Armagnac, bas armagnac

    • Messages : 2883
    • Remerciements reçus 0

    bouhi a créé le sujet : Armagnac, bas armagnac

    J'ouvre ce post afin de savoir s'il y a des amateurs.

    Si oui, quelles maisons préférez vous, lesquelles achetez vous ?

    François.
    #1

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 346
    • Remerciements reçus 2

    X a v i e R a répondu au sujet : Re: Armagnac, bas armagnac

    J'ai offert l'année passée à  Noel à  mon beauf une bout. d'Armagnac hors d'age du marquis de Montesquiou, je ne l'ai goûté qu'une fois pour l'instant mais je l'ai trouvé excellent.


    #2

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Re: Armagnac, bas armagnac

    Bonjour

    J'ai découvert le Bas-Armagnac il y a quelques temps et j'avoue en être fou. Je ne connais pourtant presque rien sur cet alcool, sur sa fabrication, sa conservation et sa dégustation, mais l'ouverture d'une bouteille de qualité me met bien en joie.

    C'est ainsi que j'ai acheté une verticale du Domaine de Laubade, dont j'ai trouvé les millésimes 1959 et 1975 exceptionnels. Je crois que cette maison n'a pourtant pas une très bonne réputation, auprès de certains, qui lui reprochent un style commercial.

    Peut-être avez-vous un avis sur la question ?

    J'ai acheté aujourd'hui même un Bas-Armagnac du Domaine de Dauzet, fait par Francis Darroz, sur le millésime 1976. Connaissez-vous?

    Jean Baptiste
    #3

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Re: Armagnac, bas armagnac

    bonjour,

    je me rend régulièrement au domaine Laberdolive ; ses armagnacs sont très charmeurs avec de superbes aromes ; goutés à  ce jour : 76-79-82-85 entre autres. Tous d'excellentes bouteilles.
    J'ai également été chez Gelas qui est négociant, j'y ai gouté des Armagnacs plus rustiques que j'ai découvert lors d'une dégustation sur place.

    cordialement, emile
    #4

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Re: Armagnac, bas armagnac

    Bonsoir,
    En ce qui concerne Laubade, il suffit de se rendre en pays d'armagnac, et vous aurez compris ce qu'on en pense(iii)...
    Concernant Francis Darroze, c'est un "concept" diamétralement opposé puisqu'il suit au fil des années, dans les fermes les plus reculées, les meilleurs fûts, les achète au bon moment et les élève dans ses chais sans faire aucun assemblage. Chaque bouteille porte le nom du domaine d'origine et le millésime de récolte.
    Cette démarche qualitative, rigoureuse et respectueuse des traditions, va à  contre-courant de certrains autres; chacun son choix...
    Cela dit, nombreux (mais de moins en moins quand même) sont les petits producteurs qui font encore leur armagnac.
    Il en est un à  Cravencères, entre eauze et nogaro, Mr Expert (gaec de latraou) qui dispose encore de très vieux armagnacs
    En lui rendant visite sur recommandation d'un ami, j'ai pû me procurer une bouteille de 2,5 l du millésime 1971 (mon année de naissance) pour la somme de ..............50 euros. Il nous a fait déguster des 1961, 1953 et 1934 (je ne suis pas sûr pour le dernier). Ce fut un grand moment.
    Que d'aucun ne pense qu'il brade son armagnac ou qu'il s'agit d'un vulgaire mélange!! C'est un Monsieur qui a certaines valeurs, qui n'ont malheureusement plus cours dans notre époque de dégénérés, et lorsqu'on les partage et qu'on prend le temps, on est parfois récompensé.
    Adichats.
    #5

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 63
    • Remerciements reçus 0

    BINGO CREPUSCULE a répondu au sujet : Re: Armagnac, bas armagnac

    Perso, j'apprécie beaucoup les millésimes Yvan Auban.
    l'alcool est maîtrisé et les arômes sont tout simplement divin.
    #6

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4671
    • Remerciements reçus 168

    dfried a répondu au sujet : Armagnac Maison Darroze et Domaine Tariquet

    Bonsoir,

    je connais peu les alcools en général, mais je ne dédaigne pas en goûter si l'occasion et l'environnement s'y prêtent.
    J'ai donc pu déguster au cours des semaines précédentes 3 Bas-Armagnacs très différents, mais de grande qualité.

    Ils proviennent de 2 maisons réputées quoique un peu onéreuses à  mon goût :
    MAISON FRANCIS DARROZE et DOMAINE DU TARIQUET

    La MAISON DARROZE est bien connue des amateurs et est souvent présente dans les bonnes (voire les très bonnes) gargotes.

    Elle ne possède pas elle-même des vignes, mais comme l'indique son site elle propose une collection de Bas-Armagnacs millésimés provenant exclusivement des meilleurs terroirs et des meilleures propriétés. Francis Darroze n'effectue aucun assemblage entre les propriétés ou les millésimes, faisant "vieillir les eaux-de-vie en chais de façon naturelle sans ajout d'eau distillée ou de boisés, donc sans réduction du degré alcoolique à  l'aide de petites eaux". Tout le vieillissement se fait de façon naturelle et d'après leurs dires "seul le temps permet à  leurs Armagnacs de se façonner et d'atteindre l'équilibre souhaité". Les alcools sont mis en bouteille (de 70cl, 1,5l. ou même pot de 2,5l. ce qui me semble un peu beaucoup) à  la commande (ils n'ont que quelques bouteilles d'avance dans la boutique du domaine) et il est souvent difficile de retrouver une bouteille identique. En effet, les quantités d'un même terroir pour un même millésime ne sont pas infinies et il arrive souvent que lorsque quelques temps plus tard on re-demande une année particulière à  la Maison elle propose alors une eau-de-vie provenant des vignes d'une autre propriété que celle contenue dans la bouteille acquise quelques mois ou quelques années auparavant (reste bien-sûr aussi certains cavistes ou quelques bonnes caves de restaurants pour retrouver éventuellement un cru identique). Ce n'est finalement pas si mal, car cela permet de goûter l'expression d'un autre terroir avec une qualité de distillation et d'élevage toujours aussi poussée.
    Les 2 crus de la Maison dégustés furent les suivants :

    CR:MAISON DARROZE "DOMAINE AU DURRE - SAINT GEIN LANDES 1975" (mis en bouteille en 2001)
    48°


    ROBE : couleur ambrée foncée avec des reflet marrons

    BOUCHE : Si les tannins sont soyeux et souples, l'alcool est présent. C'est un cru exclusivement fait de baco qui exprime donc une grande puissance. Des saveurs confites pointent légèrement. En fin de repas et avec un petit cigare c'est un délicieux moment. Un peu d'amertume et de noix ponctuent une finale très très longue. Cette eau-de-vie de plus de 25 ans reste encore très jeune et si elle demeure moins facilement accessible (quoique que, car les arômes sont assez fondus et ronds) elle est bien plus complexe, profonde et riche que de nombreux Armagnacs.

    CR:MAISON DARROZE DOMAINE DE BERNADOTTE “PARLEBOSC“ 1975 (mis en bouteille 12/04)
    46,5°


    ROBE : Plus sombre encore que le précédent avec toujours de beaux reflets ambrés-marrons

    BOUCHE : Le cru contenant moins de baco et les eaux-de-vie ayant vieillies 3 années supplémentaires, cette bouteille procure une attaque plus ronde et accessible. L'ensemble donne une impression moins agressive ou alcoolique (attention 46,5° annoncés tout de même). Les saveurs sont aussi épicées et torréfiées, avec des traces de coing.
    Autre point commun avec le cru précédent, le terroir exprime pleinement sa complexité et son identité. Le tout est fin avec une très longue finale.

    La 3e bouteille dégustée provient du DOMAINE DU TARIQUET :

    Ici les vignes appartiennent au Château qui ne distille que sa propre production. Les eaux-de-vie y sont uniquement élevées, vieillies et mises en bouteilles dans les chais du domaine. D'après le site qui lui est consacré, le Château du Tariquet naît en 1683. Ses vignobles sont répartis autour d'Eauze, capitale du Bas-Armagnac. Plus précisément il se situe à  Saint-Amand.

    CR:DOMAINE DU TARIQUET 1975 : (mis en bouteille en 2002)
    47°


    ROBE : ambrée aux reflets tuilés, caramel. Un tantinet plus claire que les 2 crus du Domaine Darroze décrites précédemment.

    BOUCHE : Explosive et fruitée. L'attaque est plus ronde proposant des arômes de fruits confits, (des amis ont aperçu du coing et de la vanille comme l'indique l'étiquette de la bouteille... Cela m'a personnellement moins frappé) tout en laissant apparaître une pointe de rancio.
    Il est plus souple que le Domaine Au Durre de chez Darroze, mais je le trouve un (tout petit) peu plus « international » et légèrement moins complexe que le Domaine De Bernadotte, certes sensiblement plus âgé. Je le trouve aussi un peu plus léger, moins riche plutôt que le Domaine Au Durre qui offrait plus d'épaisseur.

    Beaucoup ont cependant préféré le Tariquet dégusté à  la même occasion que les bouteilles susmentionnées.

    Pour finir, il convient de noter que le Tariquet est plus onéreux (bien au delà  des 100€ les 70cl., mais il faut dire qu'il avait été trouvé chez un caviste loin d'être bon marché) alors que les 2 Darrozes du même millésime furent payés de mémoire autour de 60€ au domaine (ce qui est de toute façon déjà une somme).

    Très modestement car encore une fois mes connaissances sur le terrain des digestifs en général et des Armagnacs en particulier sont bien limitées, je pense que ces 2 producteurs sont très sérieux et très soucieux de la qualité de leurs produits.

    dfried
    #7

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Re: Armagnac, bas armagnac

    j ai eu la chance de me promener dans ce coin cet été j ai découvert deux domaines sur les conseils de la proprietaire de la maison d hote dans laquelle nous avons dormi.
    Domaine lagajan le gentillhomme de gascogne a Eauze pas de vieux millesimes car elle vend toute sa production .Pour les chanceux qui s y rendront je conseille la visite du musée de la famille ainsi que de l alambic qui fonctionne toujours.acceuil extra produits exceptionnels de plus ils expedient.(pour moi le meilleur armagnac que j ai dégusté en dehors du millesime millet 1973.

    Chateau Millet à  Eauze domaine fabuleux de tres vieux millesimes à  la vente et sur commande (le millesime 1973 est fabuleux ).
    Il y a aussi la cave cooperative de nogaro qui vend de l armagnac sympa mais rien à  voir avec les 2 du dessus.
    Marcel trepout à  Vic sur la place du village devant le qiosque à  musique.
    Prévoir un chauffeur dès que l on retrouve les grands axes après la dégustation.
    #8

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4671
    • Remerciements reçus 168

    dfried a répondu au sujet : Re: Armagnac, bas armagnac

    Domaine Darroze "Domaine de Pecare" 1973 :

    Comme toujours un très très haut niveau chez la maison Darroze.

    Mise en bouteille en août 2004, ce nectar viril a donc 31 ans qu'il porte allègrement.

    Une robe or, légèrement ambrée.

    Un nez épicé avec de la prune.

    La bouche délivre des arômes très subtils qui ne sont absolument pas étouffés par la puissance ou la rigidité du raisin.
    C'est assez soyeux, vanillé par pointe et s'ouvrant sur de délicates senteurs tout au long de l'aération dans les verres.

    Les fruits secs et un fond de prune restent très présents également

    dfried :)
    #9

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2309
    • Remerciements reçus 75

    jeanclaude a répondu au sujet : Re: Armagnac, bas armagnac

    J'étais en balade du côté de Labastide-d'Armagnac samedi dernier et j'en ai profité pour faire un saut chez Laberdolive et au Château de Lacquy. Au premier, je me suis régalé d'un 1976, prêt à consommer. Chez Lacquy, j'ai dégusté quasiment toute la gamme des Armagnac, gamme qui s'étend de 1980 à 1992 (ou 93?) en passant par les "XO" et "Hors d'âge", et ce sans millésime manquant ! Un truc de fou que de vouloir tout goûter, et ce en présence de la très vénérable Madame la Comtesse. Enfin, passablement fatigué du palais après ça, j'ai tout de même eu assez de "courage" pour faire un petit détour par Mont-de-Marsan où cette fois je me suis régalé des gâteaux de la renommée patisserie "La Tourtière" avec son Pastis Landais, son Nid d'abeille et autres Tourtière aux pommes. Miam !!!
    #10

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4671
    • Remerciements reçus 168

    dfried a répondu au sujet : Re: Armagnac, bas armagnac

    Waouuu, quel marathon !
    Heureusement que tu n'as pas trouvé un gendarme sur ta route gustative ;).

    Les vieux millésimes que tu as goûté avaient-ils été mis en bouteille récemment ou avaient-ils tous plus ou moins le même âge ?

    As-tu noté une véritable différence entre les millésimes ?

    dfried
    #11

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2309
    • Remerciements reçus 75

    jeanclaude a répondu au sujet : Re: Armagnac, bas armagnac

    DFried a écrit:

    > Les vieux millésimes que tu as goûté avaient-ils
    > été mis en bouteille récemment ou avaient-ils tous
    > plus ou moins le même âge ?

    Chez Lacquy, le plus ancien, 1980, a été mis en bouteille en 2004. Le 82 en 2003, le 81 en 2002, le 83 en 2000 ... etc... mais je n'ai pas vérifié toutes les mises en bouteilles.

    > As-tu noté une véritable différence entre les
    > millésimes ?

    Une différence ? Pas réellement sur le fond en fait si ce n'est le côté liqueur qui prenait le pas sur la sensation d'eau de vie des millésimes récents et les notes qui se voulaient plus miellées, plus sur le cuir et les fruis secs en tombant les années.
    #12

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4671
    • Remerciements reçus 168

    dfried a répondu au sujet : Re: Armagnac, bas armagnac

    Magnifique W.E. passé dans le Gers vers St-Amand à l'occasion des feria d'Eauze.

    Visite chez les Grassa du Domaine Tariquet.

    Nous avons eu droit à une dégustation de tous les millésimes (avec précaution ;)).

    C'est une magnifique propriété aux vignes parfaitement entretenue, et à l'usine d'épuration d'eau impressionnante.

    En termes d'Armagnac (la propriété produit également du blanc, du rouge et un très agréable Petit Manseng. Egalement une eau-de-vie que je n'ai pas goûté) voici mon rapide avis :

    Folle Blanche "8 ans" : Belle robe miellée. La bouche est un peu dure pour moi. "Que" 45°, mais on les sent vraiment. J'ai eu du mal à faire la part des saveurs.

    Folle Blanche 1990 : Robe dorée, très légèrement ambrée. La bouche un poil plus complexe, mais la rondeur de la folle blanche ne permet pas de couvrir un excès d'alcool. C'est toujours trop puissant et pas assez complexe.

    En fait, rien de mauvais dans ces Folles Blanches, mais elles ne tiennent pas la comparaison avec les Armagnacs issus d'assemblage et mûris plus de 20 ans que le domaine propose également.
    Bonne nouvelle à ce propos, les Grassa mettent enfin l'année de mise en bouteille sur l'étiquette permettant d'avoir une véritable idée de l'âge du breuvage.

    Armagnac 1985 (mis en bouteille en 2005):
    Robe ambrée, avec des reflets clairs et doré.
    Le nez pique un peu, la liqueur n'ayant pas encore pris le pas sur l'alcool.
    Et cela se sent. Nous sommes déjà impressionnés par la différence de complexité entre les cuvées "Folles Blanches" et cet Armagnac, mais il présente le même "défaut" (tout est relatif), d'un puissance un peu déséquilibrée. Mais je chipotte sachant ce que j'ai eu la chance de goûter juste après.

    Armagnac 1975 (mis en bouteille en Avril 2004):
    Robe ambrée. Nez de miel et d'épices.
    La bouche est là vraiment au RDV. Cela reste de l'Armagnac et a donc la force d'un digestif. Mais ici la complexité va de pair avec une rondeur qui permet de savourer doucement chaque arôme qui va de la prune au cacao en passant par la noix. Longue finale.

    Armagnac 1972 (mis en bouteille en Avril 2004):
    Robe ambrée. Nez très épicé.
    Bouche de canelle, d'épices, de miel, de prune, noix et noyaux et un poil de rancio. Ce n'est pas du sirop. L'alcool est bien là mais se laisse savourer. Le boisé est présent mais pas étouffant. La patte de la région est là également, ce n'est donc pas un Cognac. Vraiment un délice à la longue finale.
    Etonnant que les 3 ans de différence donnent une telle différence. Climat et assemblages en sont la raison.

    A noter que pour ce 1972 seuls des bouteilles de 50cl. sont vendues car les stocks encore en possession du domaine sont bien plus restreints.
    D'ailleurs, Madame Grassa nous a indiqué que du temps de son père, la famille vendait assez rapidement ces armagnacs sans procéder à un vieillissement trop long, et que c'est pourquoi ils ne peuvent malheureusement pas proposer une large gamme de vieux millésimes dans leur catalogue aujourd'hui.

    Conclusion :
    Il convient de saluer le sérieux de la maison et la qualité de son accueil.
    Merci à Madame Grassa, soeur d'Yves qui s'attache à constamment faire évoluer la production.
    En revanche, les prix sont démesurés ce qui est particulièrement visible particulièrement dans une période où les alcools traditionnels perdent des parts de marché.
    Même le 1975 qui mérite les louanges ne justifie pas son prix de 135€ les 70cl. (on peut par exemple trouver chez des très bons producteurs du voisinage un millésime aussi bien travaillé même s'il donnera une bouteille différente, à un prix s'échelonnant "seulement" de 60€ à 80€).
    Là encore le 1972 est plus intéressant puisque valant 75€ les 50cl.

    La mise en avant des "Folles Blanches" ne me paraît pas justifiée (hors question de meilleures marges pour le domaine) tant les Armagnacs millésimés leurs sont supérieurs. Mais si on ne boit pas les 2 en même temps, point de comparaison. Alors la Folle Blanche promet un très bon moment de dégustation (mais son prix n'est pas très modéré...).

    Cordialement,
    dfried
    #13

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4671
    • Remerciements reçus 168

    dfried a répondu au sujet : Bas Armagnac Laubade 1965

    Auteur: lolo84 (IP enregistrée)
    Date: le 09/11/2005 à 19:30


    Bonsoir

    Que vaut cette bouteille (qualité et prix)?
    Merci

    Réponse
    Auteur: bouhi (IP enregistrée)
    Date: le 09/11/2005 à 21:14


    Très bonne maison.

    Prix du 1965, 75 euros pour l'Armagnac chez un caviste.

    110 euros (voire 120) en Bas Armagnac.

    François
    #14

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 966
    • Remerciements reçus 15

    satristim a répondu au sujet : Armagnac,un conseil pour un vieux millésime

    Bonjour,
    je ne connais rien aux vieux armagnacs, mais aimerait offrir une bouteille pour un anniversaire (un "1936"). J'ai fait une première recherche, il en ressort au moins quatre. Les connaissez vous? lequel me conseillez vous?

    Marcel Trépout
    Baronne Jacques de Saint Pastou
    Laubade
    Ferté de Partenay

    Si vous avez d'autres suggestions, pourriez vous me donner le nom du caviste vers lequel je pourrais me tourner?

    Merci de vos conseils!
    Cordialement

    Frédéric
    #15

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4671
    • Remerciements reçus 168

    dfried a répondu au sujet : Re: Armagnac, bas armagnac

    Bonsoir Satristim,

    Je suis très loin de m'y connaître suffisamment, mais comme l'indique un post plus haut, Laubade n'a pas très bonne presse. Pour autant ils ont d'impressionnants stocks.

    Si tu veux vraiment quelque chose de qualité, va par exemple du côté de Francis Darroze sur darroze-armagnacs.com. Ils mettent en bouteilles à la demande (sauf si ce qui leur reste du millésime n'est qu'un petit nombre de flacon).
    Tu peux les appeler au numéro figurant sur le site. Aucun souci de livraison.

    En revanche, en général le prix n'est pas très doux (même si ce n'est pas le pire) et ils n'ont pas forcément le 1936 dispo.

    Cordialement,
    dfried
    #16

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 966
    • Remerciements reçus 15

    satristim a répondu au sujet : Re: Armagnac, bas armagnac

    Merci de ton conseil Denis. Je vais donc prendre un millésime un peu moins ancien dans une meilleure maison. J'appelerai Darroze demain.
    Cordialement
    Frédéric
    #17

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Re: Armagnac, bas armagnac

    Privilegiez si vous le pouvez les armagnac de MarC Darroze ou d'Yves Grassa au tarriquet, pour ne citer que ces deux maisons.

    Deux maisons qui ont une tres bonne approche vis a vis des liqeurs de tete et des liqeurs de queue.

    Et qui n'utilisent ni boisé artificiel ni meme caramel

    CORDIALEMENT

    PHILO
    #18

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 966
    • Remerciements reçus 15

    satristim a répondu au sujet : Re: Armagnac, bas armagnac

    Denis et Philo,
    j'ai suivi votre conseil. Ce fut un 1962 de Darroze. Superbe...
    Cordialement
    Frédéric
    #19

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 43
    • Remerciements reçus 0

    BASTOS a répondu au sujet : Re: Armagnac, bas armagnac

    Bonsoir,

    J'apprécie vraiment les Baco et Folle Blanche de Mme Laffite du Domaine de Boingnères ainsi que le travail d'Olivier Blondeau du Domaine Lassaubatju.

    J'aimerai beaucoup partager cette passion des Armagnacs avec d'autres Lpviens sur la région parisienne !
    #20

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4671
    • Remerciements reçus 168

    dfried a répondu au sujet : Re: Armagnac, bas armagnac

    Sois le bienvenu Bastos,

    Il y a bien plus d'amateurs de vins et de bons repas que de spiritueux sur le Forum, mais beaucoup restent attachés à quelques bons petits verres de temps à autre lorsqu'il est de qualité, ce avec ou sans vitole.

    A n'en pas douter les différents cercles de dégustation peuvent être des occasions propices à partager ce savoir et cet intérêt sur des Armagnac, Calva, Single Malt, Cognacs ou autres Chartreuses, eaux-de-vie, etc. ...

    RDV dans la rubrique "Rencontre entre passionnés".
    Je t'invite à y ouvrir une discussion sur une prochaine rencontre et/ou visite qui incluerait des Armagnacs.

    En attendant, n'hésite pas à laisser des CR, ou des points de vue de tous ordres consacrés à ta passion.

    Cordialement,
    dfried
    #21

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4671
    • Remerciements reçus 168

    dfried a répondu au sujet : Re: Armagnac, bas armagnac

    Extrait d'un CR posté dans la rubrique "Dégustations éclectiques" :

    (...)

    * Armagnac Castarède 1926 (mis en bouteille en 2006) :

    Robe : De l’ambre en bouteille, lumineux à souhait.

    Nez : Sur les épices fortes (poivre, cannelle).

    Bouche : L’attaque est puissante, sur la noix et le poivre. Puis les saveurs explosent sur la langue, envahie d’un dégradé de fruits secs, de figue et d’amande douce en finale.
    Je ne sais pas auprès de qui Castarède a fait mettre en bouteille ce vénérable nectar octogénaire, mais il a de la classe. Titrant 40° il diffuse malgré sa force une finesse que je n'imagine pas en général trouver dans les alcools.

    Cordialement,
    dfried
    #22

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4671
    • Remerciements reçus 168

    dfried a répondu au sujet : Re: Armagnac, bas armagnac

    Copié/Collé d'un CR posté ailleurs :

    Armagnac Castarède
    Envoyé par: laurentG (Adresse IP journalisée)
    Date: lun 25 septembre 2006 14:58:08


    Armagnac Castarède 1951 (50 ans) : 18/20 - juillet 2006 :
    Un grand Armagnac, méditatif, qui ranciote avec beaucoup de nuances.

    Senteurs subtiles variées : peau d’orange, réglisse, bois humide et chaud (sauna), épices (girofle dominante), caramel et même fleurs, vanille.

    Bouche : admirable, au feu superbement dompté.

    "La lucidité est la blessure la plus proche du soleil" - René Char
    #23

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2
    • Remerciements reçus 0

    Klaas a répondu au sujet : Re: Armagnac, bas armagnac

    À titre d’information : Charles Neal appele dans son "Armagnac, the Definitive Guide to France’s Premier Brandy" les meilleurs producteurs : Lacquy, Ravignan, Boingnères et Laberdolive.

    Peut-être une vidéo clip intéressante au sujet des Crus Légendaires et de la production d’armagnac est www.armagnacbriat.co... .

    Y-a-t-il plus de gens qui mêlent des armagnacs lui-même ?
    Car il est improbable qu'un producteur d’armagnac fait précise ce que vous trouvez bonne.
    Si le goût d’un armagnac n’est pas parfait (à mon opinion), je le mêles toujours avec un autre armagnac.
    Ainsi j'ai mêlé le Darroze 20 ans ("Age de Rancio") avec Tariquet Folle Blanche 4 ans (50 :50).
    Et Lacquy VSOP avec Tariquet Folle Blanche 4 ans (50 :50).
    Et le Clés des Ducs VSOP avec Marquis de Montesquiou XO (60:40).

    Du reste, Marquis de Montesquiou XO est déjà 30 ans mon armagnac favori !

    P.S. Excusez-moi pour ma mauvaise français
    #24

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4671
    • Remerciements reçus 168

    dfried a répondu au sujet : Re: Armagnac, bas armagnac

    Bonjour Klaas,

    Je n'ai jamais fait de "mix" entre cuvées d'alcool, surtout pour des bouteilles au contenu réussi et de caractère.

    Mais je suppose que pour des eaux de vie relativement jeunes, qui n'ont pas connu la barrique très longtemps (tout est relatif, nous parlons d'alcool fort) cela peut donner des cocktails intéressants.

    Pour ma part je ne déguste que très rarement des spiritueux.
    Donc j'ai tendance à préférer des Armagnacs assez vieux (environ 30 ans ou +), qui justifient que l'on évite de les diluer avec autre chose, même leur jeune frère.

    Cordialement,
    dfried
    #25

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2
    • Remerciements reçus 0

    Klaas a répondu au sujet : Re: Armagnac, bas armagnac

    Bonjour dfried,

    Vous avez raison.
    Mais parfois je trouve un vieux armagnac (30+) si lourd et "unilatéral" que je le mêle pourtant encore avec Montesquiou XO... (sa moyenne d'âge est de 18 ans, avec eaux-de-vies de 40 ans).

    Cordialement,

    Klaas
    #26

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 189
    • Remerciements reçus 0

    psgfan a répondu au sujet : Re: Armagnac, bas armagnac

    Novice en Armagnac, je suis tombé amoureux du Chateau Castex d'Armagnac :-) (decouvert sur un RVF il y a un peu plus d'un an)
    Leur 1969 est magnifique :-)

    « Pris en quantité modérée, le vin est la plus saine et la plus hygiénique des boissons. » (Louis Pasteur)
    #27

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 9
    • Remerciements reçus 0

    cosinus a répondu au sujet : Re: Armagnac, bas armagnac

    J'aimerais découvrir cet alcool renommé.
    J'ai noté les références citées dans cette très intéressante dicussion mais rien ne vaut une petite dégustation pour se faire une idée.

    Justement je me rends à l'exposition des vignerons indépendants qui se tient le weekend prochain (23/03) à Paris porte Champerret.

    Est ce que certains connaissent les produits de quelques exposants et pourraient m'indiquer les stands à visiter ?
    #28

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 9
    • Remerciements reçus 0

    cosinus a répondu au sujet : Re: Armagnac, bas armagnac

    Je rentre du salon où j'ai pu testé plusieurs armagnacs.

    Je me suis notamment arrêté au stand du château de Briat. C'est sans doute le plus renommé des producteurs présents. On pouvait y découvrir toute la diversité des arômes qu'on peut rencontrer dans un armagnac selon les cépages utilisés (baco, folle blanche, colombart).
    Superbes dégustations.

    Un petit producteur moins connu a aussi retenu mon attention: le domaine Ouardère avec un 1989 et 1990 (100 % Baco) excellent.
    #29

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 38
    • Remerciements reçus 0

    patouallard a répondu au sujet : Re: Armagnac, bas armagnac

    Question neuneu du jour : Quelle est la différence entre Armagnac et Bas Armagnac ?
    Est-ce uniquement une différence d'appelation ou y a t'il un ou des cépages différents (lesquels), un vieillissement différent ?
    Je precise que mon expérience se limite (en dehors des débouches chiottes des certains bars) à des bas Armagnac de chez Yvan Auban (1989 et 1964) que je trouve trés bons en particulier le 1964 où l'alcool s'efface pour laisser place à des arômes que je ne pensais pas trouver dans des alccols de ce type.

    Merci
    Patrick qui n'y connais rien en digestifs en dehors de la mirabelle du pépé à 60° minimum.
    #30

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck