Nous avons 1497 invités et 75 inscrits en ligne

Château Champ des Soeurs

  • Messages : 1166
  • Remerciements reçus 895

Agnès C a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou

Bonjour
Ce midi, nous devions pique-niquer avec des amis, le soleil ayant mis du temps à sortir (quoi qu'il a été bien plus rapide que l'eau à se retirer de la Bousilandie ensevelie), nous avons terminé en appartement sur la terrasse.
Cette configuration a son impact sur le service du vin, notamment sur la température.
Tout simplement servi avec du rôti de porc froid, taboulé maison et salade de pommes de terre, une fois encore ce CR: Au pied de mon arbre 2011 a ravi la tablée (10 adultes).
Je ne vais pas répéter ce que j'ai écrit un peu au dessus, mais ce fut un régal de finesse et de caresse.
Un Fitou gourmand sans être ostentatoire, qui me fait dire que les essais menés par Laurent et son épouse sont de qualité et peuvent les rassurer.

Agnès, la subjectivité sur patte

"Enivrez vous de vin, de poésie ou de vertu à votre guise, mais enivrez vous"
#541
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: mgtusi, Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17924
  • Remerciements reçus 1779

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou

J'aime beaucoup ce vin égalalement et je ne suis pas certain que ses qualités soient dues uniquement à l'enfouissement.
J'avais, de mémoire écrit à son sujet, que Laurent avait trouvé avec ce vin une sorte de martingale stylistique que l'on retrouve avec les vins de terrasse d'Elise où d'autres vins très chroniqués sur le forum plus rhodaniens.

Jérôme Pérez
#542
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Agnès C

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1166
  • Remerciements reçus 895

Agnès C a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou

Je ne peux donner ni de réponse ni même avancer de certitude quant au degré d'importance du mode d'élevage. Laurent pourra peut-être nous donner les résultats gardés et réutilisés de ces expérimentations.
Force est de constater le grand écart stylistique entre cette cuvée de 2011 sobre et fin et La Tina 2014 au profil plus alcooleux.

"Enivrez vous de vin, de poésie ou de vertu à votre guise, mais enivrez vous"
#543

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11813
  • Remerciements reçus 1811

jean-luc javaux a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou

Agnès C écrit: Je ne peux donner ni de réponse ni même avancer de certitude quant au degré d'importance du mode d'élevage. Laurent pourra peut-être nous donner les résultats gardés et réutilisés de ces expérimentations.
Force est de constater le grand écart stylistique entre cette cuvée de 2011 sobre et fin et La Tina 2014 au profil plus alcooleux.


Je ne peux répondre non plus pour Laurent, mais "Au pied de mon arbre 11" était un fût de Fitou (grenache, carignan, syrah?) alors que La Tina de 14 est d'un millésime, d'un élevage et d'une cuvée différents (75 % carignan).
C'est déjà normal que ce soit différent au départ.

jlj
#544

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17924
  • Remerciements reçus 1779

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou

Le style est totalement différent
Moins concentré beaucoup plus frais avec dans mon souvenir un alcool bien moins haut

Jérôme Pérez
#545

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1166
  • Remerciements reçus 895

Agnès C a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou

Je suis tout à fait d'accord, je voulais juste parler des écarts de style entre 2 cuvées de même gamme.
Assemblage, élevage, millésime sont différents, ce n'est donc pas comparable, j'en conviens.

"Enivrez vous de vin, de poésie ou de vertu à votre guise, mais enivrez vous"
#546

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17924
  • Remerciements reçus 1779

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou

ça va au delà de ça et je ne sais pas si Laurent sera prêt à livrer les secrets.

mais cette fameuse martingale que l'on retrouve sur certains vins sudiste qui fait se demander si ce sont des vins si sudistes, je l'ai retrouvée il y a peu sur un vin de syrah du sud qui titrait 12 °.

Quand un mourvèdre pinote, quand une syrah prend des airs de Volnay, franchement, on peut s'interroger sur le degré de maturité de l'ensemble de la vendange, sur la durée de macération, etc...

Je pense quand même clairement à un pied de cuve bien vert, le reste bien mûr, des macérations courtes, un équilibre où la volatile est juste sous le seuil, un bel élevage ...

Jérôme Pérez
#547

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 338
  • Remerciements reçus 317

Champ des Soeurs a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou

Je ne participe que très peu au forum, ces derniers temps, par manque de temps
(le millésime 2018 est "rhodanien-pluvieux"::dance:: ) .
Ce printemps chamboule ma manière de travailler et m'oblige à traiter le mildiou, que je ne connais pas habituellement: je suis à 1.2 kg de cuivre métal soit 10 fois plus qu'une année normale.La végétation pousse aussi très vite et je ne compte plus les pannes ou les semaines à plus de 70h.
Mais j'ai surtout besoin de quelqu’un pour m'aider à l'actualisation du site et à la mise en page de la newsletter.
Je ne cultive pas non plus le goût du secret: demandez et je m'efforcerai de répondre.
Mais ne vous attendez pas à une réponse simpliste ou à une vérité révélée car je suis le "vrai- faux gourou de Fitou".
#548
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: enzo daviolo

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17924
  • Remerciements reçus 1779

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou

alors je te le demande clairement, mon ami : les notes d'orange sanguine et de pomélo pour la syrah et le grenache sont elles comparables à celles du poivron rouge pour le cabernet ?

Jérôme Pérez
#549

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 338
  • Remerciements reçus 317

Champ des Soeurs a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou

J'avance les yeux bandés, Jérôme, et je ne sais pas si les poivrons sont rouges ou verts.
Mais oui, les arômes d'orange sanguine sont obtenus avec des raisins moins mûrs.
Pas assez mûrs diront certains, je ne m'avancerai pas trop.
Au même titre que les viandes:certains les aiment très bleues ou bleues d'autres rosées ou saignantes. Il n'y a pas qu'une seule cuisson comme il n'y a pas qu'un seul stade de maturité pour cueillir les raisins et obtenir le vin que l'on aime.
#550
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: enzo daviolo

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17924
  • Remerciements reçus 1779

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou

Laurent, tu avais bien compris que ma question n'était pas si candide. Mais qu'un vigneron le dise, cela a plus de poids.

ça me fait quand même bien rigoler quand je vois tout ce qui s'écrit de louanges sur les vins de style "reynaud" par souvent les mêmes qui tirent à boulets rouges sur de supposés cabernets pas mûrs.

Je suis heureux que la vérité perce enfin et qu'elle perce sur LPV.

Et sache que je suis tout à fait en phase avec toi sur le degré de maturité optimal du raisin : c'est celui que fixe le vigneron ! -)

je suis également convaincu que pour l'expression du terroir et la garde, mieux vaut tôt que tard.

amitiés,

Jérôme Pérez
#551
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19979
  • Remerciements reçus 741

enzo daviolo a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou

ça me fait quand même bien rigoler quand je vois tout ce qui s'écrit de louanges sur les vins de style "reynaud" par souvent les mêmes qui tirent à boulets rouges sur de supposés cabernets pas mûrs.

Tu sous-entends que Reynaud récolterait tôt? j'en doute.
#552

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11813
  • Remerciements reçus 1811

jean-luc javaux a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou

enzo daviolo écrit: ça me fait quand même bien rigoler quand je vois tout ce qui s'écrit de louanges sur les vins de style "reynaud" par souvent les mêmes qui tirent à boulets rouges sur de supposés cabernets pas mûrs.

Tu sous-entends que Reynaud récolterait tôt? j'en doute.


C'est Laurent qui lançait l'idée ci-dessus : ;)
Mais oui, les arômes d'orange sanguine sont obtenus avec des raisins moins mûrs.
Si c'est vrai avec le grenache (syrah...) en Languedoc, ce doit l'être dans le Rhône... ???

jlj
#553

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17924
  • Remerciements reçus 1779

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou

Laurent, on a déjà eu cette discussion et nous n'étions pas d'accord.
Je pense en effet qu'une part du "mystère" est là, oui. Au moins sur une partie de la vendange.

On le retrouve chez Terrasse d'Elise par exemple, Montcalmes depuis longtemps et c'est un style qui fait tâche d'huile, sans doute à juste titre.
Mais oui, je pense que ces marqueurs aromatiques sont ceux d'une maturité "relative". Laurent qui est producteur de ce type de cépage a juste l'honnêteté de le confirmer.

Mais je dois ajouter également que jamais les notes de poivron sur les médocs n'ont été un défaut pour moi et j'apprécie vraiment beaucoup ces nouveaux équilibres des vins sudistes. Faut juste appeler un chat un chat.

Jérôme Pérez
#554

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11813
  • Remerciements reçus 1811

jean-luc javaux a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou

Pour la clarté du texte, et au cas où cela aurait échappé au lecteur moins averti :) , le premier Laurent est "enzo" et le second L. Maynadier (Champs des Sœurs)

jlj
#555
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18218
  • Remerciements reçus 3161

Eric B a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou

J'ai bu très récemment un Cinsault Sud Africain qui était orange sanguine/écorce d'orange (et quasi pas de tannins). On était sur une maturité plutôt faible puisqu'il était à 12.5 %.

Eric
Mon blog
#556

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5609
  • Remerciements reçus 2517

Frisette a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou

Jérôme Pérez écrit: On le retrouve chez Terrasse d'Elise par exemple, Montcalmes depuis longtemps et c'est un style qui fait tâche d'huile, sans doute à juste titre.


Post 2010, jamais je n'ai ressenti le moindre début de commencement de soupçon pouvant faire éventuellement évoquer de façon lointaine une marque de sous-maturité pour les vins de Montcalmès.

Flo (Florian) LPV Forez
#557

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19979
  • Remerciements reçus 741

enzo daviolo a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou

Jérôme Pérez écrit: Laurent, on a déjà eu cette discussion et nous n'étions pas d'accord.
Je pense en effet qu'une part du "mystère" est là, oui. Au moins sur une partie de la vendange.

On le retrouve chez Terrasse d'Elise par exemple, Montcalmes depuis longtemps et c'est un style qui fait tâche d'huile, sans doute à juste titre.
Mais oui, je pense que ces marqueurs aromatiques sont ceux d'une maturité "relative". Laurent qui est producteur de ce type de cépage a juste l'honnêteté de le confirmer.

Mais je dois ajouter également que jamais les notes de poivron sur les médocs n'ont été un défaut pour moi et j'apprécie vraiment beaucoup ces nouveaux équilibres des vins sudistes. Faut juste appeler un chat un chat.


d'abord je voudrais dire que je ne retrouve pas systématiquement les notes d'orange sanguine sur les vins de Reynaud, loin de là, mais par contre beaucoup plus sur les vins issus de syrah et/ou sur des vins qui ont pris de l'âge et bien vieillis. Sinon, vu les taux d'alcool sur les vins de Reynaud, ça m’étonnerait fortement que les grenache soient récoltés en "juste" maturité.

Je ne conteste pas ton propos et ce que confirme Laurent sur la juste maturité apportant des notes d'agrumes mais je ne crois pas que ce soit le cas de nombre de vin qui propose ce type d’arôme, qui notamment peuvent se développer au vieillissement alors qu'ils n'existent pas en jeunesse. En clair la liaison arôme d'orange sanguine = juste maturité, ne me semble pas universel.
Par contre je te laisse tes poivrons sans soucis ;)
#558

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4144
  • Remerciements reçus 752

icna a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou

Peut être une piste chez Reynaud, il me semble qu'une partie est récoltée plus tôt (est ce cela le premier jus?), c'est ce qui permet de faire baisser le taux d'alcool. Pour cela sur des millésimes chauds il peut ne pas y avoir beaucoup de pialade qui sert a "diluer" les autres cuvées.

Quentin
#559
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jérôme Pérez

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17924
  • Remerciements reçus 1779

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou

cqfd, merci Icna

Laurent, oui, je confirme que j'aime ces notes végétales du cabernet au vieillissement, ce peut être vraiment très beau dans un vin sur le bouquet.
Et je regrette que le carmenère ne fasse plus guère partie de l'encépagement du bordelais car plus encore que le cabernet ce cépage apporte cette note dans le vin et cela peut être d'une grande distinction.

Au sujet de la note d'orange sanguine et plus largement d'agrume sur le grenache ou la syrah : on a sans doute et tu le souligne trouvé un générique pour décrire un arôme particulier ; mais c'est bien cette aromatique très particulière que l'on retrouve notamment sur les vins de Reynaud et plus généralement sur les vins dont n peut dire sans trop se tromper que stylistiquement ils se rapprochent de son école.
Oui, encore une fois, je suis persuadé que c'est obtenu en jouant sur les maturités : au moins une part de la vendange n'atteint pas la maturité phénolique. cela est conjugué avec des extractions douces et à mon avis des seuils de volatile juste sous la limite.

Jérôme Pérez
#560

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19979
  • Remerciements reçus 741

enzo daviolo a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou

Jérôme Pérez écrit: Oui, encore une fois, je suis persuadé que c'est obtenu en jouant sur les maturités : au moins une part de la vendange n'atteint pas la maturité phénolique. cela est conjugué avec des extractions douces et à mon avis des seuils de volatile juste sous la limite.


je ne dis pas le contraire Jérôme, c'est une conjonction qui existe sur vins jeunes, mais juste que c'est un arôme courant sur les vieux vins à maturité de syrah, pinot, grenache et gamay que j'ai souvent trouvé et qu'il est certain qu'il ne s'agissait pas là de maturités sous la limite car souvent sur de gros millésimes (on ne parle pas de sous maturité bien sûr) et que ces vins ne sentaient pas cela en jeunesse.
Mais je maintiens pour Reynaud, perso je crois plus à extraction douce, maturités pleines et vendange entière. D'ailleurs beaucoup de Reynaud sentent aussi plus les épices douces et la fraise écrasée que les agrumes.
#561

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3501
  • Remerciements reçus 779

agitateur a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou

Je ne vais pas disserter sur les exemples précis plus haut, mais il faut souligner qu'un zeste ( c'est le cas de dire ) de % dans l'assemblage peut jouer sur l'aromatisation d'un vin. Par exemple, sur un chardo du nouveau monde du genre écœurant, il suffit d'incorporer 5 à 10% de sous maturité réelle et recherchée pour donner du peps au nez, et un peu aussi en bouche même si celà se sentira moins ( sans que le tauxd'alcool global en souffre trop d'ailleurs ),

Mais on est un peu HS sur le topic du Champ des Soeurs ( coucou Laurent %tchin )
#562
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17924
  • Remerciements reçus 1779

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou

et les producteurs du sud, Laurent Mayanadier y compris auraient tort de s'en priver.

Il n'y a pas de bons points à distribuer ou de mauvais en disant que certaines cuvées phare du Languedoc et du Rhône sud doivent leur griffe à une vendange en partie en sous maturité.
Je ne veux pas m'avancer, mais quand je goûte Guilhem Gaucelm que j'adore, je ne peux m'empêcher de penser qu'il y a dans ce jus de tout premier ordre un apport moins mûr. Et c'est sans doute ce qui en fait ce niveau élevé, tout comme dans la cuvée Enclos de Terrasse d'Elise que j'aime infiniment (ah ! ce 2013).

Ce débat remonte à loin et je me souviens l'avoir évoqué avec ce puriste de la maturité qu'est Clavel à l'époque ou Montcalmes était sur le devant de la scène et où on parlait d'un style bourguignon pour ce vin du Languedoc. C'était bien ce qui était pointé. Mais Trevallon puis Grange des Pères avaient déjà emboîté le pas.
Gauby a eu moins de chance car il y est allé en trop forte proportion pendant sa traversée du désert ... rappelez vous ce titre génial sur LPV ....

Ce qui est remarquable, comme le soulignait Claudius dans une conversation privée récente, c'est que nous sommes passés d'une ère Parkérienne du très trop mûr à un retour de balancier finalement assez bien mesuré : on pouvait craindre dans pareil cas un jusqu'au boutisme qui n'a pas trop eu lieu.

C'est vrai que Reynaud a toujours eu ce style, on a parfois pris son vin pour un Volnay ... (je parle de Rayas). Personnellement si un grenache mûr, même issu d'un sol sableux, peut avoir un équilibre de pinot noir de Volnay, je m'interroge sur la maturité.
Et ce ne serait que preuve d'intelligence de la part du vinificateur (je n'ai pas dit art, hein !) que de jouer sur cette possibilité.
Comme le dit Agitateur qui connaît son affaire, il n'en faut pas beaucoup pour l'aspect aromatique, mais il en va de même pour l'équilibre acide général, tout comme pour le degré d'alcool.

Ensuite, crier au génie ou invoquer la patte de l'artiste, ça me fait sourire.

Mais il en va de cette soit disant vérité absolue qu'il faut une vendange à maturité parfaite pour faire un grand vin : elle vole en éclat et tant mieux : Bordeaux a donné de très grands vins qui titraient 12 degrés et qui ont tenu des décennies. Les mauvaises langues disaient que le vin mûrissait en bouteilles : et alors ?

Jérôme Pérez
#563

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3501
  • Remerciements reçus 779

agitateur a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou

Jérôme Pérez écrit: Mais il en va de cette soit disant vérité absolue qu'il faut une vendange à maturité parfaite pour faire un grand vin : elle vole en éclat et tant mieux


Le précepte était juste jusqu'au années 90, en gros, dans le cas précis de couples cépages terroirs "tempérés" voire à la limite de la maturité.

Avant de poursuivre: je vais passer pour un négationniste du RC ( réchauf. climatique ), et ce n'est pas le cas, mais tant pis:

Le RC a bon dos pour expliquer les % TAV qui s'envolent, mais soyons sérieux: les différences de T° moyenne, d'heures d'ensoleillement, etc.....varient beaucoup plus entre une année froide moderne et une année chaude moderne que l'impact du RC ne le permet en tendance moyenne sur 10 ou 20 ans.
Par contre, ce qui a été révolutionnaire sur 10 ou 20 ans, c'st la connaissance et la maitrise de la vigne, de la façon culturale, des traitements préventifs et curatifs, et surtout la diffusion de ce savoir au plus grand nombre.....Ce qui fait qu'à ce jour, dans une AOC avec un plafond de 50 Hl / Ha, on peut dire que 80% des viticulteurs auront en sortie de taille un rendement agro de 40 à 60 Hl / Ha, en gros, et sauront porter celà jusqu'aux vendanges avec un bon état sanitaire ( sauf gel, grêle, ou vol de criquets )

Jusqu'aux 90's, on tartinait allègremment en cancérigène mutagène reprotox sans pour autant viser juste. Un rouge de 90 presque partout en France, c'était bon et pourtant il y avait sur pieds 2 fois la récolte maxi autorisée ( ou plus...). Mais voilà, la météo de 90, c'est pas tout les jours, donc oui il fallait une maturité poussée pour faire bon. Suite à çà, on a commencé à tomber du raisin en vert, parfois dans des proportions risibles sur la gestion de la taille ( mais ça faisait bien et mode ), mais le début de révolution à la vigne - hors vendanges en vert -avait commencé.

Maintenant, la maturité techo est atteinte vite, et trop tôt.
La maturité phénolique, on y arrive bien aussi, mais souvent bien loin de la techno. Alors forcément, il faut ajuster quelques paramètres....Je ne sais pas si on revient à la fraicheur après Parker, parce que de toute façon les équilibres ne sont plus les mêmes. Un 100 / 100 parker de 1990 était beaucoup plus frais qu'un 100 / 100 des années 2000, et de toute façon il y avait un virage à négocier par la force des choses ( sinon on aurait à St Emilion des merlots non fermentescibles à plus de 16° avec des sucres résiduels - même si parfois on n'est pas très loin )

Pour ce qui est des vins Laurent M, je ne pense pas qu'il y ait blend avec de la "sous" maturité, alors que ça engendre un côté un peu dissocié qu'on peut retrouver parfois ailleurs. J'aurai tendance à penser qu'il travaille une vendange homogène rentrée en "juste" maturité sur l'ensemble, mais çà.....il est le mieux placé pour le dire.
#564
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17924
  • Remerciements reçus 1779

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou

Sur cette cuvée qui a initié le débat (et que j’ai adorée) apdma2011 je suis curieux de le lire.

pour mémoire mon commentaire :
Au pied de mon arbre
syrah et grenache 2011 élevage barrique neuve enterrée non ouillée à 3 mètres de profondeur pendant 13 mois – sans sulfite
robe jeune, sombre avec une belle densité et intensité.
Nez qui d'abord donne dans un joli boisé, toasté, noble, bien foutu puis la dominante florale arrive, très intense, violette : on dirait une syrah de Saint Joseph et ça rappelle l'Olivaie de Coursondon par cet aspect floral intense. En bouche, c'est croquant, absolument irrésistible et parfaitement tenu par ce bel élevage qui apporte un chic indéniable, L'évolution apporte son lot de complexité qui va de notes fumées à d'autres plus agrumes (oranges sanguines), du coup, il est impossible de ne pas penser au style Reynaud ou Terrasse d'Elise : bref, c'est extra, même si ça manque un peu d'allonge après de jolis petits tanins serrés et une grande fraîcheur.

Jérôme Pérez
#565

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3501
  • Remerciements reçus 779

agitateur a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou

Avec une bonne majorité de syrah, c'est quand même plus facile d'avoir de la fraicheur, en comparaison des grenaches et carignan. C'est déjà un début.....
Si en plus on rajoute un stress hydrique réellement fort ( que le grenache digérera mieux en montant quand même dans les tours, c'est à dire en alcool ), il devient assez logique d'avoir un profil divergeant entre apdma et les cuvées classiques du domaine, sans chercher quoi que ce soit au niveau des maturités à la récolte. Et la syrah en PO en 2011, je serai pas étonné qu'elle ait tombé ses feuilles avant les vendanges..
#566

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 338
  • Remerciements reçus 317

Champ des Soeurs a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou

Un parallèle entre les blancs et les rouges : citron-pamplemousse d'un coté et orange sanguine-pomelo de l'autre. Il y a de nombreux contre-exemples et des cépages avec lesquels une cueillette précoce ne permet ne pas de faire ressortir ce type d’arôme.
Il s'agit d'une règle générale.

Ces assemblages se font de manière plus courante sur les vendanges tardives avec plusieurs passages dans les vignes ( une base acide et une base très mûre), et plusieurs cuves et un assemblage final pour réaliser le meilleur équilibre.
C'est vérifiable pour les Jurançon, les V.T. en Alsace ou les muscats de Rivesaltes.

L'utilisation de raisins blancs dans les vins rouges peut se révéler tout aussi intéressante mais on perd beaucoup en intensité colorante("pepettes" rouge)
"Agitateur" a raison l:es raisins sont globalement homogènes dans mes cuvées, notamment "au pieds de mon arbre". Ce n'est pas mon vin préféré, mais je vois bien qu'il attire les amateurs.
Cet automne, Jérôme, tu découvriras les blancs 2017 et leur coté citron-pamplepousse-"mais pas que".
Je l'ai trouvée, et je peux enfin la mettre sur la langue, "ma madeleine".
#567

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19979
  • Remerciements reçus 741

enzo daviolo a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou

Il n'y a pas de bons points à distribuer ou de mauvais en disant que certaines cuvées phare du Languedoc et du Rhône sud doivent leur griffe à une vendange en partie en sous maturité.
Je ne veux pas m'avancer, mais quand je goûte Guilhem Gaucelm que j'adore, je ne peux m'empêcher de penser qu'il y a dans ce jus de tout premier ordre un apport moins mûr.


Pour connaitre pas mal les vins du domaine de l'Ermitage et l'un des vignerons, jamais il n'a été question de sous-maturité sur GG, d'ailleurs la maturité du fruit primaire, noire, saute au nez quand on le goute jeune sur foudre.
Tu parles de sous-maturité et ça me choque car les meilleurs grenache ne peuvent être même en partie en sous-maturité (surtout en VE) sans développer un net déséquilibre (même à 10%), par contre si tu parles de juste maturité, là oui (on parle de quelques jours avant la pleine maturité).

Après, je partage pleinement la remarque de Laurent sur les cépages qui permettent ces notes d'agrumes, ce n'est pas le cas de tous même récoltés en maturité précoce.
#568
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 505
  • Remerciements reçus 308

Med a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou

Je n'ai malheureusement jamais goûté Guilhem Gaucelm mais sur Tour de Pierres 2010 (qui ressemblait davantage à du pulco avec des bulles qu'à du vin), tu ne penses pas qu'il s'agisse de sous-maturité ?
Je pose juste la question ::oups:: sans arrière pensée ni mauvais esprit !

Médéric
#569

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19979
  • Remerciements reçus 741

enzo daviolo a répondu au sujet : Château Champ des Soeurs, Fitou

Je ne parlais que de GG, sur tour de pierre c'est possible mais je crois plus sur certaines bouteilles à un manque de protection sur certains millésimes de tour de pierre qui donne parfois quelques bouteilles foireuses.
#570
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Med, LoneWD

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck