Nous avons 1666 invités et 78 inscrits en ligne

Vignobles de la Coulée de Serrant

  • Messages : 8191
  • Remerciements reçus 754
CR:clos de la coulée de serrant 1989 savennières-coulée de serrant

en vla ti pas un flacon qui fera jaser jusque dans les chaumières normandes ou pas d'ailleurs...

le clos de la coulée de serrant, ses bouchons pourris pour les uns, ses drôles de senteurs de "petite fille qui se néglige" pour les autres, mais l'avantage ou pas c'est qu'aucun de ses flacons ne laisse indifférent, souvent moqué, parfois vénéré, bref bien souvent du tout au rien...

ce flacon à l'ouverture ne laisse pas indifférent entre son bouchon de 5 centimètres que certaines trouveront peut-être court, mais que les hommes trouveront vénérables, je vous laisse imaginer de quel côté se trouvent les connaisseurs... n'empêche que celui-ci est en tout fin de vie, complètement imbibé et déformé par l'effort de sortie du vénérable flacon et ses 26 ans au compteur !

le nez est partagé entre alcool à brûler au départ, la cire, des fleurs aussi, beaucoup d'épices, un chouille de miel, le fruit étant parti, le vin est assez profond et bien complexe.

la bouche est surprenante avec son attaque très nette qui prend très vite du volume soutenu par une joli acidité sous-jascente et un côté crayeux et épicé qui donne du tonus et du peps, avec une finesse étonnante et une profondeur surprenante même s'il manque idéalement ce petit quelque chose qui en ferait un grand vin

très très belle longueur épicée

probablement ma plus belle coulée à ce jour, avec un vin certes évolué mais qui procure un max de plaisir à ce jour et il m'en reste... tant mieux !

très bien++

frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
20 Jui 2015 23:56 #841

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3568
  • Remerciements reçus 984
Fred,

Quelle préparation pour cette Coulée 89 ?
Didier
21 Jui 2015 14:03 #842

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8191
  • Remerciements reçus 754

Réponse de FGsuperfred sur le sujet Re: Coulée de Serrant 89

de manière surprenante pas énorme.
je sais qu'il est souvent préconisé 24 heures d'ouverture, mais là au bout de 2 heures épaulé il se livrait déja pas mal, et au bout de 6 heures il était à son summum jusqu'au moment ou... le fond de la bouteille m'a dit que l'aération était terminée :D
frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
21 Jui 2015 21:15 #843

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 105
  • Remerciements reçus 13

Réponse de Ludovic Lacasse sur le sujet Re: Coulée de Serrant 99

Bonjour,

j'ai dégusté récemment une Coulée de Serrant 99, magnifique !

carafée 12 heures à l'avance, mise au frigo avec bouchon sur la carafe

robe ambrée

un nez net et envoûtant de raisins de Corinthe et de miel, légèrement épicé (gingembre)

une bouche gourmande où l'on retrouver les arômes du nez + l'abricot confit, les fleurs blanches, le nougat, le tout sous-tendu par une belle acidité, finale d'une grande fraîcheur minérale, superbe d'équilibre, pas du tout fatigué

nous n'étions que deux, Cheval Blanc 95 nous attendait ensuite, mais c'était tellement bon qu'on a terminé la bouteille, un grand moment, un vin rare et original !

un vin de philosophe à savourer religieusement à petites gorgées... ;-)

Ludovic
24 Jui 2015 16:49 #844

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 37
  • Remerciements reçus 0

Réponse de rod33 sur le sujet Re: Coulée de Serrant 99

Ludovic Lacasse écrivait:
> nous n'étions que deux, Cheval Blanc 95 nous
> attendait ensuite, mais c'était tellement bon
> qu'on a terminé la bouteille, un grand moment, un
> vin rare et original !
>
> un vin de philosophe à savourer religieusement à
> petites gorgées... ;-)
>
> Ludoviic

eh bé, y'en a qui savent se faire plaisir!!!! (tu)
24 Jui 2015 23:53 #845

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 105
  • Remerciements reçus 13

Réponse de Ludovic Lacasse sur le sujet Re: Coulée de Serrant

carpe diem, la vie est courte ;-)

Ludovic
25 Jui 2015 15:17 #846

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 176
  • Remerciements reçus 1

Réponse de bouchaunez sur le sujet CR: Coulée de Serrant 1983

Bouteille débouchée et épaulée 5h avant le service.
Nez légèrement citronné.
La bouche me laisse perplexe. Le vin semble fermé, cadenassé! Énorme acidité à vous déchausser les dents. La décision est prise de le passer 2h en carafe pour le re-goutter sur le fromage.
Ca n'y changera rien. Le vin n'est pas mort mais il ne procure rien non plus.

A revoir sur une autre bouteille.

Mathieu
30 Jui 2015 19:30 #847

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Clément Charignon
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 898
  • Remerciements reçus 7

Réponse de Clément Charignon sur le sujet CR:Nicolas Joly, Savennières, Clos de la Coulée de Serrant, 2012

Bouteille dégustée lors d'une soirée de voeux réalisés

Nicolas Joly, Savennières, Clos de la Coulée de Serrant, 2012

Benoît

Couleur or éclatant assez intense.
Nez sur le fruit, très muscaté, fort sympathique.
La bouche est assez muscatée aussi avec d’autres fruits surmuris.
Il y a pas mal de volatile mais elle s’intègre assez bien à l’ensemble.
C’est très sec avec une grosse acidité pas très bien intégrée.
Finale un peu raide et amère avec un retour d’alcool notable et un peu de pomme verte.
Bien sans plus, mais relative bonne surprise par rapport à la cuvée de l’an dernier, ça aurait pu être pire.

Clément

La robe est dorée
Le nez est assez flatteur sur des notes de caramel, de citron et floral. C’est vrai que ça fait un peu Muscat.
En bouche, c’est bien équilibré grâce à une belle acidité. La longueur est belle. Bien++

Raphael

Nez original et séduisant sur l'orange amère, floral (chèvrefeuille?), pamplemousse, une goutte de pipi de chat.
Par contre, la bouche est beaucoup moins charmante: après une attaque fruitée les amers sont bien trop saillants à mon goût et l'alcool se fait sentir.

Nolwenn

Nez sur la mangue, les fruits très mûrs comme si le vin était moelleux et des notes pétrolées. La bouche est fraîche et goûte presque sec. C'est pâteux sur la fin et alcooleux. Quelques amers tentent de redresser le tout mais sans succès. Moyen.
12 Juil 2015 10:44 #848

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8191
  • Remerciements reçus 754

Réponse de FGsuperfred sur le sujet CR:Clos de la Coulée de Serrant 2002

CR:domaine de la Coulée de Serrant 2002 savennières-coulée de serrant

achetée 37,50 euros sur idealwine, ouverte 26 heures à l'avance, épaulée

je savais que 2002 était un immense millésime en sec dans le coin, je me suis donc dit que si la coulée était ratée sur ce millésime elle ne me reverrait pas, le résultat fût bien au-dela de mes espoirs !

nez super-complexe et profond sur le sel, la mirabelle, citron, très ample, des notes confites de type liquoreux ou "grosse "maturité .

on aime ou on déteste ce vin : je trouve la bouche superbe de tension, avec une sensation confite, une grosse structure acide, une matière énorme et que certains trouveront "étrange" de par son aromatique pour le moins surprenante, je n'ai pour ma part pas été surpris plus que celà car elle me rappelle quelque peu celle du 89 que j'ai trouvé très jeune, très ample et donnant un sentiment de par sa tension d'une précision, d'une pureté d'un vin qui sait ou il va, la sensation est une superbe fraicheur et une grandissime longueur

que dire... excellent !

frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
30 Aoû 2015 21:40 #849

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1591
  • Remerciements reçus 544
CR: Domaine de la Coulée de Serrant, Savennières, Clos de la Coulée de Serrant 2009

Première précision : première moitié carafée 4h, reste de la bouteille bue après 24h : pas de changement notable du vin durant ce laps de temps. Bouchon déjà bien entamé.

Deuxième précision : aucun défaut ! Nez assez ouvert et déjà évolué sur le coing, le miel, quelques notes de pomme (mais pas dominantes) et de sève de pins, là encore assez discrètes. Volume correct, belle allonge. Ensemble pas d’une complexité folle (mais c’est bu trop jeune), marqué par un léger déséquilibre entre la matière et l’acidité, trop peu importante pour conférer à cette bouteille une grande buvabilité. Ça reste un bon vin.

Bien + en l’état,

nsa37.casimages.com/...

Cordialement,

Seb.
Notation : Moyen : les vins sans intérêt ; Assez bien : vins à boire pour la curiosité ; Bien : bon vin, à faire découvrir ; Très bien : vin remarquable ; Excellent : vins de très haut niveau, une rare réussite; Splendide : grand vin qui justifie le temps passé ici !
24 Sep 2015 09:33 #850

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19529
  • Remerciements reçus 3061

Réponse de mgtusi sur le sujet CR: Clos de la Coulée de Serrant 2011

Clos de la Coulée de Serrant 2011

J'ai carafé ce vin qui à l'ouverture (tôt le matin) ne m'a pas semblé très net ; à la dégustation, le nez est plutôt déroutant : peu de fruit, un peu de miel mais également des arômes brouillons parmi lesquels je perçois comme une serpillère humide. En bouche, une sensation alcooleuse prédomine. Ce n'est pas oxydé mais ce n'est pas très agréable à boire.
Michel
23 Nov 2015 17:50 #851

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 643
  • Remerciements reçus 179

Réponse de f.aubin sur le sujet Clos de la Coulée de Serrant 2011

La coulée de Serrant...c'est pic ou carreau !!!

LPVment,

Franck
LPVment,
Franck
23 Nov 2015 18:07 #852

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1348
  • Remerciements reçus 730

Réponse de Krabb sur le sujet CR: Clos de la Coulée de Serrant 1991

CR: Clos de la Coulée de Serrant 1991

Bu Ici

Cédric : Nez précis, net, sur les fruits blancs et jaunes. Une sensation huileuse. Des notes d'écorce d'orange.. La fraicheur de la menthe blanche.
En bouche, on est clairement dans un registre sec. C'est tranchant. Bouche pleine, longiligne.. beau volume et belle structure. Beaux amers sur les agrumes et leurs écorces. Il y a une force, une énergie dans ce vin. Traces minérales.
Mes sensations sur ce vin m'ont déstabilisé.. n'arrivant pas à dire si j'aime ou j'aime pas !! C'est vraiment déroutant.
Note technique: 10/10 Note artistique (plaisir) 5/10. Au global, un vin qui ne laisse pas insensible et qui va marquer ma vie (ou ma curiosité) de passionné.
Très Bien

JB : Le nez, mazette! Puissamment minéral, médicinal, gentiane, la pâte d'amande, la colle à papier...
La bouche est puissante, énergique avec un caractère de folie et un toucher superbe.
C'est d'une longueur absolue. Grand vin. Une rencontre, une claque.

Krabb : Robe or.
Le nez sur les fruits blancs, puis quand même un côté champignon.
En bouche, une minéralité amère se dessine.
Un vin intellectuellement intéressant car je ne savais pas du tout quoi en penser.
Quelle région, ?
Quel cépage, ?
Quel millésime, ?
Est ce que j'aime ou pas, ?
Bref, un vin qui m'a dérouté.
Au final, j'ai aimé la découverte, le vin un peu moins.

Frisette : La robe est jaune d'or. Le nez est sur le champignon, la terre. En bouche, on retrouve la quinquina, l'orange amère (et son écorce). C'est un vin tendu, droit, avec une belle mâche, un peu de fruits jaunes, une petite pointe oxydative, et surtout de gros amers en final. C'est pour moi comme un sanglier: ça court tout droit sans réfléchir, et ça défonce tout sur son passage! C'est un style particulier, un vin au caractère affirmé, qui à priori, ferait jeune. Très Bien (16/20), en tout cas, bien plus belle expérience que celle-ci. Elle s'est bien comportée sur le fromage. Je suis heureux de l'avoir recroisé...et ça montre que les Coulées sont capables de bien vieillir. Mais je ne me battrai pas pour en acquérir...
Simon.
30 Déc 2015 20:49 #853

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1874
  • Remerciements reçus 1050
CR: Clos de la Coulée de Serrant - Savennières - Coulée de Serrant 1985

Je plussoie au compte rendu de monsieur Javaux du 27/3/15 : c'est intolérable cette odeur soufrée d'allumette que l'on vient de craquer..., après 12 h en demi vidange, le vin a perdu 30% de ce défaut, mais c'est encore un vin que j'aurai mis à l'évier si je n'avais pas vu l'étiquette.

Je tenterai le fond de bouteille demain soir !
24 Jan 2016 20:27 #854

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14166
  • Remerciements reçus 10
Je n'ai pas bu le 1985. Les plus proches que j'ai bus, 1983, 1986, 1987 n'ont pas le défaut que vous signalez.

La Coulée de Serrant Nicolas Joly 1983 a un nez intense, de grande complexité. Le goût en bouche est du même calibre, très kaléidoscopique. J'aime beaucoup ce vin gastronomique, qui nécessite d'avoir au moins les trente ans qu'il affiche.

Clos de la Coulée de Serrant Nicolas Joly 1986 : superbe, impérial, généreux, justifiant la classification par Curnonsky dans les cinq plus grands vins blancs de France

Clos de la Coulée de Serrant Savennières Mme Joly 1987 vin de couleur claire, au nez séducteur, il est très agréable, droit, sans excentricité et trouve à cet âge un équilibre confortable et gastronomique. Grand Savennières


Il y a peut-être une anomalie sur le 1985 ? La plus vieille que j'ai bue, de Mme Joly est la 1964 :

La Coulée de Serrant Madame A. Joly 1964 est une merveille, une de plus. Très grand vin d'un équilibre rare et sans signe d'évolution, il fait comprendre qu'on devrait interdire de boire la Coulée de Serrant si elle n'a pas au moins trente ans. Le vin est idéalement équilibré.

Cordialement,
François Audouze
24 Jan 2016 21:33 #855

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 840
  • Remerciements reçus 1039
CR: Nicolas Joly - Savennières - Coulée de Serrant 1992:

Robe brillante, évoluée, foncé tirant sur le vert.
Nez anisé , élégant sur les agrumes avec une pointe de fruit exotique.
Bouche sur l'anis, la craie, la minéralité fine et fraîche.
Une belle surprise. Bien
Christophe
24 Jan 2016 22:40 #856

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 147
  • Remerciements reçus 23

Réponse de laurent78 sur le sujet CR: Coulée de Serrant 1999

Bonjour à tous,

Coulée de serrant 1999.

Robe oxydative.
Un nez assez évolué, sur l'oxydatif, alcoleux. Quelques fruits secs.
Une bouche qui chauffe, qui manque d'équilibre, elle aussi oxydative.

Dégustée après 2 h, 10h, 24h, 72h et 148h de carafe. Le vin ne bougera pas. Les commentaires restent les même.

Je suis déçu. Flacon très moyen. Probablement oxydé.

Laurent
"C'est dans la cave que se trouve l'âme d'une maison"
30 Jan 2016 12:25 #857

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4371
  • Remerciements reçus 1263

Réponse de HERBEY 99 sur le sujet Coulée de Serrant 1999

Bienvenu au club!!!
30 Jan 2016 12:51 #858

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12016
  • Remerciements reçus 2113

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet Re: Coulée de Serrant 1999

148h de carafe

C'est résistant, hein? :D

jlj
30 Jan 2016 13:17 #859

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5072
  • Remerciements reçus 315
CR: Clos de La Coulée de Serrant -Cuvée de Moelleux- 1995
Vin bu pour lui même, sauf la fin de bouteille accordée avec un foie gras d Oie d Alsace de bonne origine. Accord grandiose...

Préliminaires:
Bouteille ouverte et aérée 24h (important sur cette cuvée)
Température de service 15-16° (cuvée a ne pas boire trop fraiche surtout, l idéal étant de la maintenir a 16)
Bouchon totalement imbibé il se retire facilement et entier comme les précédentes et sous la capsule ce n est plus une couche noiratre mais brune calcifiée



Pour la dernière vous avez le droit a un petit roman photo
Fichier attaché :



Robe d ambre avec des reflets jaune safran légèrement mat.
Le nez peine un peu a se libérer au début. Il faut agiter le verre et attendre quelques minutes que le vin se réchauffe et se détende.
Par la suite c est un panel magnifique qui se libère sur la mandarine, des notes camphrées, du zeste d orange cristallisé, de safran et cette touche réglissée qui est le trait d union sur toute les bouteilles précédentes.
C est en bouche que le vin prend toute sa dimension. L attaque est déliée et fine, caressante, douce sur une acidité d une justesse qui force le respect. C est d ailleurs un des marqueurs de ce vin !
Les saveurs, conforme a celle du nez, mais avec quelque chose de plus que je n arrive pas a définir exactement. Comme un mélange d épices orientales et d ananas rôti ..... Un vin qui tourne les sens et virevolte, tirant d une saveur a une autre, d une complexité presque indéfinissable. Plus ce vin vieillit, plus il est surprenant !
Finale somptueuse et retro sur la cannelle .

Ma 5eme et dernière bouteille (sniff) de ce vin atypique sorti a quelques milliers d exemplaires sur les millésimes 1989 et 1995
Une bouteille d anthologie (tu)
30 Jan 2016 13:31 #860

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 147
  • Remerciements reçus 23

Réponse de laurent78 sur le sujet Re: Coulée de Serrant

148h de carafe

C'est résistant, hein? grinning smiley

jlj


Disons qu'un vin peut être oxydé a peu de chance de se "désoxyder" au contact de l'air ;-))))))))))))

Laurent
"C'est dans la cave que se trouve l'âme d'une maison"
07 Fév 2016 16:46 #861

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12016
  • Remerciements reçus 2113

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet Re: Coulée de Serrant

C'était bien entendu le sens de mon propos.
Trois fois le terme "oxydatif" ou "oxydé" dans le compte-rendu, je ne vois pas bien ce que 148h de carafe aurait pu y changer.

jlj
07 Fév 2016 17:02 #862

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1874
  • Remerciements reçus 1050

Réponse de vinozzy sur le sujet Re: Coulée de Serrant

Le commentaire en page 45 sur le 1995 a retenu toute mon attention : c'est à la suite d'une dégustation à 2 reprises de ce très beau vin que j'avais décidé d'acquérir un 1985. Mal m'en a pris, comme j'ai pu vous en faire part fin janvier....j'espère, et je m'en suis ouvert à la taulière en direct, que les millésimes récents seront enfin régulièrement digne de ce grand terroir que le site facebook vante en long et en large...
20 Fév 2016 08:05 #863

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5072
  • Remerciements reçus 315

Réponse de ols sur le sujet Re: Coulée de Serrant

J ai l impression, effectivement, que la fille de Nicolas Joly est un peu plus a l écoute des acheteurs qui se plaignent de vins oxydés a répétition !
N en ayant jamais eu avec cette cuvée spéciale moelleuse, je ne peux que acquiescer au fait que c est un très beau vin, et même plutôt, une grande bouteille que ce 95.:)
Heureux ceux qui en possèdent encore, car sa garde semble loin d être achevée.
20 Fév 2016 09:46 #864

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 176
  • Remerciements reçus 1

Réponse de bouchaunez sur le sujet CR: Coulée de Serrant 2007

Bouteille carafée 4h en avance.

Premières expérience avec cette cuvée (1983 et 2012) ne m'ont pas laissé de grands souvenirs.

Le nez est très pur, minéral, un coté presque d'algue (algues de sushi), puis à l'agitation ça gagne en complexité, agrumes/miel/abricot confit, coing. La bouche est équilibré un peu de résiduel mais ça s'accorde parfaitement avec la trame minérale et tendu du vin. Incontestablement une superbe bouteille.

Mathieu
16 Mar 2016 10:13 #865

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 214
  • Remerciements reçus 89

Réponse de RemiL sur le sujet CR: Coulée de Serrant 2005

CR: Coulée de Serrant 2005
[size=small]Bouteille achetée en septembre 2007 en ligne, 44€[/size]

C'est avec une certaine appréhension que j'ai ouvert cette Coulée de Serrant 2005 pour le dîner hier. En effet, la mauvaise réputation du domaine en termes de régularité et une mauvaise expérience sur un Clos de la bergerie prématurément oxydé me faisaient craindre le pire.

Je débouche et première surprise (pas très bonne) : c'est quoi ce bouchon ? 4 cm au plus, d'une qualité digne d'un rosé des sables :S

Je mets le nez au dessus du verre : hmmm, ça sent très bon, c'est légèrement miellé, pas de traces d'oxydation prématurée, ouf !
Au nez donc, c'est expressif, ça sent le chenin récolté à maturité, c'est très bien.

En bouche le vin est d'abord sur la réserve puis on sent ensuite une superbe énergie, c'est vibrant, et le tout est tenu par une belle nervosité.
Notes salines en finales, très agréables.

Jolie longueur.

Une très belle bouteille qui descend toute seule malgré ses 15° d'alcool !

Superbe.

J'espère que les 2 qu'il me reste du lot seront du même calibre.
26 Avr 2016 09:34 #866

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 89
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Vorbourg sur le sujet Nicolas Joly - Savennières - Coulée de Serrant

Dans un extraordinaire élan de motivation, je viens de lire les 6 pages de cette discussion pour voir ce que d'autres passionnés pouvaient penser des vins de N.Joly.
J'ai pu, il y a 2 ou 3 mois, faire une petite verticale de Coulée de Serrant. Malheureusement, mais notes se sont perdus quelques part... Mais voilà mes impressions générales (très générales) et les impressions des quelques participants:

Les vins ont tous étaient ouverts en avance (6h environs).

2009: inintéressant, déséquilibrer, agressif.
2006: plus rond, plus profond, joli peps.
1995: parfumé, bonne acidité, belle matière, agréable.
1994: moins bien que 1995, presque passé, mou mais joli nez.
1976: tout simplement décédé.

Donc, de mon point de vu qui n'engage que moi, les vins de N.Joly ne valent pas tout le tintamarre que j'entends depuis que je me passionne pour le vin... J'ai passé un agréable moment sur 1995 et 2006 va surement joliment évoluer, mais au vu des prix ça ne vaut absolument pas le coup. Mais je n'ai goûté que 5 millésimes, je n'ai peut être simplement pas eu de chance!

P.S: j'adore philosopher sur le vin, mais attention à certains de ne pas être trop condescendant envers les amateurs qui, sacrilège, n'auraient pas su "comprendre" une Coulée de Serrant... Le vin est destiné à être un plaisir, pas une manière de se considérer comme au-dessus de la plèbe. Peace :)-D

P.S 2: j'ai lu Le vin, la vigne et la biodynamie de N. Joly. J'ai lu dans cette discussion qu'on le comparait à un professeur... je suis très heureux de ne pas l'avoir eu comme prof à la fac!
Bois du vin, t'auras des copains.
29 Jui 2016 03:24 #867

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 369
  • Remerciements reçus 153
Bonjour Vorbourg,

Merci pour ton retour. Étonnant ce choix de millésime pour une dégustation datant de 2016. Franchement il aurait pu vous faire goûter une vrai année à sec. 2009 bien pour les moelleux, 2006 à part faire des bulles c'était quand même pas top.

J'ai toujours voulu y faire un saut pour me faire mon propre avis mais là, ça me donne pas vraiment envie.

Bien à toi,

Dimitri
26 Oct 2016 13:26 #868

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 214
  • Remerciements reçus 89

Réponse de RemiL sur le sujet Re: Coulée de Serrant - passage au domaine

De passage (un peu par hasard) en Anjou pour un WE prolongé, je trouve une chambre d'hôtes à moins de 5 kilomètres de Savennières.

Préparant un dîner sur le thème Curnonsky pour le mois de décembre avec des amis, je me dis que l'occasion est parfaite d'aller m'approvisionner en vieux millésime de Coulée de Serrant directement au domaine (et donc en limitant ainsi les risques de lot défectueux.... imaginé-je suite à la lecture d'une bonne moitié des 40 pages de ce topic).

J'appelle pour réserver trois jours avant et l'on m'explique que le domaine reçoit en continu sans prendre de rendez vous. Louable, mais surprenant pour un domaine censé être exceptionnel. En tous cas pas la meilleure garantie de pouvoir discuter avec le vigneron (Virginie Joly en l'occurence).

Nous rappelons le matin même et débarquons donc (avec mon épouse, qui est bien loin des considérations sur l’oxydation prématurée des vins, la biodynamie et la réputation de tel ou tel domaine), de bonne heure. Nous sommes accueillis par une employée du domaine en tablier, très aimable mais dont on sent qu'elle est là pour expédier les dégustations ! Nous n'aurons guère d'explications ou conversations sur le domaine, la philosophie, le millésime : on nous sert d'office le premier verre, d'une bouteille ouverte 4 jours plus tôt (!). A ma surprise, le vin a bien tenu et se goûte bien.

Les vins sont dans l'ordre de service (commentaires succincts mais j'ai pris peu de notes) :

CR: Savennières Les vieux Clos 2014
Nez : notes minérales, légèrement citronné, assez expressif.
Bouche : c'est droit, avec une belle acidité, assez charmeur. Une note un peu oxydative quand même, difficile de savoir si c'était le vin d'origine ou les 4 jours d'ouverture.
Bien - 14,5/20

CR: Savennières - Roche aux moines Clos de la Bergerie 2014
Un vin assez puissant, bien fait. Notes de fruits jaunes. Très belle acidité qui tient le vin et lui confère une belle droiture
Bien - 15/20

CR: Savennières - Roche aux moines Clos de la Bergerie 2010
Bouche très droite, avec une superbe vivacité. Jolies notes miellées, et une finale saline. J'aime beaucoup
Très Bien - 16/20

CR: Savennières - Coulée de Serrant 2014
Un vin très droit, avec une superbe minéralité. Le toucher est joli, je m'attendais à un vin austère, mais après 2 jours d'ouverture (et oui...) il est expressif, sur de belles notes de coing, d'acacia, et une finale longue sur des arômes miellés
Un très beau vin, par contre je me demande comment il se goûtait juste à l'ouverture...
Très Bien - 16/20

CR: Savennières - Coulée de Serrant 2009
Superbe tension qui frappe dès qu'on le met en bouche. Le vin est équilibré, précis, quoiqu'un peu plus "chaud" que le précédent (sans doute plus d'alcool ? je n'ai pas pensé à vérifier sur la bouteille). Jolie longueur.
Bien - 15,5/20

CR: Savennières - Coulée de Serrant 2007
Assurément le plus beau vin de la série : c'est très tendu mais expressif (légère évolution, notes miellées). Superbe minéralité, un vin énergique en bouche, qui donne envie de finir le verre et de se resservir.
Très Bien - 17/20

Une belle série, donc, mais une dégustation très impersonnelle. Evidemment, en les goûtant sur place, pas de risque sur les bouteilles... Du coup je repars avec une 2002 pour mon dîner, j'espère qu'elle sera bien, et quelques 2014. Les anciens millésimes sont vendus à des tarifs un peu chers à mon goût (71€ le 2007, je n'en prends pas), voire carrément prohibitifs (190€ le 1984).

A noter qu'après avoir insisté nous avons réussi à faire descendre Virginie Joly pour qu'elle vienne nous saluer et échanger quelques mots avec nous.

PS : je ne sais pas si c'est le bon forum pour ça, mais du coup nous sommes allés nous promener dans les vignes ensuite et la vue du sommet de la Coulée est à couper le souffle, surtout avec les couleurs d'automne ! Quelques photos ci dessous (limitées à 400px), ça vaut vraiment la peine d'y aller ne serait-ce que pour cette promenade (30 minutes AR).

Vue sur le domaine et l'allée de Cyprès (classée !)


Vues sur la Loire


01 Nov 2016 13:34 #869

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 643
  • Remerciements reçus 179

Réponse de f.aubin sur le sujet Re: Coulée de Serrant - passage au domaine

Rémil,

en effet cette région est magnifique à cette saison et je regrette mes ballades de jeunesse en VTT dans le vignoble !!!

dégustation sympathique quand même...

LPVment,
Franck
LPVment,
Franck
01 Nov 2016 14:03 #870

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck