Nous avons 1063 invités et 15 inscrits en ligne

Château Champ des Soeurs

  • Messages : 339
  • Remerciements reçus 325

Champ des Soeurs a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou

Le cousin germain de mon grand-père travaillait comme régisseur dans un grand domaine du Roussillon. Il disposait, dans certaines cuves en béton, d'anneaux en inox scellés.Il répondait le plus souvent que c’étaient des vestiges des d'anciennes écuries qui avaient été aménagées en cuve.
La réalité était tout autre: on s'en servait pour fixer les sacs de jute pleins d'aromates qui enrichissaient les vins et les rendaient meilleurs au goût du consommateur de l’époque.
Mon grand-père, lui, faisait infuser de la fleur de sureau dans les macabeux ou les grenaches blancs pour rappeler le goût du muscat.
Chaque époque connait ses modes et ses appentis sorciers.
A mes débuts, la mode des barriques avec des chauffes amenant, au choix, de la vanille ou du coco était en plein boum.Un ami faisant de l'oeno-conseil, mais voulant rompre avec ce concept, m'avait suggéré de planter des syrahs à 10 000 pieds/ha et d'utiliser ces jus entre 5 et 10% pour amener des notes plus mûres et plus complexe.
Aujourd’hui, je le soupçonne, et ce n'est pas un reproche, de lancer la mode du Languedoc-Pomelo.
Ce qui va suivre va peut-être choquer mais je pense que rien n'a changé entre ces 3 générations.
Le pomelo aura son heure de gloire et puis disparaîtra au profit d'une autre mode.
La brèche étant ouverte, et puisque j'appuie ou cela fait mal, je dirais que les vignerons talentueux qui ont lancé la tendance du rouge-Pomelo auront du mal à accepter que leur vin-icone ait les mêmes arômes qu'un rosé-pamplemousse.
Mais je me trompe probablement, et si c'est le cas d'ici trois ans, je vous raconterai que le profil de mes vins rouges a évolué avec mon passage en biodynamie ::spm:: et que les précurseurs d’arômes de Rutaceae "naturellement présents" dans mes vins en sont l'aboutissement :O! .:
Par contre je ne m'explique pas comment le coté iodé apparaît, parfois, sur mes vins et pas chez les autres vignerons du village. Non, je ne pulvérise pas, encore, de salée sur les raisins et ne laisse pas infuser de varech dans mes cuves.%tchin
#571
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jérôme Pérez, oliv, dt, enzo daviolo, jean-luc javaux, Marc C, Moriendi, Agnès C, GAET, Damien72, Yoannc

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3512
  • Remerciements reçus 791

agitateur a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou

Vite fait:
Re goûté ce jour Tina blanc 14, je l'ai pas reconnu 7 mois plus tatd.
Le côté too much en bois est parti.
Il est parti pour une longue garde potentielle.

PS: Je garderai l'infusion de varech pour les bouteillles immergées, avec en bonus les cracoilles sur les boutanches....:)
#572
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 339
  • Remerciements reçus 325

Champ des Soeurs a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou

Parmi les produits de traitement que j'utilise de manière régulière dans les vignes, il y a le cuivre et le soufre, sous différentes formulations, pour lutter contre le mildiou et l’oïdium.
Depuis 4 ans j'utilise aussi des produits dérivés de l'orange (huile essentielle) dans mon pulvérisateur et ma soufreuse (parfois aussi du pavot ). Ce ne sont pas, et je le regrette, des décoctions que je réalise au domaine, mais des produits déjà prêts à l'emploi, qui fonctionnent plutôt bien.
Je voudrais savoir si à l’étranger, notamment chez toi Jérôme, cette tendance existe aussi.
Il est vrai que la discussion sur les arômes " Pomelo"::oups:: cités plus haut que je retrouve dans mon pulvérisateur ont motivé ma question::oups:: ::zinzin:: .
#573

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17948
  • Remerciements reçus 1801

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou

j'allais te demander si tu utilisais du bicarbonate ou de la prêle pour le mildiou.
-) Je vais m'y essayer dès que j'arrive : je vais faire mes décoctions pour la prêle tant cette herbe pousse bien chez moi.
ha ! la minéralité saline ou la petite pointe végétale ! -))

Jérôme Pérez
#574
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2652
  • Remerciements reçus 114

milleret a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou

"" Depuis 4 ans j'utilise aussi des produits dérivés de l'orange (huile essentielle) ""

J'utilise également ces décoctions orange - citron pour mon potager . Ma voisine importe ces fruits " bio " de son village natal en Calabre . L'hiver , je constitue ma petite réserve ..d'écorces .
#575
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17948
  • Remerciements reçus 1801

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou

une remarque en passant : le coût et le coup "environnement" de tels fruits peut se discuter.
ceux de Calabre et ceux des produits bio issus d'une industrie de transformation.

Jérôme Pérez
#576

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 339
  • Remerciements reçus 325

Champ des Soeurs a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou

La maladie la plus commune à Fitou est l’oïdium et certains semblent avoir de bons résultats avec l'eau de mer, regarder dans cette voie est aussi intéressant .
Je suis preneur concernant les préparations des écorces d'agrumes calabrais, ou pas, et celles avec de l'eau salée.
#577

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3893
  • Remerciements reçus 1929

Vougeot a répondu au sujet : CR: Champ des sœurs - Les Pépettes – Pays d’Oc -2017.

CR: Champ des sœurs - Les Pépettes – Pays d’Oc -2017.

L'Objet Buvable Non Identifiable du jour !:woohoo:

Premier nez très curieux marqué par le pamplemousse et le poivre de Timut.
C’est citronné en diable, épicé, résineux. Le pamplemousse ressort de façon criante.
En bouche, le vin est franchement singulier. C’est du jamais bu.
Le pamplemousse emporte tout avant que n’émergent les notes de résine de pin, de poire puis de pêche blanche.
Surprise lorsque l’étiquette est dévoilée : c’est un muscat de Laurent MAYNADIER. Franchement radical, mais en ce qui me concerne, j’ai a-do-ré (tu). Ce qui n’est pas le cas de toute la table ; certains dégustateurs l'ayant trouvé trop "fruit" et pas assez "vin".

Les pépettes : j'en suis tombé amoureux alors que d'autres les ont vite larguées.

Vincent, parti découvrir d'autres horizons.
#578
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 339
  • Remerciements reçus 325

Champ des Soeurs a répondu au sujet : Champ des sœurs - Les Pépettes – Pays d’Oc -2017.

"Les Pepettes" sont de petits vins, faciles à boire et gourmands.

Je comprends parfaitement qu'un amateur ne s'y retrouve pas, tant c'est aromatique et estival.
Je crois en cette gamme pour différentes raisons: stratégiques, économiques et innovantes.

Stratégique car les muscats petits grains qui constituent ce vin ne sont pas valorisés sur nos zones et il n'est pas rare de trouver des vignes à l'abandon ou des vignerons qui ne savent pas quoi faire de ces raisins historiquement destinés aux VDN. Or, le muscat a tout pour séduire le public néophyte et quand il est bien maîtrisé, une partie des amateurs.

Si je prouve sur mon domaine que cette voie existe, je contribuerai à casser le cycle économique infernal dans lequel nous nous sommes placés avec la disparition du marché des muscats de Rivesaltes .
Innovante et tendance à la fois , car les vins ont beaucoup de fraîcheur alors que les malos sont faites.C'est la résultante d'une cueillette précoce sur une partie de la vendange, les fameux arômes de pamplemousse cités dans les posts plus hauts.Suivant les millésimes on pourra même dire qu'"ils sauvignonnent".

C'est innovant car les malos achevées nous permettent d' utiliser peu de SO2, tout en ayant stables pour l'export. Pour indication le vin que tu as dégusté a été mis en bouteille il y a 18 mois et se gardera bien deux ou trois ans encore .
Enfin, il faut endiguer l'arrachage du muscat, parfaitement adapté aux terroirs du Roussillon et aux consommateurs contemporains. D' autres voies existent aussi en effervescent et en jus de raisin mais je n'ai pas les moyens de trop me diversifier.
Tendance, car les vins sur le fruit sont attendus par le grand public et nos terroirs permettent de cultiver en bio sans trop de problèmes, voire de se positionner "Vegane" chez les anglo-saxons.
Mais surtout, ne croyez pas que ma vision est industrielle, je produis cette année 5 000 bouteilles de ce vin que j’espère présenter à Millesimebio l'an prochain.
Je souhaite juste montrer que cette voie est intéressante pour différentes raisons et que nous pouvons tous y trouver notre compte .
#579
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Gildas, Vougeot, Agnès C, jclqu, Damien72, ysildur

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3512
  • Remerciements reçus 791

agitateur a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou

Champ des Soeurs écrit: La maladie la plus commune à Fitou est l’oïdium et certains semblent avoir de bons résultats avec l'eau de mer, regarder dans cette voie est aussi intéressant.


En Gironde ( a minima mais sans doute ailleurs sauf que ailleurs je n'ai pas de témoignages...), l'eau de mer était le seul truc qui était à peu près disponible facilement pendant la WWII. On en sait pas si ça marchait vraiment bien, mais ça marchait mieux que "rien" sur les maladies cryptogamiques. Ce qui n'est pas non plus étonnant, on comprend le choc de pression osmotique sur un organisme vivant unicellulaire qui n'est pas prévu pour affronter celà....

PS 1: il faudra quand même penser à déposer une AMM :woohoo:

PS2: ça doit faire la même chose avec du sel basique dans de la flotte normale
#580
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Agnès C

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3512
  • Remerciements reçus 791

agitateur a répondu au sujet : Champ des sœurs - Les Pépettes – Pays d’Oc -2017.

Champ des Soeurs écrit: D' autres voies existent aussi en effervescent et en jus de raisin mais je n'ai pas les moyens de trop me diversifier..


Si on parle de moyens bassement économiques - mais donc hautement importants - il y a une alternative à l'effervescent "standard", donc crémant ou cuve close. C'est la gazéification. De la limonade de moûts de muscat partiellement fermenté, en somme, parce qu'avec un peu de résiduel ça accrochera encore plus le grand public.
- Je suis sûr que ça matche bien avec une gamme pépèttes dans l'esprit,
- le coût ( surcoût ) technique est marginal....à condition de sortir du volume ( et là ça colle moins )
- attention à la stabilité qui sera plus périlleuse avec du résiduel, filtration ad hoc à prévoir
- attention à la qualité de la gazéification. En soit, la dose de CO2 ne veut rien dire: une bulle fine et crémeuse emportera les suffrages, une bulle grossière concurrencera le Coca Cola....Entre parenthèse, même si HS ici en partie: les gens seraient surpris de ce peut amener un réajustement à 1200 mg de CO2 sur un rouge puissant et de garde. C'est admirable en gain de buvabilité en primeur et en vin jeune, à la stricte condition que cet apport se fasse dans des conditions techniques optimales. On se sent pas réellement le "gaz", mais on gagne de la fraicheur, de la longueur, sans aucune agressivité. Pour être honnête, je ne crois pas qu'à ce jour celà puisse concerner 100% d'un vin mis en marché d'un cru un minimum prestigieux ( donc hors essais sur une petite fraction ).....mais on pourrait en reparler dans qq années.
#581

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1168
  • Remerciements reçus 912

Agnès C a répondu au sujet : Champ des sœurs - Les Pépettes – Pays d’Oc -2017.

Agitateur, conseil en développement économique et stratège?

"Enivrez vous de vin, de poésie ou de vertu à votre guise, mais enivrez vous"
#582
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: agitateur

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 339
  • Remerciements reçus 325

Champ des Soeurs a répondu au sujet : Champ des sœurs - Les Pépettes – Pays d’Oc -2017.

Peux-tu me confirmer ce qu'est une AMM?
Est ce un brevet?
Concernant le choc osmotique et son impact, cela dépend de la dynamisation ;) .
Tu avais probablement anticipé cette réponse.
Mais effectivement, c'est plus dans le milieu Biodyn. que je trouve des pistes sur l'utilisation d'eau salée ou de mer. Inutile de te dire que je préfère la seconde solution ( le gout du varech) ::oups:: .
Certains me mettent en garde et me disent que cela peut modifier le PH du vin, tu crois à cette possibilité?
Concernant l'utilisation du CO2 dans le vin et tout ce que tu as décrit, je crois en cette voie pour la viticulture industrielle. Ce n'est pas mon fond de commerce ou ce qui me fait vibrer, mais ce marché existe y renoncer, c'est laisser la place à d'autres pays et abandonner des vignes qui serviront d'inoculum à la flavescence dorée. Ce sont aussi des vins qui auront plus d'intrants que ne l 'autorisent les normes françaises (et ce n'est pas peu dire) normes françaises déjà trop laxistes pour le consommateur.

Concernant la gazéification des vins rouges de garde et la qualité de bulle, je ne m’étais pas posé la question. Apporter un côté crémeux en bouche sur des vins avec un peu d’élevage sous bois( toasté) c'est peut être lancer la mode "cappuccino"? La prochaine après celle du pomelo?
Je n'y crois pas trop.
Pourtant en bouche j'imagine très bien le coté crémeux, avec des rouges aux notes de mures ou de cassis, et des blancs et rosés avec notes d'agrumes .
Ce type de vin doit déjà exister et il est possible que j'en aie déjà goûté sans avoir songé à décortiquer techniquement son élaboration.
C'est fou, mais ,oui, je ressens précisément cette crème due au gaz, l'acidité et les amers qui apporteraient la fraîcheur et le de choix aromatique,fruits mûrs ou agrumes, qui arriveraient en bouche pour la finale.
En réponse a Agnès Agitateur, tu es le Machiavel de LPV, celui qui nous aide à mieux comprendre ce qui se passe autour de nous et en décrit précisément les raisons stratégiques. Cela dérange évidement ,"chacun voit ce que tu parais, peu perçoivent ce que tu es".

Comment techniquement l'apport de gaz peut être réalisé pour ce type de vin ?
#583
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, enzo daviolo, Agnès C

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11820
  • Remerciements reçus 1819

jean-luc javaux a répondu au sujet : Champ des sœurs - Les Pépettes – Pays d’Oc -2017.

Peux-tu me confirmer ce qu'est une AMM?
Est ce un brevet?


Autorisation de mise sur le marché.

jlj
#584
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1168
  • Remerciements reçus 912

Agnès C a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou

Avé encore
Encore toute émue au souvenir de ce carignan du Mas de Mon Père, et surtout en attendant que Charmant rentre de la mine, je me dis qu'un 'tit verre s'fera du bien par où que ça passe et que ça lui massera les lombaires brinquebalantes..
Je viens donc d'ouvrir les CR: les Pépettes 2017 rouge.
Je suis un peu gênée d'avouer qu'à l'ouverture, c'est pas l'éclate (pardon Laurent).
Je lui trouve peu de gourmandise (peu de fruits) et un peu trop d'acidité... on verra ce que ça fera en mangeant, mais ce n'est pas pour moi un vin d'apéritif par exemple.

A !gné! s, les pépettes ne font pas mon bonheur (mais je sais que le reste de la gamme me plaît)

PS: à 21:04, je revois mon jugement sur l'acidité. Le gouda truffé et un neufchâtel ne se sont pas plaints d'une attaque ascorbique. C'est bien mieux avec des aliments et un peu d'aération.

"Enivrez vous de vin, de poésie ou de vertu à votre guise, mais enivrez vous"
#585
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3512
  • Remerciements reçus 791

agitateur a répondu au sujet : Champ des sœurs - Les Pépettes – Pays d’Oc -2017.

Agnès C écrit: Agitateur, conseil en développement économique et stratège?


Faudrait que j'y songe, histoire de compléter mes maigres revenus de pov' salarié, pour que les capacités de dépense vinicole suivent la pente inflationniste à 2 chiffres des crus prestigieux :jump:

Pour le reste:
Laurent, tu te doute de ma position concernant une dilution Hahnemannienne d'eau de mer et de varech dans de la flotte "normale" ( de forage, j'imagine que l'eau de la lyonnaise doit incarner le mal ). Comme tu risques rien, et qu'aucune analyse de trace par un labo hyper méga pointu ne pourra jamais trouver quoi que ce soit, tu devrais pousser le truc et aussi dynamiser avec d'autres suppléments. Je suggère la salicorne ( pour les vegans ), et et la coquille d'huitre ( pour une association mets - vins évidente ! ).
Sinon, évidemment, un apport d'eau de mer non diluée dans un moût, vu la richesse anionique et cationique du truc, j'imagine des précipitations et des sels inimaginables dans tous les sens.

Pour le CO2:

A dose quantifiable équivalente, la taille de la bulle a un impact absolument considérable.
Grosse bulle: la sensation quasi agressive, l'acidité, sont ressenties. Mais ça peut être très positif sur un rosé ou blanc sec de soif.
Bulle hyper fine: on pourrait parler de crémeux, mais en fait le CO2 au delà de la norme sur un rouge de garde ( donc plus que 500 mg / l ) serait dan ces conditions indétectable au palais. On gagne en longueur, en fraicheur. Et sur des rouges qui tendent à devenir un peu massif, c'est un retour à l'équilibre, le grand équilibre.

Pour l'apport de ce CO2, techniquement.
- pour de la bulle grossière, c'est facile et pas cher. Un injecteur et une charge de gaz, et roule. En circuit fermé avant tirage par exemple, pour y aller en tâtonnant. On ne dépassera pas un seuil critique qui pourra fâcher le prestataire d'embouteillage, sinon après tirage ça mousse un peu trop et les niveaux deviennent impossibles à tenir.
- Pour de la bulle fine, il faut des appareils relevant des techniques membranaires de gestions des gaz, en ligne lors du tirage. Prévoir un investissement égal ou supérieur à un filtre tangentiel ( pour les béotiens: le prix d'un petit appart' dans une ville moyenne...). A ce jour, je ne crois pas qu'il y ait d'application à grande échelle. MAis ça va venir vite.
- Dans les 2 cas précédents, on reste sur des apports faibles. Pour la gazéification, la limonade en qq sorte, là il faut de l'artillerie lourde en process. Il faut trouver le prestataire, et probablement amener son vin en site fixe qui le traitera et le mettra en bouteille.

Sur la questions des apports et des intrants:
Je n'ai pas de boule de cristal ( trop ésotérique pour moi ), mais mon flair, mon ressenti, me fait pressentir l'évolution suivante à court / moyen terme.
- les intrants ( en terme "ingrédients"), adjuvants, etc.....c'est déjà l'oenologie de Papy. Quand bien même l'additif ne serait plus présent dans le vin final commercialisé. C'est derrière nous.
- la question de savoir si un vin devra mentionner la liste des additifs sur la contre étiquette ( ou par le biais d'un flash code ) n'est pas de savoir "SI ça arrivera", mais de savoir "QUAND". Et la réponse est: trop vite pour beaucoup de monde.
- Ce qui prend le pas, et qui aura une progression fulgurante, ce sont les méthodes physiques et membranaires. Pas d'additif !!!!! Ou alors bien peu....Qui s'offusquera de la présence de CO2 dans le cas que nous évoquons ?
Pourquoi tartiner un vin moelleux potentiellement instable avec du sorbate de potassium alors qu'il est techniquement possible de mettre en bouteille un vin "stérile" et donc stable du point de vue microbiologique, moyennant bien sûr un process un peu complexe ?
#586
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, enzo daviolo, Frisette, Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 339
  • Remerciements reçus 325

Champ des Soeurs a répondu au sujet : Champ des sœurs - Les Pépettes – Pays d’Oc -2017.

Tu as raison Agnès, "les pépettes rouges" 2017 ne sont pas assez glamour: trop d’austérité, et trop d'acidité. C'est le premier millésime dans cette couleur, garde-le.
Non pas comme un collector, mais comme un vrai vin et d'ici deux ans tu auras une belle surprise.
"Les pépettes" en rouge et rosé doivent être à l'image du blanc: de petites bombes ,explosives...
Je commence tout juste à m'en rendre compte.
Les AOP Corbières et les Fitou ne prendront pas cette voie, ce qui n'exclut pas la gourmandise. ..
De même surtout n'ouvre pas "le septième jour" avant deux ans, tu passerais à coté de l'essentiel.Il y a dedans (et dans le désordre): des Brets, du bois, mes meilleurs jus de carignan et de grenache, de l'espoir et de la colère.
Un peu de repos lui fera le plus grand bien ...
#587
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Agnès C

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1168
  • Remerciements reçus 912

Agnès C a répondu au sujet : Champ des sœurs - Les Pépettes – Pays d’Oc -2017.

Merci Laurent pour tes conseils, je garde donc le dernier exemplaire des Pépettes en rouge pour la science, et j'ai déjà caché sous le tas de bouteilles de la micro cave , le 7e Jour.
J'ai regardé hier, entre les différentes cuvées, les couleurs, les essais, les magnums... il nous reste 24 bouteilles pour diversifier nos envies de Fitou et Corbières ::turn:: .

J'espère que tu auras très bientôt un peu de temps pour nous parler de cette nouvelle cuvée "Le 7e Jour" , dans la page LPV du domaine (démarche, philosophie, contexte, assemblage, élevage, pari...).

Agnès, à priori positif

"Enivrez vous de vin, de poésie ou de vertu à votre guise, mais enivrez vous"
#588
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18463
  • Remerciements reçus 2068

mgtusi a répondu au sujet : CR: Champ des sœurs -Corbières blanc 2015

CR: Champ des sœurs -Corbières blanc 2015

Bouteille ouverte ce midi pour elle-même. Nez très ouvert sur les fruits blancs (pêche), jolie matière et tension suffisante en bouche. Enorme gourmandise "sérieuse" car c'est tout de même assez riche.

Très joli vin ! (90,26+)

Michel
#589
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 65
  • Remerciements reçus 44

stefdel a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou

Petite visite au domaine à l’improviste la semaine dernière, nous faisons la connaissance de Laurent pour un très bon moment d’échange et une très belle dégustation. On est en mode vacances, avec les trois enfants, je n’ai pas pris de notes, excusez les descriptions succinctes.

Ça démarre fort avec Les Pépettes Blanc 2016, un muscat sec comme on les aime ! C’est gourmand sans être too much, avec une belle fraîcheur, un peu de salinité en finale qui donne envie de se resservir.

Ensuite un Corbières Blanc 2016, on est sans doute passé un peu à côté, c’est bien fait, mériterait d’être re-goûté seul.

Le Corbières Blanc Bel Amant 2015 nous a beaucoup plu, à la fois frais et gourmand. Une note oxydative en finale, Laurent voit ça plus comme un défaut alors qu’on trouve que ça lui donne un vrai caractère.

On finit les blancs avec le Corbières Blanc La Tina 2015, c’est plus concentré, on sent encore l’élevage, un côté résineux. A attendre, curieux de voir ce que ça va donner quand tout sera en place.

Les Pépettes Rouge 2017 nous surprend d’abord avec une note iodé au nez ! et en bouche c’est canaille, très sympa. Une bouteille bue le lendemain confirmera que ça descend tout seul, mieux vaut prévoir des réserves ;)

On passe ensuite aux Fitou avec Fitou 2016, déjà prêt à boire et très bon. Avec Fitou Bel Amant 2015 et Fitou La Tina 2015 on gagne en complexité et profondeur, mais il faut attendre un peu pour en profiter pleinement. En tout cas de très beaux rouges.

A noter aussi un Muscat de Rivesaltes 2017 bien équilibré.

Un très belle gamme avec de très bons vins, et des rapports qualité/ prix au top!

Ça a été un vrai plaisir de discuter avec Laurent, aussi sympathique que ses vins sont bons, et qui n’est pas avare de détails sur tout le processus qu’il suit pour ses vins, de la vigne au chai, les différents essais qu'il fait pour comprendre et améliorer ses vins, et qui sait se mettre au niveau de ses interlocuteurs (y compris pour répondre aux questions des enfants ::turn:: ). On a passé un très bon moment :)
#590
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Eric B, Agnès C, Frisette, Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82831
  • Remerciements reçus 8302

oliv a répondu au sujet : Champ des sœurs

Enfin, il faut endiguer l'arrachage du muscat, parfaitement adapté aux terroirs du Roussillon et aux consommateurs contemporains. D' autres voies existent aussi en effervescent et en jus de raisin mais je n'ai pas les moyens de trop me diversifier.


Vu ce jour dans l'Indépendant !

"Les vins des P.-O. dont le muscat, doivent se positionner sur les marchés de croissance pour résorber la crise. L'idée: "faire de l'effervescent !"! À suivre!"


www.lindependant.fr/...
#591
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Champ des Soeurs, Yoannc

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 339
  • Remerciements reçus 325

Champ des Soeurs a répondu au sujet : Champ des sœurs

L'interpro. lirait-elle LPV?::oups::
#592

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 218
  • Remerciements reçus 101

Yoannc a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou

Bonjour,

Nous sommes passés au domaine un peu à l'improviste pendant le mois d'Août. Les vendanges avaient démarré avec le Muscat.
Tout d'abord, un grand merci à Laurent qui a pris le temps de nous recevoir et qui nous a donné beaucoup d'informations avec beaucoup de modestie et une remise en question permanente.

La gamme est d'un bon niveau avec des vins qui ont de la finesse et de la fraîcheur! Ce qu'on recherche dans cette zone. Nous avons particulièrement aimé la gamme des rouges.

Le rapport qualité/prix est super. Je ne connaissais pas le domaine avant de lire LPV et je suis ravi d'y être allé.

A l'attention de Laurent: Nous repasserons avec grand plaisir.
#593
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2584
  • Remerciements reçus 110

Gildas a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou

Eh bien j'ai l'impression que Champ des Soeurs est "the place to be" cet été :)

Passage prévu et organisé avec Laurent, pendant la période des vendanges. Quelques jours plus calmes à la vigne et au chai de vinification, et nous passons en fin de journée.

Pas de notes précises pour l'occasion, je souhaitais profiter de l'ambiance et des lieux, plutôt que de me plonger sur le carnet de notes (qui de toute façon ne sert à rien zX ) . Deux heures et demi à faire le tour de la gamme : Laurent est attentif et prend notre ressenti sur chaque vin, étiquette, forme et type de bouteille.
Nous passons par le chai de vinification, où Laurent nous explique pratiquer les remontages en oxygénant les moûts (grâce à un venturi).
Enfin, dégustation de la gamme, qui est très cohérente. Je trouve que chaque cuvée se distingue l'une par rapport à l'autre.
Nous partons ensuite faire le tour d'une vieille vigne de grenache, située dans un endroit absolument magnifique oo, La végétation sauvage méditerranéenne, la vigne en légère pente, le sol rouge fersiallitique chargé en oxydes de fer où la roche mère est très proche voire affleurante, donnent une impression assez surréaliste, mais paisible. Nous faisons ensemble le tour des clôtures électriques qui protègent les raisins des assauts des sangliers, qui viennent se sustenter lorsque les baies sont proches de la maturité et des vendanges. Nous en profitons pour goûter les raisins et suivre les maturités. Bonheur total !

Une très grand merci à Laurent, à l'homme généreux qu'il est, pour son temps, sa passion et la clarté de ses explications !

Gildas
LPV Normandie
#594
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, enzo daviolo, Jean-Loup Guerrin, Agnès C, Frisette, Med, Champ des Soeurs, jclqu, Yoannc

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1502
  • Remerciements reçus 1935

Kiravi a répondu au sujet : CR: Château Champ des Soeurs, Les pépettes 2016. Vin blanc. Pays d'Oc.

CR: Château Champ des Soeurs. Les Pépettes 2016. Vin blanc. Pays d'Oc.

Missionné pour trouver une assez grosse quantité de vin blanc en vue d' une cousinade, tout en respectant un cahier des charges assez strict (au niveau du prix bien sûr), j'ai jeté mon dévolu (et les sous des uns et des autres....) sur Les Pépettes de Laurent Maynadier.
Bien m'en a pris.
Ça sent bon les agrumes, le nez est une invitation à la dégustation. Alors on ne se fait pas prier, on accepte évidemment et en bouche, c'est très bon, aromatique sans outrance, à la fois très sec, fruité et gourmand.
Si je devais retenir un seul adjectif, ce serait joyeux.
Incontestablement, ce vin a activement participé au bon moment que nous avons passé.
Le stock, que j'avais prévu assez large, est descendu à toute vitesse. Ils n'ont rien laissé!

Marc, assez vieux débutant
#595
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: tht, Jean-Loup Guerrin, Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3893
  • Remerciements reçus 1929

Vougeot a répondu au sujet : CR: Château Champ des Soeurs - Aude - Les pépettes.

CR: Château Champ des Soeurs - Aude - Les pépettes.

L'ami Gildas ayant eu la bonté de me prévenir de son passage chez Laurent MAYNADIER, mon TAVCO a réagit au 16e de tour :
" Si tu pouvais me ramener 2 ou 3 Pépettes, ce serait très gentil de ta part ".
L'ami Gildas étant un ami - donc très gentil - trois Pépettes sont entrées dans ma cave mercredi.

Bouchon Nomacorc estampillé CDS.
La couleur, brillante et limpide, est jaune très, très pâle, à reflets gris.
Le nez est d'abord marqué par la pêche blanche, puis une pointe d'amande fraîche et une touche de pamplemousse.
Curieux muscat qui prendrait presque des allures de viognier...
On retrouve en bouche la même aromatique.
Le vin présente une structure grasse, large, sans l'équilibre gras/acidité qui m'avait tant plu dans la bouteille dégustée en juin.
La bouche est un peu trop molle à mon goût. Equilibre sudiste qui maltraite un peu mon palais habitué aux vins plutôt "tendus"...
Si les parfums sont nets, il manque dans cette bouteille la touche de folie qui m'a séduit au début de l'été. Le vin finit un peu court pour me convaincre totalement.

J'avoue être un peu déçu par ces Pépettes sans millésime, désormais passées en IGP "Aude". Pas d'autre information sinon que c'est un vin de copains.

Je vais laisser le bénéfice du doute aux deux dernières bouteilles, en me disant que le voyage n'a pas dû leur faire du bien. Soyons honnête : en l'état, pour 5 € prix domaine, c'est tout de même bon et je serais un peu vache de faire la fine bouche.

Des Pépettes moins sexy que lors de notre 1ère rencontre.
Elles se laissent néanmoins approcher facilement.

Vincent, parti découvrir d'autres horizons.
#596
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11820
  • Remerciements reçus 1819

jean-luc javaux a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs - Aude - Les pépettes.

Vincent,
ce n'est pas millésimé? Et quelle est la différence avec Les Pépettes du CR précédent?
( Château Champ des Soeurs. Les Pépettes 2016. Vin blanc. Pays d'Oc. contre Château Champ des Soeurs - Aude - Les pépettes.

jlj
#597
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18252
  • Remerciements reçus 3176

Eric B a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs - Aude - Les pépettes.

Jean-Luc, si tu observes bien, tu verras que l'étiquette n'est pas la même. Si le le vin n'a pas de millésime indiqué, il s'agit tout de même d'un 2017.

Eric
Mon blog
#598
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jean-luc javaux, Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3893
  • Remerciements reçus 1929

Vougeot a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs - Aude - Les pépettes.

jean-luc javaux écrit: Vincent,
ce n'est pas millésimé? Et quelle est la différence avec Les Pépettes du CR précédent?
( Château Champ des Soeurs. Les Pépettes 2016. Vin blanc. Pays d'Oc. contre Château Champ des Soeurs - Aude - Les pépettes.

jlj


Salut Jean-Luc.
Eric a donné un début de réponse. Les Pépettes bues chez Benoît sont issues du millésime 2016. Elles sont en AOC Pays d'Oc. Le millésime 2016 a engendré - pour mon palais - un vin équilibré tant en termes de gras que d'acidité.
La bouteille remontée par Gildas bénéficie de l'IGP "Aude". Elle titre 12° et ne porte aucune mention de millésime. Toutefois, sur la contre étiquette, le numéro de lot laisse penser que c'est un 2017 ; comme l'a évoqué Eric.
Je n'ai pas retrouvé dans ce millésime l'acidité qui, à mon sens, rend le vin vivant. Ce 2017 en manque un peu, retrouvant ainsi les équilibres sudistes dont je ne raffole pas.
C'est un vin toutefois aromatique, mais moins surprenant et plus consensuel que 2016.
En ce qui me concerne, j'ai moins aimé. Mais d'autres y trouveront probablement leur compte, tant les Pépettes 2016 étaient disons... atypiques.
A 5 € prix domaine, c'est néanmoins un vin dont il est difficile de dire du mal.

Vincent, parti découvrir d'autres horizons.
#599
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jean-luc javaux, Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11820
  • Remerciements reçus 1819

jean-luc javaux a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs - Aude - Les pépettes.

Merci à vous deux.
Celui de Vougeot est donc aussi IGP "Pays d'Oc" je suppose.

jlj
#600
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck