Nous avons 1892 invités et 60 inscrits en ligne

DuClaw Brewery Co.

  • Messages : 4716
  • Remerciements reçus 183

dfried a créé le sujet : DuClaw Brewery Co.

DUNCLAW BREWERY COMPANY



DuClaw Brewing Company
8901 Yellow Brick Road,
Rosedale, Maryland 21237
Tel : + 1 443 559 9900
Mail : info@duclaw. com

duclaw.com

* Facebook DuClaw Brewery

* Instagram DuClaw Brewery

* Twitter DuClaw Brewery

* Chaîne Youtube DuClaw Brewery

En 1996 Dave Benfield destiné par sa famille et ses études à travailler dans l’entreprise familiale de travaux électriques laisse libre cours à sa passion et fonde la micro-brasserie Duclaw à Bel Air dans le Maryland aux États-Unis.
Selon ses propres mots il veut produire des recettes originales et cool. D’ailleurs, le journal local désigne la brasserie comme la plus cool et ‘’hype’’ du moment.
Avec son responsable du brassage Jim Wagner, ils ont déjà mis au point plusieurs dizaines de combinaisons d’ingrédients et d’assemblages de houblons commercialisés selon la disponibilité de leurs composés.

Forte d’un succès rapide, la brasserie Dunclaw s’agrandit en ouvrant une 2e unité de production, plus grande et plus moderne à Abingdon dans les environs de Baltimore.
Elle peut ainsi répondre à la demande tant au niveau national qu’à l’export débuté en 2010.
#1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4716
  • Remerciements reçus 183

dfried a répondu au sujet : CR: DuClaw Brewery Co. - Sweet Baby Jesus

CR: Duclaw Brewery - Sweet Baby Jesus – 6,2%
Chocolate Peanut Butter Porter



Composition : Houblons (Fuggle, Goldings), Malts (Pale Malt, Chocolate Malt, Crystal Malt, Munich Malt, Brown Malt et Orge torréfié), Levure.
IBU 33

A la pression pour goûter, dans un petit verre de moins de 10cl.

Robe : Noire opaque avec quelques reflets caramels surmontée d'une mousse beige épaisse et qui résiste longtemps, longtemps.

Nez : Ouch !... Effectivement du beurre de cacahuète. Presque que cela avec une ombre maltée (au nez la mousse apporte même une illusion de mouture de céréale aux narines), et de noisette grillée.

Bouche : Attaque à la bulle très fine. Bière sapide, mais pas aussi démonstrative que le nez me le faisait craindre. Certes c'est rond, mais pas sirupeux. De l'onctuosité, mais pas de véritable densité étouffante, molle. C'est bien une porter au corps peu épais tout en offrant de la consistance. Saveurs de cacahuète écrasée évidemment, mais également de chocolat noir, de café torréfié, de léger caramel malté.
Au moment, où je pourrais ressentir une sensation un peu trop crémeuse liée non à une soudaine épaisseur du breuvage, mais à un chocolat, qui se fait plus laiteux, une texture un peu poudrée/granuleuse (un peu comme une sensation de son sur le long de la langue), apporte un peu de relief nécessaire comme l'aurait fait une épice.
Finale assez longue sur une impression à la fois un peu plus sucrée, une pointe chaleureuse/alcooleuse et une très légère amertume un peu herbacée.
La retro se diffuse assez longuement sous la forme d'une liqueur de cacahuète.

J'ai été surpris en bien par cette bière bien plus équilibrée et étirée que son nez, ses ingrédients aromatiques et son aspect ne me le laissaient présager. Pas de mélasse et de la complexité.
De là à regretter de ne pas en avoir eu beaucoup plus... Non, cette bière est trop ''gourmande'' pour moi.
L'un de mes voisins a quant à lui bu avec plaisir 2 demis de cette Sweet Baby Jesus.

Comme quoi...
#2
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasCédric42120jean-luc javauxMartinezVougeotPBAESstarbuck