Nous avons 1103 invités et 74 inscrits en ligne

Domaine Philippe Delesvaux

  • Messages : 21570
  • Remerciements reçus 48

Thierry Debaisieux a créé le sujet : Domaine Philippe Delesvaux

DOMAINE PHILIPPE DELESVAUX



Domaine Philippe Delesvaux
Chemin des Essarts
La Haie Longue,
49190 Saint-Aubin-de-Luigné
Tél : +33 (0)2 41 78 18 71
Mail : domaine.delesvaux@hotmail. fr

* Facebook Domaine Philippe Delesvaux

* Instagram Domaine Philippe Delesvaux




CR: Domaine Delesvauc - Clos de la Guiberderie 2000.

Ce Layon St. Aubin m'a séduit et il est très abordable.

Le nez est envahissant sur le citron, la mangue et autres fruits exotiques.
La bouche est superbe: on passe d'une agréable impression de vivacité à  une formidable impression d'ampleur et de volume, liée au gras... On est conquis avant d'arriver à  la longue finale aromatique qui confirme cet état d'esprit.

Je me demande ce que doit donner le haut de gamme de ce producteur, ça doit être bouleversant!

Merci pour vos avis et commentaires.
Cordialement,
Thierry
#1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17447
  • Remerciements reçus 1299

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Philippe Delesvaux

J'ai goûté les 2000 et 99 sgn et je me rappelle ma déception, surtout sur le 2000, à  cause d'une note iodée, désagréable et envahissante. Nous étions tombé sur un mauvais lot sans doute, je ne me l'explique pas autrement.
99 plus équilibré, pomme, coing, melon dans mon souvenir, long.
LOrs de cette dégustation, nous avions ouvert deux bouteilles, les deux de 2000 présentaient les mêmes caractéristiques.
Je dois absolument me faire une autre idée de ce producteur réputé.

Jérôme Pérez
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21570
  • Remerciements reçus 48

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Philippe Delesvaux

Jérôme,

J'avais vu des SGN à  Lavinia. J'avais hésité, je n'ai pas craqué...J'ai bien fait, je vois.

Amitiés,
Thierry
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Philippe Delesvaux

Je ne crois pas qu'il s'agissait d'un mauvais lot.
Cette note de minéralité iodée retrouvée par Jérôme dans les SGN de Philippe Delesvaux provient je crois du sous-sol carbonifère. C'est donc plutôt une marque de terroir plutôt qu'un défaut.

laurent probst
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17447
  • Remerciements reçus 1299

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Philippe Delesvaux

Le terroir, en l'occurence, il faisait un peu carton mouillé!
Je préfère croire que c'était un mauvais lot.

Jérôme Pérez
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Philippe Delesvaux

Je connais les SGN dans les millésimes 1995, 1996 et 1997. Tous les 3 sont de grands vins, avec une préférence pour le 1996 qui possède la meilleure structure acide. Ils sont très riches en sucre, quasiment sirupeux, et pauvres en alcool (11°). J'ai tout de même quelques craintes quant à  l'évolution du 1995, le plus liquoreux des trois, qui me semble évoluer assez vite et qui souffre de son manque relatif d'acidité. Je n'ai en tout cas pas remarqué de notes iodées sur ces trois cuvées. Il faut dire que 1999 et 2000 sont des millésimes qui se prêtaient moins à  l'élaboration de ce genre de cuvées, et que la qualité doit certainement être très en dessous des trois millésimes que je possède en cave.

Luc
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21570
  • Remerciements reçus 48

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: Philippe Delesvaux Domaine de la Pierre Saint Maurille

CR: Domaine de la Pierre Saint Maurille 1992 Delesvaux

Ce Layon St. Aubin est un 1/2 sec, je pense.
Le nez est plaisant et complexe: fleurs, abricot sec, amande, miel.
La bouche est marquée par la vivacité et la finesse; elle est équilibrée par du gras. Elle est aromatique mais pas très concentrée: elle ne permet pas une finale très longue.
C'est plaisant.

Cordialement,
Thierry
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21570
  • Remerciements reçus 48

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: Philippe Delesvaux Layon - Saint-Aubin 1998

CR: J'ai ouvert un Layon - Saint-Aubin 1998 Delesvaux.

J'ai l'impression d'être à  nouveau devant un 1/2 sec, comme avec le Pierre St. Maurille 92.

Le nez est plaisant et typique: fleurs, abricot sec, amandes.
La bouche est marquée par la vivacité: l'acidité est le fil conducteur, de l'attaque à  la finale. On trouve du sucre en milieu de bouche mais celui-ci ne se fond pas parfaitement à  l'acidité: ils sont juxtaposés, ils s'opposent.

Je précise que cet avis est celui de quelqu'un qui a une expérience très limitée des vins de Loire.

Cordialement,
Thierry
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21570
  • Remerciements reçus 48

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Philippe Delesvaux

J'ai repris pour l'apéritif, un Layon St. Aubin 98.

Parfait, je pense, pour un jour de grande chaleur.

Le nez m'a semblé plus complexe que le premier mai: à  l'abricot sec et aux amandes s'associaient des fruits de la passion et une note de jus d'orange.
J'ai retrouvé la même bouche sur l'acidité et le sucre, elle donnait une impression de vivacité et de fraîcheur.

Cordialement,
Thierry
#9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21570
  • Remerciements reçus 48

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: Philippe Delesvaux Clos de la Guiberderie 2000

CR: J'ai ouvert ce soir:
un Clos de la Guiberderie 2000 Delesvaux.

Le nez est, cette fois encore, séduisant sur le citron, la mangue et L'abricot.
La bouche est très plaisante: on passe de la vivacité au gras, la rencontre des deux crée une belle impression de volume.
La finale est aromatique mais elle me semble, ce soir, relativement courte.

Ce vin m'a moins plu qu'en février dernier.
Après avoir bu pas mal de Loire ces derniers jours, suis-je devenu plus difficile?

Cordialement,
Thierry
#10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21570
  • Remerciements reçus 48

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: Philippe Delesvaux Clos de la Guiberderie 1997

CR: Après avoir bu un Clos de la Guiberderie 2000 (50cl) hier soir,
je me suis demandé ce que pouvait bien valoir le 97.

J'ai donc ouvert, ce midi, une bouteille de 1997 (75cl).

Le 97 me semble avoir une autre dimension;
Le nez évoque le lien "familial": mangue, citron vert, pêche...
Il est assez proche de celui du 2000, mais semble plus puissant.
La bouche est plus concentrée, plus pleine.
Dès l'attaque, le gras s'associe à  la vivacité. On a une impression de volume et de longueur. L'impression aromatique se complète d'une note d'amande de pêche.

Une belle bouteille... Je garde les autres exemplaires au fond d'un casier pour éviter la tentation de les ouvrir trop tôt.

Amitiés,
Thierry
#11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 532
  • Remerciements reçus 0

PhR a répondu au sujet : Re: Philippe Delesvaux

CR: Un domaine que je voulais découvrir depuis longtemps !
Après une dégustation très encourageante lors du Salon des Vins de Loire, une visite s'imposait.
A quelques kilomètres de Rochefort sur Loire, non loin de Chalonnes, la carte routière vous indique le site d'un panorama. A gauche, une petite route qui monte et vous arrivez près d'un bâtiment qui se veut pratique et fonctionnel, encore plus haut que le panorama signalé !
Très belle vue sur la vallée de la Loire, Angers au loin sur la droite, Savennières, etc.

En fait, le domaine date de 1978, donc le couple Delesvaux vient de passer le cap des noces d'argent avec sa terre, son îlot de vignes que l'on aperçoit à quelques centaines de mètres, le Clos du Pavillon, Feuille d'Or, le Clos de la Guiberderie.

Il faut savoir que les Delesvaux travaillent tous les deux seuls sur le domaine. Si vous souhaitez les rencontrer, prévenez de votre passage ! Parce que, chaque jour, les tâches ne manquent pas ! Ils se partagent la surface et le volume du local : à gauche, le cuvier, au premier plan, le chai à barriques et "l'espace accueil-dégustation"! Plus loin, l'aire de stockage (on note des réserves très limitées!) et au fond, à gauche, l'espace de Mme Delesvaux : étiquetage, etc...

On pourrait croire à un attachement particulier à cet ensemble bâti de A jusqu'à Z par ce couple de vignerons. Il est fort, bien sur, mais, au court de la conversation, ils vous avoueront peut-être qu'une offre aux antipodes ne les laisserait pas indifférents !… Ce qui a failli être le cas naguère, d'ailleurs !

Philippe Delesvaux pratique aisément l'humour lors d'un entretien. Il s'étonne d'ailleurs que pour beaucoup de contemporains, il ne soit pas possible de faire sérieusement ce qu'on a à faire sans se prendre au sérieux !

Chaque jour, pour sa vigne, pour son vin, il travaille au feeling. Il est aussi à l'écoute des autres vignerons, un peu partout : « On apprend beaucoup des autres ».

Il va volontiers à Bordeaux. Y a rencontré des « gens passionnants », mais aussi des « insupportables » ! Parlez-lui de ses rencontres avec la jet-set sant'émiliôônesque ! Un bon moment à passer !

Bref, quelqu'un qui a les pieds sur terre. Humour décapant certes, délire parfois, mais aussi prompt à s'indigner, ou en tout cas à s'étonner d'avis émis, parfois à l'emporte-pièce : "Les très rares visites de journalistes qui semblent tout connaître de vous, les étiquettes qui vous sont atrribuées : course au sucre, etc... Etonnant ! Parfois, ça me fait bondir, je ne peux m'empêcher de leur adresser un courrier qui me vaut inévitablement, comme dans un guide bien connu, quelques années de purgatoire ! »

A noter aussi qu'il vient nous lire sur LPV ! Sous la rubrique qui lui est consacré, il a vu rouge, tout rouge, à propos des arômes de carton mouillé sur le SGN 1999 ! Pour lui, il y a là un problème de verre ou des échantillons gâtés par des bouchons défectueux ou un stockage inadapté. "Mais, le carton mouillé sur cette cuvée, non, que non !"

Donc, quelqu'un qui s'engage. Comment pourrait-il en être autrement pour celui qui a rédigé la charte Sapros ? Le vignoble est en culture bio avec enherbement naturel dans le rang et travail du sol sous les pieds de vigne. Biodynamie en 2004. Pas de chaptalisation depuis 1985!... "Qui dit mieux?..." Pas d'intrants en vinification excepté le soufre (dose mini). Un domaine de renommée mondiale s'il en est (80% à l'export, « le marché français n'existe pas pour les moelleux-liquoreux ! »).

Passons à la dégustation. Philippe Delesvaux (originaire d'Evian ! « Je n'ose l'avouer ! Pour un vigneron, quand même !») propose de revoir les Layons actuellement disponibles.

8,65 ha de chenin au total, d'abord pour un Anjou blanc sec « Feuille d'Or », issu de raisins passerillés. Pour les Layons, tries successives, bien sur, apportant passerillage ou botrytis. Ces tries sont vinifiées individuellement. Ce qui se comprend, du fait que chaque parcelle atteint la maturité voulue à des moments différents. Le Layon générique et le Layon-St Aubin sont issus de raisins passerillés venant de l'ensemble du domaine. Le Clos du Pavillon est issu de tries mi-passerillées, mi-botrytisées de la parcelle dite. Les SGN uniquement de tries botrytisées à 100%.

Coteaux du Layon 2002
: en fait, un demi-sec. Issu de schistes carbonifères, récolté fin octobre. Beaucoup de fraîcheur et de légèreté très agréable. Net.

Coteaux du Layon St Aubin 2002 : un moelleux récolté début novembre sur des chenins passerillés. Un plus de complexité, de gras et beaucoup de charme. De la fraîcheur aussi!

Clos du Pavillon 1998 : moelleux mi-botrytisé, mi-passerillé. 1ère trie d'octobre sur sol de charbon et schistes, fermentation et élevage de 24 mois en barrique. Gras et intense. Une balance très agréable. Belle longueur plutôt complexe.

Clos de la Guiberderie 2000 : 50% botrytis, 50% passerillage, récolté à 20° potentiel. Intense et droit. Complexité sur un beau support acide. Jolie bouteille! Issu d'un sol de poudingues pour l'essentiel. Minéralité façon calcaire !

SGN 2001 : liquoreux 100% botrytisé, tries de fin octobre, fermentation et élevage de 18 mois en barrique. Très fin botrytis. Elégance et longueur remarquable.

2002 : prélevé sur fut : « un vin qui n'a pas encore commencé à donner ! » selon les mots du vigneron.

SGN 1999 : trie récoltée sur les deux clos, aux environs de 23° environ (155 gr de SR). Très intense ! Botrytis et minéralité explosent. Une liqueur impressionnante ! Tapisse la bouche et semble avoir un potentiel énorme.

Carboniféra 1997 : seconde trie sur le Clos du Pavillon uniquement, 350 gr de SR ! La minéralité étonne sur des notes de champignon de Paris très fraîches ! Les amateurs de Layon d'exception sont servis ! De l'ampleur, du volume. Ouahou ! Seul millésime de cette cuvée!

Anthologie 1997 : première trie sur le vignoble de l'époque, 32° potentiel! 450 gr de SR ! De l'huile ! Et, en même temps, de la fraîcheur intense et une présence pas possible ! Fait partie des bouteilles que je souhaite à tous les amateurs de chenin de pouvoir y goûter !… Proposée dans les millésimes 95, 96 et 97.

Deux Anjou rouges également, à Ardenay, sur la commune de Chaudefond sur Layon, dégustés au Salon :

Anjou rouge 2001 : 100% cabernet franc (1,50 ha), sur sol de poudingues et schistes gréseux. De la fraîcheur! Rejoint le côté "classique" du millésime.

Anjou-Villages 2000 : 100% cabernet-sauvignon (1,50 ha), élevage de 12 mois, 1/3 en barriques, 2/3 encuve. Issu d'un sol de cendres volcaniques et schistes gréseux. Assez intense et persistant. S'exprime un peu sur des arômes tertiaires.

J'ai comme dans l'idée que Philippe Delesvaux saura encore nous épater !
Allez ! Poussez jusqu'en Anjou ! Le temps y est doux, les vins, souvent aussi ! Prenez garde de ne pas en devenir fou !

PhR
#12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21570
  • Remerciements reçus 48

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Philippe Delesvaux

Philippe,

Merci pour ce superbe compte-rendu.
Je suis heureux de lire ces informations sur ce vigneron de talent que m'ont fait découvrir mes amis Montagne.

Puisque Philippe Delesvaux lit LPV, une petite anecdote:
Ma fille adore La Guiberderie 2000.
Ce qui fait que pour lui en offrir 12 bouteilles et en avoir assez pour lui en servir quand elle vient à  la maison, j'ai dû prendre tout ce que les Montagne avaient en magasin... (bbb)

J'ai un SGN 99: il m'a été offert par les Montagne quand je leur ai parlé du "carton mouillé". Ils ne trouvaient à  ce vin que des qualités. Je garde donc précieusement ce cadeau...

Cordialement,
Thierry
#13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 532
  • Remerciements reçus 0

PhR a répondu au sujet : Re: Philippe Delesvaux

Thierry,

Au rayon des anecdotes, il me semble que Mme Delesvaux est, elle, originaire de... Lille!...(bbb)

Encore une bonne raison de venir leur rendre visite en Anjou!...(bbb)

Cordialement,

PhR
#14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21570
  • Remerciements reçus 48

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Philippe Delesvaux

Philippe,

Il est certain que, lors de mon prochain passage en Anjou, Les Delesvaux seront une des trois visites prioritaires.
Les autres étant Patrick Baudouin et Mark Angeli.
Ce n'est pas original, mais j'aime leurs vins que je suis toujours heureux de faire découvrir.
Je pense à  l'émerveillement de mes amis face à  la Cuvée Mathilde 95 d'Angeli et au SGN 98 de Baudouin, par exemple.

amitiés,
Thierry
#15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 532
  • Remerciements reçus 0

PhR a répondu au sujet : Re: Philippe Delesvaux

Thierry,

Ca fait un beau trio de visites!...
Pour tout dire, je ne connais pas Patrick Baudouin.
Quant à  Mark Angéli, je l'ai rencontré voilà  plusieurs années maintenant. Il est au programme de mes prochaines viistes!...

PhR
#16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Philippe Delesvaux

Bonsoir thierry,

Votre futur passage chez Philippe Baudoin est impératif, lui aussi membre du Comité Sapros produit des Coteaux du Layon en pleine adéquation avec leur terroir, les aromes sont nets et bien dessinés, la sucrosité superbement intégrée et la bouche ample et pleine de fraicheur bercé d'un grand équilibre.

A titre anédoctique, philippe produit une cuvée dénomnée Les Sens de Chenin = 690 grs de sucre rési au litre ...

Bonne dégustation.

Amitiés vineuses.

Sauvignon
#17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 532
  • Remerciements reçus 0

PhR a répondu au sujet : Re: Philippe Delesvaux

Voir les quelques infos complémentaires, suite au récent CR, ci-dessus.

PhR
#18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Philippe Delesvaux

Philippe Baudouin ?
ki c'est ?
(aaa)
Sinon, les "sens de Chenin" 97, c'est très bon, quand on aime les douceurs acidulées. Mais est-ce encore du vin ?
Une expérience, un O(bjet)V(ineux)N(on)I(dentifié) passionnant pour constater l'étendu infini du spectre offert par le chenin.
#19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Philippe Delesvaux

Désolé pour l'erreur de frappe, c'est bien Patrick Baudoin...(iii)

Les Sens du Chenin ne contient que 0.9 % d'alcool / litre à  vous de décider si cela reste du vin ???
#20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21570
  • Remerciements reçus 48

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: Philippe Delesvaux Clos de la Guiberderie 2000

CR: J'ai ouvert avec le même plaisir un Clos de la Guiberderie 2000 Delesvaux.

Le nez a peu évolué depuis mon premier post: le citron, la mangue s'associent à  des notes de miel. Une bien belle expression aromatique!
La bouche reste superbe: toujours cette agréable impression de vivacité, d'ampleur et de volume, liée au gras, et avec la confirmation des arômes rencontrés au nez... La longue finale pousse à  reprendre, encore et encore, un peu de ce beau vin!

cordialement,
Thierry
#21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21570
  • Remerciements reçus 48

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: Philippe Delesvaux Clos de la Guiberderie 2000

CR: J'ai ouvert pour l'apéritif, ce soir, un Clos de la Guiberderie 2000 de Delesvaux:
ma fille et son homme étaient là , ils adorent ce vin.

Le nez reste superbe: une salade de fruits allant du citron à  l'abricot sur un fond de miel et de cire.
La bouche est toujours aussi vive, ample et savoureuse. Les arômes, le gras, la vivacité s'unissent pour créer un ensemble harmonieux et séduisant qui se poursuit dans la superbe finale.

Cordialement,
Thierry
#22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 532
  • Remerciements reçus 0

PhR a répondu au sujet : Re: Philippe Delesvaux

Passage au domaine ce jour, histoire d'apprécier un Layon St Aubin 2003, avec un très beaux fruits, des nuances florales.

L'Anjou blanc sec Feuille d'Or 2002 montre une belle complexité et une persistance fine et tendue. Un des très beaux exemples actuels de cet AOC!

Revues avec plaisir des cuvées déjà  évoquées ici : Guiberderie 98 et 99 et surtout le Clos du Pavillon 98, issue d'une zone carbonifère, qui exhale actuellement des arômes de tourbe! On dirait un Islay!... Superbe!

Et puis les Grains Nobles!... Et parmi eux, quelques centilitres d'Anthology 1997, ouvert depuis les dernières vendanges (!) et superbe! Une concentration remarquable s'appuyant sur une acidité qui se révèle en fin de bouche et qui soutient une gamme aromatique variée sur le miel et surtout l'abricot sec confit. Whaouff!

A revoir, peut-être, lors des futures LPViades!... (bbb)

PhR
#23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 532
  • Remerciements reçus 0

PhR a répondu au sujet : LPViades 2005 : les Layons SGN de Philippe Delesvaux

En présence du vigneron de St Aubin de Luigné, une série à sensations!

1- Coteaux du Layon-St Aubin 2004
2- Coteaux du Layon-St Aubin Clos du Pavillon 1998
3- Coteaux du Layon-St Aubin Clos de la Guiberderie 2003
4- Coteaux du Layon Sélection de Grains Nobles 1999
5- Coteaux du Layon Sélection de Grains Nobles 2003
6- Coteaux du Layon Sélection de Grains Nobles 1997
7- Coteaux du Layon Carboniféra 1997
8- Coteaux du Layon Anthologie 1997

J'en salive!... ;-)

PhR
#24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17447
  • Remerciements reçus 1299

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: LPViades 2005 : les Layons SGN de Philippe Delesvaux

Dans mes souvenirs embrumés, c'est le 99 que je n'avais pas trop aimé. Je regrette vraiment de ne pas avoir fait cette dégustation là, ne serait ce que pour m'expliquer avec l'homme qui avait sans doute été blessé et surpris des mots que j'avais eu alors.

Jérôme Pérez
#25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3095
  • Remerciements reçus 0

Daniel S a répondu au sujet : Re: LPViades 2005 : les Layons SGN de Philippe Delesvaux

Jérôme,

Il y a effectivement des commentaires qui passent mal et qui marquent , même en rappelant ce qu'est LPV.

Dommage que tu n 'aies pas pû être des notres !!!

Cordialement
Daniel
#26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2897
  • Remerciements reçus 3

Olif a répondu au sujet : Re: LPViades 2005 : les Layons SGN de Philippe Delesvaux

http://sit.photos.wanadoo.fr/sitdriver?cid=593446315c099271&width=500&height=500&app=photos.wanadoo.fr:8080

La quintessence du Layon, là, juste sous vos yeux! Ce sera tout pour l'instant! 8-)

Enfin, pas tout à fait!
http://sit.photos.wanadoo.fr/sitdriver?cid=d4b86d201f2c6f17&width=500&height=500&app=photos.wanadoo.fr:8080

La quintessence du Layon, là, juste sous vos yeux, couvée par tous les Philippe que nous avions sous la main! Dans l'ordre, de gauche à droite, Rapiteau, Delesvaux, Gallard, le trio gagnant des LPViades acte 2!

Je crois que cela aurait effectivement été bien que tu sois là, Jérôme, car l'effective et injuste blessure a du mal à cicatriser, même plus de deux ans après! Le SGN 99 que nous avons goûté ce jour-là est un vin ma-gni-fique (je pèse mes mots!), qui ne fut même pas le meilleur de la série! C'est dire!

Ce sera tout pour l'instant!8-)

Olif
#27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17447
  • Remerciements reçus 1299

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: LPViades 2005 : les Layons SGN de Philippe Delesvaux

Je suis désolé de ne pas avoir regoûté ce vin, mais je ne reviens absolument pas sur mes commentaires passés: les deux bouteilles qu'il nous avait été donné de goûter présentaient le même défaut. C'est une fois de plus sur la cause de ce défaut que j'ai pu me tromper, comme sur Haut Bergeron. Je n'ai jamais pris de pincette pour dire ce que je pensais et je ne vais pas commencer aujourd'hui. Si nous avons créé un espace de liberté, c'est bien pour être libre à l'intérieur d'icelui. C'est la règle du jeu; elle est facilement acceptée par les vignerons quand leur vin est loué et c'est quand même globalement le cas pour les vins de Delesvaux, non?
Alors, je ferai tout ce que je pourrai pour regouter ce vin: je saurai dire mon sentiment à ce moment là, mais pas avant. Je me laisse le droit à l'erreur.
Mais si vous voulez remuer le couteau dans cette plaie, allez-y, ça ne me gêne pas. 5 petits sous entendus ça et là dans le forum, ça vaut bien cette explication. Ces deux quilles défectueuses, nous les avions payées, je peux retrouver le prix. Et à ce prix là, on doit trouver un vin tip top. Ce qu'il est apparemment sur la plupart des bouteilles: hélas, pas sur celles que j'avais goûtées.

Jérôme Pérez
#28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: LPViades 2005 : les Layons SGN de Philippe Delesvaux

et qu'avez vous pensé des SGN 2003 ?
A quand le compte rendu de cette belle dégustation ?
Merci
Pascal
#29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2309
  • Remerciements reçus 75

jeanclaude a répondu au sujet : Re: LPViades 2005 : les Layons SGN de Philippe Delesvaux

J'ai trouvé le SGN 2003 excellent!

Ce sera tout pour l'instant! 8-)
#30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck