Nous avons 998 invités et 12 inscrits en ligne

Domaine Richard Leroy

  • Messages : 1790
  • Remerciements reçus 856

Réponse de Psylo sur le sujet Domaine Richard Leroy

Et quand sa sent la ferme ?

Bon dsl pour le 2014, je vais corriger

Perso j’ai jamais senti la ferme sur les blancs Richard
Samuel
08 Fév 2019 06:48 #721

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1872
  • Remerciements reçus 1167
CR: Coteaux du Layon Faye d'Anjou SGN 1999 - Domaine Richard Leroy

Bu hier soir chez un copain. Une bouteille pourtant ouverte depuis plusieurs semaines mais d’une qualité irréprochable.
Belle couleur bronze, étonnamment très claire. Grand nez qui évoque un beau botrytis avec cette incroyable note de safran. Également de l’abricot confit et du coing. Bouche superbe de netteté avec une liqueur remarquable sur un liquoreux de Loire dans ce millésime. Beaucoup de dynamisme et de complexité et finale longue et fraîche. On ne s’en lasse pas....
Grand vin !
Denis
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: GILT
05 Mar 2019 08:52 #722

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5525
  • Remerciements reçus 4556
CR:
Dégusté ici



Domaine Richard Leroy - Vin de France "Les Noëls de Montbenault" 2010
Robe or.
Le vin propose un nez plein sur le fruit blanc et une pointe vanillée.
Bouche dense avec de la richesse dans des arômes de poire William.
Le final est bien tonique grâce une acidité rafraîchissante.
Cependant, il y a une cassure entre l’entame plutôt riche et le final dynamique.
Attendre pour qu’il s’harmonise.

Olivier
28 Avr 2019 13:56 #723

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6312
  • Remerciements reçus 2442
Bu à cette occasion

CR: Domaine Richard Leroy, Vin de France Les Noëls de Montbenault, 2015

Nez sur les fruits blancs, les épices avec des notes florales et une pointe fermentaire qui tend à disparaître à l'aération.

La bouche est absolument géniale. L'attaque est puissante, droite, on sent immédiatement la force de ce vin, sa densité. Changement de rythme à partir du milieu de bouche, le vin s'étire, prend de l'ampleur.
Finale incroyable de persistance avec une acidité salivante et une salinité qui tiennent la note.

Superbe, j'ai beaucoup aimé! Première fois que je goûte aussi bien un vin du domaine qui figurait jusqu'à présent dans mon panthéon des rendez-vous manqués !

Marc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jean-luc javaux, f.aubin, Damien72, Pouet
25 Jui 2019 18:11 #724

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 54
  • Remerciements reçus 91
CR: Domaine Richard Leroy, Vin de France, Les Noëls de Montbenault, 2012

Bouteille ouverte la veille de la dégustation pas très causant tout ça. Rdv dans 24h

Belle robe jaune or
Nez discret sur la poire c est élégant mais semble en retrait.
La bouche s'exprime plus avec une attaque franche,de beaux amers tirant sur la poire et une acidité traçante qui prolonge bien le vin en bouche. Finale longue et salivante.
C est très bon mais on sent que quelques années de cave lui feront du bien. Dommage c était ma seule bouteille mais je l avais depuis 2-3 ans et j été trop curieux pour résister plus longtemps.
Tu bluffes Martino
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PBAES, Eric B, Jean-Loup Guerrin, sebus, Damien72, Garfield
26 Juil 2019 10:12 #725

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3569
  • Remerciements reçus 986

Réponse de didierv sur le sujet Domaine Richard Leroy

2ème message et 1er CR
Martino ne bluffe pas (tu)
Didier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, sebus, Martino
26 Juil 2019 11:21 #726

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1790
  • Remerciements reçus 856

Réponse de Psylo sur le sujet Domaine Richard Leroy

2ème message et 1er CR
Martino ne bluffe pas (tu)


On peut tromper une fois 1000 personnes mais on peut pas tromper 1000 fois une personne

Euh non ...
On peut tromper 1000 fois 1 personne mais on peut pas tromper 1000 fois 1000 personnes ....
Samuel
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette
26 Juil 2019 16:52 #727

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1790
  • Remerciements reçus 856

Réponse de Psylo sur le sujet CR: Visite au Domaine Richard Leroy

Comme tous les ans, on passe voir les copains dans le coin
Aujourd'hui c'était chez Richard
C'est toujours un immense plaisir de venir le voir

On passe vite fait en cave pour goûter sur quelques fûts et 2-3 trucs ouverts qui trainent ::glou:: avant d'aller manger un morceau tous ensemble MiaM!

Les quantités sur 2019 sont ridicules et se limitent à quelques pièces.
Pas de Rouliers et vraiment très peu de Noëls.

Je ne sais pas si certains sont déjà allés goûter sur fûts chez Richard mais personnellement je n'ai jamais ressenti une telle profondeur dans les vins ailleurs que chez lui.
C'est bluffant


Après nous goûtons quelques vins en bouteille.

Rouliers - 2018 (soutirage)

Un nez bien ouvert sur les fruits blancs
Bouche top avec une belle finale salivante
Parfait pour se mettre en bouche
A regoûter après la mise

Noëls de Montbenault - 2017

Nez superbement ouvert sur des fruits jaunes, fruits blancs, agrumes
Bouche avec un volume complètement fou et une finale immense
Ça part dans tous les sens !!! Waou :)!
Un claque absolue
Magnifique

Noëls de Montbenault - 2016

Nez sur les mêmes notes
La bouche est pleine, bien structurée avec une grande largeur et longueur
Petit bémol sur une rétro "souris"
C'était déjà présent l'année dernière mais nettement plus prononcé
A suivre dans le temps

Noëls de Montbenault - 2015

Le nez présente une fine réduction sur le sésame puis les fruits blancs, agrumes
A l'aveugle un tel nez pourrai nous envoyer sur la bourgogne
Bouche sublime de tension et d'équilibre avec un finale très longue et une rétro sur un fin grillé
C'est énergique et équilibré
Superbe

Noëls de Montbenault - 2013

Nez avec beaucoup plus de réduction / autolyse
Pour moi un peu trop au nez comme en bouche
On goûte tous les ans cette bouteille et il est de bon ton de dire que cette "réduction" s’apaise
De toute façon il faut laisser cela en cave
Aucuns risques pour la garde vu la densité du vin

Après ce 1/4 d'heure en cave (en vrai on est resté une bonne heure) nous allons casser un graine ensemble
Richard comme à son habitude nous sort quelques vins à l'aveugle avec de belles surprises et découvertes

Domaine Dominique DUFOUR - "Les Aussigoins" - 2017

Un nez de grand chenin : fruits blancs, agrumes, floral
Bouche très bien équilibrée avec de la matière, un belle tension
Vin salivant et énergique
C'est diablement bon
Pour moi le blanc du repas


On passe aux rouges (compliqué de mettre un autre blanc derrière ça)

Prieuré Saint Jean de Bébian - 2017

nez que je cible sur la Syrah (je pars plutôt Rhône Nord : style Souhault)
Le nez donne l’impression que la bouche va être fraîche et croquante alors que non.
C'est plutôt charpenté avec en finale une rétro boisée qui n'est pas mon truc (caramel)

Je ne connaissais pas non plus ce domaine mais apparemment la conduite du domaine (vigne et vinif) aurai changée depuis 2 ans
A regoûter sur les prochains millésimes pour voir

Pialade - 2012

On reconnait le style
Perso j'adore avec un toucher de bouche soyeux, croquant, frais
Pas de bois, finale top
Je valide

Domaine GUIRARDEL "Le Sec" - 2015

Encore une découverte pour moi
Nez assez évolué avec une pointe oxydative que l'on peu retrouver sur des savagnins ouillés d'un certains age
Je pars donc en Jura
Je me trompe d'environ 1000 bornes ... tout va bien ::oups::

La bouche est vraiment sympa, c'est gourmand, ça glisse
Avec le plateau de fromage l'accord est top

Pour digérer on part faire une balade dans les vignes de Richard
D'abord les Rouliers puis les Noêls
Une fois sur place on comprend beaucoup de choses ...

Ses vignes sont magnifiques. Je n'ose pas imaginer le temps qu'il passe ici
Il fait 12 degrés, il y a du vent ... franchement on se gèle les miches :O! ... alors lorsqu'il fait 3 degrés ...::whooo::

Encore un super moment de vie comme je les aime
Vivement l'année prochaine
Samuel
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, daniel.gureghian, HERBEY 99, breizhmanu, bibi64, f.aubin, Fred974, Frisette, david84, Gerard58, Damien72, éricH, Kiravi, Vesale
22 Déc 2019 08:57 #728
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 34
  • Remerciements reçus 26
CR: Domaine Richard Leroy - Les Noëls de Montbenault 2015

Bouteille carafée 1h.

On ne retrouve pas un nez exubérant. Beaucoup de finesse.
En bouche, une très belle acidité qui allonge beaucoup le vin. Belle complexité au tour des agrumes, citrons, quelques fruits jaunes.
Super longueur tenue par cette belle acidité.
Très bel accord sur des mets associant produits de la mer et agrumes.

Hicham
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: breizhmanu, leteckel
02 Jan 2020 22:39 #729

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1790
  • Remerciements reçus 856
CR: Domaine Richard Leroy - Les Noëls de Montbenault 2017

J'avais plutôt très envie de regoûter cette bouteille et surtout de la faire découvrir (à l'aveugle) à des amis amateurs

Le nez explose sur les fruits jaunes, une pointe de tilleul et des agrumes
La bouche à un très léger perlant (qui ne gène personne) mais ce qui marque tout le monde c'est le volume en bouche et cette profondeur / longueur absolument folle
Tout st la, le vin est immense par sa structure, son aromatique, sa finale
L'avis enthousiaste de mes amis à l'aveugle confirme mes impressions sur ce 2017

Superbe

Samuel
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex, Marc C, julien1984, f.aubin, Gerard58, Damien72, Kiravi
31 Jan 2020 07:48 #730
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 74
  • Remerciements reçus 50

Réponse de Romain.V sur le sujet Domaine Richard Leroy



CR: Domaine Richard Leroy - Les Rouliers 2015

Robe jaune/vert, brillante et limpide.
Nez s'exprimant sur le citron vert, la rhubarbe, un côté fumé/silex.
Bouche tendue comme un string, joli volume, très agrumes, déclinaison de citrons en tout genre (vert, jaune, cédrat...).
Finale longue, très fraîche, portée par de puissants amers, façon gin tonic.
Un vin extrême, plutôt strict en l'etat, on aime ou pas... Moi j'aime !
Romain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex, julien1984, Damien72
11 Mar 2020 20:21 #731
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2548
  • Remerciements reçus 2207

Réponse de jd-krasaki sur le sujet CR: Domaine Richard Leroy, Les Noëls de Montbenault 2013

Nez très punchy et sexy sur l'allumette, le citron, le grillé, la mie de pain et le pop corn.
Sur la langue c'est vif et croustillant, on sent un côté boisé, des arômes de citron et de combava assez jouissifs.
Très belle longueur sur une finale énergique.
Délicieux oo,
C'est un CR: Richard Leroy, Vin de France Les Noëls de Montbenault 2013

Tiré de Lutèce " spéciale Loire "
JD | Lutèce
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bibi64, Psylo
21 Mar 2020 16:38 #732

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1790
  • Remerciements reçus 856

Nez très punchy et sexy sur l'allumette, le citron, le grillé, la mie de pain et le pop corn.
Sur la langue c'est vif et croustillant, on sent un côté boisé, des arômes de citron et de combava assez jouissifs.
Très belle longueur sur une finale énergique.
Délicieux oo,
C'est un CR: Richard Leroy, Vin de France Les Noëls de Montbenault 2013

Tiré de Lutèce " spéciale Loire "


Bien content de lire ça car en jeunesse c’etait très très réduit
Richard nous avait dit qu’en ça allait se s’attenuer avec le temps et ton CR lui donne raison
Samuel
24 Mar 2020 07:23 #733

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1668
  • Remerciements reçus 1915
CR: Domaine Richard Leroy - Les Noëls de Montbenault 2017

Robe dorée.
Nez explosif sur les agrumes, les fruits jaunes, la mirabelle.
En bouche un très léger perlant, puis le vin se déploie, c'est riche, dynamique, ça part un peu dans tous les sens, il y a un énorme volume, c'est très riche, mais sec, on fini sur une amertume et une astringence qui laissent une très belle persistance aromatique.
J'ai beaucoup aimé ce vin.

Excellent
Laurent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, Alex, Ange Gabriel, HERBEY 99, breizhmanu, romu, f.aubin, leteckel, Damien72, Vesale
17 Mai 2020 16:20 #734

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4373
  • Remerciements reçus 1278

Réponse de HERBEY 99 sur le sujet Domaine Richard Leroy - Les Rouliers 2015

Bonjour à toutes et à tous
Hier soir chez Stéphane M des Mauvaises Herbes chouette moment entre amis. Je demande au maître des lieux si je peux apporter un canon pour l'apéro. Pas de soucis
J'arrive avec cette bouteille cachée avec un rafraîchisseur
CR: Richard Leroy Vin de France les Rouliers 2015
La robe est pâle jaune vert limpide. Le nez est sur des notes citronnées avec un petit côté pierre à fusil qui va doucement s'estomper sans disparaître totalement.
La bouche est incroyablement vivace mais sans agressivité, il faut dire que la matière est d'une sacrée densité. Le vin est long et termine avec des amers magnifiques qui prolongent le plaisir, dans quelques années ça va être dantesque!! Imaginez les Noëls de M!!! Personnellement je me régale. La copine qui est avec nous reconnaît le domaine et même la cuvée. Elle est sommelière !! Elle ne cale que sur le millésime tant il est surprenant de pouvoir penser 2015 avec cette vivacité. Elle trouve d'ailleurs le qualificatif qui lui sied à merveille : c'est un vin blanc électrique !!!
Bonne journée
R
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yves Zermatten, PtitPhilou, dt, bertou, breizhmanu, romu, Garfield, Vesale
21 Jui 2020 12:11 #735

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19535
  • Remerciements reçus 3076

Réponse de mgtusi sur le sujet Domaine Richard Leroy - Les Rouliers 2015

Bonjour à toutes et à tous
Hier soir chez Stéphane M des Mauvaises Herbes chouette moment entre amis. Je demande au maître des lieux si je peux apporter un canon pour l'apéro. Pas de soucis

R


Mallarmé ?

Ca ne m'ėtonnerait pas d'un bibliophile comme toi !
Michel
21 Jui 2020 12:39 #736

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4373
  • Remerciements reçus 1278

Réponse de HERBEY 99 sur le sujet Domaine Richard Leroy - Les Rouliers 2015

Tu ne crois pas si bien dire Michel, Mallarmé a étudié au Lycée impérial de Sens, en face de notre maison, désormais c'est le collège Stéphane Mallarmé et un ami a racheté la maison des parents Mallarmé!! Non là c'est Stéphane Majeune, ex vigneron en Auvergne, domaine de Peyra, il est maintenant restaurateur et c'est une table dans le registre bistronome. On se régale sans se ruiner, une adresse hautement recommandable
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yves Zermatten, dt
21 Jui 2020 13:06 #737

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84273
  • Remerciements reçus 10306
Les amis, c'est la vie !

CR: Domaine Richard Leroy, Vin de France, Les Noëls de Montbenault, 2013



Oliv
Robe grisonnante à peine teintée.
Nez réduit à mort, même pour moi qui ai fait mes preuves niveau redoxotolérance, du grillé jusqu'à la sardine des punks à chien !
Mais là, didjiou, c'est littéralement redoutable, les senteurs passant du pop corn jusqu'à un côté verdâtre et vaseux humide tellement dominant que ça frôle le lacrymogène !
La bouche est brutale de tension, sur une trame citronnée ultra tonique et froide qui s'abime dans l'aridité.
Finale citronnée ultra salivante mais aux allures de vierge de fer pour le palais.
Illisible.
Et à ne pas mettre entre toutes les dents !

Jean-Paul B
Si vous voulez vous amuser dans une dégustation à l'aveugle, servez ce Noëls de Montbenault 2013. Effet garanti, tout le monde partira sur un chardonnay de vigneron ayant eu la main plus que lourde sur la réduction. Sur un magnum, il est possible que certaines dents se déchaussent. Le lendemain soir, c'était mieux / moins pire, mais tout de même parfaitement monolithique.
Un chenin atypique. ::dance::

Le teckel
Certes assez monolithique dans son expression grillé/réduit, il ne m'a pas déplu. J'ai d'abord ressenti une certaine souplesse mais dès la seconde gorgée, c'est effectivement l'acidité tranchante et citronnée qui a dominé une matière un peu "faiblarde". En tout cas, le chenin est absolument indétectable. C'est bon quand même.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, totolouga, Moriendi, LLDA, Fredimen
11 Oct 2020 11:42 #738

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3609
  • Remerciements reçus 1295
CR: Domaine Richard Leroy, Vin de France, Les Noëls de Montbenault, 2009

Bouteille ouverte au débotté, pour le plaisir, ça faisait bien longtemps que je n'avais eu le plaisir d'y goûter. Et une pensée à Richard Leroy, vigneron très attachant,passionné qui a marqué mon parcours d'amateur comme nombre d'entre nous.

Joli bouchon, légèrement imbibé.
Robe or, dorée, aux bords cuivrés.
Le nez est de suite expressif, corbeille de fleurs et de fruits jaunes, épices. Complexe.
Bouche équilibrée, belle acidité mûre, portée par une matière de premier ordre, c'est délicieux et tient bien au fil des jours, avec une petite oxydation qui apparaît au deuxième jour. Jolie longueur. Pas d'alcool en finale, en tout cas, je n'en ai pas ressenti, c'est un très joli Noëls de Montbenault, à point.
J'essaierai de goûter un Nourrissons du même millésime, ça doit être bien aussi (si beau à sa sortie).
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, bibi64, DUROCHER, leteckel, LLDA, Fredimen
11 Oct 2020 15:18 #739

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 770
  • Remerciements reçus 711
Bu ce WE les CR: Noëls de Montbenault 2013 de Richard Leroy
Robe : paille clair, citron, jeune
Nez : sur la cidre à la poire, de pomme verte, avec une touche presque fermentaire; note de réduit, presque de pétard mais qui s'estompe au bout d'une 1/2 journée de bouteille. Le nez fait très jeune. Me fait penser au nez d'un macabeu.
Bouche : attaque sur une acidité mordante, bouche très saline/presque salée d'ailleurs. On croirait parfois mordre à pleines dents dans un citron mais le vin n'est pas qu'acidité, il possède de l'ampleur. Très tendu, droit, sans compromis, il persiste longtemps. Accord réussi sur des ... huîtres!
Conclusion : Très bien++ Vin à forte personnalité, droit, qui marque la bouche par une acidité et une salinité très marquées. Chenin austère, à l'opposé du style de Chidaine me semble-t-il, mais j'aime beaucoup les deux.
David Chapot.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex, matlebat, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, f.aubin, Papé, LLDA, Damien72
13 Déc 2020 22:06 #740

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1790
  • Remerciements reçus 856
CR: Domaine Richard Leroy - Les Noëls de Montbenault - 2010

Bouteille servie à l’aveugle juste après un CM 1er cru Caillerets de Ramonet

Avec Ramonet on était au 15eme sous sol et là on est projeté tout en haut de l’empire state building

Waou
Il y a tout dans ce vin
Un nez puissant et complexe, fruits jaunes, fruits blancs, agrumes, notes finement grillées
La bouche est d’une construction incroyable
Ça part dans tout les sens
Un feu d’artifice
C’est long... interminable
Un équilibre magistral
Immense vin et certainement un des plus grands blancs que j’ai eu la chance de croiser

Impossible de mettre un autre blanc derrière ça.
Samuel
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, HERBEY 99, bertou, breizhmanu, Moriendi, bibi64, supervedro, f.aubin, Papé, sebus, leteckel, Boubzou, Damien72, Kiravi, Garfield, Vesale, Lucas PGL, Paca72
20 Déc 2020 18:52 #741

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1790
  • Remerciements reçus 856

Réponse de Psylo sur le sujet CR: Domaine Richard Leroy - Savennières - 2016

CR: Domaine Richard Leroy - Savennières - 2016

Bouteille ouverte sans préparation particulière
De suite le nez est très ouvert sur la pomme, les herbes coupées, le tilleul, un côté oxydatif que l’on peu trouver sur certains champagnes et des agrumes
La bouche est à l’attaque sur ces notes oxydadives, puis le vin est porté par une trame acide qui élance sur une finale très longue avec un mélange d’agrumes et de coing
C’est vraiment complexe et d’une gourmandise telle que les verres se sont vidés à vitesse grand V
Ouf j’ai eu le temps d’avoir un deuxième verre tout aussi bon
Excellent vin
Samuel
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, Marc C, bertou, Moriendi, bibi64, FloLevBen, Papé, penmoalic, Gerard58, Damien72, Garfield
26 Déc 2020 21:15 #742

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1872
  • Remerciements reçus 1167
CR: VdF "Les Rouliers" 2008 - Domaine Richard Leroy

Bouteille bue hier soir et que je termine en écrivant ces quelques lignes.
La robe est dorée et laisse imaginer un vin évolué. Le nez évoque effectivement des notes d'évolution assez marquées avec de la cire, des notes de miel de fleurs, de tilleul. La bouche est en revanche impressionnante sans oxydation exagérée. Je perçois une grosse matière (peut être quelques grammes de sucres résiduels) avec un bel équilibre et une sensation de gras. Longue finale fraiche avec beaucoup de relief et une acidité saline du plus bel effet.
Un vin déroutant mais assurément intéressant. Il me semble prêt à boire.
Très bien
Denis
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Psylo, Papé, Damien72
16 Jan 2021 19:37 #743

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5525
  • Remerciements reçus 4556

CR:
Domaine Richard Leroy - Vin de France Chenin Les Rouliers 2010
Dîner en tête à tête avec le fiston hier soir.
Au menu : rouleau de poulpe/scampis/nori, raviole de volaille/foie gras/bouillon (NDLR : bouillon de bœuf corsé d’une délicatesse et d’un équilibre gustatif « hors normes ») , poularde jaune/légumes/sauce au vin jaune, Wek de poularde/ris de veau/ventrèche.
Le bouchon est de grande qualité, juste imbibé sur un ou deux millimètres.
La robe paraît étonnamment jeune, d’une belle teinte or brillant, un vrai régal pour les yeux.
D’emblée, un nez très engageant sur les fruits blancs (poire fraîche et juteuse), la gelée de coing, petite note grillée et épicée.
La bouche va confirmer et amplifier les impressions visuelles et olfactives.
Un équilibre d’école avec un mariage idéal entre richesse et tension, le vin est à la fois large et long, avec ses belles notes gourmandes de fruits blancs.
Très grande longueur jusqu’à la finale dynamique à la rétrolfaction savoureuse qui évoque tantôt les épices, le citron confit ou la gelée de coing.
Grand, très grand Chenin, à maturité.
Au Panthéon des Chenin que j’ai croisé depuis de nombreuses années !
Excellent.

Olivier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex, Gilles T, Galinsky, jean-luc javaux, Gibus, HERBEY 99, breizhmanu, Moriendi, bibi64, Vaudésir, DUROCHER, Nicolas Arlicot, Psylo, vivienladuche, LucB, Papé, leteckel, Damien72, ysildur, Pinardo, Fredimen, Kiravi, Garfield, Vesale, Laurent V., Paca72
06 Fév 2021 06:49 #744
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3038
  • Remerciements reçus 2628

Réponse de bertou sur le sujet CR: Richard Leroy - VDF Les Rouliers 2015

Bu lors de cette soirée.

CR: Richard Leroy - VDF Les Rouliers 2015
Nez de bonne intensité, un peu diffus. Il propose quelques notes un peu oxydatives sur la pomme blette et la noisette, mais aussi un peu réductive sur la pierre à fusil. Sinon, le fruit est mûr sur le citron confit, abricot, légère pâte de coings, pointe d'épices (cannelle), fumé. Il y a un très joli volume dans ce vin. Ce n'est certes, pas très nuancé, mais c'est profond par contre.
Bouche assez puissante avec une attaque assez ample et puis l'acidité énorme tranche dans la matière. Je ne m'attendais pas à une acidité aussi haute vu le nez. C'est tout en longueur et la matière ne faiblit pas. Elle accompagne la structure tout au long de la dégustation. C'est baroque ! Énorme longueur avec une belle sapidité. Côté peau de raisin.
Excellent, mais il faut aimer l'acidité. Je ne sais pas par contre, comment ce vin va évoluer. Et je ne pourrai pas savoir, car c'était ma seule bouteille.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, matlebat, Marc C
13 Avr 2021 09:01 #745

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 332
  • Remerciements reçus 1112
CR: Richard Leroy - VDF Les Noels de Montbenault 2015

Bu ici

Garfield:
Robe très claire, nez sur les fruits jaunes mûrs et une petite patine qui me rappelle le Ganevat Grand Teppes 10 bu l’année dernière, on est plusieurs à partir sur un chardo jurassien avec un peu d’âge, d’autant qu’en bouche on a une superbe tension, avec une acidité très salivante et ces arômes de fruits bien mûrs qu’on retrouvait au nez. Bon, c’est bien raté niveau localisation et cépage, à posteriori on retrouve certains marqueurs du chenin qui auraient pu nous orienter (un petit air de ressemblance avec le domaine du Collier dans l’aromatique). Aucune déviance, aucune note qui aurait pu nous orienter vers un vin sans soufre en revanche, c’est droit, précis, de la belle ouvrage. Très bien +

Vésale:
Un vin déroutant au départ qui nous aura fait faire un joli tour de France des erreurs!
Le nez est sur les fruits jaunes patinés, quelques notes finement grillées, une sensation fraiche, on part initialement sur un chardo du Jura (influencés par l'origine de l'apporteur?!), puis chardo d'ailleurs, puis finalement on évoque une parenté avec le collier pour attérir sur le Chenin...plus le vin s'aère (et/ou plus on obtient d'information sur sa provenance?) et plus les marqueurs aromatiques semblent se préciser...la bouche est d'un équilibre superbe avec une acidité d'école, un peu de gras pour la gourmandise, une belle longueur, de fins amers se montrent au réchauffement,
Très bien+
Nb: re gouté le soir, plus aucun doute possible sur le cépage tant il semble évident

Leteckel:
Quand j'entends tout le monde s'orienter immédiatement en Jura, je souris interieurement. Mais en même temps, à l'ouverture de la bouteille le matin, ce fût exactement ma première impression : ça fait bien Jura cette affaire là.
Joli vin, bien tendu, avec un bon niveau d'acidité mais avec du fruit jaune mûr qui donne à l'ensemble un sentiment d'équilibre.
Pour moi, un bon vin, pas très complexe, et qui vaut, sur cette bouteille, tout juste son excellent prix caviste (39 €) vs le marché gris. Vous l'aurez compris, personnellement un peu déçu...
Guillaume
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, matlebat
13 Avr 2021 10:40 #746

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1874
  • Remerciements reçus 1050
CR: Domaine Richard Leroy, Anjour Blanc, Les Noels de Montbenault 2002

Ouvrir à l'aveugle une des plus belles bouteilles potentiellement produites en Anjou (avant que cette cuvée devienne un Vin De France) impose un petit cérémonial rigolo. Chaussette sur la bouteille, je parle d'autre chose et j'attend que les nez se plongent dans ce liquide doré intense (si, si couleur "doré intense" selon ma voisine). Et le silence se fait. On peut commencer.Matière, extrait sec, seront les mots du moment. On pourrait presque tenter de palper en bouche des morceaux de vin tellement celui-ci a développé avec le vieillissement une trame profonde et vibrante. La filiation avec la coulée de Serrant 1995 nous parait évidente, avec un supplément d'âme ici.

Fichier attaché :

Ouvert avec un ami qui m'avait offert la BD des Ignorants où Richard Leroy est un des protagonistes, nous tentons de profiter de ce moment où la pointé épicée (gingembre) relève l'encaustique et le petit côté coing/pomme verte devenu diaphane avec le vieillissement.

Le vin blanc sec de 2021 à ce jour, pour sûr. 19/20.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, letournaisien, HERBEY 99, bertou, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Psylo, tomy63, Oyaji-sama, Papé, Blog, Damien72, éricH, Garfield, Vesale, Lucas PGL, Chaccz, Sullie
18 Avr 2021 20:18 #747

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck