Nous avons 866 invités et 12 inscrits en ligne

Domaine Marcel Richaud

  • Messages : 44
  • Remerciements reçus 0

rouby a répondu au sujet : Re: Marcel Richaud

Bertrand Le Guern écrivait:
> Un nez de syrah (Sinard), truffe, le pourrie,
> grillé voir fumé. Un nez super expressif
>
> le pourrie ???? c'est à dire?

d'oeufs pourris...

Cordialement.
#91

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1585
  • Remerciements reçus 1

Winemega - Alain a répondu au sujet : Re: Marcel Richaud

Ouvert hier soir une, puis malheureusement, une seconde bouteille de Cairane 2003 non sulfité.

Eh bien, c'est imbuvable! Selon mon interprétation, le vin m'a l'air d'être reparti en fermentation.. (odeurs et goût de levure, fruit blèt, chimique..)



Alain

Alain Bringolf
"Lorsque le vin est tiré, il faut le boire. Et lorsque le vin est bu, il faut se tirer.." - Le Chat
#92

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4262
  • Remerciements reçus 1

Bertrand Le Guern a répondu au sujet : Re: Marcel Richaud

Cairane 2003 non sulfité


Ce sont peut-être les aléas du "sans soufre", j'ai la cuvée normale (pas fou!): aucun problème.

Rappel: la cuvée sans soufre est confidentielle, il faut se donner du mal pour se la procurer ... il faut assumer son choix!

Nous avions goûté l'an passé,les deux cuvées côte à côte (les aléas de la dégustation à l'aveugle) au club d'Albi, la cuvée "sans soufre" était nettement plus plus exubérante que la "normale", mais sans défaut et, à ma grande surprise, le fond de la bouteille que j'avais rapportée n'a pas bougé pendant trois jours encore.

blg
#93

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2452
  • Remerciements reçus 50

BARRET Philippe a répondu au sujet : Re: Marcel Richaud

Alain, quelles conditions de conservation ?
Moi aussi, comme Bertrand, un supplément d'âme pour la version sans soufre (en 2004) par rapport à la version (très légèrement) sulfitée à la mise en bouteille, les deux versions goûtées à l'aveugle.

Philippe

Philippe
#94

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1585
  • Remerciements reçus 1

Winemega - Alain a répondu au sujet : Re: Marcel Richaud

Hello Bertrand et Philippe,

J'ai acheté ce vin (ainsi que l'Ebrescade 2001) en septembre 2004, directement au domaine Richaud en remontant d'un petit séjour au Sud de la France. Ramenés le jour même à la maison (il faisait beau, mais pas particulièrment chaud ce jour-là) et mis en armoire à vin (12° constants), je ne pense pas que les conditions de conservations soient en cause.

Tout comme Bertrand, c'est en goûtant côte à côte au domaine les versions avec et sans souffre que j'avais opté pour la "non sulfitée" qui me paraissait alors plus expressive. Les 2 premières bouteilles ouvertes quelques mois plus tard étaient excellentes. Ca fait environ 18 mois que je n'avais plus goûté ce vin.

Joyeux Noël à tous!
Alain

Alain Bringolf
"Lorsque le vin est tiré, il faut le boire. Et lorsque le vin est bu, il faut se tirer.." - Le Chat
#95

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1571
  • Remerciements reçus 237

docadn a répondu au sujet : Marcel Richaud

Les garrigues 2005
Me rappelant au bon souvenir
de DocteurM, j'ouvre
cette bouteille à une témpérature
de 15-16°c.
non carafé
robe sombre violine
un 1er nez animal avec
des notes de cuir, pruneau
et de kefir (levures :S)
a l'agitation des notes lactées
étonnantes, une pointe
de menthol et des effluves
de fumée laissent place à
des notes imposantes de figue sèche.
En bouche une agréable
expression de fruits
rouges (fraise) avec
une matière dense
et relevée d'épices.
Une étonnante sucrosité
survient en milieu de bouche
et le tout s'étire sur une longueur
correcte et une discrète rétro épicée...
C'est bien bon et cela me laisse
réconcilie avec le domaine après
une desastreuse bouteille de Cairanne 2004 ...
#96

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4349
  • Remerciements reçus 1

teddyteddy a répondu au sujet : Re: Marcel Richaud

Docadn,

La bouteille de Cairanne 2004 de Richaud que j'ai dégustée dernièrement ne s'est pas révélée désastreuse, mais m'a tout de même déçu en raison d'une finale déséquilibrée sur l'alcool.

Pourquoi la bouteille que tu as goutée était-elle désastreuse?

Laurent
#97

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1571
  • Remerciements reçus 237

docadn a répondu au sujet : Re: Marcel Richaud

Justement pour cette vague alcooleuse desastreuse
en finale et le coté lourd que je n'avais pas percu
lors de sa dégustation
au domaine...
(cf CR p 4)

cordialement
#98

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 24
  • Remerciements reçus 0

miles a répondu au sujet : Re: Marcel Richaud

vos commentaires ne m'étonnent pas.Cela fait bien longtemps que je n'achète plus Richaud.Si vous voulez des Cairanne, il vaut mieux se tourner vers l'oratoire de saint martin dont les vins gardent toujours de la fraicheur et un équilibre magistral malgré le degré alcolique.Les 2 grandes cuvées 'prestige' et 'haut coustias'donnent de magnifiques bouteilles après 7,8 années de garde.
Les frères Alary ne passent pas leur temps à courtiser les médias et se montrer dans les salons, ils préfèrent s'occuper de leurs vignes....et pratiquent encore des prix très raisonnables

Amateur de vins depuis 3 ans, je consulte tous les jours votre forum qui
est une mine de renseignements pour les nombreuses bouteilles qui attendent patiemment dans ma cave et pour toutes celles que cela m'incitent à acheter
#99

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4349
  • Remerciements reçus 1

teddyteddy a répondu au sujet : Re: Marcel Richaud

Miles,

J'ai effectivement goûté dernièrement un très joli et très gourmand Cairanne 2005 Alary, qui ne présentait aucune surcharge alcoolique, mais une belle fraîcheur.

Laurent
#100

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9104
  • Remerciements reçus 470

RaymondM a répondu au sujet : Re: Marcel Richaud

Mes quelques expériences avec ce producteur + dégustations sur divers salons me laissent dubitatif car j'ai surtout ressenti des vins assez alcooleux.

J'ai du mal à comprendre la sorte de vénération dont il est l'objet.
Je n'ai pas du tomber sur la bonne bouteille:)

Raymond
#101

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 528
  • Remerciements reçus 0

seb a répondu au sujet : Re: Marcel Richaud

ha, ben moi j'ai dégusté une fois un cairanne 2004, Bizarre, j'ai pas le souvenir d'une finil ya environ 1 an, et je l'avais trouvé très bien. ale alcooleuse, je l'avais bu un petit frais si je me souviens bien. Variation de bouteilles ou différences de goût???
#102

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 528
  • Remerciements reçus 0

seb a répondu au sujet : Re: Marcel Richaud

tiens mon post a buggé, je disais donc: j'ai dégusté un Cairanne 2004 il ya environ un an et je n'ai pas le souvenir d'une finale alcooleuse
#103

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1571
  • Remerciements reçus 237

docadn a répondu au sujet : Re: Marcel Richaud

RaymondM écrivait:
> Mes quelques expériences avec ce producteur +
> dégustations sur divers salons me laissent
> dubitatif car j'ai surtout ressenti des vins assez
> alcooleux.
>
> J'ai du mal à comprendre la sorte de vénération
> dont il est l'objet.
> Je n'ai pas du tomber sur la bonne bouteille:)

Eh bien on est au moins 2 a avoir raté
la bonne bouteille, et sans en faire
un culte, Richaud reste néanmoins
intéressant... quand ce n'est pas alcooleux
;)
#104

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4349
  • Remerciements reçus 1

teddyteddy a répondu au sujet : Re: Marcel Richaud

Si j'ai bon souvenir, ce Cairanne 2004 titre tout de même à 15% vol.

Pas étonnant qu'il puisse paraître un peu alcooleux à certains...

Laurent
#105

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83710
  • Remerciements reçus 9542

oliv a répondu au sujet : Re: Marcel Richaud

Rectification : 14% le Cairanne 2004.
#106

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 528
  • Remerciements reçus 0

seb a répondu au sujet : Re: Marcel Richaud

autant dire la norme dans la région
#107

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 528
  • Remerciements reçus 0

seb a répondu au sujet : Re: Marcel Richaud

dégusté ce soir le cairanne 2005,14.5%
Le nez très beau, très pur et franchement sur la mûre, en bouche après ouverture le vin n'est pas vraiment en place il y a de la matière mais c'est un peu déséquilibré et amère. Un bon carafage s'impose. Après un peu plus d'une heure, le vin devient très beau, l'équilibre est là, les arômes de mûre ressortent franchement, le vin est concentré et velouté. Très bon, je ne suis pas déçu et je retrouve les bonnes impressions que j'avais eu sur le 2004. Ce vin est assez alcooleux, c'est vrai mais pas déséquilibré et la fraîcheur est là.
#108

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12
  • Remerciements reçus 0

Design a répondu au sujet : Re: Marcel Richaud

J'ai également eu les mêmes sensations de plaisir sur ce vin :)
#109

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Marcel Richaud Cairanne 2003 + 2004

CDRhône villages Cairanne Richaud 2003 : 15,5/20 - 15/12/04
Très joli fruit doux et direct, de VDN (cerise confite, framboise). Caractère épicé, avec du cacao, du poivre, de la rafle, des fleurs. Bouche ensoleillée, funambule (car relativement fraîche), veloutée (léger sucre quasi irréprochable sur ce millésime caniculaire).

CDRhône villages Cairanne Richaud 2004 : 14,5/20 - 27/1/07
Un vin de terroir (avec de la réduction et un léger perlant). Jolies flaveurs de violette et d'olive. Finesse et caractère désaltérant.
#110

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17
  • Remerciements reçus 0

matdebordeaux a répondu au sujet : Re: Marcel Richaud

J'ai goute l'Ebresacde 2005.....

Enorme !

Trés concentré, un gros potentiel.. je confirme

Tout comme le rasteau......
#111

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 32
  • Remerciements reçus 0

edouard69 a répondu au sujet : Re: Marcel Richaud

le cairanne 2004 titre bien a 15%.
Je viens d'en gouter une bouteille. Faut carafer 2 heures sinon on est envahi par l'alcool.
#112

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4349
  • Remerciements reçus 1

teddyteddy a répondu au sujet : Re: Marcel Richaud

Je me disais bien que je ne perdais pas encore tout-à-fait la boule... ;)

Merci donc Edouard pour cette confirmation.
L'alcool est-il nettement moins perceptible après deux heures de carafe?

Laurent
#113

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83710
  • Remerciements reçus 9542

oliv a répondu au sujet : Re: Marcel Richaud

Alors là, énigme ?!!
Je viens d'aller vérifier dans ma cave et ma bouteille de Cairanne 2004 annonce 14° !!
Une différence de mises peut elle engendrer une différence dans la cuvée elle même et donc dans l'étiquetage?
#114

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 528
  • Remerciements reçus 0

seb a répondu au sujet : Re: Marcel Richaud

D'après mes souvenirs celles que j'ai bue l'an dernier titré 14.5% :S non je plaisante, si mes souvenirs sont bons c'était 14%, je pense que 15% ça m'aurait interpelé. En tout cas l'énigme est entière
#115

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21539
  • Remerciements reçus 52

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Marcel Richaud

Je me permets de signaler un mail privé de BLG qui connait très bien le domaine, et pour cause ;)
Il nous disait qu'il pensait que le 2005 goûté par matdebordeaux était encore au stade de l'assemblage et il soulignait que le domaine ne possédait pas, à sa connaissance, de vignes à Rasteau...

Cordialement,
Thierry
#116

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83710
  • Remerciements reçus 9542

oliv a répondu au sujet : Re: Marcel Richaud

On va tous se rassurer: personne n'avait la berlu !(:P)
Je reviens de chez mon caviste où j'avais acheté ma bouteille titrant 14°.
Et bien, je confirme que Richaud a bien sorti une autre série qui titre elle 15°.
C'est assez facile à répérer finalement, l'étiquette version 14°, c'est celle là:



Celle titrant 15° en contre étiquette, c'est celle là :



Maintenant, reste à savoir pouurquoi cette différence entre 2 cuvées sensées n'en être qu'une et bien sûr faire une dégustation comparative?
15°, moi, j'avoue que ça m'effraie un peu...::o
#117

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21539
  • Remerciements reçus 52

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Marcel Richaud

Je continue à transmettre les messages de BLG:
moi, je ne sais pas... ;)

"Je peux ajouter que le Cairanne 2004 fait 14°, par contre l'Ebrescade 2004 avoue 15,5° comme le feront les 2005 et 2006 ...

L'inflation alcoolique est le souci majeur de Marcel ... et de ses voisins, encore que chez lui l'alcool se perçoive surtout en lisant l'étiquette!

Il ne faut pas rêver, sur les meilleurs terroirs, actuellement, le seul cépage récolté mûr faisant moins de 15,5° est le mourvèdre, c'est plus de 16 pour la syrah et plus de 17 pour le grenache. Imagine le degré réel (pas celui indiqué sur la bouteille ...) des châteauneuf!"

Je pense nécessaire de transmettre ces informations.
Mais, comme Luc le lui a dit en privé, je serais heureux que Bertrand anime "en direct" ce débat ;)

Bien cordialement,
Thierry
#118

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Marcel Richaud 2004 + 2005


Dégustés le 6/2/07

Cairanne blanc : Marcel Richaud 2005
DS14,5 – PC14 - LG13,5 - MS14,5 - BLG13.

Robe tendrement dorée. Nez de bière blanche (citron, pomme, poire). Bouche sudiste, fruitée, anisée, qui manque un peu d’acidité. Elle ne possède pas la tenue du Lirac blanc du domaine de la Mordorée.

Cairanne rouge : Marcel Richaud 2005
DS14,5 – PC14,5 - LG14,5 - MS14,5 - BLG14,5.

Nez évoquant la myrtille, la violette et l’olive. Bouche satisfaisante en raison de cette immédiateté qui manquait tant aux vins du domaine de la Mordorée. Finesse et fraîcheur, on revient dans le monde du vin …

Cairanne rouge (sans soufre) : Marcel Richaud 2005
DS15,5 – PC15 - LG15 - MS15 - BLG15.

Nez proche du précédent. Bouche non protégée dans un style plus glissant. Belle expression fruitée, qui passe sans accroc.

Cairanne : Marcel Richaud « L’Ebrescade » 2004
DS15 – PC15 - LG15,5 - MS16 - BLG15,5.

Nez sur la cerise confiturée, le marc, les épices, l’olive, la violette. Bouche claire, fine, dotée d’une belle expression florale et fruitée, paradoxalement très marquée par la syrah. Un style poli, soigné, avec du soyeux et de l’éclat.

Cairanne : Marcel Richaud « L’Ebrescade Cuvée Syrah » 2004
DS14 – PC? - LG14 - MS? - BLG13.

Robe nettement plus sombre. Nez un peu déroutant, compact, grillé, réduit (avec un fond de purée de fruits rouges). Certains lui reprochent un côté liégeux. Bouche concentrée, avec du caractère (à défaut d’une grande harmonie) et une acidité marquée. On s’interroge sur la genèse et le futur de cette cuvée …
#119

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4262
  • Remerciements reçus 1

Bertrand Le Guern a répondu au sujet : Visite au domaine Marcel Richaud

Philippe Ricard, un toulousain grand amateur de vin et ... de photos a visité le domaine Marcel Richaud à Cairanne: ICI






DOMAINE MARCEL RICHAUD
[/b]

Présentation : formation et historique du Domaine
Marcel Richaud et sa femme ont véritablement pris en main le domaine famillial vers la fin des années 70.
Débuts difficiles, ingrats, que connaissent beaucoup de débutants ambitieux et vaillants : marchés locaux, démarchages en tout genre, se faire une place fut un parcours qui commença bel et bien au niveau le plus modeste.
Ils commencent à bâtir le caveau actuel environ 10 ans après.
Grace à leur succés, ils financent de gros travaux d’agrandissement qui débutent en 1999 pour être pleinement opérationnels à compter du Millésime 2002.
Ainsi équipés, ils peuvent aujourd’hui exprimer pleinement tout leur talent et élever leurs vins dans un espace parfaitement dédié.

Nature de l’encépagement et du sous-sol
Sur environ 40 ha, l’encépagement se répartit ainsi :
- rouges : principalement grenache, puis mourvèdre, syrah, carignan, cournoise.
- blancs : principalement bourboulenc, clairette et roussanne, puis marsanne, viognier et grenache blanc.
La nature des sols est relativement complexe et diversifiée avec, pour résumer, une formation sédimentaire , des limons, des argiles, du sable et des galets, le tout datant du Miocène.
Pour Marcel Richaud, c’est la compréhension des terroirs (sol, texture, exposition, pente, micro-climat, aérologie, flore environnante) qui détermine le choix du cépage.

Travail à la vigne : taille, travail des sols, traîtements, effeuillage, vendanges au vert
Les travaux à la vigne restent assez classiques : taille courte en hiver, labour systématique sur l’ensemble de la vigne (la sécheresse locale rend l’enherbement peu pertinent), produits de contact uniquement pour les traitements, aucun désherbant chimique, respect des surfaces foliaires (effeuillage à la demande), vendanges au vert quand nécessaire.
L’objectif idéal est de respecter au maximum l’équilibre et l’harmonie de la plante : l’idéal serait un interventionnisme minimal.

Nombre de grappes par cep, densité et rendement à l’hectare
Pas d’objectif particulier quant aux nombres de grappes par cep : c’est l’équilibre de la plante qui le détermine principalement.
Dans le même ordre d’esprit, la recherche du rendement minimum n’est pas une obsession : un rendement moyen de 35hl/ha environ, selon le Millésime, semble être à ce jour ce qui correspond le mieux tant à la vigne qu’au vigneron !

Philosophie de vinification
Avant de vinifier, l’essentiel est de comprendre que l’important, c’est la matière première.
Ce principe prévaut aussi au domaine.
Les vendanges sont toutes manuelles, avec un premier tri sur pied, puis transport en caisses dans les périodes de chaleur, un second tri en cave, un éraflage à 100% (sauf pour les fonds de cuve)
Pas de levurage, d’acidification, de chaptalisation, ni de sulfitage en vinification.
Des cuvaisons courtes (8 à 15 jours), sous contrôle précis de température (pas trop de chauffe), pas trop d’extraction, quelques macérations carboniques isolées (1 cuvée de syrah, 1 de grenache, 1 de carignan).
L’assemblage a pour principe de faire en sorte que les cépages et les terroirs s’expriment pleinement.
Les vins ne sont ni filtrés, ni collés et une légère stabilisation (environ 1,5 g/hl de soufre, dépendant du Millésime et des cuvées) est effectuée au moment de la mise en bouteilles.
Les vins sont tous élevés en cuve bêton, sauf 20 à 30% des Cairanne, en barriques (pas de bois neuf) et 80% de l’Ebrescade, en barriques et demi-muids (toujours pas de bois neuf).

Existe aussi une cuvée marginale de Cairanne rouge sans soufre, correspondant environ à 5% de la production totale, répondant à une demande de la clientèle et au plaisir de Marcel Richaud !
Le sans soufre n’a jamais été un objectif, mais correspond à son obsession de recherche, de curiosité, de renouvellement, qui se traduit plutôt aujourd’hui par ses quelques risques sur le sulfitage léger, qu’il assume parfaitement lors des quelques accidents comme pour ses Cairanne rouges 2003.

Que recherchez vous dans vos vins ?
Humainement, la réponse est simple : la sincérité.
Techniquement, c’est l’harmonie, l’équilibre, la fraîcheur.
Je pourrais rajouter également le plaisir immédiat, la douceur de texture.

Quel(s) Millésime(s) retenez-vous en particulier ?
Par goût personnel, 1996, 1999, 2001.

Quels conseils de service donneriez-vous ?
Carafage de 1 heure environ, notamment pour se débarrasser du CO2 persistant dans quelques cuvées.
Température de 15 à 16° maximum pour les rouges, 10 à 12° maximum pour les blancs.
Enfin boire les vins dans leur jeunesse est le plaisir personnel de Marcel Richaud qui n’ambitionne pas de faire des vins de garde.

Quels sont les vins que aimez ou aimeriez avoir dans votre cave à la maison ?
Le côté bon vivant éclectique de Marcel Richaud est ici évident puisqu’il est difficile de l’arrêter dans son énumération !
Que ce soit pour des mythes ou des vins sympas, tout y passe : Chermette, Lafon, Leroy, Marcoux, Montrose, Ostertag, Ormes Sorbet, Pithon, Sélosse…et j’en oublie des tas !

Quel est votre plus grand souvenir dans un verre ?
Impossible de donner une réponse précise à cette question !
Marcel Richaud aime le vin, aime les vins : son plaisir est dans l’instant, pas dans le passé et il ne saurait citer un seul verre…

A vos yeux, quels sont les hommes et les femmes qui comptent aujourd’hui dans l’univers du vin ?
Marcel Richaud est à l’écoute permanente d’un certain nombres de personnes qui comptent vraiment pour lui.
Trois catégories :
Les vignerons : rien n’est plus important à ses yeux que le retour de ses collègues, notamment de ses amis. Denis et Daniel Alary, Marcel Lapierre, Pierre-Marie Chermette, Eric Michel (Cros de la Mûre), Antoine Arena et bien d’autres encore comptent beaucoup pour lui et ses vins.
Les journalistes : Bettane, Desseauve, Dovaz, Morel sont des hommes dont il apprécie la finesse du jugement.
Les amateurs : la fidélité et l’amitié sont parfois possibles même avec des amateurs passionnés que peuvent être ses clients. Ainsi Bertrand Le Guern, bien connu des internautes et chez IVV, est devenu un ami proche dont le conseil est aujourd’hui important dans l’assemblage de ses vins ! Même sans l’exclusivité de l’amitié, la critique du client est de toute façon toujours la bienvenue.

Ce qui vous énerve…
L’homme n’a pas vraiment le profil du gars qu’on énerve facilement.
Mais contre les institutions agricoles ou syndicales actuelles, on sent qu’il y a matière à irritation…
Enlisement, conformisme, sclérose, lourdeur, les qualificatifs en disent long sur sa pensée !
Où en est la réforme des AOC ?
Où en est la réécriture des décrets ?
Rien n’est pire pour lui que la médiocrité, mais il le pense sincèrement : c’est elle qui prédomine, c’est elle qui commande…

A refaire, vous seriez vigneron ?
Réponse évidente : oui !
C’est une belle vie, faite de travail mais de satisfactions.
« J’aime cette vie : elle est faite pour l’homme ».

Anecdote :
Alors que je venais juste récupérer mes bouteilles de l’année, j’ ai passé 3 heures au domaine, admirablement reçu d’abord par une employée du Domaine, puis par Marcel Richaud lui-même.
La sympathie fut telle qu’avant de partir, le maître des lieux m’emmena dans la réserve de bouteilles d’où il tira 6 bouteilles et 2 magnums presque au hasard.Ebrescade 94, 96, 2000, Cairanne sans soufre 2005, vieux Cairanne 1989, cuvée spéciale de syrah, je suis reparti gâté.Et lui est reparti manger en courant, une bouteille sous le bras, manière de « soigner sa grippe ».

blg
#120

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck