Nous avons 1053 invités et 30 inscrits en ligne

Château Jean-Pierre Gaussen, Bandol

  • Messages : 315
  • Remerciements reçus 102

patrice a répondu au sujet : Re: J.P. Gaussen

Je mets un lien avec quelques avis sur plusieurs millésimes de Longue Garde ici
Je poste pas si souvent, ça serait dommage qu'ils se perdent 8-)

Cordialement,
Patrice T
#61

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19963
  • Remerciements reçus 692

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: J.P. Gaussen

bien vu patrice. Je n'ai jamais bu le 95, ça me donne envie.
#62

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: J.P. Gaussen

j'ai du 98 et du 99 et je ne vais pas les boire tout de suite...
#63

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19963
  • Remerciements reçus 692

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: J.P. Gaussen

99 commence à bien se boire et 98 peut encore s'attendre en effet.
#64

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1963
  • Remerciements reçus 0

Flo a répondu au sujet : CR: Château Jean-Pierre Gaussen, Bandol, Longue Garde, 2001

CR: Château Jean-Pierre Gaussen, Bandol, Longue Garde, 2001

Un nez déjà assez évolué, complexe, avec du cuir, des notes animales agréables, du cassis, de la menthe et un petit côté guimauve.
Captivant !

La bouche est superbe. Très savoureuse, puissante, dense, aux tanins nombreux mais bien intégrés, avec une très belle fraîcheur.

Il pourra bien sûr être attendu, mais il procure déjà un grand plaisir aujourd'hui.

Coup de coeur ! Et un grand merci à Oliv ;)

Très Bien +

Florian
#65

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82023
  • Remerciements reçus 7482

oliv a répondu au sujet : Re: J.P. Gaussen, Longue Garde 2001

Et un grand merci à Oliv


L'honneur en revient totalement à un grand amateur que j'ai bien fait d'écouter ! (:D
Merci Laurent (Enzo) !(tu)

Oliv
#66

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1963
  • Remerciements reçus 0

Flo a répondu au sujet : Re: J.P. Gaussen

Deux jours plus tard, c'est toujours le même bonheur. Un régal.
Il me paraît un peu plus "chocolaté" qu'à l'ouverture.

Florian
#67

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19963
  • Remerciements reçus 692

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: J.P. Gaussen

Pour avoir goûté il y a peu le 98 de nouveau avec le groupe LPV Rhône, je me demande quel millésime je préfère entre le 98 et le 01, tant j'aime ces deux vins. Le 98 est peut-être un peu moins évolué et de plus longue garde, encore impressionnant par sa puissance (j'en connais qui pensaient à 2004;)), mais le 01 a un charme fou que je retrouve bien dans le commentaire de Flo.
Nous le gouterons au milieu du mois d'aout avec LPV Paca, mais le 07 s'annoncerait grandiose, peut-être même encore supérieur....à suivre!
#68

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 200
  • Remerciements reçus 0

alex21 a répondu au sujet : Re: J.P. Gaussen, Longue Garde 2001

Bonjour a tous
une semaine sur Bandol a arpente domaine, caviste et maison du vin et ils don't unanime, 2007 sera je cite "une grande annee ou encore " grandiose" ou "l annee" dans le trio de tete : tempier bien sur, pibarnon et gaussens. Mais on me disait ce matin encore pas besoin d être un gd vigneron pour faire un gd Bandol en 2007. Allez, je vais essayer un Bandol blanc il parait que cela merite. A plus Alex
#69

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 200
  • Remerciements reçus 0

alex21 a répondu au sujet : Re: J.P. Gaussen, Longue Garde 2001

Un petit mot en complément : je suis passé au domaine hier. J'ai été accueilli par une femme charmante (la fille du propritéiare), ouverte, franche, passionnée, un vrai bon moment.
J'ai également gouté 4 millésimes : 2001, 2004, 2006 et 2007 : je dois avouer avoir eté très agréablement surpris par les 4 millésimes
2001, 2004, 2006 étonnant pour un vin du sud, avec un préférence pour le 2001 (même si j'avais été peut être influencé par vos commentaires) : des vins presque noir, des fruits rouges pour 2004 et 2006 mais pas trop marqué comme certain bandol et surtout cette impression de velours, de tanins parfaitement fondus même pour les plus jeunes, un équilibre qui m'a vraiment marqué.
et le 2007.... WAOUH ! superbe ! je m'attendais à un vin plus dur, plus jeune et tannique et bien rien de tout cela ! toutes les qualités du 2001 avec en plus un nez incroyablement dévellopé et une fraicheur superbe

vous l'avez compris, je me suis fait envouté :-)

les 2007 sont en train d'être mis en bouteille, le prix n'est pas encore défini (devrait être en 19 et 23 euros)

je vous tiens au courant, j'ai ramené qq spécimen à la cave...

alex

ps : désolé pour les commentaires parfois pas très adaptés, mais j'ai décidé depuis qq temps de me lancer...
#70

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82023
  • Remerciements reçus 7482

oliv a répondu au sujet : Re: J.P. Gaussen, Longue Garde 2001

Et il s'excuse en plus !
Merci Alex pour ce bilan qui m'intéresse au plus haut point !

Oliv
#71

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • milleret jean luc
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Messages : 3976
  • Remerciements reçus 2

milleret jean luc a répondu au sujet : Re: J.P. Gaussen, Longue Garde 2001

""Merci Alex pour ce bilan qui m'intéresse au plus haut point ! ""

Oliv ...égoiste ::o..tu sais que nous partageons le même petit faible pour ce grand vin du sud . Et pour une fois, je n'ai pas évoqué la charmante dame ....
#72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 200
  • Remerciements reçus 0

alex21 a répondu au sujet : Re: J.P. Gaussen

mon plaisir B)
#73

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8441
  • Remerciements reçus 23

Anthony a répondu au sujet : Re: J.P. Gaussen, Longue Garde 2001

J'entends beaucoup parler de la qualité des 2007 sur cette appellation. A mon avis il y aura de belles affaires à faire en 2010 (au niveau achats).

Anthony
#74

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82023
  • Remerciements reçus 7482

oliv a répondu au sujet : Re: J.P. Gaussen

98, 2001, 2004 et maintenant 2007 ! Jolie série (je n'ai pas de répère avant 98 ;)) !

Bandol est décidément une splendide appellation refuge pour les amateurs de vin de garde à des tarifs encore accessibles !

Oliv
#75

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2237
  • Remerciements reçus 1

gerardmansoif a répondu au sujet : Re: J.P. Gaussen

Déception sur un 1999 Longue Garde ce soir. Le vin est "flingué". Rien à en tirer.

La certitude tue, le doute te préserve.
#76

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 934
  • Remerciements reçus 66

vine.jo a répondu au sujet : Re: J.P. Gaussen

Effectivement, Alex, accueil très agréable sur le domaine. La fille de JP (Mireille) est vraiment super sympa, tout comme son père et sa mère!
Mireille Gaussen avait un problème avec ma carte bancaire, je pourrais retourner le jour après pour payer. Et alors? Alors que les vins étaient déja chargé dans la voiture (:D
2000 et 1999 juste vendus, j' ai profité d' acheter 6 x 2001!
Aussi du 2003, 2004 et 2006 (un peu fermé pour le moment). Le 2007, gouté(:P) mais malheureusement il n' était pas encore en bouteille :(

Pour la petite histoire: J ai toujours pensé que dans les meilleures années JP Gaussen fait deux cuvées (classique et longue garde)
Et bien, ce n est pas le cas: Il fait OU le LG, OU le normale.
Par exemple en 2002 et 2005 pas de longue garde.
Tous les autres années après le changement de nom (Noblesse---Gaussen--histoire familiale) étaient des longues gardes.

Cordialement,
Jo

ps: Quand on demande JPG comment il arrange de faire des vins de cette qualité tous les années, il dit que le plus important est la maturité...fénolique!
Les meilleures vignerons se distinguent des autres parce qu' ils connaissent leurs fruits: Ils sentent quand les raisins (mais surtout les tannins) sont 100% à point.
#77

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82023
  • Remerciements reçus 7482

oliv a répondu au sujet : Re: J.P. Gaussen

Pour la petite histoire: J ai toujours pensé que dans les meilleures années JP Gaussen fait deux cuvées (classique et longue garde)
Et bien, ce n est pas le cas: Il fait OU le LG, OU le normale.
Par exemple en 2002 et 2005 pas de longue garde.
Tous les autres années après le changement de nom (Noblesse---Gaussen--histoire familiale) étaient des longues gardes.


Merci Jo, pour cette information ! (tu)
Je pensais moi aussi que le domaine sortait les deux cuvées sur chaque millésime.

Oliv
#78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19963
  • Remerciements reçus 692

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: J.P. Gaussen

Seb,
99 est un petit millésime et pour tout te dire, je ne me rappelais plus qu'ils avaient sorti une LG sur ce millésime. mais il se trouve que je l'ai goûté et met ma main au feu que tu as eu un problème de bouteille, impossible qu'une LG soit flingué au bout de 10 ans, même pour un petit millésime.
je pense que tu pourras vérifier ça in situ la semaine prochaine....;)

petit CR à venir de lpv paca sur le domaine, nous y serons la semaine prochaine. La famille gaussens n'est pas du genre expansive sur la qualité de ses vins, mais c'est la première fois que Mireille me dit qu'un millésime est très grand, c'est le 07!
il est en bouteille depuis 1 semaine, on vous parlera de ça bientôt!;)
#79

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2237
  • Remerciements reçus 1

gerardmansoif a répondu au sujet : Re: J.P. Gaussen

Salut Laurent,

je suis retourné chez le vendeur qui me l'a changée sans sourciller, c'est à signaler. Je vais voir cette semaine si le problème persiste même si 99 reste un millésime minime. J'ai hâte d'y être.::o

La certitude tue, le doute te préserve.
#80

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1026
  • Remerciements reçus 17

apoitou a répondu au sujet : CR: Château Jean-Pierre Gaussen, Bandol

L’univers de ceux qui font le vin est peuplé de personnalités sincères, charmantes, voire sincèrement charmantes, dont la rencontre me séduit à coup sûr quand l’harmonie est au rendez-vous.
De quelle harmonie parle-je? De cette douce alchimie qui permet au vin de s’exprimer à mon nez, à mon palais, avec la même sincérité, la même honnêteté que leur producteur.

A l’initiative de Laurent (enzo), nous avons eu l’occasion, nous autres humbles LPV Paca, de rencontrer cette belle famille et leur domaine de Bandol, les Gaussen du Domaine éponyme.

7 heures plus tard, le coffre plein, les mirette embuées, l’esprit un rien embrumé aussi, je repars de ce lieu avec cet exaltant sentiment de m’être enrichi de l’une de ces rencontres.
Laurent, Fiona, Mireille, Jean-Pierre, Merci.

Donc sur ce beau terroir argilo-calcaire de la route de l’argile en Bandol, entre le Plan du Castellet et la Cadière, où un lac aurait déposé ses sédiments pour donner ses caractéristiques géologiques à ce coin, nous rendons visite à quelques vieux pépères d’une quarantaine d’années, splendides ceps de mourvèdre. Ils semblaient, en ces temps de canicule, peiner à nourrir leur monde. Mais leurs pieds profondément ancrés dans ce sol argileux semblaient trouver la formule pour faire des baies d’une qualité gustative qui nous a tous surpris.

Belle balade en tous cas qui ne nous permettra pas de rencontrer les 15 hectares du domaine, mais nous permettra de découvrir ces superbes restanques et leur vue sur la vallée. Mais aussi de nous faire un aperçu des méthodes culturales (agriculture raisonnée) et surtout nous fera apprécier d’autant plus la cave pour sa fraîcheur qu’elle est superbement creusée dans la roche de la colline.
Cave modernement équipée, notamment les cuves de vinification rotatives, et astucieusement organisée. Où l’on apprendra que les vendanges sont intégralement éraflées et égrappées, que les rouges font l’objet d’un collage et d’une filtration « grosse maille », que les macérations sont relativement courtes (1 semaine à 10 jours) et que ces cuves rotatives ont l’énorme avantage d’être auto- vidantes.

Dans ce lieu donc nous dégustons dans un premier temps la partie la moins convoitée (de moi) de la production de nos hôtes :

Bandol Blanc 2008
Belle couleur jaune légèrement paillée pour ce blanc fait majoritairement de clairette et d’un peu d’ugni.
Une belle surprise, sur le pamplemousse, les fleurs et la pêche blanche.
En bouche c’est bien gras sans être ni pâteux ni lourd.
Une belle acidité rehaussée en final par une très discrète amertume.
Une expression sur la fraîcheur de la clairette pas monstrueusement aromatique, mais c’est une très belle surprise. Surtout quand on repense aux failles provoquées par la sécheresse rencontrées dans la terre du vignoble,

Glou+

Bandol Rosé 2008

Ce n’est de loin pas mon type de vin préféré, mais c’est un beau et bon rosé à la couleur plus foncée que ce qui se fait en ce moment en Provence, laissant présager un coté vineux qui se retrouve au nez (groseille et fruits rouges et une note amusante d’anchois ai-je noté). En bouche on retrouve les fruits rouges, groseille et framboise et la longueur est honorable pour un rosé.

Ces deux plaisants méandres passés, on sent l’em-bouchure proche avec le vin de Pays du Mont de Caume en Rouge.
Je touche du palais la motivation première de ma venue en ces lieux.
Et ce toucher est des plus rassurant pour la suite.

Rouge VDP du Mont de Caume 2008

Cabernet et Merlot sont les plus marqués sur ce vin de plaisir servi frais.
C’est la température idéale pour oublier un peu le cagnard qui s’abat au dehors.

D’autres cépages font l’assemblage de ce vin qui fait l’unanimité (surtout à ce prix, i.e. 5€), Carignan et Grenache, on est dans le Sud ne l’oublions pas.

La concentration de notre petit monde monte d’un cran et le nez planté dans le verre on est convaincu par les notes marquées de fruits noirs et poivron rouge grillé.

Mon palais est enveloppé d’un soyeux velouté et d’une grande fraîcheur. L’épicé domine la bouche avec en toile de fond le fruit noir.

Voilà un vin d’amis à partager l’été.
Et ça tombe bien avec 35° à l’ombre et cette brochette de coudes levés on est dans la configuration idéale.

Glou+

Et puisque l’on est entre amis, que la sincérité et le partage commencent à monter en degrés, Mireille (Gaussen adorable maîtresse des lieux) s’arme de son Coutale pour un ultime canotage sur le long cours des millésimes Longue Garde.

Bandol Rouge Longue Garde 2003

Voilà enfin la première bouteille de ces vins si souvent récompensés par les concours et la presse spécialisée.
La quintessence du travail de Jean-Pierre Gaussen.
Jean-Pierre qui depuis notre arrivée, s’est contenté de brèves apparitions, tout affairé qu’il était à l’entretien de sa cave, le terrassement de ses futures plantations, la réception d’un nouveau foudre.

Une fois servi, on ne voit pas au travers du verre et l’obscurité de la cave n’aide pas à se faire une idée de la couleur. Mais il ne semble pas que l’évolution soit visible.

Le nez est puissant, complexe de cerise noire, de cerise à l’eau de vie, de réglisse.
Des notes de menthol et d’eucalyptus confèrent une belle fraîcheur qui contredit l’idée d’un millésime solaire.

En bouche c’est encore jeune, mais c’est gouleyant et très fin.
Une impression de facilité s’en dégage. Les reliefs de chocolat noir y sont sans doute pour quelque chose.

Glou Glou.

Pas de chronologie, dans cette verticale et c’est tant mieux ainsi.

Bandol Rouge Longue Garde 1999

On part donc sur un millésime pas facile en Bandol, les vins sont souvent dilués ou avec une rusticité peu avenante.
JPG aurai- il fait une exception ?

Au nez il semble que oui, tant le vin s’ouvre sur le chocolat, le tabac puis l’étable. C’est giboyeux mais élégant.

De bon augure donc, mais la bouche présente une acidité qui déséquilibre un peu l’ensemble.

Mais après avoir devisé un moment le fond de verre se rappelle à moi, chocolat et foin coupé, un bouteille qui aurait gagnée à être carafée.

Glou

Bandol Rouge Longue Garde 2004

Toujours pas en mesure de distinguer la couleur de ce vin. Noir c’est noir.

Mais au nez on est devant quelque chose de beau.
Les arômes de mûres chaudes, dégustées précédemment entre deux restanques de mourvèdre, se retrouvent. Croisés entre le chocolat et le tabac blond. On sent la sève.

L’attaque est très fruitée, sur la cerise noire, les mûres et autres fruits noirs.
Une superbe matière qui se manifeste avec persistance et équilibre, sur fond de notes de poivre blanc et de laurier.

Glou Glou +

Bandol Rouge Longue Garde 2006

Sans doute desservie par l’ordre de la dégustation, passé après ce 2004 qui m’a fait belle impression et aussi par l’absence de carafage ou au moins d’ouverture préalable, ce millésime qui pourtant est souvent une réussite dans l’appellation, m’a moins convaincu.
Nez floral de lilas et de pivoine, de foin coupé en bouche c’est un message de « revenez-y-plus-tard ».
Glou- (pour l’instant).

Bandol Rouge Longue Garde 2007

Retour au superbe, au sublime même dans le cas présent. On tutoie les étoiles, on les respire plutôt. Ici l’harmonie n’est pas qu’un l’équilibre entre le nez et la bouche, la couleur s’y mêle. Mûres foncées est la couleur, mûres chauffées au soleil se présentent à nos narines et persistantes notes de fruits rouges en bouche. Superbe ! Et quelle évolution lui est promise !

C'est onctueux, dompté équilibré. Et c’est parti pour durer. Riche et persistante, la bouche de ce bébé nous laisse sous le charme de ces sensations que l’on aimerait déjà pouvoir comparer à celles qu’il nous procurera dans 10 ans, 20 ans voire plus pour les plus patients.

Bandol Rouge Longue Garde 2001

Jean-Pierre passe de nouveau un petit instant en notre compagnie, tel Daniel Barenboïm montrant sont nez avant un grand final.
La robe noire est annonciatrice des grandes émotions avec, en guise de couvre chef, un disque légèrement tuilé.

Le nez, prélude, s’exprime en véritable coloratura des arômes de mourvedre. Le giboyeux de l’ouverture laisse place à la griotte, le cassis, la mûre puis montent des arômes de réglisse et de cacao.
Le final déploie les grandes orgues. En portant le verre à la bouche, cette richesse aromatique se mêle avec précision et discernement. On lit chaque touche d’arome séparément et la partition est jouée de concert.
C’est aérien et puissant à la fois.
C’est au nez, c’est en bouche, c’est un cantabile suivi d’un cabaletta, ça s’envole, vous donne l’impression de vous relâcher et dans le plaisir infini de la chute libre, l’orchestre d’arômes vous relance plus haut pour vous cueillir à nouveau dans une envolée lyrique.

Un grand moment de dégustation.

Glou Glou Glou.

La suite est à l’image de l’immense générosité de LPV Paca et de ses invités, éclectique, sympathique, tonitruante, gouaillarde, entière, sincère quoi. Du coup mes notes vont diminuendo diminuendo.:

Barolo Bianco DOC Langhe Vajra2007

Arôme de fenouil, de badiane, un fruit somptueux au nez et une superbe découverte pour moi.
Glou Glou

Fief Vendéens Dom. St Nicolas Cuvée Maria 2002

Caramel beurre salé, pomme cuite au four. Humm.
Glou +

Hermitage Maison Chapoutier, Chante Alouette 99

Une première impression de fermeture, et puis le vin s’ouvre et c’est une définition parfaite sur l’ananas la noisette, la cire d’abeille.
Glou

Branchadou Peter Fischer, VDP BdR blanc 2007

Roussette de Savoie Dom Pasquier 2006

Bouche intense de citron et d’agrume confit taillé sur une belle acidité qui flatte l’expression du fruit. Un belle minéralité en bouche.
Glou +

Coteau du Vivarais Gallety 2007

Hyper extrait, hyper concentré, hyper épicé.
Glou Glou

Cornas Chaillot Franck Balthazar 2007

Un rien jeune à mon goût, mais c’est énorme.
Glou Glou.

Rendez vous le 12 Septembre pour la suite des aventure de LPV PACA. A moins que …
#81
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9061
  • Remerciements reçus 299

RaymondM a répondu au sujet : Re: J.P. Gaussen

J'ai toujours été étonné de constater comme ces vins aussi tanniques, d'aussi longue garde, se goutent bien tout jeunes au domaine.
Ca signe les grands vins .

Raymond
#82

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 934
  • Remerciements reçus 66

vine.jo a répondu au sujet : Re: J.P. Gaussen

Merci Alex pour ce jolie reportage.
Je partage votre opinion sur le 2006, a mon avie fermé pour le moment (j avais même appercu des notes de vanille, un Gaussen ou on percevoit l' elevage, c 'est unique..;;))

De l' autre coté, je l'ai bu hier a coté de 1997 et 2001, il était bien meilleur que le 97... Des beaux promesses quand même (et en plus ce sentiment d' elevage était disparu, heureusement...pourtant, je ne l' ai pas reconnu à l aveugle comme un Bandol :S(
Le 2001, a l aveugle pour 7 dégustateurs, était encore une fois hors catégorie...)

Cordialement
jo
#83

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 934
  • Remerciements reçus 66

vine.jo a répondu au sujet : Re: J.P. Gaussen

Voici le vrai vigneron...

blogsimages.skynet.b...

Et il fait tout lui même, même l' etiquetage à la main... ;)

blogsimages.skynet.b...
#84

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1026
  • Remerciements reçus 17

apoitou a répondu au sujet : Re: J.P. Gaussen

RaymondM écrivait:
> J'ai toujours été étonné de constater comme ces
> vins aussi tanniques, d'aussi longue garde, se
> goutent bien tout jeunes au domaine.
> Ca signe les grands vins .

En effet 2007, 2004, 2003 sont d'un plaisir immédiat. Quand est-il une fois rentrée à la maison?
J'avoue préférer garder un peu ces bouteilles que d'en profiter maintenant.
Particulièrement le 2007 qui semble tailler pour affronter les années et se comporter comme le 2001 d'ici 8-9 ans.

Alexis
#85

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1026
  • Remerciements reçus 17

apoitou a répondu au sujet : Re: J.P. Gaussen

vine.jo écrivait:
> Voici le vrai vigneron...
>

Je pense en effet que l'on peut dire cela sans sourciller. JPG c'est l'archetype du VRAI vigneron (:D

Alex
#86

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19963
  • Remerciements reçus 692

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: J.P. Gaussen

Merci Alex pour ce CR très singulier et très agréable à lire.
Perso j'ai beaucoup aimé la structure et droiture du 06, et moins la sucrosité ressentie du 07 dont le potentiel est indéniable mais qui correspond moins à mes goûts en vin jeune (ça restait très bon) et possède les caractéristiques de beaucoup de vins goutés dans le sud sur ce millésime.
on attends la suite de Seb qui compile les CR visiblement!;)
#87

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2237
  • Remerciements reçus 1

gerardmansoif a répondu au sujet : CR: Château Jean-Pierre Gaussen, Bandol

Château Jean Pierre GAUSSEN en BANDOL - Un domaine de LONGUE GARDE

Sous l'impulsion d'Enzo, nous nous sommes retrouvés ce jeudi au domaine Jean Pierre GAUSSEN situé sur la commune de la Cadière d'Azur (83) pour une visite de ce magnifique vignoble. Nous sommes accueillis par Mireille GAUSSEN qui travaille au domaine depuis toujours.

Le domaine situé chemin de l'Argile est entouré de vignes de Mourvèdre, cépage roi de l'appellation sus nommée. Le domaine est né dans les années 60. La première bouteille date du début des années 70. Il est composé par 15 hectares de vignes disséminées sur 8 communnes.

Seules trois personnes travaillent en permanence au domaine : Mr et Mme GAUSSEN accompagnés de Mireille.
A ce stade, le travail est titanesque. En effet, le domaine prévoit et entame le remplacement de ses vignes qui sont trop âgées comprenant également le terrassement des restanques.

Avant :

Après :

Nous sommes ici sur un terroir à majorité argilo-calcaire. Ce jour, la chaleur est étouffante. La visite dans les vignes nous permet de constater que celles - ci ne souffrent pas trop de ces températures caniculaires. Les entrées maritimes peuvent conférer en soirée un apport de fraîcheur et d'humidité. A ce jour, il n'a pas plu depuis le mois d'avril, rendez - vous compte !

Le domaine cultive ses vignes dans le système du peu interventionniste. La pénuerie de main d'oeuvre rend la tâche plus lourde. Mr GAUSSEN que l'on a entraperçu est selon les dires de sa fille en perpétuel mouvement. Malgré son âge avancé qui devrait lui permettre de prendre une retraite méritée, il ne cesse de s'échiner dans les vignes et dans les conditions que nous venons d'énumérer plus haut.

Le domaine produit du vin de pays de Caume, du Côte de Provence et du Bandol dont la fameuse cuvée Longue Garde. Le rendement est de 24 hl/ha. La vendange rentre après un tri à la vigne. Le rouge est mis sur un fouloir/egrappoir. Les blanc et rosé passent quant à eux dans un pressoir.

Le fameux rouge est transféré dans une cuve rotative : www.techni-contact.c...

La macération courte dure entre 1 semaine et 10 jours. Le vin est ensuite mis en foudre d'élevage pendant 18 mois. Les foudres sont âgés entre 8 et 9 ans. Ici, la cave à été creusée à même la roche, ainsi, la température ambiante y est constante.
Mr GAUSSEN en personne

Quelques mots sur la cuvée Longue Garde. Au préalable, il n'existe qu'une cuvée en rouge. L'état sanitaire de la vendange déterminera les proportions des cépages assemblés. La cuvée LG est composée à 95 % par du Mourvèdre et pour le reste par du Grenache ou du Cinsault. Si la proportion de ces deux cépages dépasse les 5 %, la cuvée LG n'est plus, tout simplement.

Nous ne pouvions nous arrêter en si bon chemin. Nous sommes passés à la phase dégustation qui fût suivie d'un repas champêtre en compagnie de Mireille. Coup de chapeau à ce domaine familial qui force le respect par sa simplicité et son honnêté et surtout par la qualité répétée de ses vins.
Petite dédicace pour Manu et Kevin :

Les commentaires des vins qui suivent furent rédigés par Enzo. Merci à toi et à toute la bande.

Bandol Château Jean-Pierre Gaussen 2008

Clairette majoritaire, Ugni blanc
Le nez se fait légèrement chaleureux sur des arômes floraux.
La bouche présente une certaine fraîcheur, du gras avec une pointe d’alcool, ça manque de développement aromatique. A boire frais. Assez Bien.

Bandol Château Jean-Pierre Gaussen 2008

1/3 Cinsault, 1/3 Mourvèdre, 1/3 Grenache
Le nez est vineux sur les herbes aromatiques et une pointe empyreumatique.
La bouche est corsée mais bien équilibrée sur une finale épicé de longueur correcte. Bien.

Vin de Pays du Mont Caume Château Jean-Pierre Gaussen 2008

Cabernet/Merlot majoritaires, puis Carignan et Grenache
Le nez est très mûr, épicé.
La bouche est simple et fraîche, propose un beau jus bien mûr et l’équilibre est au rendez-vous. Bien.

Bandol Château Jean-Pierre Gaussen « Longue Garde » 2003

Le nez est très ouvert et magnifique sur la cerise confite, le bois exotique, le menthol.
La bouche propose un bel équilibre sans les écueils chaleureux ou lourds du millésime, beaucoup de finesse. C’est assez gourmand, les tannins se sont polis et cela se boit très bien aujourd’hui. Longueur correcte. Bien ++.

Bandol Château Jean-Pierre Gaussen « Longue Garde » 1999

Le nez est plus sur le chocolat, les fruits confits, une pointe animale et un côté sucré alléchant.
La bouche est gourmande, douce car les tannins se sont bien fondus. La finale est plus monolithique sur des notes d’étable marquées. Bien +.

Bandol Château Jean-Pierre Gaussen « Longue Garde » 2004

Le nez propose une très belle sève, on sent la puissance pas encore domptée dans ce vin, c’est chaleureux sur des notes épicées.
La bouche est massive, les tannins serrés, c’est de grande ampleur. Grande longueur finale. A attendre impérativement et sereinement. Très Bien.

Bandol Château Jean-Pierre Gaussen « Longue Garde » 2006

Le nez est complexe sur des notes florales (lilas) au début, puis de cèpe, la cerise amarena, l’anis. C’est très beau.
La bouche est riche (grosse matière) mais moins puissante que le 04, très bel équilibre sur des tannins enrobés. Belle longueur finale. Le vin est très agréable à boire, plus charmeur que le 04 mais il faut attendre également qu’il s’assagisse un peu. Très Bien.

Bandol Château Jean-Pierre Gaussen « Longue Garde » 2007

Ce millésime propose un nez de foin, de confiture de cerise, de mûre, puis devient plus floral de façon entêtante à l’aération.
La bouche présente une grande douceur, une sensation de sucrosité de jeunesse souvent sensible sur 07 dans le sud, beaucoup de richesse et une belle longueur finale. Cela ne tombe jamais dans la lourdeur. A attendre même si le vin se goûte de façon flatteuse aujourd’hui. Bien ++.

Bandol Château Jean-Pierre Gaussen « Longue Garde » 2001

Le nez propose des notes d’anchois, de cuir, de pruneau, de fruits noirs compotés, d’olive noire. C’est superbe.
La bouche est d’une grande gourmandise avec beaucoup de ressort, toujours de la richesse et des tannins serrés mais soyeux. Grande longueur finale. Fond de verre sur le foin. Toujours un must sur Bandol, je suis sûr qu’il deviendra encore plus grand avec plusieurs années de garde. Très bien +.

Viendront les commentaires des vins dégustés pendant le pique - nique. Ceux d'Alex sont visibles un peu plus haut.

Au 12, les gars.

La certitude tue, le doute te préserve.
#88

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1026
  • Remerciements reçus 17

apoitou a répondu au sujet : Re: J.P. Gaussen

Merci Laurent

La singularité de mon style... mouais. J'avoue me perdre moi même en écrivant voire en me relisant. Mais comme je parle j'écris...avec patience la fin arrive. (:P)

En tout cas ce fut un moment inoubliable. Je n'arrivais plus a partir. Et longtemps après que vous m'ayez abandonné, je devisais encore avec Mireille.

Donc une fois de plus merci à toi et à Fiona pour cette superbe rencontre et cette journée somptueuse.

Alex
#89

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1026
  • Remerciements reçus 17

apoitou a répondu au sujet : Re: J.P. Gaussen

Là c'est sur, avec les photos et les notes de Laurent, je m'incline.
Respect Messieurs.
Du grand et beau reportage, merci et bravo Seb.

Alex
#90

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck