Nous avons 1857 invités et 65 inscrits en ligne

Domaine Danjou Bannessy

  • Messages : 2457
  • Remerciements reçus 1285
CR: Domaine Danjou-Banessy - IGP Côtes Catalanes "La Truffière" rouge 2017 :

Cela faisait longtemps que je voulais goûter un vin de ce Domaine, sur les recommandation d'un ami.

La robe est Grenat, pas très foncée pour la région.
Le nez est plein de fruits rouges, épices douces, garrigue. C'est hyper fin, élégant, frais (un une trace d'alcool). On placerai volontiers ce vin beaucoup plus au nord.
En bouche les tanins sont très fins, quasi fondus. On retrouve le fruit, une grande fraîcheur, beaucoup d'élégance. Assez bonne longueur.
Ça se boit tout seul, et c'est un vrai coup de cœur en ce qui me concerne.
TRES BIEN +


Florent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Lucas57, Fred1200, Fredimen
03 Jui 2020 22:35 #61
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1745
  • Remerciements reçus 2157
CR: Domaine Danjou-Banessy - IGP Côtes Catalanes "Les Mirandes" 2013

Juste avant de regarder Sniper 7 sur Netflix (si, je vous assure, il y en a sept et il faut regarder les six premiers pour comprendre l’histoire).
Pour accompagner un magret de canard et des mini navets glacés au miel et à l’orange.

La robe est rubis translucide, brillante.

Le nez est ouvert, expressif, sur la cerise avec un côté épicé, fumée, graphite, c’est frais, fin, ça s’annonce bien. Je n’avais pas regardé la composition de cette cuvée et je n’ai pas trouvé la Syrah. Je n’ai pas senti les marqueurs habituels. Je partais plutôt sur un assemblage avec du grenache. Quand on le sait, c’est évident, comme toujours :D

La bouche est fraîche, tendue, je la trouve un peu mince à l’ouverture, mais avec le magret et à l’aération il n’en est rien, le vin est présent et bien présent. Il va gagner en ampleur, en puissance, Tout en restant délicat, c’est très bon.

On reproche parfois à ce domaine la recherche d’un équilibre sur le fil, qui peut laisser apparaître des vins trop fins voire maigres. Sur cette bouteille, il n’en est rien, le style est assumé et c’est une réussite.



Excellent

Laurent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, didierv, Jean-Loup Guerrin, FloLevBen
09 Jui 2020 21:35 #62
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3615
  • Remerciements reçus 1085
J'ai ouvert la même bouteille il y a une dizaine de jours et je partage les impressions de Laurent . J'y ajouterai des senteurs florales puissantes type pivoine ou iris à l'ouverture qui ont ensuite disparu pour laisser place à du cuir . J'ai pensé à du mourvèdre . Non apparemment c'est 100% syrah.
Le vin a tenu sur 4 jours sans problèmes en patinant et en fondant ses arômes. Une belle découverte

Didier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Jean-Loup Guerrin, Blog
09 Jui 2020 22:02 #63

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5944
  • Remerciements reçus 1282
CR: Domaine Danjou-Banessy - IGP Côtes Catalanes "Roboul" 2018

Bon plaisir que ce vin gourmand, fruité, caressant, sans lourdeur.
Mourvèdre et grenache noir infusés = tablée enchantée.
Très belle découverte.

JB
03 Aoû 2020 08:44 #64

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5944
  • Remerciements reçus 1282

Réponse de Jean-Bernard sur le sujet CR: Domaine Danjou-Banessy, Supernova 2019

CR: Danjou Banessy, Supernova 2019

Bu sur trois jours.

Nez exotique, floral vanillé.
Bouche fraîche, ni vive ni lourde, avec une finale très légèrement tannique.
Fond de verre sur la vanille, la confiture de prune.
Blanc de macération assez civilisé (si on considère que les vins oranges sont généralement d'une expression baroque)
mais du coup ça manque peut-être un peu d'intérêt.

JB
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: breizhmanu, Jean-Loup Guerrin
03 Aoû 2020 19:49 #65

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 452
  • Remerciements reçus 611

Réponse de oberlin sur le sujet Domaine Danjou-Banessy, Costes 2018

CR: Domaine Danjou-Banessy, IGP Cotes Catalanes, Costes 2018
maccabeu

Robe claire, reflet vert.
A l'ouverture le nez est puissant sur des odeurs de réduction tenace : caoutchouc, grillé, fumé qui dominent tout.
Je goûté quand même : bouche à l'équilibre agréable... Ça devrait le faire, je rebouche la bouteille... on verra demain si ça s'ouvre.
J+1 : aucune évolution.
J+2 : ça y est! On a enfin le vin qui s'ouvre. Sans la grosse réduction, on a un vin beaucoup plus fin et bien moins puissant. Floral encore un peu fumé (élevage?) et citroné, c'est bon encore assez simple, il a perdu un peu de fraîcheur (est ce que la réduction apporte un surcroît de fraîcheur ?)

C'est bon, mais je trouve dommage qu'il faille attendre 2 jours pour que ça se boive avec plaisir... on peut vraiment passer à côté de cette bouteille... à moins que se soit l'aromatique recherchée...

Marc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Fred1200
15 Aoû 2020 22:31 #66

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7374
  • Remerciements reçus 6830

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Domaine Danjou-Banessy - Côtes Catalanes - Coste - 2018

CR: Domaine Danjou-Banessy - Côtes Catalanes - Coste - 2018



Sur l'étiquette, Danjou est dans l'ombre et Banessy dans la lumière mais ce sont les deux frères Benoît et Sébastien Danjou qu'il faut mettre en lumière ! :jump:
Un monocépage de maccabeu que je bois trop peu souvent...

Bue sitôt ouverte et je n'ai heureusement pas eu le gros problème de réduction qu'a rencontré Marc (voir ci-dessus).

La robe est de couleur paille claire, aux reflets légèrement gris.
Expressif, frais et charmeur, le nez déroule une aromatique de fleurs blanches et d'infusion de tilleul. Puis se dessinent quelques notes de citron et de fruits blancs ainsi qu'une infime touche crayeuse.
La bouche possède rondeur et amplitude mais sans aucun gras ! L'aromatique est avenante avec des accents réglissés en plus de ceux du nez, la vivacité belle et cela se boit facilement (11,5 ° !). Un seul petit reproche sur la mi-longueur de la finale, mais la sensation de galet niçois* est intéressante !
Bien ++ / Très Bien
Très belle découverte et hâte de goûter au rouge "La Truffière" dans quelque temps.

Le vin fait un bon bout de chemin avec un pavé de saumon grillé (accord 3,5 / 5) et je dirais même un long bout de chemin car le vin semble gagner en allonge (à moins que ce soit grâce au réchauffement dans le verre ;))

* qui a compris ce que je veux dire ? :?

Jean-Loup
03 Nov 2020 18:25 #67
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6206
  • Remerciements reçus 3920
Empreinte minérale, gravier humide légèrement Iodé?

Flo (Florian) LPV Forez
03 Nov 2020 18:45 #68

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7374
  • Remerciements reçus 6830

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet Domaine Danjou-Banessy - Côtes Catalanes - Coste - 2018

Pas mal ! Caillou mouillé salin... ;) (tu)

Jean-Loup
03 Nov 2020 20:01 #69

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 558
  • Remerciements reçus 417
CR: Domaine Danjou-Banessy - Rivesaltes Rancio 2000

Nez complexe et fascinant sur la noix, les épices, le pruneau, le tabac, le caramel... Pffff y a du monde là dedans !
Bouche surprenante de finesse avec une tension sans faille et une légère sucrosité.
Très longue finale évanescente sur la noix, le café qui se conclue par une pointe d'amertume salivante.

Magnifique vin de saison et de fin de repas à siroter tranquillement, accompagné de quelques chocolats.



Médéric
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Gombi, Jean-Bernard, Jean-Loup Guerrin, FloLevBen, Kiravi
11 Nov 2020 10:43 #70
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 303
  • Remerciements reçus 237
CR: Domaine Danjou Banessy - Côtes Catalanes - La Truffière Blanc - 2018

A l'ouverture, le nez est dominé par un grillé bourguignon, puis à l'aération viennent de délicats arômes de fruits jaunes (pêche) et d'amande

La bouche a une texture finement huileuse et tapissante, le milieu de bouche est vif, toujours avec cette note grillée présente mais pas envahissante.
La finale est longue, salivante avec le fruit qui ressort délicatement.
Un vin superbe d'équilibre et de texture.

Trés Bien++/Excellent

Mathieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, breizhmanu, Jean-Loup Guerrin, Psylo, yoan75, Jullux, Fredimen
19 Nov 2020 10:45 #71

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 389
  • Remerciements reçus 150
CR: Domaine Danjou Banessy - Côtes Catalanes - La Truffière rouge - 2018

Goûté à l'aveugle dans une soirée Languedoc-Roussillon.
Tous les convives l'ont pris pour l'intru avec sa couleur limite rubis, son nez gourmand de fruit rouge, la finesse de ses tanins et sa finale délicatement épicé. Non ce n'est pas un Pinot noir de Bourgogne.
Grand vainqueur de la soirée.
J'ai bu deux jours après un Beaune 1er Cru Coucherias de Labet 2018, j'aurais bien aimé un petit face à face entre les deux.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, yoan75
17 Mar 2021 17:09 #72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 168
  • Remerciements reçus 207
CR: Domaine Danjou Banessy - Côtes Catalanes - La Truffière rouge 2018

J'ai globalement le même ressenti que le CR précèdent.

Robe rubis.
Nez de fruits rouges moyennement intense.
La bouche est très délicate, grande finesse dans le toucher de bouche ; la matière est douce.
En terme de saveurs : on a des fruits rouges, de la prune et une pointe de fumé/ boisé peu après ouverture, mais qui disparait le lendemain (air pompé entre temps). L'acidité ressentie n'est pas très importante, mais bien là, le jus reste dynamique. La longueur est bonne.
Bien +++.

A noter qu'à J+2 le vin est beaucoup moins intéressant.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, dfried, Jean-Loup Guerrin, Jullux
27 Mar 2021 17:57 #73

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1382
  • Remerciements reçus 217
CR: Domaine Danjou Banessy - Côtes Catalanes - Coste - 2019 blanc

Voilà une bien jolie bouteille pleine de fraîcheur avec cette aromatique fini proche des beaux chardonnays de la Côte de Beaune, à l'aveugle il y a moyen de se faire avoir... 

La bouche présente une attaque vive sur le fruit avec de l'acidité en final. Ca descend très vite. 

Très bon rapport q/p.

Xavier L.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, oberlin
23 Avr 2021 10:25 #74

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 452
  • Remerciements reçus 611
Xavier, ton vin est parfaitement décrit et je vois bien à quoi il ressemble.
On en arrive a confondre chardo et maccabeu alors qu'a la base ce sont deux cépages au profil très très différent. Ta bouteille est donc bien plus marquée par la vinification que par le cépage (voire le terroir). Après la mode des vins maquillés au bois... On a la mode des vins maquillés par ces réductions. Certes, ca donne des vins tres plaisants, avec de la gourmandise, sapides et frais (ca arrange bien les vignerons du sud!) Mais pour ma part je pense qu'on va se lasser très vite de cette "nouvelle" standardisation  aromatique. En principe, cette réduction doit passer avec le temps mais on sait bien que c'est pas tjrs le cas.

Marc... oxydo réducteur
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin
23 Avr 2021 11:19 #75

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1382
  • Remerciements reçus 217

Réponse de oulababa sur le sujet Domaine Danjou Banessy

Bonjour Marc, 

Je dois bien avouer mon inculture crasse concernant le Macabeu , je dois même aller plus loin pour dire que pour moi ce cépage est comparable en termes d'expression aromatique au chardonnay , ce qui est visiblement un travestissement à te lire. 

A tout hasard, as-tu une cuvée en tête qui donne un expression fidèle du cépage? 

 

Xavier L.
23 Avr 2021 13:09 #76

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18935
  • Remerciements reçus 4095

Réponse de Eric B sur le sujet Domaine Danjou Banessy

Pour avoir bu un certain nombre de 100 % Macabeu élevés en cuve, on peut dire que la typicité de ce cépage est une certaine inexpressivité. S'il ressemble à du Chardonnay, c'est plutôt à un Chablis d'il y a 20 ans.  On est sur des vins "jus de cailloux", avec du salin/minéral, une fraîcheur quasi cristalline,  et une vague évocation du zeste d'agrume, voire de la pomme fraîche. 

Comme je le disais peu à un ami, c'est le Sémillon du sud. Jeune, ça n'est pas très causant. Par contre, ça vieillit magnifiquement (cf les vieux Rioja blanc, ou certains blancs du Roussillon de 30 ans d'âge) mais prend aussi très bien l'oxydation (cf certains rancios sec du Roussillon). 
 

Eric
Mon blog
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, oulababa, Jean-Loup Guerrin, oberlin, Kiravi
23 Avr 2021 13:18 #77

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 885
  • Remerciements reçus 1332

Réponse de ysildur sur le sujet Domaine Danjou Banessy

De mon expérience à l'aveugle, le macabeu  est un cépage assez clair. Souvent sur les fruits blancs, un côté salin, fumé (sur schistes), limite pétrolé. Assez frais, droit en bouche. En jeunesse, je trouve qu'il peut parfois se confondre avec certains grenaches gris, qui en prime jeunesse sont aussi pas hyper expressif. En concours, il est souvent plus confondu avec le riesling qu'avec du chardonnay. je suppose que la plupart des cuvées ambitieuses avec ce cépage sont en partie boisées, pour justement lui donner un peu plus de rondeur et d'épaules.

Comme le dit Eric, il devient plus intéressant avec quelques années, avec une facilité à développer des arômes du type "oxydation ménagée". Toujours un peu comme le grenache gris. Et justement quand il est boisé, et avec quelques années, je le trouve plus confondant avec le grenache gris ou le blanc qu'avec un autre cépage.

En jeunesse, le mieux que j'ai goûté récemment, et avec 85% de cuve, c'est la femme soleil de Hors champ (le négoce de Cyril Fhal). Sinon, dans ce que j'ai goûté, le Roc des anges en produit des beaux, le domaine des deux clés aussi.

Laurent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, oulababa, Jean-Loup Guerrin, bibi64, oberlin, Kiravi, Jeanveux
23 Avr 2021 14:45 #78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 452
  • Remerciements reçus 611

Réponse de oberlin sur le sujet Domaine Danjou Banessy

Après les interventions d'Eric et Laurent, bien plus complètes que ce que j'aurai faire, il n'y a pas grand chose à rajouter ! En tout cas je suis bien en phase avec l'idee que c'est cépage qui se caractérise par sa discrétion! C'est effectivement assez frais pour un vin du sud, même si, sur certains bus l'amertume était bien présente au réchauffement.
j'en ai pas bu des caisses mais les meilleurs bus étaient ceux d'Olivier Pithon. Les 2013 se goûtaient bien il y 1 an ou 2. 
MJ
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard
23 Avr 2021 16:26 #79

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1294
  • Remerciements reçus 1890

Réponse de Jean-Paul B. sur le sujet Domaine Danjou Banessy

J'ai tenté ces dernières semaines une découverte du domaine, via Les Myrs et La Truffière en 2018.
Résultat des courses :
- 1 Myrs complètement bouchonné
- 1 Myrs complètement déviant, acétique
- 1 Truffière correct
Je ne suis pas sûr de vouloir renouveler l'expérience.

Jean-Paul
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin
23 Avr 2021 16:48 #80

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7374
  • Remerciements reçus 6830

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet Domaine Danjou Banessy

Ysildur a écrit 

De mon expérience à l'aveugle, le macabeu  est un cépage assez clair. Souvent sur les fruits blancs, un côté salin, fumé (sur schistes), limite pétrolé. Assez frais, droit en bouche. En jeunesse, je trouve qu'il peut parfois se confondre avec certains grenaches gris

Laurent, pour rester en Roussillon, c'est surtout le grenache gris qui pétrole.
Confirmation récente  ICI
Et avis du maître des lieux et grand connaisseur des cépages et terroirs  ICI

Si avec cela tu n'es pas champion de France au concours RVF, voire mieux ensuite... 

Jean-Loup
23 Avr 2021 18:40 #81

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 885
  • Remerciements reçus 1332

Réponse de ysildur sur le sujet Domaine Danjou Banessy

Ysildur a écrit 

De mon expérience à l'aveugle, le macabeu  est un cépage assez clair. Souvent sur les fruits blancs, un côté salin, fumé (sur schistes), limite pétrolé. Assez frais, droit en bouche. En jeunesse, je trouve qu'il peut parfois se confondre avec certains grenaches gris

Laurent, pour rester en Roussillon, c'est surtout le grenache gris qui pétrole.
Confirmation récente  ICI
Et avis du maître des lieux et grand connaisseur des cépages et terroirs  ICI

Si avec cela tu n'es pas champion de France au concours RVF, voire mieux ensuite... 

Jean-Loup

J'avoue être de l'avis de Pierre, dans ton second lien. Le terroir à certainement un rôle, et en Roussillon, sur terroir de schistes, il y a des macabeu qui pétrolent. Bon après, il est souvent assemblés aux grenaches, et stratégiquement parlant, il vaut mieux, dans le doute jouer un des grenache^^.

Pour le titre de champion de France, je crois qu'il nous faut encore travailler quelques années ^^ , mais nous continuons les entraînements sur nos terres belges... l'équipe sera d'ailleurs renforcée quand les concours pourront reprendre ;). Après, sur un malentendu! ..

Laurent
23 Avr 2021 18:59 #82

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 452
  • Remerciements reçus 611
CR: Domaine Danjou Banessy - Côtes Catalanes - Coste - 2018, blanc

Suite aux échanges de la semaine dernière, incroyable hasard ce vin nous à été servi à l'aveugle cette semaine!

Robe scintillante, reflet très vert.
Nez sur la réduction et pas grand chose d'autre à rajouter, c'est très discret!
En bouche on retrouve cette aromatique, le vin semble dilué, sensation minérale marquée,  bouche courte et fuyante. Par contre on a un bel équilibre, c'est frais et digeste.
Vient le moment de se prononcer.... Qu'est-ce donc?? Équilibre nordiste, minéralité, peu causant, je pars sur un muscadet très jeune. Il manque de gras pour que ça colle vraiment mais je ne vois pas ce que peut être d'autre.
mon voisin qui a aimé cette réduction, part sur un jeune chardonnay bourguignon!

Bon... tout faux! Mais on bien dans le débat de la semaine dernière! ca reste un vin très marqué par sa vinification, il ne présente que 11 degrés d'alcool! Au réchauffement, il y a bien quelques amers qui auraient pu nous emmener au sud, si on avait laissé le temps au vin de se réchauffer un peu...mais franchement pas évident.

"Vin de soif" sans intérêt particulier.
Marc 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Bernard, jd-krasaki
02 Mai 2021 22:35 #83

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 42
  • Remerciements reçus 181
CR: Danjou Banessy – Côtes Catalanes - La Truffière 2015, blanc
 

Nous avons décidé en ce beau samedi de nous faire un repas pour dire au revoir à la Saint Jacques que nous retrouverons plus tard dans l’année, comme elle en a l’habitude.Et de nous réjouir d’un beau temps clairsemé de quelques orages ça et là.

Nous décidions donc d’ouvrir avec ça un Danjou Banessy, la Truffière en blanc de 2015.J’ouvrai la bouteille 4 heures avant, épaulée.

Bouchon impeccable, bien qu’inhibé à 1 demi centimètre.

La robe est jaune citron avec une belle intensité. Ca donne envie.

Au nez, de la pierre à fusil ressort assez fortement bien qu’elle s’estompe dès le lendemain.
On a l’impression de mâcher du pain brioché. En fermant les yeux, les Côtes de Beaune sont à notre portée. À l'aveugle, c'est vraiment bluffant.

En bouche, le beurré, brioché est toujours présent avec une superbe minéralité. La trame n'est pas lourde. Une belle tension demeure. C'est très équilibré.
Beaucoup de matière, de structure. 

Ce Truffière 2015 est splendide.Du bonheur en bouteille :-)
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Blog
09 Mai 2021 16:12 #84
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck