Nous avons 1309 invités et 32 inscrits en ligne

Xavier Reverchon, Poligny, Côtes du Jura

  • Messages : 2896
  • Remerciements reçus 3

Olif a créé le sujet : Xavier Reverchon, Poligny, Côtes du Jura

Exploité depuis plusieurs générations, le domaine de Xavier Reverchon s'étend aujourd'hui sur 6 ha.
Plantations : - 25 % de Savagnin - 40 % de Chardonnay - 25 % de Poulsard - 15 % de Pinot/Trousseau.

Il est situé à Poligny, en appellation Côtes du Jura. Poligny, petite cité comtoise de caractère également réputée pour son Comté.

Côtes du Jura 1999, Les Trouillots

Encore un très beau blanc du Jura, à la robe or pâle, aux arômes d'amande, de cire, avec des notes légèrement miellées. Doté d'une belle et bonne acidité, il possède suffisamment de gras qui apporte richesse et profondeur. Plus proche d'une cuvée traditionnelle que d'un chardonnay ouillé, il n'en est pas moins une très belle bouteille.

Pour une terrine de lapin ou un vieux comté.

Olif
#1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8435
  • Remerciements reçus 24

Anthony a répondu au sujet : Re: Xavier Reverchon

C'est autorise par l'INAO d'avoir 105% de plantations ? (aaa)

Anthony
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2896
  • Remerciements reçus 3

Olif a répondu au sujet : Re: Xavier Reverchon

Anthony,

Ce n'est pas moi qui ai fait le calcul, c'est un copié-collé de ! Je ne suis pas méfiant, je n'ai même pas vérifié!
Sinon, en mathématiques je me débrouille.
Peut-être qu'il a racheté une petite parcelle avec 5% de chardonnay dessus...(aaa)(aaa)

Olif
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2896
  • Remerciements reçus 3

Olif a répondu au sujet : Cétes du Jura 1999, Les Trouillots

Terminée ce midi, cette bouteille, après 48 heures d'aération, était sublimée, avec une texture proche de la perfection et toujours ces arômes de cire d'abeille complètements fondants.

Les blancs du Jura, ouillés ou oxydatifs, sont vraiment des vins à  carafer pour profiter de tout leur potentiel.

Olif
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2896
  • Remerciements reçus 3

Olif a répondu au sujet : Cétes du Jura 99, Saint-Savin, Xavier Reverchon

La grande soeur du précédent, ou la petite, c'est selon. En tous les cas, une très belle bouteille également, dans laquelle je décèle un soupçon de profondeur supplémentaire. On est plus sur l'écale de noix que sur l'amande, l'équilibre est somptueux, le vin s'ouvrant au fil de la dégustation et s'amplifiant pour s'épanouir dans une immense finale.

Je pense que je ne sais pas lequel de ces deux vins je préfère, mais je les aime tous les deux.

Ce domaine -et ce vigneron- mérite plus ample connaissance et je pense -j'espère- que cela ne devrait plus tarder!

Olif
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2896
  • Remerciements reçus 3

Olif a répondu au sujet : Xavier Reverchon, l'enfant du laboureur de Poligny

Très ancienne propriété familiale de Poligny, le domaine Reverchon en est à la quatrième génération de vignerons. Après un intermède d'une dizaine d'années, dans les années 60-70, qui a vu la récolte être apportée à la coopérative polinoise, le célèbre Caveau de Jacobins, installé dans un ancien couvent de la ville classé monument historique, Xavier a repris les rênes du domaine en 1978, n'ayant de cesse d'agrandir l'existant, tout en conservant l'esprit du travail antérieur.

« Travaillez, prenez de la peine
C'est le fonds qui manque le moins.»
*

Le domaine a toujours pratiqué le labour, c'était même la spécialité du grand-père, qui disposait de chevaux, pratiquait la polyculture, comme souvent à l'époque, et était considéré comme un marginal car il travaillait la terre tandis que tout le monde désherbait ! Les chevaux ont été abandonnés par commodité et le passage dans les vignes se fait à l'aide d'un chenillard qui a l'avantage de bien moins tasser la terre qu'un tracteur traditionnel. Seule une vigne est désherbée car les rangs seraient alors trop étroits pour laisser passer l'engin ! Respect de la terre et de l'environnement, même si le domaine n'est ni en bio, ni en biodynamie, car un insecticide (un seul et une fois par an) est utilisé pour traiter les vignes.

Ici, on fait donc du traditionnel, y compris dans l'élevage des vins. Pas d'ouillage, mais de beaux vins oxydatifs racés ! Les vignes sont situées en majorité sur Poligny qui se découpe en deux secteurs distincts : au Sud, les flancs du Revermont, en direction de Lons le Saunier et en exposition Ouest, et au Nord, vers Arbois, des coteaux exposés plein Sud. A ces terroirs en appellation Côtes du Jura, il faut ajouter une parcelle sise en appellation Arbois, à Vadans, et qui sera prochainement confiée en location à un jeune vigneron qui s'installe.
Le style du domaine, c'est l'oxydatif, donc, avec des vins caractérisés par une acidité marquée du fait du mode de culture : le travail incessant du sol d'abord et puis le choix d'une presse faible des moûts, excluant ainsi le coeur de presse qui apporte du jus beaucoup moins acide. Des vins avec de la personnalité et du caractère, refusant la moindre concession aux modes et, de ce fait, pas forcément simples d'accès.

Nous attaquons la dégustation par les rouges, comme de coutume dans le Jura.

- Arbois Poulsard 2002: un vin friand à la robe groseille, au fruité croquant et craquant.

- Côtes du Jura rouge 2002: poulsard majoritaire, assemblé avec du pinot noir et du trousseau parce qu'il fallait compléter le fût. La couleur est plus soutenue que le précédent, le nez plus animal, mais il regorge de fruits néanmoins.

- Côtes du Jura rouge 2001: « l'Edelzwicker » de la propriété, en cette année 2001 sinistrée. Petite production, car grêlée à 70%. Ce vin est donc l'assemblage de tous les raisins rouges miraculés de la propriété. La robe commence à virer à la pelure d'oignon, les saveurs sont un peu plus épicées et confiturées, témoignant de son évolution plutôt rapide, ce qui en fait un vin très plaisant à consommer maintenant en raison de son caractère franc et gouleyant.

- Côtes du Jura blanc 2000, Les Trouillots: une parcelle située au nord de Poligny, orientée Sud, sur un terroir argileux. Les vignes ont été plantées lors de la reprise du domaine par Xavier et sont maintenant âgées de 25 ans. Puissant nez, un peu surmaturé, et beaucoup de vivacité en bouche, de par son côté sec et acide. Très beau car bien équilibré.

- Arbois chardonnay 1999: le « manzanilla » du domaine! Elevé 4 ans sous voile. Nez surmaturé avec des notes empyreumatiques de moka, bouche très sèche, alcoolisée, sur la noix avec une longueur phénoménale. Superbe!

- Côtes du Jura Savagnin: non millésimé pour rester en règle avec la législation (il semblerait que tout le monde ne soit pas dans la légalité!) car cette cuvée est l'assemblage de plusieurs fûts de jaunes ayant tournés court, dans les millésimes 98 à 2001. Nez sur la pomme, porté par une grande acidité, avec une droiture minérale très pure.

- Côtes du Jura VV 1999, Les Boutasses: la cuvée emblématique du domaine, correspondant à une grande parcelle au sud de Poligny ayant déjà appartenu à la première génération des Reverchon. C'est un chardonnay sous voile, assemblé avec une petite proportion de savagnin en provenance du même endroit, et complété avec une proportion variable (jusqu'à 50%) de savagnin n'ayant pas évolué vers un vin jaune suffisamment qualitatif. Pour la petite histoire (j'en suis très friand!), cette belle parcelle de chardonnay située en bordure de la route de Miéry était régulièrement « pillée » par les jeunes filles du lycée de Poligny qui faisaient leur promenade hebdomadaire en rang par deux et en uniforme bleu tous les jeudis après-midi. Pour remédier au grappillage systématique des raisins lorsqu'ils commençaient à mûrir, le grand-père Reverchon eût l'idée de planter en bordure des plants de savagnin, dont les raisins très acides eurent tôt fait de décourager les jouvencelles à les consommer.
Il a beaucoup du vin jaune, d'ailleurs, ce vin, avec une grande structure acide oxydative et une longueur imposante. Quelle puissance!

- Côtes du Jura Vin jaune 1996, Les Trouillots: le vin jaune, c'est un peu la spécialité de la maison! Du fait de terroirs qui se prêtent bien à la culture du savagnin et de la grande acidité constitutionnelle des vins, le domaine a récolté systématiquement des médailles depuis le tout premier millésime commercialisé par Xavier. Tous, sauf ce 96, qui a été assemblé de façon inhabituelle avec des savagnins en provenance de la parcelle des Freins, ce qui a eu pour conséquence d'entraîner un déficit en alcool par rapport aux millésimes antérieurs. Du coup, l'acidité est plus mordante. « Il est sympa, mais ça mord! », nous dira Xavier qui pense néanmoins que l'évolution de ce vin devrait être intéressante. Ce Jaune un peu atypique me plaît beaucoup!

- Côtes du Jura Vin Jaune 1997, Les Trouillots: la bouteille est ouverte depuis bientôt 1 mois et pourtant, quelle fraîcheur et quelle puissance au nez! Un roc indestructible! Encore étheré, il se distingue par une attaque volumineuse et franche, possédant de la vivacité et une grande profondeur.

- Côtes du Jura Vin de Paille 2000: 60% Poulsard, 20% Chardonnay, 20% Savagnin. En bouteille classique, car ici non plus, le nouveau contenant ne plaît pas! Couleur ambrée, magnifique liqueur sur les fruits secs, les abricots et la figue.

- Macvin étiquette rouge: élaboré uniquement avec du pinot noir, c'est un Macvin à la robe rouge rubis fleurant bon la groseille, la cerise à l'eau de vie et les noyaux de cerise, à l'équilibre quasi parfait. Une cuvée qui fait des émules chez les viticulteurs du voisinage, après avoir été longtemps critiquée. Beaucoup de Polinois séparent maintenant leurs moûts pour produire des Macvins de couleur.

-Macvin étiquette blanche: issu de savagnin exclusivement, en provenance des Trouillots. Moins de rondeur et plus de vivacité! Intéressant, mais pas aussi plaisant que le rouge!

Après ce tour d'horizon assez complet quoique non exhaustif de la production du domaine (il manquait une ou deux cuvées de blanc et les rouges de trousseau et pinot), nous courons visiter les installations pour constater que la production 2003 sera réduite à la portion congrue. Guère besoin d'acidifier pour les raisons évoquées plus haut et surtout vendange très précoce (Xavier a été le seul à vendanger à partir du 12 août pour les pailles et les crémants) font que l'on devrait avoir de belles choses ici dans ce millésime. Beaucoup de cuves et de fûts attendent avec impatience d'être remplis à nouveau! Et pas question de prendre des risques avec un aussi faible volume! Un fût de jaune donne des signes d'inquiétudes sur son évolution? Hop! Il sera soutiré rapidement pour produire un solide Côtes du Jura!
Beaucoup de bon sens dans la démarche de Xavier Reverchon qui nous a offert là un bien beau moment en sa compagnie! Un domaine à recommander vivement à tous les amateurs de vins du Jura « traditionnels »!

Olif

* Citation bien évidemment extraite du Laboureur et ses Enfants, de Jean de la Fontaine.
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Xavier Reverchon, l'enfant du laboureur de Poligny

Diantre, un domaine qui n'est pas bio, ni biodynamique et qui produit de bons vins... Cela doit être ça, la typicité du Jura...

J'ai bien envie d'y faire un tour lors de mon prochain séjour jurassien... (hélas pas encore programmé).

Une visite chez Morel-Thibaut, en février 2004, nous a effectivement également permis de découvrir 2 macvins différents, à  l'instar du domaine Xavier Reverchon.

Amicalement,

Lab (qui s'y connait en labours... vu son nom).
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2896
  • Remerciements reçus 3

Olif a répondu au sujet : Re: Xavier Reverchon, l'enfant du laboureur de Poligny

Lab,

Je ne pense pas que le domaine Morel-Thibault soit en bio non plus. Dis-le moi si je me trompe!

Je ne connais pas toute la gamme de Morel-Thibault mais celle de Xavier Reverchon me semble quand même plus accomplie, un cran au-dessus, voire plusieurs en ce qui concerne le Paille 2000!(aaa)

Il y a un vrai respect de la nature et de l'environnement dans le travail de Xavier Reverchon. Pas des vins "bio", mais des vins "nature", je dirais!

Et l'homme, en plus d'être passionnant, est extrêmement sympathique!

Olif
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Xavier Reverchon, l'enfant du laboureur de Poligny

Cher Olif,

D'apres mes souvenirs, le domaine Morel-Thibaut travaillerait plutot en lutte raisonnee. Je n'ai pas encore goute de vin produit par Xavier Reverchon mais tes commentaires m'en donnent envie.

Ma reflexion visait plutot a faire reagir un defenseur de la biodynamie... surtout lorsqu'elle permet de faire certains vins oxydes bien 'coules' (aaa)(aaa)(aaa)

Amicalement,

Laurent
#9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26067
  • Remerciements reçus 918

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Xavier Reverchon, l'enfant du laboureur de Poligny

Quoi ? Qu'est-ce que c'est ? On m'appelle ?
La biodynamie ? J'adore ! (bbb)

Luc
#10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Xavier Reverchon, l'enfant du laboureur de Poligny

Aaaaahhhhhhhhhhh, je savais que l'on pouvait compter sur Luc (bbb)

Amicalement,

Lab
#11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2896
  • Remerciements reçus 3

Olif a répondu au sujet : Arbois Chardonnay 99, Xavier Reverchon

Une sensation vraiment nouvelle avec ce vin déjà  goûté à  la propriété. Le nez est puissant, gorgé de sotolon à  mon avis, noix mûre, épices, curry, présure de lait caillé, miel. Il appelle le Comté, en fait. L'attaque est d'une sécheresse presque austère, puis apparaît une perception alcooleuse marquée, toujours avec de la sécheresse, et enfin, c'est l'explosion en entonnoir dans la finale, avec une rétro prononcée sur la noix. Like a manzanilla, presque! Quelle longueur! Et quelle persistance!

Elevé 4 ans sous voile, des raisins en provenance de la plaine, à  Vadans. Décoiffant!

Olif
#12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2896
  • Remerciements reçus 3

Olif a répondu au sujet : Vin de paille 2000, Xavier Reverchon

Un vin de paille d'une intensité et d'une persistance aromatique époustouflantes! On croirait presque un jaune moelleux! Très oxydatif, sur des notes d'amande, de fruits secs, il est porté par une grande acidité qui ne décroche que dans la finale et la rétro sur les fruits secs. 15,5° d'alcool qu'on ne voit pas passer.

Vraisemblablement élaboré avec du savagnin uniquement (à  confirmer!), c'est l'anti-Spirale.

A vrai dire, j'aime les deux styles!

Olif
#13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Vin de paille 2000

Auteur: bouhi
Date: le 06/04/2005 à 22:13

Vin de paille 2000 :

un vin de paille étonnant, non sur les arômes, mais sur l'équilibre, le premier que je déguste dans ce genre.

Le sucre résiduel est "peu" perceptible, de par une acidité supérieure à celle des autres vins de paille que j'ai dégusté jusqu'à présent. Il s'agit d'une volonté continue du vigneron.

Il m'a rappellé les différences existants entre les Sauternes (dégustations récentes de 8 (ou 9 ?) sauternes "à la chaine" au salon des grands vins (1er et 2nd CC) : certains dont le sucre était très perceptible, mais en étant très agréable, à ceux dont l'équilibre sucre/acidité était inversé.

François.
#14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2896
  • Remerciements reçus 3

Olif a répondu au sujet : Re: Vin de paille 2000

François,

Concernant le Paille 2000 de Xavier, il possède une très haute acidité qui escamote presque complètement l'aspect sucré, je suis d'accord avec toi!

Olif
#15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Vin de paille 1995, Xavier Reverchon

Superbe vin de paille 95 de Reverchon (16/20): grosse acidité, banane flambée au rhum, citron, raisin sec, très expressif. Un style débridé très expressif !
#16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6749
  • Remerciements reçus 1167

Yves Zermatten a répondu au sujet : Vin de paille 2000, Xavier Reverchon

Vin de paille 2000, Xavier Reverchon

Robe d'un or ambré aux reflets oranges. Un rayon de soleil couchant lui donne une intensité extraordinaire. Le bouquet est intense, oxydatif, sur des notes de noix vertes et de viandox. C'est beau. La bouche n'est pas en reste : construite sur un socle acide stupéfiant, la matière structurée et goûteuse se déploie avec élégance jusque dans la longue finale, où l'acidité devient mordante. Superbe présence fruitée.

Je n'ai pas du tout eu l'impression d'un vin sec (cf supra), mais j'ai fait la connaissance d'un superbe liquoreux.

Une découverte que je dois à Olif, que je remercie ici.

Yves Zermatten

Yves Zermatten
#17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 483
  • Remerciements reçus 0

tof62 a répondu au sujet : Re: Xavier Reverchon, Poligny, Côtes du Jura

Bonjour à tous,

je voudrais avoir l'avis de ceux qui connaissent ce domaine de longue date ou qui ont eu l'occasion de goûter ses vins jaunes anciens.

Voilà, par le biais d'une vente aux enchéres, j'ai l'occasion d'acheter des vins jaunes de ce domaine des années 80...Est-ce que le domaine produisait déjà du bon ces années-là?

J'ai bien envie de goûter un vin jaune qui a déjà de la bouteille.....

Merci d'avance pour vos réponses,

Christophe Lefebvre
#18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 688
  • Remerciements reçus 5

Tophe a répondu au sujet : Re: Xavier Reverchon, Poligny, Côtes du Jura

Dommage, je voulais ouvrir un Reverchon 86 à la place du Caveau des Jacobins 86 dont je parle dans mon post d'hier. Mais ma cave est "en attente de rangement", je n'ai pas pu mettre la main dessus... Du coup je ne peux pas t'en dire plus, je ne connais pas les jaunes de ce producteur...

Tophe
"Je préfère le vin d'ici à l'au-delà" (Francis Blanche)
#19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 483
  • Remerciements reçus 0

tof62 a répondu au sujet : Re: Xavier Reverchon, Poligny, Côtes du Jura

Zut!!! C'est justement des 1986 que je suis sur le point d'acheter!!!

Tant pis, je vais en acheter et j'en ouvrivrai une pour me faire un avis personnel....dommage quand même que ta cave soit pas mieux rangée!!>:D<

Christophe Lefebvre
#20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 312
  • Remerciements reçus 24

Hubert a répondu au sujet : CR: Côtes-du-Jura Les Boutasses Vieilles Vignes 2004

CR: Côtes-du-Jura Les Boutasses Vieilles Vignes 2004

En accompagnement ultra-classique d'un comté 18 mois (Juramonts) puis dégusté seul en fin d'après-midi, ce chardonnay+savagnin ouvrit hier les papilles de quelques invités peu connaisseurs ! D'une belle couleur dorée, pleurant bien dans le verre, gras et vif, long et élégant, il a recueilli tous les suffrages, pour ma plus grande joie.
Comme souvent, la deuxième dégustation (2e moitié de la 2e bouteille), quelques heures après la première, fut celle de la plénitude. Nez et longueur en particulier. Moi qui suis loin d'être un fanatique du carafage, je veillerai désormais à le faire.

Hubert

edit : après vérification, ce vin n'a pas été du tout élevé sous voile.

Hubert
#21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 67
  • Remerciements reçus 0

gdom a répondu au sujet : Re: Xavier Reverchon, Poligny, Côtes du Jura

Suite à une rapide visite au domaine, de mémoire :

Vin jaune 2004 très classique au nez, doté d'une belle vivacité en bouche (une constante des blancs du domaine) et d'une bonne persistance. Très bon (de grande garde, à conseiller aux parents de bambins nés en 2004)
beau vin de paille 2009, ambré, au nez de pruneau et d'écorce d'orange confite, très bon équilibre en bouche et bonne longueur.
#22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3600
  • Remerciements reçus 158

lbb.contact a répondu au sujet : CR: Xavier Reverchon, Côtes du Jura, Savagnin, Les Boutasses, 2007

CR issu de ma série Jurassienne de l'été

CR: [size=large]Xavier Reverchon, Côtes du Jura, Savagnin, Les Boutasses, 2007[/size]

imageshack.us/a/img6... Joli nez bien expressif et typique. Bouche ample dans la continuité, belle persistance.
C’est bien bon, mais deux défauts légers : le boisé fait un peu vieillot et une amertume un poil trop marquée.
Bien

Benoît L. - LPV Lyon 2 : Les Avinturiers
#23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2
  • Remerciements reçus 0

Sebapol a répondu au sujet : Re: Vin de paille 2000, Xavier Reverchon

Aller, je me lance pour mon premier post.

Hier j'ai débouché le Vin de Paille 2000 de Xavier Reverchon.
Très beau moment de dégustation, beaucoup de finesse, de complexité et de longueur.
La robe est acajou avec des reflets ambrés. Le nez est intense et complexe sur des notes de fruits secs (noix, noisette, figue et raisin), d'écorce d'orange, de poudre de riz. Le second nez fait apparaître des effluves éthérées (ça me fait penser à de la volatile). Finalement le vin s'apprécie plus au repos. Il évolue sur le rancio et les fruits confits. En bouche c'est délicat, parfaitement équilibré malgré un titrage à 15,5° et....du sucre, forcément. L'acidité harmonise le tout sans dominer l'ensemble. La finale est longue et gagne en intensité sur les premières secondes. C'est délicat et intense.
Bref, un vin qui incite à se poser. J'ai été fasciné par l'équilibre.

Je m'étais mis un p'tit verre de côté à moitié vide pour y mettre le nez dedans ce matin mais je l'ai retrouvé dans l'évier. Ma femme n'a visiblement pas compris l'intention.:S

Mais il en reste dans la bouteille>:D<

Bon glou.

Seb
#24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 483
  • Remerciements reçus 0

tof62 a répondu au sujet : Xavier Reverchon, Côtes du Jura, Savagnin, Les Boutasses, 2007

CR: Xavier Reverchon - Vin de paille 2003

Robe ambrée à reflets rosâtre.
Le nez claque sur de la figue et des fruits secs. A l'aération, des notes d'alcool à brûler apparaissent.
En bouche, confirmation de la figue dans un vin avec une sucrosité impressionnante mais une acidité qui la soutient superbement. La longueur est superlative et s'étire sur de l'amande grillée.
Excellent.

Christophe Lefebvre
#25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 13
  • Remerciements reçus 32

Ravic a répondu au sujet : Xavier Reverchon, Côtes du Jura, Vin Jaune, 2009

CR: Xavier Reverchon – Côtes du Jura - Vin Jaune - 2009

Acheté 3 bouteilles en février lors de la percée, ce jaune était pour nous le meilleurs dégusté ce jour-là. J’avais hâte de confirmer (ou pas) nos impressions.

Bouteille ouverte Clavelin ouvert environ 24h avant dégustation sur un plateau de fromage.

A l’ouverture le nez est puissant mais un peu brouillon. Par contre le lendemain avant le service, quel pied ! Classique, certes, mais tout est là et de manière harmonieuse. En bouche le pied ne s’est pas fait la malle ! C’est ample, beau, puissant et long. Il y’a une fraicheur admirable qu’on ne retrouve (à mon goût) pas assez sur tous les vins jaunes.
Est-ce le vin en lui-même, la personne avec qui il est partagé, tout ça en même temps… peut-importe : Grand vin pour moi.

Seule petite interrogation, le moins bon accord sur le plateau de fromage s’est étrangement trouvé être avec le comté (affiné 18 mois il me semble). De vos expérience l’accord est-il plus heureux avec des comtés relativement jeunes ?

Il m'en reste deux en cave, elles ont de très nombreuses années devant elles mais il va être compliqué de se retenir!
#26
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, letournaisien

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 13
  • Remerciements reçus 32

Ravic a répondu au sujet : Xavier Reverchon – Côtes du Jura – « Vieille Vigne Trouillots " – 2016

CR: Xavier Reverchon – Côtes du Jura – « Vieille Vigne Trouillots " – 2016

Après le beau souvenir du vin jaune du même producteur, j’ai donc commandé un assortiment de sa gamme. Ce Trouillots vieilles vignes est un assemblage chardonnay/savagnin non ouillé. Ouvert 1h30 avant et servit aux alentours de 14°.
Nez déjà bien en place sur la noix et le miel. En bouche, il y’a une balance magnifique entre une structure grasse et riche et une note de fraicheur qui étire le vin durant de longues secondes. Un très beau blanc du jura.
Je voulais garder un peu de vin pour voir son comportement après 24h d’aération, malheureusement l’accord avec le curry de légume s’étant plus que bien comportés la bouteille n’a pas fait un pli !
#27
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Olivier_26, letournaisien

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck