Nous avons 829 invités et 15 inscrits en ligne

Domaine François Cotat - Sancerre

  • Messages : 21556
  • Remerciements reçus 48

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: François Cotat à  Sancerre Les Monts Damnés 2004

CR: Les Monts Damnés 2004 - François Cotat

Une bouteille bue trop jeune et qui a un beau potentiel.

Le nez est actuellement sur des notes végétales allant des feuilles de cassis au foin.
La bouche, sur les mêmes saveurs, est équilibrée, ample et longue...

Je pense que ce vin sera très beau dans quelques années ;)

Cordialement,
Thierry
#61

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : CR: François Cotat à  Sancerre : les 2006

Les vins de François Cotat en 2006

Sancerre : François Cotat Chavignol Jeunes Vignes 2006 : 15/20
Emanations de fruits blancs (poire au sirop), de pipi de chat, de fromage de chèvre, de miel, de fleurs : un beau pactole aromatique signé Sancerre.
Bouche tout en amabilité, doucereuse (sucre résiduel léger). Une certaine indolence n’empêche pas un prolongement tout à fait correct

Sancerre : François Cotat Les Monts Damnés 2006 : 15,5/20
Senteurs de fleurs, de miel, de tisane, de groseille à maquereau, de buis.
Force minérale et une relative chaleur pour une bouche prometteuse, longue.

Sancerre : François Cotat La Grande Côte 2006 : 16,5/20
Aspect un brin plus végétal (petit pois) ; fruits blancs, citron.
Bouche d’une remarquable sveltesse, austère, crayeuse ? Evidence et fraîcheur, naturel magnifique.

Sancerre : François Cotat Les Culs de Beaujeu 2006 : 15,5/20+
Profil fruité (pomme, poire), exotique (ananas) avec des notes complémentaires de tilleul, de citron ; fromager (citron lacté, crottin de Chavignol).
Bouche faisant particulièrement tassée, en attente, légèrement caramélisée en raison d’un élevage manifestement plus appuyé.

Des vins déjà étonnamment accessibles, pour une fois.
#62

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7975
  • Remerciements reçus 847

hyllos a répondu au sujet : Re: François Cotat à  Sancerre : les 2006

Je ne sais pas si vous avez la même impression que moi, mais je trouve les vins de Cotat en dégustation l'année du millésime toujours très décevants. Je ne commence à retrouver leur puissance qu'après 10 ans.
#63

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: François Cotat à  Sancerre

Hyllos,

Ma mini-conclusion stipulerait presque le contraire

Des vins typés, de garde
#64

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7975
  • Remerciements reçus 847

hyllos a répondu au sujet : Re: François Cotat à  Sancerre

Je me permets de reformuler, donc :
vous voulez donc dire que sur le millésime 2006, ils sont plus accessibles que d'ordinaire ?
(Je n'ai pas dégusté les 2006 encore, mais j'ai souvenir des 2005)
#65

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: François Cotat à  Sancerre

vous voulez donc dire que sur le millésime 2006, ils sont plus accessibles que d'ordinaire ?

Exactement:)

J'ai au passage bu hier soir un très beau Sancerre Vatan Clos de la Néore 2006, bien moins accessible en l'état ...
(le Clos de la Néore 1996 est un grand vin)
#66

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 120
  • Remerciements reçus 0

ciclista a répondu au sujet : Re: François Cotat à  Sancerre

Bonjour, ce la premiere fois que je ecris en ce forum. Je suis Italien e vive en Pescara (Abruzzo) . Avant de tout, pardon pour mon Francais, il n'est pas bon. Pour me presenter j'aime la byciclette , e le vins. J'aime experimenter tout le vins, mais aoujourdui je connais surtout le vins de ma region (Montepulciano d'Abruzzo, Cerasuolo, Trebbiano), le Brunello di Montalcino e j'aime aussi le Riesling (je vai en Allemagne plus fois l'annee pour participaer a le degustations) and aussi en peu de la region de Piedmont. Mais je voudrai connaitre mieux le vins francais , e j'ai voudrai comencer con le vins de la Loire. J'ai bu peux vins de la loire, mais le peux vins que j'ai bu m'ont montrai que j'ai choisi bien. Et est ici ma demand? Quelle est la difference entre Pascal e Fraincois Cotat? Avant j'ai lit quelque choice, ma je voudrai savoir plus. J'ai bu le monts damne 96 pascal cotat, et il etait tres bon. Merci beaucoup. Francesco
#67

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26
  • Remerciements reçus 0

Sassboit a répondu au sujet : Re: François Cotat à  Sancerre

Buon giorno,
E anchéla prima la volta che scrivo in italiano su questo forum.
François Cotat e Pascal sono cuggini. Il vino di Pascal è fatto per il suo padre Francis. François fa il vino da stesso da 10 anni.
I due vini son di un nivello molto viccino e sono molto buoni.
Cordialement.
#68

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7975
  • Remerciements reçus 847

hyllos a répondu au sujet : Re: François Cotat à  Sancerre

Je dirais que ceux de François sont quand même largement un cran au dessus.
++
#69

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 120
  • Remerciements reçus 0

ciclista a répondu au sujet : Re: François Cotat à  Sancerre

Sassboit & Hyllos, merci beaucoup pour vostre response.

Francesco
#70

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3181
  • Remerciements reçus 55

E.L. a répondu au sujet : Re: François Cotat à  Sancerre

Pensez vous que les 2006 de F.Cotat si comme le dit Laurent G dans ses notes du 10/01 ils sont plus accessibles, tiendront ils 20 ans comme on peut l'espérer des 2005???

Eric L.
Un bon repas sans bon vin c'est comme un tagada sans tsoin tsoin
#71

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7975
  • Remerciements reçus 847

hyllos a répondu au sujet : Re: François Cotat à  Sancerre

Je n'ai toujours pas goûté, mais un ami qui connaît très bien et depuis longtemps nous a dit que c'était monumental comme millésime, bien meilleur que 2005 chez lui... donc oui...
#72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19958
  • Remerciements reçus 677

enzo daviolo a répondu au sujet : CR: François Cotat Sancerre Les Culs de Beaujeu 2004

CR:
François Cotat Sancerre Les Culs de Beaujeu 2004
[size=x-small]bu sur 3 jours[/size]
Quel vin!
une découverte pour moi, j'ai été ébloui par ce sancerre comme je ne l'avais jamais été sur cette appellation.
Un vin qui transpire le terroir, minéral en diable avec en bouche un gras et une ampleur magnifique que se termine sur des notes d'agrumes acidulées qui confèrent à l'ensemble un équilibre remarquable. Un vin dont on a du mal à ne pas finir la bouteille dans l'immédiat. Très Bien +.
#73

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 773
  • Remerciements reçus 0

patrick13012 a répondu au sujet : Re: François Cotat à Sancerre

Au vu de ton CR je passe la 2ème!;)

«On distingue dans l'eau son propre visage mais dans le vin on aperçoit le cœur d'un autre.»
Patrick
#74

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 118
  • Remerciements reçus 0

dej a répondu au sujet : Re: François Cotat, Sancerre

CR: LES CULS DE BEAUJEU 1996

Robe peu intense, reflets jaunes.

Nez ouvert, complexe, (minéral, floral, arômes d'ananas, de coing, de confiture d'agrumes,....).

Bouche puissante, grasse, bien équilibrée (sucre et acidité), on y retrouve le tilleul, des notes confiturées,.... et d'une belle longueur.

Un bon vin mais le sucre résiduel peut surprendre si on n'a pas prévu un plat approprié........

Jean
#75

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19958
  • Remerciements reçus 677

enzo daviolo a répondu au sujet : CR: François Cotat Sancerre Culs de Beaujeu 2006

CR:
François Cotat Sancerre Culs de Beaujeu 2006
(en magnum)
encore un vin sancerre somptueux qui donne au sauvignon ses lettres de noblesse.
une robe jaune très claire, un nez superbe sur le citron confit, la craie.
En bouche c'est d'un gras incroyable là où l'on s'attendait à plus d'austérité en raison de son acidité ici parfaitement en équilibre avec la matière du vin.
La longueur est très belle pour ce vin encore bien jeune et qui n'avait rien de fermé. peut-être même un cran au dessus du 2004, c'est dire.
#76

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3118
  • Remerciements reçus 3

DidierT a répondu au sujet : Culs de Beaujeu 2006 François Cotat Chavignol - Sancerre

Je confirme la qualité de ce CR: Culs de Beaujeu 2006 bu hier soir, très beau nez complexe et élégant.

Effectivement l'équilibre en gras et acidité est superbe. Je me retrouve complètement dans le compte rendu d'Enzo.

Didier
#77

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1786
  • Remerciements reçus 0

Bebert a répondu au sujet : François Cotat, Sancerre Les Culs de Beaujeu 2004 (Magnum).

François Cotat, Sancerre Les Culs de Beaujeu 2004 (Magnum).
En bouche ce vin sec a les caractères d'un grand liquoreux et me rappelle de grands souvenirs de vieux Alsace doux. Etonnant et surtout excellent.

L'épouvantable suffisant. (c) PatrickEssa
#78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • marielo35
  • Portrait de marielo35
  • Visiteur

marielo35 a répondu au sujet : Re: François Cotat, Sancerre Les Culs de Beaujeu 2004 (Magnum).

Domaine François COTAT "Jeunes Vignes" 2007

Le vin est trés clair, presque transparent

Le nez évoque dans un premier temps le bourgeon de cassis mais trés vite des notes minérales, crayeuses apparaissent et "effacent" le caractère variétal du sauvignon.

En bouche c'est trés tendu, minéral en diable (on a l'impression de sucer des cailloux!!) bref ce que j'aime dans les sancerres. L'expression arômatique reste mesurée pour l'instant et la matière moins imposante que sur un mont damné ou un cul de beaujeu mais un beau Sancerre sans aucun doute permettant d'attendre "gentiment" les cuvées ci-dessus.

le vin a accompagné joliment un filet de saumon "mi-cuit" au barbecue, c'était bien!!!:)

Maxime

"Les chemins dangereux sont les seuls empruntables, il faut s'habituer au vertige..." Ingmar Bergman
#79

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: François Cotat, Sancerre Monts Damnés 2007

Salut, Maxime ...

Beaux flacons pour vous sur Montauban, non ?;)

Sancerre : Domaine François Cotat "Les Monts Damnés" 2007 - 3/7/08
DS15 - PC15 - LG14 - MS16.

(100% Sauvignon)
Une certaine verdeur aromatique : muscat, buis, craie.
Stade temporaire (variétal) pas facile à analyser.
#80

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: François Cotat, Sancerre

Les pistes de l'ami Philippe ...

Encore un tout petit vignoble d’une poignée d’hectares, mais toujours une très belle collection de terroirs :
caillotes (pour l’entrée de gamme), Monts Damnés, Culs de Beaujeu, La Grande Côte.
Le chai est minuscule, sorte de vieux garage noirci par le temps et l’humidité.
Les élevages se font dans des vieilles tonnes (demi-muids) de minimum 8 ans d’âge, avec aussi quelques vieux fûts
portugais de plus de 30 ans...
Ici, on travaille « à l’ancienne », avec un interventionnisme minimum.
A noter que nous avons eu droit à une dégustation exceptionnelle, avec la présence non moins exceptionnelle de
Paul Cotat, père de François, vigneron de grand talent qui avait donné avec son frère Francis ses lettres de
noblesse à l’appellation...
L’homme est encore vif, toujours préoccupé par le sujet du vin...
Un grand plaisir que de l’avoir rencontré.

Sancerre 2007 – domaine François Cotat
Robe saumonnée.
Ensemble croquant, véritable bonbon fruité (fraise, framboise, poire, pêche jaune), au sucre résiduel aussi
gourmand que mesuré. Très charmeur. 14/20

Sancerre Caillottes 2007 – domaine François Cotat
Fraîcheur et sincérité aromatique au nez (floral marqué, fruits blancs, pêche de vigne), vivacité en bouche sur une
matière marquée plus par son acidité que sa maturité. Reste néanmoins bien en bouche, avec sympathie. 13/20

Sancerre Monts Damnés 2007 - domaine François Cotat
Caractère encore timoré (présence florale, poire, ensemble fin), matière en tension et fraîcheur acide, nerveuse,
manquant peut-être un peu de densité de chair, mais se rattrappant sur sa pureté, sa finesse, sa force minérale.
Avec du recul, le vigneron est plus confiant sur l’avenir, généralement révélateur d’arômes et de gras.
A attendre... 14,5/20

Sancerre Culs de Beaujeu 2007 – domaine François Cotat
Fraîcheur et acidité rappellent les exigences du millésime : agrumes, pointe végétale, notes crayeuses, ensemble
encore bien austère, sans gras, dans un style plus Sancerre que Chavignol.
Le vigneron lui réclame là aussi de la patience... 14/20

Sancerre La Grande Côte 2007 – domaine François Cotat
Présence aromatique plus alerte (floral, tilleul, citron, buis, craie, menthe), toujours la signature stricte du
millésime 2007, une acidité un rien pointue, mais une rondeur plus aimable soulignant une maturité plus aboutie.
Finale à l’impact calcaire tranchant.
Potentiel plus évident. 15,5/20

Sancerre Caillottes 2006 – domaine François Cotat
Présentation aromatique timide (fruits blancs, menthe poivrée), équilibre réussi entre vivacité et rondeur,
tranchant et chair. Une entrée de gamme cohérente, désaltérante. 13,5/20

Sancerre Monts Damnés 2006 – domaine François Cotat

Belle noblesse olfactive (léger grillé, amande, craie), matière précise, pure, ample, une puissance toute en retenue,
un socle minéral sérieux. Finale terriblement longue.
Bête de course en devenir...16-16,5/20

Sancerre Culs de Beaujeu 2006 – domaine François Cotat

Senteurs raffinées, un brin timides (pointe grillée, amande, agrumes, fruits blancs), bouche ciselée, sorte d’épure
minérale sans concessions, avec un fond de marathonien. Finale très étirée et fuselée.
Nouveau pari sur l’avenir... 16-16,5/20

Sancerre La Grande Côte 2006 – domaine François Cotat
Nez en réserve (crottin de Chavignol, citron, fruits blancs, amande fraîche), matière sans trop de gras, stricte,
tranchante, encore un peu ingrate, mais au fond rassurant, puissant, campé sur sa minéralité. Finale droite, longue,
assez austère. 15,5/20

Sancerre Monts Damnés 2000 – domaine François Cotat

Premier nez sur une réduction élégante (grillé noble, croûte de fromage), une pointe végétale sans caricature
(buis), des notes de citron. A besoin d’aération pour révéler sa puissance.
Beaux volumes en bouche : vin charnel, joliment rond, avec de belles notes d’amande, beurre, grillé, une base acide
et minérale parfaitement intégrée assurant une tenue impeccable. Superbe longueur.
Très belle réalisation pour un millésime difficile (similaire à 2007), chaptalisé, mais qui fait ressortir une noblesse
étonnante avec le temps. 16,5/20

Sancerre Culs de Beaujeu 1995 – domaine François Cotat
Noble réduction (beau grillé), fromage de chèvre, pierre à fusil, amande, beurre, notes de fruits blancs de plus en
plus nettes à l’aération.
Superbe structure : finesse, subtilité, droiture minérale se marient au gras d’une matière généreuse, se révélant
lentement, avec race. Finale interminable !
C’est une petite bombe que l’air nous fait peu à peu découvrir... 17,5/20

Sancerre La Grande Côte 1989 – domaine Paul Cotat
Explosion aromatique d’une richesse superlative : fraise, fruits exotiques, touche caramel au beurre salé, tarte
tatin, réglisse, pointe truffée...
Equilibre de grand vin, parfaite symbiose entre finesse, fraîcheur juvénile et volume de matière. A la fois gras,
juteux, frais, gourmand, on se laisse ennivrer par la noblesse fantastique de ce très grand vin à la présentation
sans aucune ride. Magique ! 18,5/20
(notes : millésime très solaire, proche de 2003, le dernier à avoir été pressé sur le vieux pressoir à mains datant
du XIXème siècle...)

Vin de table cuvée Paul 1995 – domaine François Cotat
Récolte surmûrie (sans botrytis) issue du terroir des Culs de Beaujeu
Nez tout en élégance : champignon, pointe truffée, croûte de formage, fruits mûrs (poire, pêche), encore toute la
jeunesse et la spontanéité du Sauvignon fringant.
Velours en bouche, grande délicatesse à l’équilibre de demi-sec quasi parfait : on croque dans le fruit frais. Finale
qui souligne l’harmonie et l’extrême finesse de l’ensemble. 16,5/20
#81

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7975
  • Remerciements reçus 847

hyllos a répondu au sujet : Re: François Cotat à  Sancerre

Belle dégustation ma foi !

Pour ma part, cet été

Le but était de déguster les 2007
Mont Damnés
Culs de Beaujeu
La Grande Côte
rosé
Cuvée Spéciale 1997


Je ne donnerai qu'une impression globale vu le descriptif qui précède.

Les Sancerres blanc 2007 sont très beaux mais en effet, pour l'instant notés vers 14-15. Il est clair qu'ils ne sont pas accessibles actuellement. Ma préférence va à Mont Damnés et Grande Côte.

Le Rosé est très intéressant, avec un peu de résiduels, je prends le parti de le laisser vieillir quelques années.

Le 1997 était absolument FABULEUX !
Comme quoi, les fermentations languissantes ont du bon !

++
#82

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19958
  • Remerciements reçus 677

enzo daviolo a répondu au sujet : CR: François Cotat, Sancerre, La Grande Côte, 2007

CR: François Cotat, Sancerre, La Grande Côte, 2007
bu sur deux jours, la robe de ce vin se présente jaune très claire à reflets verts.
Le nez sent le caillou avec des arômes de fougères, puis entre le floral et le végétal ainsi que le citron.
En bouche, l'attaque est vive mais équilibrée par un joli gras, toutefois des notes végétales se font sentir et la finale est encore dure sur des agrumes tranchants. A noter que le second jour, la finale était un peu moins incisive.
Un vin pur, certainement à attendre pour qu'il s'arrondisse un peu, mais l'effet millésime est tout de même présent. Bien + à ce stade.
#83

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3181
  • Remerciements reçus 55

E.L. a répondu au sujet : Re: François Cotat à  Sancerre

Sancerre Culs de Beaujeu 2007

Ouvert en "urgence" et sans passage en carafe ce qui fut une erreur

Robe quasi incolore avec quelques reflets vert
Un nez fermé assez tipique de sauvignon exprimant un peu les agrumes
En bouche une attaque sur les agrumes acidulée mais sans agressivité légère un peu fluette. Ca va mieux dés qu'on passe à table.
Manque de longuer et finale courte

Un vin qui m'a un peu déçu. Je me demande si un carafage ne lui aurait pas été profitable
De plus je pense que même cette cuvée ne doit pas être bue trop jeune???

A revoir

Eric L.
Un bon repas sans bon vin c'est comme un tagada sans tsoin tsoin
#84

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2446
  • Remerciements reçus 41

BARRET Philippe a répondu au sujet : Re: François Cotat à Sancerre

Dix ans de garde pour être pleinement apprécié...

Philippe

Philippe
#85

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 226
  • Remerciements reçus 0

makéda a répondu au sujet : Re: François Cotat à  Sancerre

j'ai bu les culs de beaujeu 1997 il y a un an.
pas carafé ou très peu. complètement ouvert avec une orientation aromatique très marquée sur des notes pétrolées, derrière une tres belle mineralité. A l'aveugle je serais parti plein pot sur un Rieslling.
un vin en pleine forme, plein, puissant et viril.
J'ai rencontré Gérard Boulay cet été et m'a confirmé la possibilité d'obtenir ces notes pétrolées sur certains millésimes (notamment 1997) sur les terroirs de Chavignol.
#86

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7975
  • Remerciements reçus 847

hyllos a répondu au sujet : Re: François Cotat à  Sancerre

Ouvert samedi dernier :

La Grande Côte 1997 : non carafé mais ouvert et bu seul sur environ une heure-deux heures (sans accompagnement, en fin de repas, le soir

Robe très claire, aucune trace d'oxydation. Nez soutenu et complexe. En bouche, fruits exotiques, beaucoup de matière et de gras.

Il commence à devenir très expressif après une forte aération dans le verrre. Manifestement, il faut carafer environ deux heures, voire même ouvrir la veille ??? En dégustation sur place je l'avais trouvé encore plus énorme (et il devait être ouvert depuis une bonne journée).

Potentiel de vieillissement ?
Compte tenu de l'équilibre, de l'acidté et de l'évolution actuelle, je dirais minimum 20 ans.

Pour ceux qui ont ouvert le 2007, je dirais que dans le cas de Cotat, les vins sont en pratique imbuvables avant une dizaine d'année. Ouvert par exemple un 2004 dans une très mauvaise phase d'évolution.
#87

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 226
  • Remerciements reçus 0

makéda a répondu au sujet : Re: François Cotat à  Sancerre

Pour ma part, j'ai trouvé les culs de Beaujeu et Monts damnés 2004 (il y a un mois) somptueux. Certes probablement pas à leur apogée (je n'ai pas de recul sur les vins de Cotat), mais ils étaient très expressifs, minéraux, fruités, bourgeon de cassis. Si on n'est pas en sauvignon, là...Bouche pleine et tres belle finale. Des vins sublimes que j'adore. Vivement dans 10 ans.

Makéda
#88

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7975
  • Remerciements reçus 847

hyllos a répondu au sujet : Re: François Cotat à  Sancerre

Pour ma part, c'était un Mont Damnés 2004. A sa décharge, il avait fait 250km et n'avait reposé que 4 jours.
La bouteille était vraiment étrange et plutôt déroutante. J'ai hésité entre :

1- transport traumatisant (mais en général ça ne me donne pas ce genre d'impression)
2- défaut de bouteille
3- phase peu flatteuse

A ce que vous me dites, j'opterais donc pour un mixte de 1 et 3... peut-être même est-ce une question d'instant de dégustation peu propice ???

Le fait est que je n'ai pas apprécié ce 2004.
#89

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19958
  • Remerciements reçus 677

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: François Cotat à  Sancerre

makéda écrivait:
> Pour ma part, j'ai trouvé les culs de Beaujeu et
> Monts damnés 2004 (il y a un mois) somptueux.
> Certes probablement pas à leur apogée (je n'ai pas
> de recul sur les vins de Cotat), mais ils étaient
> très expressifs, minéraux, fruités, bourgeon de
> cassis. Si on n'est pas en sauvignon, là...Bouche
> pleine et tres belle finale. Des vins sublimes que
> j'adore. Vivement dans 10 ans.
>
> Makéda

je partage totalement ton propos, les 04 (culs de beaujeu) se sont toujours gouté très très bien. mais c'est vrai que la grande cote 07 bu récemment était vraiment austère et doit se "faire" avec le temps.
#90

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck