Nous avons 782 invités et 17 inscrits en ligne

Domaine François Cotat, Sancerre

  • Messages : 7043
  • Remerciements reçus 5055

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Verticale de Chavignol Rouge de François Cotat

CR: Verticale de Chavignol Rouge de François Cotat

C’est pour une verticale rarissime que Claude et Solange nous ont invités. Une verticale d’un vin de table, mais pas de n’importe lequel !
Il s’agit en fait d’un Sancerre produit sur le village de Chavignol par François Cotat, mais qui ne le présente pas à l’agrément : il n’en a pas besoin et il ne serait sans doute pas retenu car ce vin a la particularité de ne pas faire de fermentation malolactique, ce qui est excessivement rare pour un rouge.
De plus la vinification en vendanges entières accentue le profil droit des vins, tempéré par des maturités au top de ce que le millésime peut offrir.

François Cotat possède 0,55 hectare de pinot noir mais une bonne partie est utilisée pour son rosé… Ce sont donc seulement 500 à 600 bouteilles qui sont produites chaque année et elles ne sont pas mises en vente depuis si longtemps. C’est d’ailleurs ce qui explique l’absence d’étiquette sur les deux millésimes les plus anciens de cette verticale.

Si on tape « François Cotat rouge » dans le moteur de recherche de LPV, on ne trouve que 3 CR, sur 38 pages ! Le rouge est aussi mentionné dans quelques CR de visite, notamment les très beaux CR de Matthieu (hyllos) sur chaque nouveau millésime.
C’est donc un vin rare, alors une verticale de neuf millésimes… Mais la rareté n’est pas un but en soi ; quel en est le niveau de qualité et de plaisir ? Et tient-il la distance, ou plutôt le temps, sur de vieux millésimes ? Réponse un peu plus bas…


Un before pour se faire la bouche.

Domaine Robert-Allait – Champagne – Cuvée Prestige (en magnum)


Il s’agit d’un assemblage des trois cépages principaux de Champagne, à peu près répartis à égalité, sur une base de 2012.

La robe est dorée.
Le nez intense associe des arômes classiques de fruits jaunes, de grillé et de noisette.
La bouche vineuse affiche un sacré caractère et un beau volume. La bulle est abondante, la finale d’une bonne allonge, bien rehaussée par de légers amers
Bien +(+)


Les galettes de pomme de terre réduisent la vinosité mais augmentent l’acidité pour un accord très correct (3/5).



Pour accompagner un jambon persillé.


François Cotat – Chavignol rouge – 2015


La robe assez claire montre quelques reflets d’évolution.
Très intense et captivant, le nez exhale un cortège de petits fruits rouges tels que la cerise, la fraise et la framboise, et des arômes floraux, pour un ensemble vraiment très agréable.
Après une attaque en souplesse, le milieu de bouche se montre plus corsé, l’aromatique restant très avenante, bien relancée par une acidité millimétrée. Les tanins sont très fins et la persistance remarquable, jusqu’à une finale épicée et ciselée.
On démarre très fort avec ce régal qui n’en est qu’au début de sa longue vie.
Très Bien ++

Le vin et le plat font chacun leur chemin, sans se gêner ni apporter un plus à l’autre (3 / 5).



Pour accompagner une crème de lentilles du Berry au lard.

J'ai oublié de faire la photo avant de me précipiter sur ce plat aux bonnes odeurs...

François Cotat – Chavignol rouge – 2014
Je ne présente plus les photos des étiquettes, toutes identiques au millésime près.

La robe est claire et aux reflets tuilés.
Le nez d’une bonne intensité est déjà passé sur une aromatique un peu tertiaire, avec des fruits légèrement compotés, des notes d’humus et d’autres crayeuses qui lui apportent une certaine complexité.
La bouche est de demi-corps, d’un beau fruité acidulé et d’une grande élégance. La finale élancée et épurée joue dans la délicatesse. Son acidité devrait l’emmener loin, même si sa matière n’est pas dense.
Très Bien (+)
L’accord est réussi (3,5 + / 5), le vin reprenant un peu de vigueur grâce au plat qui s’avère un bon allié.

François Cotat – Chavignol rouge – 2013
La robe est assez claire et bien évoluée.
Le nez s’ouvre bien à l’aération dans le verre, sur des arômes de fruité franc à base de framboise, teinté de notes de cerise.
La bouche corsée et d’une belle charpente présente un fruité acidulé et « pointu », accentué par une grande acidité, et des tanins encore vigoureux, sa finale de mi-longueur se montrant plus salivante.
Bien ++ / Très Bien
L’accord n’existe pas vraiment car le vin domine le plat (3- / 5).


Pour accompagner une aile de raie poêlée sur une purée de potimarron, réduction de pinot noir aux agrumes (un plat délicieux et fort goûteux !).


François Cotat – Chavignol rouge – 2012
La robe assez sombre présente à peine un début d’évolution.
Le nez est très expressif, d’un fruité radieux, sur la cerise kirchée, avec une touche de ronce apportant fraîcheur et complexité.
La bouche possède une belle étoffe dense et mûre, une grande ampleur, une certaine fougue, une chair satinée, le tout équilibré par une remarquable vivacité. Les tanins souples sont à peine sensibles et le long final est doté d’une empreinte bien fruitée.
Un très beau pinot à l’aube de sa longue vie !
Très Bien ++ / Excellent

Pour ne rien gâter, le mariage est fusionnel avec le plat (4+ / 5), la belle matière du vin paraissant encore plus fondue.


Pour accompagner une brochette de porc marinée au gingembre, à la sauce soja et au miel.


François Cotat – Chavignol rouge – 2010
La robe est claire, aux reflets légèrement tuilés sur le pourtour du disque.
Bien intense, le nez réalise une alliance réussie et fort élégante du fruité et du floral.
La bouche joue dans un registre concentré et la matière paraît même d’abord comprimée. A l’aération, elle se détend et se révèle plus harmonieuse avant que des tanins légèrement asséchants ne viennent ternir le tableau. L’acidité étire la finale aux saveurs de groseille.
Très Bien +(+)
Le vin est magnifié par l’accord (4+ / 5) en se fondant et en s’affinant.

François Cotat – Chavignol rouge – 2009
La robe assez claire dévoile une faible évolution.
Le nez très intense évoque un univers fruité, avec plus de framboise que de cerise, qu’une étonnante touche briochée vient complexifier.
La bouche est celle d’un grand pinot, trouvant un point d’équilibre remarquable entre puissance, finesse et acidité, avec en point d’orgue une finale très persistante, percutante et goûteuse. On pense à un Côtes de Nuits 1er cru de belle facture !
Très Bien ++ / Excellent et très confiant sur le bel avenir de ce vin.
Là encore le plat s’est accordé à merveille (4,5 / 5) avec le vin, réussissant à fusionner toutes les belles caractéristique de celui-ci.


Pour accompagner une joue de bœuf à la bourguignonne (exquise, confite et fondante !).


François Cotat – Chavignol rouge – 2005
La robe est très voisine de celle du 2009, assez claire (mais moins que le 2010, sans doute liée aux millésimes chauds) et avec quelques reflets d’évolution.
Le nez d’une grande intensité donne une impression d’épanouissement. Il mêle fruits rouges et noirs, et offre une complexité olfactive par ses notes tertiaires de bois précieux, d’épices et de cuir noble. On ne s’en lasse pas mais il faut bien passer à la bouche…
… et on ne le regrette pas ! La bouche est radieuse et élégante, d’un fruité qui semble très jeune par sa pureté. Une belle vivacité l’équilibre et la rend très persistante jusqu’à une finale goûteuse, sur une aromatique toute en nuances et salivante. On a tout de suite envie d’une deuxième gorgée mais sans oublier de replonger son nez dans le verre car nez et bouche se complètent formidablement avec une cohérence sur la finesse.
Excellent
L’accord avec le plat a très bien fonctionné (4+ /5), le vin gagnant encore en acidité et en sapidité en bouche.


Pour accompagner un beau plateau de fromages.



François Cotat – Chavignol rouge – 1997


Le saut dans le temps est visible dès la robe qui est très claire et tirant nettement sur une couleur fauve.
J’adore le nez généreux et patiné par le temps, faisant découvrir tour à tour des fruits compotés, du cuir noble, du sous-bois, et donnant une impression de grande fraîcheur.
La bouche confirme, par son équilibre abouti, sa matière encore présente mais bien fondue, son harmonie aérienne transcendée par une belle acidité. La persistance magnifique et toute en délicatesse est couronnée par une finale cristalline.
Excellent

François Cotat – Chavignol rouge – 1995


La robe est un peu moins évoluée que celle du 1997, étant simplement claire et dévoilant des reflets bien tuilés mais pas encore fauves.
Le nez profond et engageant séduit par son élégance et même sa classe, conjuguant un fruité d’une jeunesse insolente, du bois précieux et de jolies notes florales. La bouche est à l’unisson, alliant avec brio une matière à la chair savoureuse, une finesse incroyable, une vivacité qui lui apporte de l’éclat, un toucher de velours et une allonge remarquable.
En pleine forme, ce vin peut aller beaucoup plus loin !
Excellent (+)


Vous avez donc maintenant la réponse aux deux questions du début de ce CR : oui, cette cuvée de Chavignol rouge apporte énormément de plaisir et se place au niveau des grands Bourgogne, y compris en terme de vieillissement ! :jump:


Un after pour accompagner des tartelettes aux poires et fourme d’Ambert.


Château Guiraud – Sauternes – 1981


La robe est bien dense et très ambrée. Le nez intense présente un rôti abouti, sur des abricots confits, des notes d’agrumes et même d’écorce d’orange, ainsi qu’une touche safranée.
La bouche possède encore une matière et une liqueur très présentes, sans aucun point de saturation. On ressent de la fraîcheur mais pas d’acidité mordante, et la très loooongue finale laisse le palais frais et prêt à accueillir une autre gorgée.
Très Bien ++
L’accord est superbe (4,5 / 5), le vin se fond complètement avec un sucre plus en finesse.


Nous n’avons pas vu passer le temps grâce aux vins et aux plats qui ont rivalisé de qualité, et surtout grâce à l’ambiance très chaleureuse, les passionnés échangeant leurs impressions, les moins passionnés élargissant les sujets, mais toujours dans la bonne humeur.
Solange et Claude : un immense merci pour ce grand moment de partage et pour votre générosité ! (tu)

Jean-Loup
#1141
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Gildas, Jean-Paul B., dt, didierv, jean-luc javaux, bertou, dufraisse@hotmail.fr, breizhmanu, DUROCHER, Psylo, Lucas57, Frisette, Med, GAET, leteckel, LLDA, jclqu, LoneWD, Gerard58, ysildur, KosTa74, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2473
  • Remerciements reçus 775

Nathenri a répondu au sujet : Verticale de Chavignol Rouge de François Cotat

Salut Jean-Loup.

(tu) Superbe dégustation et super Cr comme d'habitude.

Très riche en enseignements surtout en ce qui concerne le vieillissement et la comparaison possible avec les grands bourgognes rouges.

Le plus dur semble être de s'en procurer.

Nathenri.
#1142

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7043
  • Remerciements reçus 5055

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : Verticale de Chavignol Rouge de François Cotat

Le plus dur semble être de s'en procurer.


Parfaitement !
J'ai la chance d'être introduit par Claude au domaine, mais c'est vraiment très limité.

Jean-Loup
#1143

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 283
  • Remerciements reçus 217

KosTa74 a répondu au sujet : Verticale de Chavignol Rouge de François Cotat

Merci pour CR qui fait qu'on a envie de les garder un peu plus de temps en cave ... J'ai la chance d'avoir un caviste qui en reçoit tous les ans mais sans trop en avoir ...
#1144

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4176
  • Remerciements reçus 843

icna a répondu au sujet : CR: Domaine François Cotat, Sancerre Les Monts Damnés 2007

CR: Domaine François Cotat, Sancerre Les Monts Damnés 2007

Le vin est surprenant de jeunesse. C'est frais, tendu et pur. On a des agrumes et un petit côté exotique. Il y a un joli volume un peu caché par la grosse tension qui peu gêner les non amateurs de vins tendus B) .
Un vin qui m'a beaucoup plu.

Quentin
#1145

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1079
  • Remerciements reçus 1013

Jean-Paul B. a répondu au sujet : Domaine François Cotat – Sancerre – Les Monts Damnés – 2008

CR: Domaine François Cotat – Sancerre – Les Monts Damnés – 2008
Carafé une heure.
Nez assez léger, sur les fruits blancs et les agrumes.
Bouche très équilibrée entre matière et tension, très élégante.
Un joli vin au début de sa vie.

Jean-Paul
#1146
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, H. Seldon

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1586
  • Remerciements reçus 505

H. Seldon a répondu au sujet : Domaine François Cotat – Sancerre – Les Monts Damnés – 2008

Jean Paul,
pas d'arômes de fruits exotiques sur cette bouteille (type mangue ? ) ?
J'avais ce souvenir lorsque j'avais ouvert cette bouteille la dernière fois.
Merci pour le Cr.
Seb

Notation : Moyen : les vins sans intérêt ; Assez bien : vins à boire pour la curiosité ; Bien : bon vin, à faire découvrir ; Très bien : vin remarquable ; Excellent : vins de très haut niveau, une rare réussite; Splendide : grand vin qui justifie le temps passé ici !
#1147

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1079
  • Remerciements reçus 1013

Jean-Paul B. a répondu au sujet : Domaine François Cotat – Sancerre – Les Monts Damnés – 2008

Si, sans doute un poil, mais ce n'était pas l'aromatique dominante.
Beaucoup moins marqué que dans d'autres bouteilles de François Cotat.

Jean-Paul
#1148

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5215
  • Remerciements reçus 1939

Olivier Mottard a répondu au sujet : CR: Domaine François Cotat - Sancerre Les Monts Damnés 2010

CR:
Dégusté ici



Domaine François Cotat - Sancerre Les Monts Damnés 2010
Nez un peu fumé avec des accent pierreux.
Bouche dense, corpulente, construite sur une acidité mûre qui dynamise le vin tout au long de la dégustation.
Le final, riche et long, est rehaussé par des notes de fruits frais.
Superbe !

Olivier
#1149

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5215
  • Remerciements reçus 1939

Olivier Mottard a répondu au sujet : CR: Domaine François Cotat - Sancerre Les Culs de Beaujeu 2010

CR:
Dégusté ici



Domaine François Cotat - Sancerre Les Culs de Beaujeu 2010
Robe or.
Nez typé d’un Sauvignon mature.
Bouche très puissante, mûre et, à l’image, du vin n°6 bâtie sur une acidité vibrante.
S'agirait-il d'un vin du même producteur ? ;)
Très belle longueur.

Olivier
#1150
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 922
  • Remerciements reçus 899

david84 a répondu au sujet : CR: Domaine François Cotat les Monts Damnés 2012 - Sancerre

Bu à cette occasion
CR: Domaine François Cotat les Monts Damnés 2012 - Sancerre
Robe d'un or pâle qui tire sur le vert.
Nez citrique où percent des notes de menthol, d'agrumes et d'épices.
Bouche droite à l'attaque franche où transperce un jus riche à la structure affirmée (presque tannique) graissé par des notes d'élevage bien intégrées et équilibré par une acidité vivifiante.
Cette colonne acide allonge le vin qui garde cependant le relief amené par son élevage.
La finale reste précise et fait preuve d'une belle allonge.

David
LPV Vaucluse
#1151
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8003
  • Remerciements reçus 884

hyllos a répondu au sujet : Domaine François Cotat les Monts Damnés 2012 - Sancerre

david84 écrit: Bu à cette occasion
CR: Domaine François Cotat les Monts Damnés 2012 - Sancerre
...e affirmée (presque tannique) graissé par des notes d'élevage bien intégrées et équilibré par une acidité vivifiante.
Cette colonne acide allonge le vin qui garde cependant le relief amené par son élevage.


Qu'est-ce que tu désignes sous le terme d'élevage (élevage sous entend bois) ? Je dois dire que la notion d'élevage, brute comme ça, me paraît un peu étrange au sujet de ce vin.
#1152

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 922
  • Remerciements reçus 899

david84 a répondu au sujet : Domaine François Cotat les Monts Damnés 2012 - Sancerre

C'est l'effet que ce vin m'a fait en le dégustant à l'aveugle. Je ne fais donc que retranscrire mes impressions du moment.
Apparemment cette cuvée est vinifiée en demi-muids et élevée environ 8 mois dans des foudres de 600 litres âgés de 6 à 8 ans (en tout cas sur le millésime 2016...à vérifier concernant le 2012).

David
LPV Vaucluse
#1153

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8003
  • Remerciements reçus 884

hyllos a répondu au sujet : Domaine François Cotat les Monts Damnés 2012 - Sancerre

david84 écrit: C'est l'effet que ce vin m'a fait en le dégustant à l'aveugle. Je ne fais donc que retranscrire mes impressions du moment.
Apparemment cette cuvée est vinifiée en demi-muids et élevée environ 8 mois dans des foudres de 600 litres âgés de 6 à 8 ans (en tout cas sur le millésime 2016...à vérifier concernant le 2012).


Ok. Bon, vu la tronche des fûts chez François, je doute sérieusement que la moyenne soit si jeune, la dernière fois, ça me semblait plus tourner autour de 20 ans ;)

Il faut quand même se lever tôt pour trouver de l'élevage chez Cotat. Je sais qu'il renouvelle ses fûts de temps à autres mais pour info, il utilise des fûts anciens, rachetés souvent chez Bourgeois, des fûts de vins rouge le plus souvent. Donc bon... les traces d'élevage, comment dire... Peut-être envisager une révision du palais :D :evil:
#1154

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 922
  • Remerciements reçus 899

david84 a répondu au sujet : Domaine François Cotat les Monts Damnés 2012 - Sancerre

Le terme de notes n'est peut-être pas le bon mais l'idée reste la même :

un jus riche à la structure affirmée (presque tannique) graissé par un élevage bien intégré.

Je persiste donc dans mon ressenti à l'aveugle qui ne semble pas si ridicule au regard des informations concernant le mode de vinification et d'élevage.
Si un jour tu as l'occasion de déguster à l'aveugle cette cuvée dans ce millésime, je lirai ton compte-rendu avec intérêt.

David
LPV Vaucluse
#1155

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4315
  • Remerciements reçus 1011

HERBEY 99 a répondu au sujet : Domaine François Cotat les Monts Damnés 2012 - Sancerre

Matthieu
On peut tout à fait avoir une impression d'élevage bois en goûtant un vin qui ne l'a jamais vu!! Je me garderai bien de moquer les copains. On peut tous se faire avoir....
#1156
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, enzo daviolo, Frisette, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11830
  • Remerciements reçus 1848

jean-luc javaux a répondu au sujet : Domaine François Cotat les Monts Damnés 2012 - Sancerre

De toute façon qui a dit que "notes d'élevage" voulait dire fût neuf?

jlj
#1157

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5832
  • Remerciements reçus 2974

Frisette a répondu au sujet : Domaine François Cotat les Monts Damnés 2012 - Sancerre

Celà me rappelle une discussion récente...

Flo (Florian) LPV Forez
#1158

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8003
  • Remerciements reçus 884

hyllos a répondu au sujet : Domaine François Cotat les Monts Damnés 2012 - Sancerre

Dans Moric, c’est une autre affaire. Ne serait-ce que le type de bois utilisé, je veux bien que les arômes puissent déranger ou surprendre. Et à la rigueur, je peux comprendre.

Mais dire que Cotat est élevé, à des traces d’élevage, je vois pas le sens de la description. A minima il faut décrire plus précisément.

Par ailleurs, quand on indique comme ça « élevage », c’est quand même normalement le bois qu’on désigne par la. Sinon, il faut préciser.

Notez que je me moque pas. Mais je signale juste que sur Cotat, je ne vois pas l’ombre d’une espèce de sens que ça peut avoir. Sauf à ce que la description soit incomplète ou laisse entendre quelque chose de différent que ce qui était décrit.

J’en appelle à ceux qui goûtent régulièrement Cotat, on peut dire plein de choses mais parler d’elevage me semble vraiment, vraiment étrange.
#1159

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2233
  • Remerciements reçus 1035

chrisdu74 a répondu au sujet : Domaine François Cotat les Monts Damnés 2012 - Sancerre

Je profite qu'il y a débat pour reporter ici les commentaires sur la même bouteille par Tophe et moi-même

Pas de note d'élevage pour moi ni à priori pour Tophe ::oups::


CR: Sancerre les Monts Damnés 2012 Domaine François Cotat (magnum)


Tophe : Robe bien claire, très joli nez, élégant, sur le chèvrefeuille à l’ouverture, devient de plus en plus démonstratif, puissant, complexe, entre la fleur blanche et le fruit exotique. Superbe équilibre en bouche, énergie et longueur.

Chris :Robe jaune paille brillante, nez légèrement fruité, mûr avec quelques notes exotiques et aussi herbacées et florales (chèvrefeuille). L’attaque en bouche est douce, fluide avec une acidité assez marquée, très citronnée, plus des arômes exotiques, de litchi, de pêche blanche. Je l’ai trouvé un peu court, raccourci par une finale dure sur le citron jaune presqu'astringent. Certainement prometteur et servi 10 ans trop tôt.
TB

Chris d'U
#1160

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8003
  • Remerciements reçus 884

hyllos a répondu au sujet : Domaine François Cotat les Monts Damnés 2012 - Sancerre

chrisdu74 écrit: Je profite qu'il y a débat pour reporter ici les commentaires sur la même bouteille par Tophe et moi-même

Pas de note d'élevage pour moi ni à priori pour Tophe ::oups::


C'est normal puisqu'il n'y en a pas ::dance::

François Cotat nous a dit que 2012, il faudrait du temps pour que ce soit en place (ce que je n'ai pas cru au départ tant ça goûtait bien)... et évidemment, il avait raison le bougre ;)
#1161

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4315
  • Remerciements reçus 1011

HERBEY 99 a répondu au sujet : Domaine François Cotat les Monts Damnés 2012 - Sancerre

Matthieu
Il y a de l'élevage, forcément!! Mais pas en bois neuf. Même ceux qui font de la cuve élèvent leurs vins!!

Bonne après-midi

R
#1162
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, enzo daviolo, Jean-Loup Guerrin, Gerard58

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8003
  • Remerciements reçus 884

hyllos a répondu au sujet : Domaine François Cotat les Monts Damnés 2012 - Sancerre

HERBEY 99 écrit: Matthieu
Il y a de l'élevage, forcément!! Mais pas en bois neuf. Même ceux qui font de la cuve élèvent leurs vins!!

Bonne après-midi

R


Ca va de soi. C'est tautologique. Tu comprends d'ailleurs très bien ce que je veux dire dans mon post précédent :)

Si on parle d'élevage, il faut dire ce qu'on signifie. Parce que par défaut, dire "notes d'élevage", c'est bois neuf/toasté. Et du bois neuf dans Cotat, y'en a pas. Ce sur quoi on est d'accord depuis le début il me semble.
#1163

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11830
  • Remerciements reçus 1848

jean-luc javaux a répondu au sujet : Domaine François Cotat les Monts Damnés 2012 - Sancerre

HERBEY 99 écrit: Matthieu
Il y a de l'élevage, forcément!! Mais pas en bois neuf. Même ceux qui font de la cuve élèvent leurs vins!!

Bonne après-midi

R


Rachid,

c'était évidemment la signification de mon message lapidaire ci-dessus.
D'un autre côté, il est évident que, dans notre subconscient, parler de "notes d'élevage" envoie vers le boisé plutôt que la cuve. Et donc, peut-être s'agirait-il de préciser, quand on le signale, de quoi on parle.

jlj
#1164

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20014
  • Remerciements reçus 801

enzo daviolo a répondu au sujet : Domaine François Cotat, Sancerre

Parce que par défaut, dire "notes d'élevage", c'est bois neuf/toasté.

pas du tout pour ma part. quand je parle de note d'élevage, ça ne qualifie absolument pas le type de bois, cela qualifie simplement que je perçois de l’élevage bois (même s'il n'y en a pas).
#1165

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3291
  • Remerciements reçus 204

whogshrog43 a répondu au sujet : Domaine François Cotat, Sancerre

Je suis d'accord avec Mathieu, élevage dans la description évoque "bois" sinon çà n'a aucun sens car comme l'a dit Rachid tous les vins sont "élevés" d'une manière ou d'une autre.

PAR CONTRE pour moi bois ne veut pas forcément dire "toasté", personnellement et comme évoqué dans la discussion sur Moric, le bois perso m'impacte souvent négativement lorsque il développe ce que j'appelle des "amers peu nobles" en bouche genre soit caramel brulé (l'amer qui fait faire la grimace du caramel trop cuit) soit celui du baton de réglisse avec ce coté "amer végétal ligneux").

Amicalement.
Nico
___________________________
Longue vie aux mangeurs d'étoiles...
20* : les vins de rêve / De 19,5 à 18* : les vins exceptionnels / De 17,5 à 16*: les vins excellents / De 15,5 à 13,5* : les bons vins / De 13 à 11,5* : les vins corrects / 11* et moins : les vins médiocres *A...
#1166

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8003
  • Remerciements reçus 884

hyllos a répondu au sujet : Domaine François Cotat, Sancerre

enzo daviolo écrit: Parce que par défaut, dire "notes d'élevage", c'est bois neuf/toasté.

pas du tout pour ma part. quand je parle de note d'élevage, ça ne qualifie absolument pas le type de bois, cela qualifie simplement que je perçois de l’élevage bois (même s'il n'y en a pas).


D'accord, mais alors ça veut dire quoi dans ce cas ? Je pense qu'il faut préciser. Parce que tu peux vouloir définir tes propres termes mais quand on dit "élevage" sans précision, ce sont les notes de bois neuf qu'on désigne par là. Je ne dis pas que c'est ma définition, mais c'est la définition que vous aurez dans toutes les notes de dégustation pro, par exemple. Si tu parles avec n'importe qui, qui connaît un peu le vin et dit "note d'élevage" sans rien de plus, c'est ce qu'il comprend.

C'est un peu comme minéralité, du coup... ça ne veut plus rien dire dans ce cas.

Sachant par ailleurs que si je note "bois" ou "élevage bois" et qu'il s'avère ne pas y en avoir, je considère par la suite que mon descriptif, mon référentiel de description est donc erroné. A ce titre, j'essayerais donc de préciser mon ressenti, plutôt qu'être une description fausse, si tu vois ce que je veux dire.
#1167

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 922
  • Remerciements reçus 899

david84 a répondu au sujet : Domaine François Cotat, Sancerre

Je ne vois pas trop quelle précision apporter, sinon rappeler le contexte de la prise de notes : je déguste à l'aveugle et ne fais que décrire ce que je perçois.
À aucun moment je ne parle de perception boisée, ni au nez (pas de boisé/toasté, ni même de grillé, de vanille ou je ne sais quoi d'autre) ni en bouche.
Je pars à l'aveugle sur un Sauvignon de Loire avec une matière riche et je perçois un joli gras. Je me dis que cette texture grasse n'est pas due au Sauvignon en lui-même et l'attribue donc à un élevage bien maîtrisé qui aurait apporté cette jolie texture grasse, d'où mon ressenti :

Bouche droite à l'attaque franche où transperce un jus riche à la structure affirmée (presque tannique) graissé par des notes d'élevage bien intégrées et équilibré par une acidité vivifiante.

.
Après, je ne dis dis pas que c'est effectivement le cas !
Et c'est sûr qu'une fois que l'on sait ce que l'on a dans le verre tout devient plus facile.

par défaut, dire "notes d'élevage", c'est bois neuf/toasté. Et du bois neuf dans Cotat, y'en a pas.

Effectivement il n'y a pas de bois neuf, mais ce vin est fermenté puis vinifié en demi-muids de 7-8 ans (peut-être plus je n'en sais rien).
De plus si on parle du bois il ne faut pas seulement parler du fait qu'il soit ou non neuf mais également de sa chauffe qui influe sur les notes aromatiques et gustatives (le côté toasté dont tu parles).

Mais réduire la notion d'élevage uniquement à son type de contenant (et à son âge) c'est tout de même réduire le travail du vigneron au strict minimum...je ne sais pas comment travaille M. Cotat mais je suppose qu'il fait autre chose que d'entonner ses vins et attendre tranquillement quelques mois avant de le mettre en bouteille...soutire-t-il ou pas ?
S'il garde une bonne partie de ses lies cela influe sur sa texture et peut peut-être expliquer ce gras perçu.
Filtre-il ou pas ?
Fait-il d'autres choses ?

David
LPV Vaucluse
#1168

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 784
  • Remerciements reçus 1006

ysildur a répondu au sujet : Domaine François Cotat, Sancerre

je n'ai goûté qu'à 2 reprises des cuvées de François Cotat (de grands souvenirs) et je n'ai jamais eu de sensation d'élevage bois.

Par contre, je déguste énormément de vins à l'aveugle (cours d’œnologie, préparation de concours et concours) et il n'est pas si rare que cela de penser qu'un vin a connu un élevage sous bois (plus ou moins important), même quand cela n'est pas le cas.

Ce sont les joies de la dégustation à l'aveugle de dérouter le dégustateur.

Laurent
#1169
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18403
  • Remerciements reçus 3299

Eric B a répondu au sujet : Domaine François Cotat, Sancerre

Par contre, je déguste énormément de vins à l'aveugle (cours d’œnologie, préparation de concours et concours) et il n'est pas si rare que cela de penser qu'un vin a connu un élevage sous bois (plus ou moins important), même quand cela n'est pas le cas.

Ce n'est parce qu'il est indiqué dans une fiche technique que le vin est élevé en cuve que le vin n'a pas vu le bois. L'usage des staves et des copeaux n'est jamais mentionné alors qu'ils sont abondamment utilisés.

Eric
Mon blog
#1170
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, whogshrog43, Frisette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck