Primeurs 2018 à Bordeaux

    • Messages : 1099
    • Remerciements reçus 94

    tht a répondu au sujet : Primeurs 2018 à Bordeaux

    mgtusi écrit:

    ClémentQ écrit:

    mgtusi écrit: Carbonnieux blanc vieillit admirablement, j'ai bu 85, 97, 03 et j'ai un 61 qui a une robe prometteuse.

    Robe prometteuse comme ce 85 ? :) (vraie question d'un vrai naïf)
    www.idealwine.com/fr...


    Non non ceux là font peur ; je vais essayer de mettre une topho ce week-end mais mon 61 a une couleur pâle.


    Je cenfirme, Carbonnieux blanc vieillit admirablement. J’ai eu un 1922 à la couleur ambrée, mais le vin était extraordinaire ...

    Thien
    #361

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17629
    • Remerciements reçus 1451

    mgtusi a répondu au sujet : Primeurs 2018 à Bordeaux

    tht écrit:

    mgtusi écrit:

    ClémentQ écrit:

    mgtusi écrit: Carbonnieux blanc vieillit admirablement, j'ai bu 85, 97, 03 et j'ai un 61 qui a une robe prometteuse.

    Robe prometteuse comme ce 85 ? :) (vraie question d'un vrai naïf)
    www.idealwine.com/fr...


    Non non ceux là font peur ; je vais essayer de mettre une topho ce week-end mais mon 61 a une couleur pâle.


    Je cenfirme, Carbonnieux blanc vieillit admirablement. J’ai eu un 1922 à la couleur ambrée, mais le vin était extraordinaire ...

    Thien


    Merci, un témognage d'un vin robe foncée non oxydée !

    Michel
    #362

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1099
    • Remerciements reçus 94

    tht a répondu au sujet : Primeurs 2018 à Bordeaux

    mgtusi écrit:

    tht écrit:
    Je cenfirme, Carbonnieux blanc vieillit admirablement. J’ai eu un 1922 à la couleur ambrée, mais le vin était extraordinaire ...

    Thien


    Merci, un témognage d'un vin robe foncée non oxydée !


    Michel, c’était un 1922 bu il y a une dizaine d’annees, pas un 85 dont la couleur sombre est anormale ...
    #363

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 256
    • Remerciements reçus 14

    Dag a répondu au sujet : Primeurs 2018 à Bordeaux

    Chateau MARGAUX 2018
    - 480 € HT moins cher que le 2016 - 495 € HT
    Envolée de moineaux, épuisé ???!!!!! Sur Chateauprimeur.
    Présent Chez Millesima même tarif.
    Je dis ça pour les personnes intéressées :whistle:

    Daniel
    #364

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3110
    • Remerciements reçus 102

    francois999 a répondu au sujet : Primeurs 2018 à Bordeaux

    Dégustation habituelle des primeurs de l'année à Bougival.

    Et donc le millésime 2018 est ?
    Et bien, je le trouve Hétérogène déjà (par rapport à 2015 ou 2016) : des trucs très bien et d'autres bof.
    J'ai un meilleur souvenir de 2015 et 2016 (en global et en qualité) ou 2009 & 2010.

    J'ai beaucoup aimé pavillon rouge & domaine de l'A.

    C'est plus la bourgogne rouge qui me fait peur, il y a eu des trucs pas bon.

    Francois
    #365
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: TIMO, Nicoco

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1114
    • Remerciements reçus 195

    TIMO a répondu au sujet : Primeurs 2018 à Bordeaux

    As-tu pu gouter l'Envolée du domaine de la Cotteleraie?
    Avec la matière potentielle sur 2018 j'ai le PDF qui panique.

    TIMO
    #366

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3110
    • Remerciements reçus 102

    francois999 a répondu au sujet : Primeurs 2018 à Bordeaux

    TIMO écrit: As-tu pu gouter l'Envolée du domaine de la Cotteleraie?
    Avec la matière potentielle sur 2018 j'ai le PDF qui panique.

    Je ne l'ai pas gouté et en toute honnêteté je ne sais pas s'il était dispo à la degustation.

    Francois
    #367
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: TIMO

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2540
    • Remerciements reçus 79

    Gastronomix a répondu au sujet : Primeurs 2018 à Bordeaux

    C'est plus la bourgogne rouge qui me fait peur, il y a eu des trucs pas bon.

    Moi, j'ai adoré leurs notes de figue et de cacao. On va enfin pouvoir accorder du pinot noir avec de la gardiane de taureau et de la bûche au chocolat!
    #368

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 946
    • Remerciements reçus 207

    DaGau a répondu au sujet : Primeurs 2018 à Bordeaux

    ET IN ARCADIA EGO

    ::glou:: merci aux caves Bourdin pour leur générosité, savoir organiser si bien un tel événement.

    Goûté du blanc autant (et avant) que du rouge. Et avec le grand choix disponible, quasiment pas de Bordeaux finalement (quatre références sur la cinquantaine).

    TIMO, la Cotelleraie, Saint Nicolas de Bourgueil "L'Envolée", proposé avec le millésime 2016 : au nez des beaux fruits rouges avec une touche de poivrons, touche heureusement perdue en bouche pour un vin très fruité et équilibré sur un beau style septentrional. Un vin travaillé et récolté sans compromis pour être vinifié sans artifices. Pas causé du climat 2018 pour cette propriété, un vin qui tient la distance et parfois à bien laisser reposer quelques années d'après ce que j'ai compris.

    Pour Bourgogne je rejoins plutôt l'avis de GASTRONOMIX. Très heureux de goûter les vins d'Alexandre Bichot en sa présence. Chorey-lès-Beaune (en blanc), Beaune (trops jeunes vignes pour être commercialisé en volume), Chablis et Chablis 1er cru Vaillons. Finesse et souplesse, finement herbacé, telluriques plutôt que brioche beurre. Subtil et léger en style, bien apprécié. De même en rouge de cinq cuvées je retiens un très beau Beaune 'vieilles vignes', un Beaune 1er cru 'Les Avaux' fruité poivré, un NSG 1er cru 'Les Cros' très sûr en plénitude et corps. Remoissenet avec deux cuvées 2017, dans un tout autre style, élevage sensible, beurre, noisette très beaux Meursault 1er cru 'Les Cras', Chassagne 1er cru 'Les Champs Gains'. Laroche des vins avec de la matière et une épaisseur non dénuée de finesse, 'Les Butteaux' ampleur, confiture, pointe pomme, belle complexité, 'Les Fourneaux' tranchant avec un fruité bien équilibré et pour le precedent millésime 2017 'Les Bouguerots', floral, vif et salin. Toujours en blanc belle découverte pour moi, du sauvignon sans âpreté ni mollesse, belles promesses avec Sancerre Pierre Martin, 'Les Monts Damnés', splendide nez, complexité, 'Les Culs de Beaujeu', plus de souplesse au nez qu'en bouche, belle acidité, structuré, long. Pour revenir à la Bourgogne les Fixin du Clos de la Perrière, avec une question naïve de ma part sur d'éventuelles vendanges en vert pour le millésime : en aucune façon. Les pieds de vigne donnent 40 hectolitres à l'hectare et toute la concentration est bien là, du fruit, de l'épaisseur en blanc comme en rouge. Dominique Laurent, Beaune 1er cru 'Clos des Mouches', Chambolle 1er cru 'les Charmes', Bonnes Mares, les trois crescendo, fruit confiture de haute volée, j'ai un faible pour le Chambolle. Grosse secousse avec le Chateau de la Tour Clos-Vougeot de Labet, tous millésimés 2017, bu après un Beaune 1er cru 'Coucherias' bon mais sans commune mesure du grandissime. Si après élevage un fruit de cette expression et en plus on retrouve pareil fruit démultiplié après une quinzaine d'années de garde, eh bien oui ça vaut le coup assurément. Un Meursault 'Les Tillets' en conjonction paradoxale souplesse et tension. Un peu comme comme le domaine de La Perrière, faut aussi y mettre un certain prix.
    La Font du Loup en CNdP, deux cuvées, ouvertes et gourmandes en l'état, richesse, complexité et classicisme avec la cuvée principale, finesse, baroque presque comme d'un fruité fruits blancs à peau rouge pour la 'Cuvée Le Puy Rolland' entièrement grenache noir.
    Revelette, i.g.p. Meditterrannée, 'le grand rouge' en l'état âpreté et réduction, 'le grand blanc' souple, fruité du midi, pêche et fruits blancs, plénitude.
    Bien apprécié Le Cèdre Cahors, légère amertume, fruits noirs, cacao et pour Alain Brumont en Madiran, le Château Bouscassé 'Vieilles Vignes' très gourmand en l'état, fruit en velouté.

    Et Bordeaux dans tout ça alors quoi? L'Aurage en Castillon, parce que j'adore les vins biens élevés, quand on boise un vin avec ce talent là je n'y trouve aucun défaut. Un Pavillon Rouge qui sèche trop en finale à mon goût. Clos L'Eglise sans extase particulière. Sur recommandation pour finir cette belle après-midi Rayne-Vigneau, somptueux. Parait-il que goûter un Pauillac en primeurs c'est pas de la tarte, j'aurais bien voulu tenter Pichon Comtesse mais oublié.

    Si je n'avais pas cassé ma tirelire pour les rives droite, les Margaux et les Sauternes 2015 (et la Bourgogne), dans une moindre mesure les rive gauche et rive droite 2016, je serais bien sur le coup en volume pour 2018. Je me laisse le temps de faire des folies pour Jura, Moselle et Alsace rouge, sans oublier la Champagne. Bordeaux j'ai fait le plein question bouteilles à oublier une ou plusieurs décades en cave. Bordeaux se targue de ne plus connaître de millésimes 'faibles'. Que dire alors du niveau de bien des Bourgogne, quelle que soit la couleur, et la validité éprouvée des premiers et grands crus fournis par le(s) bons caviste(s) à prix qualité impeccables chez Bourdin.
    #369
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Gibus, TIMO

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3110
    • Remerciements reçus 102

    francois999 a répondu au sujet : Primeurs 2018 à Bordeaux

    Pour les bourgognes rouge :
    Deja, 2018 semble etre un millesime tardif. Beaucoup de vins presenté n'avait pas fini leurs fermentations. Un peu comme les 2014 à leur epoque.

    Malgré cela certains presentaient un caractere sympathique : beaune de bichot et guyon (meme s'ils etaient annoncé comme pas fini, ils etaient reussi)

    Mais d'un autre côté : je n'ai pas aimé les vins de d laurent (alors que j'aime bien d'habitude). Je les ai trouvé d'une acide marquée, identique (alors qu'on avait un premier cru et un bonnes mares)
    Cela aurait pu etre qu'un probleme d'echantillon, mais j'ai trouvé aussi le nuits saint georges de bichot acide, en tout cas avec une acidité marquée.
    Bref je ne peux que conseiller de gouter avant d'acheter un carton.

    Francois
    #370

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2540
    • Remerciements reçus 79

    Gastronomix a répondu au sujet : Primeurs 2018 à Bordeaux

    Mais d'un autre côté : je n'ai pas aimé les vins de d laurent (alors que j'aime bien d'habitude). Je les ai trouvé d'une acide marquée, identique (alors qu'on avait un premier cru et un bonnes mares)

    Leur richesse lissait tout.
    #371

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 357
    • Remerciements reçus 18

    Kanon a répondu au sujet : Primeurs 2018 à Bordeaux

    et voilà encore une campagne primeur terminée avec la sortie de la caisse pour la modique somme de 6 600 euros

    à ce prix j'ai décidé de refaire ma salle de bain :)
    #372

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1076
    • Remerciements reçus 277

    Nicoco a répondu au sujet : Primeurs 2018 à Bordeaux

    Et du coup, hormis refaire ta salle de bain (ce qui est surement un bon choix :)), qu as tu pris de beau cette année Kanon ?

    Bonne soiree
    Nicolas
    #373

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 80476
    • Remerciements reçus 5908

    oliv a répondu au sujet : Primeurs 2018 à Bordeaux

    Bordeaux
    Le marché des primeurs 2018 a été plus actif, mais plus étroit.

    weekend.lesechos.fr/...
    #374

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 357
    • Remerciements reçus 18

    Kanon a répondu au sujet : Primeurs 2018 à Bordeaux

    pratiquement que de la rive droite

    canon - duffau - berliquet - belair monange - fleur cardinale - laroque
    #375

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1025
    • Remerciements reçus 1192

    bibi64 a répondu au sujet : Primeurs 2018 à Bordeaux

    Voici le compte rendu d’une dégustation d’échantillons primeurs du millésime 2018, sur des vins présentés par la maison Duboscq. Dégustation effectuée fin juin, soit environ 3 mois après les grandes campagnes de dégustation des professionnels.

    Rappel sur mes notations :
    0 = raté 1 = médiocre 2 = correct 3 = bon 4 = très bon 5 = excellent
    avec des demi points, des + et des – qui permettent d’affiner le jugement et de classer les vins entre eux.



    Château Layauga Dubosq, Médoc
    Robe violacée, assez profonde.
    Nez ouvert, sur les fruits noirs, le graphite, avec un boisé raisonnable (vanille, grillé).
    Attaque ample et ronde. C’est un vin puissant dans lequel la rondeur laisse progressivement place à des tanins qui dominent une finale un peu sèche avec une amertume bien présente. Belle longueur.
    Conclusion : de la matière, une certaine rondeur mais un peu trop d’amertume à mon goût.
    Note : 2,5/5

    Château Layauga Dubosq, Cuvée Renaissance, Médoc
    Robe violacée, profonde.
    Nez ouvert, sur un boisé-planche, des épices, des fruits noirs et une touche d’encens.
    Bouche ample et fraîche, tannique, avec une trame amère. Retro sur les fruits noirs, le café, le boisé-planche, les épices avec une franche note de cannelle.
    Finale alcooleuse et tannique de belle longueur.
    Conclusion : puissant, frais, mais alcooleux en finale. Un peu fatiguant. Probablement du potentiel.
    Note : 3/5

    Château Mauvesin Barton, Moulis en Médoc
    Robe violacée assez intense.
    Nez ouvert, sympathique, sur un beau mélange de fruits noirs et d’épices relevé par une touche florale et un joli boisé (vanille, café).
    Attaque souple et fraîche. Bouche ample, bien équilibrée, aux tanins déjà fondus, et qui parait gourmande avec ses arômes de fruits rouges et noirs, d’épices, de vanille, café et chocolat. Finale fraîche et aromatique avec des petits tanins. Belle longueur.
    Conclusion : c’est déjà un beau vin gourmand à ce stade.
    Note : 3,5+/5

    Château Chambert Marbuzet, Saint Estèphe
    Robe violacée, profonde.
    Nez assez ouvert, sur des notes florales, de l’alcool à polycopier (pour ceux qui sont assez vieux pour connaitre :cheer: ), des fruits noirs et un léger fumé.
    Attaque souple et fraîche. Bouche fraîche et tannique, pas très concentrée. Retro très cassis, puis violette, café, chocolat. Finale tannique de belle longueur.
    Conclusion : c’est tannique et frais, avec du potentiel.
    Note : 3+/5

    Château Port Cavaillet, Saint Julien
    Robe violacée, profonde.
    Nez assez ouvert, sur les fruits noirs, le grillé et le fumé.
    Attaque souple qui évolue rapidement vers une bouche ample, concentrée et tannique. Retro les fruits noirs, notamment la cerise, puis le café et le fumé. Finale tannique associée à une très belle longueur.
    Conclusion : c’est too much pour moi, épais et tannique. Je me suis demandé si je ne goûtais pas un vin à 15,5°. Toutefois, d’autres participants l’ont trouvé onctueux et élégant…:?
    Note : 3/5

    Château Prieurs de la Commanderie, Pomerol
    Robe violacée, assez intense.
    Nez ouvert, sur le boisé (vanille, champignon frais), le cassis, la mûre, les épices, avec un peu de volatile.
    Attaque ample et ronde. Il y a une belle matière, concentrée, tannique et bien équilibrée. C’est un vin qui parait mûr et assez gourmand, avec des arômes de fruits rouges et noirs confiturés, de la vanille et des épices. Belle longueur.
    Conclusion : c’est bien, gourmand, dans un style légèrement confituré.
    Note : 3,5/5

    Château La Louvière, Pessac Léognan
    Robe violacée, assez intense.
    Nez ouvert, avec une réduction qui domine fortement.
    Attaque ample et fraîche. La bouche est ample, d’abord suave, puis des tanins arrivent dans un second temps. Retro sur les fruits noirs et le chocolat. Finale un peu amère de belle longueur
    Conclusion : pas très séducteur en l’état mais une belle texture.
    Note : 3/5

    Château Fonroque, Saint Emilion grand cru
    Robe violacée profonde.
    Nez ouvert, très boisé (champignon, café, vanille), puis sur les épices et la fraise, avec un peu de volatile.
    Attaque souple et fraîche. Belle bouche, ample et suave, avec des tanins fondus et une belle fraîcheur. La retro est riche et gourmande, avec des fruits rouges et noirs, du café au lait, de la vanille et de la fraise. Belle longueur
    Conclusion : très bon, suave, fondu, gourmand.
    Note : 4+/5

    Château Haut Marbuzet, Saint Estèphe
    Robe violacée profonde.
    Nez assez discret, avec du volatile, du poivron et des fruits noirs.
    Attaque souple et fraîche. Bouche bien équilibrée, tannique et assez discrète. On u trouve néanmoins des fruits rouges et noirs, du poivron et quelques épices. Belle longueur
    Conclusion : pas très gourmand en l’état.
    Note : 3+/5

    Château Sociando Mallet, Haut Médoc
    Robe violacée presque noire.
    Nez assez ouvert, avec du volatile, des épices, des fruits noirs, de la ronce et de la vanille.
    Attaque ample et ronde. Belle bouche, ample et fraîche, assez ronde avec des petits tanins. En retro, on trouve des fruits rouges et noirs confiturés, de la vanille, du chocolat et des épices. Finale aromatique associée à une très belle longueur
    Conclusion : très bon, gourmand et frais.
    Note : 4+/5

    Ce fut une dégustation intéressante, même si l’exercice des primeurs est toujours difficile.
    J’ai trouvé les vins très puissants dans l’ensemble, avec la sensation d’avoir les capteurs saturés rapidement. Je me demande comment font les pros pour garder le palais « frais » et pouvoir rester objectifs.

    Nous avons voté pour choisir notre vin préféré en l’état (16 dégustateurs). Fonroque est sorti premier , d’une courte tête devant Sociando Mallet.
    J’ai été étonné de voir Haut Marbuzet un peu austère, discret et poivronné, alors qu’il est encensé par la presse et par son géniteur.

    Merci de m’avoir lu.

    Bibi
    #376
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Alex, Leo17, gege, Gibus, Jean-Loup Guerrin, TIMO, Dag, DaGau, bolsovino, Ion

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 318
    • Remerciements reçus 121

    Fredimen a répondu au sujet : Primeurs 2018 à Bordeaux

    Bonjour à tous,

    Le doute me taraude tel le ver dans un vieux meuble depuis plusieurs semaines.

    Vieux Château Certan, à priori un millésime 2018 hors norme (à coup de "mazette quel jus", notations de folies par les critiques et j'en passe).

    Je me tâte à commander une CBO3 chez Dubecq (740€ H.T).

    Pensez-vous qu'il vaille mieux attendre sa sortie et espérer voir le prix baisser ? Où l'investissement primeur semble être une bonne initiative sur ce château / millésime.

    296€ la bouteille, la cote du 2015 est à 310€, un magnum de 2016 actuellement en vente sur idealwine à 799€ (soit 400€ de fait les 75cl), je me dis que c'est un investissement assez "safe".

    Qu'en pensez-vous ?

    Merci !

    PS : Je comptais faire pareil avec Sociando à 168€ H.T la caisse de 6.

    Fredimen
    #377

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 5218
    • Remerciements reçus 1980

    Frisette a répondu au sujet : Primeurs 2018 à Bordeaux

    La seule chose de sûre c'est qu'il est assez inintéressant d'acheter Sociando en primeur. Concernant VCC...C'est une somme...mais je ne vois pas bien son prix inférieur lorsqu'il sera sur le marché, sans parler de la difficulté à le trouver.

    Flo (Florian) LPV Forez
    #378
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Fredimen

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 318
    • Remerciements reçus 121

    Fredimen a répondu au sujet : Primeurs 2018 à Bordeaux

    Merci Frisette.

    Prix en hausse + difficulté à trouver sur le marché sont les seules raisons qui me faisaient me questionner sur VCC.

    Pour Sociando rien de particulier, si ce n'est qu'à être chez Dubecq pour sauver les frais de port et aimer Sociando, je faisais d'une pierre deux coups.

    Fredimen
    #379

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2859
    • Remerciements reçus 75

    winaddict33 a répondu au sujet : Primeurs 2018 à Bordeaux

    Sociando 13 et 14 était proposé à moins de 25€ ttc la bouteille chez Géant Casino pour les fêtes. A certaines heures, y avait même 30% à recevoir en Bon d'Achat.

    Vaut sans doute mieux payer des frais de port sur VCC

    Christian winaddict33, amateur pendant 20 ans, passionné depuis 2002.
    #380
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Fredimen

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1138
    • Remerciements reçus 927

    Kiravi a répondu au sujet : Primeurs 2018 à Bordeaux

    Sociando 13 à 25€, ça ne me fait penser ni à Fernande, ni à Félicie, mais plutôt à Lulu.

    Marc, assez vieux débutant
    #381
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: mgtusi, jl39

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2859
    • Remerciements reçus 75

    winaddict33 a répondu au sujet : Primeurs 2018 à Bordeaux

    Kiravi écrit: Sociando 13 à 25€, ça ne me fait penser ni à Fernande, ni à Félicie, mais plutôt à Lulu.


    Mais avec le delta avec 28 € HT, tu peux acheter quelques pilules bleues (et voir la vie en rose :DD )

    Christian winaddict33, amateur pendant 20 ans, passionné depuis 2002.
    #382

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck