Domaine du Clos Naudin, Vouvray

    • Messages : 626
    • Remerciements reçus 64

    Nilgiri a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau ( Clos Naudin )

    Juste une question Mathieu, tu écris "pour finir très sec", ton avis se fonde sur le fait que ce soit un demi sec qui finit plus sec qu'attendu ou sur un demi-sec qui n'en est pas un? Je me permets de te poser la question car j'ai encavé du "Sec" 2007 et suis inquiet qu'il finisse trés trés trés sec...les sucres résiduels ne se sentent pas sur le demi-sec?
    Merci de ton avis.

    Cdt

    Christophe
    #271

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2774
    • Remerciements reçus 5

    Patrick Bottcher a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau ( Clos Naudin )

    Christophe,

    Si tu as acheté du 2007 sec (magnifique à mon avis), disons que tu as fait une forme de placement sur 10 - 15 ans.

    Patrick Böttcher
    VinsLibres.net
    #272

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1759
    • Remerciements reçus 0

    mathieu.gp a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau ( Clos Naudin )

    Disons que chez foreau l'équilibre est trés tendu. Donc sur un demi-sec on sent une petite douceur en entrée de bouche puis le vin fini sec. Sur le sec on se trouve avec un vin qui est généralement assez similaire sauf sur la douceur de l'attaque. Mais ne t'inquiéte pas 2007 me parait être un superbe millésime chez lui et les Foreau jeunes ne sont pas impressionnant il faut attendre.

    Le vin c'est bon pour la santé mangeons en !!!!
    #273

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2774
    • Remerciements reçus 5

    Patrick Bottcher a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau - Dégustation anthologique


    Depuis des années, le domaine du Clos Naudin de Philippe Foreau s'imposait dans mon esprit pour partager avec des potes une belle et grande dégustation.
    Plutôt que de battre campagne auprès de mes cavistes préférés ainsi que dans les tréfonds des caves des dits potes (et la mienne...), je me suis plutôt dit : "pourquoi ne pas aller trouver le principal intéressé et lui demander s'il devait faire une grande et belle dégustation, quels seraient les vins qu'il suggèrerait.

    Voici, à un ou deux flacons près ce qui Philippe Foreau m'a suggéré :

    01. Vouvray Brut - Méthode Traditionnelle 2002
    02. Vouvray Brut - Méthode Traditionnelle 1995
    03. Vouvray Sec 2007
    04. Vouvray Sec 2002
    05. Vouvray Demi-sec 2005
    06. Vouvray Demi-sec 1996
    07. Vouvray Moelleux 1996
    08. Vouvray Moelleux 1997
    09. Vouvray Moelleux 2003
    10. Vouvray Moelleux 2005
    11. Vouvray Moelleux Réserve 2005
    12. Vouvray Moelleux Réserve 1997
    13. Vouvray Moelleux Réserve 2003
    14. Vouvray Moelleux Réserve 1989
    15. Vouvray Moelleux 1ère Trie 1989
    16. Vouvray Moelleux Réserve 1990
    17. Vouvray Goutte d'Or 1947

    Une liste de rêve... assurément!

    Vu les prix souvent plus abordables qu'on ne peut le penser et qu'il ne faut jamais se priver, l'affaire fut réglée et le dépucelage de la chose entériné ce jeudi 17/09/2009, occasion pour moi aussi de retrouver de joyeux wallons...
    Avant le jour dit de l'office, une question me trottait en tête depuis deux, trois mois : Allait-on vivre une intensité dégustative aussi splendide que la liste formelle des vins ci-dessus. Réponse ci dessous...

    Au fait...pour en savoir plus sur le domaine , voir ICI ...

    Le paradis existe, je l'ai rencontré hier au détour de 17 vins ...

    Vu que la liste des vins était connue et que le but était aussi dur pur plaisir, les vins n'ont pas été servis à l'aveugle. Après les secs et les demi-sec, une première pose a été effectuée pour déguster un poulet aux citron bien préparé par Jehan. En fin de dégustation, nous avons terminé les "restes" des vins moelleux sur une tarte au sucre apportée par Frank. Les vins ont été servis par paires ou trios.

    01. Vouvray Brut Méthode Traditionnelle 2002

    La robe est marquée par le côté jaune doré du chenin et les bulles sont assez fines. Le nez est assez discret au premier abord puis s’ouvre sur des notes de mirabelle, de fruits jaunes (coing), des aromes floraux et un peu de miel.
    En bouche, le vin s’avère ample, porté par une belle acidité avec un beau rappel en finale sur les fruits jaunes, tout en finesse. 15/20

    02. Vouvray Brut Méthode Traditionnelle 1995

    La robe est nettement plus évoluée que le 2002, sans pour autant présenter des notes foncées. Les bulles sont belles, fines et nombreuses. Le nez est intense, beaucoup plus ouvert que sur le 2002 et les aromes tertiaires dont le champignon, tout en restant sur ces aromes de mirabelle et de coing.
    En bouche, c’est très ample avec une acidité puissante et portante qui au-delà de l’équilibre, emmène longuement la finale sur le fruit avec une splendide fraicheur. Un très grand vin de bulles !!! 16/20

    03. Vouvray Sec 2007

    La robe est encore assez claire, d’un or bien brillant. Dès que le nez s’ouvre, il montre toute sa puissance, avec de belles notes fruitées sur les agrumes et du floral. En bouche on a une fraicheur vivace mais d’une grande finesse liée à l’acidité du millésime. La longueur, toujours sur la finesse est impressionnante, sans la moindre amertume ni la moindre perception de sucres.
    Ce vin paraît assurément encore trop jeune mais sa structure et sa matière semble le nous promettre une toute grande bouteille sur le vieillissement. 16,5/20

    04. Vouvray Sec 2002

    La robe est plus marquée par l’évolution. Le nez est très frais, intense avec d’une part des notes confites, et d’autre part des truffes et un petit côté iodé que certains voient comme une pointe oxydative.
    En bouche, le vin est tendu par l’acidité d’une grande jeunesse et elle porte littéralement des fruits croquants sur une très belle finale. Un des plus beau Vouvray secs qu’il m’ait été donné de rencontrer… 17/20

    05. Vouvray Demi-sec 2005

    La robe est dorée avec déjà une certaine évolution faisant penser à un millésime dense. Le nez est très riche et complexe avec des notes fruitées (coing, clémentines), du champignon et aussi beaucoup de minéralité.
    En bouche l’acidité est d’abord intense, mais très vite les fruits et le gras prennent le relais ce qui fait que la finale se ressent plus sur le sucre que la fraicheur, mais cela reste équilibré, et surtout très concentré. 15/20

    06. Vouvray Demi-sec 1996

    La robe est encore plus évoluée que le vin précédent. Comme pour le vin précédent, il y avait 20 gr de sucres résiduels mais le nez est ici complètement fusionné sur des notes de truffes, de confit de tisane et d’épices. La bouche est d’un grand équilibre entre l’acidité encore très présente, les sucres bien fondus et le fond de minéralité incontournable et un croquant fruité incomparable. 16,5/20

    07. Moelleux 1996

    La robe est jaune doré très brillant. Le nez est plus typique du chenin avec du coing confit, avec une pointe de miel, le tout avec une grande perception de fraicheur.
    En bouche, on a à nouveau une acidité enlevée et portante qui donne au sucre et au fruit une belle impression d’équilibre frais et une finale d’une grande vivacité, très, très longue.
    Un beau vin de plaisir. 16/20

    08. Vouvray Moelleux 1997

    La robe est parmi une des plus évoluée, assez caractéristique du millésime. Le nez est incroyablement complexe et pur à la fois. On retrouve de la fraicheur, du confit, mais aussi des notes caramélisées et un beurre salé très salin. Et tout cela avec une précision chirurgicale qui avant de porter la chose en bouche donne l’envie de s’époumoner « Attention devant… Grand vin »
    La bouche est comme un balancier de deux enfants heureux qui inlassablement vibrent à chaque battement entre sucrosité et acidité, le tout dans un jardin d’Eden de richesse aromatique avec un gras très fin. La finale est tout aussi sublime…. Je n’avais qu’une pensée…. « M…, je vais devoir cracher cela ! ». 19/20

    09. Vouvray Moelleux 2003

    La robe est plus jaune doré, proche du Moelleux 96. Au nez, aussi, on retrouve les fruits jaunes (Coing), le miel et aussi les tartes aux poires de Debailleuil (oui, je sais, ca y faut connaître).
    La bouche est plus large, plus dissociée entre la sucrosité et la fraicheur apportée par une acidité insoupçonnable pour le millésime. La finale est un peu plus marquée sur le botrytis avec une cohésion moindre que les vins précédents. Cela reste toutefois très appréciable. 14,5/20

    10. Vouvray Moelleux 2005

    La robe est jaune dorée assez claire. Le nez est un peu sur la réserve entre des notes fruitées et un peu grillées. En bouche le vin est équilibré parce que les sucres très denses restent rafraichis par l’acidité, donnant plu une impression de finesse que de lourdeur. En finale, le sucre domine mais sans amertume. Prometteur, mais à attendre, visiblement 15,5/20

    11. Vouvray Moelleux Réserve 2005

    On passe ici sur la version réserve avec 55 gr de sucres résiduels en plus. La robe reste très semblable à la version « de base ». Le nez est très complexe, puissant avec des notes grillées, fruitées (fruits blancs et fruits jaunes) et de thé ainsi que du botrytis. La bouche est subtile et soyeuse avec une longueur prodigieuse. Les sucres résiduels ne sont pas encore complètement fondus, ce qui peut paraître à la limite du sirop. Trop jeune, certes, mais déjà splendide. 16,5/20

    12. Vouvray Moelleux Réserve 1997

    La robe est à nouveau plus sombre, plus caramélisée comme pour le réserve classique, est-ce la marque du millésime ou de l’évolution ? . Le nez est dense, très complexe avec des notes de truffe, de champignon et d’agrumes confits. En bouche, l’acidité, énorme, exalte la sucrosité fondue, la minéralité et le fruit ; la longueur est incommensurable… Tout simplement la perfection. 19,5/20

    13. Vouvray Moelleux Réserve 2003

    On retrouve une robe plus jaune doré. Rien qu’à l’agitation, on voit nettement qu’on est sur une plus grande concentration en gras. Le nez est très intense, essentiellement sur le fruit avec une tendance exotique (banane) du confit et des notes grillées. En bouche, malgré la concentration des matières sucrées, on a pas d’impression de lourdeur, au contraire, on est plus sur une impression de finesse. La longueur est kilométrique, sur le moelleux certes, mais avec une pointe de fraicheur qui fait penser que cet oiseau-là volera bien encore 6-7 décades. Une grande réussite du millésime. 18/20

    14. Vouvray Moelleux Réserve 1989

    On est ici en face d’un vin certainement plus évolué, en tous cas, en ce qui concerne la robe. Le nez est au diapason en complexité et en finesse avec de la fraicheur, des aromes tertiaires (champignon) et une splendide minéralité.
    En bouche, l’acidité d’une incroyable jeunesse rafraichit à l’idéal les 155 gr de sucres résiduels. En fait tout est énorme dans ce vin, la structure en bouche, la fraicheur et la finale où le champignon est présent, indéniablement. Tout cela en équilibre… presque aérien. C’est très très grand !!! 19,5/20

    15. Vouvray Moelleux Réserve 1ère Trie 1989

    Imaginons le vin précédent survitalisé par Monsieur Pluuuus… C’est un peu l’impression de nombreux dégustateurs… En plus des caractéristiques du vin précédent, on retrouve peut-être des notes oxydatives… mais la bombe nucléaire de concentration sucrée me laisse interrogateur. On est sur le modèle 4x4 du vin précédent… et c’est peut-être ca qui le dessert. 16/20

    16. Vouvray Moelleux Réserve 1990

    Même gamme de robe que les deux vins précédents… mais le nez est ici très différent. D’une puissance invraisemblable, il est marqué par de la volatile et un champignon qui me donne personnellement une perception liégeuse. Peut-être, n’est-ce finalement pas tout à fait net.
    En bouche, l’acidité tempère la sucrosité pour donner un bel équilibre entre fruit et champignon, sans trop de lourdeur. Dommage toutefois que le piquant persiste un peu ainsi que les notes liégeuses sur la finale, d’une longueur énorme au demeurant. 16/20

    17. Vouvray Goutte d'Or 1947

    Attraction indéniable de la soirée, on peut dire que la bestiole était attendue au tournant.
    La robe fait penser à une suspension diluée de caramel mou tant au niveau de sa couleur que de la consistance…. Au nez, c’est un festival de complexité, tantôt sur les truffes, tantôt sur les mirabelles ou le beurre salé… et de la fraicheur, s’il vous plaît !
    En bouche, il y a encore une belle fraicheur sur un équilibre d’une suavité étonnant, sans le moindre écœurement ni amertume avec des sucres fondus à l’idéal. Bon à tomber, tout simplement et ajouté au mythe qui entourait cette bouteille, ca fait 20/20 tout subjectivement mais aussi tout simplement !

    Epilogue :

    Que dire après tout cela… Que c’était grandiose, inoubliable… sans nul doute, mais, comme on le dit souvent, la fortune sourit à ceux qui s’y sont préparés, et là, le préparateur, c’était le maître en personne.

    Merci Monsieur Philippe, merci pour cette finesse, cette fraicheur… et ces équilibres en bouche ; 24 heures après, mes papilles en frétillent encore de bonheur.

    Monsieur Philippe, vous êtes indéniablement un artiste du chenin, un Monet du vin, et je pèse mes mots. Hier soir, des légions de grands sauternes et d’alsaciens légendaires se sont inclinées respectueusement au passage de vos vins. Et d’écrire ces mots, sans la moindre exagération, mes yeux perlent de bonheur, ma peau se tend sous une vague de fraicheur.

    Patrick Böttcher
    VinsLibres.net
    #274

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 179
    • Remerciements reçus 0

    Denis49 a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau ( Clos Naudin )

    Merci pour cet hommage à cet homme, ses vins, ce terroir, ma belle region!!! Ce soir, je suis fier comme un bar-tabac!!! Je connais un Jull et un Chimbourg qui vont jubiler...
    J'ai des reserve 1989, 1997, 2003 et 2005 en cave, je n'ose les ouvrir....
    Merci encore pour votre magnifique CR.
    Denis, né à Blois, habitant Angers et élevé à Tours.

    PS: Serait-il temps de changer de changer votre slogan? Monomaniaquement Chenin?;)

    Denis
    #275

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6161
    • Remerciements reçus 8

    chinbourg a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau - Dégustation anthologique

    Patrick,
    Merci superbe CRs...
    Je n'ai qu'une chose à dire, dommage de n'avoir pu être des vôtres.

    Laurent L
    #276

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 316
    • Remerciements reçus 1

    julien dubertret a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau - Dégustation anthologique

    Superbe dégustation en effet !

    Patrick, en ce qui concerne la Réserve 90, je pense qu'il s'agit d'un problème de bouteille. J'ai bu qutre fois ce vin et je l'ai encore en mémoire. C'est une quintessence de fruit de la passion. Très riche et généreux, d'une opulence folle, c'est un vin décadent ! Je n'y ai jamais trouvé de champignon, et la puissance arômatique est rare.

    Bonne soirée

    Julien
    #277

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2774
    • Remerciements reçus 5

    Patrick Bottcher a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau - Dégustation anthologique

    Julien,

    Comme je l'ai écrit, je suis aussi persuadé qu'il s'agit d''un problème de bouteille. Cela manquait à mon avis de la précision rencontrée sur les autres vins...et dans ce cas, faut pas demander ce que c'est quand c'est parfait !
    Dans le post, je n'ai pas écarté le commentaire de ce 90 parce que une grande majorité du groupe déniait le fait que la bouteille puisse ête liégeuse.

    Patrick Böttcher
    VinsLibres.net
    #278

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 952
    • Remerciements reçus 1

    hédoniste a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau ( Clos Naudin )

    Une bien belle dégustation qui confirme les impressions de notre voyage récent chez Monsieur Foreau.

    Marc Lotin
    Il ne faut pas toujours tout s'autoriser...mais ne jamais rien s'interdire.
    #279

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1162
    • Remerciements reçus 38

    Xtof a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau ( Clos Naudin )

    Magnifique dégustation. Ca fait réver!

    Je partage totalement votre amour pour le Moelleux Réserve 1989. Un sommet! En atendant de goûter au 47 un jour ...

    Christophe
    #280

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4349
    • Remerciements reçus 0

    teddyteddy a répondu au sujet : Philippe Foreau ( Clos Naudin ) Vouvray Méthode traditionnelle Brut

    Robe plutôt marquée, jaune foncé.
    Nez aromatique, sur les fruits jaunes et blancs, avec une touche épicée.
    Bulles vigoureuses sans être grossières, aromatique puissante, acidité présente, bonne longeur, désaltérant.

    Laurent
    #281

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 483
    • Remerciements reçus 0

    tof62 a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau ( Clos Naudin )

    Est ce qu'un prix de 35€ pour les moelleux (2003 et 2005) vous semble correct?

    J'ai déjà eu la chance de goûter un moelleux 1990....j'en garde un souvenir ému...quel régal!

    Christophe Lefebvre
    #282

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 215
    • Remerciements reçus 0

    la quille a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau ( Clos Naudin )

    Christophe,

    Pour information au domaine le moelleux 03 est à 24,50€ et le reserve 03 à 37€.
    Et ils en ont encore à la vente.

    Qu'importe l'ivresse pourvu qu'on ait le flacon !
    #283

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 483
    • Remerciements reçus 0

    tof62 a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau ( Clos Naudin )

    la quille écrivait:
    > Christophe,
    >
    > Pour information au domaine le moelleux 03 est à
    > 24,50€ et le reserve 03 à 37€.
    > Et ils en ont encore à la vente.

    Merci pour l'info ;)

    Christophe Lefebvre
    #284

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 676
    • Remerciements reçus 154

    Laurent Chénier a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau ( Clos Naudin )

    J'ai eu la chance de goûter le moelleux réserve 1989 lors de ma visite au domaine, c'est carrément le meilleur liquoreux que j'ai bu à ce jour, que du bonheur...
    Et bonne nouvelle, il y aura des moelleux réserve en 2009, le noble botrytis ayant fait son oeuvre !
    Mais bon, d'après Philippe Foreau, ce ne sera pas 1989 à cause de 20 petits mm de pluie... qui font toute la différence.
    #285

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6161
    • Remerciements reçus 8

    chinbourg a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau ( Clos Naudin )

    il est passé à deux doigts de la Goutte d'Or...

    Laurent L
    #286

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3232
    • Remerciements reçus 158

    PtitPhilou a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau ( Clos Naudin )

    Moi, j'espère quand 2010 il nous fera à nouveau une Goutte d'Or. Après 1989/1990, 2009/2010 ???

    Phil(dame-irma.com)::o
    #287

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 532
    • Remerciements reçus 118

    bonaye a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau ( Clos Naudin )-moelleux reserve

    Pour ceux que cela intéresse, voila les prix pratiqués au domaine à l'époque :
    en février 1991: moelleux 1989: 87 Frs ( 13€25); moelleux Réserve 1989: 144 Frs ( 21€95)
    en février 1993: moelleux 1990: 90 Frs ( 14€ ) ; moelleux Réserve goutte d'or: 174 Frs ( 26€52 )
    Dans les milieux bien informés, on indique que le moelleux R 1990 serait encore distribué à la propriété, au compte-goutte bien sûr, au prix de 150€ environ...
    Je n'ai pas encore fait de dégustation comparative des deux Réserves, mais à l'oeil la différence des robes est saisissante !
    #288

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 316
    • Remerciements reçus 1

    julien dubertret a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau ( Clos Naudin )-moelleux reserve

    Bonsoir,

    il neige ce soir sur les plateaux du Forez. J'ai eu Philippe Foreau aujourd'hui au téléphone, il a fini les vendanges samedi. Pour le moment il est évident qu'il y aura une Réserve, et potentielement supérieure à tous les millésimes depuis 90 (même si cette phrase est bien trop simpliste). Il n'a pas écarté l'idée d'une cuvée exceptionnelle, bien qu'il ne soit sur de rien, il attend de voir. Concernant les prix, il lui arrive de céder de vieux millésimes à de vrais passionnés du domaine, mais une Réserve 90 à 150€, le connaissant (un peu), cela me parait peu probable, à la rigueur une Goutte d'Or, mais là encore je doute que Philippe Foreau se laisse aller à une dérive spéculative, chose qu'il déteste par dessus tout. Il n'y a qu'a voir qu'en il remet à son catalogue des moelleux 96 ou 95, dix ans après,aux alentours de 25€.

    Bonne soirée

    Julien
    #289

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 532
    • Remerciements reçus 118

    bonaye a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau ( Clos Naudin )-moelleux reserve

    A ma connaissance, les grandes années le domaine Foreau ne commercialise q'une seule qualité de Réserve: en 1989, ce fut une Réserve et en 1990 une Réserve "goutte d'or". En tout état de cause, le prix indiqué ne me parait pas spéculatif, comparé à d'autres cas...
    #290

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 179
    • Remerciements reçus 0

    Denis49 a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau ( Clos Naudin )

    150€????!!!!!
    J'ai payé une reserve 1989 55€ il y a un mois, et 45€ une 1997. Ca fait déjà cher, mais c'est encore dans des tranches à peu pres raisonnables. (ou pas)
    D'ailleurs j'ai déjà goutté une 1989. Je crois que j'ai encore le gout au fond de la bouche et dans les narines.

    Denis

    Denis
    #291

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1759
    • Remerciements reçus 0

    mathieu.gp a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau ( Clos Naudin )

    55 € une reserve de Foreau 1989 ça fait cher ::o

    Tu délire ou quoi ?

    Le vin c'est bon pour la santé mangeons en !!!!
    #292

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 316
    • Remerciements reçus 1

    julien dubertret a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau ( Clos Naudin )-moelleux reserve

    bonaye écrivait:
    > A ma connaissance, les grandes années le domaine
    > Foreau ne commercialise q'une seule qualité de
    > Réserve: en 1989, ce fut une Réserve et en 1990
    > une Réserve "goutte d'or". En tout état de cause,
    > le prix indiqué ne me parait pas spéculatif,
    > comparé à d'autres cas...

    En 89 Foreau a fait une Réserve & une Réserve 1ère trie (je crois), en 90 un Réserve et une Goutte d'Or, cette dernière cuvée n'ayant pas été faite au domaine depuis 1947, depuis il a fait uniquement de la Réserve, et ce sur les millésimes 95,96(?),97,2003,2005.

    Bonne journée

    Julien
    #293

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4135
    • Remerciements reçus 513

    HERBEY 99 a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau ( Clos Naudin )

    Sauf erreur de ma part des réserves 89 ont été vues sur caveprivée.com à 50 euro ou aux alentours.
    #294

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 532
    • Remerciements reçus 118

    bonaye a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau ( Clos Naudin )

    Il parait que la Réserve 2003 serait à 37€ au domaine. Alors 55€ pour une Réserve 1989, cela ne parait pas étonnant: il y a quand même 14 ans entre les deux!
    Quant à la Réserve 1990 goutte d'or, il faut se souvenir que c'est une qualité rarissime et que la précédente, c'était en 1947 !
    #295

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 179
    • Remerciements reçus 0

    Denis49 a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau ( Clos Naudin )

    Oui, 55€ c'est cher dans l'absolu, ca fait quelques jeans pour mon fils. Ca fait quand même 10% de ce que conventionellement, je donne à mon apprenti chaque mois...
    En revanche, je ne regrette en rien de les avoir depenser pour cette bouteille, et si c'etait à refaire, je n'hesiterai pas.
    C'est juste qu'il y a encore 2 ans, j'aurais été incapable de mettre ce genre de montant dans une bouteille.
    Mais chut, ma femme n'est pas au courant...
    Denis

    Denis
    #296

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1759
    • Remerciements reçus 0

    mathieu.gp a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau ( Clos Naudin )

    Oui d'accord 55 € c'est une somme mais au regard de la qualité de l'age et si l'on compare des prix que l'on trouve ailleurs 55 € pour un tel vin c'est presque le meilleur rapport Q/P qui existe. Ou peut-être ce sont les autres qui délirent avec leurs tarifs ??

    Le vin c'est bon pour la santé mangeons en !!!!
    #297

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 215
    • Remerciements reçus 0

    la quille a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau ( Clos Naudin )

    julien dubertret écrivait:
    > En 89 Foreau a fait une Réserve & une Réserve 1ère
    > trie (je crois), en 90 un Réserve et une Goutte
    > d'Or, cette dernière cuvée n'ayant pas été faite
    > au domaine depuis 1947, depuis il a fait
    > uniquement de la Réserve, et ce sur les millésimes
    > 95,96(?),97,2003,2005.

    Julien,
    A ma connaissance pas de réserve 96 et effectivement une réserve 1989 1ère trie à 180g de SR (contre 110 pour le moelleux et 150 pour le réserve).

    bonaye écrivait:
    > Il parait que la Réserve 2003 serait à 37€ au
    > domaine. Alors 55€ pour une Réserve 1989, cela ne
    > parait pas étonnant: il y a quand même 14 ans
    > entre les deux!
    > Quant à la Réserve 1990 goutte d'or, il faut se
    > souvenir que c'est une qualité rarissime et que
    > la précédente, c'était en 1947 !

    Bonaye,
    Je confirme que le Réserve 03 est à 37€... tarifs reçus il y a 15 jours.

    Qu'importe l'ivresse pourvu qu'on ait le flacon !
    #298

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4135
    • Remerciements reçus 513

    HERBEY 99 a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau ( Clos Naudin )

    Mathieu
    je pencherai volontiers pour la deuxième hypothèse. Philippe Foreau n'est pas un imbécile et il sait que si les prix suivaient une ascension brutale il lui resterait pas mal de bouteilles sur les bretelles. Vouvray n'est pas Meursault ou Puligny, même si intrinsèquement les vins qu'il fait sont parmi les secs (et moelleux) les plus excitants que je connaisse.
    #299

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1759
    • Remerciements reçus 0

    mathieu.gp a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau ( Clos Naudin )

    Je ne qualifierai pas les vins de Foreau parmi les "excitants" mais je te rejoins dans la qualité de ses bouteilles. Je leurs trouve une austérité assez typique du chenin dans sa jeunesse qui m'enchante au plus haut point malgré tout mais c'est avec quelques années que tout se développe. Concernant les moelleux c'est le mot équilibre qui me vient à l'esprit, quoique tension ou finesse soit aussi approprié.

    Le vin c'est bon pour la santé mangeons en !!!!
    #300

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck