 premiers Patrimonio dans cette couleur, et le deuxième de ce domaine. le premier en qualité. Superbe de définition.

Ma causerie du vin est là : sparnabulles.canalbl...
#39
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, GILT, FloLevBen, Damien72, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck