Vignoble des Verdots - David Fourtout

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet
    • Visiteur

    Guest a créé le sujet : Vignoble des Verdots - David Fourtout

    Vignoble des Verdots - David Fourtout

    F-24560 Conne de Labarde
    Tél. 05 53 58 34 31
    Fax 05 53 57 82 00
    Email : verdots(at)wanadoo.fr

    www.vin-verdots-berg...
    www.vin-verdots-berg...




    Dégustées hier soir, les 2 cuvées rouges du CR: Château La Tour des Verdots, en appellation Côtes de Bergerac, millésime 2000:

    La cuvée "L'excellence" est un beau vin à  la robe grenat foncée. Le nez, un peu boisé et torréfié mais élégant et racé, laisse transparaître le fruit, tellement la matière est présente. Ample en bouche, long, il termine sur un peu de mâche.
    Un côté très Bordeaux rive droite et certainement une belle bouteille dans quelques années une fois l'élevage digéré.

    La cuvée Les tours des Verdots est plus simple et souple avec des notes de poivron (cabernet franc?) et garde une bonne fraîcheur jusqu'en finale.
    Très agréable, à  boire en attendant de mériter L'excellence.

    Olif
    #1

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3118
    • Remerciements reçus 3

    DidierT a répondu au sujet : Re: Les Verdots

    Olif,

    Je confirme l'impression pour avoir goutté les Verdots 2000 au domaine. J'avais été impressionné par l'élégance et la matière de cette bouteille. Les tanins et le boisé étaient bien intégrés ne donnant pas un coté rugueux à  cette bouteille. Un grand Bergerac.
    Une compétition entre Moulin des Dames et les Verdots dans ce millésime. A voir le résultat dans plusieurs annèes même si pour le Moulin des Dames Luc de Conti ayant décidé de produire un Enthologia Rouge 2000 les meilleures parcelles ne sont pas dans le Moulin des Dames.

    Cordialement,
    Didier
    #2

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : CR: Le Vin selon David Fourtout 2000

    ça y est! Je n'ai pas pu résister! J'ai débouché une bouteille du millésime 2000 de ce nectar que D. Fourtout appelle Le Vin avec une majuscule.

    La robe est or pâle, bien soutenue. Le nez embaume les agrumes, fruit exotiques et ananas, que l'on retrouve dès l'attaque en bouche. C'est gras, presque visqueux, c'est long, c'est bon! Les notes boisées encore perceptibles ne devraient pas tarder à  se fondre dans cet ensemble majestueux. La finale est immense et perdure longtemps après avoir dégluti.

    A ceux qui trouveraient un peu prétentieuse la dénomination de ce vin, je dirais que D. Fourtout aurait pu, en toute modestie, appeler cette bouteille "Sa Majesté Le Vin", tellement elle est impressionnante. Pas de la poudre aux yeux, mais une grande profondeur! Allez! j'arrête les superlatifs! Un Bergerac hors normes (de par son prix aussi!), comme je n'en ai encore jamais bu.

    Le Bergerac sec "Le Clos des Verdots", goûté en amuse-bouche, est une bonne introduction au Vin de par son caractère fruité, plus vif, plus simple mais plus frais.

    Olif
    #3

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3118
    • Remerciements reçus 3

    DidierT a répondu au sujet : Re: Les Verdots

    Je vois que je ne suis pas le seul à  apprécier! :-))))

    Un dès plus beau blanc que j'ai pu boire, pas très typique Bergerac par son son volume et gras somptueux. Il n'y aura pas de "Vin" en 2001 maleureusement. Le Sommelier du St James à  Bordeaux me disait qu'il le voyait plus comme un Grand Bourgogne ou Hermitage.

    Je le recommande aux amateurs de Blancs.
    Didier
    #4

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Re: Les Verdots

    C'est étonnant qu'il ne produise pas ce grand vin blanc en 2001, le millésime étant censé mieux s'y prêter que le 2000. Pour preuve, Luc de Conti a produit en 2001 la Cuvée Anthologia blanc pour la deuxième fois (la première étant 1996).

    Luc
    #5

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3118
    • Remerciements reçus 3

    DidierT a répondu au sujet : Re: Les Verdots

    Je ne répète que ce qui m'a été dit au Domaine en Août.
    Didier
    #6

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17356
    • Remerciements reçus 1222

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Les Verdots

    J'ai lu que ce domaine sera présent au salon des vignerons indépendants à  partir du 28 novembre. Veinards ces parisiens!
    stand J 12.

    Jérôme Pérez
    #7

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3118
    • Remerciements reçus 3

    DidierT a répondu au sujet : Re: Les Verdots

    Je l'ai vu aussi et je pense y repasser!
    Merci
    Didier
    #8

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3118
    • Remerciements reçus 3

    DidierT a répondu au sujet : Escapade au pays de Cyrano 3ème Partie - Les Verdots

    Escapade au pays de Cyrano – 3ème Partie.

    En revenant du sud de Bergerac pour se restaurer, nous passons la Dordogne en prenant le vieux pont qui nous donne une vue magnifique sur la vieille ville se trouvant au bord de la rivière. Les maisons de pierres jaune-ocre et aux toits pointus de petites tuiles vieillies caractéristiques de la région donnent un coté moyenâgeux à  l'ensemble.

    Nous nous posons sur le vieux port où se trouve l'embarcadère pour l'une des dernières gabares, mémoire du temps où le commerce fluvial à  l'aide de ces bateaux à  fond plat a servi au développement de la région et de la ville.

    Nous prenons la rue des Récollets pour rentrer dans la vieille ville. Sur la droite se trouve la Maison des vins de Bergerac établie dans le cloître des Récollets 16ème – 18ème siècle, vestige de la Guerre des religions, Bergerac ayant été un fief Protestant. Nous arrivons ainsi sur la place de la Mirpe où trône fièrement Cyrano de Bergerac immortalisé par cette statue et Rostand. Pourtant si Cyrano à  bien existé il était parisien ! Mais Bergerac l'a adopté à  la suite du célèbre roman.

    Nous remontons toujours, au sens stricte du terme, pour tomber sur la place Pélissière (Marchands de Peaux). Elle offre une vue magnifique sur l'église Saint Jacques et son clocher-mur, sur sa fontaine La Font-Ronde qui servait de lavoir.

    Sur cette place se trouvent une série de restaurants – bars où nous décidons de nous restaurer simplement d'un sandwich au jambon de pays. Que demande le peuple !

    Après ce petit aparté sur Bergerac, capitale du Périgord Pourpre (Pas besoin d'explication sur la couleur je suppose), revenons à  nos moutons.

    Nous repartons au sud de la ville, après avoir traversé la Dordogne, en direction de Conne de Labarde sur la route Agen – Monbazillac pour trouver le vignoble des Verdots que nous ne connaissons pas encore, mais dont nous avons entendu parlé. En effet, David Fourtout, dernier d'une famille de vigneron depuis 4 générations semble marqué de son empreinte le domaine par des qualités de vinificateur certaines. La propriété citée dans l'ouvrage de Fêret, datant de 1903 sous le nom Verdeau, figure sur les cartes les plus anciennes du Périgord (Source documentation du Domaine).

    En arrivant, le nouveau chai, immense avec ses deux tours sur les cotés, saute aux yeux. Ce chai est devenu le symbole de la maison. Celui-ci a été inauguré avec le mariage de David cet été en servant de salle de réception. Le chai a mis plus de temps que prévu à  être construit et utilisé, car une rivière souterraine a été découverte lors de sa réalisation. La cave creusée dans la roche se trouve sous le chai, enfin je pense car nous ne l'avons pas visité. Nous sommes accueillis par la future mariée qui nous amène dans l'ancienne salle de dégustation.

    Le vignoble est constitué de 30 hectares dans les appellations Bergerac Rouge, Bergerac Sec, Bergerac Rosé, Côtes de Bergerac Rouge, Côtes de Bergerac Blanc Moelleux et Monbazillac.

    20 ha de vignes plantées en cépage rouge sont produites sur des calcaires à  la roche mère superficielle. Les différents cépages rouges se répartissent comme suit :
    - 60% Merlot Noir ;
    - 14% Malbec ;
    - 13% Cabernet Franc ;
    - 10% Cabernet Sauvignon ;
    - 3% Périgord (Cépage local dont certains font le fameux verjus, Verjus extrait de raisins verts).

    Par contre, les cépages blancs représentant 10 Ha sont plantés sur des argiles avec la répartition suivante :
    - 70% Sémillon ;
    - 12% Sauvignon Blanc
    - 10% Muscadelle ;
    - 8% Sauvignon gris.

    Là  3 catégories de vin sont offertes à  la dégustation : Les Clos des Verdots, Château les Tours des Verdots et les Verdots selon David Fourtout. Et en final, nous aurons droit à  la perle blanche ou plutôt dorée, le Vin selon David Fourtout !

    Les Clos des Verdots qui s'expriment en rosé, blanc sec, rouge et moelleux sont vinifiés selon la tradition et élevés jusqu'à  18 mois en cuve suivant les cuvées. Ils représentent les racines de cette propriété.
    De manière à  ne pas chargée la mule ;-), nous décidons de ne pas goûter ces cuvées ce qui est bien dommage mais nous devons rentrer sur Périgueux par la suite.

    Cependant entre temps, j'ai eu la chance de pouvoir aller au salon des Caves Particulières où David était présent et voici le CR du blanc sec dégusté à  cette occasion :
    Clos des Verdots 2001 : Très Florales et minérales. Franc et beaucoup de fraîcheur. Excellent rapport qualité / prix. ***

    Le Château les Tours des Verdots (Référence au nouveau chai et ses 2 Tours) se trouve en Blanc Sec, Rouge et Moelleux. Cette cuvée représente le fruit d'une sélection rigoureuse, d'assemblages subtils des différents cépages avant un élevage et vieillissement en fûts de Chêne. Ces vins sont faits pour la garde. Ils cherchent finesse et puissance tout en préservant élégance et l'équilibre. Tout un programme !

    Dégustation des Tours des Verdots Blanc 2000 :
    Robe : Jaune Paille.
    Nez : Légèrement boisé avec des notes de fruits blancs, de pêches de vigne.
    Bouche : Equilibré entre le gras et une certaine minéralité agréable qui donne beaucoup de finesse à  l'ensemble. Belle longueur.

    De la même manière que le précédent, voici un CR de mon passage aux caves Particulières :
    Tour des Verdots 2001 : A partir de celui-ci jusqu'au VIN nous allons progresser dans le gras et la concentration matières et arômes. Beau Blanc. Très bon rapport Qualité/Prix ***(*)

    Les Verdots selon David Fourtout sont déclinés en Blanc Sec, Rouge et Moelleux.
    Les grands vins du Domaine, issues d'un terroir exceptionnel et qui ont une attention toute particulière : Vendange en vert, effeuillage, récolte manuelle en essayant de trouver la pleine maturité pour les vins blanc sec et rouge, tries successives des grains nobles pour le Moelleux, fermentation et élevage en barriques de chêne merrain à  grain fin de 10 à  11 mois pour le Sec à  16 – 18 mois pour les vins rouge et moelleux.

    Nous ne pouvons déguster le Blanc Sec en 2000 car il est déjà  épuisé ! Et oui le succès a fait son effet.
    Nous nous rabattons avec plaisir sur le Rouge 2000 (Mise récente) :
    Robe : Pourpre d'une belle densité. La matière est là .
    Nez : Dominé par l'élevage en fûts de chêne avec des notes boisé, toasté et vanillé même si les fruits noirs apparaissent en finale.
    Bouche : L'attaque est franche sur les tanins fins et fondus bien présents mais la structure doit encore se mettre en place. Cette bouteille déjà  charmeuse d'une belle suavité présente une belle longueur. Il est clair que ce vin s'apparente aux Bordeaux rive droite même si ici nous sommes sur la rive gauche. Pas un grand vin mais une bouteille sympa et agréable.

    Par contre, j'ai pu déguster les Verdots 2001 en Blanc Sec aux Caves Particulières et c'est vraiment très beau, voici le CR :
    Les Verdots 2001 : Complexité importante avec des notes d'agrumes en plus des fleurs et fruits blancs et en bouche on commence à  avoir un gras plus présent. ****

    Enfin, nous terminons par le VIN, quintessence du savoir-faire de vinificateur de David. Certains diront que ce vin n'est pas l'expression du terroir, mais je n'en suis pas si sure car la muscadelle sur ces terroirs de Bergerac donne des notes superbes et fait la différence.
    VIN 2000 :
    Robe : Jaune Paille.
    Nez : Superbe de fleurs blanches, tilleul, thé, d'épices et de muscat avec des notes toastées d'élevage.
    Bouche : Ouuaaah, nous sommes surpris par le gras et l'amplitude de ce vin presque huileux. Cependant l'acidité reste présente ce qui donne élégance et équilibre à  ce vin. C'est grand et très très long. Un vrai coup de cÅ“ur !

    Par la suite, j'ai regoûté ce VIN et voici mes notes :

    Le Vin selon David Fourtout 2000 (25/11/2002)
    Robe : Jaune Paille légèrement dorée
    Nez : Très beau nez complexe Epicé, Miel, Acacia, Aubépine, Amende, Poire avec des notes légères d'agrumes en finale.
    Bouche ample avec beaucoup de gras mais d'un grand équilibre. En finale un coté minérale.
    Note : 9.5/10

    Le VIN 2000 : 3ème dégustation et c'est vraiment superbe de complexité de gras. Vraiment mon coup de cÅ“ur. Tient la dragée haute au Corton ! *****

    Et oui, quand on aime, on ne compte pas !

    Et voilà  notre périple au pays de Cyrano se termine, nous faisons demi-tour et repartons sur Périgueux dans la grisaille d'Août 2002, mais plein de souvenir et surtout de bouteilles ;-)

    En conclusion, je dirai que ce domaine excelle en Blancs Secs, ce qui est peu surprenant sachant que Bergerac semble se relancer grâce à  ceux-ci. Souhaitons bonne chance à  ce vignoble qui en a bien besoin pour affronter la concurrence actuelle. La qualité démontrée par ces vignerons cités dans ce périple doit montrer la voie à  suivre pour les autres.

    The End

    PS : Passant sur Bordeaux plus tard, nous mangeons au St James et discutons du VIN avec le sommelier qui le compare à  un Grand Bourgogne et qui est aussi très enthousiasmé par ce premier essai de David. On peut dire transformé donc. Maintenant attendons le 2001 même si le volume sera moitié moindre. Il va falloir se battre pour obtenir quelques flacons au vue de ce début de notoriété.

    Enfin, comme vous l'avez certainement remarqué, je ne suis pas un littéraire et j'ai écris dans les précédents épisodes Syrano avec un S et non avec un C. Je m'en excuse auprès de Savinien.
    #9

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Escapade au pays de Cyrano 3ème Partie - Les Verdots

    Le dernier volet de ces aventures au pays de Cyrano s'est un peu fait attendre mais ce dernier a finalement réussi à  te tirer les vers (les verres?) du nez, Didier!

    Quel grand moment cela a du être! J'ai pour ma part goûté à  peu près toutes les cuvées que tu mentionnes, mais pas en Dordogne malheureusement!

    J'ai beaucoup aimé Les Verdots en blanc et rouge et eu un véritable coup de coeur pour Le Vin qui m'a impressionné par sa texture et sa matière. Certain(s) le trouve(nt) trop démonstratif et marqué par son élevage. Peut-être, mais c'est bigrement bon, je trouve! Et je pense que la matière finira par le dompter, cet élevage! Je suis finalement un peu surpris de la comparaison avec un Bourgogne (la RVF allait jusqu'à  Montrachet, ce qui a fait glousser quelques bourguignons!) tant les vins sont censés être différents, ne serait-ce que par leurs cépages.

    Le rapport Q/P est bien évidemment en faveur des Tours des Verdots, qui jouent dans une gamme de prix plus habituelle à  Bergerac.

    Merci pour ce dépaysement en 3 épisodes, magnifiquement relaté, Didier!

    Amicalement,

    Olif
    #10

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17356
    • Remerciements reçus 1222

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: Les Verdots 2000

    Je m'y perd un peu dans toutes ces étiquettes et ces noms.
    Sur ma bouteille est écrit grand vin les Verdots selon David Fourtout et la contre étiquette mentionne l'Excellence du château la tour de verdots.
    Je ne pense donc pas avoir dégusté la cuvée le vin, très rare apparemment.

    La robe est franchement dorée, la richesse est visible à  l'oeil.
    Le nez porte sur la mandarine, la noix de coco et une certaine minéralité.
    La bouche présente beaucoup de volume, une belle sève, de la puissance assez bien maîtrisée. Jamais l'élevage ne se fait sentir.
    J'aurais aimé peut être un peu plus de longueur, mais cela est réellement très bon et me donne envie d'accéder à  l'étape supérieure, c'est à  dire Le Vin.

    Jérôme Pérez
    #11

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17356
    • Remerciements reçus 1222

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: les verdots 2000

    Regoûté à  midi, le vin a gagné en équilibre et en longueur. Les arômes sont plus fondus. Il faut donc attendre ce vin deux ou trois ans ou impérativement le carafer.
    C'est vraiment très bon, je ne regrette pas le prix un peu élevé, ce vin le vaut largement.

    Jérôme Pérez
    #12

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Re: Les Verdots

    SVP
    "Vin" blanc prix ? et ou le trouver ?
    si prix correct pour ma bourse il y aurait-il une ame charitable qui veuille bien échanger avec moye ?
    #13

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17356
    • Remerciements reçus 1222

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Les Verdots

    La cuvée que j'ai goûtée est autour de 20 euros, et le vin est autour de 40, je crois.

    Jérôme Pérez
    #14

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3118
    • Remerciements reçus 3

    DidierT a répondu au sujet : Re: Les Verdots

    Jérôme je suis bien content que cela t'ai plu ;-)

    Ce que j'apprécie avec les Verdots ou le Vin, c'est l'élégance et la finesse comparées à  la plupart des Sauvignons de la région incluant les Pessac que je trouve souvent un peu lourds, dominés par un élevage qui est trop voyant. Je pense que le sémillon et la muscadelle ici donnent un bel équilibre d'ensemble. Le vin est riche et gras surtout le Vin, c'est vrai mais reste très agréable car encore très bien équilibré.

    Robert, le VIN 2000 était quasiment épuisé à  la propriété pendant les CNP à  Paris mais le VIN 2001 sort bientôt donc tout espoir est permis. Je n'ai que 3 flacons moi même du 2000 ;-( domage pour l'échange contre ? une caisse de Terre Inconnue je suppose ;-))))

    Amitiés,
    Didier
    #15

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17356
    • Remerciements reçus 1222

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Les Verdots

    Je pense que l'on va assister, dans les prochaines années, à  un retour en force de la muscadelle dans les assemblages de vins blancs du sud ouest, que ce soit en sec ou en doux.
    C'est vraiment un plus en terme de texture, de finesse et de complémentarité aromatique, que ce soit en complément du sauvignon, ou chez nous, du mauzac, du loin de l'oeil.
    C'est aussi un gage de non uniformisation du tout sauvignon.

    Jérôme Pérez
    #16

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17356
    • Remerciements reçus 1222

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: Les Verdots Le Vin 2000

    La robe est or soutenu, profond.
    Nez complexe et fondu mais qui évoque les agrumes, les fleurs blanches (acacia).
    On perçoit également un aspect minéral et une pointe de vanille.
    L'attaquue se fait dans le volume, un gras rare mais cependant, il n'y a aucune lourdeur dans ce vin. La note minérale domine avec cette constante agrume et florale: difficile de dire laquelle l'emporte, c'est une saveur de grand vin. La structure du vin est très présente et sans parler de fraîcheur, je dirai que l'acidité est bien rpésente et relève bien cette opulence.
    Très bonne longueur.

    Beaucoup d'émotions dans cette dégustation du Vin 2000, riche puissant et surtout équilibré.
    L'élevage ne se sent absolument pas, dans le sens où l'on ne perçoit pas de note boisée grossière. Ce vin n'est pas élevé mais éduqué de façon exemplaire et magistrale.
    J'arrive à  comprendre les comparaisons qui ont été faites à  son sujet.

    Le revoir à  table sera sans doute un réel plaisir. En dégustation pure, c'est une expérience rare.
    Merci Didier.

    Jérôme Pérez
    #17

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17356
    • Remerciements reçus 1222

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Les Verdots

    Je reviens sur ce vin "large": c'est bien l'adjectif qui lui convient. Quelle matière et quel équilibre!
    Dans une certaine mesure, cette expression du sauvignon me rappelle le vin de Bruno Montels qui est bien entendu moins ambitieux. Je ne connais pas les proportions exactes de "le Vin" mais je suis certain que la muscadelle y joue son rôle important.
    Dans ce cas, le cépage est relégué au second plan et cela combat l'idée que la richesse et la puissance masque le terroir.

    Jérôme Pérez
    #18

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3118
    • Remerciements reçus 3

    DidierT a répondu au sujet : Re: Les Verdots

    Jérôme,

    Je ne me rappelle plus non plus le % de Muscadelle, mais s'était significatif, et je suis convaincu aussi que ce cépage apporte cette dimension à  ce VIN! (Le gras et volume superbe de cette bouteille, sans négliger le Sauvignon qui porte la structure je pense, enfin mon humble avis d'amateur)

    Dans un registre très différent, Cuvée Madame de Tirecul la Gravière utilise je crois 50% de Muscadelle (moyenne), et encore une fois je pense que ce cépage n'est pas étranger à  la complexité exceptionnelle de cette cuvée.

    Qu'en penses tu?

    Amitiés,
    Didier
    #19

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17356
    • Remerciements reçus 1222

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Les Verdots

    Je pense effectivement que la muscadelle est et sera le vecteur d'un certain renouveau dans le SO, tant en sec qu'en doux.
    Ce côté fleur d'oranger est plus marqué dans la cuvée madame de TLG que dans la cuvée Château qui ressemble plus à  un classique Sauternes.
    Cette touche agrume confit donne vraiment beaucoup d'originalité à  ce vin, c'est indéniable.
    Ici par exemple, elle donne de très beaux résultats avec le loin de l'oeil en pourriture noble, tu t'en rendras compte avec Palvié 2001.

    Jérôme Pérez
    #20

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 120
    • Remerciements reçus 0

    franckrc a répondu au sujet : CR: Côtes-de-Bergerac Château Les Tours des Verdots 1999

    Bu ce midi Côtes-de-Bergerac Château Les Tours des Verdots 1999.
    Carafé 1 heure. Servi à  15°c.
    Il accompagnait un bœuf-carottes.

    Eh bien ce vin m'a beaucoup déçu car je n'y ai rien décelé si ce n'est un boisé envahissant. La matière était pourtant de qualité, je pense, mais masquée par ce boisé pas du tout à  mon goût.
    Faut-il attendre encore ce vin quelques années pour voir le bois se fondre ? L'ai-je bu trop tôt ? (prix 8,00 euros au Salon des Caves Particulières de Paris)
    Par contre, il y a quelques semaines, j'ai beaucoup apprécié son équivalent en blanc : gras, sensuel, mais doté d'une belle acidité.

    Heureusement l'entame du repas fut de belle facture avec le foie gras de belle maman (de canard pas de belle maman…) et le Sauternes Guiraud 97, riche, confit, abricoté. Un vrai moment de plaisir...lui !

    Franck.
    #21

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Re: Les Verdots

    Jérôme si tu trouves Le Vin à  40 euros c'est bien ici je l'ai vu à  plus de 50 et ça me semble totalement surdimensionné… (quand on pense aux prix pratiqués par Miaudoux ou Dom de l'Ancienne Cure (cuvée Abbaye))… Je n'ai goûté que la cuvée juste en dessous (25 euros) et c'est très bien mais déja trop cher…!! Toute la gamme est trop cher à  côté de la concurrence…

    Enfin ne chipotons pas c'est du très beau travail (et c'est "Le point" qui me gêne le plus… c'est très travaillé et le vigneron est semble-t'il -d'après mes sources- très "fier" de son travail en vinif. !). Il est juste dommage que les vins de Miaudoux (pas goûtés désolé) ou A.C. notés sensiblement aussi bien dans la RVF et vendus 50 à  70% moins chers (!!!!) ne bénéficient pas de la même côte et du même engouement (c'est moins snob ? ou les vignerons seraient-ils beaucoup plus discrets ?).

    Je rebois avec des amis une Abbaye sec et on vous fait un CR

    PS "Je reviens sur ce vin "large""… deuxième point "négatif" (un peu) je préfère les vins longs, élancés, étirés… mais je confirme l'élégance certaine et la fraicheur remarquable du vin dégusté.
    #22

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3118
    • Remerciements reçus 3

    DidierT a répondu au sujet : Re: Les Verdots

    Franck,

    99 n'est pas une bonne année en Bergerac rouge (mon opinion) et pour les Verdots le domaine excelle en Blanc, mais les rouges ne sont pas au même niveau, même si Verdots 2000 était plutôt sympa. mais avec beaucoup d'extraction. A voir dans quelques années, si tout cela se polit et s'intègre bien.

    Tour des Verdots est un cran en dessous dans la gamme. La matière n'a peut être pas été suffisante pour encaisser le bois.

    Didier
    #23

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 26004
    • Remerciements reçus 780

    Luc Javaux a répondu au sujet : CR: Le Vin selon David Fourtout - Bergerac sec 2000

    Dégusté chez DidierT le 03/01/2003 :

    Le Vin selon David Fourtout - Bergerac sec 2000

    Ce vin a été servi à  l'aveugle. La robe est sur l'or fin, avec un beau gras. Au nez, il désoriente tous les participants par son fruité très mûr, ses notes de beurre, de fougère, son côté exotique et floral. Après une longue aération (3 jours au frigo), la complexité s'est nettement accentuée, les notes d'agrumes sont plus nettes, avec également un très beau côté épicé. L'élevage est quant à  lui parfaitement maîtrisé et discret. En bouche, il est gras, puissant, mais reste très bien équilibré et surtout très long. Superbe vin, sans doute un peu atypique de par sa forte proportion de muscadelle mais sans doute également de par son ambition un peu hors normes par rapport à  la qualité moyenne de l'appellation. L'habillage en bouteille lourde de type bourguignon et le nom sans doute un peu pompeux de cette cuvée peuvent choquer, mais après avoir redégusté ce vin aujourd'hui, soit 3 jours après l'ouverture, et constaté qu'il s'est encore nettement amélioré dans tous les domaines, le vocable utilisé ne me semble pas usurpé.

    Luc
    #24

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 21570
    • Remerciements reçus 48

    Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: Les Verdots 2000

    CR: après avoir bu Le Vin 2000, avec Luc, chez DidierT., j'avais envie de découvrir l'autre grande cuvée de vin blanc du domaine :

    Les Verdots 2000.

    La robe dorée invite à  se pencher sur ce vin.
    Le nez est d'une complexité fabuleuse: de la cerise, des agrumes ( mandarine et zestes d'orange ), de la poire verte ainsi que la noix de coco et la minéralité, soulignées par Jérôme.
    La bouche est pleine, vive et grasse. Le milieu de bouche et la finale sont marqués par les arômes découverts au nez. Ce vin me semble un modèle d'équilibre entre le volume, la puissance et la vivacité, la fraîcheur.
    Quelle élégance!
    Ce n'est pas Le Vin, mais quelle superbe bouteille!

    Cordialement,
    Thierry
    #25

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 21570
    • Remerciements reçus 48

    Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Les Verdots

    J'ai terminé ce midi Les Verdots 2000.

    Ce grand blanc, conservé sous vide et au réfrigérateur, n'a pas faibli depuis hier soir.
    Il est toujours aussi séduisant.

    Cordialement,
    Thierry
    #26

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1330
    • Remerciements reçus 0

    marc de wolf a répondu au sujet : Re: Les Verdots

    Bonsoir Thierry,

    Tout à  fait d'accord avec toi. Tout le monde parle, en excès je trouve, du "Le Vin". Il est lancé par la presse comme une comète venue d'une galaxie profonde. Et comme il est souvent le cas, on oublie alors les autres vins du domaine. "Les Verdots" est un vin superbe et modèle. Merci de le dire.

    amicalement,
    marc

    Message edité (15-03-2004 21:07)

    cordialement,
    Marc
    #27

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : CR: Les Verdots Le Vin 2000

    Bergerac Sec – Les Tours des Verdots – Le Vin 2000 : fin juillet 2005 (carafé)
    JP15 – PP14,5 – LG15
    - Combinaison olfactive de fruits jaunes très mûrs et d’élevage ambitieux.
    - Ce boisé luxueux est toujours présent en bouche. Heureusement, il laisse le fruit et un peu de menthe s’exprimer. Un exercice de style international qui réussit toutefois à garder suffisamment de fraîcheur. Ample, bien réalisé mais impersonnel (Rhône Sud ? Chardonnay ?)

    Une certaine analogie avec Moulin des Dames 96 de la Tour des Gendres bu 2 jours plus tôt (style poussif, bien réalisé mais vraiment peu convaincant).

    Dans le passé, j'ai été plutôt déçu par :

    Côtes de Bergerac - château la Tour des Verdots - l'Excellence 98

    Côtes de Bergerac - Château Tour des Gendres - Moulin des Dames 98 (famille De Conti)

    Côtes de Bergerac - Château Tour des Gendres - La gloire de mon père 98 (famille De Conti)
    #28

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1051
    • Remerciements reçus 0

    ericevreux a répondu au sujet : CR: Les Verdots Le Vin 2002

    Bu ce soir

    Le vin selon David Fourtout 2002:robe d'un bel or intense. Nez très expressif de citron confit, pêche rôtie, amande grillée. La bouche est riche,voluptueuse, le gras (sur la pêche) s'équilibrant harmonieusement avec une acidité tranchante (sur le citron confit)... Que dire si ce n'est que c'est hyper bon et que peu de Bordeaux blancs peuvent s'aligner face à un tel vin...

    J'aime beaucoup!!!(c'est dommage, c'était notre seule bouteille de ce vin :()

    Eric

    mon blog
    #29

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 182
    • Remerciements reçus 0

    guiom a répondu au sujet : CR: Les Verdots

    Visite au domaine il y a quelques jours. L' accueil est chaleureux, malheureusement pas en présence des maîtres des lieux. Le chai, creusé à la dynamite, se situe juste au dessus d' un petit cour d' eau, Le Verdot, ce qui permet un taux d' humidité important et limite la part des anges, donc l' emploi de souffre.
    D' une manière générale (je n' ai pas réussi à obtenir plus de détails), les rouges comprennent 60 à 70 % de merlot, les moelleux 80 % de semillon et 20 % de muscadelle.

    Douze vins étaient proposés en dégustation, le tout répartit sur 4 gammes:
    le Clos des Verdots, les Tours des Verdots, Les verdots, et Le Vin.

    Clos des Verdots : Je n' ai pas été emballé par cette gamme qui comprend un rouge, un rosé, un blanc sec, et deux moelleux.

    Les Tours des Verdots ( côtes de bergerac)
    rouge 2001 : rond, charmeur, mais avec des tannins qui doivent s' affiner.
    moelleux 2002 : gras, sur des notes de miel et de fruits confits. Les prix pratiqués (8,5 et 13 euros) les rendent interressants.

    Les Verdots :
    Côtes de Bergerac rouge : racé, élégant, sur des notes de réglisse et de fruits noirs ;tres bon.
    Côtes de Bergerac moelleux 2001 : riche, profond, complexe: tres bon. Monbazillac 2001 :
    présente encore plus de richesse et d' élégance: excellent; les rendements sont faibles contrairement au prix de cette cuvée (52 euros/50 cl).
    Bergerac sec 2003 : bon voire tres bon, mais il m' a semblé un peu en dessous des dans cette gamme.

    Le Vin :
    Côtes de Bergerac 2002 : tres racé, élégant, mûr, concentré, avec des tannins de belle qualité, il semble partit pour la garde. Excellent et peut-être plus d' ici quelques années.

    Conclusion :
    Ce domaine présente une belle gamme de vins allant de moyens à excellents. Les prix pratiqués demeurent raisonnables. A suivre.

    guiom
    #30

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck