Nous avons 1089 invités et 14 inscrits en ligne

Domaine Chevassu, Menetru Le Vignoble

  • chrisdu74
  • Portrait de chrisdu74 Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2285
  • Remerciements reçus 1140

Domaine Chevassu, Menetru Le Vignoble a été créé par chrisdu74

DOMAINE CHEVASSU



Domaine Chevassu
Marie-Pierre Chevassu-Fassenet
Lieu-dit Granges Bernard
39210 Menetru Le Vignoble
Tél. : +33 (0)3 84 48 17 50
Mail : mpchevassu@yahoo. fr

Horaires d'ouverture :
Du lundi au samedi de 9h à 12h et de 14h à18h.
Le dimanche sur rendez-vous.




Un domaine qui n'a pas encore sa rubrique sur LPV et seulement quelques notes éparses

Attiré par un beau Chateau-Chalon 1999 dégusté lors de la session printanière du Jura Tour 2011 , j'ai profité d'un passage dans la région pour aller rendre une petite visite de courtoisie.

Je place ici quelques notes sur le domaine et placerai le CR dans le message suivant.

Marie-Pierre Chevassu vient de reprendre le domaine de ses parents Denis et Marie.

Comme beaucoup d'exploitations dans la région, c'est la polyculture qui domine (ou dominait) et Mr Chevassu a patiemment constitué son domaine avec les revenus de l'exploitation laitière. Patiemment car les nouveaux exploitants n'étaient pas prioritaires. Viticulteur-"éleveur" (de vaches), il a transmis récemment l'exploitation agricole à une de ses filles et la viticole à Marie-Pierre.
C'est d'ailleurs symptomatique que le domaine reçoive à la ferme sur le plateau et pas au sein du village dans la côte.

On jette un coup d'oeil rapide aux différents chais, je sens que Denis Chevassu reçoit trop peu de monde dans cette ferme reculée sur le plateau au dessus de Menetru et Chateau-Chalon. Il ne serait pas 18h30, on partait pour une exploration approfondie ;). Différentes caves et chais, dont des fûts stockés sur la dalle, dans le corps de ferme, sous les toits. On retrouve en fait les 2 types d'élevage dont nous avons entendu parler pour les vins jaunes : la cave fraîche et le grenier exposé aux variations climatiques.

Je n'ai pas d'info pour l'instant sur les surfaces, etc...

La gamme se compose de blancs sous voile (pas d'ouillage) vinifiés et embouteillés séparément :

- Chardonnay oxydatif
- Savagnin oxydatif
- Chateau-Chalon

Au vu des millésimes en vente en ce moment, il semble que les vins sont élevés un peu plus longtemps que d'habitude ou que les contraintes de l'appellation : En vente, le 2008 en Chardonnay, le 2006 en Savagnin et le 2003 en Chateau-Chalon (le 2004 serait à peine en bouteille).

Il y a aussi des rouges : Du poulsard les bonnes années (les autres ça part dans le crémant) et du pinot noir; pas de trousseau sauf erreur.

Désolé pour cette présentation laborieuse, je ferai mieux à l'occasion.
Maintenant le CR...
Chris d'U
10 Avr 2012 20:04 #1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • chrisdu74
  • Portrait de chrisdu74 Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2285
  • Remerciements reçus 1140
CR: Un rapide CR de mémoire, dégustation sans prise de note. Prise de rendez-vous aimable et efficace avec Marie Pierre Chevassu. Je suis reçu par Denis Chevassu, le père et fondateur du domaine.

Comme je parle du Chateau-Chalon 1999, on attaque directement la dégustation sur les Chateau-Chalon, dommage pour les chardos et les rouges, faudra revenir ;)

Chateau-Chalon 2003

Nez ouvert, assez puissant,des notes de pomme un peu trop mûre mais ça reste raisonnable.En bouche, un soupçon de noix et des agrumes, trame acide puissante, assez long et surtout un peu chaud quand même qui trahit son millésime . BIEN

les 2 bouteilles suivantes ont été ouvertes sur l'instant

Chateau-Chalon 2000

Joli nez fruité , parfumé. De la pomme fraiche et toujours ces notes fugaces de pomme un peu trop mûre mais c'est vraiment pour l'anecdote. En bouche, c'est fin, délicat, de la dentelle, presque floral avec quand même la trame acidulée sur les agrumes. Après coup, c'est moins net que le 99 suivant BIEN+

Deux millésimes (2000 et 2003) qui seraient de moyenne garde selon Denis Chevassu

Chateau-Chalon 1999

Je retrouve le vin gouté et apprécié en mai dernier. La bouche est mutique surtout après les 2 autres. La bouche est impressionnante de rectitude et de longueur, ce n'est pas très gourmand mais c'est présent en bouche et très long, cylindrique voire tronconique, la persistance en bouche s'évanouit doucement et nous laisse sur la trame acide typique des bons chateau-chalon.
TRES BIEN

Regouté une bouteille les jours suivants, à température ambiante, on revient sur un profil de jaune plus classique, une pointe médicamenteuse, de la noix fraîche, du citron, de la pomme un peu moins fraîche; la finale est salivante avec une légère amertume qui va bien, plutôt noix que agrumes. Le verre vide donne de fines notes de pruneau.

Epilogue :

Dans la précipitation, on avait oublié de goûter le reste de la gamme. Tant pis pour le chardo 08 (sous voile, pas d'ouillage chez Chevassu - pour l'instant ? ), j'ai quand même gouté le

Côtes du Jura Savagnin 2006

Après les Chateau-Chalon, la structure peine un peu en bouche mais on retrouve la même trame acide et une belle rémanence sur les agrumes. Ce n'est pas un petit jaune mais bien un "petit" Chateau-Chalon qui nous est présenté là.

Il y aurait quelques vieux millésimes, rendez-vous est quasiment pris pour une verticale :)o Juraddicts, JuraTouriens et les zotres, préparez vos agendas !!!

Merci Mr Chevassu pour votre accueil, j'ai hâte de revenir et de rencontrer Marie-Pierre la nouvelle taulière (en tout bien tout honneur, désolé pour la familiarité)
Chris d'U
10 Avr 2012 20:17 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 104
  • Remerciements reçus 63
un domaine éloigné du vignoble à découvrir, Denis Chevassu est un vigneron très sympatique, j'aime beaucoup le chateau chalon qu'il produit, toute en finesse et élégance , sa fille Marie pierre qui a fait ses classes en champagne et gère le domaine fait un crémant agréable également.

cordialement

Eric
10 Avr 2012 21:35 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • chrisdu74
  • Portrait de chrisdu74 Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2285
  • Remerciements reçus 1140
Ouverte au débotté sur une Morteau aux lentilles, souvenir du passage à poligny :

CR: Côtes du Jura 2009 Pinot Noir Domaine Chevassu

Une touche de volatile (nettement sur le vinaigre) à l'ouverture m'inquiète. Dans le verre, ça passe heureusement, les fruits rouges et des notes poivrées dominent. Un pinot noir très souple, très fruité. Un peu le style de la cuvéee Julien de Ganevat, juste un peu moins présent et intense toutefois. A table, il s'efface devant la Morteau ainsi que sur un Epoisses. Des notes animales façon petit renard apparaissent à l'aération. Agréable et gouleyant mais semble manquer un peu de vivacité et de profondeur.

Ressorti le lendemain sur les fromages dont un reste d'Epoisses, le vin a retrouvé de la vigueur. Un joli rouge jurassien, la structure et l'aromatique pourraient évoquer aussi bien un trousseau. Très beau rapport qualité prix
Chris d'U
15 Avr 2012 16:03 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • chrisdu74
  • Portrait de chrisdu74 Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2285
  • Remerciements reçus 1140

Réponse de chrisdu74 sur le sujet CR: Visite au Domaine Chevassu à Menetru Le Vignoble

Après une visite rapide l’an passé, j’attendais beaucoup de cette nouvelle rencontre avec une verticale de Chateau Chalon tant espérée (voir 3 posts plus haut).
Il fallait bien le Jura Tour épisode VI pour mériter ça

Nous sommes reçus par Marie-Pierre CHEVASSU-FASSENET et nous aurons l’occasion de saluer Mr Denis CHEVASSU (le papa) en fin de journée

CR: On commence par les rouges...

Côtes du Jura Poulsard 2011 (terroir sur sol de marnes fraiches), récolte égrappée à la main, 10 jours de cuvaison, limitation du SO2 , moût protégé par utilisation du gaz (CO2) des crémants en fermentation

Robe très claire, un vin frais, presque rosé, gouleyant, à regouter cet été (pas eu de printemps, on croit encore à l’été)

COTES du JURA Pinot Noir 2010 égrappé 100% à la main , vinifié et élevé en cuve

Vin nerveux, avec un léger gaz, acidulé, du fruit en finale et surtout pas de tanins perceptibles

[

Quelques blancs...

Côtes du Jura Chardonnay 2009 (élevé en foudres de 2 hl, à l‘ancienne , sans ouillage avec prise de voile automatique et baisse du niveau progressive )

Nez jurassien, sur la pomme, la morille. En bouche, c’est doux, souple, avec des notes de croutes de fromage comme sur les vins légèrement oxydatifs. La trame acide refait surface et tend le vin. Belle finale avec rétro jurassienne

Côtes du JURA Savagnin 2007 (mise 2013)

Nez plus rustique sur le fromage, la pomme, ... . La bouche est très souple, sur la noix, un peu rustique avec une petite dureté, c’est fin et acide, très sec. La finale est très longue et salivante avec une petite queue de paon. Le verre vide exhale le pruneau et les épices
[size=x-small]
l'avatar d'Oliv existe nous l'avons rencontré
[/size]

On attaque la fameuse verticale de Chateau Chalon, d’abord prévue du plus vieux au plus jeune, MP Chevassu change d’avis après le premier vin et nous fera la verticale en descendant.

...premier vin, on nous prévient, attention les gencives... on n’est pas déçus, le détartrage est au rendez vous ;) , les vins suivants vont paraitre d’une rondeur...

CHATEAU CHALON 1996

Robe or pâle, nez mûr, ça se présente bien... mais mais mais… la bouche... ah la bouche : très acide, hyper tendu, de la pomme et du citron. A réserver aux amateurs du style

CHATEAU CHALON 2005 (mise printemps 2013)

Nez sur la pomme et la frangipane; Bouche équilibrée, souple mais tendue, solide trame acide, finale salivante et citronnée et belle rétro. Le 2005 ? un Chateau Chalon de souaf ! dira notre coprez !

[petite discussion sur le vignoble : le domaine comporte 1 ha de savagnin sur l’appellation CC, avec un rendement de 30-35 hecto/ha, la production est de l’ordre de 20 pièces dont 5 à 10 sont en général menées jusqu’au bout de l’élevage en Chateau Chalon , ex. en 2004 : 4 pièces seulement]

CHATEAU CHALON 2004

Une structure acide dingue, le vin développe un joli goût de jaune avec des notes de morille. Trame citronnée et finale assez austère. Prometteur ?

CHATEAU CHALON 2000

Nez de bouillon, de livèche. La bouche est en souplesse, un beau touché. Tout à fait comme dégusté l’an passé (c'est à dire très bon)

CHATEAU CHALON 1999

Nez d’eau de vie de fruit, tourbé un peu comme un whisky. La bouche est très souple, fruitée, presque ronde et pourtant la structure acide est bien présente derrière, whaoo !
J‘adore ce vin, je ne comprends pas qu‘il puisse en rester à vendre à 25 Euros au domaine; oui, je l‘ai déjà dit, c’est fou.

CHATEAU CHALON 1998

Nez légèrement réduit, mais rond et agréable qui s’ouvre sur les fruits jaunes. La bouche est plus souple que le précédent, l’acidité se manifeste quand même; c’est plus court que le 99 avec des notes d’agrumes et un caractère peu oxydatif.

Malgré une vaine tentative d’escamotage en début de dégustation ;) , nous arrivons à goûter à la nouveauté du domaine, la cuvée “Tradition” (qui n’en était pas une de tradition au domaine) , c'est à dire un assemblage chardonnay/savagnin . Cette cuvée a été créée pour servir sur la table du restaurant du beau frère et n’est distribuée aux clients du domaine qu’au compte-goutte :

Côtes du Jura Tradition 2010 (50% Chardonnay , 50% Savagnin les 2 sous voile)

Nez floral avec des notes d’eau de vie de prune, la bouche attaque souple, révèle sa vivacité et finit superbement.

L’ambiance est maintenant très joyeuse, la troupe s’emploie dans toutes les langues à convaincre d’essayer les château chalon un couple d’allemands venus goûter des vins sucrés .

On passe aux sucres pour relubrifier un peu les papilles,

Vin de Paille 2009 (1/3 poulsard, 1/3 Chardonnay, 1/3 Savagnin ) 100/110 gr de SR

Nez d’abricot, superbe. jolie bouche aussi, pas trop sucrée, fraiche

Macvin (chardonnay 2010, marc de 2008)

Jolie bouche de raisin frais et fruits secs, une pointe d’alcool en finale

Un dernier mot pour remercier Marie-Pierre CHEVASSU pour son accueil, le temps qu'elle nous a consacré et pour cette belle dégustation.

[size=small]crédit photos : Merci Pat' comme d'hab[/size]
Chris d'U
29 Mai 2013 23:39 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 557
  • Remerciements reçus 0
Merci Prèz pour avoir lancer les hostilités.
J’ai par miracle réalisé avoir été sérieux pour cette première visite et je peux donc retranscrire mes impressions sur cette dégustation.
Voili voilou :

CR: Poulsard 2011
Robe très claire, nez léger (groseille), belle attaque, un peu court.
La sensation d’un rosé puissant.

Pas mal.
CR: Pinot noir 2010
Robe également très claire, nez léger.
Bouche fraiche et bonne longueur. Par contre acidité un peu trop marquée à mon gout.

Pas mal.
CR: Chardonnay 2009
Robe dorée, nez sur la pomme.
En bouche, l’acidité m’a beaucoup gêné.

Bof.
CR: Savagnin 2007
Robe dorée plus intense, nez très légèrement oxydatif et doucereux (sur la pomme).
La bouche est puissante tout en ayant une certaine finesse. Un peu acide tout de même.

Bien.
CR: Château Chalon 1996
Robe jaune intense, nez fin sur la pomme.
En bouche, l’acidité m’a tué.

Acheter ce vin est un don pour la génération suivante.
CR: Château Chalon 2005
Robe claire, nez assez fin sur la pomme, légèrement doucereux.
Très belle bouche, tendue, digeste avec une belle finale.
De façon générale, l’aromatique oxydative est très très légère sur ce vin.

Très bien
CR: Château Chalon 2004
Robe intense comme le 1996.
Nez assez opulent, légères notes fumés.
Bouche à la fois fine et puissante, le meilleur compromis entre les 2 extrêmes de la dégustation (2005 et 1999)
Belle finale plus intense que le 2005 mais moins longue.

Très bien
CR: Château Chalon 2000
Tout le monde a beaucoup apprécié ce vin, pas moi.
Robe dorée intense comme le 1996, nez lacté rédhibitoire.
Rien noté car bloqué par ce nez.

Joker
CR: Château Chalon 1999
Robe la plus évoluée de toute la dégustation.
Très beau nez, moins fin que 2005 sur un très bel équilibre.
La bouche est opulente, tout en étant vive.
Très belle finale.

Excellent, le meilleur des vins dégustés.
Seul bémol, aucune idée sur quoi manger avec.
CR: Château Chalon 1998
Robe évoluée, nez réduit, pomme.
Acidité trop marquée.

Bof
CR: Côtes du Jura Tradition 2010
Pas grand-chose à dire, classique, sans prétention.

Moyen
CR: Paille 2009
Beau paille, bien équilibré et surtout pas sucraillon comme souvent.

Bien.
CR: Macvin
Pas de notes mais le souvenir d’un beau macvin élégant toutefois un peu dissocié.

Bien

Cheers,

Stéph
30 Mai 2013 17:50 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2483
  • Remerciements reçus 873

Réponse de letournaisien sur le sujet cr: Domaine Chevassu Côtes du Jura Tradition

Domaine Chevassu Côtes du Jura Tradition
Bu à la Maison du Haut à St-Lothain. pas de millésime
Fin, sur la noisette. Ca pétrole un peu. Assez léger.

Julien
14 Mar 2014 11:44 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1063
  • Remerciements reçus 65

Réponse de Philippipipourrah sur le sujet CR: Domaine Chevassu - Macvin du Jura

CR: Macvin blanc [size=small](à base de chardonnay de 2010)[/size]

Beaux arômes de fruits secs (raisin de Corinthe). Structure onctueuse et looooongue persistance, rehaussée d’une légère piqûre d’alcool en finale. TRÈS BIEN

Mais ce macvin a mis du temps (bien 24h) pour perdre son nez dominé par le marc qui le rendait un poil dissocié à l’ouverture, et devenir intégré et fondu, doux et velouté : du taffetas, comme disait Rabelais !

Je crois que ma prochaine bouteille de macvin, je tenterai de la carafer.
:), Philippe
06 Mai 2014 13:55 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5473
  • Remerciements reçus 4127


CR:
Domaine Marie-Pierre Chevassu-Fassenet - Château-Chalon 2012
Pour accompagner une ballottine de volaille farcie aux châtaignes, sauce au Vin Jaune.
Belle robe or pâle.
Nez déjà complexe sur la morille, le fumé et les fruits secs (noisette).
La bouche est dense et puissante, superbement équilibrée.
À côté de la puissance que dégage le vin, se profile un corps pétri d’élégance et d’une grande finesse.
Très grande finale, ciselée et tonique, à la longueur déjà impressionnante.
Il s’agit bien entendu d’un infanticide mais les promesses sont grandes.
Si j’osais la comparaison, ce vin m’évoque un grand Bourgogne.
Un vin à laisser sereinement mûrir en cave.
Tous les éléments sont présents pour un grand vin demain.
J’ai beaucoup aimé.
Superbe !

Olivier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Alex, Gibus, denaire, bibi64, Sergueï, leteckel
13 Fév 2021 20:59 #9
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5473
  • Remerciements reçus 4127
CR: Domaine Marie-Pierre Chevassu-Fassenet - Côtes du Jura Trousseau 2019



Le plat d’un menu à emporter est l’occasion de tester cette cuvée.
Sole, Crevettes, Coquille Saint-Jacques, bouillon de Homard à la citronnelle.
Tartare de bœuf à l’italienne.
Petit pot autour du chocolat.


Bouchon de taille moyenne, juste imbibé sur sa base.
Belle robe rouge cerise, peu concentrée mais brillante.
Nez gourmand sur des notes de fruits rouges : cerise, framboise, groseille.
La bouche est tendre avec un léger perlant en entrée puis les fruits rouges deviennent abondants et gourmands.
Tanin surfin et acidité rafraîchissante forment un joli équilibre sur un profil savoureux et gorgé de fruits.
La longueur est jolie avec un redoutable air de reviens-y.
Très bel accord avec un tartare de bœuf superbement équilibré dans ses épices et d’une fraîcheur aboutie.
Note : 15/20.

Olivier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, dfried, letournaisien, Gibus, denaire, Vaudésir, Papé, leteckel
28 Fév 2021 08:10 #10
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2483
  • Remerciements reçus 873
Olivier,
tu trouves ça où ? En région liégeoise ?

Julien
01 Mar 2021 18:59 #11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2431
  • Remerciements reçus 1219
De mon côté, un caviste vient tout juste d'en renter à Reims.
Cela me donner envie d'essayer le chardonnay ou le savagnin ouillé.
Florent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard
01 Mar 2021 22:10 #12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck