Maison Tardieu-Laurent

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet
    • Visiteur

    Guest a créé le sujet : Maison Tardieu-Laurent

    MAISON TARDIEU-LAURENT



    Route de Cucuron
    84160 Lourmarin
    Tél. : +33 (0)4 90 68 80 25
    Fax : +33 (0)4 90 68 22 65
    Mail : info@tardieu-laurent. fr

    tardieu-laurent.fr

    * Facebook Maison Tardieu Laurent

    * Instagram Maison Tardieu Laurent




    CR: Maison Tardieu-Laurent - Côte Rôtie 1999

    J'ai bu hier soir ce magnifique Côte-Rôtie 1999.
    Un vin tellement puissant que j'ai très peu de souvenir de vins aussi puissants (même en Bordeaux). Un véritable nectar à attendre encore 4 ou 5 ans.
    EXCEPTIONNEL (9,6/10)

    De mon point de vue, le Côte-Rôtie Côte Blonde du Domaine Rostaing lui est pour le moment supérieur, par sa complexité, mais est également moins puissant. Mais le Rostaing sera prêt plus tôt.

    2 vins grandioses, dans un millésime qu'il l'est tout autant en Côte-Rôtie.
    #1
    Pièces jointes :

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 21570
    • Remerciements reçus 48

    Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: tardieu-laurent

    Je lis le plus grand bien de la production de Tardieu-Laurent, mais mon chemin ne croise pas les bouteilles de cette maison...

    Que pensez-vous de sa production en Rhône Nord et Sud?

    Merci pour les infos.
    Cordialement,
    Thierry
    #2

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 9445
    • Remerciements reçus 766

    claudius a répondu au sujet : Re: tardieu-laurent

    j'ai bu un Gigondas qui ne m'a pas impressionné outre mesure à  part le prix...Bouissière était autrement plus impressionnant
    #3

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Re: tardieu-laurent

    J'ai gouté 1 cornas 96 VV en Janvier , c'était fabuleux , j'ai 1 CR 99 , j'en attends beaucoup dans 2-3 ans .
    Les CDP sont aussi excellents 95,98.
    Seul regrets les prix ...
    #4

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Re: tardieu-laurent

    hermitage 1997 gouté en fût un des plus grand vin jamais bu pour moi.
    Le rest est très bon.
    #5

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 19
    • Remerciements reçus 0

    lionel a répondu au sujet : Re: tardieu-laurent

    l'hermitage 97 est le seul vin de la gamme que j'aie gouté et j'ai aussi trouvé ce vin impressionnant, énorme, et déjà  delicieux.
    #6

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Re: tardieu-laurent

    Quelqu'un a goûté son Vacqueyras V.V. ?
    #7

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Re: tardieu-laurent

    Oui certes. J'ai goûté presque tous les vins de cette maison de négoce depuis le millésime 1994, sauf le Bandol que je n'ai jamais goûté.

    Le Vacqueras V.V. est un vin splendide, riche, charnu, opulent et mâcheux qui peut faire rougir bien des Châteauneufs !!! Quand on connaît l'origine du vin (le producteur), on comprend beaucoup de choses.

    Michel Tardieu est un malin qui sait bien trouver de grandes origines qu'il paie fort cher et que son ami le Bourguignon Dominique Laurent sait mettre en évidence.

    Les Côte-Rotie, Hermitage et Cornas V.V. sont à  se rouler par terre.

    Le rapport Q/P est le Costières de Nîmes.

    Cordialement,

    Ekreviss
    #8

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 26006
    • Remerciements reçus 781

    Luc Javaux a répondu au sujet : CR: Tardieu-Laurent - Hermitage 1999

    Dégusté lors de la soirée relatée par ailleurs ().
    Etaient présents : Eliane, EricD, DidierD, Lab (Laurent), MichelD, Marc Dewolf, Jarles (Sébastien), Laurent Mélotte, Luc Javaux.
    Invité d'honneur : Robert Creus.
    Le compte-rendu tient compte des avis émis par tous les participants, retranscrit avec le plus de fidélité possible par les deux reporters mandatés, à  savoir MichelD et moi-même.

    Tardieu-Laurent - Hermitage 1999

    La robe est intense mais pas noire comme certains autres Hermitage, très jeune avec des reflets violets. Le premier nez est animal, faisandé, mais cela s'arrange rapidement après une courte aération. Viennent ensuite les fruits rouges et noirs écrasés, des notes de suie, d'épices et les notes apportées par un boisé magnifiquement bien intégré. A l'aération prolongée apparaissent des notes de pamplemousse et d'écorce d'orange typiques, selon Robert, des syrah bien mûres. La bouche est celle des grands vins, avec une rectitude remarquable apportée par l'acidité, ainsi qu'une longueur exceptionnelle. Grand Vin, tout en finesse. Merci à  Robert pour cette magnifique bouteille.

    L'avis de MichelD : Cuir. Animal. quelques notes de réduction. Fourrure. Fruits rouges, tannins, puis agrumes, pamplemousse. Grand vin en devenir.

    PS : Michel, où l'art de dire en deux lignes la même chose que moi en huit...
    Si ce n'est pas ça l'esprit de synthèse, je n'y comprends plus rien ! (bbb)
    #9

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : CR: Maison Tardieu-Laurent, Saint Joseph VV 1999

    CR: St Joseph VV 1999 Tardieu Laurent
    Bu ce soir accompagné de filet de boeuf aux morilles.
    Belle robe . . Rubis pourpre

    Nez Très intense. Café,Poivre,Humus,chocolat (peut-etre).
    Senteur de cuir ensuite.

    En bouche ,attaque nette fruits rouges (framboise) et veloutée. Tannins bien présents ensuite , assez acide en fin (trop pour le filet ;)
    vin qui demande encore 1-2 ans pour se fondre mais lui restera-t-il assez de fruits ?
    Note 15+.
    Un peu déçu par cette cuvée de ce grand producteur -cotes rotie et hermitage magnifiques).
    #10

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Tardieu-Laurent

    je suis passé gouter les 2003 chez tardieu Laurent, je m'etonne que ce negoce n'ait pas une rubrique ici. Je ne suis pas grand amateur des vins boisés, la plupart des vins de Tardieu Laurent ne m'excitent donc pas A PRIORI. Cependant, les vins ont une telle matiere, une chair extraordinaire, une puissance etonnante sans alcool qui domine et une finesse qui les classe dans les grands vins. Le chateauneuf du pape cuvee speciale 2003 est un vin phenomenal qui rivalise avec l'hommage a jacques perrin 2003 (du préassemblage que j'ai pu gouter) avec Dacapo 2003 du Pegau, Vieille Julienne 2003, je n'irais pas jusqu'a dire qu'il depasse l'indépassable Celestins 2003 (mais je ne suis pas objectif avec Bonneau c'est une relation mystique). L'elevage est uniquement en barriques sans aucune neuve, plutot des barriques de 5 ou 7 ans. Le vin est d'une pureté remarquable et d'une precision dans les aromes et la structure qui laisse reveur. Je suis abasourdi d'avoir appris que tardieu laurent n'achetaient que les jus, et intervenaient donc tres tard sur le vin puisqu'ils n'ont pas la maitrise de la matiere premiere, ni des vinifs et qu'ils ne recuperent le vin qu'une fois l'agrement accordé. Cependant, sur la plupart des appellations les elevages sont fait dans la dentelle et les matieres premieres impressionnantes. L'hermitage 2003 arrive pour moi directement derreiere Chave et loin devant les grandes cuvees de jaboulet (sur les derniers millesimes)et chapoutier. Je n'ai pas gouté les vins a l'aveugle bien sur, mais apres avoir mis le nez dans le cote rotie 2003 j'aurais volontiers parié sur une landonne de marcel guigal. Quels vins! Et quel travail de negociant remarquable, j'avoue avoir été impressionné...quelqu'un connait il un negociant (en rhone) qui travaille aussi serieusement a part Eric Texier bien sur (qui est tres impressionnant aussi dans un style moins demonstratif mais pas inferieur pour autant)?
    Les negoces de guigal, delas, perrin sont tres corrects d'une maniere generale mais on est a des annees lumieres de ces grands negociants a mon avis.
    merci de me faire part de vos experiences eventuelles
    occitania
    #11

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Re: tardieu laurent

    Nov 2001 :

    Maison Tardieu-Laurent (19 vins)
    Les vins du nord de la vallée du Rhône Nord sont très réussis, expressifs, parfaitement typés, surtout les cuvées de Côte-Rôtie et de Cornas vieilles vignes.
    Les vins du Rhône Sud posent le problème d’un élevage systématique en fût neuf sur des vins issus majoritairement de Grenache. Ils apparaissent souvent dominés par le bois, parfois même asséchés et standardisés aromatiquement, bien que flatteurs par leur fruit généreux et leur rondeur. La réussite de la cuvée « Les Becs Fins » élevée en cuve, au fruité franc et immédiat, constitue peut-être déjà une réponse…

     Vins dégustés :
     Vins blancs dégustés sur fût :
    • Hermitage 2000. Notes : DS15,5 - PC14,5 – PP(non noté) - LG15-. Moyenne : 15
    Jaune d’or intense, gras, laiteux ; expression olfactive opulente sur le miel et l’ananas. Concentré mais relativement svelte en bouche, encore brut, austérité de la Marsanne en finale (amertume presque tannique).

     Vins rouges dégustés sur fût :
    • Côtes-du-Rhône Guy Louis 2000. Notes : DS14 - PC13,5 - PP(non noté) - LG13,5. Moyenne : 13,5
    Grenache 50%, Syrah, Mourvèdre, Carignan - Rubis violacé, nez de cerise kirschée et chocolatée (de forêt noire donc…) ; matière sapide et souple, chaleureuse en finale.

    • Costières de Nîmes 2000. Notes : DS14 - PC14,5 - PP(non noté) - LG14,5. Moyenne : 14,5
    Syrah 80%, Grenache 20% - Nez gourmand et expressif, le grillé du bois s’intègre bien au fruit floral de la Syrah (jolie violette) ; peu de longueur en bouche mais un fruit dense, savoureux et équilibré.

    • Rasteau VV 2000. Notes : DS14 - PC13 - PP(non noté) - LG14. Moyenne : 14
    Grenache 75%, Carignan 15%, Syrah 10% - Teinte très sombre ; nez puissant sur les fruits cuits, le chocolat et le boisé épicé, grillé. Présent en bouche, mais l’alcool l’emporte sur la matière.

    • Vacqueyras VV 2000. Notes : DS14,5 - PC14 - PP(non noté) - LG14,5+ ?. Moyenne : 14,5
    Grenache 90%, Syrah 10% - Robe noire, nez flatteur, exubérant, confituré, vraiment surmûr (confiture de fraise qui a attaché au fond de la bassine) ; attaque moelleuse, très grosse matière, extraite, dense, encore brute.

    • Châteauneuf-du-Pape VV 2000. Notes : DS15,5 - PC14,5 - PP(non noté) - LG15. Moyenne : 15
    Grenache 95% - Toujours très dense à l’oeil ; premier nez dominé par l’élevage, puis de belle senteurs épicées, exotiques, orientales. Densité très importante en bouche, les tannins paraissent extraits mais fins, la finale est chaleureuse.

    • Cornas VV 2000. Notes : DS15 - PC15,5 - PP(non noté) - LG15,5. Moyenne : 15,5
    Olfaction expressive et parfaitement typée Cornas : lard fumé, menthol, expression terrienne ; velouté, droit et très intense en bouche – un vin qui colle admirablement au terroir.

    • Côte-Rôtie 2000. Notes : DS15,5 - PC15,5 - PP(non noté) - LG15,5. Moyenne : 15,5
    Finesse et expressivité au nez, un fruit très franc émaillé de senteurs typées de violette, de fumée, de petit gibier ; matière délicate, tendue, expressive.

    • Hermitage 2000. Notes : DS15 ? - PC(15-) - PP(non noté) - LG15. Moyenne : 15
    Grand fruit épicé au nez, le boisé est plus présent que dans les deux cuvées précédentes ; expression encore simple mais la matière est massive et structurée, finement grenue.

    • Côte-Rôtie VV 1999. Notes : DS17 vers +- PC16,5 - PP(non noté) - LG16+. Moyenne : 16,5
    Nez d’une grande intensité, fumé, racé, minéral, sous-tendu par un fruit plus puissant que celui de la cuvée normale ; grosse matière parfaitement équilibrée, pleine, juvénile.

     Vins rouges en bouteille :
    • Côtes-du-Rhône « Les Becs Fins » 2000. Notes : DS14 - PC14+ - PP(non noté) – LG14. Moyenne : 14
    Cinsault 50%, Grenache 25%, Syrah 25% - Rouge sombre, bien coloré ; nez direct, débordant d’un fruit expansif et flatteur. On retrouve cet impact dense et suave en bouche, la finale est suffisamment structurée pour donner du sérieux à ce fruit déluré. Un vin de plaisir immédiat très réussi, et un plaidoyer pour le Cinsault.

    • Rasteau 1999. Notes : DS13 - PC14- - PP(non noté) - LG14. Moyenne : 14
    Fruit noir surmûr au nez (cerise amarena), notes d’orange sanguine et de clou de girofle ; présente et sapide en bouche, très Grenache, la matière s’assèche en finale.

    • Gigondas 1999. Notes : DS13,5 - PC14- - PP(non noté) - LG14,5. Moyenne : 14
    Grenache 75%, Syrah, Mourvèdre - Nettement boisé, le nez laisse transparaître des notes typées de cerise noire, de fumé et d’herbes aromatiques ; vineux, sanguin et boisé, ce vin finit sec, comme le Rasteau.

    • Châteauneuf-du-Pape VV 1999. Notes : DS15 - PC15 - PP(non noté) - LG15-. Moyenne : 15
    Fruit surmûr, VDN au nez, intense, parfum suave de pain d’épices ; chaleureux et présent en bouche, peu expressif pour l’instant mais l’élevage semble bien digéré.

    • Saint-Joseph VV 1999. Notes : DS14 - PC13,5-14 - PP(non noté) - LG13. Moyenne : 13,5
    Nez expressif, poivre, genièvre, joli fruit frais ; bouche fraîche, tannique, qui paraît assez fluette.

    • Cornas Coteaux 1999. Notes : DS15 - PC14 - PP(non noté) - LG14,5. Moyenne : 14,5
    Nez vineux, expressif, une belle typicité minérale se dégage à l’aération ; charnu et fruité en bouche, un peu linéaire, finale fuyante.

    • Cornas VV 1999. Notes : DS16,5 - PC16 vers + - PP(non noté) - LG16,5. Moyenne : 16,5
    Typé, puissant dès le premier coup de nez, grande minéralité (encre) qui jaillit d’un superbe fruit floral ; parfait équilibre entre ampleur, mâche et fraîcheur en bouche, saveur profonde, très belle allonge.

    • Côte-Rôtie 1999. Notes : DS17 - PC16-16,5 - PP(non noté) - LG16,5. Moyenne : 16,5/17
    Floral, élégant, racé au nez : rose, pivoine, lard fumé, tabac , expression aussi franche et typée que celle du cornas. Très présent en bouche même si la matière semble moins dense que celle du vin précédent, riche et frais, structuré, finale svelte sur la mâche tannique.

    • Hermitage 1999. Notes : DS15,5-16 - PC15,5 - PP(non noté) - LG15,5-16. Moyenne : 15,5/16
    Nez intense mais peu causant, pain d’épices et confiture de fraise ; matière concentrée, fruit pur tendu par des tannins virils et une acidité vive, très jeune.
    #12

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Re: tardieu laurent

    Club toulousain In Vino Veritas
    Vins de Tardieu-Laurent - 23/3/2001

    Synthèse des commentaires de dégustation : Pierre Citerne et Laurent Gibet.

    Quelques commentaires de contexte :
    - Les vins ne sont pas dégustés à l'aveugle (sauf les 2 "Cos de la Belle").
    - Nombre de dégustateurs : une trentaine.

    1 – Costières de Nîmes 1998 :
    Note : 13,5 - Prix : 65 F
    - Le nez est particulièrement boisé, les notes d'élevage laissent malheureusement peu d'expression à d'autres notes aromatiques.
    - Matière concentrée, pour un vin certes démonstratif mais qui manque de typicité. On a l'impression d'un vin cosmétique, très (trop) travaillé?

    2- Côtes-du-Luberon : "Bastide de Rodares" 1998 :
    Echantillon défectueux (bouchon) - Prix : 75 F

    3- Côtes du Rhône : "Guy Louis" 1996 :
    Note : 14 - Prix : 120 F
    - Nez exprimant ces notes d'agrumes que l'on retrouvera souvent sur les vins du domaine, une pointe animale et poivrée.
    - En bouche, le vin présente un caractère relativement affirmé (contrairement au Costières de Nîmes). De belles notes de violette pour un vin réussi, car typé et surtout plaisant par sa fraîcheur.

    4- Cairanne Vieilles Vignes 1996 :
    Note : 14,5 - Prix : 140 F
    - Robe dense et brillante, centre noir.
    - Nez flatteur et assez fin : cerise à l'eau de vie, poivre blanc.
    - Matière sapide (notes intéressantes de feuilles mortes et de santal) et de bonne tenue, texture moelleuse et pleine.

    5- Gigondas 1996 :
    Note : 13,5 - Prix : 140 F
    - Nez floral et ayant commencé à évoluer, offrant des notes de fruits à l'alcool, de cuir, de poivre.
    - Bouche monocorde et manquant de typicité. La marque de la maison apparaît bien ici, pour un vin un peu trop chaleureux de surcroît.

    6- Gigondas 1995 :
    Note : 14,5 - Prix : 170 F
    - Nez évolué, plus fin à l'aération : cerise à l'eau de vie, épices, chocolat, vestiges de boisé lactique.
    - Doux, épicé, alcoolisé en bouche, plaisant mais avec un peu de lourdeur.

    7- Châteauneuf du Pape 1998 :
    Note : 15/15,5 - Prix : 180 F
    - Dense, centre noir.
    - Nez très boisé (grillé, épicé), avec une indéniable richesse dans le fruit sous-jacent.
    - Grand moelleux en bouche, sapide, flatteur, boisé dominant et finale chaleureuse.

    8- Châteauneuf du Pape 1997 :
    Note : 14 - Prix : 180 F
    - Nez discret, plutôt muet, avec une pointe végétale.
    - Bouche manquant de concentration, un peu fluide et finissant sur l'alcool.

    9- Châteauneuf du Pape 1996 :
    Note : 15 - Prix : 180 F
    - Nez délicat, fondu et complexe, presque "bourguignon", notes d'épices et de tabac.
    - Matière sapide, grain fin, bonne longueur.

    10- Châteauneuf du Pape 1995 :
    Note : 15 - Prix : 220 F
    - Robe brunie, évoluée.
    - Nez évolué, qui développe des notes de fruits à l'eau de vie, de tabac. Des notes d'anis, de menthol lui confèrent une certaine fraîcheur.
    - En bouche, concentration moyenne, pour un vin déjà très évolué. On fait la comparaison ici avec la cuvée "centenaire" du château Les Cailloux dans le même millésime. A côté de ce vin remarquable, le châteauneuf proposé ici fait figure de vieillard.

    11- Cornas Vieilles Vignes 1997 :
    Note : 15 - Prix : 190 F
    - Robe noire et opaque.
    - Nez rentre-dedans, très dense, typé (goudron, cuir, gibier), avec une floralité sous-jacente de violette ainsi qu'une minéralité marquée (encre).
    - Bouche très extraite, un peu extrémiste dans sa recherche de concentration... Dissociée et peu agréable en l'état, mais le potentiel est indéniable.

    12- Cornas Vieilles Vignes 1996 :
    Note : 14 - Prix : 200 F
    - Un nez plutôt simple, d'expression rustique, poivré.
    - Bouche pas convaincante, simple et manquant de matière et d'expression. Un déception notable.

    13- Cornas Coteaux 1995 :
    Note : 14 - Prix : 200 F
    - Nez dominé par un boisé chocolaté et épicé, le joli fruit de cerise a du mal à percer.
    - Matière concentrée mais simple, qui semble très travaillée mais sans personnalité, finale agressive.

    14- Côte-Rôtie 1997 :
    Note : 16/16,5 - Prix : 240 F
    - Une des rares réelles satisfactions de la soirée, pour un nez pur et typé, sur la violette réglissée.
    - La bouche est équilibrée, typée, désaltérante. Des notes florales, fruitées et épicées se développent en finesse sur une bonne longueur. Finale un tout petit peu chaleureuse toutefois.

    15- Côte-Rôtie 1996 :
    Note : 15,5 - Prix : 250 F
    - Nez un peu alcooleux mais bien typé, expressif (minéral, cuir, gibier, boite à cigare, camphre).
    - Concentré en bouche, goût fumé de terroir bien perceptible, bien construit quoique manquant un peu de vivacité.

    16- Hermitage 1997 :
    Note : 16 - Prix : 280 F
    - Nez moins immédiat que dans le cas de la Côte-Rôtie. Expression boisée, fruitée, florale (rose), épicée (poivre) pour un nez un plus retors (il est vrai que l'on est ici en Hermitage).
    - Bouche massive, marquée par des notes de tabac. Attendre encore quelques années pour laisser au vin le temps de s'harmoniser et de développer sa complexité.

    17- Hermitage 1996 :
    Note : 15,5 - Prix : 280 F
    - Nez puissant, monolithique, le fruit, pur et concentré, est bien "encerclé" par un boisé brûlé insistant.
    - Grosse matière, concentrée, mais le boisé est pâteux et l'ensemble manque cruellement de finesse, lassant.

     Vins "pirate" :
    18- Minervois : "Les Causses" 1998 :
    Note : 14/14,5 - Prix : 90 F
    - Robe intense.
    - Nez plutôt complexe, exhalant des notes de fruits mûrs, de poivre, de tabac, d'épices, de garrigue, de goudron, dans un bel ensemble floral et animal.
    - Bouche concentrée, de bonne longueur, marquée par le poivre. Une légère sécheresse en finale pour une bouche un peu décevante par rapport au nez.

    19- Corbières : Cave d'Embres et Castelmaures - "Cuvée N°3 de Castelmaure" 1998 :
    Note : 14 - Prix : 100 F
    - Nez torréfié, avec de belles notes de cerise confite.
    - Bouche soyeuse et fine, sur des notes de cacao et d'épices. Finale chaleureuse. Contrairement au minervois, la bouche est plus intéressante que le nez ne le laisse actuellement présager.

    20- Corbières : Cave de Roquefort : Château Roquefort St Martin "Grande
    réserve" 1998 :
    Note : 13,5 - Prix : 100 F
    - Robe noire, bords brillants.
    - Nez crémeux, richement fruité (crème de myrtille), boisé brûlé et notes mentholées.
    - Lourd mais dense (beaucoup de fruit chaleureux) et assez typé en bouche, une personnalité qui ne fait pas dans la dentelle mais qui a résisté à l'élevage.

     2 vins à l'aveugle :
    21- Cos de la Belle 97 - vin de pays du Gard :
    Note : 15 - Prix : 100 F
    Note de la précédente dégustation au domaine sur fût : 14/14,5 - puis dégusté 4 fois à 15.
    - Robe dense mais mate, centre très sombre.
    - Nez très fin, fruit bien présent (cerise), minéral, épicé, animal (ventre de lièvre), très Côte-Rôtie ...
    - Matière souple et sapide, harmonieuse, relativement dense mais surtout dotée d'une belle sapidité.

    22- Cos de la Belle 98 - vin de pays du Gard :
    Echantillon défectueux (nez réduit, bouche brûlée)
    Deuxième échantillon : Note : 15,5 - Prix : 180 F.
    Note des précédentes dégustations au domaine : 16,5/17
    - Robe noire, bords violacés très minces.
    - Nez intense, très mûr (mûre, cassis, myrtille), violent mais bien défini, avec des notes minérales et florales (lourdes, décadentes, d'iris en fin de floraison).
    - Matière très dense, ample et structurée, beaucoup de fruit, avec des saveurs minérales, épicées et balsamiques puissantes, viriles, prometteur mais bourru et batailleur en l'état.

    Conclusion :
    - Une dégustation décevante, pour des vins particulièrement chers (et très bien notés par Robert Parker).
    - On ressent une relative monotonie aromatique sur ces vins qui se ressemblent. Ils ont certes bénéficié d'un habillage boisé luxueux mais il semble que la marque de fabrique s'impose sur le charme, la typicité et l'expression du terroir, leur ôtant trop souvent des qualités ultimes d'élan et de fraîcheur.
    - Ajoutons enfin que les vins ont été dégustés en plusieurs étapes :
    - Une dégustation l'après-midi
    - Une dégustation le soir (les vins étant partagés en 2 tables distinctes)
    - Contrairement aux diagnostics relativement homogènes établis lors de nos dégustations précédentes (et ce depuis plusieurs années), nous avons constaté des écarts de notes particulièrement importants entre la dégustation de l'après-midi et celle du soir, les notes de l'après-midi étant en général supérieures à celles du soir (1 à 2 points). En ce qui concerne la dégustation du soir, les notes des 2 tables se sont en revanche révélées très proches (et donc inférieures aux notes de l'après-midi). Nous envisagerons donc de redéguster ultérieurement ces vins à l'aveugle pour affiner notre jugement.
    #13

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 21570
    • Remerciements reçus 48

    Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: Saint-Joseph Vieilles Vignes 2002, Tardieu-Laurent

    CR: J'ai ouvert ma première bouteille de Tardieu-Laurent ce soir, un événement!

    Je possède enfin deux millésimes du Saint-Joseph Vieilles Vignes, les 99 et 02.

    Mon choix de ce soir s'est porté sur un 2002:
    j'avais envie de le comparer au Reflet 2002 de F. Villard, bien présent dans ma mémoire.

    Le nez est moins explosif et moins sensuel que celui du Reflet, mais il ne manque pas de complexité ni d'élégance. Son charme repose sur des arômes de chêne neuf, de cassis avec des touches de mûre et de cerise noire, sur fond de grillé et de terre chaude... Il me fait évoquer un Cornas.

    La bouche n'a pas la puissance, la concentration de celle du reflet, mais... Elle est riche en saveur, équilibrée par son alcool et son acidité, longue. Elle donne une impression de vin fin et plein, qui se veut plus distingué que volumineux.

    J'aime la plénitude savoureuse du Reflet, mais j'aime aussi ce type de vin plus délicat mais parfaitement équilibré...

    Je sais que certains, dans d'autres posts, n'étaient pas d'accord avec moi sur le sens de "fin"... Où je voyais une qualité, ils voyaient un défaut :)
    Je ne peux donc que vous proposer d'ouvrir une bouteille et de me faire part de vos avis :)

    cordialement,
    Thierry
    #14

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 21570
    • Remerciements reçus 48

    Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: tardieu laurent Saint-Joseph Vieilles Vignes 2002

    CR: J'ai voulu voir si mon impression positive sur le Saint-Joseph vieilles vignes 2002 de Tardieu-Laurent se confirmait.

    Et bien oui!
    Je l'ai bu ce midi avant et après passage en carafe.
    Sans carafage, je retrouve mes impressions de la fois dernière.
    Après carafage d'une heure et augmentation de la température, le vin se modifie, il évolue vers la confiture de cassis, le bois et les épices, il gagne en rondeur, on sent plus les tannins et le boisé en bouche, mais il conserve son bel équilibre.

    Une belle bouteille pour le millésime...

    cordialement,
    Thierry
    #15

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Re: tardieu laurent

    GIGONDAS / vieilles vignes / 1995.

    Une belle couleur rubis profonde et brillante ,le vin roule dans le verre avec sensualité ,il semble dense et adhére aux parois.
    Le nez transmet une première sensation de fruits rouges et noirs du meilleur aloi.On n'a pas le sentiment de plonger dans une corbeille de fruits fraichement cueillis ,c'est différent ,plus évolué ,plus compote.....puis des sensations de fumée de douces épices.
    En bouche ,une grande amplitude ,le vin est soyeux mais fin sans aucune lourdeur ni rusticité. C'est trés élégant. Néanmoins comme l'indiquait Laurent la bouche est un peu monocorde ,mais je ne l'ai pas trouvé trop chaleureux. Dans cet univers de courbes et de douceur ,je ressentais de la structure ,absolument pas un vin avâchi ,alcooleux.
    Bref ,nous avons bien aimé ce vin en dînant,quant à savoir s'il est représentatif de la typicité de l'appellation Gigondas....je ne sais.

    Cordialement et bonnes dégustations.
    jean-michel.
    #16

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Re: tardieu laurent

    J'ai essayé il y a quelque temps la cuvée CDR les becs fins et je n'ai pas su trouver son interet, riche en alcool et tres acide... Je l'ai essayer une aautre fois et pareil !!! I m'en reste 3 j'essayerais peu etre ce week end avec un barbecue,. Je ne comprend pas tout le monde en dit du bien mais je ne suis pas encore persuadé... je n'aime peu etre pas le style ?
    #17

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 21570
    • Remerciements reçus 48

    Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: tardieu laurent Guy Louis 1999

    CR: J'ai bu ce midi un Tardieu-Laurent Guy Louis 1999 en me demandant si le prix était justifié...
    A mon avis, oui!

    Superbe nez complexe et séducteur de mûre, de cerise noire, de chocolat, d'épices.
    Bouche ample et généreuse aux tannins veloutés et qui sait rester fraîche.
    Vin qui envahit la bouche mais qui ne fatigue pas et dont la longueur vous marque.

    J'ai beaucoup aimé...

    cordialement,
    Thierry
    #18

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 21570
    • Remerciements reçus 48

    Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: tardieu laurent Saint-Joseph Vieilles Vignes 2002

    CR: Depuis ma note de mai, j'ai bu une douzaine de Saint-Joseph Tardieu-Laurent Vieilles Vignes 2002.

    Et toujours avec le même plaisir.
    J'adore ce vin élégant et séduisant...

    La dernière rencontre date d'hier soir...

    Son charme me semble toujours reposer sur ses arômes complexes de chêne neuf, de cassis, de cerise noire, sur fond de terre chaude.

    La bouche savoureuse et équilibrée, est le résultat d'une heureuse rencontre entre l'acidité et la matière faite de tannins fins.

    Cordialement,
    Thierry
    #19

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 942
    • Remerciements reçus 0

    Docteur M a répondu au sujet : Re: tardieu laurent

    fanfoué a écrit:
    > J'ai essayé il y a quelque temps la cuvée CDR les
    > becs fins et je n'ai pas su trouver son interet,
    > riche en alcool et tres acide... Je l'ai essayer
    > une aautre fois et pareil !!! I m'en reste 3
    > j'essayerais peu etre ce week end avec un
    > barbecue,. Je ne comprend pas tout le monde en dit
    > du bien mais je ne suis pas encore persuadé... je
    > n'aime peu etre pas le style ?

    J'ai goûté récemment le 2003, je comprends qu'on puisse être rebuté par cette acidité marquée et le degré d'alcool assez costaud effectivement, toutefois question de goût donc, j'ai bien aimé la frâicheur, le fruité extravagant entre le nez sur l'eau de vie de kirsch, la bouche toute en fruits rouges avec toujours cette petite touche de cerise, et la structure tannique incroyablement soyeuse. Il faut que je regoûte, j'ai aussi un Rasteau 2002 à ouvrir, mais à première vue ça me plait bien.

    Personnellement, le CDR que j'ai de plus en plus de mal à voir en peinture (et pourtant, là encore il y en a qui aiment et c'est tant mieux) c'est les Abeilles de Colombo.

    A noter que le Rasteau Tardieu-Laurent et aussi la Côte Rotie 2002 sont en FAV dans les magasins U en ce moment même.
    #20

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Re: tardieu laurent

    bonjour
    je me permet simplement t'apporter quelques précisions pour les amateurs.
    les becs fin ,sont des cor sans élevage provenant d'une seule source, qui par ailleurs a de beau commentaire sur ses vins sur le forum.
    ensuite il existe deux niveau de vin chez Michel ;les grande bastide destinées au fav et gros distributeurs a des prix attractifs( en 2002 il n'y a eu pratiquement que des grandes bastides,du moins aucun vins méridional n'est sortie en tardieu laurent)
    vient ensuite la gamme tardieu laurent qui est magnifique est de plus en plus élégantes;le chois délibéré de ne plus utiliser de bois neuf pour les vins de rhone méridional le choix depuis 2003 de réduire encore la productions lui permet de mettre sur le marche des nectar.
    je conseille comme rapport qualité prix les bec fin et rasteau 2003 et 2004 (je pense que peut de gens les on goûter ;mais pour moi c'est le millesime du siècle)

    tous les trois chateauneuf td,cuvee speciale(100%grenache) et les vieilles vignes en 2003 et 2004.
    qui sont pour moi qui connaît bien l'appellation un des meilleur vins de celles ci
    en vous remerciant
    philippe
    #21

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Re: tardieu laurent

    10/10/05
    Costières de Nîmes Tardieu-Laurent 1998 : 13,5/20

    Un vin sans grand intérêt, vraisemblablement « tué» par le bois, efflanqué, qui commence à sécher. Une « mauvaise affaire », qui confirme le premier diagnostic de mars 2001 :
    Costières de Nîmes 1998 : mars 2001
    Note : 13,5 - Prix : 65 F
    Le nez est particulièrement boisé, les notes d'élevage laissent malheureusement peu d'expression à d'autres notes aromatiques.
    Matière concentrée, pour un vin certes démonstratif mais qui manque de typicité. On a l'impression d'un vin cosmétique, très (trop) travaillé?
    #22

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 942
    • Remerciements reçus 0

    Docteur M a répondu au sujet : Re: tardieu laurent

    PHILIPPE CAMBIE a écrit:
    > ensuite il existe deux niveau de vin chez Michel
    > ;les grande bastide destinées au fav et gros
    > distributeurs a des prix attractifs( en 2002 il
    > n'y a eu pratiquement que des grandes bastides,du
    > moins aucun vins méridional n'est sortie en
    > tardieu laurent)

    Merci pour cette précsion, je pense quand même que la mention "Grandes Bastides" n'étant visible que sur le col et sur la contre-étiquette (et encore, "Tardieu-Laurent aux Grandes Bastides") cela peut porter à confusion pour l'acheteur.
    #23

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • laurent saura
    • Portrait de laurent saura
    • Visiteur

    laurent saura a répondu au sujet : Re: tardieu laurent

    16 JUIN 2005

    LES VINS DE TARDIEU-LAURENT

    Dégustation à l'aveugle.

    PREMIERE SERIE:
    1/SAINT JOSEPH VIEILLES VIGNES 2001:le nez est assez stéréotypé des syrah du rhone nord,trés animal,mélangeant les odeurs de fauve et de sueur.La bouche est décevante,manque d'ampleur,déséquilibrée par l'acidité,la longueur en bouche est plutot courte . Noté 13,5
    2/COSTIERES-DE-NIMES 2001:alors là,la grande claque!Un vin à dominante syrah qui se montre sous un jour extrémement séducteur avec un boisé complétement fondu tant au nez qu'en bouche,une grosse matiére ample et fraiche avec des notes de fruits noirs et d'épices qui s'entremélent et viennent prolonger une finale trés longue.Quant au prix:11 euros!Quelle surprise! Noté 16,5
    3/VACQUEYRAS 2001:trés différent du précedent puisque l'on reconnait facilement un vin à dominante grenache,avec des notes d'eau de vie ,de cerise,voire de chocolat.La bouche est tendre ,moelleuse ,pas du tout agressive.Seule la longueur lui fait défaut.Noté 16

    DEUXIEME SERIE:
    3/GIGONDAS 2001:La robe est déja un peu évoluée.La dominante grenache se fait aussi sentir dans ce vin qui dévoile un nez agréable ,allant de la cerise noire à des odeurs d'herbes séchées,l'alcool est présent en bouche, un peu trop à mon gout.la matiere est dense et finit calmement,sans lourdeur.Noté 16
    4/HERMITAGE 2000:Le nez est fin ,épicé, tres typé syrah,avec une jolie matiére bien travaillée à mon gout,encore un peu boisé ilest vrai,mais on peut parier que le bois sera bien digéré dans les années à venir.La bouche est splendide,bien équilibrée.La longueur est excellente.Noté 17
    5/COTE ROTIE 2000:les notes de fleurs, de violette notamment,ainsi que l'animalité que révéle l'agitation,trahissent l'aoc qui a été facilement trouvé.Outre la typicité du nez,la bouche se révèle plutot légère ,facile à boire.La longueur est moindre que le vin précédent.Noté 16,5

    TROISIEME SERIE:
    6/CORNAS VIEILLES VIGNES 1997:voila quelque chose de finalement peu évolué tant au nez qu'en bouche avec un nez plutot mentholé, avec des notes de terre,quelque chose que je ne connais pas.Normal vu le millésime dont je n'ai dégusté aucune bouteille encore à ce jour.C'est trés bon équilibré et trés long .uUne grande fraicheur finale qui me le fait placer en hermitage.Noté 17
    7/CROZE HERMITAGE 1997:Le clou de la soirée!C'est l'une des aoc les moins prestigieuses de la soirée et ,pourtant,le vin est vraiment magnifique.trés typé syrah animale,viandé avec une couleur trés peu évoluée ,une grande bouche ample majestueuse et une finale longue.Noté 17

    AMICALEMENT

    LS
    #24

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Re: tardieu laurent

    "/HERMITAGE 2000:Le nez est fin ,épicé, tres typé syrah,avec une jolie matiére bien travaillée à mon gout,encore un peu boisé ilest vrai,mais on peut parier que le bois sera bien digéré dans les années à venir.La bouche est splendide,bien équilibrée.La longueur est excellente.Noté 17 "

    sur le 97 je trouve que le boisé est toujours là, insistant.
    Bien "travaillé" c'est certain ...
    #25

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Re: tardieu laurent

    Hermitage 1997 : mars 2001
    Note : 16 - Prix : 280 F

    - Nez moins immédiat que dans le cas de la Côte-Rôtie. Expression boisée, fruitée, florale (rose), épicée (poivre) pour un nez un plus retors (il est vrai que l'on est ici en Hermitage).
    - Bouche massive, marquée par des notes de tabac. Attendre encore quelques années pour laisser au vin le temps de s'harmoniser et de développer sa complexité.
    #26

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1777
    • Remerciements reçus 1

    jallot christophe a répondu au sujet : Re: tardieu laurent

    J' aime beaucoup les vins de TARDIEU-LAURENT, et je pense qu' il "maîtrise de mieux en mieux " l' intégration du bois dans ses cuvées... Hermitage et Chateauneuf du pape sont les 2 AOC que je préfère chez lui... mais Cornas, Saint-Joseph et...Côte Rôtie sont très réussis aussi... et n' oublions pas les très belles "Costières de Nîmes" surtout en 2001 !

    HERMITAGE: je trouve le 97 exceptionnel, le 2000 et le 2001 très très réussis...

    COTE ROTIE: 96 et 97 étaient vraiment excellents...99 et 2001 presque au même niveau...2000 un ton au-dessous...

    SAINT-JOSEPH: les vieilles vignes 96 et 99 sont d' un très haut niveau...2000 nettement au-dessous, 2001 assez "irrégulier" selon les bouteilles, parfois très très bon (premier d' une dégustation à l' aveugle du club des Saint-Joseph 2001) , parfois décevant (voir dégustation avec Laurent S. même si je te trouve bien sévère Laurent !!!)...

    CROZES- HERMITAGE: 96 est très bon sans plus, les vieilles vignes 97 sont excellentes, les coteaux 99 excellent...

    CORNAS: 96 fut excellent, 97 un peu moins (et surtout notes en baisse au fur et à mesure des dégustations...),99 très bon même en "coteaux", 2001 presque "exceptionnel" surtout en "vieilles vignes"...

    CHATEAUNEUF: les vieilles vignes de 96 et 99 sont superbes...2001 un ton en-dessous...

    GIGONDAS: j' allais oublier les très belles réussites de Michel Tardieu dans cette AOC: 96 et 99 sont superbes, 2000 et 2001 sont très bons...

    VACQEYRAS: vieilles vignes 2001 très réussies...

    Nous attendons avec impatience de déguster les 2003 (toutes les AOC réservées en primeurs... pas encore livrées)... ce sera l' occasion d' une future nouvelle dégustation sans doute !!!?)

    CHRISTOPHE
    " le vin doit rester un plaisir et non devenir un besoin ...même si parfois, on a besoin de se faire plaisir! "
    #27

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1585
    • Remerciements reçus 1

    Winemega - Alain a répondu au sujet : Re: tardieu laurent 2001 et 2000

    Lors d'un diner au Restaurant samedi dernier, nous avons eu le plaisir de déguster le Châteauneuf du Pape 2001 et le Châteauneuf du Pape - Vieilles Vignes 2000 de Tardieu-Laurent.
    Carafés tous deux une petite heure.

    Châteauneuf du Pape 2001 - Tardieu-Laurent
    Assemblage constitué principalement de Grenache avec du Mouvèdre et un peu de Syrah.
    Jolie robe relativement claire, couleur cerise avec quelques reflèts violacés. Nez fruité de fruits rouges (groseilles, cerise) et d'épices, légèrement poivré. L'attaque en bouche est vive, presque brutale. C'est du brut de décoffrage avec des tannins très présents qui demandent à s'affiner. Très beau fruit que rehausse une acidité bien perceptible en fin de bouche. Touches réglissées en rétro. Ce vin demande à s'arrondir encore quelques années, bien qu'il n'ait peut-être pas le potentiel et la classe de quelques millésimes antérieurs.

    Châteauneuf du Pape - Vieilles Vignes 2000 - Tardieu-Laurent
    Issu de vignes âgées de +60 ans (95% Grenache).
    Couleur très sombre, profonde. Nez sensationnel de finesse et de complexité. Très changeant: pruneau, cerise, groseille pour le fruit, puis il évolue au bout d'un moment vers des arômes légèrement fumés, de feuilles mortes, réglisse, truffe noire.. Je n'en finis pas de plonger le nez dans son verre tellement c'est savoureux. La bouche est au diapason, dense, fruit concentré au toucher élégant et soyeux. Ce vin emplit entièrement le palais et développe une merveilleuse persistance jusqu'à la finale, longue et savoureuse et l'on ressent encore d'agréables notes de fruit, de moka et de réglisse longtemps après l'avoir avalé. Grand potentiel. Sans conteste, une des meilleures bouteilles jamais bues dans l'appellation CNDP!

    Alain

    Alain Bringolf
    "Lorsque le vin est tiré, il faut le boire. Et lorsque le vin est bu, il faut se tirer.." - Le Chat
    #28

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Re: tardieu laurent 2001 et 2000

    Alain,

    La dégustation des châteauneufs 2000 en mars 2004 nous a livrés 2 pauvres vins de cette maison :

    Châteauneuf-du-Pape : Tardieu-Laurent 2000 : (Non dégusté sur foudre)
    DS12 – PP14 – PC12,5 – LG13,5 – JP13,5. Note moyenne : 13 - Prix : 35 €
    - Robe pourpre, intense.
    - Nez boisé, chocolaté, sur le café torréfié.
    - Bouche impersonnelle, engluée dans un boisé toasté assommant. Ce vin est tout sauf un Châteauneuf du Pape (impersonnel, peut venir de beaucoup de régions). Quel dommage car la matière première semble provenir de vieilles vignes de Grenache.

    Châteauneuf-du-Pape : Tardieu-Laurent "Vieilles Vignes" 2000 : (Non dégusté sur foudre)
    DS12,5 – PP12,5 – PC10 – LG13 – JP12,5. Note moyenne : 12 - Prix : 55 €
    - Un gros boisé avec des notes lactées sur une matière mûre. Les dégustateurs sont très divisés sur le nez.
    - La bouche montre un boisé vanillé et crémeux imposant sur une matière jugée un peu faible, à l’acidité mordante. Une bouteille banale et sans intérêt, qui commence déjà à sécher.

    A revoir ...
    #29

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1585
    • Remerciements reçus 1

    Winemega - Alain a répondu au sujet : Re: tardieu laurent 2001 et 2000

    Très curieux.. en effet !

    Ou bien il a magnifiquement évolué depuis 2004, ou bien vous êtes tombé sur une bouteille défectueuse.

    La nôtre était absolument superbe!

    Alain Bringolf
    "Lorsque le vin est tiré, il faut le boire. Et lorsque le vin est bu, il faut se tirer.." - Le Chat
    #30

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck