Nous avons 1146 invités et 31 inscrits en ligne

Vignobles Günther Chéreau (Château du Coing de St-Fiacre / Grand Fief de la Cormeraie / Château de la Gravelle)

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité
VIGNOBLES GÜNTHER-CHEREAU




VGC - Vignobles Günther Chereau
Château du Coing
44690 Saint-Fiacre-sur-Maine
Tél. : +33 (0)2 40 54 85 24
Tél. (oenotourisme) : +33 (0)2 40 54 02 03
Fax : +33 (0)2 51 71 60 96
Mail : contact@chateau-du-coing. com

www.vgc.fr

* Facebook Vignobles Günther Chereau

* Instagram Vignobles Günther Chereau

Présentation par le domaine : '' Le Vignoble Günther Chereau est une structure familiale spécialisée dans la production de Muscadets haut de gamme.
Nos trois domaines sont : Château du Coing, Château de la Gravelle et Grand Fief de la Cormeraie.
L’ensemble de notre production couvre 75 hectares, dont 30 hectares en Agriculture biologique certifiée. ''





CR: Château du Coing de Saint-Fiacre - Muscadet 1995
13/20 – 18/11/06

Nez un peu oxydé, avec du coing, de la pomme, du citron, du miel, du melon confit, de la paille. Il paraît presque muté.
En bouche, un profil gringalet, sénescent.
28 Nov 2006 09:56 #1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2901
  • Remerciements reçus 2

Réponse de Jean-Marie Cade sur le sujet CR: Muscadet Château du Coing de St-Fiacre 1996

CR: Muscadet Château du Coing de St-Fiacre 1996

J'ai retrouvé les traces d'un achat de trois bouteilles en novembre 1999, à FF 78,50 la bouteille. Influencé par le Guide des Sommeliers et un vendeur Leclerc, j'ai acheté ce qui restait d'un carton de 6, qu'un directeur d'un Leclerc franchisé avait mis en rayon. Je n'ai pas de notes sur la dégustation mais il me reste le souvenir d'un bon Muscadet, mais d'un prix trop élevé...:(
11 Déc 2007 16:23 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1502
  • Remerciements reçus 0
Nous sommes effectivement dans le bon fil, ici, pour parler de ce domaine!
J'avais ouvert, récemment, un sujet similaire qui s'avère être une piste moins judicieuse pour parler de ce domaine (mauvaise aiguillage de marketing) : www.lapassionduvin.c...

Je rétablie donc cette anomalie (indépendante de ma volonté) et viens dans le fil adéquat, initié par Laurent G !

Après avoir été enchanté par leur cuvée "Muscadet Sèvre Et Maine Château du Coing Saint-Hilaire 1996", je viens de récidiver avec la cuvée:

CR: Muscadet Sèvre Et Maine Château du Coing de Saint-Fiacre « L'Ancestrale » 2003

Je suis, à nouveau, époustouflé!, Qui aurait parié sur autant de merveilles dans un Muscadet ?

Les merveilles :
- D'abords, pas de mal de tête, digestibilité et sommeil de qualité...
- Ensuite, des arômes plein le panier : Fruits jaunes : coing, pêche, poire, agrumes, acacia, tilleul, hydrocarbures….Mais ce qui ressortait le plus, c’est cette pomme verte aérienne, mousseuse, cotonneuse …Un peu comme si vous plongiez le nez dans un grand verre de jus de pommes, fraîchement pressé (avec une centrifugeuse !) et que vous gobez dans le jus qui glisse par en dessous de la mousse alors que le nez reste happé par cette dernière...
• La complexité du vin est là pour vous rappeler que ce domaine dispose d’un terroir prodigieux, (allez voir !) et d’une qualité de vinification et d’élevage hors normes…
• Le tout, vous rappelle sans cesse que vous êtes en bourgogne, ou sur l’aire d’appellation Condrieu, avec cette dynamique, et cette tension (normal, car c’est un jeune Muscadet, après tout….), cette acidité et cet alcool plus que bienvenus, donnant à l’ensemble une longueur, un corps et une plénitude qui vous laisse béa !
• Un vin équilibré, élégant, suave et frais. Structuré et délicat. Net et minéral.

Accord culinaire : Ah…, un bon filet de Carrelet au beurre noir, câpres, pommes de terre cuites à l’eau…(Slurp...)

N.B.: je rappelle, à toute fin utile, que la cuvée "Muscadet Sèvre Et Maine Château du Coing Saint-Hilaire 1996" est notée 17/20 dans le dernier Grand Guide des Vins de France 2008 de Bettane & Desseauve. (page 912). Bouteille payée 9.00 € TTC au domaine, la semaine dernière...
Celle, dont il est question ici, est notée 16.5/20....Bouteille payée 8.50 € TTC au domaine, la semaine dernière...
26 Jan 2008 14:46 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1502
  • Remerciements reçus 0
Echange de bons procédés !
En guise de remerciement pour les excellentes découvertes que je fais grâce à LPV, que je remercie au passage, je me permets de revenir ici pour vous reparler de l'un de mes meilleurs domaines découverts récemment.
Je pourrais bien, bientôt, vous évoquer ma rencontre avec Véronique Günther Chéreau, propriétaire de ce château (Château du Coing à St. Fiacre), de l’excellent accueil, combiné à une discussion passionnante et une visite du chai commentée par cette passionnante et passionnée propriétaire. Il faut savoir que Véronique Günther Chéreau, dirige un grand domaine à l’histoire emblématique. C’est en 1990, que, Docteur en Pharmacie, elle décide de devenir viticultrice à temps plein. C’est une personne passionnée d’authenticité. Cela se voit, s’entend et se ressens dès les premières minutes de la rencontre téléphonique, d’abords et physique, ensuite, au domaine, le 18 janvier dernier.

Je ne souhaite qu’une chose, retourner la revoir, avec peut être, un projet commun avec des LPViens qui le souhaiteraient, pour faire sa connaissance et celle de ses vins. Elle me l'a proposé ...

Justement, à propos de l’un de ses vins, dégusté hier :

CR: Muscadet Sèvre et Maine sur lie – Comte de Saint-Hubert 2002

La finesse laissée à l’état sauvage…, le fruit à l’état élégant (coing, pomme, poire, pèche…un zeste d’agrumes !), un nez très subtile, très raffiné, rien ne dépasse, rien ne s’impose…C’est un vin tellement raffiné qu’il vous propose ses arômes et ses saveurs sous forme de buffet glamour à la Saint-Valentin, avec des mets fins, servis à la juste proportion, à la bonne dose. Il a tellement de considération pour le dégustateur, qu’il arrive à décliner cette haute qualité, de pouvoir proposer sa finesse et non l’imposer….C’est ensuite, au dégustateur de s’en servir et de s’en resservir…de midi à 20 heures, le vin évolue magistralement, les arômes, la complexité et la longueur aussi. Les mets se varient et se succèdent : coquillages, crustacés, poisson, purée de céleri-rave, fromage
Jamais vous ne ressentez une fausse note. C’est délicat, aérien, suspendu, ….C’est l’envie quand elle vous prend !

Vin très recommandable.

Il est question de ce domaine (en bien, voire plus !), dans le Grand Guide des Vins de France 2008 de Bettane & Desseauve (page 912)

Le site du château :

www.chateau-du-coing...
10 Fév 2008 18:14 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1187
  • Remerciements reçus 1

Réponse de HERMES1167 sur le sujet CR: Muscadet Château du Coing de St-Fiacre 1997

CR: Muscadet Château du Coing de St-Fiacre 1997

Nez extrêment bizarre, nous oscillons avec ma femme entre l'écurie et le poulailler ...Ca sent le souffre , ca devait être un millésime avec de la pourriture , je pense ...Le nez est aussi végétal , avec une pointe de fruits exotiques (ananas du costa rica ) ...La bouche est iodée/saline, c'est droit ....ca me fait penser à des sancerres pas murs goutés par le passé...Je suis très étonné du résultat, car j'ai adoré les 2005 du domaine ....celui la est en fin de vie pour moi..

Suite au mess d'Eric, pb sur la bouteille sans aucun doute

legoutduvin.hostblog.fr
"Le vin rend perceptible à l'homme la vraie saveur de la terre" Colette
26 Sep 2010 15:40 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19036
  • Remerciements reçus 4270

Réponse de Eric B sur le sujet Re: Muscadet Château du Coing de St-Fiacre 1997

Problème de bouteille. J'en ai dégusté à plusieurs reprises : c'était excellent.

Eric
Mon blog
26 Sep 2010 15:51 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 179
  • Remerciements reçus 0

Réponse de fabrice62 sur le sujet CR: Muscadet Château du Coing de St-Fiacre 1997

CR: Muscadet Château du Coing de St-Fiacre 1997

Bouteille bue sur des saint-jacques poêlées:

même constat qu'Eric B, un très joli vin, frais, mûr, gras et vif à la fois et que l'on pourrait prendre pour un joli bourgogne
à l'aveugle.
Le sommelier m'a indiqué que cette cuvée avait vu le bois et c'est cet élevage que j'avais cru décéler au nez
dans un premier temps:des notes légèrement vanillées,un côté gras et beurré.Puis à l'aération ces notes se sont dissipées
pour laisser la place à un vin plus vif,plus minéral,où je ne décelais plus aucune trace d'un éventuel élevage.
Ce vin a-t-il réellement vu le bois?Le gras de cette cuvée me semble plus être l'attribut du cépage au vieillissement,mêlé au terroir,mais peut-être que la barrique l'a accentué.
Quoiqu'il en soit,un très joli vin,d'un superbe équilibre entre le gras et l'acidité,d'un excellent rapport qualité/prix.(peut-être un peu moins au restaurant!).
Cordialement.
11 Déc 2010 12:45 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1321
  • Remerciements reçus 0
CR: Château du Coing "L'ancestrale" 2004 Muscadet de Sèvre & Maine
J'ai rapporté cette unique bouteille du Grand Tasting 2010.
A l'ouverture, le nez est déjà très expressif sur des notes rappelant certains chablis. Un côté citronné laisse penser que l'acidité sera marquée ; en bouche, il n'en est rien ! C'est plutôt gras et l'acidité qui ne manque pourtant pas laisse apparaître un vin très équilibrée et plein de rondeur. Bien+.
02 Jan 2011 18:51 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12640
  • Remerciements reçus 193

Réponse de PBAES sur le sujet Re: Muscadet Château du Coing de St-Fiacre

Alain,

Lors de mon passage au Grand Tasting, j'avais dégusté les vins de ce Domaine. Assurément "L"Ancestrale 2004" etait celui que j'avais préféré de toutes les cuvées avec Le Chateau La Gravelle 2005 produit par le même domaine.

Philippe
02 Jan 2011 19:19 #9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1321
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Altau sur le sujet Re: Muscadet Château du Coing de St-Fiacre

Oui Philippe, ce n'est pas par hasard que je suis reparti avec cette bouteille-là !
02 Jan 2011 19:54 #10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84899
  • Remerciements reçus 11470

Réponse de oliv sur le sujet Re: Muscadet Château du Coing de St-Fiacre

Muscadet
Nouvelle gamme pour le Château du Coing de St-Fiacre !

www.lejournalduvin.c...
21 Fév 2011 17:22 #11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 184
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Gaeli sur le sujet Re: Muscadet Château du Coing de St-Fiacre 1997

fabrice62 écrivait:
> Ce vin a-t-il réellement vu le bois?

Te souviens tu de la forme de la bouteille?
J'ai du 97 à la cave mais de deux types, dont l'un élevé en fût de chêne. Je retrouve exactement les mêmes sensations que toi quand je goûte celui élevé en fût de chêne. La forme de la bouteille est "non conventionnelle", plus large. D'accord avec toi sur ce coté bourguignon, c'est très beau !

Amicalement,
Gael
25 Fév 2011 01:53 #12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 43
  • Remerciements reçus 0

Réponse de edernp sur le sujet Re: Muscadet Château du Coing de St-Fiacre

Quelqu'un a-t'il plus d'infos sur le domaine?, j'ai dégusté avant-hier un 2007 de chez eux qui m'a pas mal emballé il y avait du gras ( étonnant pour 2007 même ), de l'élégance, de la profondeur, de la minéralité, un vin étiré avec une belle finale finement citronnée...Pas très complexe mais précis et assez profond ( 7 euros )
05 Aoû 2011 11:14 #13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1187
  • Remerciements reçus 1

Réponse de HERMES1167 sur le sujet Re: Muscadet Château du Coing de St-Fiacre

C'est un vieux domaine, mais les cuvées , et en particulier le haut de gamme est très intéressant , à classer dans les muscadet de grande garde, avec Bregeon, le domaine de l"écu, les frères Perrault etc..Lien ci dessous

www.chateau-du-coing...

legoutduvin.hostblog.fr
"Le vin rend perceptible à l'homme la vraie saveur de la terre" Colette
05 Aoû 2011 11:55 #14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 358
  • Remerciements reçus 109

Réponse de MathiasB sur le sujet CR: Muscadet Saint Hilaire du Coin - Réserve 2005

Je poste ici ce message pour ce vin qui, malgré l'absense du g final au coin (cuvée spéciale monoprix ?), provient du même domaine.

CR: Muscadet Sèvre et Maine sur Lie - Saint Hilaire du Coin - Réserve 2005

Bouteille débouchée hier soir, mais vin goûté maladroitement bien trop froid et probablement trop tôt après ouverture : l'acidité dominait tout ! Pas franchement agréable... Je laisse donc un peu de côté. Je regoûte ce soir, après avoir laissé se réchauffer le vin quasiment jusqu'à température ambiante, et là surprise : c'est excellent !

La robe est claire, limpide, un joli blond comme les blés.
Le nez est présent, sur des notes d'agrumes, pamplemousse principalement.
La bouche présente une matière agréable. Le vin est bien équilibré, entre une acidité bien présente et une onctuosité qui se développe en bouche. On retrouve les agrumes, mais également les fruits blancs (pèche...)
La finale se fait sur une franche impression de miel.

Une bouteille agréable pour un prix très raisonnable !

Mathias
26 Sep 2011 22:58 #15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2548
  • Remerciements reçus 231

Réponse de hannibal sur le sujet CR: Muscadet Château du Coing de St-Fiacre 1996

CR: Muscadet Château du Coing de St-Fiacre 1996

Belle robe jaune d'or, nez flatteur, fleurs blanches, fruits jaunes, coing (oui je sais, du Coing...), cire d'abeille
Bouche agréable, mais sans grand relief ni définition
Correct, sans plus, et très bien avec l'araignée de mer mayonnaise (trop plat avec les huîtres)
C'est un ami qui a ramené ça de la cave de son grand-père, en Bretagne, ainsi qu'une vingtaine d'autres bouteilles dont je parlerai à l'occasion
Sur lie, évidemment plus de perlant et moins de vivacité
08 Jan 2013 18:03 #16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 494
  • Remerciements reçus 374
Je vais ouvrir ce soir un Comte de Saint-Hubert 2005, pour le servir sur tout un repas; apéritif (salades de crevettes aux clémentines), plateau de fruits de mer (assez concis: amandes, fines de claire et Gillardeau, crevettes bio) et Fletan au morilles et risotto aux asperges... J'ai hésité avec une Ancestrale de 2002 que j'avais adorée il y a deux ans mais dont je craignais qu'elle ne manque de vivacité pour les fruits de mer... J'espère qu'il sera encore en forme , car ce sera mon premier CR après des années de procrastination...
Comme le repas a été relativement improvisé, la mise en température est un peu "hard", dans le frigo avec rafraichisseur en plus...
J'en appelle par avance à votre indulgence pour cet essai que je tâcherai de poster demain.
07 Sep 2013 19:14 #17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 494
  • Remerciements reçus 374
CR: Muscadet Château du Coing de St-Fiacre Comte de Saint-Hubert 2005

Bouteille ouverte une demi-heure avant le service.
Robe encore jeune, or pâle.
Nez peu causant à l'ouverture sur les agrumes peut-être.
En attendant qu'il s'ouvre davantage, je piège ma compagne en lui servant un Picpoul de Beauvignac issu d'un BIB (que j'utilise surtout en cuisine). Elle en avait bu la veille dans un "verre à moutarde" sur des tartines apéritives, et l'avait moyennement apprécié... Là, dans un beau verre, mieux aéré, avec les fruits de mer, il a récolté un "il est pas mal celui-là, meilleur que celui d'hier!". De l'importance des conditions de dégustations...
Passé ce court intermède, le muscadet s'est livré tout doucement, souffrant face à l'iode des fines de claire, mais répondant parfaitement aux saveurs noisettes des Gillardeau. L'accord avec les amandes, étonnamment douces, et les gambas a bien marché, tout comme celui avec la salade de crevettes aux clémentines (même si là, le Comte de Saint-Hubert a plus "accompagné" le plat sans lui "répondre", mais je ne sais pas si je suis très clair!).
Peu à peu, les aromes ont évolué, se complexifiant au fur et à mesure (agrumes, pêches, fleurs...) et avec le flétan aux morilles, une belle et relativement longue finale sur les noisettes et un côté salin très sapide l'ont rendu encore plus abouti. C'est très bon!
On est assez loin du muscadet de soif (que j'apprécie beaucoup par ailleurs!), c'est un vrai vin de gastronomie et de garde. Je tenterai d'ailleurs l'Ancestrale 2002 sur un beau poisson crêmé.
Le fond de bouteille terminé ce midi avec des coquillettes aux moules et chorizo confirme que ce vin en a encore sous le pied, car il n'avait pas bougé d'un iota. Dommage, c'était la dernière que j'avais!
08 Sep 2013 15:18 #18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2560
  • Remerciements reçus 1261
CR: Château du Coing St-Fiacre Muscadet Sèvre et Maine sur Lie 2010

Nez sur les agrumes (citron) et les fleurs blanches. Bouche nerveuse, avec un peu de gaz, ça claque un peu sur le fruit. La nervosité apporte de l’énergie au vin, c’est très agréable. Dommage que le lendemain ce soit un peu assagi.
Du plaisir sur ce vin, délicieux avec des moules au vin blanc (celui-là même).

Julien
10 Sep 2013 09:27 #19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2033
  • Remerciements reçus 1089
CR: Muscadet Sèvre et Maine sur Lie - Saint Hilaire du Coin - Réserve 2005 :

[nsa34.casimages.com/...

Robe d'un doré léger à reflets verts.
Nez sur la poire (++), la fougère, la menthe fraîche, le fenouil. En fin d dégustation, ça pétrole un peu et évoque le riesling.
En bouche, une belle ampleur, beau vin sphérique, avec en même temps une belle acidité.
Finale correcte, épicée.

Un vin que je qualifierais de complet, auquel une garde supplémentaire apportera, à n'en pas douter, encore plus de gourmandise et d'explosivité.

Frèdè
16 Nov 2013 18:30 #20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 358
  • Remerciements reçus 109
Extrait du CR d’une dégustation réalisée en novembre 2015 relatée ici .

CR: Château du Coing de Saint Fiacre, Muscadet Sèvre & Maine « Monnières Saint Fiacre » 2005 (11,90 € prix GD)
Robe dorée, assez claire.
Nez fermé.
Bouche avec un léger « moelleux » (mais non lié à du sucre résiduel), mais peu aromatique. Une pointe de salinité plutôt sympathique vient réveiller les sens qui sinon s'endorment un peu...
Vin un peu décevant, le vin est fermé, malgré la jolie salinité le plaisir est limité.
Correct (13/20)

Mathias
18 Jui 2016 23:58 #21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5072
  • Remerciements reçus 315
CR: Monnières St Fiacre - Muscadet Sèvre & Maine 2010


48 mois sur Lie



Robe jaune citron avec de léger reflets dorés.
A peine débouché, une odeur de bouchon apparait. Aîe !!:X
Bon, c est confirmé quelques minutes plus tard le vin est touché par le TCA. Mais pas trop encore, car je distingue quand même un vin suffisament buvable pour vous donner un CR

Nez sur la bergamote de Nancy, une touche de miel puis floral.
Bouche assez ronde, sur une attaque aigre douce qui se prolonge par un amalgame gustatif de petit beurre, de tarte au citron et d agrumes complété par une finale élancée sur l anis vert.
Le bouchon était plus présent au nez qu en bouche. Ouuf !! Sauvé de justesse (:D
30 Aoû 2016 20:39 #22
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3920
  • Remerciements reçus 1987
CR: Muscadet Sèvre & Maine - Cru communal Monnières St-Fiacre 2013 - Véronique Chéreau

Nouveau millésime disponible en FAV, acheté mardi dernier pour la somme faramineuse de 9,90 €.
Aux 44 mois du 2009 et 48 mois du 2010, succèdent les 33 mois d'élevage sur lies du 2013.

On est clairement en dessous de ces deux millésimes, même si le vin ne trahit pas sa noble origine.
La couleur est pâle, comme d'habitude allais-je écrire, le nez assez simple sur des arômes de mirabelle avec une note de poussière pas très agréable et l'alcool qui piquotte les narines. Réduction ? Je n'en sais rien. Sceptique.
En bouche, cette note poussiéreuse pas très agréable se fait plus présente, masquant un joli jus, plutôt gras, pas du tout perlant et offrant un goût assez prononcé d'amande amère. Une touche médicinale me rappelle un goût connu que je n'arrive pas à identifier.
La finale est marquée par les notes de mirabelle, d'amande et, surtout, l'amertume. Ce qui, pour moi, est rédhibitoire.

Je ne reconnais pas l'aspect évident, baroque et indestructible du 2009. Je pense que nous sommes en face d'un vin qui a dû subir les affres du millésime et qui s'en sort un peu comme il peut. Bref, un peu déçu, même si je n'ai pas envie de vouer ce vin aux gémonies. Après tout, on sait ce qu'il est devenu du vilain petit canard.

Vincent
23 Sep 2016 21:11 #23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 545
  • Remerciements reçus 508

Réponse de Raisin breton sur le sujet Château du Coing St-Fiacre, Muscadet Sèvre et Maine 2014

CR: Château du Coing St-Fiacre, Muscadet Sèvre et Maine 2014

Œil : très pâle, viscosité faible à moyenne.

Nez : intensité modérée, sur la pomme verte, le citron, l’épinette et une touche de coquillage. C’est discret mais joli et propre.

Bouche : attaque en finesse sur le fruit, milieu pas très large mais d’une jolie texture soyeuse. Bel équilibre, de la structure, bonne maturité et acidité haute sans être agressive. Belle finale salivante propulsée par l’acidité sur les saveurs perçues au nez, avec des amers présents sans être trop marqués. Persistance moyenne (-) au mieux, ce qui donne une bonne excuse pour se resservir.

Bien (+)
. Il y a 2 ans, il y avait encore du très bon 2010 disponible au Québec, au nez plus délié et à la bouche plus texturée. Je ne sais pas si ce 2014 évoluera de la même manière mais il me semble que sans être un vin de garde, ce 2014 pourrait gagner à être attendu un peu.

JB
"Qu'est-ce que vous regardez ? C'est la carte routière ? - Non ! C'est la carte des vins. C'est pour éviter les bouchons !" Raymond Devos
24 Jan 2017 21:36 #24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3920
  • Remerciements reçus 1987

Réponse de Vougeot sur le sujet CR: Muscadet 2013 Coing de Sèvre

J'ai bu, ce week-end, mon premier CR: Muscadet 2013 Coing de Sèvre.
www.vgc.fr/data/pdf_...
Je dois avouer que j'ai été séduit par ce muscadet très fruité, bien mûr, présentant de belles saveurs de poire et de pêche blanche. Aucune note poussiéreuse comme on en rencontre souvent avec des muscadets d'entrée de gamme. Un beau fruit pur, une petite note saline et glou !
Honnêtement, c'est super bien fait. Seul un léger déficit d'acidité m'empêche d'être plus dithyrambique vis à vis de cette bouteille. J'aurais aimé un peu plus de perlant, de tension. Mais je me suis régalé et c'est le principal.
Hautement recommandable.
10 Avr 2017 11:27 #25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 358
  • Remerciements reçus 109
Extrait du CR d’un Tour de France du millésime 2007 .

CR: Véronique Günther-Chéreau, Muscadet Sèvre et Maine sur Lie « Saint Hilaire du Coin – Réserve » 2007
100 % melon de bourgogne
Nez plutôt frais, fruité.
Bouche plutôt onctueuse, encore assez fruitée, avec une acidité présente mais non agressive.
Plutôt bien, dans un style vin d’apéritif, mais je n’accroche pas trop sur l’aromatique.
Correct + (13,5/20)

Mathias
02 Mai 2017 23:44 #26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3920
  • Remerciements reçus 1987
CR: Château du Coing de Saint Fiacre - Muscadet de Sèvre et Maine sur lie - Cuvée Comte de Saint Hubert Vieilles vignes 2007.
Pas un truc pour les fillettes, ça !

Raisins issus de vignes centenaires sur parcelle de schiste exposée plein sud.
Belle couleur jaune citron brillante et limpide, commençant à dorer gentiment.
Premier nez sur le beurre de baratte, suivi d’effluves de coquille d’huître, d’amande douce, de mirabelle.
L’attaque, très légèrement perlante, laisse place à une bouche dense, onctueuse, riche, avec un gras mesuré duquel ressortent les notes iodées et, surtout, le beurre de baratte. Cette bouche est incroyablement volumineuse.
Une petite amertume en finale, pas rédhibitoire du tout, relance le vin et prolonge sa longueur sur de belles notes salines.

Un bien joli muscadet au tout début de sa vie. Dix ans supplémentaires ne lui feront pas peur et devraient, à mon sens, le magnifier.
22 Jui 2017 13:48 #27
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3920
  • Remerciements reçus 1987
CR: Véronique Günther Chéreau - Cru communal Monnières St-Fiacre 2014

Le voici, le tout nouvel opus de VGC ! Et dans sa version la meilleure.
Il s'agit, comme d'habitude, d'un muscadet de Sèvres et Maine, version Village, élevé un peu plus longtemps que le 2013.
Les 34 mois d'élevage de ce 2014 rendent cette bouteille diablement appétissante, classiquement bonne, finalement rassurante.

Tous les marqueurs du "muscadet-bien-élevé" sont en place dans cette bouteille qui se singularise par son fruit inaltéré, son gros volume et son bel équilibre. Pas d'amertume sur ce 2014 que j'estime supérieur au 2013 dans son expression aromatique et sa structure.

Longue garde prévisible et rapport qualité/prix/plaisir toujours au top.

Pour la petite histoire, des amis peu amateurs de muscadet ont complètement remisé leurs a priori au placard. Je peux même parler de "révélation" en ce qui les concerne ! :D
24 Sep 2017 15:41 #28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2033
  • Remerciements reçus 1089
CR: Véronique Günther-Chéreau - Muscadet Sèvre et Maine 2014 " Monnières Saint Fiacre " :

Mon 1 500ième message sur LPV sera consacré à ce même muscadet commenté ci-dessus par Vougeot. Je ne serai pas moins laudatif que lui.

Robe légèrement dorée, lumineuse.
Nez ouvert, sur l'ananas, les agrumes, puis floral. Il est pêchu, hyper charmeur, avec une très légère note noisetée. On partirait volontiers vers Chablis.
La bouche est bien mûre, sur une belle acidité. Le vin est gourmand en diable, mais structuré. On a un superbe milieu de bouche, le vin tapisse le palais.
La finale n'est pas en reste car de belle longueur.

Ce Saint-Fiacre est une affaire ! B)

Frèdè
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vougeot
30 Sep 2017 19:47 #29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3920
  • Remerciements reçus 1987
CR: Véronique Günther Chéreau - Cru communal Monnières Saint-Fiacre 2010.

Oliv :



Vougeot :
Servi sur des huîtres normandes de pleine mer, ce Monnières Saint Fiacre 2010 qui a bénéficié de 48 mois d’élevage présente un profil totalement différent du Gorges 2010 des Bêtes curieuses ; élevé quant à lui durant 55 mois.

Nous découvrons un vin beaucoup plus volumineux et plus facile d'accès. Plus lisible.

Long, large, gras, avec une joli note de mirabelle, il partage néanmoins avec Gorges sa jeunesse intemporelle. Difficile d'estimer l'âge de cette bouteille à l'aveugle. Après Gorges, les regards se font moins interrogatifs et chacun s’accorde à dire que c’est le meilleur des deux.

Deux visions radicalement opposées du melon. En ce qui me concerne, difficile de choisir tant ils s’opposent.

Monnières Saint Fiacre 2010 de Véronique Günther Chéreau : intemporel et délicat .
18 Fév 2018 11:18 #30
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck