Nous avons 2032 invités et 81 inscrits en ligne

Domaine Comte Abbatucci

  • Messages : 331
  • Remerciements reçus 127
CR: Domaine Comte Abbatucci, Faustine 2012 - Vin de France

A l’ouverture, une désagréable odeur métallique envahit le verre... ça mettra bien plusieurs heures à se dissiper.
En bouche, ça fait vieux pinot fatigué. Des arômes assez évolués, assez fluets.
Plus grand chose à voir avec la bombe de fruits rouges que j’avais en mémoire, à ll’ouverture des précédentes bouteilles.

Bref, ça n’est pas désagréable mais ça ne casse pas trois pattes à un canard.
Je pense que je bois cette dernière bouteille trop tard.

Ne traînez donc pas !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv
29 Mar 2020 12:57 #241

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2054
  • Remerciements reçus 1396

Réponse de DUROCHER sur le sujet Domaine Comte Abbatucci, Faustine 2012 - Vin de France

Oui je pense que c'est tard,je bois cette cuvée souvent et j'ouvre à 3-4 ans,c'est très bien ainsi.
Bernard
29 Mar 2020 17:02 #242

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1902
  • Remerciements reçus 3493
Oui. D'autant que 2012 en Corse...bof.
Marc, assez vieux débutant
29 Mar 2020 17:16 #243

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 400
  • Remerciements reçus 300
CR: Domaine Comte Abbatucci, Vin de France, cuvée Faustine rouge 2018
Bouteille épaulée une demi-heure avant le déjeuner et entamée avec un délicieux hachis parmentier.

La robe est hyper claire et translucide, ma compagne me dit "mais c'est du rosé !", bien rouge cependant. Le nez est d'abord discret, puis révèle à l'aération des petits fruits rouges type grenadine. L'attaque est ronde, juteuse, avec simplement un souffle de fraicheur qui traverse la bouche immédiatement après, type "cèdre bleu" (ça paraît péjoratif mais c'est très bien !). Ensuite le vin reste très souple en bouche, sans tanin perceptible mais avec une matière glycérinée portée par un alcool présent mais pas gênant du tout (ni "chaud" ni "lourd"), avec une longueur sympa et une finale (un final ? ^^) sur la cerise un peu bourguignonne. En l'état ça me ferait penser à un cinsault, ou une cuvée type "sud-ouest sur le fruit" mais avec un peu plus de présence et d'allonge en finale, voire un pinot noir ariégeois (!! On a les références qu'on peut...). Pas mal quand-même !

Le soir, le nez s'est un peu complexifié avec l'arrivée d'épices que l'on retrouve dans bouche toujours souple mais qui ne manque pas de tenue. Il en reste un fond, à revoir ce soir ou demain...

Dans l'ensemble, si j'essaie de m'abstraire (c'est bien sûr impossible) des discussions ci-dessus sur le relatif manque de fond ou la simplicité, je trouve ça effectivement pas forcément impressionnant mais globalement très bon !

Joseph
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yves Zermatten, Olivier Mottard, Jean-Paul B., Moriendi, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER
09 Mai 2020 16:40 #244

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 400
  • Remerciements reçus 300
J'en profite pour copier-coller le CR (merci à Romain-Kumquat notre scribe du soir) issu de la soirée de nouvel an du cercle Baron Le Roy que j'ai nouvellement rejoint.

Vin n°3, on passe aux blancs
La robe est jaune citron moyen.
Le nez fait hésiter les dégustateurs, entre le chardonnay et le sauvignon. C’est définitivement trop mûr et un peu tropical pour être le premier, on commence donc à pencher vers le deuxième. Mais c’est plus chaud qu’un Sancerre !
En bouche, on est face à un beau vin d’emblée : si son acidité me semble initialement écrasée par un vin très large, et aux arômes mûrs, il n’en est en fait rien. Le vin se tient, sur les agrumes, et les fruits blancs mûrs.
La finale est longue, et m’évoque un blanc-manger.
Les spéculations vont bon train, je penche pour un Pessac Léognan blanc, certains convives me suivent mais Eric et JP, plus expérimentés, n’y croient pas car ne perçoivent pas de bois.
Avant découverte, je me risque à pronostiquer peut-être finalement un blanc provençal type Trevallon ou Hauvette, avec dans l’esprit qu’ils font des assemblages sortis de nulle part, et que ça pourrait bien ressembler à ce joyeux mélange.
Très bon +, il s’agit de :
CR: Domaine Comte Abatucci - VDF - Général de la Révolution - 2012

Vin à base de : Vermentino, Rossola Brandinca, Riminese, Carcajolo Bianco, Biancone, Paga Debiti… L’assemblée conquise ne connaît que le premier de ces messieurs.

Fin de citation. Mon souvenir personnel (enfin pas tant que ça dans la mesure où nous avons beaucoup discuté nos ressentis) : pas besoin en fait, Romain a très bien résumé, simplement rajouter que dès le nez je me suis dit qu'on tenait là un beau vin, orienté de prime abord sur un beau Chablis (pourquoi ? Juste comme ça...) avant que les agrumes n'évoquent effectivement le sauvignon, mais aussi que le gras en bouche (tout en légèreté notez) et la maturité excluent un peu la Loire. C'était très beau et ce malgré le "2012 bof" évoqué par Marc juste au-dessus !

Joseph

Edit(h) : je précise que c'était mon apport donc bien sûr j'étais à des lieues de me douter qu'on pouvait me servir un blanc Corse ce soir là !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Paul B., Jean-Loup Guerrin, Kiravi
09 Mai 2020 16:49 #245

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1902
  • Remerciements reçus 3493

C'était très beau et ce malgré le "2012 bof" évoqué par Marc juste au-dessus !

J'ai en effet le souvenir d'un millésime ayant donné beaucoup de vins à la matière vraiment légère et peu plaisante. Mais je n'ai pas tout bu. Il y a forcément eu des réussites. Heureusement...
Marc, assez vieux débutant
09 Mai 2020 17:09 #246

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 400
  • Remerciements reçus 300
Bien sûr, c'était simplement une coïncidence de millésime que j'ai opportunément signalée. Du reste, si ça se trouve cette cuvée est encore meilleure dans d'autres millésimes !

Joseph
09 Mai 2020 17:13 #247

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 400
  • Remerciements reçus 300

CR: Domaine Comte Abbatucci, Vin de France, cuvée Faustine rouge 2018
Bouteille épaulée une demi-heure avant le déjeuner et entamée avec un délicieux hachis parmentier.

La robe est hyper claire et translucide, ma compagne me dit "mais c'est du rosé !", bien rouge cependant. Le nez est d'abord discret, puis révèle à l'aération des petits fruits rouges type grenadine. L'attaque est ronde, juteuse, avec simplement un souffle de fraicheur qui traverse la bouche immédiatement après, type "cèdre bleu" (ça paraît péjoratif mais c'est très bien !). Ensuite le vin reste très souple en bouche, sans tanin perceptible mais avec une matière glycérinée portée par un alcool présent mais pas gênant du tout (ni "chaud" ni "lourd"), avec une longueur sympa et une finale (un final ? ^^) sur la cerise un peu bourguignonne. En l'état ça me ferait penser à un cinsault, ou une cuvée type "sud-ouest sur le fruit" mais avec un peu plus de présence et d'allonge en finale, voire un pinot noir ariégeois (!! On a les références qu'on peut...). Pas mal quand-même !

Le soir, le nez s'est un peu complexifié avec l'arrivée d'épices que l'on retrouve dans bouche toujours souple mais qui ne manque pas de tenue. Il en reste un fond, à revoir ce soir ou demain...

Dans l'ensemble, si j'essaie de m'abstraire (c'est bien sûr impossible) des discussions ci-dessus sur le relatif manque de fond ou la simplicité, je trouve ça effectivement pas forcément impressionnant mais globalement très bon !

Joseph


Un petit verre hier soir et ce midi m'ont me semble-t-il montré une évolution favorable : aromatique plus développée avec des épices toujours autour de ce joli fruit et même une matière un peu plus marquée en bouche.

Joseph
10 Mai 2020 21:25 #248

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1683
  • Remerciements reçus 1965

Réponse de Blog sur le sujet Domaine Comte Abbatucci - Faustine rosé 2019

CR: Domaine Comte Abbatucci - Faustine rosé 2019

Robe rosé pâle, translucide.
Nez sur les petits fruits rouges, les fleurs.
La bouche présente un joli croquant et un caractère épicé en finale qui rend le vin plus intéressant que sur le millésime précédent. A l’apéritif ou sur de la cuisine estivale, ça passe tout seul.

Bien +
Laurent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard
23 Jui 2020 11:34 #249

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 98
  • Remerciements reçus 389
CR:Domaine Comte Abbatucci - Faustine Vieilles Vignes rouge - VDF 2014:
13.5vol%
Rouge grenat assez transparent. Le nez aux fruits subtils: fraise, cerise. Animal, avec des herbes, des épices (anis étoilé, réglisse) et de la tapenade d'olives noires. Tout à fait clair et intéressant.

En bouche, l'acidité est délicate et fraîche. Corps moyen avec extrait moyen; sec avec un noyau fruité-doux. Peu de tanins mûrs, légèrement astringents et adhérants assurent une structure plus ferme et une impression de fraîcheur Avec l'air, ils deviennent plus souple et le vin devient plus juteux, plus doux et plus plein. Clair et frais avec des fruits discrets (cerise, groseille). Épicé (poivre, réglisse) et herbes séchées. Très clair, équilibré et élégant. Stimulant, invitant à boire.

très bon

Le fruit typique, , fraise de Sciaccarellu, cerise de Niellucciu, déjà magnifiquement, seulement subtil. Mais très épicé et complexe. Le vin a encore des réserves, le premier jour, les tanins sont agréablement perceptibles, plus ferme et avec une impression de séchage (que je préfère personnellement), le deuxième jour, il est plus doux, plus juteux et plus plein. L'alcool à 13,5% est très bien intégré, il est préférable de boire le vin légèrement rafraîchi, avec sa nature stimulante vous risquez d’être vite dans les vignes du seigneur.

Cheers -- Ion
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yves Zermatten, Olivier Mottard, JRU83, Kiravi
26 Jui 2020 20:01 #250

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6748
  • Remerciements reçus 1179

Réponse de Yves Zermatten sur le sujet CR: Faustine vieilles vignes 2016

CR: Faustine vieilles vignes 2016

Bouteille ouverte le soir, reprise le lendemain et commentée à ce moment.

Nez frais, fruité (framboise, cerise) avec des nuances d'agrumes me semble-t-il (peau de pamplemousse), de massepain et des épices (girofle ?)l.

Ce vin gagne selon moi à être aéré; la bouche gagne en équilibre et en harmonie, succulente, avec un toucher à la fois sensuel et profond. C’est goûteux, nuancé, sur une trame moyenne avec juste ce qu’il faut de tannin pour apporter du relief. Belle finale fruitée.

Un bon vin tout de même bien vendu. Pour 10 euros de moins, j'ai un langhe aussi bon.
Yves Zermatten
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, Kiravi
27 Jui 2020 00:43 #251

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1683
  • Remerciements reçus 1965

Réponse de Blog sur le sujet Faustine vieilles vignes 2016

Je suis passé dans le coin récemment, surtout pour la table du frère en fait. J’ai pris quelques bouteilles de rouge et rosé, 2019 n’arrivera pas à mon avis au niveau de ce 2016 qui est mon millésime préféré sur les 5 derniers.

Sur place c’est moins cher, mais il faut reconnaître que ça pique un peu, le rosé à 12,5 € reste une bonne affaire, mais le rouge à 16,5 € est un peu simple. Il faut quand même reconnaître qu’il n’est pas boisé, ce que j’apprécie, certains vignerons dans le coin ont la main un peu lourde avec les fûts neufs ce qui ne convient pas aux vins du coin à mon goût.

La gamme est difficilement lisible je trouve, après Faustine en rouge il n’y a que des parcellaires significativement plus chers et après avoir goûté cette entrée de gamme un peu simple, on hésite à lâcher 40 ou 50 € pour la solde d’un fonctionnaire d’empire.
Toujours soigner la première impression, ça aide pour la suite...

J’ai aussi goûté Faustine blanc 2019 que j’ai trouvé un peu plat et sans intérêt, mais j’ai toujours du mal avec le vermentino en jeunesse, je réserve donc mon avis.

Édit : c’est 2019 que j’ai goûté et rapporté, pas 2018.
Laurent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yves Zermatten
27 Jui 2020 13:35 #252

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6748
  • Remerciements reçus 1179

Réponse de Yves Zermatten sur le sujet Faustine vieilles vignes 2016

Merci pour ces infos. J'avais goûté le 2017, un ton en dessous du 2016, effectivement.

Tu parles d'un rouge à 16,5 €, ce n'est pas le Faustine ? Ici en Suisse, je le trouve à 28 CHF/26 €, d'où ma remarque sur le prix. Sais-tu à combien est le Faustine à la propriété ?

merci
Yves Zermatten
27 Jui 2020 13:40 #253

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1683
  • Remerciements reçus 1965

Réponse de Blog sur le sujet Faustine vieilles vignes 2016

C’est bien ça, sur place mais il faut y aller :D :
- Faustine rosé 12,5 €
- Faustine rouge 16,5 €
A noter que le restaurant du frère est une adresse plus que recommandable dans le coin, la cuisine est simple mais très bonne et le cadre très sympathique. Ça vaut le coup de faire la route si on est de passage dans le sud de l’île.
Laurent
27 Jui 2020 14:18 #254

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6748
  • Remerciements reçus 1179

Réponse de Yves Zermatten sur le sujet Faustine vieilles vignes 2016

merci pour les précisions. A 16,5 €, ça va, ça ne pique pas trop.
Yves Zermatten
27 Jui 2020 14:39 #255

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1683
  • Remerciements reçus 1965

Réponse de Blog sur le sujet Faustine vieilles vignes 2016

Oui, c’est pour ça que j’en prends quand je passe dans le coin. Sur le continent ou sur le web, en France, c’est plutôt 20-22 €.
Laurent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yves Zermatten
27 Jui 2020 14:52 #256

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 89
  • Remerciements reçus 73

Réponse de FrancoisA sur le sujet Faustine vieilles vignes 2016

Je confirme, en allant déjeuner chez le frère l'été dernier, j'ai pu récupérer quelques bouteilles de Faustine, pour moi, seulement de blanc. Je trouve le rouge plus que léger (dans tous les sens du terme et surtout pour son prix). De mémoire, l'été dernier il était à 16€ pile.

Par contre, j'ai ouvert cette semaine une Faustine blanc 18 et je l'ai trouvé très bon, robe dorée, en bouche c'est délicat, des notes de fruits blancs tout en ayant une belle minéralité. Bu à l'apéritif et c'était très sympa.

Du coup, je ne rejoins pas l'avis sur le blanc cité ci-dessus comme plat et sans intérêt (mais bon, ce n'est pas la même année).

Après, ayant pu faire la dégustation de la gamme complète, c'est bon, intéressant, mais à 40-50€ voir plus :?
27 Jui 2020 20:02 #257

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1683
  • Remerciements reçus 1965

Réponse de Blog sur le sujet Faustine vieilles vignes 2016

François on est bien d'accord, j'ai toujours bien goûté le Faustine blanc, mais comme je l'ai dit le Vermentinu en jeunesse, je passe souvent au travers quel que soit le domaine, d'où mon avis réservé ...
Laurent
27 Jui 2020 22:04 #258

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 972
  • Remerciements reçus 1221
Bu à cette occasion
CR: Domaine Abbatucci Faustine vieilles vignes 2019 - Vin de France
Robe sur un rubis clair.
Nez sur les fruits rouges et la grenadine, notes réglissées.
Bouche soyeuse au touché aérien, matière de dentelle où la corbeille de fruits rouges est couplée à une fine acidité et une perception de rafle.
David
LPV Vaucluse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yves Zermatten, PtitPhilou, DUROCHER, Fredimen, Docluisitus
10 Aoû 2020 12:10 #259

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 546
  • Remerciements reçus 667

Réponse de Patrick Essa sur le sujet Domaine Comte Abbatucci in situ

Domaine Comte Abbatucci

Partie 1: vignoble et cave




J’ai découvert ce domaine il y a quelques années au détour d’un vin rouge profond et parfumé, gorgé de fruit et de soleil. J’ai immédiatement été séduit par son équilibre et sa fraîcheur en même temps que par l’impeccable concentration de ce vrai vin du Sud. Un régal!

Hier visite « in situ »...
... Nous fûmes accueillis par Tom Serca, l’œnologue du domaine ancien étudiant de l’école suisse de Changins, où il a pu croiser Louis Essa. Avec beaucoup de bienveillance, de simplicité et de maîtrise il a su nous expliquer son travail avec d’infinis et précieux détails en nous contant par le menu sa vision du grand vin et les choix exigeants que le domaine opère pour aller vers la plus haute qualité dans les mises en œuvre viticoles et œnologiques.
C’est une certitude, ces options sont payantes.

Après une visite in situ - en petit buggy électrique - du vignoble où nous avons observé sa conduite et les choix aussi simples que contraignants qui le régissent, il nous est apparu évident que le domaine est bien moins dans le « discours » que dans une manière rationnelle d’aborder le travail sur la plante. Pas de langue de bois ou de paroles ésotériques, chaque action est expliquée et les questions que nous n’avons pas manqué de poser ont toujours obtenu des réponses concrètes et parfaitement cohérentes. Quel plaisir de rencontrer des hommes libres de leurs propos et entièrement responsables de leurs actes. La Corse est un autre monde? Nous y avons pensé...

Les installations sont à l’image des vignes, fonctionnelles, modernes, bien pensées et sans la moindre fioriture. Quand on voit certaines chapelles gonflées de mégalomanies en des endroits où le vin est au mieux « bien réalisé », on se dit que les hommes ont de tous temps été les piliers de la qualité.
Le cadre propre, épuré, simple, gravitaire est uniquement la pour révéler la beauté du vin et le respect des fruits d’un bout à l’autre de la chaîne.
En matière de vinification Tom est peu interventionniste et après un tri drastique des raisins - essentiellement ce qui est flétri - et une rentrée de ceux-ci sans trituration pour des pressurages longs à partir de raisins entiers en blancs, le débourbage statique se fait naturellement pour les jus de goutte et peut être complété par un collage léger sur les presses. En rouge entonnage par gravité et pigeage en fonction du millésime, sans « forcer » les matières. Dans les deux cas les levures industrielles sont proscrites, on fait confiance à ce qui se trouve sur la pruine et dans les chais. Du bon sens comme on l’aime au domaine.

Les vins sont ensuite élevés durant 18 à 24 mois dans des contenants divers qui cherchent tous à respecter l’expression du terroir et l’harmonie fraîche de ces vins de vallée. Cuves inox, œufs Nomblot, Demi-muids de diverses provenances estampillés « centre France » ou encore « Ermitage ». À la dégustation de ces cuvées il nous est apparu que cela était judicieux. Même si évidemment le temps devra valider toutes ses options car ce sont des vins qu’il faut savoir attendre quelques années pour qu’ils se livrent pleinement. J’ai aimé évoquer le rôle des œufs et des grands contenants avec une personne s’exprimant avec du recul sur leurs emplois et surtout n’ayant aucun dogme en tête. Instructif car on se rend compte que les mêmes problèmes se rencontrent dans tous les vignobles: rôles des lies, batonnage ou pas, cinétique des fermentations, équilibres souhaités, rôle de l’alcool et des acidités totales. Passionnant!

Les cuvées parcellaires prennent le nom d’un ancêtre de la famille du Comte Abbatucci qui a été anobli par Napoleon lll. On peut les séparer en cuvées « génériques » comme Faustine qui est la fille de Jean-Charles Abbatucci - nous l’avons rencontrée à la « table du Frère » - et en crus singuliers « General, Ministre... » produits selon le niveau des Demi-muids et œufs. Ce sont donc des sélections de crus où seul le meilleur est conservé pour garantir le niveau de la cuvée. La qualité d’abord quoi qu’il puisse en coûter.
Les vins ont été dégustés en élevage au domaine et ensuite en bouteilles à la table tenue par le frère de JC Abbatucci, un endroit où la cuisine se montre de haut niveau bistronomique.
Je vous la recommande.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, Olivier_26, Eric B, didierv, Jean-Loup Guerrin, bibi64, JRU83, DUROCHER, Lucas57, Val59, Papé, Frisette, ptitcoco, Pins, Damien72, ysildur, Martino, Fredimen, Kiravi, Garfield
17 Aoû 2020 17:17 #260
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6151
  • Remerciements reçus 3808

Réponse de Frisette sur le sujet Domaine Comte Abbatucci in situ

Qui a dit que les articles de fond manquaient sur LPV?
Merci pour le retour en tout cas!
Flo (Florian) LPV Forez
17 Aoû 2020 21:58 #261

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 546
  • Remerciements reçus 667

Réponse de Patrick Essa sur le sujet Domaine Comte Abbatucci in situ Partie 2 les 2019

CR: Général de la révolution 2019: en parcourant les vignes nous avons pu observer les rendements mesurés de ces cuvées faites d’un assemblage de cépages dont certains, autochtones, très peu employés dans les autres domaines. La complantation est essentielle ici car parfois dans une parcelle un rang correspond à un seul cépage. Ceux ci sont récoltés et vinifiés ensemble après un tri sévère et un pressurage en raisins entiers.
Cette cuvée est celle qui souhaite orienter ses fruits vers un équilibre aérien et élégant sur une acidité franche pour la région et un niveau de co2 capable de porter la volatilité de très beaux arômes de fleurs blanches. Elle impose une trame vive et sensuelle qui caresse le palais sans véritablement l’envelopper et qui s’exprime dans une finale rémanente très salivante. Sur des accents de menthe sauvage, de prunelle et de tilleul mêlés ce vin semble puiser dans la nature environnante ses arômes pénétrants. J’aime cette fraîcheur construite sur de fins amers qui évite le piège de l’acidité malique brûlante préservée à tous prix par des vendanges trios précoces.

CR: Diplomate d’Empire 2019: si le général est un vin de fruits, franc et frais, la somme des expérimentations et des choix fait au domaine culminent avec ce vin blanc profond, mûr et vineux. C’est un vin de race capable de tenir en respect les plus belles cuvées blanches que j’ai pu dégusté et qui dans son type est sans aucun doute d’une originalité formelle sidérante. Un nez plein et dense - quasiment entêtant - sur des notes de fruits blancs et jaunes mûrs introduit une matière visqueuse qui enveloppe le palais avec de beaux amers étirant sa structure. Construit pour durer et se bonifier sur au moins sept années, il rappelle les cuvées blanches faites sans le moindre compromis par MT Chappaz - desormais vinifiées par un autre oenologue sorti de Changins Tristan Le Lay - et leurs irrésistibles arômes de verveine, de fleur de tilleul et de menthe sauvage. J’ai adoré la texture, l’allonge et l’étourdissante complexité de ce vin hors norme. Des expériences de traitement à base d’eau de mer pourrait déboucher sur une cuvée isolée supplémentaire. Intéressant à suivre. Très grand.

CR: Monte Bianco 2019: une des caractéristiques les plus étonnantes des vins de ce domaine est la fraîcheur des senteurs de fruits frais. Celui-ci exhale de fins effluves de griotte amères mêlés à des senteurs de maquis d’une rare intensité. J’aime ce côté fruité-floral qui est porté par une matière équilibrée, saline et concentrée. Les options de tri et de récolte à maturité pleine semble payer car ce vin en élevage, encore un peu brut dans sa texture se dirige vers une période s’affinement qui lui permettra de positionner chaque arôme à la bonne place. Des pigeages modérés et adaptés à cette année solaire n’ont aucunement retiré lanp’enitude de constitution de cette cuvée rouge toujours épanouie dès sa jeunesse. Un vin à la personnalité affirmée qui sera sans doute également complété par une cuvée traitée sur le plan vegetatif à l’eau de mer.

CR: Ministre Impérial 2019: les principes du domaine et sa « corsitude » se retrouvent dans cette cuvée très concentrée et taillée pour la longue garde. Loin du précédent dans sa forme, il est structuré comme un grand Bordeaux avec la petite étincelle Corse faites d’épices, de senteurs de maquis et d’arômes finement animaux assemblés en une cuvée franche et nerveuse. Quel potentiel! Il y a sans doute ici des choix de pigeage plus intenses et de cuvaisons plus longues qui typent sa forme général mais chest un cru d’attente qui a besoin de mûrir sous verre pour exprimer sa nature profonde.

Faustine blanc 2018
Général de la révolution 2016
Diplomate d’Empire 2016
CN 2012
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, tht, Olivier_26, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER
30 Aoû 2020 16:13 #262

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1187
  • Remerciements reçus 1574
bu à cette occasion

CR: Domaine Comte Abbatucci, Vin de France, Général de la Révolution 2015
Assemblage: Biancone, Carcajolo Bianco, Paga Debbiti, Riminese, Rossola Brandinca et Vermentino

Bernard
J'aime bcp les vins de ce domaine,là sur cette grande cuvée c'est jeune malgré la carafe 4 heures.
La robe est claire,le nez est puissant sur le citron et surtout l'anis.
La bouche est puissante mais l'ensemble est serré.Malgré cela on sent la matière mais en l'état c'est austère.L'anis,le menthol sont discrètement présents avec des amers prononcés.Je suis très confiant pour l'avenir.

Gilles
C'est complexe, long , riche avec un beau gras; les herbes du maquis sont présentes, encore discrètes.
Un vin trop jeune mais très prometteur.

Sébastien
Robe pâle
Le nez est plus végétal, sur des notes de fenouil et anisées
La bouche et grasse mais goûte bien sec, c'est puissant avec des amers décoiffants en finale. Peu habitué aux vins du secteur, c'est trop costaud pour mon pdf.
Sébastien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, DUROCHER, Fredimen
28 Oct 2020 16:07 #263

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 98
  • Remerciements reçus 389
Un monocépage Barbarossa. C'est un cépage à peau de baies roses et à chair claire, qui à mon avis donne des vins blancs (du moins en Corse). Maturation assez tardive et moins acide. Très rare en Corse, environ 8 ha de vignes, quelques informations peuvent être trouvées [ici] .

CR:Domaine Comte Abbatucci - Alte Rosso VDF 2014:
Barbarossa; 12vol%; 32€
Jaune paille avec des reflets jaunes dorés. Au nez délicat et clair. Fleurs, houblon, herbes vertes, crémeux et cireux, un peu de pêche, de citron vert et de pomme. Impression assez fraîche, très agréable.

Acidité fraîche et délicate, corps léger, faible en extrait et complètement sec. Minéral prononcé. Des arômes fins et clairs: houblon, cire d'abeille, un peu d’agrumes, d’écorce d'orange et un peu d'ananas; le fruit subtil. Texture douce et lisse, belle note amère vers l’arrière avec une finale minérale-salée prononcée. Pour le corps léger, très intense et long. Bien équilibré, clair et très propre.

Excellent

Un vin très naturel, complexe et varié, mais agréablement léger. Il faut s'impliquer un peu dans le vin, très subtil et délicat. Je l'ai ensuite trouvé tout à fait formidable, voire excellent. Je ne sais pas dans quelle mesure un certain bonus exotique est inclus dans mon jugement, et les références pour un jugement sont également manquantes. C’est quelque chose de de tout à fait unique, le houblon comme arôme principal, je ne vois rien de comparable. En tout cas, une expérience très excitante.

Cheers -- Ion
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, Fredimen, Chaccz
09 Nov 2020 09:01 #264

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 874
  • Remerciements reçus 1278
CR: Domaine Abbatucci Faustine vieilles vignes- Blanc- 2019 - Vin de France

Bouteille ouverte et aussitôt servie.

La robe est assez pâle.

Au premier nez, il y a clairement de la réduction (pétard), quelques notes de fruits blancs. Après une bonne demi-heure, cette réduction tend à disparaître et à laisser la place à de beaux arômes floraux et des notes abricotées. C'est là que l'on comprend que parfois en concours certains confondent le vermentinu et le viognier.

La bouche attaque sur une jolie rondeur, rapidement soutenue par une structure assez tonique. Un verre en appelle rapidement un autre... avec ce vin à la fois bien équilibré, sur une jolie finesse aromatique et très glouglou...La bouteille n'a pas terminée la soirée.

A bien aérer ou attendre un à deux ans.
Laurent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, Olivier_26, bertou, Jean-Loup Guerrin, Kiravi, Ion
16 Jan 2021 16:24 #265

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 165
  • Remerciements reçus 189
CR: Domaine Abbatucci Faustine vieilles vignes 2019 - Vin de France

Nez pas très intense, sur les fruit rouges.
Bouche fluide , très légère, sans tanins accrocheurs et on a presque une sensation aqueuse à certains moment de la dégustation .
Les saveurs en bouche sont plaisantes : de la grenadine et une sensation de sucer le noyau d'une cerise mais cela manque d'intensité à mon goût. L'acidité est bien calée mais au final je trouve ce millésime moins intéressant que le 2016 ( en jeunesse surtout : poivre, fraise, plus de fond) et le 2017 ( très expressif sur le fruit) ; mais plus intéressant que le 2018 ( des arômes de fruits "brulés" ).
Moyen +
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, bertou, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Papé, starbuck, Ion
07 Fév 2021 09:53 #266

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3612
  • Remerciements reçus 1305
Bonjour Kaléo,
je n'ai pas eu de fruits brûlés sur ma bouteille vendredi midi, qui a plu aux convives à qui je l'ai servie.
Au contraire, j'ai trouvé cette Faustine 2018 très agréable, déliée, élégante et fraîche, aux arômes de fruits rouges prononcés (type grenadine). Aucune note de brûlé ou un peu lourde. Certes, ce n'était pas une dégustation analytique.

Bon dimanche.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: DUROCHER, Papé
07 Fév 2021 10:15 #267

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 874
  • Remerciements reçus 1278
J'ai bu faustine rouge 2018 pour la première fois en octobre et une seconde fois la semaine dernière. (pas de CR, j'en suis désolé). Celle d'octobre était bien, mais encore un peu renfrognée avec un fruit un peu compact. Par contre, le tout était déjà assez juteux et frais.

Celle de la semaine dernière était bien plus expressive d'un point de vue aromatique, avec toujours ce côté juteux et des petits tanins fins qui lui donnent de la personnalité. Un vin que nous avons adoré. Il m'en reste une, j'essaierai d'en faire un CR en temps voulu ;).
Laurent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, Papé
07 Fév 2021 14:25 #268

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2054
  • Remerciements reçus 1396
Très fan des cuvées de ce domaine,j'ai trouvé 2016 et 17 excellentes,2018 bien mais un ton au dessous.J'attends un an avant de goûter 2019.J'ouvre très souvent Faustine au cours de sa troisième année.
Bernard
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, kaleo
07 Fév 2021 15:10 #269

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 165
  • Remerciements reçus 189
En réponse à PtitPhilou.
Oui c'est vrai on peut toujours avoir une perception différente. Plusieurs raisons peuvent expliquer cela à mon sens :
- j'ai bu mes quelques 2018 plutôt rapidement et que peut être ces arômes de fruits grillés / brulés se sont estompés depuis
- des mises différentes ou des lots différents ; je ne connais pas la gestion du domaine sur ce point là
- mes goûts personnels peut être plus sensibles sur ce que je qualifie pour imager de fruits grillés / brulés
Moi aussi j'estime néanmoins beaucoup cette cuvée, comme un premier amour avec la Corse.
Depuis j'ai gouté d'autres vins Corse mais Faustine à constituée en quelque sorte une porte d'entrée avec les superbes 2016 et 2017.
Enfin, j'ai fini ce midi la bouteille de 2019 commentée ce matin et je me rends compte que j'ai été peut être un peu sévère.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: DUROCHER
07 Fév 2021 17:28 #270

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck