Nous avons 1202 invités et 75 inscrits en ligne

Weingut Dönnhoff

  • Messages : 1236
  • Remerciements reçus 151

GAET a répondu au sujet : CR:Dönnhoff Oberhauser leistenberg Riesling kabinett 2013

CR: Dönnhoff Oberhauser leistenberg Riesling kabinett 2013

A quelques remarques prêts, je peux reprendre le message de bouetthomaspharma du 30 mai.

Sucre résiduel 40g, acidité 10g. Première bouteille de ce millésime

Je prends toujours autant de plaisir aussi bien en apéritif, qu'en accompagnement de truites cuites au feu de bois avec un beurre d'ail.
Très bien

Gaëtan
#151

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1356
  • Remerciements reçus 160

herve2 a répondu au sujet : CR: Dönnhoff Riesling Roxheimer Höllenpfad trocken 2013

Dönnhoff Riesling Roxheimer Höllenpfad trocken 2013
Vin carafé juste avant le service. Une multitude de bulles minuscules se forment dans la carafe (gaz ?)
Robe or clair translucide. Nez expressif de citron mûr, de pierre à fusil, de tilleul, de pêche et de litchi.
Le verre une fois vide délivre des senteurs de pomme verte.
Bouche croquante et vive, sensation perlante très fine. Bouche longue et totalement sèche.
A l'aération, le vin, tout en restant sec, gagne en gras et en rondeur.
Un vin à l'aube de sa vie mais aucunement austère.
Equilibre de vin sec et ultra mûr mais définitivement trop jeune.

Merci encore à David pour le détour et les bouteilles.

Cordialement,

Hervé
#152

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1236
  • Remerciements reçus 151

GAET a répondu au sujet : CR:Dönnhoff Niederhäuser Hermannshöhle - Riesling - Spätlese - 2004

CR: Niederhäuser Hermannshöhle - Riesling - Spätlese - 2004 A.P 10 05

Excellent
Idem commentaire de la dernière fois.

Gaëtan
#153

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 664
  • Remerciements reçus 327

David Chapot a répondu au sujet : CR: Dönnhoff Tonschiefer 2012

Bu ce soir un Tonschiefer 2012 de Dönnhoff (anciennement connu sous le nom d'Oberhäuser Leistenberg Kabinett Trocken; prix 11,80€ départ cave) :
Robe : paille clair, des bulles de CO2(g) sur le bord du disque
Nez : tranchant sur l'ardoise, les fruits blancs; le spectre aromatique n'est pas très varié mais il possède beaucoup de définition. Je suis curieux de connaître ce qui relève de l'usage du soufre dans cette caractéristique (et pourtant Cornelius en met moins que d'autres).
Bouche : le CO2(g) se ressent légèrement en début de bouche et affute le palais. En rétro, on retrouve les arômes de pêche blanche/jaune et d'ardoise. La bouche est puissante tout en étant tendue (persistance de 8s alors que c'est un vin d'entrée de gamme).
Conclusion : ce vin fait merveille avec un poisson à chair légère (truite) cuit sur peau et il se boit comme du petit lait (il fait 12,5% comme un vin alsacien, mais plus tendu/avec moins de spectre aromatique).
J'ai naturellement envie de le comparer aux rieslings français de la même gamme de prix (le Wineck-Schlossberg 2012 de Bernhard par exemple) :
- d'un coté, il est moins diversifié aromatiquement d'un riesling alsacien, possède moins de gras/d'ampleur;
- de l'autre, il est précis, plutôt long, et son côté tranchant comme une lame de rasoir s'accorde parfaitement avec les poissons de rivière à chair blanche.
Je ne le vois pas vraiment s'améliorer au vieillissement mais il vieillira 10 ans sans problème en développant alors des arômes de pétrole. En attendant, je le note Bien seulement à cause de son manque de diversité aromatique, mais Très bien pour sa buvabilité et sa précision.

David Chapot.
#154

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1720
  • Remerciements reçus 657

dt a répondu au sujet : CR: Riesling GG "Felsenberg" 2012 Dönnhoff

Grosse déception avec ce Riesling GG "Felsenberg" 2012 Dönnhoff tout mou, sans aucune fraîcheur, d'une banalité étonnante. Et puis je ne parle pas de cette sensation de sucre très importante sur ce trocken... Dans ma perception, on est au delà de 10g.
Très décevant.

Denis

Denis
#155

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 173
  • Remerciements reçus 3

winemike a répondu au sujet : Re: Dönnhoff

En 2012, les vins _sucrés_ de Donnhoff sont sublimes... des Spätlese et Auslese ahurissants... mais en sec, c'est visiblement moins réussi. Quel dommage. Pour l'instant je profite encore de mes Kabinett 2012 que je trouve d'un rapport qualité/prix tout bonnement imbattable. Merci pour l'info sur le Felsenberg GG 2012 en tous cas, je n'en ouvrirai pas avant un bon moment...

Michael
#156

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 847
  • Remerciements reçus 40

Steuf a répondu au sujet : Re: Dönnhoff

Concernant la reussite en sec des 2012 chez Dönnhoff, je n'ai pas gouté Felsenberg mais Hermannshöle GG etait il y a quelques mois dejà d'un très grand niveau, et je ne suis pas le seul a le penser.

Stéphane
#157

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 953
  • Remerciements reçus 569

peterka a répondu au sujet : Re: Dönnhoff

Sans remettre en cause le ressenti de Denis, cette perception me laisse perplexe : ce n'est pas le style de Dönnhoff de proposer des vins "mous" et encore moins sur le millésime 2012.
Et je ne vois pas en quoi on pourrait parler de problème de bouteille. Effet de séquence dans la dégustation, sensibilité particulière aux SR présents dans les rieslings allemands (7 ou 7,5 gr sont fréquents
mais contrebalancés par une acidité conséquente) ? Je serais curieux d'en savoir plus sur les conditions de dégustation.

Pierre
#158

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1720
  • Remerciements reçus 657

dt a répondu au sujet : Re: Dönnhoff

Je vais tout vous dire (:D...
Dégustation en parallèle dun kabinett 2007 d'Egon Muller. Certes le degré dalcool est moindre sur le kabinett mais quand même...
Je reconnais que c'est bien le premier Donnhoff que je goûte comme ça.
A regoûter.

Denis

Denis
#159

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1720
  • Remerciements reçus 657

dt a répondu au sujet : CR:Riesling "kreuznacher kahlenberg" kabinett 2007 - domaine Dönnhoff

CR:Riesling "kreuznacher kahlenberg" kabinett 2007 - domaine Dönnhoff

Très jolie bouteille. Un vin a la fois gourmand, aérien, subtil.
Il dévoile des notes de nèfle et de pralin. Bouche fine, élégante, bâtie autour d'un sucre idéalement contrebalancé par une belle acidité. On le boit comme du petit lait... :)-D Heureusement qu'il ne fait que 10,5 degrés!
Beaucoup de plaisir. Un très bon kabinett.

Denis

Denis
#160

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 664
  • Remerciements reçus 327

David Chapot a répondu au sujet : Re: Dönnhoff

Je lis ton message avec retard Denis...
J'étais chez Helmut et Cornelius cet été et nous avons discuté des deux millésimes 2012 et 2013.
2012 était très mûr, mais sans botrytis (l'opposé de 2006 où les secs étaient marqués par le botrytis); c'est un millésime de vins SECS purs mais riches. Le Qba a un niveau de richesse de moût d'une Spätlese... Les vins demi-secs sont sans botrytis y compris la cuvée de l'Oberhäuser Brücke Auslese vendue aux enchères, ce qui les rend purs pour les puristes, mais manquant de charme pour l'hédoniste modéré que je suis.
2013 au contraire est marqué par une acidité saillante, moins de richesse, et de nouveau du botrytis. Les secs sont moins riches, plus tendus/acides, mais les demi-secs plus "joyeux"/déliés (tout en ayant une acidité marquée).
Helmut m'a dit qu'il mettait le Felsenberg GG 2012 quasiment au même niveau que l'Hermannshöhle GG (j'ai d'ailleurs pris presque autant de Felsenberg que de Hermannshöhle), qu'il s'agissait selon lui du meilleur Felsenberg GG jamais produit, et d'ailleurs il n'a pas sorti de Felsenberg non GG car tout était bon (en 2013, le Felsenberg est encore entièrement en GG, mais l'Hermannshöhle est un cran au-dessus).
La bouteille de 2012 se goûte peut-être mal en ce moment, la maturité du millésime fait qu'il possède quelques grammes de SR en plus, et la comparaison avec le Kabinett d'Egon Müller l'a peut-être desservi? On en boira une bouteille ensemble pour se faire une idée.
David.
#161

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80887
  • Remerciements reçus 6359

oliv a répondu au sujet : Re: Dönnhoff

[size=x-small] Bu lors du VDEWS2014 [/size]

Weingut Donnhöff
Quatre 2013 sont présentés.
Le Tonschiefer Riesling Trocken propose un nez discret, sur un côté assez végétal. La bouche est cristalline mais assez simple, sur un tonus agréable mais qui manque un peu de concentration et d'allonge. L'Höllenpfad Riesling Trocken est plus construit, toujours sur ces équilibres laser si propres au domaine mais avec une matière plus profonde, sur une acidité traçante et une belle matière tout en profondeur. Le vin reste assez serré aromatiquement et doit être attendu pour gagner en complexité.
Superbe potentiel pour le Niederhäuser Hermannshöhle, très fermé au nez mais d'une présence classieuse assez remarquable de maitrise et de persistance.
Grande leçon d'équilibre sur le Oberhauser Brücke Auslese, très précis au nez, compromis de notes minérales et de fruits exotiques et dotée d'une délicieuse matière rythmée et élégante, à l'équilibre salivant et frais assez irrésistible.
#162

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1720
  • Remerciements reçus 657

dt a répondu au sujet : Re: Dönnhoff

Merci David pour ces précisions intéressantes. Garde moi un GG 2012 pour dans 10 ans, je suis très confiant dans ton jugement.
Pour l'instant, c'est déstabilisant. Avoir créé les GG pour finalement se retrouver avec un kabinett sur un vin de 12 (voire plus) degrés d'alcool ne me semble pas de nature à renforcer la lisibilité des grands vins allemands...

A regoûter.

Denis

Denis
#163

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2393
  • Remerciements reçus 390

bertou a répondu au sujet : CR: Dönnhoff - Oberhäuser Brücke Riesling Auslese Goldkapsel 1999

CR: Dönnhoff - Oberhäuser Brücke Riesling Auslese Goldkapsel 1999
[size=x-small]AP 5[/size]
Un joli nez plein de finesse sur le citron confit, poire au four, mandarine, pêche bien mûre, touche de fumé, pierre à fusil. Légère notes de miel. Tout est précis, net, ample. Un vin facile à lire qui met le sourire aux lèvres.
Bouche fine et délicate, un sucre très bien intégré avec une sensation soyeuse. Acidité très bien intégrée même si importante. Bouche duale entre une sensation aérienne et le sucre qui ne veut pas que le vin s'envole. Superbe sensation saline et minérale en finale. Cela reste longtemps et c'est plein de fraîcheur.
Excellent.

Bertrand
#164

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 295
  • Remerciements reçus 2

gueva a répondu au sujet : CR:Dönnhoff - Kreuznacher Krötenpfuhl - Riesling - Kabinett 2013

CR:Dönnhoff - Kreuznacher Krötenpfuhl - Riesling - Kabinett 2013

[size=small]Bouteille épaulée 12h à l'avance. Capsule à vis.[/size]

Nez d'une grande fraîcheur sur les agrumes (citron, pamplemousse), un trait végétal (herbe fraîchement coupée, menthe fraîche), les épices et la mandarine.
C'est très avenant, plein de finesse et annonciateur de gourmandise.
L'attaque en bouche fait montre immédiatement d'une belle fraîcheur et d'un équilibre remarquable : l'acidité telle une lame de fond efface les sucres résiduels ressentis.
Ensemble au profil plus acide que sucré - effet millésime certainement - ce qui apporte au vin un côté énergique, vivant.
L'aromatique tourne autour des agrumes et de la menthe fraîche.
Finale nette, laissant une sensation de fraîcheur appréciable, d'une belle longueur.

Très bon kabinett, apportant beaucoup de plaisir.

Manu
#165

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 272
  • Remerciements reçus 0

Emilien7 a répondu au sujet : CR:Riesling Felsenberg GG 2011

J'ai tenté d'ouvrir un Riesling Felsenberg GG 2011 le 25 à midi... Archi fermé et fluet à l'ouverture, j'ai renoncé à le servir. Le soir c'est un peu mieux avec un peu plus de matière et quelques arômes fruités qui daignent faire leur apparition, mais je choisis d'attendre encore.

Le lendemain midi, ça commence à ressembler au vin que c'est censé être : il y a de la finesse, de la subtilité même et un équilibre sympa. Bon en l'état ça reste quand même assez loin de ce que j'esperais pour cette bouteille.

C'est quand même compliqué ces vins Allemands avec leur phase d'ouverture/fermeture/réouverture...
En espérant que les prochaines bouteilles se présentent mieux, pas avnt 3-4 ans au moins j'imagine. 8-)
#166

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 973
  • Remerciements reçus 153

mauss.th a répondu au sujet : Re: Riesling Felsenberg GG 2011

Ben oui mais le vigneron lui même t'aurais mis en garde contre une ouverture de 2011 fin 2014.
Pour Dönnhoff ses vins se boivent dans l'immédiat, sur le fruit (1an et 1/2 voire deux ans après la sortie du vin), puis les vins "tombent" dans une période de fermeture qui dure 3 ans. Ce n'est ni plus ni moins compliqué qu'ailleurs ;)

Tu étais en plein dans cette période déconseillée par le vigneron...pas de bol ;)

Thomas
Mon profil vivino
#167

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 272
  • Remerciements reçus 0

Emilien7 a répondu au sujet : Re: Riesling Felsenberg GG 2011

Oui, c'est pour ça que j'ai écrit j'ai tenté...et au final j'ai perdu de n'avoir voulu en faire qu'à ma tête!:X
#168

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 295
  • Remerciements reçus 2

gueva a répondu au sujet : CR:Dönnhoff - Oberhäuser Leistenberg - Riesling - Kabinett 2012

CR:Dönnhoff - Oberhäuser Leistenberg - Riesling - Kabinett 2012

[size=small]Description à J+2, ce qui correspond selon moi à la période où le vin se présente le mieux.[/size]

Le nez est à la fois riche sur les fruits jaunes mûrs et frais sur les zestes de citron ainsi que la menthe fraîche.
En bouche, le charme opère grâce à un excellent équilibre sucre-acidité avec - au jeu des comparaisons - davantage de concentration et de gras que le Kreuznacher Krötenpfuhl 2013 bu récemment.
Le vin évolue dans un registre où fraîcheur et gourmandise sont au rendez-vous et dévoile un joli jus avec de l'intensité, de l'énergie ainsi qu'une sensation "dansante" bien agréable.
Finale nette et fraîche enveloppée par du gras amenant du relief à l'ensemble.
Très bon et parfait pour se mettre en appétit.

Les bouteilles défilent et pas une once de déception avec ce domaine : tout est bon!
J'attends patiemment que les Felsenberg et Hermannshöhle 2011 et 2012 parviennent à matûrité...

Manu
#169

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 569
  • Remerciements reçus 16

davidr a répondu au sujet : Re: Dönnhoff - Oberhäuser Leistenberg - Riesling - Kabinett 2012

Je comprends la frustration d'Emilien sur ce Felsenberg GG 2011.

Le riesling, même si il est bien aromatique, a en effet également ses phases de fermeture, surtout pour ces grands vins. J'ai bu récemment le "simple" Riesling trocken 2011 de Dönnhoff qui était bien en place.

D'une manière générale je conseille d'ouvrir les grands crus "jeunes" bien en avance et de ne pas hésiter à les carafer (24 heures sans souci) pour en profiter au maximum.
#170

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 664
  • Remerciements reçus 327

David Chapot a répondu au sujet : CR: Dönnhoff Schlossböckelheimer Kupfergrube Spätlese 2002

La premère bouteille de l'année m'ayant laissé sur ma faim, je me replie sur un classique : Schlossböckelheimer Kupfergrube Spätlese 2002 d'Helmut Dönnhoff :
Robe : paille claire, jeune... Pas de bulles de CO2 sur les parois du verre.
Nez : assez discret, fruits jaunes, peau de pêche, une trame pierreuse et un léger goût de pétrole qui apparait.
Bouche : la bouche n'est qu'harmonie : une entrée aérienne, à la fois douce et moelleuse (avec le sucre résiduel d'une Spätlese qui s'est fondu avec l'âge) mais une impression de tannins qui donne de l'élan, de la fraîcheur au vin (la minéralité du sol volcanique),
Conclusion : Très bien Bouteille à l'harmonie remarquable, qui commence à être à maturité mais qui tiendra encore 20 ans sans problème. Le style de vinif fait que les différences entre les terroirs sont, à mon sens, plus fines/moins marquées qu'en Alsace, mais des quilles comme celles-là, on en boirait tous les jours...
David Chapot.
#171

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3232
  • Remerciements reçus 160

PtitPhilou a répondu au sujet : Re: Dönnhoff

Bonne et heureuse année, David.
Mais pourquoi mettent-ils des noms de cuvées et terroirs si compliqués si elles se ressemblent toutes !?! ::o:D

Ca fait bien trop longtemps que je n'ai trempé mes lèvres dans un vin de ce domaine. Pourtant, il doit m'en rester. Ton compte-rendu donne envie.(tu)

Phil
#172

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19928
  • Remerciements reçus 584

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Dönnhoff

Le style de vinif fait que les différences entre les terroirs sont, à mon sens, plus fines/moins marquées qu'en Alsace,

à quelle différence de vinif penses-tu?
moi je crois plus que ce sont les SR des vins allemands tradi qui fait que l'effet terroir est moins marqué tant que les SR ne se sont pas fondus.
#173

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1293
  • Remerciements reçus 2

blackmania a répondu au sujet : Re: Dönnhoff

L'effet "terroir" peut être gommé par le sucre, mais aussi par le CO2 voire le SO2 (ça me rappelle une discut)
Très souvent on a des bouteilles perlantes. On va me dire : faut secouer et ça part...mais tout de même, je n'achète pas du 7up.
J'aime beaucoup les rieslings allemands mais ils ont quelque fois les défauts de leurs qualités. Une grosse buvabilite et parfois des aromes et des gouts monolithiques de limonade pas très complexes.
#174

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 626
  • Remerciements reçus 64

Nilgiri a répondu au sujet : Re: Dönnhoff

"J'aime beaucoup les rieslings allemands mais ils ont quelque fois les défauts de leurs qualités. Une grosse buvabilite et parfois des aromes et des gouts monolithiques de limonade pas très complexes."

Peut être sur des Kabinett mal vinifiés. Chez les bons vignerons je n'ai jamais goûté des vins pouvant évoquer la limonade
:(

Salutations

Christophe
#175

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1236
  • Remerciements reçus 151

GAET a répondu au sujet : Re: Dönnhoff

Surtout chez ce producteur !!! en ce qui me concerne c'est une référence..
Cordialement

Gaëtan
#176

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1293
  • Remerciements reçus 2

blackmania a répondu au sujet : Re: Dönnhoff

Nilgiri écrivait:
> Peut être sur des Kabinett mal vinifiés. Chez les
> bons vignerons je n'ai jamais goûté des vins
> pouvant évoquer la limonade.
>
> Salutations
>
> Christophe

Limonade c'est peut être un peu fort mais c'était pour donner l'image. Je n'aime pas le perlant trop prononcé, je trouve que c'est un vrai défaut du vin et ça arrive tout de même de temps en temps avec les Riesling allemand même de vignerons très côtés.
Ceci dit, jamais arrivé avec Dönnhoff. Une référence, tout comme Egon Müller.
#177

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1236
  • Remerciements reçus 151

GAET a répondu au sujet : CR:Dönnhoff Kreuznacher Krötenpfuhl Kabinett 2012

CR: Kreuznacher Krötenpfuhl Riesling Kabinett 2012

45 gr de sucre résiduel et 8 gr d'acidité

Bue en accompagnement d'un saumon en papillote sur lit de poireaux

Robe : limpide, claire, jaune/vert pâle, lumineuse
Nez : sur les agrumes, la pierre à fusil, c'est fin délicat
En bouche : une grande minéralité, de la fraîcheur. C'est très fin avec de la longueur et une belle acidité.

Très grande buvabilité. (tu)

Gaëtan
#178

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 664
  • Remerciements reçus 327

David Chapot a répondu au sujet : Re: Dönnhoff

Bonsoir,
Ce n'est pas le sucre mais la vinif, le SO2 sans doute plus que le CO2 - mais je ne maîtrise pas les paramètres techniques - qui fait que les vins me semblent moins différents que ce que leur sol laisse présumer (et la Nahe est d'une diversité géologique assez incroyable).
J'adore les vins de Dönnhoff, j'en bois 20/30 bouteilles/an, ce sont des modèles d'équilibre qui me convainquent à chaque fois et sont un point d'ancrage pour moi (je parcours 1600km pour aller sur place chaque année depuis 20 ans). Mais, pour avoir dégusté récemment le Dellchen GG et l'Hermannshöhle GG 2005 en parallèle, les différences organoleptiques m'ont semblé moindres que ce que les terroirs laissent anticiper (et ils vieillissement très lentement). Moindres qu'entre le Windsbuhl et le Rangen 2004 d'Olivier Humbrecht par exemple. De même, ça n'a pas été complètement évident pour moi de comprendre les différences entre la Schlossböckelheimer Kupfergrube Spätlese produite entre 1996 et 2006 je crois et la Schlossböckelheimer Felsenberg Spätlese - qui a véritablement émergé en 2003 en demi-sec - Au bout de 10-15 ans, j'ai compris/réalisé que la Kupfergrube, dont Helmut s'est séparé avec le millésime 2007 je crois, possédait certes le caractère volcanique de Schlossböckelheim mais avec moins de relief en bouche que le Felsenberg qu'il lorgnait depuis longtemps (avec la petite tour); je me souviens même lui avoir dit en 2000/2002 environ qu'il me tardait de déguster une Auslese de la Kupfergrube pour manger du caillou mais lorsqu'elle a été produite en 2006, je n'ai pas été spécialement emballé. J'ai l'impression de mettre moins de 10-15 ans pour avoir une idée des vins d'autres domaines où je déguste chaque année, d'où ma remarque.
Il me semble que comme on dit avec beaucoup de prudence.
David Chapot.
#179

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19928
  • Remerciements reçus 584

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Dönnhoff

Ce n'est pas le sucre mais la vinif, le SO2 sans doute plus que le CO2 - mais je ne maîtrise pas les paramètres techniques -

donc c'est la vinif plus que le sucre, ok pourquoi pas, mais finalement tu ne sais pas nous en dire plus sans pour autant t'empêcher de conclure que les différences entre terroirs sont moins marquées qu'en Alsace?
avoue que ça semble "s'avancer un peu vite" écrit comme ça non?
#180

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck