Nous avons 963 invités et 9 inscrits en ligne

Château Champ des Soeurs

  • Messages : 82831
  • Remerciements reçus 8302

oliv a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou

Fitou
Chaque année, le vigneron du Château Champ des Soeurs de Fitou immerge 300 bouteilles de vin dans le parc à huître de Leucate. Un rendez-vous annuel, où les invités de Laurent Maynadier sont conviés.

viaoccitanie.tv/des-...
#661
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 321
  • Remerciements reçus 287

éricH a répondu au sujet : CR: Château Champ des Soeurs - Fitou 2017

CR: Château Champ des Soeurs – Fitou 2017

Bouchon synthétique Nomacorc.
La robe est grenat.
Le nez est sur les fruits noirs, je crois aussi reconnaitre de l’olive noire.
En bouche, il y a une petite réduction qui disparait vite.
Le vin est rond et gourmand avec un côté « sudiste » marqué.
Il y a une belle finale épicée. On ne sent pas du tout les 14,5 %.
Longueur moyenne.
Bien +

Voilà des mois que je suis l’actualité du Champ des Sœurs sur LPV sans avoir goûté la moindre bouteille. C’est enfin chose faite ! J’ai déniché la bouteille chez un caviste mulhousien où je n’avais pas encore mes habitudes. C’était la seule cuvée proposée mais je ne manquerai pas d’y retourner pour suivre les arrivages.
Cette bouteille fort sympathique a été pliée avec enthousiasme et un couple d’ami sur un barbecue estival.
Eric
#662
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1168
  • Remerciements reçus 912

Agnès C a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou. Sur mon petit nuage 2018

Mes bien chers frères, mes bien chères ($) soeurs
Dans le cadre de mon acte de contrition public, je suis heureuse de partager avec vous un chemin de croix inversé, le genre de chemin qu'on prend avec la boule au ventre, parce qu'on ne sait pas trop où ça va nous amener (cf compte rendu sur le 7e jour 2018).
Mais y'a des chemins de croix qu'on n'est pas obligé de faire sur les genoux, surtout quand on n'a rien à se faire pardonner.
C'est le principe d'une relation sincère avec le vigneron, on se dit ce qu'on pense quand on fait confiance.

Ce dimanche, repas mensuel avec les amis, avec pour mission de goûter CR: Sur mon petit nuage 2018. On avait bu avec le plat un Larrivet Haut Brion 2008, donc savions que nous allions devoir échauffer les adducteurs avant d'attaquer le grand écart facial de la dégustation.
C'est idiot de s'échauffer quand il fait 34° dehors et que vous êtes... dehors.
Et c'est encore plus idiot quand on le goûte.

A l'ouverture, à 10h du matin je lui avais trouvé un sensation métallique sur le bout de la langue (quiconque a déjà roulé une pelle à R2D2 comprendra). Laurent me dit que le soufre peut induire cette sensation ... sauf que cette cuvée est sans sulfite.
Ce n'est pas grave car plus de 4h après, il n'y a plus rien.
Ce ¨Petit Nuage est un très beau bébé, pas joufflu, parfumé à la cerise. Il faisait chaud, on a suivi le conseil et refroidi. La bouteille a été bue alors qu'on avait presque fini le plat. Le Nuage 2018 est beaucoup plus accessible que le 7e jour, je vais en reprendre et le garder au moins 3 ans. C'est un vin dont le fruit ressort avec puissance mais sans que la matière soit trop imposante, et ce n'est pas une question de degré alcoolique, ça glisse plutôt bien.
Ce vin a fait l'unanimité.
Je dis BANCO

Agnès, go fast and religious

PS: le glouglou car n'a pas eu d'écho sur El Pévé, mais je vais quand même revenir avec une quinzaine vingtaine de cartons.

"Enivrez vous de vin, de poésie ou de vertu à votre guise, mais enivrez vous"
#663
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, agitateur, Jean-Loup Guerrin, Med, Champ des Soeurs, david84, faka, éricH, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 230
  • Remerciements reçus 36

LPV a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou

Les vins du domaine donneront lieu à la prochaine dégustation collective sur LPV !

Inscrivez vous sur www.lapassionduvin.c...
#664
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1168
  • Remerciements reçus 912

Agnès C a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou, Bel Amant 2012

Bonsoir lecteur
Tu ne me connais pas, tu ne lis que 4 compte-rendus par an de ma part, et dans ces 4 CR, tu vois généralement les mots "pétrole", "huile", ou "huile de vidange", "maturité", " camion" et plus rarement "pouet pouet".
Tu en déduis que je suis une playmate de calendrier d'un célèbre fabricant de pneus.
Tu n'as pas totalement tort.
C'est ma vie de 8h à 17h00 *.

Entre 17h et 8h, je me transforme en Briguitte, et je deviens douce comme une Agnès, je recherche de la douceur et de la volupté.
Mais parfois, chassez le vin naturel, il revient au galop, et comme le week-end dernier, je me transforme en déménageuse et dans mon camion, je me fais accompagner d'un Magnum.
Pas un Magnum à moustache et à chemise à fleurs (et en Ferrari 308), non un magnum CR: Bel Amant 2012.
Ou comme ce samedi soir.
(je te vois tiquer lecteur, tu te dis, mais combien de magnums s'enfile t'elle chaque semaine? Un. Mais je partage).

Bel amant a un secret que je n'ai percé que récemment, je l'aime un peu vieilli.
(oui j'aime les vieux beaux, ça m'a tuée).

Bel amant jeune, j'ai toujours eu du mal.
Mais avec les années, mon palais s'est affiné (et moi aussi un petit peu, mais pas pour les mêmes raisons).
Et je pense avoir compris que j'ai appris à apprécier la finesse et la fraîcheur que lui apporte le mourvèdre.
Mon avis qui m'est personnel et propre et qui n'appartient qu'à moi: il faut l'ouvrir sans forcément l'épauler ou la carafer, car il est sensible à l'oxydation.
Il présente des notes un peu vanillées sans aération (c'est pas moi qui le dis, c'est mon amie Marie qui a un palais d'enfer), et moi je lui trouve d'abord des tanins, comme de la poudre qui resterait sur la langue, puis très vite, ça s'assagit et c'est la fraîcheur qui l'emporte.
C'est clairement un vin à boire en magnum, ça part assez vite (à 8 en 1h) et c'est gourmand sans être saoûlant.

Je voudrais en profiter pour parler du degré alcoolique: ici nous avons 14° sur l'étiquette et s'en suit un débat sur ce sujet. Du coup j'ai regardé ce que j'avais en cave et me suis amusée que leSt Emilion GCC Duffau Lagarosse 2008 est à 14.5°, Tertre Daugay 2005 à 15°... et Au pied de mon arbre du Champ des soeurs à 12°.

Attention lecteur, n'oublie pas que la patte du vigneron se vérifie quand tu ne sens pas ce qu'il y a sur l'étiquette (c'est pas Briguitte qui te le dit!!).

Par contre, trop d'oxygénation fait décliner le vin (on n'avait pas fini le second magnum et ce soir, après 4j sous bouchon vide d'air, ce n'est plus frais, le pruneau l'emporte).

Agnès/Briguitte, la nuit et le jour, mais en hiver où les jours sont plus courts, et disponible en calendrier de l'avent


* tu peux commander un calendrier 2020 en tapant 3615 Bibendum et crois moi, ce ne sont pas les côtes du Forez que tu verras...

"Enivrez vous de vin, de poésie ou de vertu à votre guise, mais enivrez vous"
#665
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jeanclaude, oliv, Olivier Mottard, Jean-Paul B., Eric B, legui, Vougeot, Gilles T, mgtusi, agitateur, chrisdu74, Jean-Loup Guerrin, bibi64, sebus, Frisette, Med, Champ des Soeurs, the_ej, Jullux, Kiravi, Garfield

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18463
  • Remerciements reçus 2068

mgtusi a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou, Bel Amant 2012

Agnès ne change rien, tes interventions sont trop rares malheureusement.

Michel
#666
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3893
  • Remerciements reçus 1929

Vougeot a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou, Bel Amant 2012

mgtusi écrit: Agnès ne change rien, tes interventions sont trop rares malheureusement.


+ 1

Vincent, parti découvrir d'autres horizons.
#667
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17948
  • Remerciements reçus 1801

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou, Bel Amant 2012

Cher Agnès,
merci pour ce rayon de soleil dans cette journée bien froide.
Cette cuvée Bel Amant, je l'apprécie beaucoup et surtout comme tu le soulignes pour sa fraîcheur. Il y a une discussion intéressante en ce moment sur LPV entre acidité et fraîcheur. Ce vin est frais par ses arômes, pas par son Ph (d'ailleurs je n'ai aucune idée de son Ph). J'aime ce petit côté végétal, eucalyptus qu'il dispense immanquablement qui confine au buis sur certains millésimes; Et au vieillissement, ce genre d'aromatique, ça évolue très beau.

Jérôme Pérez
#668
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Agnès C, Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3512
  • Remerciements reçus 791

agitateur a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou, Bel Amant 2012

Je suis un rustre ( mais du sud-ouest quand même, élevé au grain, comme le porc IGP du même coin ).
Je préfère bel amant jeune, même si j'aime à croire qu'il s'agit d'une erreur de l'imprimeur et qu'en fait la cuvée est belle amante. Dans la suavité.
L'ibérique Tina, plus sauvage et indomptée , s'apprécie plus avec des tempes grisonnantes, mais ce n'est qu'un avis perso

Agnes, il faut passer plus souvent avec ce genre de texte.
#669
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17948
  • Remerciements reçus 1801

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou, Bel Amant 2012

(je te vois tiquer lecteur, tu te dis, mais combien de magnums s'enfile t'elle chaque semaine?

imagine un peu remplacer magnums par Bel Amant dans cette phrase.

je suis déjà sorti

Jérôme Pérez
#670
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, mgtusi, Champ des Soeurs, Yoannc

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 724
  • Remerciements reçus 342

trainfr a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou, Bel Amant 2012

bon et bien voila que jerome fais du Michel ..... :jump:

Christophe - LPV Lyon
#671
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 491
  • Remerciements reçus 203

Sebastien85 a répondu au sujet : CR: Château Champ des Soeurs - Fitou - Bel Amant - 2012

Bonjour,

Bu ici

CR: Château Champ des Soeurs - Fitou - Bel Amant - 2012

Bouteille ouverte 2h avant service pour accompagner une fondue bourguignonne

Visuel : La robe du vin est d'un rouge sombre, légèrement opaque, trouble avec une fine trace d'évolution sur le bord du disque

Nez : Assez expressif, on est sur les notes de fruits noirs (cassis, mûre), de fruits rouges (cerise), de chocolat, d'épices, de réglisses, fine note menthol, de garrigues.

Bouche : Belle matière en bouche, les tannins sont encore présent et légèrement accrocheurs (sauf avec le plat), avec les notes du nez qui sont bien présente, que ce soit les fruits rouges et noirs (cassis, cerise, mûre), d'épices voir poivre gris aussi, de chocolat noir, de réglisses, notes mentholées. La finale, de bonne longueur, se termine sur les notes de fruits noirs, menthol, poivre gris, épices et d'orange sanguines.

Belle bouteille, qui peut se garder encore quelques années, qui s'accorde pas trop mal avec le plat.

Bonne journée,

Seb.
#672
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82831
  • Remerciements reçus 8302

oliv a répondu au sujet : CR: Château Champ des Soeurs, IGP Aude, Les Pépettes blanc

CR: Château Champ des Soeurs, IGP Aude blanc, Les Pépettes



Bouchon Nomacorc recyclable.
Robe jaune paille assez claire.
Joli nez qui pète le fruit, sur les fruits blancs, l'abricot, la pêche blanche, le raisin muscat. C'est pur, frais et gourmand.
L'attaque de bouche est immédiatement d'une certaine épaisseur, avec une texture grasse et une forme de rondeur mollassonne qui alliée à une forte amertume manque vraiment de tension et de tchiiiiiiiiissssxxxx pour mon bec de nordiste et relancer son charme aromatique.
La finale est curieuse, donnant l'impression d'être courte et amère dans un premier temps mais qui laisse pourtant longtemps de très beaux goûts fruités.

Un vin qui ne semble pas fait pour un intolérant à la maturité comme moi... ::oups::
#673
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82831
  • Remerciements reçus 8302

oliv a répondu au sujet : CR: Château Champ des Soeurs, Fitou, Bel Amant, 2014

Jullux écrit: CR: Château Champ des Soeurs, Fitou, Bel amant, 2014



Plaisir et surprise de découvrir cette référence dans un supermarché luxembourgeois au hasard de mes courses du week-end.
Jolie robe grenat, limpide, au nez ça sent bon les fruits noirs ce que confirmera la première bouche, remarquable d'équilibre, il est puissant mais ne cogne pas, légèrement boisé/épicé, la texture est agréable, et le vin offre une belle longueur, et un finale légèrement iodée. Ma femme a également beaucoup aimé. (servi sur une bolognaise d'agneau)
Certainement l'un des meilleurs Fitou que j'ai touché à moins de 10 euros. Je vais en mettre 2 ou 3 en cave pour voir l'évolution (même s'il est très bon en l'état).


Toujours intéressant de pouvoir se plonger dans LPV pour mettre en perspective ses ressentis et ses craintes avec celles d'autres amateurs.
Quand je lis Jullux ou encore les copains du cercle belge, aucun doute que le terrible fumet vaseux qui émanait de mon verre, même après 24h de carafe, et qui rendait ma bouteille absolument impossible à aborder était issu d'une bouteille à problèmes.

Toujours délicat de poster dans ces conditions...
Mais j'ai depuis 16 ans décidé de donner à tous les vins le même investissement et de partager ici mon ressenti.
Et ce quand ça joue, quand ça pleure, quand c'est bouchonné, quand c'est merveilleux.
Donc parfois aussi quand c'est défectueux...
#674
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82831
  • Remerciements reçus 8302

oliv a répondu au sujet : CR: Dégustation LPV : Château Champ des Soeurs, Fitou, Bel Amant et La Tina 2016


CR: Château Champ des Soeurs, Fitou, Bel Amant, 2016



25 % mourvèdre / 40 % carignan noir / 35 % grenache noir
cueillette manuelle vinification traditionnelle sans sulfites
vendange éraflée - cuvaison 3 semaines
élevage cuve inox
13 000 cols


Oberlin
Samedi matin, c'est Noël avant l'heure... ding dong, le facteur apporte les 2 bouteilles envoyées par Laurent Maynadier.
Pour info, je ne connais pas le domaine, ni ses cuvées, je n'ai jamais bu de vin de Fitou, et je n'ai presque pas de Languedoc dans ma cave...
A l'ouverture (Midi).
Ne connaissant pas les cuvées je sers dans un ordre aléatoire. Température de service autour de 17 degrés.

Moi
Robe violacée, sombre, limpide
Nez puissant, un peu réduit, animal, fruit noir, pas hyper causant, pointe de volatile, léger fond végétal (vendange entière?)
La bouche est plus avenante, attaque assez vive, fruitée, fraîcheur agréable en fin de bouche. Longueur correcte, tanins présents très fins.
Au fil du repas une certaine sucrosité apparaît.
Au départ je dis : cépage principal carignan. Ensiite, la sucrosité finale me fait penser plus à la grenache.

Madame
Arôme de cuir, tabac froid, épicé, fruits noirs un peu végétal.


Jean-Loup Guerrin
Le premier jour, sitôt après ouverture, la robe est sombre avec des reflets assez violets. Le nez moyennement intense présente un beau fruité, axé sur la framboise, et d’autres arômes plus variés mais en touches pointillistes : notes de garrigues, une touche de cacao et une autre de cuir.
La bouche se montre charnue, d’une bonne consistance et dotée d’un fruit présent mais pas ostentatoire. Il en est de même pour l’alcool ; quoi ? Ce vin titre 15 ° ? Mais où sont-ils cachés ? Une bonne vivacité et des petits tanins structurés aident à équilibrer l’ensemble et à soutenir la finale de mi-longueur, d’abord un peu stricte puis plus aimable.
Bien ++
Après une bonne heure de passage en carafe, le nez paraît un peu moins complexe et plus sauvage. La bouche n’a pas beaucoup varié, avec un ressenti chaleureux plus important, sans doute en raison d’une température de service un peu plus élevée (17 ° au lieu de 15 ° ?).
Des toasts à la tartinade de Goxoa de jambon de Bayonne et au piment d’Espelette adoucissent les tanins et font mieux ressortir la fraîcheur, pour un bon accord (3,5 / 5). Mais c’est sur un magret de canard façon souvlakis que le vin se révèle (4+ / 5) en prenant son envol et de l’ampleur, tout en arrondissant les tanins.
Bien ++ / Très Bien

Le lendemain, pour la deuxième moitié de la bouteille conservée sous vacuvin, le nez n’a pas gagné en intensité et son aromatique est fondue entre fruits noirs et garrigue.
En bouche la finale se montre un peu plus asséchante.Un rôti de paleron aux épices vient à sa rescousse pour réaliser un bon accord (4 / 5) en assouplissant les tanins et en gommant la sécheresse de la finale, tout en lui procurant plus de volume.
Bien ++
Conclusion : à servir assez frais, entre 14 et 16 °, et à attendre deux à trois ans.





Mgtusi
Carafé deux avant dégustation. Bu à table sur des paupiettes de veau.
Nez de fruits rouges et noirs, plus ouvert que la Tina.
Bouche équilibrėe dotée d'une belle matière. L'ensemble est très rond, très consensuel.
Comme la Tina, je suis navré de dire que j'ai trouvé un côté standard à ce vin.


YoannC
Bouteille goûtée pour elle-même.
Le nez est expressif, sur des notes de fruits noirs, d’épices, de chocolat. Je trouve ça complexe et vraiment plaisant.
Les tannins se ressentent un peu, mais la bouche reste fluide, la fraîcheur équilibre bien le tout.
Le caractère sudiste est présent sur ce vin, mais l’ensemble est harmonieux. Je trouve que l’alcool (15%vol) ne prend pas le dessus et le vin possède beaucoup de sapidité.
L’ouverture lui fait de bien et les arômes se développent, je pense qu’en mangeant ça aurait pu être intéressant aussi.


Oliv
Robe grenat violacée toute jeune.
Joli nez précis et gourmand, très légèrement réducteur (praliné, pneu) mais qui s'épure vite pour livrer de belles notes de coulis de fruits noirs, sur la mûre, la prunelle, et des senteurs épicées très agréables.
Bouche délicieusement juteuse et bien équilibrée, sur un côté rond et séveux bien mûr parfaitement mobilisé par une acidité haute qui livre un vin gorgé de fruit, franc et terriblement gourmand.Finale facile et efficace qui joue à fond sur ses qualités de fruits et de plaisir immédiat, sans charge tannique.Un vin qui s'est bien présenté sur trois jours de consommation.
J'ai vraiment beaucoup aimé sa lisibilité et son côté sudiste parfaitement tempéré !


Enzo
Très joli nez ouvert sur la cerise bien mûre avec une touche de caramel non pesante.
Agréable.La bouche est pleine, juteuse avec une petite sucrosité bienvenue qui équilibre parfaitement la sensation de fraîcheur d’ensemble. Ce vin possède de la chair et un plaisir réel à le boire.
Finale juste correcte en terme de longueur mais bien juteuse.
Très joli vin sudiste.


Ysildur
J1 : La robe est grenat avec encore quelques reflets violacés ;moyennement sombre.
Le nez est sur les fruits noirs assez mûrs, les épices, une pointe herbacée (garrigues), une touche d’olive noir.
En s’oxygénant dans le verre, je ressens du café/moka.L’attaque en bouche est fraîche,volumineuse.
A l’ouverture, les arômes épicés dominent. En s’aérant, les fruits seront plus présents, mais surtout le raisin de Corinthe.
La finale est marquée par des tanins fins mais encore présents. Bref, il y a de la mâche. A noter,que je le trouve un poil trop alcooleux en l’état.
J2 : Le nez se montre plus fruité, séducteur.
Les fruits noirs confiturés sont assez charmeurs, toujours avec ces notes decafé/moka et un côté animal est relevé par l’un des dégustateurs. En bouche, le vin est plus équilibré que la veille, l’alcool ressort moins. Un côté animal sanguin donne plus de fraîcheur en bouche.
La finale est marquée par le raisin de Corinthe, le poivre. Mes amis trouvent que le vin a une belle fraîcheur et l’apprécient.
J3 : Le nez n’a pas vraiment bougé, en dehors d’une pointe réglissée.
En bouche, le fruité est toujours présent, mais le côté garrigue prend de l’ampleur. Il garde toujours une belle fraîcheur, qui est plus que nécessaire, étant donné l’alcool qui chauffe un peu en fin de bouche.
Bilan final : une cuvée gourmande,accessible et déjà prêt à boire pour les impatients. Personnellement,j’aimerais voir son évolution sur 5 ans.





Julien Michel
Nez discret même à l’agitation, petites effluves de mûre.
Bouche discrète où s’expriment essentiellement les tanins assez proéminents, un peu trop à mon goût.
Finale courte surtout portée par le côté un peu âpre des tanins.


Val59
Nez avec notes de garrigue, de fruits noirs, un peu de violette.
La bouche est assez belle, portée sur des notes de cassis et d’épices avec un beau volume.
Les tanins sont assez présents en finale mais c’est globalement assez frais et agréable.
Bien + / TB.
J’ai nettement préféré par rapport à la Tina, pour sa plus grande buvabilité et son coté moins viril.


Vaudésir
Robe sombre.
A l’ouverture toujours ce nez sur la garrigue, du thym, fruits rouges bien murs presque noirs, sensation poudreuse que je retrouve en bouche sur la structure tannique du vin, des notes de cerises mon chéri et chocolatées apparaissent
C'est plus dense et plus profond que la Tina.
J'y verrai bien du grenache plus un autre cépage assez structuré, un vin d'hiver, d'une belle densité et profondeur, des ressemblance avec un Cairanne de Richaud mais moi et le sud ça fait 2.


Jean-Paul B
Ouvert et épaulé 3 heures, Zalto Universal.
Belle robe pourpre
Nez fruits noirs, assez chaleureux (au bon sens du terme) et gourmand, un peu de menthol.
Cette gourmandise se confirme en bouche, c’est un vin plein, sudiste, charnu, mais d'une fraicheur plaisante, sans aucun excès d'alcool. Bel équilibre.
A J+2, le tiers restant de la bouteille a parfaitement tenu, avec une bouche un peu plus fondue, et toujours ce coté gourmand.
Bref, un vin très agréable.


rudy.B
En participant à cette dégustation commune, j’avais en tête de faire participer un maximum de monde de mon côté pour récolter le plus de CR possibles. Avec mon groupe d’amis avec qui je déguste, nous devions nous prévoir un weekend de débauche…gustation pour ce début d’année. Malheureusement la date ayant été fixée fin février, ça me paraissait un peu tard pour le faire avec eux. C’est donc mon voisin de caviste, Laurent Chenier, que j’ai mis à contribution.

Les bouteilles seront ouvertes quelques minutes avant dégustation. Pour nous faire le palais, nous entamerons par un verre de Mee Godard.

Robe : rouge légèrement translucide aux bords clairs.
Nez : typiquement l’idée que je me fais d’un vin du Roussillon avec du fruit confituré, légèrement cuit. Par moment, des notes de réduction ressortent.
Bouche : matière fluide en attaque mais qui devient vite plus brutale. Vin servi frais, ce qui peut expliquer cela en partie peut-être. Finale sur les fruits à l’alcool, les papilles frétillent.


Jo14
Avant toute chose, je tiens à préciser que je ne suis pas un "habitué" des vins de Fitou malgré mon amour pour le carignan. Malgré tout, j'ai quelques points de comparaison. En revanche, c'est la première fois que je suis amené à déguster une cuvée du Champ des Sœurs et j'en suis ravi.
Ces bouteilles furent dégustées sur un rôti de porc et après un double carafage.


Robe grenat, assez sombre.
Nez aromatique et assez expressif sur des notes de fruits noirs mûrs, d'épices. On perçoit aussi ce nez "sudiste" (garrigue, thym). C'est flatteur et ça donne envie en tout cas.
En bouche, c'est plein. Une belle matière, un bon équilibre. C'est vraiment gourmand et rond. Les tanins sont bien présents mais pas du tout dérangeants. C'est direct et ça possède une belle fraîcheur. J'ai bien aimé malgré ce côté légèrement alcooleux. Selon moi, ça reste équilibré et sur le fruit. Finale juteuse. A signaler une belle tenue à J+1.


LPB BZH
Nous goûtons ces deux vins lors d'une dégustation LPV-BZH consacrée aux rouges italiens. Ces deux vins sont donc dégustés entre deux italiens assez souples,fruités avant d'aborder les ténors du Piémont.
Sur les conseils de Laurent, à qui je renouvelle mes remerciements, les 2 vins ont été débouchés et carafés à 9h le matin, remis en bouteille à 12h30, puis ont été dégustés environ 2 à 3 heures plus tard, au milieu de notre session LPV Bzh.


Durocher
Le nez est moyennement causant, c'est fruité mais je note un peu de végétal.
La bouche est nette, pas très puissante, vive, fruitée, légèrement tannique et correcte niveau longueur.
Un ensemble très correct, pas complexe mais très agréable.

Docadn
Nez immédiat de boucherie intense, bourré d’hémoglobine, une attaque très fine, délicate, qui me fait partir sur une belle syrah (il n’y en pas une molécule selon la contre-étiquette) jeune.
Un vin direct, à l’acidité haute, aux tanins anguleux, mais non dénué de charme certain. **(*)

Sebus
Robe violacée.
Le nez est frais, sur les fruits noirs, associés à un léger menthol
La bouche offre une attaque fraîche et légère, le toucher est caressant et le vin se fait digeste, la finale reste fraîche et légèrement asséchante.
Le vin glisse facilement et c'est bon




CR: Château Champ des Soeurs, Fitou, La Tina, 2016



80 % carignan noir / 10 % grenache noir / 10 % mourvèdre
cueillette manuelle - vinification traditionnelle sans sulites
dont vendange entière 50 %
cuvaison un mois minimum en cuve tronconique et élevage
4 000 cols


Oberlin
Robe violacée sombre, limpide, peut être un peu plus claire que Bel Amant
Nez plus avenant, expressif sur les fruits noirs, assez nettement épicé.
La bouche est pour le moins tonique : beau fruit, acidité, épices, très mentholé, tanins très fins et très nombreux, belle fraîcheur, plus que sur Bel Amant. Il y a du caractère dans ce vin! Il est plus complexe et long que Bel Amant.

Madame
Bouche très fraîche, menthol, acidité élevée, elle le trouve moins expressif que le précédent, un peu animal. Plus de longueur que Bel amant

Le soir:
Nous sommes 4 à goûter, nos invités sont buveurs occasionnels, pas spécialement connaisseurs.
Bel Amant s'est vraiment arrondi, il a gagné en souplesse. Le fruit est plus présent, c'est riche puissant, un côté fruité et zan ressort nettement en fin de bouche. C'est confortable, plaisant malgré une chaleur certaine en bouche. Un de nos invités a préféré ce vin pour sa gourmandise.
La Tina à moins bougé, bouche toujours très tonique, tous les curseurs sont à bloc : acidité, alcool, tanins (nombreux, mais pas asséchants du tout). Une invitée à nettement préféré ce vin en lui trouvant beaucoup de caractère.
24h après ouverture, Bel Amant a trouvé son régime de croisière. Ouvert, belle expression aromatique, simple, efficace, toujours un peu riche, sur un équilibre clairement sudiste. La Tina bouge un peu moins, il se présente toujours sur le même registre.

Conclusion
Très belle découverte, j ai trouvé ces 2 vins bons à très bons. On peut même penser que la Tina soit une très très belle bouteille dans quelques années. Les rapports qualité prix me semblent très intéressants.
Bel Amant est déjà prêt à boire, mais ne faut pas hésiter à l'ouvrir à l'avance ou à le carafer. La Tina est vraiment jeune, j'ai vraiment aimé son caractère. Le carignan est un bien beau cépage quand il est bien travaillé.
Merci à Laurent Maynadier avec qui l'échange a été très pro et très sympa. Nos amis ont été impressionnés qu'un producteur donne ses vins pour avoir en retour des avis "sans filtre".





Jean-Loup Guerrin
Le premier jour, sitôt après ouverture, la robe se dévoile très sombre, aux marqueurs violacés de jeunesse très prononcés, sur la frange et même sur le disque.D’une belle intensité, le nez parait pointu en raison d’une légère acidité volatile, et exhale des arômes de fruits noirs, d’épices, de pruneau, de réglisse et de vanille.La bouche est très concentrée et d’une grande ampleur. Sa belle texture dense et au grain fin ainsi que des tanins gras amplifient cette sensation de générosité et de suavité. La fraîcheur est cependant suffisante et la finale persistante est plus effilée tout en restant savoureuse.Très Bien (+)
Après une bonne heure de passage en carafe, le nez n’a pas beaucoup évolué si ce n’est qu’il a perdu sa volatile.La bouche est plus cohérente et fondue entre l’attaque, le milieu de bouche et la finale.
Le vin réussit un beau mariage (4 / 5) avec des toasts à la tartinade de Goxoa de jambon de Bayonne et au piment d’Espelette, avec des épices qui se manifestent mieux.L’accord est également très bon (4 / 5) avec le magret de canard façon souvlakis : il se montre classieux et prend des accents de syrah, alors qu’il n’y en a pas dans le vin !Très Bien +
Le lendemain, pour la deuxième moitié de la bouteille conservée sous vacuvin, le nez est toujours riche et avenant, la bouche restant très confortable et corsée, peut-être un peu plus capiteuse.Le rôti de paleron aux épices lui fait gagner en moelleux et légèrement en profondeur et c’est encore une belle réussite (4 / 5).
Conclusion : à servir assez frais, entre 14 et 16 °, et à attendre trois à cinq ans.


Mgtusi
Épaulé deux heures avant dégustation. Bu à table sur une goulasch.
Nez peu causant. En bouche on sent une trame épicėe. Vin profond assez dense. J'ai trouvé qu'il manquait un grain de folie pour être vraiment conquis.
Le vin n'évoluera pas beaucoup durant les deux jours suivants.
A attendre impérativement

Globalement, les deux vins gagneront certainement à attendre.
En l'état, j'ai trouvé que ces vins manquaient d'un brin de folie, de chien de défauts peut-être


YoannC
Bouteille bue avant et pendant le repas. Le nez était un peu moins expressif sur cette bouteille, avec l’ouverture il y a des notes mentholées et de fruits noirs.
Sur ce vin aussi l'identité sudiste est marquée (que j'aime beaucoup).
La bouche est puissante mais est marquée par une belle acidité qui équilibre bien l'ensemble. Une structure plus importante qui permettra à ce vin de se garder et s’améliorer !

J'ai préféré Bel Amant car je l'ai trouvé plus abordable, mais je pense que La Tina est un vin plein de promesses.





Oliv
Robe bordeaux violacée.
Nez marqué d'un boisé caramélisé qui étouffe un peu un ensemble fruits noirs épicés assez léger.
Bouche plus austère que Bel Amant, avec moins d'évidence immédiate, sur une forme assez travaillée à l'élevage présent et qui corsète d'un certain poids une matière qui semble belle, avec du fond et une trame acide bien maitrisée.
Finale avec des goûts et des tanins de bois qui confirment le côté un peu bridé du vin en l'état.
Au vu de ses qualités d'équilibre, le vin peut fondre sa mécanique de jeunesse encore trop perceptible en l'état.
A revoir.


Enzo
Changement de registre avec ce nez épicé, résineux, boisé avec peu de fruit perceptible et assez austère.
La bouche est du même registre, austère, tannique, certes bien équilibrée car non pesante, mais elle assèche et donne un plaisir limité jusque dans la finale de longueur moyenne.
Trop d’élevage marqué, dommage.
Bien.


Ysildur
J1 : La robe est assez proche de Bel Amant. Un peu moins violacée.
A l’ouverture, le nez est assez mutique, un peu poussière,végétal, herbacé (garrigue) et épicé (vanillé). Un peu d’aération dans le verre lui fera du bien. Il va alors se montrer plus sur les fruits noirs, le mentholé, un côté animal/sanguin.
L’élevage est assez marqué au nez sur des notes de tabac, bois de cèdre, vanille. Bref,le premier jour, il fait un peu Bordeaux. La bouche est fraîche, juteuse, assez vanillée/bois de cèdre. La finale est marquée par des tanins encore bien présents, mais d’une belle finesse. Globalement, c’est assez long, fin,digeste, mais très marqué par l’élevage.
J2 : Le nez est d’abord peu à l’avenant, sur un côté un peu verni.
Ensuite, il va s’ouvrir sur un joli fruité. Cassis, fruits rouges, un côté animal/sanguin et toujours cet élevage assez imposant. En bouche, l’équilibre est le même que la veille. Cependant, l’aromatique se montre plus intéressant avec de très belles notes de cassis / fruits rouges et toujours ce côté sanguin.Le tout reste, néanmoins, fortement dominé par l’élevage que mes condisciples trouvent un peu trop appuyé.
J3 : Le nez est maintenant assez dominé par l’élevage du vin. Ressortent principalement, les arômes de tabac, de bois de cèdre. La bouche est plus intéressante et identique à la veille.

Bilan final : il apparaît clairement que la Tina est une cuvée plus ambitieuse. Il y a plus de matière, de finesse et de longueur que dans Bel Amant.
A ce stade, l’élevage est assez(trop ?) dominant. Le pari maintenant est de voir si le vin va pouvoir manger intégralement cet élevage avec 5/10 de garde ?


Julien Michel
Nez cerise cassis poivre assez séduisant, frais.
Bouche fraîche, avec des tanins présents mais fins qui rendent l’ensemble agréable. Jolie buvabilité.
Finale mentholée.
Un vin de gastronomie.
Longueur sympa.


Val59
Nez marqué par le cassis, discrète note de vendange entière.
Tanins assez fins et arômes sudistes avec des notes de garrigue et mentholée. Le vin possède une certaine richesse et malgré ces belles qualités en bouche j’arrive vite à saturation.
Une cuvée plutôt destinée à être bu dans quelques années et peut être pas pour les PDF. Je suis vraiment confiant pour le reste sur le potentiel de garde.





Vaudésir
Robe sombre d'un vin bien jeune, à l'ouverture plutôt sur la cerises , le cassis et des herbes provençales, en bouche bonne structure , toujours des fruits mur mais frais, épicé, des notes poivrées aussi, peut-être un assemblage syrah, carignan ?
J'ai trouvé ce vin, assez mur, frais et digeste somme toute.

Mes camarades à la soirée d'hier:
Pour la région: ils ont été partout Sud-Ouest, Rhône Nord, Auvergne, Provence et Bordelais
Pour l'appellation: c'est parti un peu en live aussi Cahors, Cotes d'Auvergne, Corse et même Passac Léognan jusqu'à citer Les Carmes Haut Brion (je ne le nommerai pas).
Pour les cépages: ils ont commencé par du Cabernet Sauvignon, vite sur de la Syrah, enfin de la Négrette pour finir avec du Carignan.
En résumé rapide ils ont tous été perdu mais ont salué l'initiative de cette dégustation en interlude à notre soirée.
Jérôme: a beaucoup apprécié La Tina , sur la réserve mais avec du fond en lui voyant un bel avenir
Pierre: a beaucoup apprécié Bel Amant pour sa densité et son accessibilité
Yves: il fait des vins comme cela tous les ans le gars, c'est des vins d'homme, c'est pas du Reynaud
Vivien: il a fait oups et découvrant le domaine

Plus qu'à remercier Laurent Maynadier pour cette découverte.


Jean-Paul B
J : Bouteille ouverte, un petit fond de verre. Bon, on va carafer. Deux heures s’écoulent. Imbuvable. Remise en bouteille.
J+1 : Un petit fond de verre. Imbuvable. Pas grave, ce soir, c’est saumon fumé avec Selosse VO, très bien.
J+2 : Un petit fond de verre. Planche et vanille. Plan B : Michaud, Aeternam 2006, très bien.
J+3 : Un petit fond de verre. Dieu que c’est dur et boisé. Plan B : Domaine des Tours 2014, très bien.
J+4 : Un petit fond de verre. Il manque maintenant un petit tiers de la bouteille. Dur et boisé. Pas grave, ce soir, c’est truite fumée. Sancerre rosé Anthony Girard, très bien.
J+5 : Ma femme: « tu as ouvert une nouvelle bouteille ? » «Euh, non, c’est toujours la même ». Le vin s’est ENFIN ouvert. Fruits noirs, grosse matière, on sent encore l’élevage, mais c’est tout à fait supportable, et même pas mal du tout. Fin de l'excellent Domaine des Tours en parallèle.
Qu’en conclure ?
Tout d’abord, que c’est un vin à attendre
Ensuite, …. je ne sais pas.
Je n’ai aucune idée de ce qui se passera au vieillissement, mais c’est clairement une bouteille à oublier 10 ans au moins, la matière me semblant être là pour supporter le bois.


rudy.B
Robe : beaucoup plus sombre, noire aux reflets violacés, impénétrable, les bords ne s’éclaircissent pas.
Nez : plus profond sur une sorte de mélange de bitume frais, d’eucalyptus. Viennent ensuite la vanille et de fugaces notes de fruit (je dirais la fraise peut-être).
Bouche : plus ronde, avec un côté sèveux, belle longueur.

Les bouteilles n’étant pas finies, Laurent en garde une (Bel Amant), moi l’autre (La Tina) pour voir leur évolution.

Le lendemain midi donc, La Tina me parait avoir une robe moins sombre avec des bords rouges sombres, on dirait qu’ elle a légèrement gagné en « translucidité ». Le nez a lui aussi évolué, se rapprochant un peu plus de celui du Bel Amant la veille avec un petit côté confituré. La bouche parait moins ronde, plus tendue.
Concernant Bel Amant, Laurent m’a dit ne pas avoir trouvé d’évolution notable sur le lendemain.

Pour conclure, je dirais que le Bel amant ne nous a pas spécialement convaincu. A revoir sur une autre bouteille peut-être ? On a unanimement préféré La Tina. Plus complexe, gourmande tout en étant "sérieuse" avec plus de fond que le Bel amant.
Je ne suis pas un grand amateur de rouge sudistes (hormis quelques exceptions), mais j’avais eu une bonne impression sur une cuvée du domaine, et c’était l’occasion de voir un peu le reste de la gamme. Si le Bel amant n’a pas retenu mon attention cette fois, ça ne me dérangerait pas de recroiser La Tina un de ces jours, et peut-être avec quelques années supplémentaires au compteur pour voir comment ça évolue.


Jo14
Robe sombre et aux reflets violacés indiquant un vin encore bébé.
Nez plus "austère", c'est plus fermé. On perçoit toujours ces fruits noirs et cette trame épicé. Cependant, c'est moins évident. Ce qui ressort plus c'est ce côté boisé malgré l'aération. Cela sera un plus avenant le lendemain.
En bouche, c'est très concentré et volumineux. La structure est plus imposante que pour Bel Amant. Toujours une belle fraîcheur et une acidité présente qui équilibre le tout mais c'est malgré tout trop puissant pour ma part. Légèrement plus "abordable" le lendemain.
On devine cependant un fort potentiel, une jolie matière qui mériterait qu'on lui laisse du temps, l'élevage devant se fondre. Au final, je trouve cette cuvée intéressante à regoûter dans quelques années mais moins accessible en l'état que Bel Amant.


LPV BZH

Durocher
Le nez est moyennement causant, c'est fruité mais je note un peu de végétal.
La bouche est nette, pas très puissante, vive, fruitée, légèrement tannique et correcte niveau longueur.
Un ensemble très correct, pas complexe mais très agréable.

Docadn
Une fine volatile flotte au-dessus du verre.
Matière tannique, plutôt volumineuse au trait vert marqué, à la finale serrée et dans une jeunesse exacerbée évidente.
A ce stade, j’ai préféré « Bel Amant ». **

Sebus
Robe violacée
Le nez est élégant, plus profond, des épices associés à une fraîcheur végétale (issu de la vendange entière, je suppose?)
La bouche est plus puissante, plus austère, la matière est plus charnue, le vin offre une belle finale fruité élégante et longue qui sèche encore un peu. C'est évidemment très jeune mais c'est très bon.

J'ai pu repartir de notre dégustation avec le reste de la bouteille, regoûté le soir, le nez présente le même profil mais semble plus ouvert, la bouche est plus soyeuse, moins serrée mais des amers finaux se font plus prégnants qu'au déjeuner.
Terminé le lendemain midi, le vin se présente très bien, la garrigue s'est invitée au nez offrant plus de complexité, la bouche est toujours soyeuse, je ne ressens plus d'amers finaux, c'est long et sapide, dénué de sensation asséchante.
Le vin est délicieux et signe un très bel accord sur un tajine d'agneau aux abricots et amandes.
Sur la base de cette bouteille, il me semble que cette Tina mérite une aération conséquente pour offrir le meilleur d'elle même, si on ne souhaite pas l'attendre en cave quelques années.


#675
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: dfried, Jean-Paul B., Jean-Bernard, mgtusi, letournaisien, Gibus, bulgalsa, breizhmanu, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, bibi64, Vaudésir, DUROCHER, Val59, Agnès C, sebus, leteckel, Champ des Soeurs, rudy.B, ysildur, éricH, Kiravi, Jo14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 993
  • Remerciements reçus 726

Jean-Paul B. a répondu au sujet : Dégustation LPV : Château Champ des Soeurs, Fitou, Bel Amant et La Tina 2016

J'attendais avec impatience la compil.
Vraiment très intéressant, cet exercice, avec des différences de ressenti non négligeables.
Un très grand merci à Laurent Maynadier, pour sa proposition et la qualité des échanges, et à Oliv pour la compilation.
LPV, c'est quand même fantastique. :jump:
A la lecture des différents CR, je me rend compte que j'ai peu l'habitude de gouter des vins jeunes, mon age (malheureusement) et ma cave (heureusement) m'orientant spontanément vers des vins à maturité.
La plupart d'entre nous a émis un avis sur Tina très rapidement, j'en ai été incapable avant 6 jours.....

Jean-Paul
#676
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: dfried, Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18463
  • Remerciements reçus 2068

mgtusi a répondu au sujet : Dégustation LPV : Château Champ des Soeurs, Fitou, Bel Amant et La Tina 2016

Oui grand merci à Laurent ; j'espère qu'il saura prendre les critiques avec le recul suffisant car pour moi ces vins sont vraiment trop jeunes pour révéler leurs atouts aujourd'hui.

Michel
#677
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Paul B., Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 767
  • Remerciements reçus 983

ysildur a répondu au sujet : Dégustation LPV : Château Champ des Soeurs, Fitou, Bel Amant et La Tina 2016

Encore merci à Laurent de nous avoir permis de tester ses bouteilles.

Aussi, grand merci à Oliv pour le travail de concaténation derrière!

Et merci à l'équipe d'avoir créé ce principe de dégustation. C'est très intéressant à réaliser, partager et découvrir les ressentis des autres sur des bouteilles semblables !

Laurent
#678
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, dfried, Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 377
  • Remerciements reçus 45

Julien MICHEL a répondu au sujet : Dégustation LPV : Château Champ des Soeurs, Fitou, Bel Amant et La Tina 2016

C’est vrai, je serais curieux de revoir ces vins dans quelques années :D
#679
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 101
  • Remerciements reçus 49

DemiLune a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou La Tina 2013

CR: Château Champ des Soeurs, Fitou La Tina 2013

J'avais beaucoup apprécié une bouteille ouverte il y a 3 ans, mais aujourd'hui c'est la déception.

A l'ouverture les tannins sont un peu secs et le vin peu expressif, donc je carafage 1h.
Cela fera du bien aux tannins, mais le nez restera terne, beaucoup moins expressif que la 1ière, juste quelques notes timides de fruits noires. En bouche la texture semble décharnée, l'aromatique atone, avec toutefois des notes chocolatées. Reste la finesse et la fraicheur.

Le vin n'est pas désagréable à boire, mais décevant dans son expression.

Au bout de 4 heures d'ouverture une pointe acétique fera son apparition. Le fond de bouteille termine son existence dans l'évier.

Il me reste une bouteille qui j'espère rachètera cette déception.

Olivier
#680
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 113
  • Remerciements reçus 94

Jo14 a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou

Désolé pour ce contretemps...
Merci encore à toi Laurent. Ce fut une belle expérience pour ma part. Un immense merci à oliv pour le boulot en arrière plan.

Jo14
#681
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11820
  • Remerciements reçus 1819

jean-luc javaux a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou

Demilune:
... donc je carafage 1h

C'est un peu vieux jeu mais tellement plus artistique... ;)

jlj
#682
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Paul B., Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82831
  • Remerciements reçus 8302

oliv a répondu au sujet : Dégustation LPV : Château Champ des Soeurs, Fitou, Bel Amant et La Tina 2016

CR abondé des notes des copains d'LPV BZH ! :/:
#683
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Agnès C, Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82831
  • Remerciements reçus 8302

oliv a répondu au sujet : CR: Château Champ des Soeurs, Corbières La Tina, 2015

CR: Château Champ des Soeurs, Corbières La Tina 2015



Bouchon parfait.
Robe très claire, sur un jaune grisé à peine teinté.
Nez franc et net, sur une petite réduction grillée agréable qui vivifie des notes de pierres chaudes.
Bouche plus lourde, avec une perception d’amertume assez prononcée et un côté glycériné qui pèse sur une acidité en retrait.
Finale statique sur des goûts un peu caramélisés qui n’aident pas à la fraîcheur.
#684
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17948
  • Remerciements reçus 1801

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs

500 km de trop vers le sud pour toi Oliv ... -)

j'avais noté des différences intéressantes sur les blancs du domaine en fonction du bouchage et surtout sur les vins immergés. La fraîcheur venant principalement des notes salines en finale ou aromatiques en milieu de bouche, plus que de l'acidité. Mais sur une cuisine méditerranéenne à base de poissons ou de coquillages ce blanc est très intéressant.

Jérôme Pérez
#685
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82831
  • Remerciements reçus 8302

oliv a répondu au sujet : CR: Château Champ des Soeurs, Corbières La Tina rouge, 2014

CR: Château Champ des Soeurs, Corbières La Tina rouge, 2014



Bouchon parfait.
Belle robe grenat sombre chatoyante.
Nez difficile, pour ne pas dire impossible le premier jour, totalement bloqué par une réduction redoutable qui s'exprime sur la teinture d'iode.
La bouche est également illisible lors du service, totalement bridée par ce côté iodé affreux.
Le lendemain, c'est beaucoup mieux !
Si le nez reste encore un peu austère, avec un fruit comme bloqué, la bouche s'est en revanche épurée, comme libérée pour présenter une jolie matière souple bien portée par une très jolie acidité.
L'ensemble est bien équilibré et ne lui manque qu'un peu plus d'ampleur aromatique pour gagner en sexy.
La finale est agréable, sur des tanins de belle qualité et une vraie fraîcheur.
A aérer très fortement pour en profiter.
#686
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: dt, Jean-Loup Guerrin, Agnès C, Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6872
  • Remerciements reçus 4485

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Corbières La Tina rouge, 2014

Oliv s'est évadé !

Jean-Loup
#687
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bibi64, Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82831
  • Remerciements reçus 8302

oliv a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Corbières La Tina rouge, 2014

J'ai tenté une sortie de la dernière chance jusqu'à la première tranchée ennemie.
A peine le temps d'attraper deux cartouches que j'ai été repoussé dans mes lignes.

Pour ceux qui pigeraient que tchi à nos délires...
::zinzin::
#688
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jean-luc javaux, bibi64, leteckel, Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 125
  • Remerciements reçus 57

alex73 a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou

Lors de mon passage dans la région en septembre 2017, j'avais acheté une douzaine de bouteilles de la "Tina 2014" au domaine . Les premières bouteilles ouvertes m'ont posé problème: un arrière goût de "médicament" qui m'a plus ou moins laissé une mauvaise impression. Le temps passant, ce goût a un peu disparu et le vin est devenu "correct", mais pas vraiment à mon goût... Les dernières bouteilles bues étaient acceptables mais rien de transcendant. Il doit m'en rester une ou deux. Peut-être que l'année était ingrate?
Alexis

Alexis
#689
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 767
  • Remerciements reçus 983

ysildur a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou

Perso, je tenterais de les garder jusqu'en 2024 et voir le vin avec 10 ans derrière lui. C'est une cuvée qui, je pense, est taillée pour la garde.

Laurent
#690
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck