Nous avons 844 invités et 17 inscrits en ligne

Domaine François Cotat, Sancerre

  • Messages : 8003
  • Remerciements reçus 884

hyllos a répondu au sujet : Re: François Cotat, les 2013

À mon avis l'absence de filtrage, collage et surtout de débourbage explique beaucoup.

Le soufre, tout le monde à sa petite opinion dessus, alors que je pense que c'est un élément particulièrement difficile à évaluer en dégustation.
#991

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 177
  • Remerciements reçus 1

Renzo a répondu au sujet : Re: François Cotat à Sancerre

François Cotat ne filtre pas ses blancs?? :S
J'aurais pas dit....

Bon certes je ne suis pas une "pointure", mais j'aurais volontiers fait partie des gens qui pensent qu'il a la main lourde avec le SO2. Je trouve à ses vins un profil étriqué filtré/soufré qui n'est pas franchement à mon goût. Puis les robes en jeunesse font qd même pas mal éclaircies au soufre...personne ne trouve ?
Tout élément de réfutation de mes propos est le bienvenu. (:P)

Rémi
#992

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8003
  • Remerciements reçus 884

hyllos a répondu au sujet : Re: François Cotat à Sancerre

Non, François ne colle pas et ne filtre pas, c'est même marqué dessus à droite de l'illustration... il ne fait rien en fait, il y a deux soutirages, je crois.

Et bien moi, j'avoue que je n'ai jamais trouvé ses vins soufrés ni ne comprend ce qu'on appelle "éclaircies au soufre"... le soufre ne décolore pas, à ma connaissance. On n'a pas non plus les odeurs d'allumette qui peuvent marquer ce soufre...

Je n'ai aucun doute sur le fait qu'il n'y a pas beaucoup de soufre dans ses vins puisqu'il m'a lui-même donné ses chiffres (bien qu'il ne soit pas amateur d'analyse, il n'en fait quasiment jamais, mais je crois me rappeler qu'il a dit en faire pour suivre seulement ce paramètre). Il est donc clair pour moi et sans débat. il est plutôt dans la moyenne basse d'usage du soufre.
#993

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20014
  • Remerciements reçus 801

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: François Cotat à Sancerre

un profil étriqué peut s'expliquer par d'autres paramètres que le soufre en jeunesse, les longs elevages réducteurs notamment, faut arrêter d'en voir partout.
#994

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2399
  • Remerciements reçus 1137

GILT a répondu au sujet : CR:François Cotat - Sancerre - Les Monts Damnés 2011

CR:François Cotat-sancerre- Les Monts Damnés 2011

bouteille aérée et carafée 2 heures.

La robe est d'un beau jaune doré .
Le nez est discret et se base essentiellement sur les agrumes et des notes minérales.
la bouche marie avec grâce douceur et tension; c'est d'une belle longueur.Du citron,des fruits jaunes, des notes minérales apportent une belle complexité à ce vin.
Je craignais ce vin trop jeune et un peu mutique;j'ai le plaisir de rencontrer un grand vin.
Excellent.

Cordialement.

Gilles
#995

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7043
  • Remerciements reçus 5055

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Sancerre – François Cotat – La Grande Côte – 1996

Sancerre – François Cotat – La Grande Côte – 1996

Bue lors d'une magnifique dégustation relatée ICI

Bouteille ouverte pendant une heure puis carafée pendant deux petites heures.
La robe oscille entre paille et or.
Puissant et complexe, le nez embaume d’arômes exotiques, notamment le litchi, bien complétés par de belles notes de bourgeon de cassis et d’autres crayeuses ou encore citronnées.
D’une superbe harmonie, par sa chair fruitée aux notes toujours crayeuses, son amplitude, sa finesse et sa fraîcheur, la bouche est aussi dotée de quelques sucres résiduels (12 à 15 g ?) qui étonnent car il ne s’agit as d’une « cuvée spéciale ».
Un vin classieux sans esbroufe que l’on place facilement en Alsace, sur un riesling ou un pinot gris.
Excellent (+)
Il marche côte à côte avec des rougets au citron, sans que ni l’un ni les autres ne se dérangent. C’est cependant sans doute l’accord le moins réussi de la dégustation, peut-être en raison des sucres résiduels inattendus.

Jean-Loup
#996

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18763
  • Remerciements reçus 2289

mgtusi a répondu au sujet : CR: Sancerre – François Cotat – Les Monts Damnés 2013

CR: Sancerre – François Cotat – Les Monts Damnés 2013

J'avais une furieuse de goûter les sancerres de François Cotat ; cette bouteille a donc été ouverte le 31 décembre au matin.

Pour ne pas trop boire le soir (nous avions un programme chargé), j'ai prélevé deux verres le midi. Je m'attendais à un vin mutique, que nenni ! Le nez est plutôt ouvert sur la pêche et les herbes aromatiques. Grande pureté en bouche avec beaucoup de matière, de la tension. Ca goûte très sec. Le sauvignon s'exprime avec beaucoup de discrétion. J'aime beaucoup.

Le soir le vin se montrera un bon compagnon sur le carpaccio de saint-jacques.

Un grand vin sans aucun doute.

Michel
#997

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7043
  • Remerciements reçus 5055

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Sancerre – Domaine François Cotat – Les Culs de Beaujeu – 2005

CR: Sancerre – Domaine François Cotat – Les Culs de Beaujeu – 2005

Bouteille bue lors d'un superbe apéritif plein de surprises commenté ICI

La robe hésite entre paille et or.
Le nez puissant attire immédiatement par ses arômes minéraux de pétrole noble et un côté « gréseux » qui se rapproche du fumé, sur un fond de fruits exotiques très mûrs. Bien que le vin ait été carafé pendant deux heures, le nez ne cessera d’évoluer à l’aération dans le verre, les hydrocarbures se fondant parfaitement avec les arômes exotiques aboutissant à une remarquable complexité olfactive.
La bouche est ronde, très ample, enrobée d’un léger gras qui provient indéniablement d’un peu de sucres résiduels. Le match entre la minéralité et les fruits exotiques se poursuit avec, à l’inverse du nez, ceux-ci qui apparaissent en premier et celle-là qui s’affirme en finale. La persistance superlative est plus sur la fraîcheur.
L’accord avec le très fin gravlax de saumon « Anne-Sophie Picq » fait maison est réussi mais sur un carpaccio de coquilles Saint-Jacques à la « poudre des Alizés » (très belles épices) que le vin prend encore plus de volume (si c’est possible ? Si, c’est possible) tout en conservant son élégance intrinsèque.
Excellent et Excellent (+) avec le carpaccio.

A l’aveugle j’étais bien entendu parti sur un grand Riesling, et pourtant je commence à connaître un peu les vins de François Cotat … grâce à Claude.

J'ai autant aimé que Luc (en septembre 2016, voir page 32 de ce fil), et plus que Jean-Luc et Eric, même si cette bouteille, contrairement à la leur, ne s'est pas du tout montrée sous un aspect classique.

Jean-Loup
#998

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2021
  • Remerciements reçus 355

daniel popp a répondu au sujet : CR: Sancerre – Domaine François Cotat – Les Culs de Beaujeu – 2005

Bonsoir Jean-Loup,

"un léger gras qui provient indéniablement d’un peu de sucres résiduels".

le rapprochement des deux, ou plutôt la cause en effet des deux (l'impression de gras venant du sr), m'interroge. Qu'est-ce que tu entends par là ?

Daniel
#999

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7043
  • Remerciements reçus 5055

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Sancerre – Domaine François Cotat – Les Culs de Beaujeu – 2005

Bonsoir Daniel,

en fait je pourrais faire ce rapprochement plutôt par association des contraires (ce qui pour un matheux comme moi est une hérésie :evil:)
Un vin peut être sec au sens d' "absence de sucre" et dans le cas contraire il y a plus ou moins de SR.
Un vin peut aussi être sec au sens de "droit, tendu" et dans le cas contraire il y a de la rondeur et souvent du gras.

Mais je préfère le faire par association directe : je trouve une certaine analogie sur le toucher de bouche entre les sensations de gras et de sucré.

Voilà, peut-être que mon explication ne conviendra pas aux puristes mais c'est la mienne ! ;)

Amitiés oenophiles,
Jean-Loup
#1000

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1195
  • Remerciements reçus 845

Gerard58 a répondu au sujet : CR: Sancerre – Domaine François Cotat – Les Culs de Beaujeu – 2005

Ton explication n'est peut-être pas "puriste" mais elle est intelligible.
L'impression de SR chez Cotat est fréquente et n'exclut pas une tension certaine, donc pas de lourdeur.
Bien sûr la cuvée Paul est à part.

Gérard
#1001

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2021
  • Remerciements reçus 355

daniel popp a répondu au sujet : CR: Sancerre – Domaine François Cotat – Les Culs de Beaujeu – 2005

Salut Jean-Loup

Il ne me reste plus qu'à ouvrir un Cotat pour tester ta grille de lecture ! Ce qui me titille un peu, ou plutôt qui n'est pas vraiment en résonance avec ce que je ressens, c'est comment tu échelonne ton association des contraires. Pour moi, l'inverse du "gras" tendrait plutôt plus vers la maigreur que vers le sec, donc sur une échelle de densité de la texture ; alors que l'impression de "sec"repose sur la quantité de sucre, soit une échelle d'une autre nature, me semble t'il. Il manque bien sûr un troisième compère : l'acidité et la tension qu'elle procure, jetant peut être une passerelle entre les deux, car devant l'impression globale, synthétique et souvent paradoxale du ressenti, les mots s'effacent...

Daniel
#1002
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7043
  • Remerciements reçus 5055

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Sancerre – Domaine François Cotat – Les Culs de Beaujeu – 2005

Oui, Daniel, encore une fois mon explication avec les contraires n'est pas fameuse. Je vais donc m'en tenir à mon explication d'analogie en termes de toucher de bouche, et pas de saveurs puisque le sucré est une des quatre saveurs de base, ce que n'est pas le gras.

Jean-Loup
#1003

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 192
  • Remerciements reçus 94

cozzano a répondu au sujet : CR: Domaine François Cotat, Sancerre, Caillottes 2010

CR: Domaine François Cotat, Sancerre, Caillottes 2010

C'est une bouteille dont je me suis refusé à ouvrir de nombreuses années.
On avait une soirée Loire avec des amis, alors j'ai demandé à mon ami Hyllos si il était propice ainsi que des conseils sur l'ouverture. Merci Mathieu encore comme d'habitude tu assures!

Bouteille décantée 4h avant

Au nez, c'est très précis on est sur des arômes de fleurs blanches et de citron.
En bouche, c'est tout ce que j'aime chez Cotat, c'est précis, traçant, sans opulence juste ce qu'il faut avec une longueur superbe. On a une bonne persistance saline avec une finale franche.

A noté que ce coté traçant sur cette cuvée s'explique aussi sur le fait que l'on est sur des parcelles avec davantage de pierres calcaires, mais sur un superbe coteau au sol peu profond.



Une bouteille qui est donc superbe en ce moment mais qui pourra bien entendu passer quelques années en cave, on connait la maison heinB)
89/100

Notes 50/100= vins oenologiquement défaillants.
Notes entre 70 à 84/100= vins insatisfaisants.
Notes entre 85 et 86-87/100= Bons Vins
Notes entre 87 et 89/100= Très bons vins
Notes entre 90 et 95/100= Excellents vins
Notes entre 96 et 100/100= Vins Exceptionnels.
#1004

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1195
  • Remerciements reçus 845

Gerard58 a répondu au sujet : Domaine François Cotat (Sancerre)

CR: Domaine François Cotat Sancerre - Caillottes 2015

Ça peut paraitre "infanticide", mais cette cuvée de Cotat est sans doute celle qui peut bien se goûter jeune.
Goûtée au domaine peu après la mise, le vin n'était pas encore en place mais c'était d'un charme et d'une gourmandise superbes.
Bu à l'apéro, le vin semble moins expansif d'emblée aujourd'hui. Il mettra quelques minutes à révéler des arômes de fleurs blanches d'une grande délicatesse. La bouche est précise, "traçante" comme le dit précédemment. C'est droit, aérien, et d'une grande longueur. Du fruit sec, amande, apparait quand le vin se réchauffe.
La finale est légèrement iodée et très salivante.
Sûrement plus complexe dans quelques années, mais tellement bon déjà.

Gérard
#1005

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7043
  • Remerciements reçus 5055

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Domaine François Cotat – Sancerre – Les Monts Damnés – 2001

CR: Domaine François Cotat – Sancerre – Les Monts Damnés – 2001

Bue lors d'une dégustation de grandes cuvées de Sancerre blancs relatée ICI

Le terroir est donc le même que celui du Clos de la Néore, sur des terres blanches, les vignes sont également très vieilles, et l’intervention en cave minimaliste (levures indigènes, soutirages au minimum, pas de collage ni de filtrage, mais du sulfitage). La différence principale est le contenant pour l’élevage : des tonneaux de plusieurs vins.

Le nez étonne par sa puissance, sans doute le plus intense de la série. Il montre d’abord un peu de réduction ; je sais qu’il vaut mieux carafer longuement les vins de François Cotat mais je n’en disposais pas et l’aération en bouteille ouverte de heures n’aura pas suffi :( . C’est donc dans le verre que nous avons aéré ce vin au maximum, dont le nez apparaît furieusement chablisien :o : croute de fromage, pierreux, terreux, truffe, le tout sur un fond de fruits blancs et d’épices, quelle belle complexité !
En bouche, l’équilibre est somptueux : la rondeur parfaite, l’acidité qui propulse une matière encore riche, un toucher à la fois fin et au grain serré, tout y est ! La longueur superlative est ponctuée d’une finale sapide et salivante…
Le voilà le grand vin à son apogée !
Excellent

Jean-Loup
#1006

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2352
  • Remerciements reçus 1494

matlebat a répondu au sujet : CR: Domaine François Cotat – Sancerre – Les Monts Damnés – 2007

Bonjour à tous,



CR: Sancerre, François Cotat Mont Damnés 2007 : Un nez fin, complexe, de citron, pamplemousse, puis plus reine claude, note de buis, acacia, pointe fumé tourbé, fond terpénique pétrole assez marqué, j'aime neaucoup. La bouche est droite, à la matière soyeuse voir onctueuse, belle densité, soutenu par la fraicheur, c'est droit et gourmand mais élégant et classe, sur le pamplemousse, la reine claude, le cédrat, note de buis d'acacia, fond terpénique pétrole, puis fumé tourbé, et pointe craie. La finale est fraiche, puis large, ample, belle empreinte onctueuse, et belle persistance dans un profil sur l'amertume classe de pamplemousse, de cédrat, de quinquina presque, note buis acacia, fond pétrole et un côté crayeux, savon, en retour très élégant. Excellent 94 (17,5), à part le bouchon de cire qui s'émiette en maculant la table...Grrrr. La meilleure des trois et bon qualitatif énorme depuis la dernière en 2013 !

Amicalement, Matthieu
#1007

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11830
  • Remerciements reçus 1848

jean-luc javaux a répondu au sujet : Domaine François Cotat – Sancerre – Les Monts Damnés – 2007

Merci Matthieu.
C'est intéressant de savoir que cela change... et qu'on peut commencer à boire les 2007.
En tout cas Monts Damnés.

jlj
#1008
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: matlebat

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7043
  • Remerciements reçus 5055

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Vin de Table – Domaine François Cotat – Cuvée Chavignol – Rouge - 2009

CR: Vin de Table – Domaine François Cotat – Cuvée Chavignol – Rouge - 2009

Bue lors d'une "battle" relatée ICI

Robe assez claire, parée de beaux reflets roussis.
Nez très intense et enchanteur, d’une belle complexité, combinant des arômes classiques de griotte et d’autres plus inattendus comme la fraise, le chocolat et même des notes florales. L’ensemble évoque le style Reynaud !
La bouche est fondue et épanouie, d’un équilibre magnifique, sur un fruité pur et suave, d’une grande fraîcheur apportée par une acidité sous-jacente et d’une persistance remarquable.
Qu’est-ce que c’est bon ! Le vin de la soirée.
Très Bien ++

Jean-Loup
#1009

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8003
  • Remerciements reçus 884

hyllos a répondu au sujet : Domaine François Cotat – Sancerre – Les Monts Damnés – 2007

jean-luc javaux écrit: Merci Matthieu.
C'est intéressant de savoir que cela change... et qu'on peut commencer à boire les 2007.
En tout cas Monts Damnés.

jlj


Caillottes et Culs de Beaujeu également. Et c'est vrai que le vin commence à bien se réveiller.
#1010
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jean-luc javaux

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19
  • Remerciements reçus 1

Placeronde a répondu au sujet : CR: Domaine François Cotat, Sancerre, Grande Côte 2015

CR: Domaine François Cotat, Sancerre, Grande Côte 2015
Bouteille ouverte, et dégustée dans la foulée.
Le vin est riche non pas en sucre mais en matière et surtout en alcool, on est très loin du plaisir habituel procuré par les bouteilles de ce vigneron .
Je l'ai sans doute ouverte beaucoup trop tôt, mais dans ce millésime chaud il me semble que le vin ne devrait pas devenir grand avec les années.
Une déception, une fois n'est pas coutume, sur cette belle cuvée que j'apprécie tant par ex sur le millésime 2005.
Éric

Eric
#1011
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8003
  • Remerciements reçus 884

hyllos a répondu au sujet : Domaine François Cotat, Sancerre, Grande Côte 2015

C'est clairement trop tôt et il aurait sans doute fallu Le carafer.

Je pense que c'est vendre un peu la peau de l'ours qu'affirmer que ça ne sera pas grand. Les vins de Cotat sont suprenants au vieillissement. D'autant que 2015 est quand même vraiment pas mal.

Après, il faut aussi considérer que les vignes sont jeunes. En 2015, à mes yeux, la cuvée a encaver c'était Culs de Beaujeu.
#1012
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Gerard58

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2399
  • Remerciements reçus 1137

GILT a répondu au sujet : Domaine François Cotat, Sancerre, Grande Côte 2015

Je pense qu'il faudra parler de cette bouteille dans 10 ans.
C'est clairement un infanticide que d'ouvrir cette bouteille : l'équilibre n'est forcément pas là ( alcool,..).
Un peu de patience car je pense que ce sera une trè bonne bouteille.

Cordialement.

Gilles
#1013

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8003
  • Remerciements reçus 884

hyllos a répondu au sujet : Domaine François Cotat, Sancerre, Grande Côte 2015

GILT écrit: Je pense qu'il faudra parler de cette bouteille dans 10 ans.
C'est clairement un infanticide que d'ouvrir cette bouteille : l'équilibre n'est forcément pas là ( alcool,..).
Un peu de patience car je pense que ce sera une trè bonne bouteille.


Je suis quand même assez d'accord. Autant sur les 2011 ou 2013 on aurait pu avoir des doutes légitimes autant sur 2015, j'ai beaucoup moins d'interrogations.
#1014

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1846
  • Remerciements reçus 1001

dt a répondu au sujet : Domaine François Cotat, Sancerre, Grande Côte 2015

Je partage nettement l'avis d'hyllos. Il suffit de goûter un monts damnés 2003 aujourd'hui pour se rendre compte que la sensation initiale de richesse (ou d'alcool) peut se fondre avec le temps...

Denis
#1015

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19
  • Remerciements reçus 1

Placeronde a répondu au sujet : Domaine François Cotat, Sancerre, Grande Côte 2015

Merci de vos avis, je vais attendre sagement pour en ouvrir une seconde.
Eric

Eric
#1016

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26068
  • Remerciements reçus 917

Luc Javaux a répondu au sujet : Domaine François Cotat, Sancerre, Grande Côte 2015

C'est bien possible tout ça, mais personnellement, je n'achèterais jamais un vin que je déguste déséquilibré sur l'alcool, en espérant que l'équilibre revienne comme par magie au vieillissement.
#1017

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8003
  • Remerciements reçus 884

hyllos a répondu au sujet : Domaine François Cotat, Sancerre, Grande Côte 2015

2015 n'était pas globalement déséquilibré mais 2011 oui, avec des marqueurs de sous maturité en même temps. Quant à 2003, n'en parlons pas et c'est pourtant superbe.
#1018

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1846
  • Remerciements reçus 1001

dt a répondu au sujet : Domaine François Cotat, Sancerre, Grande Côte 2015

Luc,
Les grands Chateauneuf peuvent avoir un côté alcooleux en jeunesse et l'alcool se fond au vieillissement. Sur les grands Chavignol, c'est pareil :)

Denis
#1019

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 676
  • Remerciements reçus 154

Laurent Chénier a répondu au sujet : Domaine François Cotat, Sancerre, Grande Côte 2015

A noter qu'il y a entre 3 et 5 g de sucres résiduels dans les 2015 (sauf dans Les Caillotes), ce qui peut perturber le dégustateur. Pour avoir également goûté de vieux Sancerre de François Cotat dans des millésimes comparables (1989 par exemple), je suis d'accord avec les précédents intervenants pour dire qu'il n'y a pas de quoi s'inquiéter. Mais à ne pas ouvrir avant au moins 10 ans je pense...

Cordialement,

Laurent
#1020

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck