Nous avons 1092 invités et 16 inscrits en ligne

CR: Rhône Nord version blanc sec : une horizontale 2014

  • Messages : 340
  • Remerciements reçus 42

MathiasB a créé le sujet : CR: Rhône Nord version blanc sec : une horizontale 2014

Une petite horizontale du millésime 2014 pour les blancs secs du Rhône Nord avec quelques amis. Une gamme que je connais assez mal, alors j'ai rassemblé une petite dizaines de cuvées venant de producteurs ayant plutôt bonne presse pour me faire une idée de ce que cette région peut offrir.

Toutes les bouteilles ont été ouvertes environ 6h avant la dégustation.
Température de service autour de 8°C.

CR: 1 – Cave de Tain l’Hermitage, Crozes-Hermitage blanc « Grand Classique » 2014
Cépage : 100 % marsanne
Élevage : 100 % cuve

Nez de fruits secs et de fruits blancs.
Une bouche sur la fraîcheur, un style assez léger mais plaisant. On retrouve les fruits secs et les fruits blancs, mais la complexité aromatique est assez limitée.
Vin plutôt bien fait, mais dans un style assez léger.
Correct + (13,5/20)

CR: 2 – Yann Chave, Crozes-Hermitage blanc 2014
Cépage : 70 % marsanne, 30 % roussanne
Élevage : 100 % cuve

Nez plutôt fermé.
Bouche offrant un peu plus de gras que le précédent. L’attaque est un peu plus ronde, mais la bouche reste soutenue par une fraîcheur justement dosée. La finale est plutôt courte.
Un peu déçu sur cette première impression.
Bien - (14/20)
Mais l’aromatique s’ouvre à mesure que le vin est aéré et se réchauffe, le vin s’améliore, on y découvre des notes de fruits blancs principalement, et la longueur augmente également nettement.
On passe à Bien + (15/20)

CR: 3 – Domaine du Tunnel, Saint-Péray « Roussanne » 2014
Cépage : 100 % roussanne (vignes de 10 ans)
Élevage : 50 % barriques de 3 vins, 50 % cuves inox

Nez sur les fruits jaunes (pêches) bien mûrs.
Bouche bien plus enrobée que les vins précédents, plus de volume également. Le toucher est très agréable, presque caressant. On retrouve en aromatique les fruits jaunes mûrs, mais cela reste digeste. Bonne longueur en bouche.
Dans un style gras et rond, tout en ayant un bel équilibre.
Très Bien (16/20)

CR: 4 – Pierre Gaillard, Saint-Joseph blanc 2014
Cépage : 100 % roussane
Élevage : 7-8 mois en barriques de chêne (5 % de bois neufs)

Nez sur les fruits jaunes.
La bouche ressemble au vin précédent mais avec un peu moins de gras et un peu plus de fraîcheur. On retrouve les arômes de fruits jaunes, mais c’est un peu entêtant car le vin est très expressif.
Joli vin, mais mieux vaut manger en même temps pour atténuer le côté entêtant de l’aromatique.
Bien (14,5/20)

CR: 5 – Michel Chapoutier, Saint-Joseph blanc « Les Mûres » 2014, cuvée Lavinia équivalente à « Deschants »
Cépage : 100 % marsanne
Élevage : pour partie en fût de chêne et pour partie en cuve inox

Nez assez ouvert, sur les fruits blancs.
Une bouche élancée, sur des arômes assez net de fruits blancs (pêche principalement), offrant à la fois gras et fraîcheur. Jolie longueur, on y décèle une très légère salinité.
Très sympa !
Bien + (15/20)

CR: 6 – Domaine de Monteillet Stéphane Montez, Saint-Joseph blanc « Grand Duc de Monteillet » 2014
Cépage : 58 % marsanne (vieilles vignes), 42 % roussanne
Élevage : 10 mois en barriques et demi-muids de chêne français (10 % de bois neufs)

Nez sur des arômes de pêche jaune.
Bouche très grasse, marquée par des arômes de pêche jaune bien mûre. Beau volume, mais le vin manque un peu de fraîcheur pour moi, je le trouve un peu écœurant.
Bien mais un style un peu trop riche pour moi ?
Bien (14,5/20)

CR: 7 – François Villard, Saint-Joseph blanc « Mairlant » 2014
Cépage : 55 % marsanne, 45 % roussanne
Élevage : 11 mois sur lie, 15 % en fûts neufs, 55 % en fûts de 3 à 5 ans, 30 % en foudres neufs

Nez très plaisant de fruits blancs et jaunes.
La bouche est ample, avec du gras, sur un fruité évident (pêches blanches et jaunes), avec une bonne complexité aromatique. L’équilibre est à mon sens d’une grande précision.
Très beau vin !
Très bien (16/20)

CR: 8 – François Villard, Condrieu « Deponcins » 2014
Cépage : 100 % viognier
Élevage : 11 mois sur lie, 37 % en fûts neufs, 63 % en fûts de 3 à 5 ans

Nez très ouvert sur l’abricot mûr.
La bouche est très onctueuse, et offre une aromatique exubérante d’abricot confit.
Un vin plaisant par son son style très démonstratif, mais un peu trop riche pour moi.
Bien (14,5/20)

Petit bilan de la soirée :

Pas de mauvais vin dans cette série, voilà une sélection avec laquelle toute la tablée a pu se faire plaisir ! Cela dit, hormis le premier vin qui se trouve à une dizaine d'euros, et le Condrieu plus cher du fait de son appellation, tous les autres vins ont été achetés entre 15 et 25 euros, ce qui est une gamme de prix pour laquelle on peut s'attendre à ce que le vin soit au minimum bon !

Ce que j'ai trouvé intéressant c'est qu'avec seulement deux cépages utilisés sur les appellations de Rhône Nord en blanc hors Condrieu et Château Grillet, on arrive à avoir sur les 7 vins dégustés ici des variations de style assez importantes, en jouant notamment sur les assemblages et les élevages. L'aromatique semble toujours tourner autour des arômes de type fruits blancs pour les vins à dominante marsanne et fruits jaunes pour les vins à dominante roussanne, mais je ne suis pas toujours très bon pour retrouver tous les arômes. En revanche pour les équilibres, on sent assez nettement que la marsanne apporte plus de fraîcheur et la roussanne plus de gras, même si l'élevage contribue également beaucoup au résultat final.

Les deux vins les plus intéressants pour moi sont le Saint-Péray et le Saint-Joseph Mairlant, le premier réussissant à se montrer gras et opulent mais sans écoeurement, le second pour son côté plus droit, plus « traçant », avec un équilibre tout à fait complet, un vrai vin de gastronomie. C'est un vin qui m'avait déjà fait bonne impression lors d'une dégustation de vins du Rhône chez Lavinia, la première impression est confirmée !

Mathias
#1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21539
  • Remerciements reçus 52

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Rhône Nord version blanc sec : une horizontale 2014

Merci, Mathias, pour cet intéressant compte-rendu.
J'aime beaucoup habituellement les trois cuvées de Saint-Péray du Domaine du Tunnel et je ne suis pas surpris de la note de "Roussanne" ni de celle de Mairlant, autre vin qui me laisse d'excellents souvenirs dans les millésimes antérieurs.
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 340
  • Remerciements reçus 42

MathiasB a répondu au sujet : Rhône Nord version blanc sec : une horizontale 2014

En tout cas cette cuvée "Roussanne" m'a donné envie de goûter les autres cuvées de Saint-Péray du Domaine du Tunnel.

A noter également le soin apporté au bouchage par François Villard qui utilise des bouchons de 50 mm et par le Domaine du Tunnel qui utilise des bouchons de 55 mm, alors que pour les autres bouteilles ouvertes ce sont des bouchons de 45 mm qui sont utilisés.

La question que je me pose sur ces vins, c'est leur évolution dans le temps : comment évolue le profil des vins de cette gamme au fil des ans ? Vers quel âge est-ce qu'ils atteignent leur plateau de maturité ?

Mathias
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21539
  • Remerciements reçus 52

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Rhône Nord version blanc sec : une horizontale 2014

J'ai gardé des Mairlant 4-5 ans et des Granits blancs 8-10 ans (et même plus pour le premier millésime, 1995) sans problème.
Pour les Saint-Péray du Tunnel, je n'en ai jamais eu assez en cave pour résister à la tentation de les boire avant.
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 340
  • Remerciements reçus 42

MathiasB a répondu au sujet : Rhône Nord version blanc sec : une horizontale 2014

Et bien il va falloir que j'en mette quelques-unes de côté alors, pour voir comment tout ça évolue !

Mathias
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1399
  • Remerciements reçus 103

jlcc a répondu au sujet : Rhône Nord version blanc sec : une horizontale 2014

Le Saint Joseph blanc de Pierre Gaillard est fait à partir de roussanne et non de marsanne, ce qui explique que "la bouche ressemble au vin précédent" !

Effectivement, les aromatiques sont très différentes et la roussanne donne en général des vins plus riches et plus parfumés. Cépage plus difficile à cultiver, il a été en perte de vitesse mais revient en force. Ceci dit, il est parfois bien difficile de distinguer les deux et de vieilles parcelles sont plantées sans certitude absolue concernant l'encépagement...
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 340
  • Remerciements reçus 42

MathiasB a répondu au sujet : Re: Rhône Nord version blanc sec : une horizontale 2014

En effet, le Saint Joseph de Gaillard est bien un 100% roussanne, c'est une erreur de retranscription, je corrige dans le CR.

Et je suis tout à fait d'accord pour dire que distinguer roussanne et marsanne n'est pas toujours évident ! Ici la dégustation s'est faite en connaissant les cuvées et encépagement, donc forcément on cherche à identifier les similitudes entre les vins qui ont des encépagement comparables, et cela influence très probablement le ressenti.

Mathias
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck