Nous avons 671 invités et 12 inscrits en ligne

CR:PACA 28: Condrieu et Côte Rôtie en Arles chez l'ami Seb

  • Messages : 20061
  • Remerciements reçus 924

enzo daviolo a créé le sujet : CR:PACA 28: Condrieu et Côte Rôtie en Arles chez l'ami Seb

CR:
Nous étions 16, et cela faisait un moment que nous ne nous étions pas retrouvé presque au complet avec certains pas croisés depuis de nombreux mois.
Quand SebAB nous a proposé de nous accueillir un dimanche dans sa cave , il faut croire qu'il a suscité plus que de l'intérêt, au delà même du thème du jour.
Merci à tous ceux qui avaient mis les petits plats dans les grands, on a particulièrement bien mangé, beaucoup mangé, donc aussi beaucoup bu pour compenser B)

Pour des retrouvailles, on a été gâté car le niveau global des vins fut plutôt très bon avec quelques magnifiques bouteilles. Je n'ai pas pris de notes sur les 4 before qui ne m'ont pas laissé un souvenir impérissable (à part un joli mont damnés 05 de Boulay), donc allons y pour les notes (tous les vins bus à l'aveugle bien sûr):

Condrieu Domaine Aurélien Chatanier 2009
Nez avec une touche végétale, puis de violette, qui s’ouvre sur le vanillé, l’orange amère, le fumé, les fruits confits.
La bouche est grasse, l’équilibre est correct, c’est plutôt droit, pas opulent, mais ça finit malheureusement assez court sur des notes peu avenantes de caramel au réchauffement. Pas mal sans plus. Bien +.

Condrieu Domaine Villard « Deponcins » 2009
Nez plus opulent, ouvert et assez pur. Le muguet est intense avec d’autres notes florales. Joli nez pour qui aime ces arômes entêtants.
La bouche est riche, bien équilibrée, l’acidité est perceptible, c’est salivant. Bonne persistance finale avec une fine amertume qui rend le vin digeste. Très bon. Très Bien.

Condrieu Domaine Villard « Deponcins » 2007
Nez à l’élevage très présent, vanillé, puis oxydé sur des notes tourbées, pomme cuite, miel.
La bouche est également oxydée, très très grasse, l’équilibre reste correct mais les notes d’oxydation dominent. Finale courte, qui assèche te amère. Bouteille qui a un souci. ED.

Condrieu Domaine Cuilleron « Vertige » 2007
Nez élevé, très ouvert, grillé, vanillé, sur la noisette, quelques notes de fruits jaunes, élevage à la bourguignonne.
La bouche est grasse, manque de peps, tannique et sèche de bois. Ça manque de fruit avec une acidité dissociée et une finale courte. Pas mon truc. Assez Bien.

Condrieu Domaine Vernay « Coteaux de Vernon » 2010
Nez avec une touche d’acetate amylique (bonbon) qui disparaît à l’aération pour laisser la place à de jolies notes de violette dans un ensemble frais et aérien.
La bouche est grasse, super bien équilibrée, ample, pleine de fruit et particulièrement fraîche malgré une grosse matière. C’est un tour de force que d’obtenir tant de richesse aérienne jusque dans une très longue finale salivante. Fond de verre sur les agrumes. Incrachable. Quel vin ! en bouche, on est loin de l’archétype de l’appellation. Excellent.

Côte Rôtie Domaine Guigal « Brune et Blonde » ?
[size=x-small]Millésime des années 90 mais inconnu.[/size]
Nez d’épices douces, de feuilles mortes, lardé, de fraise des bois. Magnifique nez.
La bouche est fraîche, droite, ample, mentholée. Les tannins accrochent encore un peu en raison d’une acidité haute qui les fait ressortir bien qu’ils soient fondus, mais le vin ne manque pas de charme malgré une certaine droiture. Belle longueur et fraîcheur sur les épices douces. Très beau. Très Bien +.

Côte Rôtie Vins de Vienne « Les Essartailles » 2001
Nez épicé, sur le zan, floral.
La bouche est fraîche, suave, super bien équilibrée. Elle possède un côté sanguin, juteux et beaucoup de gourmandise. Bonne persistance finale suave sur les agrumes. Vraiment très bon et à boire. Très bien +.

Hermitage Domaine des Rémézières « Cuvée Emilie » 2001
[size=x-small]Pirate.[/size]
Nez de fourrure, d’épices, plus policé et fin, sur la framboise.
La bouche est plus stricte, droite ; moins dense avec des tannins qui accrochent plus. Ça parait plus jeune aussi. Finale de longueur correcte. C’est bon. Bien ++/Très Bien.

Cornas Domaine du Coulet « Brise Cailloux » 2008
Nez de boite à cigare, d’épices, de menthe poivrée, c’est fin, puis sur les fruits noirs à l’aération.
La bouche est fraîche, très poivrée, pure mais avec des tannins plus saillants et une jeunesse marquante. Ça reste séveux et de longueur correcte. Très bon. Très Bien (+).

Côte Rôtie Domaine Gérin « Champin le Seigneur » 2009
Nez élevé, vanillé, toasté avec une note d’acetate d’ethyle et un côté chimique.
La bouche est beurrée, caramélisée, pommadée, sans manque de fraîcheur pour autant mais fatigant à mon goût par sa texture sans naturel. Longueur finale correcte. Archétype des syrah qui ne sont pas à mon goût. Bien.

Côte Rôtie Domaine Niero 2006
C’est tout l’inverse avec ce vin. Bien qu’aillant un nez fermé, il laisse poindre des notes lardées, d’orange sanguine avec une touche de sucre vanillé.
La bouche est bien équilibrée, juteuse, fraîche et superbement digeste. Ce n’est pas un monstre de densité mais c’est salivant, rond, avec une petite pointe de sucrosité assez charmeuse et une longueur finale correcte. Un vrai très bon vin à maturité. Très Bien.

Côte Rôtie Domaine Cuilleron « Bassenon » 2006
Joli nez fumé, d’épices douces, lardé, très fin.
La bouche est fraîche, dense, avec une touche végétale et beaucoup de gourmandise. Le vin est pur, volumineux, la matière est de qualité et non travestie aux tannins enrobés. Très long sur les agrumes. Super bon. Ça faisait un moment que je n’avais pas bu un aussi bon vin de Cuilleron. Très Bien +/Excellent.

Côte Rôtie Domaine Cuilleron « Madinière » 2007
Nez plus fermé, vanillé, sur le clou de girofle.
La bouche est stricte, peu gourmande à l’acidité haute. L’ensemble est austère et dénote par rapport au précédent. La finale est un peu dure et de longueur correcte. Pas de défaut perçu mais pas avenant à ce stade. Bien +(+).

Côte Rôtie Domaine Rostaing « La Landonne » 2004
Le nez est très fin et élégant sur les épices, la rose, dans une impression de grande délicatesse.
La bouche est droite, pure, propose des notes végétales dans un beau volume et beaucoup de pureté. La qualité des tannins ciselés est magistrale. C’est très long et cela s’étire. Superbe vin et probablement grand avec un peu plus d’âge. Très Bien +/Excellent.

Côte Rôtie Domaine Gérin « Les Grandes Places » 2004
Nez très ouvert de café, mentholé, d’after eight dans une impression d’ensemble puissante et fraîche.
La bouche possède aussi beaucoup de fraîcheur, de très gros volume, large avec un joli fruit et une pointe cerise confite. La finale est longue sur les épices. Un très gros vin mais qui à mon goût n’a pas la classe ni la pureté du précédent. Très Bien +.

Côte du Ventoux Domaine Olivier B « Seconde » 2010
[size=x-small]Pirate. Syrah 100%.[/size]
Le nez est forcément primaire, poivré, fumé.
La bouche est dense, un peu dure par sa jeunesse, assez violente, sauvage mais un très bel équilibre tant le vin possède une belle réserve de fraîcheur. Rien n’est confit, ne chauffe, il y a un sacré jus encore brutal que l’acidité volatile accroît. Les tanins sont de qualité et la finale poivrée est persistante. A besoin de s’assagir mais promet. Bien ++/Très Bien.

Côte Rôtie Domaine Gangloff « Barbarine » 2005
Nez de bois mouillé, résineux, de cassis avec un côté confit, d’agrumes, puis à l’aération d’épices douces et une touche de cacahuète.
La bouche est fondue, un peu sèche. C’est plutôt ample mais austère, ce qui se confirme en finale avec une dureté et une impression d'ensemble très évoluée. Une mauvaise surprise, on est loin du style habituel du domaine. Millésime raté où bouteille fatiguée ? Bien +.

Côte Rôtie Domaine Guigal « Château d’Ampuis » 2007
Nez de boisé, toasté, d’épices, de crème de fruits exotiques, de caramel. C’est exubérant et un peu too much et entêtant.
La bouche est gourmande, riche, bien équilibrée mais les tanins sèchent malgré une belle matière en raison d’un boisé sensible. Finale de belle longueur sur des notes de caramel peu agréables. Pas mon truc. Bien +(+).

Côte Rôtie Domaine Cuilleron « Robert Bourasseau » 2006
Nez dense, profond, de café, d’épices, réglissé et sanguin aussi.
La bouche possède une superbe équilibre sur des notes d’agrumes, c’est salivant, aérien malgré le gros jus et beaucoup de fraîcheur. Les tannins sont encore sensibles mais enrobés et une superbe acidité apporte beaucoup d’énergie à la grosse matière. Très long sur les agrumes. Encore jeune et prometteur, mais déjà très bon. Très Bien +.

Chateauneuf du Pape Château Rayas 2000
Nez d’agrumes, de framboise, de grenadine, de fraise, de clémentine. Joli nez.
La bouche est sudiste et malheureusement déséquilibrée par un alcool sensible qui brûle. Les tanins sont fins, c’est glycérinée avec une finale de longueur correcte mais c’est clairement une déception. Troisième fois que je bois ce vin et pas deux bouteilles proches. la pialade 08 bue ensuite fut bien plus plaisante Bien ++.

mon top 3 du jour:

1. Coteaux de Vernon Vernay 2010
2. La Landonne Rostaing 2004
3. Bassenon Cuilleron 2006
#1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3118
  • Remerciements reçus 3

DidierT a répondu au sujet : Re: PACA 28: Condrieu et Côte Rôtie en Arles chez l'ami Seb

Belle dégustation avec un très beau casting, j'avoue avoir un faible pour Coteaux de Vernon, mais c'est impressionnant qu'il ressorte comme le vin de la soirée sur une telle série. Un bel hommage à George Vernay, et à sa fille.

Didier
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20061
  • Remerciements reçus 924

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: PACA 28: Condrieu et Côte Rôtie en Arles chez l'ami Seb

je trouve que c'est un vin qui transcende son cépage et si je n'avais pas gouté ce vin dans le thème Condrieu, il n'est pas certain qu'à l'aveugle au vu de la bouche je sois parti sur l'appellation (le nez était plus proche du classicisme de l'appellation)
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1293
  • Remerciements reçus 2

blackmania a répondu au sujet : Re: PACA 28: Condrieu et Côte Rôtie en Arles chez l'ami Seb

enzo d'aviolo écrivait:
> je trouve que c'est un vin qui transcende son
> cépage et si je n'avais pas gouté ce vin dans le
> thème Condrieu, il n'est pas certain qu'à
> l'aveugle au vu de la bouche je sois parti sur
> l'appellation (le nez était plus proche du
> classiscisme de l'appellation)

Tout à fait. Pour tous ceux qui n'aiment pas Condrieu et le viognier, c'est vraiment une bouteille qui bat en brèche toutes les idées sur l'appellation (hein nico;))
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83675
  • Remerciements reçus 9472

oliv a répondu au sujet : Re: PACA 28: Condrieu et Côte Rôtie en Arles chez l'ami Seb

Pas mieux ! (:D
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2502
  • Remerciements reçus 119

freemanu a répondu au sujet : Re: PACA 28: Condrieu et Côte Rôtie en Arles chez l'ami Seb

Pour tous ceux qui n'aiment pas Condrieu et le viognier, c'est vraiment une bouteille qui bat en brèche toutes les idées sur l'appellation

Ah bon....? ben pas chez moi.....;)

Manu LPV PACA
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20061
  • Remerciements reçus 924

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: PACA 28: Condrieu et Côte Rôtie en Arles chez l'ami Seb

t'étais conditionné en mode Condrieu Manu c'est pour ça :D
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3182
  • Remerciements reçus 55

E.L. a répondu au sujet : Re: PACA 28: Condrieu et Côte Rôtie en Arles chez l'ami Seb

Je ne suis pas fana de Condrieu non plus mais ce vin était vif tendu et bien loin de tout maquillage excessif ou fruité trop mur caricatural
J'ai beaucoup aimé mon blanc préféré, de loin avec le boulay :)

Eric L.
Un bon repas sans bon vin c'est comme un tagada sans tsoin tsoin
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2502
  • Remerciements reçus 119

freemanu a répondu au sujet : Re: PACA 28: Condrieu et Côte Rôtie en Arles chez l'ami Seb

t'étais conditionné en mode Condrieu Manu c'est pour ça

Surtout quand on est en mode SYL1, et qu'on se rend compte que ça vaut un Rayas...:D

Manu LPV PACA
#9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4222
  • Remerciements reçus 1088

icna a répondu au sujet : Re: PACA 28: Condrieu et Côte Rôtie en Arles chez l'ami Seb

Je ne suis pas fan de condrieu et pourtant il fait envie ce coteaux de vernon!
Belle serie de cote rotie mais je ne pensais pas que les pacas avaient autant de cuilleron en cave! Pas trop decu le sylvain avec cette barbarine?

Ps les photos me font encore plus regretter de ne pas avoir été des votres.

Quentin
#10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8173
  • Remerciements reçus 656

FGsuperfred a répondu au sujet : Re: PACA 28: Condrieu et Côte Rôtie en Arles chez l'ami Seb

Archétype des syrah qui ne sont pas à mon goût écrit:

effet millésime ou domaine ?

frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
#11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20061
  • Remerciements reçus 924

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: PACA 28: Condrieu et Côte Rôtie en Arles chez l'ami Seb

depuis 2005, je dirais "cuvée" Fred.
#12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • laurent saura
  • Portrait de laurent saura
  • Visiteur

laurent saura a répondu au sujet : Re: PACA 28: Condrieu et Côte Rôtie en Arles chez l'ami Seb

Put....faut m'inviter pour un truc pareil...j'fais le déplacement;)
Quel pied que ce Coteau de Vernon 2010,dans un millésime d'exception en Condrieu...Je l'ai bu plusieurs fois,c'est une bombe!
Supers compte-rendus,comme d'habitude;)

Amitiés,

Laurent
#13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2241
  • Remerciements reçus 1

gerardmansoif a répondu au sujet : Re: PACA 28: Condrieu et Côte Rôtie en Arles chez l'ami Seb

laurent saura écrivait:
> Put....faut m'inviter pour un truc pareil...j'fais
> le déplacement;)
>
> Amitiés,
>
> Laurent

Laurent, j'en suis sûr que tu aurais pu nous ramener, en plus, une petite pépite B)- puisque ce terroir n'a pratiquement plus de secrets pour ton groupe et toi - même. Si on fait une Hermitage ou une Cornas, on te fera signe avec plaisir, c'est certain.

Sébastien

La certitude tue, le doute te préserve.
#14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • laurent saura
  • Portrait de laurent saura
  • Visiteur

laurent saura a répondu au sujet : Re: PACA 28: Condrieu et Côte Rôtie en Arles chez l'ami Seb

Ah c'est toi "l'ami Seb?"....j'aurais du m'en douter;)
Belle série les copains!
Pour sûr j'aurais emener un p'tit truc,mais tu vois,faut prévoir ça avant,car de mon expérience,les bouteilles ne voyagent pas si bien que ça et ont besoin d'un peu de repos avant d'être pleinement appréciées;)

Amitiés,

Laurent
#15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • laurent saura
  • Portrait de laurent saura
  • Visiteur

laurent saura a répondu au sujet : Re: PACA 28: Condrieu et Côte Rôtie en Arles chez l'ami Seb

Le Condrieu de Cuilleron c'est pas "Vertige" plutôt que "Prestige"?
#16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2241
  • Remerciements reçus 1

gerardmansoif a répondu au sujet : Re: PACA 28: Condrieu et Côte Rôtie en Arles chez l'ami Seb

Non Laurent, c'est Seb AB mais sur ton appréhension de la tenue de la bouteille, il suffit de venir un peu plus tôt soit quelques jours auparavant on pourrait organiser quelques virées B)-

Sébastien

La certitude tue, le doute te préserve.
#17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 425
  • Remerciements reçus 0

Arboussas a répondu au sujet : Re: PACA 28: Condrieu et Côte Rôtie en Arles chez l'ami Seb

L'ordre de dégustation était aléatoire ?


Nicolas Bon - www.vin-terre-net.com
#18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 200
  • Remerciements reçus 1

Julien Vouland a répondu au sujet : Re: PACA 28: Condrieu et Côte Rôtie en Arles chez l'ami Seb

C’est avec un grand plaisir que j’ai pu rejoindre le groupe des paca’s, pour cette session sur deux belles appellations de la vallée du Rhône. Grande ambiance, un lieu superbe et parfaitement adapté à de belles dégustations, et nôtre hôte du jour qui nous a magnifiquement reçu dans son nouveau bureau. Un grand merci à toi Seb, et un grand merci à tous les participants pour vos apports.

Sur les Condrieu, le gap qualitatif entre certaines cuvées fût marqué, et Coteau de Vernon a mis je pense beaucoup de monde d’accord, malgré un très beau Deponcins. Mais sur la Côte-Rôtie, on peut dire que le niveau global fût très haut, et très satisfaisant, avec très peu de fausses notes, si ce n’est sur des bouteilles dont certaines ont sûrement présenté un léger défaut. On a souvent tutoyé le grand vin, sans avoir à attendre de si longues années finalement...
A noter, les 2006 qui se sont souvent très bien présentés.
[size=large]Les Condrieu[/size]

Aurélien Chataignier, Condrieu 2009
Nez un peu pailleux, une pointe d’oxydation pour moi, léger menthol ; La bouche est large, dominée par le caramel, la texture est pas mal mais c’est serré. Le bois ressort en finale, qui est un peu trop chaleureuse, dommage.

François Villard, Condrieu Deponcins 2009
Le nez est d’emblée plus complexe que le vin précédent, sur un registre floral et un peu épicé, sans trace d’élevage. La bouche est très fine, sur une texture superbe alliant le côté enveloppant du viognier, et une belle vivacité en finale qui marque beaucoup sur le bonbon à la violette sans que ce soit entêtant. Très belle bouteille !

François Villard, Condrieu Deponcins 2007
Le nez est clairement oxydé, sur la paille, sans beaucoup fruit. La bouche est à l’avenant, elle est certes puissante, avec quelques notes de pommes tatin, mais elle accuse le coup de fatigue ressenti au nez, car elle finit un peu amère. Au vu de l’étiquette, il s’agit certainement d’une bouteille défectueuse, peut-être le bouchon.

Yves Cuilleron, Condrieu Vertige 2007
Le nez est assez amylique, sur le bonbon arlequin, un côté citrique prononcé, des notes florales également. La bouche déçoit un peu, car l’élevage domine que ce soit sur les arômes, ou bien sur la matière, qui est un peu amère et sèche. Etonnement, la vivacité l’emporte en finale, je n’ai pas trop compris ce vin.

Georges Vernay, Coteau de Vernon 2010
Le nez est d’une complexité folle, même si ce n’est pas le plus exubérant de la série, plutôt sur un registre floral. C’est la bouche qui surprend, car si l’attaque est sur une texture un peu grassouillette avec quelques grammes de SR, son développement à l’aération est incroyable, car on perçoit une densité et un équilibre hors normes, il réussit à conjuguer la gourmandise, et une fraîcheur salivante, ça n'est jamais jamais fatiguant malgré la richesse de tecture et d'arômes. Superbe bouteille, le plus beau blanc de la journée pour moi.
[size=large]Les Côte-Rôties[/size]

Maison Guigal, Brune & Blonde 19??
Le nez est bien ouvert et gourmand, épicé, avec un côté fumé, fleurs séchées. C'est très complexe et très joli. La bouche a une jolie attaque, plutôt pleine et juteuse, seule la finale laisse trahir des tanins un peu anguleux, et sèche un peu. Dommage que la fraîcheur ressentie au départ ne soit pas là jusqu'au bout, mais je chipote, c'est un très beau vin, ça attaque fort !

Vins de Vienne, Côte-Rôtie Les Essartailles 2001
Nez ouvert de cassis, de notes fumées, c'est très fin, avec un côté floral marqué à l'aération. Encore un chouïa de réduction.
La bouche est plutôt longiligne, de demi-corps, mais très juteuse et gourmande, les tanins sont bien fondus et intégrés, dans un registre très épicé (poivre). Très joli, à point même, si je le trouve encore assez fringant pour son âge.

Domaine des Rémizières, Hermitage Emilie 2001
Dégusté en parallèle avec le précédent
Ce vin présente un nez un peu plus austère, et profond, plutôt sur l'olive noire et le lard. La bouche est plus riche, et on retrouve ce côté un peu "sérieux" ressenti au nez, avec des tanins plus imposants bien que très bien intégrés au jus, mais qui je pense demande encore une paire d'années avant de se livrer complètement. J'ai beaucoup aimé la finale, très pregnante, sur des notes un peu fumées. Superbe classique.

Domaine du Coulet, Cornas Brise-Cailloux 2008
Le nez est très pur et fin sur des notes florales, épicées, un côté frais, et un soupçon d'élevage. La bouche paraît très jeune, très juteuse, avec des tannins encore présents mais d'une grande finesse. La finale est encore un poil dure du fait de cette masse tannique, et de notes d'élevage encore un peu présentes, mais cela promet certainement une belle bouteille dans quelques années. Très bon.

Domaine Gérin, Côte-Rôtie Champin Le Seigneur 2009
Le nez se présente avec beaucoup de notes d'élevage sous bois assez exotiques, avec un peu de poivre. La bouche est assez marquée par la vivacité, malgré son côté "sans aspérités" assez lisse, mais les notes caramélisées d'élevage forment du coup un ensemble un peu dissocié. Au final un jus qui semble pas très taillé pour supporter ce genre d'élevage, dommage.

Domaine Niero, Côte-Rôtie 2006
Le nez se présente sur un registre épicé, assez complexe, avec des signes de belle maturité (olive noire, lard). La bouche est superbe, car elle est très gourmande et juteuse ; la matière n'est pas immense, et justement cela le sert très bien dans le sens où ce vin n'impose pas une grosse charge tannique qui nous fasse encore dire dire "à attendre..", mais qui au contraire donne envie de boire et de se mettre à table. L'ensemble ne manque toutefois pas de complexité, il présente simplement un côté évident et prêt à boire. Très très bon.

Domaine Cuilleron, Côte-Rôtie Bassenon 2006
On enchaîne avec un autre superbe vin, qui présente un superbe nez axé sur la fraîcheur, les épices, avec un trait un peu végétal qui le rend très complexe je trouve. La bouche est superbe de sapidité, avec une belle vivacité qui le porte, les tanins sont superbement intégrés au jus, c'est très digeste, et vraiment séduisant. Pas de trace d'élevage perceptible dans ce vin. Très très bon, décidément, les 06 se présentent bien aujourd'hui...
Ca chauffe !
Domaine Cuilleron, Côte-Rôtie la Madinière 2007
En parallèle, ce vin a beaucoup souffert face à Bassenon, son élevage assez perceptible au nez le rend beaucoup moins complexe, malgré un peu d'épices (girofle). La bouche n'offre pas vraiment beaucoup de plaisir à ce stade, et finit sèche. Peut-être un souci de bouteille ?

Domaine Rostaing, Côte-Rôtie la Landonne 2004
Le nez est très fin et un peu aérien, il se présente avec des notes evanescentes d'agrumes, c'est très intéressant, on a envie de rester un peu plus longtemps sur ce nez qui bougera beaucoup à l'aération. La bouche est superbe, d'une classe folle avec des tanins d'une finesse superlative, dans un ensemble frais, long, très digeste. J'ai adoré ce vin, pour son côté un peu atypique dans cette dégustation de vins puissants, il arrive à s'imposer comme un des 3 meilleurs rouges bus ce jour pour moi, malgré sa robe légère, son profil aromatique très changeant et sa classe évidente.

Domaine Gérin, Côte-Rôtie Les Grandes Places 2004
goûté en parallèle du précédent
Exubérant au nez avec des notes d'élevage sensibles de pain grillé, de toasté, avec malgré tout de la fraîcheur. Assez complexe et "sérieux" et tous les cas. La bouche paraît très mûre, puissante et large, et on sent que tout n'est pas encore en place. Contrairement à son prédécesseur, on sent qu'il faudra encore patienter avant qu'il s'offre complètement, malgré le fait que l'on se sente en face d'un potentiel très beau vin.

Domaine Olivier B., syrah la Seconde 2010
Le nez se présente très mûr sur l'olive noire, le cassis confituré, la myrtille, c'est puissant. La bouche n'est pas en reste, un très gros volume emplit le palais dans un tourbillon de tannins ;-) ! Mais cela reste agréable grâce à une relative fraîcheur, le jus n'est jamais lourd malgré un alcool perceptible certainement assez haut. Un joli tour de force, encore une fois 2010 nous prouve qu'il va falloir être très patient sur le rhône sud...B)

Domaine Gangloff, Côte-Rôtie La Barbarine 2005
Oups, très peu de notes.... je me souviens ne pas avoir compris ce vin, j'ai cru à un souci de bouteille malgré ses qualités sous-jacentes.

Domaine Guigal, Côte-Rôtie Chateau d'Ampuis 2007
Celui-ci, je m'en souviens très bien car il m'a vraiment interpellé... Un peu paradoxal, car il représente un peu pour moi le type de vin dont on ne peut renier les qualités et le charme, malgré un style très opulent... Passé le premier nez assez caramel et toasté, à l'agitation on perçoit quand même pas mal de complexité, avec des épices et un côté franchement exotique et fruits jaunes (pêche). En bouche, malgré les notes d'élevage, son caractère juteux et gourmand est quand même séduisant, et il sait rester assez frais. Dommage pour la finale encore sur le caramel, mais je serai curieux de le regoûter dans quelques années...

Domaine Cuilleron, Côte-Rôtie Bourasseau 2006
Le nez est superbe, très profond, d'une surprenante "fraîcheur mûre" difficile à décrire, c'est très complexe en tout cas, très peu d'élevage perceptible. La bouche présente beaucoup de ressort dès l'attaque, dans un ensemble qui reste très gourmand malgré sa richesse, les tannins sont certes nombreux mais très bien intégrés, et la finale sur le pamplemousse apporte encore de la fraîcheur de ce très très beau vin ! un grand merci à Bernard pour nous avoir fait goûter cette belle bouteille.

Et en avant pour les afters ;-)

Terre Inconnue, Sylvie 2009
Le nez est très très mûr, sur des notes de pamplemousse rôti, le clou de girofle, des notes de pruneau. La bouche est hyper riche, et l'alcool est assez perceptible. Pas mal, mais encore un peu trop brut de décoffrage...

Chateau Rayas, CH9 2000
Nez d'épices douces, de pain d'épices, canelle, fruits rouges, c'est très fin et plutôt floral, tout en dentelles. Quel joli nez..
En bouche, malgré le côté caressant du glycerol, l'alcool chauffe hélas un peu trop et malgré le fait que cela porte évidemment ses parfums, ça reste un peu trop marqué sur le pruneau / cerise à l'eau de vie... La longueur est très bonne, dommage pour son déficit de fraîcheur car la texture est très belle.

Chateau Rayas, la Pialade 2008
Ca m'a fait plaisir de pouvoir enchaîner avec cette cuvée... La Pialade s'est superbement présentée d'emblée, avec son nez typique de fruits rouges frais, avec sur ce millésime un côté poivré très marqué que je n'avais pas ressenti sur les millésimes précédents. La bouche est d'une gourmandise diabolique, avec le poivre qui donne un ressort incroyable à ce jus délicieux. Elle a beau être évidemment moins complexe que son grand frère, ma foi en plaisir pur, ça fonctionne à donf. Y a qu'à regarder les verres qui se vident rapidement malgré le nombre de vins déjà dégustés auparavant... Y a des signes qui ne trompent pas, même si on est en présence des pacas ;-) !

Encore merci à tous !

Julien

Julien
#19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • milleret jean luc
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Messages : 3978
  • Remerciements reçus 2

milleret jean luc a répondu au sujet : Re: PACA 28: Condrieu et Côte Rôtie en Arles chez l'ami Seb

... ""Y a des signes qui ne trompent pas, même si on est en présence des pacas ""

Pialade 2008 pratiquement au niveau du 2005 .....cette bouteille a fait son effet ce dernier jeudi . Mes amis ont même fait la grimace quand nous avons dégusté le vin suivant ( Vin des Amis du domaine Clape ) ...il me semble que je vais avoir un peu de mal à ne pas toucher à Rayas 2008 !!
#20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4653
  • Remerciements reçus 251

aquablue a répondu au sujet : Re: PACA 28: Condrieu et Côte Rôtie en Arles chez l'ami Seb

Nous étions tous ou presque réunis chez Seb nouveau caviste de la bande (dans un superbe lieu La Cave de Trinquetaille à Arles)... Je sais, c'est de la pub, mais comme les vins proposés sont très bien choisis, autant donner l'adresse aux LPViens.. Merci à lui pour son accueil et pour nous avoir donné l'occasion de nous réunir de façon décontractée dans un lieu dédié au vin où chacun avait amené de quoi se sustenter ... L'ambiance fut comme souvent extrémement "cool", de part le plaisir de se retrouver, et l'ambiance n'était pas à la prise de notes.. Bravo à enzo et Julien de leur sérieux..

Le thème de la Session était "pour moi" :Condrieu Cote Rotie... J'étais donc ravi de jouer au GO pour cette session: [size=small]Les vins ne sont donc pas bus à l'aveugle pour moi..[/size]

Les Blancs:
Il est vrai que le Coteau de Vernon 2010 a dominé le débat de très loin, grâce à son équilibre et sa complexité ([size=small]faut que j'en rachète ...[/size]).. Deponcins 2009 s'est très bien présenté, beaucoup plus pour les "vrais" amateurs de Condrieu, mais en gardant une certaine fraicheur.. Pour avoir bu à de nombreuses reprises le Deponcins 2007, soit cette bouteille a une apogée dépassée, soit la bouteille avait un souci.. Quand à Vertige 2007, je n'avais pas bu cette cuvée dans ce millésime, et j'ai trouvé le vin assez lourd, très riche et manquant de complexité.. Je l'ai préféré dans d'autres millésimes mais à choisir une cuvée "de luxe" en Condrieu, Coteau de vernon confirme sa supériorité pour moi..

Les Rouges:
Pour répondre sur la question de l'Ordre; j'avais décidé de mettre en premier les vins anciens puis ceux qui me paraissaient les plus 'puissants' en dernier, le Olivier B et le Rayas ne faisant pas partie au départ de la dégustation.... Certaines paires étaient constituées: les 2 2004 pour une opposition de style, 2 cuillerons pour l'opposition des cuvées...

Je ne commente ici que les plus marquants:

Les déceptions (beaucoup moins nombreuses que les coups de coeur):
Clairement le Barbarine 2005, dont j'attendais beaucoup plus: on a une impression de vin pas en place, brouillon, et surtout ça manque de gourmandise alors qu'une barbarine .. Pas compris si la bouteille avait un problème ou pas..
Champin le Seigneur, plutot une confirmation pour moi qui n'achète plus cette cuvée depuis un moment; la matière ne supporte pas cette quantité de bois, et même si ça se boit, on est clairement sur un déséquilibre

Les belles bouteilles:
Très belle surprise avec le Niero 2006: Juteux, sanguin, gourmand, une bouteille qui peut se vider très rapidement sur une table.. J'ai beaucoup aimé..
De même , grosse découverte pour moi avec le Cornas Brise Cailloux 2008, j'ai beaucoup aimé ce vin: gourmand, digeste, avec du fond. Une très belle syrah, pure..

Le match des Cuilleron a été remporté facilement par la cuvée Bassenon, beaucoup plus "facile", c'est très frais.. Madinière a peut être un peu plus de fond mais c'est assez sec, fermé, et n'apporte que peu de plaisir..

Hermitage Emilie et la CR des Vins de Vienne se sont superbement comportés, avec un avantage pour moi à la Cote Rotie, plus gourmande et avec un jus magnifique.. Elle est à boire, alors que l'Hermitage peut attendre

Pour finir, la CR Brune et Blonde de Guigal (sans millésime), qui m'a surpris par son élégance et son fond.. Superbe syrah à maturité.. Le nez était magnifique, la bouche soyeuse, seul le manque de longueur ne permet pas de la classer dans les très belles bouteilles..

Les très belles bouteilles:
Le match Landonne Grandes Places a tenu ses promesses: il y avait autant ou presque de fervents supporters de Rostaing que de Gerin: je suis resté dans le camp des Gerin, reprochant à Rostaing une certaine "austérité", alors que les Grandes Places est énorme de matière tout en gardant une belle fraicheur.. Le Rostaing est très beau, très droit mais est plus difficile à appréhender à mon goût.. 2 magnifiques bouteilles cependant..

La cuvée Bourasseau était elle magnifique d'équilibre: jus, pureté, fraicheur, gourmandise: tout ce qu'on peut attendre d'une Syrah... Bouteille magnifique, qui gagnera à être attendu mais qui procure un plaisir immense dès aujourd'hui..

En résumé une très belle session, avec un niveau très elevé (ah les gars la syrah je vous le dis souvent ;)) et qui m'a donné envie d'acheter encore plus de Cote Rotie ...

Merci encore à seb pour l'accueil et à tous de votre joie de vivre..

Arnaud
#21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3182
  • Remerciements reçus 55

E.L. a répondu au sujet : Re: PACA 28: Condrieu et Côte Rôtie en Arles chez l'ami Seb

et qui m'a donné envie d'acheter encore plus de Cote Rotie ...

Mais est ce possible Arnaud ? :D:D:D

Eric L.
Un bon repas sans bon vin c'est comme un tagada sans tsoin tsoin
#22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • milleret jean luc
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Messages : 3978
  • Remerciements reçus 2

milleret jean luc a répondu au sujet : Re: PACA 28: Condrieu et Côte Rôtie en Arles chez l'ami Seb

""" Pour finir, la CR Brune et Blonde de Guigal (sans millésime), qui m'a surpris par son élégance et son fond.. Superbe syrah à maturité.. Le nez était magnifique, la bouche soyeuse, seul le manque de longueur ne permet pas de la classer dans les très belles bouteilles ""

Bon ..j'aimerais bien connaitre le millésime ( 199_ ) !! Sébastien , rien de notifié sur le bouchon . .199 sur la collerette .il manquait le dernier chiffre . Je pense qu'il s'agit du millésime 99 . .

Je constate encore une fois que les conditions de conservation de l'amateur qui a fournit cette bouteille est au top::o !! Une bouteille qui repose en cave depuis 20 ans ...j'ai bien mérité un Raveneau G C 2010 , n'est ce pas l'ami Sébatien !! .
#23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3347
  • Remerciements reçus 646

iceteayer a répondu au sujet : Re: PACA 28: Condrieu et Côte Rôtie en Arles chez l'ami Seb

Souvenir d'une Brune et Blonde 1993 il y a presque un an jour pour jour où j'avais trouvé le vin vraiment excellent!

Belle dégustation en tout cas.

julien
#24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2241
  • Remerciements reçus 1

gerardmansoif a répondu au sujet : Re: PACA 28: Condrieu et Côte Rôtie en Arles chez l'ami Seb

Jean Luc,

lors de la dégustation de LPV PACA, j'ai signalé que la bouteille m'avait été offerte par tes soins, ils s'associent avec moi pour te remercier. Pour le reste, je te tiens au jus.

Sébastien

La certitude tue, le doute te préserve.
#25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2502
  • Remerciements reçus 119

freemanu a répondu au sujet : Re: PACA 28: Condrieu et Côte Rôtie en Arles chez l'ami Seb

Je pense qu'il s'agit du millésime 99 .....Une bouteille qui repose en cave depuis 20 ans ...

Jean Luc, aurais-tu des origines sudiste? 1999...20 ans....;)

En tout cas, une très belle bouteille.

Merci encore, le gèste, tout comme la bouteille nous ont comblé.

Manu

Manu LPV PACA
#26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 661
  • Remerciements reçus 330

coach a répondu au sujet : Re: PACA 28: Condrieu et Côte Rôtie en Arles chez l'ami Seb

Bonjour

Petite question :
Comment avaient ete preparer les bouteilles ? On t elles ete carafer ?

Je suis étonné de vos commentaires sur Madiniere 2007. Je l'ai bu il y a peu et elle m aait procurer un grand plaisir. On sentait un peu de bois mais plutot "precieux". Je n ai pas le souvenir d'un vin assechant et assez sérré. Bien au contraire, il y avait de la matiere, des epices et des fruits noirs avec des tannins bien presents mais fondus qui donnait de la largeur a la bouteille.
Pour ma part, je l avais carafer quelques heures avant de la deguster.

Je crois me souvenir que Thierry D. avait a peu pres le meme ressenti sur une bouteille ouverte il y a peu.

Peut etre un probleme de bouteille ? ou d 'ordre de degustation ? ou d' ouverture ?:S

cordialement

Coach
#27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20061
  • Remerciements reçus 924

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: PACA 28: Condrieu et Côte Rôtie en Arles chez l'ami Seb

il est évident qu'il y a eu un effet de série car bassenon 06 bu avant était tellement éclatante de fruit, pur et gourmande que le madiniere 07 paraissait bien terne à côté.
Pour l'ouverture, je donne ma langue à Arnaud s'il le sait.
#28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4653
  • Remerciements reçus 251

aquablue a répondu au sujet : Re: PACA 28: Condrieu et Côte Rôtie en Arles chez l'ami Seb

Chacun ouvrait ses bouteilles comme il le souhaitait. pour ma part, Grandes Places 2004 a été ouverte la veille, Coteau de Vernon le Matin puis rebouchée.. je ne sais pas pour Madinière mais connaissant Alain, je pense le matin..

Arnaud
#29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1597
  • Remerciements reçus 3

bernardo a répondu au sujet : Re: PACA 28: Condrieu et Côte Rôtie en Arles chez l'ami Seb

Coach,

J'ai ouvert un peu de vins de Cuilleron et j'ai hélas toujours trouver Madinière comme ça. C'est un peu le cas avec amarybelle en st joseph.

Le milieu de gamme chez Cuilleron a un élevage un peu plus sérré et donne cette légère austérité que l'on ne ressent pas sur Bassenon (et ses 10% de viognier qui l'aide dans sa gamme aromatique) et en Terres Sombres (ou Serines) le jus a plus de fond et supporte à mon sens bien mieux ce côté sérieux de l'élevage.

Je n'ai pas encore eu du plaisir avec Amarybelle ni Madinière, en aveugle comme ici ou en dégustation a chavannay ...

Bernardaud
#30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck