Nous avons 739 invités et 8 inscrits en ligne

CR: Le CRD-LPV Belgique s'extasie devant la Côte-Rôtie

  • Messages : 26067
  • Remerciements reçus 918

Luc Javaux a créé le sujet : CR: Le CRD-LPV Belgique s'extasie devant la Côte-Rôtie

Nous voilà encore une fois réunis en cette veille de fête du travail, chez fx, pour une séance qui sort un peu de l'ordinaire pour notre groupe, à savoir 15 vins issus de la même AOC, tous millésimes confondus, j'ai nommé la Côte-Rôtie.
Pour une fois, même si les vins sont dégustés à l'aveugle, l'ordre n'est pas aléatoire, puisque nous dégustons par ordre des millésimes, du plus jeune au plus vieux.
Les vins sont ouverts quelques heures avant la dégustation, pas de passage en carafe, la température de service se situe autour de 16°.
Les notes sont prises en direct et ne sont pas retravaillées ensuite, ce qui explique leur style télégraphique. J'espère qu'elles restent cependant compréhensibles.
Les cotes sur 20 sont bien entendu attibuées avant la levée de l'aveugle.
Toutes deux ne reflètent à ce stade que mon avis personnel, l'avis du groupe suivra dans les heures ou jours qui suivent.

CR:

Before :

Domaine de la Mordorée - Condrieu Reine des Bois 2010
Pas de notes, mais le souvenir d'un vin dont le nez ne trompe pas sur ses origines, rond, gourmand, avec ce qui me gêne souvent dans les vins de cette appellation, à savoir un peu de chaleur en finale. C'est cependant très agréable.

Côte-rôtie tous millésimes.

1. Domaine Patrick et Christophe Bonnefond - Colline de Couzou - Côte-Rôtie 2009 - 14/20
Intense. Reflets violets. Fruité mûr, épices, léger boisé. Fumé. Attaque fraîche. Manque un peu de chair. Finesse ou maigreur ? Petit côté métallique en finale, tannins fins, un poil d'amertume. Longueur moyenne.

2. Les Vins de Vienne - Les Archevêques - Côte-Rôtie 2009 - 16/20
Intense. Reflets violets. Nez sur la réserve. Fruits mûrs, boisé, chocolat. Belle attaque. Plus d'ampleur, de matière et de volume. Rond, gourmand, tannins soyeux, belle longueur.

3. Vignoble Levet - La Péroline - Côte-Rôtie 2007 - 15/20
Intense. Rubis. Un peu sauvage, fumé, goudron, fruits noirs, herbes aromatiques. Se civilise à l'aération. Lard fumé. Attaque fraîche, ampleur moyenne, tannins encore un peu rudes mais sans sécheresse. Bel équilibre, belle longueur. Charpenté. Solide. A attendre.

4. Domaine Mathilde et Yves Gangloff - Sereine Noire - Côte-Rôtie 2007 - 17/20
Intense. Rubis à grenat. Nez très flatteur, boisé, balsamique, avec peut-être une pointe de volatile, pas dérangeante. Beau fruit. Floral, fumé. Bouche toute en finesse et élégance, équilibre superbe, tannins très fins. Très belle longueur. Superbe et déjà prêt.

5. René Rostaing - Côte-Rôtie 2007 - 17,5/20
Intense. Reflets violets. Fumé ++. Viandeux. Fruits noirs. Semble un peu brut de décoffrage. En bouche, c'est l'inverse. Rondeur, soyeux de texture, équilibre et longueur remarquables.

6. Domaine Patrick et Christophe Bonnefond - Les Rochains - Côte-Rôtie 2006 - 18,5/20
Très intense. Rubis. Nez très mûr, torréfié, fumé, tout en gardant beaucoup d'élégance. Attaque fraîche, très beau volume, rond, soyeux de texture remarquable, équilibre qui ne l'est pas moins. Très long. Superbement jouissif !

7. Domaine Jamet - Côte-Rôtie 2006 - 18/20
Très intense. Violet à rubis. Premier nez sur la réglisse. Fruits noirs, épices, cuir. Moins de bois. Attaque très fraîche. Un peu moins de volume que le précédent, plus strict, moins de soyeux, moins travaillé, mais équilibre et longueur remarquables. Un vin davantage sur la retenue, moins sexy, plus janséniste. Un autre style, toujours dans l'excellence.

8. Domaine Yves et Mathilde Gangloff - La Barbarine - Côte-Rôtie 2005 - 16,5/20
Intense. Reflets rubis. Beau nez, fruité, floral, tabac, fumé. Très frais, structuré, plus en longueur qu'en largeur, très bien équilibré et long. Encore un peu strict, mais très beau. Et certainement un peu plus dans quelques années.

9. Yves Cuilleron - Terres Sombres - Côte-Rôtie 2004 - 16,5/20
Intense. Rubis. Très beau nez, fumé et lardé. Pointe végétale (rafle ?), beau fruit. Bouche fraîche, de demi-corps, très élégante, avec moins de volume, de matière et de structure que le précédent, mais avec davantage d'élégance et de buvabilité, et au final un plaisir qui n'est pas moins grand aujourd'hui.

10. Domaine Yves et Mathilde Gangloff - Sereine Noire - Côte-Rôtie 2001 - 16/20
Très intense. Rubis à grenat. Sous-bois, tabac, foin, fruits noirs bien mûrs, fumé, violette. Attaque fraîche et souple à la fois, beau volume, rondeur, très bel équilibre, long, tannins un peu stricts. J'aime beaucoup.

11. Pierre Gaillard - Rose Pourpre - Côte-Rôtie 1999 - 18/20
Intense. Grenat. Superbe nez. Réglisse, fruité très mûr, lard fumé, cuir, tabac, épices. Beaucoup de fraîcheur et d'ampleur, remarquablement équilibré, tannins présents mais soyeux, très belle longueur. Superbe, encore !

12. M. Chapoutier - La Mordorée - Côte-Rôtie 1999 - 14,5/20
Intense. Rubis. Beau fruit, chocolat, poudre de riz, pas très complexe. En bouche, c'est puissant, tannique, austère, strict, plaisir limité à ce stade.

13. René Rostaing - Côte Blonde - Côte-Rôtie 1998 - 17,5/20
Intensité moyenne. Grenat. Beau fruit, épices, réglisse, cuir, tabac, tout en élégance. La bouche confirme cette sensation de finesse et d'élégance, avec des tannins encore présents mais très fins. Longueur +++

14. E. Guigal - Château d'Ampuis - Côte-Rôtie 1997 - 18/20
Intensité moyenne. Grenat. Nez marqué par l'élevage. Caramel au premier nez. La complexité vient ensuite, fruité mûr, épices, menthe. La bouche est celle d'un grand vin, au soyeux de texture caractéristique du domaine, équilibre parfait, grande longueur, plaisir immense.

15. Domaine Jamet - Côte Brune - Côte-Rôtie 1995 - 17,5/20
Intense. Grenat. Nez marqué par la réglisse, sanguin, fumé, goudron, fruit noir, tabac. Ça déménage. Attaque bien fraîche, beaucoup de volume, c'est puissant, encore tannique, avec une très belle longueur. Un superbe vin pour la table.

Au final, une dégustation d'un niveau général particulièrement relevé, sans doute même un des plus relevé depuis la création du CRD-LPV Belgique.
Dans les millésimes jeunes, confirmation de la grande qualité des 2006.
Les millésimes plus anciens prouvent qu'il ne faut pas craindre de laisser vieillir ces vins sur une vingtaine d'années.
Merci à tous les participants pour ces magnifiques bouteilles !

After :

Pas de notes pour les sept bouteilles proposées par fx lors de l'after, il faudra donc vous contenter de mes vagues souvenirs...
Fx s'était donné comme challenge de nous faire découvrir des vins jamais dégustés lors de nos séances.

Domaine Barmès Buecher - Riesling GC Hengst 2008
Marqué par le cépage et l'acidité du millésime, et comme j'aime les deux, tout va bien. Très bien -

Domaine Arnaud Ente - Meursault Clos des Ambres 2009
Dans un style légèrement réduit, il séduit par sa belle fraîcheur pour le millésime. Très bien -

Le Roc des Anges - L'Oca - VDP des Pyrénées Orientales 2010
Bon, là, c'est sûr, il faut aimer la tarte tatin... En bouche, ça reste très frais et m'a orienté bien plus au nord. Moyen

Domaine Arlaud - Clos de la Roche 2011
Élégant et d'une très belle longueur, épicé, c'est très beau même s'il n'échappe pas totalement à une petite note terreuse. Très bien -

Domaine La Terrasse d'Elise - Pradel - VDP de l'Hérault 2009
Couleur, aromatique (fruits rouges écrasés, épices) et touché de bouche évoquant les vins de Reynaud, inutile de dire que j'ai beaucoup aimé ! Excellent

The Standish Wine Company - The Relic - Barrosa Valley 2006
Sans être la plus caricaturale de celles que j'ai eu l'occasion de déguster, cette syrah puissante, très mûre et un poil sucrailleuse n'a pas réussi à me réconcilier avec l'Australie. Bien

Serge Roh - Les Ruinettes - Amigne de Vétroz surmaturée 2000
Très bel équilibre malgré la richesse grâce à une remarquable acidité. Très bien +

Merci à fx pour ces belles bouteilles et son accueil, et rendez-vous fin mai pour la prochaine dégustation !

Luc
#1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 913
  • Remerciements reçus 128

Gilles T a répondu au sujet : Re: Le CRD-LPV Belgique s'exstasie devant la Côte-Rôtie

Condrieu Reine des Bois ? Lirac, plutôt, non ?
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26067
  • Remerciements reçus 918

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Le CRD-LPV Belgique s'extasie devant la Côte-Rôtie

Non, c'est bien un Condrieu, cuvée récente et plutôt confidentielle (moins de 1000 bouteilles produites d'après note hôte du jour).
Voir le site du domaine : www.domaine-mordoree...

Luc
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 913
  • Remerciements reçus 128

Gilles T a répondu au sujet : Re: Le CRD-LPV Belgique s'exstasie devant la Côte-Rôtie

Merci pour l'info. J'ignorais. Pour le reste, superbe dégustation qui fait envie !
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1293
  • Remerciements reçus 2

blackmania a répondu au sujet : Re: Le CRD-LPV Belgique s'exstasie devant la Côte-Rôtie

Belle dégustation. Confirmation que 2006 est un excellent millésime en CR. Plus agréable aujourd'hui que 2005 et 2007.
Une Jamet 2006 m'avait particulièrement impressionné en fin d'année dernière. Je vois que cette bouteille est toujours en grande forme.
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5368
  • Remerciements reçus 3309

Olivier Mottard a répondu au sujet : CR:Le CRD-LPV Belgique s'exstasie devant la Côte-Rôtie

CR:Nous étions réunis hier soir chez Fx pour un des thèmes majeurs de cette saison de dégustation du CRD-LPV Belgique : les vins de Côte-Rôtie, tous millésimes.
Ainsi, les bouteilles proposées sont issues des millésimes 1995 pour la plus âgée et 2009 pour la plus jeune.

Situé au Nord des Côtes du Rhône Septentrionales, le vignoble de Côte-Rôtie s’étend sur la rive droite du Rhône sur les trois communes d’Ampuis, Saint-Cyr-sur-le-Rhône et Tupin-et-Semons.
Le vignoble est très étroit et construit en terrasses, surplombant le Rhône sur des pentes vertigineuses qui peuvent parfois atteindre une inclinaison à plus de 60°.
La Syrah - et le Viognier qui peut entrer jusqu'à maximum 20% dans la composition des cuvées - sont plantés sur des parcelles larges d’au plus quelques dizaines de pieds de vignes.
L’appellation couvre une superficie de 230ha et est en AOC depuis 1940.

De petites routes très étroites serpentent entre les terrasses et offrent une vue imprenable sur le Rhône majestueux qui ondule au bas des coteaux.
Littéralement rôti par le soleil, la Syrah donne naissance à des vins tout à la fois complexes et élégants, épicés et fruités, profonds et charpentés pour le plus grand bonheur des amateurs.

Pas moins de 15 cuvées, issues des millésimes 1995 à 2009, étaient soumises à l’expertise gourmande de huit LPviens ne reculant devant aucun sacrifice lorsqu’il s’agit d’embrasser un dur labeur !

Aérés à 17h00, bouteilles débouchées et laissées en cave, les vins ont été dégustés à l’aveugle et regroupés par millésime lorsque nous disposions de plusieurs échantillons sur une même année.
L’ordre établi débute par le millésime 2009 en remontant jusqu’au millésime 1995.

En guise d’apéritif, Fx soumet à notre sagacité un vin au nez légèrement beurré, souligné par des notes de fruits très mûrs.
Assez suave en bouche, le vin est marqué par des notes de violette, de pêche et d’abricot.
Le final est gras et confortable, un chouillat de fraîcheur aurait été bienvenu.
Nous avons tous identifié le Viognier, Condrieu, restait à trouver l’âge du capitaine et le nom du navire : Domaine de la Mordorée - Condrieu 2010 «La Reine des Bois».

Passons à présent aux choses sérieuses et entrons de plein pied dans la dégustation.

La première paire est issue du millésime 2009.
[/i][/b]

1. Domaine Patrick et Christophe Bonnefond - Côte-Rôtie «Colline de Couzou» 13,5/20
Robe très jeune.
Un nez peu expressif qui développera timidement quelques notes de poivre et une touche florale sur la violette.
La bouche est élégante et fine, le tanin durcit quelque peu avec l’aération et la longueur est assez moyenne.
Le vin est-il trop jeune et/ou manque-t-il un peu d’épaule ?

2. Les Vins de Vienne - Côte-Rôtie «Les Archevêques» 15/20
Vin très concentré qui semble plus jeune au nez (notes fruitées), légère présence d’une note grillée.
L’ensemble apparaît plus structuré et le tanin est plus riche.
Beau fruité en bouche et de la fraîcheur grâce à une acidité bien intégrée.
Final long et convaincant.

Pour suivre, un trio issu du millésime 2007
[/i][/b]

3. Vignoble Levet - Côte-Rôtie «La Péroline» 15/20
Robe un peu évoluée.
Nez peu disert, qui évolue sur les épices (poivre), les fleurs et une note végétale (herbe, foin).
Bouche dense en attaque, bâtie sur une structure ferme, au tanin mûr, avec une acidité rafraîchissante.
Un ensemble qui doit s’harmoniser, à attendre en confiance.

4. Domaine Mathilde et Yves Gangloff - Côte-Rôtie «La Sereine Noire»18/20
Belle robe dense.
Si le premier nez est encore marqué par son élevage, il évolue rapidement sur des notes florales subtiles et une touche fraîche rappelant la menthe.
Superbe de densité, la bouche est construite sur une grande structure caractérisée par l’élégance.
Tanin mûr, abondant mais idéalement intégré, acidité d’école.
Un vin très long au superbe équilibre.
Chapeau !

5. Domaine René Rostaing - Côte-Rôtie (cuvée désormais baptisée Ampodium) 17/20
Robe dense.
Un nez quelque peu boisé qui évoluera sur des notes fumées, de fruit et de végétal noble.
L’ensemble apparaît frais.
Après une entame sur la suavité, le vin se déploie dans une structure soyeuse au tanin enrobé.
Equilibre proverbial et long final soutenu par une acidité gourmande.
Un vin raffiné et élégant.
On continue avec un duo né dans le millésime 2006

6. Domaine Patrick et Christophe Bonnefond - Côte-Rôtie «Les Rochains» 18,5/20
Robe concentrée.
Nez mûr souligné par un boisé légèrement torréfié qui accompagne parfaitement le vin.
A l’aération, le bouquet se complète de notes épicées.
Dense et structuré, le vin est caractérisé par l’élégance et la finesse.
Equilibre abouti entre un tanin fin et une acidité parfaitement intégrée qui proposent un vin au final très long et savoureux.
Respect.

7. Domaine Jamet - Côte-Rôtie 18,5/20
La robe est encore concentrée.
Un nez frais de menthe et de réglisse.
D’abord suave en attaque, la bouche s’étire et le corps, fin et élégant, est soutenu par une acidité idéale et un tanin majestueux.
Très grande longueur pour ce vin aristocrate et gourmand.
Respect.

A l’image de ces deux cuvées, le millésime 2006 semble superbe et promis à une heureuse évolution même si il est aujourd’hui fort abordable.

Le trio suivant regroupe trois vins issus d’autant de millésimes avec, respectivement, 2005, 2004 et 2001
[/i][/b]

8. Domaine Mathilde et Yves Gangloff - Côte-Rôtie «La Barbarine» (2005) 17,5/20
Robe concentrée.
Nez puissant de fruits rouges, d’épices et une touche de tabac.
Bouche tout à la fois élégante et corpulente avec un tanin abondant et une acidité présente.
Conforme au millésime 2005, le vin conjugue structure et fraîcheur.
Même si il se laisse appréhender, c’est néanmoins un vin qui doit être attendu, en toute sérénité.

9. Domaine Yves Cuilleron - Côte-Rôtie «Terres Sombres» (2004) 15,5/20
Café froid, boisé fin, un peu floral, le nez est élégant.
Le corps est délié, suave, souligné par un tanin mûr et une belle acidité.
Ensemble nerveux, de demi corps mais assez persistant.

10. Domaine Mathilde et Yves Gangloff - Côte-Rôtie «La Sereine Noire» (2001) 18,5/20
Malgré son âge, la robe est encore concentrée.
Un nez d’une grande finesse sur une série épicées et le tabac.
C’est très engageant.
Même si le tanin est encore sérieux à ce stade, la bouche est parfaitement équilibrée.
Elle nous enchante de belles notes florales évoquant la violette et l’épice.
Une acidité parfaitement intégrée concourt à la structure élégante de cette cuvée.
Un vin convaincant, à l’évolution parfaite qui peut se consommer aujourd'hui sur une viande raffinée.
Néanmoins, il peut encore évoluer favorablement et sereinement en cave.
Respect.

Avant dernière série de la soirée issue de l’année 1999
[/i][/b]

11. Domaine Pierre Gaillard - Côte-Rôtie «Rose Pourpre» 19/20
Je pensais avoir atteint le sommet avec quelques unes des cuvées précédemment dégustées.
Un nez aérien de fruits rouges et d’épices.
Totalement harmonisé, le vin propose un équilibre d’école avec une texture de taffetas, un tanin aristocratique et une acidité parfaite.
Le final est éternel et gourmand.
Un vin à parfaite maturité et pour quelques années.
Chapeau bas !

12. Domaine Chapoutier - Côte-Rôtie «La Mordorée» 15/20
Un vin plus terreux, un fruit en retrait.
Attaque minérale, corps plein mais moins harmonieux que son prédécesseur, tanin un peu saillant.
Un fruité éteint, un vin plus rustique et austère qui manque d’élégance et de fraîcheur par rapport à ses pairs.

L’apothéose à présent avec les trois derniers vins, issus de trois millésimes différents : 1998, 1997 et 1995
[/i][/b]

13. Domaine René Rostaing - Côte-Rôtie «Côte Blonde» (1998) 18,5/20
Un nez enivrant de fruits rouges et une belle série épicée.
Densité et élégance caractérisent un vin au tanin mûr et intégré.
Un corps complet et équilibré, souligné par une acidité apportant fraîcheur et finesse.
Une note sanguine parachève ce superbe ensemble.
Une Côte-Rôtie faite d’élégance et de raffinement.
Superbe !

14. E. Guigal - Côte-Rôtie Château d’Ampuis (1997) 19/20
Autre sommet de la soirée qui en comptaient déjà quelques uns.
Nez complexe, élégant accompagné d’un élevage au service du vin.
Très grande élégance d’un corps tout à la fois large et long, au tanin fin.
Un équilibre proverbial structure une cuvée très longue qui sait rester fraîche grâce à une acidité millimétrée et un élevage maîtrisé.
Une des plus belles cuvées de Côte-Rôtie qu’il m’aie été donné de goûter.

15. Domaine Jamet - Côte-Rôtie «Côte Brune» (1995) 18,5/20
Nez très aérien et complexe.
Bouche dense dans laquelle le tanin est encore un peu saillant et l’acidité présente.
Néanmoins, la structure permettra au vin de se fondre et de s’harmoniser.
Un vin de gastronomie que je verrai bien accompagner une superbe viande.
Un parfait exemple de vin de table au sens noble du terme.
Quelle belle Côte-Rôtie !

Et voici qui termine cette dégustation riche d’enseignement et d’un niveau moyen qualitatif assez élevé en ce qui me concerne.
Nous attendions énormément de ce thème de dégustation et, force est de constater, que les résultats sont largement à la hauteur de nos espoirs.
Il faudra dans quelques années revenir opportunément sur les deux cuvées du millésime 2009 qui semblaient manquer d’harmonie et de persistance.
Il faudra vérifier leur évolution.
Pour le reste, les notes attribuées aux vins dégustés témoignent de l’excellence des cuvées.
Au mieux, le vin de Côte-Rôtie est effectivement racé, complexe, profond, fruité et épicé.

Il fallait se remettre de tant d’émotion.
Fx nous a donc présenté un plateau de fromage digne de la dégustation.
Le thème choisi par notre hôte pour les afters fut de proposer, à l’aveugle, des vins que nous n’avions jamais dégustés lors de nos précédentes sessions.
Un boulot de compilation d’archive pour être certain de ne pas proposer un doublon. B)
Indication supplémentaire, il y a un «étranger», sous entendu un vin pas né en France.
Après cette série, vous découvrirez que Fx est un grand filou car il n’y avait pas un mais deux vins non produits en France. ;)

1. Domaine Barmès-Buecher - Alsace Grand Cru Hengst Riesling 2008 : arômes d’agrumes sur l’orange, la mandarine et le citron mûr. Claquante au palais, la bouche, traçante, ne laisse pas de place au doute, c’est un beau Riesling. Nous avons découvert le millésime mais un peu plus ramé pour identifier le domaine.

2. Domaine Arnaud Ente - Meursault Clos des Ambres 2009 : robe assez claire, nez grillé et finement fruité, bouche encore stricte à la longue finale impactante. Nous situons le vin en Côte de Beaune, à Meursault mais seul Philippe découvrira qu’il s’agit du millésime 2009. Aucune trace de lourdeur, bien au contraire, un monstre de fraîcheur. Quant au domaine, nous avons quelque peu tatonné ...

3. Domaine Le Roc des Anges - VdP des Pyrénées Orientales Blanc «l’Oca» 2010 (100% Maccabeu) : longtemps le nez restera sur des notes de pommes chaudes avant de s’orienter sur les épices et une fine note fruitée. Vin assez déroutant, conjuguant tension et structure, que j’ai identifié en Sud-Ouest et à base de Manseng ... oups ! Que nenni mon ami.

Mince toujours pas de vin étranger ! :S

4. Domaine Arlaud - Clos de la Roche Grand Cru 2011 : rapidement nous identifions la Bourgogne et la Côte de Nuits, passant en revue le vignoble, je tente Morey-Saint-Denis 1er cru à cause d’une note épicée au nez m'évoquant le clou de girofle. Je n’étais pas loin mais je me vautre sur le millésime et le domaine ...

5. Domaine La Terrasse d’Elise - VdP de l’Hérault «Le Pradel» 2009 : nez très fin et très stylé qui évoque autour de la table un côté Reynaudien, bouche élégante, suave à la texture de rêve qui se prolonge longtemps. Devant notre entêtement à découvrir le vin, Fx nous suggère qu’il s’agit d’un mono cépage. On tombe dans le piège Grenache, Mourvèdre, Syrah (d’autres encore) et quand l’obstination finit par payer : c'est un 100% Cinsault, Bart découvre le domaine !
Une terrible découverte en ce qui me concerne.

Et ces vins étrangers, mais où se cachent-ils ? Nous aurait-on menti à l’insu de notre plein gré ? B)-
Tout vient à point à qui sait attendre ...

6. The Standish Wine Company Pty Ltd - Barossa Valley Single Vineyard Shiraz Viognier «The Relic» 2006 : ben oui, voilà le grand nez boisé, au fruité très mûr et entêtant, à la bouche équilibrée, riche mais où, décidément, la note de sucrosité ne m’emballe guère.
Un beau vin pour amateur du genre ... dont je ne suis pas.

Bis repetita placent ! Le deuxième étranger caché et un susucre pour terminer en beauté

7. Domaine Serge Roh cave Les Ruinettes - AOC Valais Amigne de Vétroz surmaturée élevée en barrique : une belle SGN au fruité sur le coing, la vanille, les épices, belle liqueur, très équilibré. Par contre là, j’ai séché, laissant à notre administrateur préféré le soin de nous faire découvrir toute sa science des vins liquoreux de nos amis Suisses. (:D

Un tout grand merci à Fx et à bientôt pour la prochaine dégustation dont le thème est : vins d’Italie, toutes régions et tous millésimes.

Olivier
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5996
  • Remerciements reçus 3457

Frisette a répondu au sujet : Re: Le CRD-LPV Belgique s'extasie devant la Côte-Rôtie

Wahou!!! Superbe dégustation!!!! La Côte Rotie, n'habitant qu'à quelques kilomètres, est sans doute mon péché mignon. Je connais quelques unes des cuvées, et je ne peux qu'approuver quand à la qualité du cru. Concernant les afters, j'ai eu la chance de goûter le Clos de la Roche au domaine, et je suis assez d'accord avec vos notes, j'ajouterais des notes de graphite. Je vais cependant laisser dormir les miennes quelques années...Bref, bravo les belges!!!

Flo (Florian) LPV Forez
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21539
  • Remerciements reçus 51

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Le CRD-LPV Belgique s'extasie devant la Côte-Rôtie

Merci à vous pour ces très beaux commentaires.

J'ai eu l'occasion de goûter le premier millésime du Condrieu du Domaine de la Mordorée au Domaine.
Il n'était pas encore commercialisé et Fabrice Delorme le faisait découvrir.
Il m'avait semblé avoir de grandes qualités.

Pour les Côte-Rôtie, j'en connais pas mal de cuvées dans les millésimes que vous avez bus et je partage globalement votre avis.
Celui de Christophe Jallot, s'il lit cette rubrique, serait intéressant.

Amitiés,
Thierry
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11927
  • Remerciements reçus 1947

jean-luc javaux a répondu au sujet : Re: Le CRD-LPV Belgique s'extasie devant la Côte-Rôtie

Très belle série de Côte-Rôtie avec quelques perles apparemment.
Du haut niveau!

vins d’Italie, toutes régions et tous millésimes
Là, cela risque d'être un peu plus hétérogène, non?

jlj
[size=x-small]ps: tiens, il reçoit chez lui, fx?[/size] ;)
#9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6166
  • Remerciements reçus 2055

Marc C a répondu au sujet : Re: Le CRD-LPV Belgique s'exstasie devant la Côte-Rôtie

Merci pour cette belle dégustation qui pousse à attendre ses Côtes Rôties!

Olivier Mottard écrit: Il faudra dans quelques année revenir opportunément sur les deux cuvées du millésime 2009 qui semblaient manquer d’harmonie et de persistance.


J'ai ouvert Barbarine 2009 récemment qui s'est présentée compacte, en dedans et bien moins avenante que la bouteille dégustée il y a environ deux ans qui était superbe et très gourmande. Le début d'une phase de moins bien pour les 2009 ?

Marc
#10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5368
  • Remerciements reçus 3309

Olivier Mottard a répondu au sujet : Re: Le CRD-LPV Belgique s'extasie devant la Côte-Rôtie

Là, cela risque d'être un peu plus hétérogène, non?

Jean-Luc,

Au vu des échantillons apportés hier pour la prochaine dégustation, je confirme l'hétérogénéité de la dégustation.

Le début d'une phase de moins bien pour les 2009 ?

Marc,

Ce peut-être une explication vu la tenue des vins.

Olivier
#11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1563
  • Remerciements reçus 57

crossbow a répondu au sujet : Re: Le CRD-LPV Belgique s'exstasie devant la Côte-Rôtie

Voilà encore une bien belle série, elle a fait oublier la vertical de GDP ?
Le beau temps n'arriverait pas, j'aurai sorti le chamois du congèle, c'est qu'on salive !
#12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5368
  • Remerciements reçus 3309

Olivier Mottard a répondu au sujet : Re: Le CRD-LPV Belgique s'exstasie devant la Côte-Rôtie

...elle a fait oublier la vertical de GDP ? ...

Faire oublier, je n'irai pas jusqu'à ce point mais incontestablement une dégustation de très haut niveau !

... j'aurai sorti le chamois du congèle, c'est qu'on salive ! ...

Clairement, la qualité des vins attisait notre appétit. B)

Olivier
#13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1563
  • Remerciements reçus 57

crossbow a répondu au sujet : Re: Le CRD-LPV Belgique s'exstasie devant la Côte-Rôtie

Pour avoir croisé la GDP 2007 et jamet gràce a des lpviens, et constaté la superbe de ces vins
je peux que suivre avec curiosité vos avis.
Mais j'ai pas vu d'allusion au repas ? ca dévore un peu pendant la dégustation ?
#14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5368
  • Remerciements reçus 3309

Olivier Mottard a répondu au sujet : Re: Le CRD-LPV Belgique s'exstasie devant la Côte-Rôtie

Mais j'ai pas vu d'allusion au repas ?


Marc,

A l'exception de notre repas coup de cœur de fin d'année, nous ne mangeons jamais pendant la dégustation des vins du thème.
Par contre, après la collecte des notes et la révélation des échantillons, nous mangeons généralement un plateau de fromage qu'accompagnent les afters.

ca dévore un peu pendant la dégustation ?


Oui, on met à disposition des dégustateurs du pain (tranches de baguette) et de l'eau fraîche non gazeuse.
Travail de forçat : au pain sec et à l'eau ! B)-

Olivier
#15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1563
  • Remerciements reçus 57

crossbow a répondu au sujet : Re: Le CRD-LPV Belgique s'exstasie devant la Côte-Rôtie

Merci olivier, effectivement :D
#16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3118
  • Remerciements reçus 3

DidierT a répondu au sujet : Re: Le CRD-LPV Belgique s'extasie devant la Côte-Rôtie

Merci pour ces CR très intéressants. Je trouve que nos amis belges devaient être fatigués lors de cette séance B) :D car finalement cette fois les cadors de l'appellation sont au Rendez-vous ou ne sont pas mis à mal (:D

Je connais quelques une de ces bouteilles, et ne suis pas surpris. Il est intéressant de voir Rose Pourpre sortir à ce niveau, ce qui n'est pas surprenant j'aimais beaucoup cette cuvée à ses débuts, premier millésime 94 qui m'avait surpris lors de la dégustation au Domaine. Je n'ai pas encore goûté le 99.

Didier
#17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26067
  • Remerciements reçus 918

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Le CRD-LPV Belgique s'extasie devant la Côte-Rôtie

Vous trouverez ci-dessous le tableau reprenant l'ensemble des notes attribuées par les dégustateurs présents.



Luc
#18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1276
  • Remerciements reçus 7

thibsana1985 a répondu au sujet : Re: Le CRD-LPV Belgique s'extasie devant la Côte-Rôtie

Bonjour à tous,

Sacrés Belges! Encore une dégustation de très haut niveau!!!

Mordorée de Chapoutier 1999 aurait-elle été dégustée trop jeune? Je suis étonné vu le millésime et l'étiquette que la bouteille se soit si difficilement dégustée.
Et donc Chateau d'Ampuis classé premier!! :D J'en ai un peu en cave!!

Bien cordialement,

Thibault

"Le vin Anglais, c'est un peu comme le rock Français..." (John Lennon)
#19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 15
  • Remerciements reçus 0

arge a répondu au sujet : Re: Le CRD-LPV Belgique s'extasie devant la Côte-Rôtie

Sacrés belges ? Avec cet avatar tu vas quand même avoir du mal à renier tes origines cher cousin (:P)
Concernant la mordorée je pense que passer en couple avec la "bombe" rose pourpre l a un peu désservi. Il n en demeure pas moins qu il est apparu austère et fermé. Va t il un jour s ouvrir ?

Arnaud
#20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5770
  • Remerciements reçus 339

sly14 a répondu au sujet : Re: Le CRD-LPV Belgique s'extasie devant la Côte-Rôtie

Belle dégustation en effet! Le niveau est quand même élevé et les gagnants restent les memes, non?
Jamet, Rostaing, Ganglof et Ampuis.
comme quoi !

C'est digne d'une dégustation de Terre de vins sur une AOC faite par un groupe de gens dont BD.

Sylvain
#21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11927
  • Remerciements reçus 1947

jean-luc javaux a répondu au sujet : Re: Le CRD-LPV Belgique s'extasie devant la Côte-Rôtie

Fameuses notes en tout cas qui montrent le haut niveau des bouteilles!
Quelques 19/20 qui font rêver tout amateur de syrah septentrionale.

jlj
#22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21539
  • Remerciements reçus 51

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Le CRD-LPV Belgique s'extasie devant la Côte-Rôtie

Pour moi, le meilleur rapport qualité/prix de la série me semble être les Rochains 2006 de Bonnefond.
J'aime beaucoup cette cuvée dont je connais pas mal de millésimes et, pourtant, la première fois où j'ai goûté un 2006 j'ai été époustouflé par un tel niveau qualitatif.
J'en ai bu à nouveau depuis, toujours avec le même plaisir.
Après, j'admets que Rose Pourpre 2006 est un vin magnifique, lui aussi: j'en ai racheté quelques bouteilles après l'avoir goûté.
#23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20061
  • Remerciements reçus 924

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Le CRD-LPV Belgique s'extasie devant la Côte-Rôtie

en rapport Q/P celui qui me saute aux yeux c'est la cuvée de base 07 de Rostaing, à peine plus de 20€ au domaine à l'époque.
#24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1777
  • Remerciements reçus 1

jallot christophe a répondu au sujet : Re: Le CRD-LPV Belgique s'extasie devant la Côte-Rôtie

bonsoir Thierry, Luc, Olivier etc...

Très intéressante dégustation (à l'aveugle je pense!(tu)) même si les millésimes explorés sont fort différents...
J'ai dégusté de nombreuses fois tous les vins décrits ici et c'est un plaisir de voir que vos notes sont presque toutes assez "supérieures" aux miennes ! ...ouf, on ne pourra plus me dire que je "surnote" les vins de COTE ROTIE !!!?(:D

Brièvement, je reprends mes "notes" avec quelques commentaires "extérieurs" mais finalement souvent proches des vôtres...avec plus de "modération" sauf sur 2009...

Comme Thierry, je trouve le Condrieu "Reine des Bois"de LA MORDOREE très intéressant et pas si "chaleureux" que décrit ici, même en 2010 (noté 16,50 en...2012!)...

Le millésime 2009 me semble très réussi en COTE ROTIE (voir par ailleurs...) et une récente dégustation de nombreuses cuvées de ce millésime (mardi dernier!) montre que les vins ont tendance à se refermer et deviennent moins flatteurs à la dégustation depuis quelques mois! je ne touche plus à mes bouteilles pendant quelques années mais reste très confiant sur leur avenir! j'ai dégusté 2 fois les cuvées proposées ici, avec des notes moyennes supérieures aux vôtres: 16 pour Colline de Couzou 2009, 16,50 pour Les Archevêques 2009...A regouter dans quelques années à mon avis!;)...

Le millésime 2007 est très beau en COTE ROTIE et je suis très confiant sur l'avenir des grandes cuvées de ce millésime!...j'aime beaucoup les vins dégustés ici: 16,83 de moyenne de notes à ce jour pour LA SEREINE NOIRE (16,50+ fin 2013), 16,33 pour René ROSTAING "classique" (16,50 fin 2013), La Peroline de LEVET étant logiquement un peu en retrait (15,50 de moyenne à ce jour)...

Le millésime 2006 vous a beaucoup plu à travers les 2 belles cuvées dégustées ici et je vous comprends: ce millésime se goute déjà fort bien et l'équilibre des vins est remarquable: 17+ à 3 reprises pour LES ROCHAINS des frères Bonnefond (la dernière en 2013) et 16,44 de moyenne pour la COTE ROTIE 2006 des frères JAMET en 8 dégustations à ce jour (16,50+ fin 2013)...

Le seul 2005 dégusté est la très belle BARBARINE d' Yves GANGLOFF qui se goute effectivement très bien en ce moment (16,50+ la semaine dernière!) avec une moyenne de notes de 16,25 à ce jour!...en attendant de regouter la formidable SEreine Noire 2005 dans quelques années!...

Le 2004 est bien décrit ici, c'est un millésime plus "difficile" avec parfois moins de maturité mais les vins se révèlent meilleurs depuis un ou deux ans, avec des TERRES SOMBRES de bon niveau à mon avis (16,33 de moyenne de notes à ce jour!)...

Le millésime 2001 en COTE ROTIE me semble avoir un excellent potentiel mais divise parfois, en raison sans doute de l'acidité plus marquée dans de nombreuses grandes cuvées, dont la SEREINE NOIRE fait bien sûr partie (16,60 de moyenne de notes en 5 dégustations, dont un très beau 17,50 fin 2011)...

Je n'ai cesse de répéter la GRANDEUR du millésime 1999 en COTE ROTIE, et votre dégustation semblerait le confirmer si LA MORDOREE de Michel Chapoutier (17,25 de moyenne pour moi dont un 17 en 2013!) s'était mieux goutée (pb de bouteille? mal conservée?...attention aux cuvées issues de la biodynamie, toujours très fragiles?=)...mais votre commentaire sur ROSE POURPRE de Pierre Gaillard m' impressionne (16,25 de moyenne pour moi, mais pas regouté depuis 2004!) et je crois que je ne vais pas tarder à en ouvrir une bouteille!!!...

Le millésime 1998 a été un peu "effacé" par la grandeur du millésime suivant, mais les vins sont pourtant d'une grande pureté et d'un équilibre magnifique: 17,50 de moyenne à ce jour pour la COTE BLONDE de René ROSTAING (dont un très beau 18 en 2009!)...

Très heureux de constater la belle évolution de CHATEAU d' AMPUIS 1997 dont j'ai prévu d'ouvrir une bouteille le 20 mai prochain pour les 17 ans de mon dernier fils !( 16,25 de moyenne pour moi à ce jour!)...

Enfin, la COTE BRUNE 1995 des frères JAMET confirme la beauté de cette cuvée au fort potentiel (16,75 de moyenne de notes à ce jour en 4 dégustations...)

Merci et BRAVO encore pour cette belle dégustation qui va me "pousser" à ouvrir quelques cuvées que j'ai le bonheur d'avoir encore en cave (en gras dans le texte!)...

bien cordialement,

CHRISTOPHE
" le vin doit rester un plaisir et non devenir un besoin ...même si parfois, on a besoin de se faire plaisir! "
#25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5368
  • Remerciements reçus 3309

Olivier Mottard a répondu au sujet : Re: Le CRD-LPV Belgique s'extasie devant la Côte-Rôtie

C'est digne d'une dégustation de Terre de vins sur une AOC faite par un groupe de gens dont BD.


Merci Sylvain ! :)-D

... Après, j'admets que Rose Pourpre 2006 est un vin magnifique ...


Thierry,

Si le 2006 avoisine en qualité son aîné en 1999, ce doit être une très belle cuvée. ;)

en rapport Q/P celui qui me saute aux yeux c'est la cuvée de base 07 de Rostaing, à peine plus de 20€ au domaine à l'époque.


Laurent,

Je ne connais pas le prix de tous les vins dégustés, mais je rejoins ton avis, un rapport Q/P difficile à surpasser.

Christophe,

Merci de ton éclairage sur des vins que tu connais particulièrement bien.
Pour le Condrieu de la Mordorée, ce fut une première pour nous et à l'aveugle.
Un soupçon de fraîcheur sur le final m'aurait convenu mais cela reste un bel exemple de Condrieu.

... une récente dégustation de nombreuses cuvées de ce millésime (mardi dernier!) montre que les vins ont tendance à se refermer et deviennent moins flatteurs à la dégustation depuis quelques mois! ...


C'est une discussion que nous avons eue après la découverte des échantillons et la relative faiblesse des notes peut être expliquée par la jeunesse du millésime.
Car j'ai le souvenir aussi que ce millésime suscitait l'enthousiasme ... un futur 1999 ?

... La Peroline de LEVET étant logiquement un peu en retrait ...


Lors d'une visite au domaine, madame Levet (la maman) nous avait expliqué que le vignoble familial était planté en Petite Serine, vieille variété de Syrah, avec une moyenne d'âge assez élevée, donnant des vins peu fruités mais plutôt épicés, longs à s'harmoniser.
Je relève d'ailleurs ce côté austère, nécessitant encore un mûrissement en cave.

Et d'accord avec toi, 2006 est un beau millésime même si nous n'en n'avions que deux représentants.
Difficile par contre d'être plus précis pour 2005, 2004 ou 2001 avec un exemplaire unique, même si les notes moyennes du groupe ne relèvent pas une différence très marquée entre ces années avec respectivement 16,8, 16,7 et 16,4.

Je n'ai cessé de répéter la GRANDEUR du millésime 1999 en COTE ROTIE ...


C'est aussi l'écho qui résonnait dans mes souvenirs, confirmé par cette merveilleuse Côte-Rôtie Rose Pourpre de Gaillard.

si LA MORDOREE de Michel Chapoutier (17,25 de moyenne pour moi dont un 17 en 2013!) s'était mieux goutée (pb de bouteille? mal conservée?...attention aux cuvées issues de la biodynamie, toujours très fragiles?


A confirmer, mais si le fournisseur de l'échantillon est Laurent (teddyteddy), aficionado inconditionnel des vins du domaine, je vais avoir beaucoup de mal à incriminer les conditions de la conservation : cave fraîche, voire froide en hiver et taux d'humidité d'école. :)
Un problème de bouteille me semble un début d'explication car nous avons à maintes reprises dégusté chez lui les vins du domaine, toujours à l'aveugle et toujours avec un résultat bluffant quant à la qualité des vins que ce soit en Côte-Rôtie, Châteauneuf-du-Pape ou autre Ermitage.

Très heureux de constater la belle évolution de CHATEAU d' AMPUIS 1997 ...


Effectivement, pour paraphraser Luc, un vin ... jouissif ! B)-

Enfin, la COTE BRUNE 1995 des frères JAMET confirme la beauté de cette cuvée au fort potentiel


D'accord avec toi, encore quelques années de garde et on devrait atteindre des sommets.

Merci pour tes retours ! (tu)

Olivier
#26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 15
  • Remerciements reçus 0

arge a répondu au sujet : Re: Le CRD-LPV Belgique s'extasie devant la Côte-Rôtie

Olivier,
Un 99 chez Laurent ?
C est de la pré histoire pour lui :)o
C est moi qui ait amené le Chapoutier. Acheté chez un caviste il y a une dizaine d année et encavé depuis.
J ai le souvenir par ailleurs d un 2003 l année passée qui se présentait plus ou moins de la même façon.
Arnaud
#27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5368
  • Remerciements reçus 3309

Olivier Mottard a répondu au sujet : Re: Le CRD-LPV Belgique s'extasie devant la Côte-Rôtie

Un 99 chez Laurent ?
C est de la pré histoire pour lui


:D

Arnaud,

Au temps pour moi !
Hum, Laurent, si tu nous lis, merci de ne pas incendier nos voitures ! >:D<

Olivier
#28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 334
  • Remerciements reçus 2

ricobang a répondu au sujet : Re: Le CRD-LPV Belgique s'extasie devant la Côte-Rôtie

Redoutable dégustation, et la grande qualité de vos CR sont très riches d'enseignement pour moi et les quelques cuvées que j'ai en cave sur des millésimes plus récents certes, pour Rochains du domaine Bonnefond et Côte Rotie Jamet, merci à nos amis Belges. La verticale de Granges des Pères, m'avait enthousiasmé, les CR de cette nouvelle dégustation ne font que confirmer et à chaque fois sur des vins que j'affectionne tout particulièrement.

Eric

Eric PREZELIN
#29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1276
  • Remerciements reçus 7

thibsana1985 a répondu au sujet : Re: Le CRD-LPV Belgique s'extasie devant la Côte-Rôtie

Sacrés belges ? Avec cet avatar tu vas quand même avoir du mal à renier tes origines cher cousin

C'est pas faux mon cousin!! :D

"Le vin Anglais, c'est un peu comme le rock Français..." (John Lennon)
#30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck