Nous avons 841 invités et 20 inscrits en ligne

Domaine Le Roc des Anges

  • Messages : 1785
  • Remerciements reçus 0

Bebert a répondu au sujet : CR: Roc des Anges - V.V. blanc 2006 - V.V. 2005 - 1903 2005 - "A" Passerillé 2006

En compagnie de Marjorie Gallet à Vinisud :

Vieilles Vignes Blanc 2006
Nez séducteur, superbe équilibre, entre minéralité, fleurs et beurré.
Bouche plutôt douce en attaque, se montre très vive, sur la longueur c'est plus sec et tonique.
Belle texture, on prend son pied. Les amateurs qui savent l'importance des circonstances pardonneront sans doute que ce commentaire ressemble bien peu au précédent juste au dessus, le temps d'ouverture de la bouteille en particulier.

Segna de Cor 2006
Nez et rétro attachants qui expriment encore -et très harmonieusement- la réduction de l'élevage. J'aime beaucoup sa vive longueur, fraiche et pleine de vie. Le vin dégage déjà beaucoup d'harmonie et promet encore mieux.

Vieilles Vignes Rouge 2005

Tous les caractères d'un grand vin : équilibre, texture, fruit, il est très expressif et tout à fait dans la lignée de ses prédécesseurs.

1903 (carignan) 2005
Nez encore trop jeune, très épicé, aromatique et minéral, la bouche est encore raide, très propre et pleine de promesse.

"A" (passerillé) 2006
Nez de champs d'herbe avec des notes grasses de zeste de citron. Quelques notes discrètes de vernis et une minéralité renversante.

Bravo à Marjorie : autant de charme et de talent en une seule personne c'est émouvant!

L'épouvantable suffisant. (c) PatrickEssa
#31

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 22
  • Remerciements reçus 0

bordilhas a répondu au sujet : CR: Roc des Anges - 1903 2004

Ouvert hier soir avec ma douce mon unique exemplaire de la cuvée 1903 mil. 2004.
Je crois que plusieurs commentateurs ont écrit "too much" à propos de ce vin: hé bien je suis d'accord à 10000% ! Too much bois, too much matière, too much puissance, too much tout tout tout !
Un blockbuster, un vrai !
Plus sérieusement, c'est un vin que je trouve plutôt lourd et déséquilibré, avec un manque de finesse et de définition dommageables, d'autant que le fruit est là (pruneau, cerise) mais complètement écrasé par l'ensemble. Je crois que l'étiquette titre 14,5%, mais je mettrai ma main à couper (je peux me tromper) que la réalité se situe un poil au-dessus ;-)
Et contrairement à ce que certains suggèrent, je ne suis pas certain que ce vin gagnera quoi que ce soit en vieillissant.
A boire maintenant, donc, mais pas vraiment dans l'optique d'un dîner romantique !
Cela dit, j'ai hâte de tester les blancs de M. Gallet, d'après ce que je lis...

Cordialement,
Bordilhas
"Red wine and garlic !" (Jim Harrison)
#32

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1785
  • Remerciements reçus 0

Bebert a répondu au sujet : Re: Roc des Anges - 1903 2004

Un petit mot pour dire que j'ai eu la chance d'apprécier un accord renversant avec le Vieilles Vignes rouge 2004, un vin qui offre une certaine douceur, et qui accompagnait hier le lapin au miel et curry.
C'est toujours un moment spécial lorsque le vin s'accorde aussi parfaitement avec le met.

Et je maintiens accessoirement que le V.V. rouge du Roc des Anges est un grand vin très abordable.

L'épouvantable suffisant. (c) PatrickEssa
#33

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17782
  • Remerciements reçus 1601

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: ROC DES ANGES

Stéphane Gallet a cessé de travailler au Mas Amiel et apparemment exploite un autre domaine dans la région de Maury. Quelqu'un a des informations ?

Jérôme Pérez
#34

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3181
  • Remerciements reçus 55

E.L. a répondu au sujet : Re: ROC DES ANGES

J'ai lu ça récemment ICI
Ca a l'air tentant

Eric L.
Un bon repas sans bon vin c'est comme un tagada sans tsoin tsoin
#35

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19964
  • Remerciements reçus 698

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: ROC DES ANGES

C'est un domaine que j'ai visité à ses débuts (2001 je crois). Il possède de jolis terroirs sur Montner et une vigneronne dynamique et passionnée.(prix fouchette haute par contre mais si ça le vaut...)
#36

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 581
  • Remerciements reçus 0

champ des soeurs Fitou a répondu au sujet : Re: ROC DES ANGES

Je vais peut être dire des bêtises mais je pense que Marjorie et son époux travaillent ensemble sur le domaine .
La taille de l’exploitation a aussi augmenté.

Si vous passez a Maury tendez aussi l’oreille vous serez aussi surpris.
Les investisseurs après avoir ciblés et acquis ce beau vignoble lancent la construction de nouvelles caves.
J’espère seulement que les marchés tiendront le coup et que tout ne disparaîtra pas .
Je ne suis pas certain que toutes ces belles cuvées soient commercialisées en Europe .

Laurent / Vigneron
www.facebook.com/lau...
#37

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1
  • Remerciements reçus 0

JPB a répondu au sujet : Re: ROC DES ANGES

D'après ce que j'ai compris, son associé a repris ses billes. Du coup, le la marque ne leur appartient plus, mais ils ont gardé le vignoble qui a changé de nom.
#38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17782
  • Remerciements reçus 1601

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: ROC DES ANGES

ouh là !!!! à vérifier avant d'écrire ce genre de choses.
Roc des Anges est en train de mettre sur pied son site Internet (info récente de Stéphane Gallet, cad quelques jours), ça m'étonnerait donc ...

Jérôme Pérez
#39

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3181
  • Remerciements reçus 55

E.L. a répondu au sujet : Re: ROC DES ANGES

:S:S:S

Eric L.
Un bon repas sans bon vin c'est comme un tagada sans tsoin tsoin
#40

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1181
  • Remerciements reçus 218

bulgalsa a répondu au sujet : CR: ROC DES ANGES Segna de Cor 2004 + CR: Roc des Anges Vieilles Vignes 2003

Degusté hier soir:

CR: Roc des Anges Segna de Cor 2004

Bouteille aérée quelques heures

Mes impressions:
- Robe: pourpre
- Nez: un vin simple duquel émergent les fruits rouges et quelques légers arômes végétaux
- Bouche: beaucoup de tannins et d'alcool. Mon palais n'est pas habitué à boire du 14,5° et j'ai le sentiment (erroné peut-être du fait de ce manque d'habitude) de boire un vin déséquilibré
Prix: EUR 7,98

CR: Roc des Anges Vieilles Vignes 2003

Bouteille aérée quelques heures

Mes impressions:
- Robe: pourpre accentué
- Nez: un nez discret mais de la discrétion fine: fruits rouges et épices font une belle ronde
- Bouche: Un beau velouté. Le même degré d'alcool (14,5°) que dans le précédent semble être contrebalancé par... par quoi d'ailleurs? Des tannins mais plus fins que dans le précédent. Un bel équilibre sur une finale tannique.
Ce vin remporte mon adhésion.

Prix: EUR 11,98

Luc
#41

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1984
  • Remerciements reçus 67

Jéjé34 a répondu au sujet : CR: Roc des Anges - Segna de Cor 2007

Roc des Anges - Segna de Cor 2007
Après une mauvaise expérience sur un 2006 bouchonné, mon caviste m'a échangé la bouteille contre un 2007.

Une robe couleur cassis, un très joli nez, fin, sur les fruits rouges: fraise des bois, framboise.
En bouche, ce sont des arômes de fruits noirs, d'olive et de garrigue. 12h plus tard, ces notes ont évolué sur la réglisse.

Bonne longueur avec ce qu'il faut d'amers.

Seul bémol, je pense qu'il faut l'attendre encore, que les tanins finissent de se fondre, car ça accroche un poil.

Mais joli vin du Roussillon en tout cas. (tu)

"Le cerveau n'est jamais bien sain que l'amour ou le vin n'abreuvent" RONSARD
#42

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17782
  • Remerciements reçus 1601

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: ROC DES ANGES

terresdefagayra.com

rocdesanges.com

voilà pour mettre un terme aux supputations.
Des Maury qui ont l'air bien attirants sur ce nouveau domaine Terre de Fagayra. On en reparlera bientôt sur LPV, je dois goûter les vins prochainement.

Jérôme Pérez
#43

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17782
  • Remerciements reçus 1601

Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: Roc des anges Les Vieilles Vignes 2008

Les vieilles vignes 2008 : grenache gris 90%, macabeu 10%
La robe est dorée, on pressent la richesse dès l’examen visuel. Le nez est complexe, sur des arômes de fruits jaunes, avec une certaine minéralité propre au grenache gris. Quelques notes fumées. La bouche est large, puissante, le volume est conséquent. Les saveurs fruitées sont bien présentes ; C’est un vin dense, puissant, dont la finale se développe sur de beaux amers. Très bien, mais sans doute lui manque-t-il un peu de la finesse et de l’élégance que l’on retrouve tant dans les autres cuvées dégustées.

Jérôme Pérez
#44

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17782
  • Remerciements reçus 1601

Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: Iglesia Vella 2008

Iglesia Vella 2008 : grenache gris
Robe pâle avec des reflets verts de jeunesse. Très joli nez de pêche et d’agrume. Une touche florale apparaît à l’aération. Aucun élément boisé perturbateur. Bouche « idéale » entre rectitude et gourmandise. C’est un vin marquant dont on se ressert. Superbe de complexité et d’équilibre. Belle longueur ; très beau vin.

Jérôme Pérez
#45

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17782
  • Remerciements reçus 1601

Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: Les vignes Métissées 2008

Un superbe vin qui méritait bien d'être à l'honneur sur LPV :
l'article est visible en cliquant ICI
Le paradoxe est quand même que ce vin qui à mon avis se déguste comme un blanc à l'agrément des côtes du Roussillon pour être un rosé, alors que les deux vins blancs du domaine sont en "vin de Pays"...

Jérôme Pérez
#46

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9
  • Remerciements reçus 0

NR a répondu au sujet : Re: Les vignes Métissées 2008

En attendant avec impatience de pouvoir déguster "les vignes métissées 2008" , est ce que quelqu'un connait les noms de ces fameux quinze cépage.
D'avance merci pour vos commentaires

Nicolas Raffy
Maitre de Chai
Mas Amiel
#47

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 41
  • Remerciements reçus 0

sangdelaterre a répondu au sujet : Re: ROC DES ANGES les vignes métissées

Comment ce fait il que ce vin soit en aoc cotes du roussillon alors qu'il comporte 15 cépages?
J'aimerai bien aussi connaitre ces 15 cépages?

Merci
#48

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17782
  • Remerciements reçus 1601

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: ROC DES ANGES les vignes métissées

Mais que fait la police ???
www.rocdesanges.com/...
J'ai demandé la liste des 15 cépages au domaine, mais je pense qu'ils sont un peu occupés en ce moment avec les vendanges.

La réglementation est effectivement stricte :
Vins rouges et rosés : Carignan, Grenache noir, Lladoner Pelut, Cinsault, Syrah, Mourvèdre, Macabeu
Vins blancs : Grenache blanc, Macabeu, Tourbat ou Malvoisie du Roussillon, Roussanne, Marsanne, Vermentino
Vins rouges et rosés : Au minimum 3 cépages, le total des deux les plus importants devant être < ou = à 90%
Syrah + Mourvèdre > ou = 20 %, ensemble ou séparément
Macabeu < 10 % dans les rouges
Macabeu < 30 % dans les rosés
Encépagement en Carignan < 60 %
Vins blancs : Ensemble Grenache blanc, Vermentino, Marsanne et Roussane < ou = 50 % de l'encépagement

Ceci dit : combien de très bons vins ne respectent pas ce cahier des charges ? Est-ce réellement un problème ? les cuvées de grenache pur ne se comptent plus dans la région. Alors si les 15 cépages anciens de cette très belle cuvée sont bien locaux, c'est une belle idée que de les remettre à l'honneur.

Jérôme Pérez
#49

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19964
  • Remerciements reçus 698

enzo daviolo a répondu au sujet : CR: Côtes du Roussillon Domaine Roc des Anges « Vieilles Vignes » 2006

CR:
Côtes du Roussillon Domaine Roc des Anges « Vieilles Vignes » 2006
[size=x-small]Commentaires 3 jours après l’ouverture[/size]
Le nez est profond sur les épices, un côté pommadé, puis des arômes de figue. A l’aération, la réglisse et les fruits noirs confiturés se signalent.
La bouche est pleine, très épicée, sur la cerise amarena, les tannins sont doux et le vin possède de la vitalité. La finale est sur le chocolat/cerise (pointe de sucrosité), d’une bonne longueur. C’est bon et encore bien jeune. Bien ++.
[size=x-small]Merci Oliv[/size]
#50

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17782
  • Remerciements reçus 1601

Jérôme Pérez a répondu au sujet : vignes métissées 2008

un message de Marjorie Gallet m'indique que dans ce vin, on retrouve :
grenache blanc, gris, noir, Carignan blanc, gris et noir, mourvèdre, macabeu, muscat à gros grain, alicante, terret, malvoisie.
ça fait 13, il en manque deux, mais son ampélographe est loin et elle n'a pas le temps parce qu'elle vendange.
Les cépages ont été communiqués clairement lors de l'agrément. Il est possible que ce vin soit en vin de pays l'an prochain.

Jérôme Pérez
#51

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 54
  • Remerciements reçus 1

lynxiag a répondu au sujet : Re: ROC DES ANGES

acheté ce jour, Roc des Anges - Segna de Cor 2007 à 7,98 euros en promotion ! A ce prix là, je poste le CR bientôt.

Julien
#52

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1984
  • Remerciements reçus 67

Jéjé34 a répondu au sujet : Re: ROC DES ANGES

lynxiag écrivait:
> acheté ce jour, Roc des Anges - Segna de Cor 2007
> à 7,98 euros en promotion ! A ce prix là, je poste
> le CR bientôt.
>
> Julien

Peut-on savoir où ??? Car c'est un prix assez incroyable (j'ai payé mon dernier Segna de Cor 07 12€ de mémoire).

"Le cerveau n'est jamais bien sain que l'amour ou le vin n'abreuvent" RONSARD
#53

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 54
  • Remerciements reçus 1

lynxiag a répondu au sujet : Re: ROC DES ANGES

Bien sûr... C'est en GD évidemment... et chez Cactus au Grand Duché de Luxembourg.

Ils ont commencé la FaV et ils font des promos sur les vins hors foire...

Il y avait aussi Champ des Soeur 2006 Bel Amant à 6,95 euros (acheté aussi).

A+

Julien
#54

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1984
  • Remerciements reçus 67

Jéjé34 a répondu au sujet : Re: ROC DES ANGES

Merci Julien.

Décidément le Luxembourg est un paradis fiscal !

Roc des Anges et Champ des Soeurs sont de superbes vins, ce sont des affaires en or à ces prix là ::o

"Le cerveau n'est jamais bien sain que l'amour ou le vin n'abreuvent" RONSARD
#55

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 103
  • Remerciements reçus 0

22degres a répondu au sujet : CR: Roc des Anges - Vieilles Vignes - Blanc - VdP des Pyrénées Orientales - 2005

Roc des Anges - Vieilles Vignes - Blanc - VdP des Pyrénées Orientales - 2005

Nez fin, sur des notes citronnées, fenouil, fleurs blanches, silex
Second nez un rien plus mielleux, riche, pamplemousse
Attaque franche, une acidité en trame, de l’attaque en fin de bouche, avec une belle persistance, enrobée d’une belle chair en milieu de bouche.

Une finale toute en longueur, en rétro-olfaction, quelque chose de très fin, très droit, on retrouve les arômes du premier nez

Ma dernière bouteille, dommage !

Jef

Jef Heering , Magnum & Balthazar
#56

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 540
  • Remerciements reçus 0

nicolas mayet a répondu au sujet : CR: Roc des Anges Vignes métissées 2008

Roc des Anges Vignes métissées 2008
D'accord avec Jérome, c'est un blanc et non un rosé.
C'est très fin, très frais, tendu sans être acide et laisse un impression de "souffle" en bouche.
On sent encore un petit peu le bois mais sans que cela soit dérangeant.
La longueur est plus que correcte.
Ce n'est pas donné, mais la qualité est là.
Je ne regrette pas l'achat.
Sinon, pour terminer, l'alcool est imperceptible (13.5) et je trouve que c'est une très belle qualité.
#57

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2774
  • Remerciements reçus 6

Patrick Bottcher a répondu au sujet : CR: Rencontre avec Marjorie Gallet

[/center] J'ai eu l'occasion de rencontrer trois fois Marjorie, mais je dois avouer que je n'avais pu jusqu'à ce dernier matin profiter à ce point de son temps pour parler de ses vins. Cette rencontre est d'autant plus intéressante qu'elle s'inscrit dans un contexte où, sur ce forum, les vins du Domaine Gauby et du Clos des Fées occupent l'affiche avec le débat que l'on sait vis à vis du Domaine Gauby principalement. Parallèlement à cette rencontre, l'arrivée sur le marché des Maurys du nouveau domaine, Les [b]Terres de Fagayra[/b] (voir article en parallèle [url=http://lapassionduvin.com/phorum/read.php?4,372507,406298#msg-406298][b][u][size=large][color=#0033CC]ICI[/color][/size][/u][/b][/url]), est l'occasion pour moi de passer en revue quelques bouteilles de ce jeune bébé ainsi que du [b]Roc des Anges[/b]. Le domaine ayant été bien introduit ici par Jérôme et d'autres, je n'alourdirai pas ce post avec mes commentaires complets sur le domaine. Vous pouvez toutefois retrouver ceux-ci sur mon blog en cliquant [url=http://alsacemaniac.canalblog.com/archives/2009/11/23/15904296.html][b][u][color=#0033CC]ici[/color][/u][/b][/url]. Il me paraît toutefois essentiel pour comprendre la philosophie du domaine de rapporter le texte suivant, basé sur les commentaires partagés avec Marjorie : [i]Le fait de travailler avec des bas rendements s'inscrit bien dans la philosophie du domaine, tout en modération, certainement pas à la recherche de la surmaturité, mais bien de la fraicheur sans perceptions d'acidités extrêmes, toujours vers la finesse plutôt que le bodybuilding. Marjorie se veut toutefois respecter l'identité régionale de ses vins, principalement le côté solaire, et en cela, elle rejoint très fort la philosophie d'Hervé Bizeul plutôt que les derniers millésimes du domaine Gauby.[/i] [center][img=http://www.bottcher.be/vinum/images/gallet05.jpg][/center] [b]Vin de Pays des Pyrénées Orientales - Vieilles Vignes Blanc 2007[/b] Cuvée à base de 90% de grenache gris et 10% grenache blanc et macabeu. Le 2007 est le dernier millésime pressuré horizontalement. La moitié du volume fermente en cuve béton, l'autre moitié en barriques. La robe est jaune doré assez clair. Le nez est riche, intense avec des fruits jaunes, une forte impression de mirabelles avec une complexité moyenne. La bouche est assez évoluée, souple avec une fraicheur intégrée, un volume assez gras avec des fruits jaunes, à nouveau les mirabelles à l'alcool. La finale est agréable, sur le gras avec une pointe d'épices et d'amertume. Bien [b]Vin de Pays des Pyrénées Orientales - Iglesia Vella - 2008[/b] Nouvelle cuvée signifiant "Vieille Eglise" issue 100% de grenache gris de 80 ans disséminées sur les parcelles de schistes feuilletés partageant le terrain avec les carignans produisant la cuvée 1903. Elevage en futs de 500l de 3 à 4 vins La robe est jaune vert très clair. Par rapport à la cuvée v/V, le nez est ici très intense, ouvert et complexe avec des agrumes, du floral et des notes pierreuses(silex, camphre) ainsi qu'une pointe de cannelle. la bouche est bien sur le fruit avec des agrumes (mandarine, pamplemousse), et des épices. On a affaire à un vin droit et ample à la fois avec une acidité fine et une belle fraicheur, de l'alcool en perception modérée qui apporte pas mal de gras .La finale est d'une belle longueur, saline et sur le fruit et on y retrouve la pointe de cannelle. Un vin d'exception [center][img=http://www.bottcher.be/vinum/images/gallet03.jpg][/center] [b]Côtes du Roussillon - Segna de Cor 2008[/b] Assemblage des plus jeunes vignes (15 à 30 ans) du domaine, grenache (50%), de carignan noirs (30¨%) et de syrah (20%) , sur schistes purs avec un élevage de 9 mois en cuve de béton. La robe est pourpre, très dense. Le nez est d'abord assez fermé puis développe de beaux aromes de fruits noirs avec une présence d'un peu de chaleur mais sans la moindre sensation de surmaturité. La bouche est fraiche à l'attaque et resuggère les aromes de fruits noirs du nez soutenus avec des épices et une réglisse qui s'impose au fur et à mesure. Les tanins sont fins, assez fondus. La longueur est axée nettement sur les épices. Tout cela serait parfait s'il ne persistait pas la sensation d'alcool, plus présente sur la finale. Ce vin reste avant tout un vin de fruit, plaisant, d'un bon rapport qualité prix. Bien [b]Côtes du Roussillon - Vieilles Vignes 2007[/b] Assemblage de vieux carignans (50%), de grenaches (3¨%) de minimum 70 ans (avec des pieds centenaires) et des pieds plus jeunes de syrah (20%) sur schistes purs avec une exposition plein Nord. La robe est très dense pourpre très foncé. Le nez est très fermé (climat du jour?); à l'aération, on retrouve des aromes de fruits noirs, de garrigue et une pointe de chocolat noir amer. En bouche l'acidité de l'attaque est assez neutre, discrète sans être en retrait, ce qui fait que le vin ne manque pas de fraicheur. La structure centrale de la bouche est faite de fruits rouges et noirs autour des tanins assez soyeux. L'alcool est aussi présent, une pointe trop à mon goût, mais il devrait s'intégrer plus avec l'âge. Sur la longueur, on retrouve les impressions du milieu de bouche, avec les tanins qui assèchent un poil de plus, mais c'est globalement très bien, tout à fait en accord avec ce que l'on attend d'un vin du Roussillon. Bien à Très Bien [b]Côtes du Roussillon - Vieilles Vignes 2004[/b] Assemblage de vieux carignans (50%), de grenaches (3¨%) de minimum 70 ans (avec des pieds centenaires) et des pieds plus jeunes de syrah (20%) sur schistes purs avec une exposition plein Nord. Après le 2007, pas encore totalement fondu, il était intéressant de faire un pas en arrière pour découvrir le 2004. La robe est toujours pourpre foncé mais peut-être moins dense. Le nez par contre est nettement plus ouvert, plus complexe avec un fruit rouge et noir qui domine, avec des épices et une pointe d'alcool pas trop perturbante. La bouche est à la fois plus fraiche, plus nette, avec une acidité et des tanins souples et intégrés, le tout avec beaucoup de densité et de gourmandise. On retrouve aussi de la réglisse, surtout sur la finale, relevée par le relief du tanins et des amers en cohésion avec la structure. Très Bien [b][i]A propos de la cuvée 1903[/i][/b] Cette cuvée est la plus médiatisée du domaine. Présente dès le premier millésime, elle est issue d'une parcelle de 3,5 hectares de vieux carignans plantés en 1903. Les rendements moyens sont au diapason de l'âge des vignes : 15hl/ha !!! Les élevages durent environ 18 mois et le contenant varie selon les millésimes, par exemple : en 2007, 80% de vieux bois (2 à 3 ans) et environ 20 % de neuf, en 2008, 80 % en cuve béton, et en 2009 que du vieux bois.... [b]Vin de Pays des Pyrénées Orientales Carignan "1903" 2007[/b] La robe est rubis très sombre. Le nez est d'abord fermé, un peu vert mais à l'aération développe de très beaux aromes de fruits noirs et rouges (un pruneau dominant) ainsi qu'un chocolat noir très marqué et un aussi une forte impression de pierre. La bouche est encore un peu dissociée, mais fait poindre beaucoup de droiture autour des fruits, à nouveau, noirs et rouges. Des trois millésimes goûtés, c'est aussi le plus charnu et le plus dense. Les tanins demandent encore à se fondre mais la finale, kilométrique, annonce la couleur : de la grande garde au programme. Excellent Associé ensuite à des côtelettes d'agneau, le vin s'avère déjà plus harmonieux et gagne facilement un grade de satisfaction supplémentaire frisant l'acte de torchabilité pure [b]Vin de Pays des Pyrénées Orientales Carignan "1903" 2006[/b] La robe est à nouveau rubis très sombre. Le nez , bien ouvert offre une grande complexité entre les fruits rouges, le cacao et une forte impression de minéralité. En bouche l'acidité est présente et apporte de la fraicheur à une impression sublime de fruit juteux, avec quand même le côté cacao qui revient. La structure des tanins est optimale et on est incrédule à toutes les critiques qui montrent ce cépage comme dur et primitif quand on est face à ce vin, absolument interminable de classe, d'équilibre, de pureté et de plaisir. MA-GI-QUE [b]Vin de Pays des Pyrénées Orientales Carignan "1903" 2003[/b] La robe est rubis foncé avec des marques d'évolution. Le nez ne se livre pas directement et on note au premier abord un petit côté herbacé qui disparaît assez vite pour proposer des fruits à l'alcool, un côté sanguin et des épices, le tout sous une agréable impression de fraicheur. En bouche, par rapport aux cuvées classiques, l'acidité est plus marquée. Le vin a pas mal de relief sans que les tanins manquent d'intégration et de soyeux. On retrouve un très beau fruit rouge, croquant qui persiste sur une longueur plus qu'appréciable. Un véritable plaisir de fruit ! Très Très Bien [b]Remarque importante[/b] : les vins de la cuvée 1903 nécessitent un carafage ainsi que quelques heures d'aération. Ils prennent alors une ampleur inouïe. Regoûtés le lendemain, ils me paraissent tout aussi splendides, sinon plus. [size=small]Les images de cette article sont issues des sites web des domaines, www.rocdesanges.com et www.terresdefagayra.com.[/size][img=http://www.bottcher.be/vinum/images/gallet01.jpg]

J'ai eu l'occasion de rencontrer trois fois Marjorie, mais je dois avouer que je n'avais pu jusqu'à ce dernier matin profiter à ce point de son temps pour parler de ses vins. Cette rencontre est d'autant plus intéressante qu'elle s'inscrit dans un contexte où, sur ce forum, les vins du Domaine Gauby et du Clos des Fées occupent l'affiche avec le débat que l'on sait vis à vis du Domaine Gauby principalement.

Parallèlement à cette rencontre, l'arrivée sur le marché des Maurys du nouveau domaine, Les Terres de Fagayra (voir article en parallèle [size=large]ICI[/size] ), est l'occasion pour moi de passer en revue quelques bouteilles de ce jeune bébé ainsi que du Roc des Anges.

Le domaine ayant été bien introduit ici par Jérôme et d'autres, je n'alourdirai pas ce post avec mes commentaires complets sur le domaine. Vous pouvez toutefois retrouver ceux-ci sur mon blog en cliquant ici .
Il me paraît toutefois essentiel pour comprendre la philosophie du domaine de rapporter le texte suivant, basé sur les commentaires partagés avec Marjorie :

Le fait de travailler avec des bas rendements s'inscrit bien dans la philosophie du domaine, tout en modération, certainement pas à la recherche de la surmaturité, mais bien de la fraicheur sans perceptions d'acidités extrêmes, toujours vers la finesse plutôt que le bodybuilding. Marjorie se veut toutefois respecter l'identité régionale de ses vins, principalement le côté solaire, et en cela, elle rejoint très fort la philosophie d'Hervé Bizeul plutôt que les derniers millésimes du domaine Gauby.
[/center] [b]Vin de Pays des Pyrénées Orientales - Vieilles Vignes Blanc 2007[/b] Cuvée à base de 90% de grenache gris et 10% grenache blanc et macabeu. Le 2007 est le dernier millésime pressuré horizontalement. La moitié du volume fermente en cuve béton, l'autre moitié en barriques. La robe est jaune doré assez clair. Le nez est riche, intense avec des fruits jaunes, une forte impression de mirabelles avec une complexité moyenne. La bouche est assez évoluée, souple avec une fraicheur intégrée, un volume assez gras avec des fruits jaunes, à nouveau les mirabelles à l'alcool. La finale est agréable, sur le gras avec une pointe d'épices et d'amertume. Bien [b]Vin de Pays des Pyrénées Orientales - Iglesia Vella - 2008[/b] Nouvelle cuvée signifiant "Vieille Eglise" issue 100% de grenache gris de 80 ans disséminées sur les parcelles de schistes feuilletés partageant le terrain avec les carignans produisant la cuvée 1903. Elevage en futs de 500l de 3 à 4 vins La robe est jaune vert très clair. Par rapport à la cuvée v/V, le nez est ici très intense, ouvert et complexe avec des agrumes, du floral et des notes pierreuses(silex, camphre) ainsi qu'une pointe de cannelle. la bouche est bien sur le fruit avec des agrumes (mandarine, pamplemousse), et des épices. On a affaire à un vin droit et ample à la fois avec une acidité fine et une belle fraicheur, de l'alcool en perception modérée qui apporte pas mal de gras .La finale est d'une belle longueur, saline et sur le fruit et on y retrouve la pointe de cannelle. Un vin d'exception [center][img=http://www.bottcher.be/vinum/images/gallet03.jpg][/center] [b]Côtes du Roussillon - Segna de Cor 2008[/b] Assemblage des plus jeunes vignes (15 à 30 ans) du domaine, grenache (50%), de carignan noirs (30¨%) et de syrah (20%) , sur schistes purs avec un élevage de 9 mois en cuve de béton. La robe est pourpre, très dense. Le nez est d'abord assez fermé puis développe de beaux aromes de fruits noirs avec une présence d'un peu de chaleur mais sans la moindre sensation de surmaturité. La bouche est fraiche à l'attaque et resuggère les aromes de fruits noirs du nez soutenus avec des épices et une réglisse qui s'impose au fur et à mesure. Les tanins sont fins, assez fondus. La longueur est axée nettement sur les épices. Tout cela serait parfait s'il ne persistait pas la sensation d'alcool, plus présente sur la finale. Ce vin reste avant tout un vin de fruit, plaisant, d'un bon rapport qualité prix. Bien [b]Côtes du Roussillon - Vieilles Vignes 2007[/b] Assemblage de vieux carignans (50%), de grenaches (3¨%) de minimum 70 ans (avec des pieds centenaires) et des pieds plus jeunes de syrah (20%) sur schistes purs avec une exposition plein Nord. La robe est très dense pourpre très foncé. Le nez est très fermé (climat du jour?); à l'aération, on retrouve des aromes de fruits noirs, de garrigue et une pointe de chocolat noir amer. En bouche l'acidité de l'attaque est assez neutre, discrète sans être en retrait, ce qui fait que le vin ne manque pas de fraicheur. La structure centrale de la bouche est faite de fruits rouges et noirs autour des tanins assez soyeux. L'alcool est aussi présent, une pointe trop à mon goût, mais il devrait s'intégrer plus avec l'âge. Sur la longueur, on retrouve les impressions du milieu de bouche, avec les tanins qui assèchent un poil de plus, mais c'est globalement très bien, tout à fait en accord avec ce que l'on attend d'un vin du Roussillon. Bien à Très Bien [b]Côtes du Roussillon - Vieilles Vignes 2004[/b] Assemblage de vieux carignans (50%), de grenaches (3¨%) de minimum 70 ans (avec des pieds centenaires) et des pieds plus jeunes de syrah (20%) sur schistes purs avec une exposition plein Nord. Après le 2007, pas encore totalement fondu, il était intéressant de faire un pas en arrière pour découvrir le 2004. La robe est toujours pourpre foncé mais peut-être moins dense. Le nez par contre est nettement plus ouvert, plus complexe avec un fruit rouge et noir qui domine, avec des épices et une pointe d'alcool pas trop perturbante. La bouche est à la fois plus fraiche, plus nette, avec une acidité et des tanins souples et intégrés, le tout avec beaucoup de densité et de gourmandise. On retrouve aussi de la réglisse, surtout sur la finale, relevée par le relief du tanins et des amers en cohésion avec la structure. Très Bien [b][i]A propos de la cuvée 1903[/i][/b] Cette cuvée est la plus médiatisée du domaine. Présente dès le premier millésime, elle est issue d'une parcelle de 3,5 hectares de vieux carignans plantés en 1903. Les rendements moyens sont au diapason de l'âge des vignes : 15hl/ha !!! Les élevages durent environ 18 mois et le contenant varie selon les millésimes, par exemple : en 2007, 80% de vieux bois (2 à 3 ans) et environ 20 % de neuf, en 2008, 80 % en cuve béton, et en 2009 que du vieux bois.... [b]Vin de Pays des Pyrénées Orientales Carignan "1903" 2007[/b] La robe est rubis très sombre. Le nez est d'abord fermé, un peu vert mais à l'aération développe de très beaux aromes de fruits noirs et rouges (un pruneau dominant) ainsi qu'un chocolat noir très marqué et un aussi une forte impression de pierre. La bouche est encore un peu dissociée, mais fait poindre beaucoup de droiture autour des fruits, à nouveau, noirs et rouges. Des trois millésimes goûtés, c'est aussi le plus charnu et le plus dense. Les tanins demandent encore à se fondre mais la finale, kilométrique, annonce la couleur : de la grande garde au programme. Excellent Associé ensuite à des côtelettes d'agneau, le vin s'avère déjà plus harmonieux et gagne facilement un grade de satisfaction supplémentaire frisant l'acte de torchabilité pure [b]Vin de Pays des Pyrénées Orientales Carignan "1903" 2006[/b] La robe est à nouveau rubis très sombre. Le nez , bien ouvert offre une grande complexité entre les fruits rouges, le cacao et une forte impression de minéralité. En bouche l'acidité est présente et apporte de la fraicheur à une impression sublime de fruit juteux, avec quand même le côté cacao qui revient. La structure des tanins est optimale et on est incrédule à toutes les critiques qui montrent ce cépage comme dur et primitif quand on est face à ce vin, absolument interminable de classe, d'équilibre, de pureté et de plaisir. MA-GI-QUE [b]Vin de Pays des Pyrénées Orientales Carignan "1903" 2003[/b] La robe est rubis foncé avec des marques d'évolution. Le nez ne se livre pas directement et on note au premier abord un petit côté herbacé qui disparaît assez vite pour proposer des fruits à l'alcool, un côté sanguin et des épices, le tout sous une agréable impression de fraicheur. En bouche, par rapport aux cuvées classiques, l'acidité est plus marquée. Le vin a pas mal de relief sans que les tanins manquent d'intégration et de soyeux. On retrouve un très beau fruit rouge, croquant qui persiste sur une longueur plus qu'appréciable. Un véritable plaisir de fruit ! Très Très Bien [b]Remarque importante[/b] : les vins de la cuvée 1903 nécessitent un carafage ainsi que quelques heures d'aération. Ils prennent alors une ampleur inouïe. Regoûtés le lendemain, ils me paraissent tout aussi splendides, sinon plus. [size=small]Les images de cette article sont issues des sites web des domaines, www.rocdesanges.com et www.terresdefagayra.com.[/size][img=http://www.bottcher.be/vinum/images/gallet05.jpg]

Vin de Pays des Pyrénées Orientales - Vieilles Vignes Blanc 2007

Cuvée à base de 90% de grenache gris et 10% grenache blanc et macabeu. Le 2007 est le dernier millésime pressuré horizontalement. La moitié du volume fermente en cuve béton, l'autre moitié en barriques.

La robe est jaune doré assez clair. Le nez est riche, intense avec des fruits jaunes, une forte impression de mirabelles avec une complexité moyenne.
La bouche est assez évoluée, souple avec une fraicheur intégrée, un volume assez gras avec des fruits jaunes, à nouveau les mirabelles à l'alcool. La finale est agréable, sur le gras avec une pointe d'épices et d'amertume. Bien

Vin de Pays des Pyrénées Orientales - Iglesia Vella - 2008

Nouvelle cuvée signifiant "Vieille Eglise" issue 100% de grenache gris de 80 ans disséminées sur les parcelles de schistes feuilletés partageant le terrain avec les carignans produisant la cuvée 1903. Elevage en futs de 500l de 3 à 4 vins

La robe est jaune vert très clair. Par rapport à la cuvée v/V, le nez est ici très intense, ouvert et complexe avec des agrumes, du floral et des notes pierreuses(silex, camphre) ainsi qu'une pointe de cannelle. la bouche est bien sur le fruit avec des agrumes (mandarine, pamplemousse), et des épices. On a affaire à un vin droit et ample à la fois avec une acidité fine et une belle fraicheur, de l'alcool en perception modérée qui apporte pas mal de gras .La finale est d'une belle longueur, saline et sur le fruit et on y retrouve la pointe de cannelle. Un vin d'exception
[/center] [b]Côtes du Roussillon - Segna de Cor 2008[/b] Assemblage des plus jeunes vignes (15 à 30 ans) du domaine, grenache (50%), de carignan noirs (30¨%) et de syrah (20%) , sur schistes purs avec un élevage de 9 mois en cuve de béton. La robe est pourpre, très dense. Le nez est d'abord assez fermé puis développe de beaux aromes de fruits noirs avec une présence d'un peu de chaleur mais sans la moindre sensation de surmaturité. La bouche est fraiche à l'attaque et resuggère les aromes de fruits noirs du nez soutenus avec des épices et une réglisse qui s'impose au fur et à mesure. Les tanins sont fins, assez fondus. La longueur est axée nettement sur les épices. Tout cela serait parfait s'il ne persistait pas la sensation d'alcool, plus présente sur la finale. Ce vin reste avant tout un vin de fruit, plaisant, d'un bon rapport qualité prix. Bien [b]Côtes du Roussillon - Vieilles Vignes 2007[/b] Assemblage de vieux carignans (50%), de grenaches (3¨%) de minimum 70 ans (avec des pieds centenaires) et des pieds plus jeunes de syrah (20%) sur schistes purs avec une exposition plein Nord. La robe est très dense pourpre très foncé. Le nez est très fermé (climat du jour?); à l'aération, on retrouve des aromes de fruits noirs, de garrigue et une pointe de chocolat noir amer. En bouche l'acidité de l'attaque est assez neutre, discrète sans être en retrait, ce qui fait que le vin ne manque pas de fraicheur. La structure centrale de la bouche est faite de fruits rouges et noirs autour des tanins assez soyeux. L'alcool est aussi présent, une pointe trop à mon goût, mais il devrait s'intégrer plus avec l'âge. Sur la longueur, on retrouve les impressions du milieu de bouche, avec les tanins qui assèchent un poil de plus, mais c'est globalement très bien, tout à fait en accord avec ce que l'on attend d'un vin du Roussillon. Bien à Très Bien [b]Côtes du Roussillon - Vieilles Vignes 2004[/b] Assemblage de vieux carignans (50%), de grenaches (3¨%) de minimum 70 ans (avec des pieds centenaires) et des pieds plus jeunes de syrah (20%) sur schistes purs avec une exposition plein Nord. Après le 2007, pas encore totalement fondu, il était intéressant de faire un pas en arrière pour découvrir le 2004. La robe est toujours pourpre foncé mais peut-être moins dense. Le nez par contre est nettement plus ouvert, plus complexe avec un fruit rouge et noir qui domine, avec des épices et une pointe d'alcool pas trop perturbante. La bouche est à la fois plus fraiche, plus nette, avec une acidité et des tanins souples et intégrés, le tout avec beaucoup de densité et de gourmandise. On retrouve aussi de la réglisse, surtout sur la finale, relevée par le relief du tanins et des amers en cohésion avec la structure. Très Bien [b][i]A propos de la cuvée 1903[/i][/b] Cette cuvée est la plus médiatisée du domaine. Présente dès le premier millésime, elle est issue d'une parcelle de 3,5 hectares de vieux carignans plantés en 1903. Les rendements moyens sont au diapason de l'âge des vignes : 15hl/ha !!! Les élevages durent environ 18 mois et le contenant varie selon les millésimes, par exemple : en 2007, 80% de vieux bois (2 à 3 ans) et environ 20 % de neuf, en 2008, 80 % en cuve béton, et en 2009 que du vieux bois.... [b]Vin de Pays des Pyrénées Orientales Carignan "1903" 2007[/b] La robe est rubis très sombre. Le nez est d'abord fermé, un peu vert mais à l'aération développe de très beaux aromes de fruits noirs et rouges (un pruneau dominant) ainsi qu'un chocolat noir très marqué et un aussi une forte impression de pierre. La bouche est encore un peu dissociée, mais fait poindre beaucoup de droiture autour des fruits, à nouveau, noirs et rouges. Des trois millésimes goûtés, c'est aussi le plus charnu et le plus dense. Les tanins demandent encore à se fondre mais la finale, kilométrique, annonce la couleur : de la grande garde au programme. Excellent Associé ensuite à des côtelettes d'agneau, le vin s'avère déjà plus harmonieux et gagne facilement un grade de satisfaction supplémentaire frisant l'acte de torchabilité pure [b]Vin de Pays des Pyrénées Orientales Carignan "1903" 2006[/b] La robe est à nouveau rubis très sombre. Le nez , bien ouvert offre une grande complexité entre les fruits rouges, le cacao et une forte impression de minéralité. En bouche l'acidité est présente et apporte de la fraicheur à une impression sublime de fruit juteux, avec quand même le côté cacao qui revient. La structure des tanins est optimale et on est incrédule à toutes les critiques qui montrent ce cépage comme dur et primitif quand on est face à ce vin, absolument interminable de classe, d'équilibre, de pureté et de plaisir. MA-GI-QUE [b]Vin de Pays des Pyrénées Orientales Carignan "1903" 2003[/b] La robe est rubis foncé avec des marques d'évolution. Le nez ne se livre pas directement et on note au premier abord un petit côté herbacé qui disparaît assez vite pour proposer des fruits à l'alcool, un côté sanguin et des épices, le tout sous une agréable impression de fraicheur. En bouche, par rapport aux cuvées classiques, l'acidité est plus marquée. Le vin a pas mal de relief sans que les tanins manquent d'intégration et de soyeux. On retrouve un très beau fruit rouge, croquant qui persiste sur une longueur plus qu'appréciable. Un véritable plaisir de fruit ! Très Très Bien [b]Remarque importante[/b] : les vins de la cuvée 1903 nécessitent un carafage ainsi que quelques heures d'aération. Ils prennent alors une ampleur inouïe. Regoûtés le lendemain, ils me paraissent tout aussi splendides, sinon plus. [size=small]Les images de cette article sont issues des sites web des domaines, www.rocdesanges.com et www.terresdefagayra.com.[/size][img=http://www.bottcher.be/vinum/images/gallet03.jpg]

Côtes du Roussillon - Segna de Cor 2008

Assemblage des plus jeunes vignes (15 à 30 ans) du domaine, grenache (50%), de carignan noirs (30¨%) et de syrah (20%) , sur schistes purs avec un élevage de 9 mois en cuve de béton.

La robe est pourpre, très dense. Le nez est d'abord assez fermé puis développe de beaux aromes de fruits noirs avec une présence d'un peu de chaleur mais sans la moindre sensation de surmaturité.
La bouche est fraiche à l'attaque et resuggère les aromes de fruits noirs du nez soutenus avec des épices et une réglisse qui s'impose au fur et à mesure. Les tanins sont fins, assez fondus. La longueur est axée nettement sur les épices. Tout cela serait parfait s'il ne persistait pas la sensation d'alcool, plus présente sur la finale. Ce vin reste avant tout un vin de fruit, plaisant, d'un bon rapport qualité prix. Bien

Côtes du Roussillon - Vieilles Vignes 2007

Assemblage de vieux carignans (50%), de grenaches (3¨%) de minimum 70 ans (avec des pieds centenaires) et des pieds plus jeunes de syrah (20%) sur schistes purs avec une exposition plein Nord.

La robe est très dense pourpre très foncé. Le nez est très fermé (climat du jour?); à l'aération, on retrouve des aromes de fruits noirs, de garrigue et une pointe de chocolat noir amer. En bouche l'acidité de l'attaque est assez neutre, discrète sans être en retrait, ce qui fait que le vin ne manque pas de fraicheur. La structure centrale de la bouche est faite de fruits rouges et noirs autour des tanins assez soyeux. L'alcool est aussi présent, une pointe trop à mon goût, mais il devrait s'intégrer plus avec l'âge. Sur la longueur, on retrouve les impressions du milieu de bouche, avec les tanins qui assèchent un poil de plus, mais c'est globalement très bien, tout à fait en accord avec ce que l'on attend d'un vin du Roussillon. Bien à Très Bien

Côtes du Roussillon - Vieilles Vignes 2004

Assemblage de vieux carignans (50%), de grenaches (3¨%) de minimum 70 ans (avec des pieds centenaires) et des pieds plus jeunes de syrah (20%) sur schistes purs avec une exposition plein Nord.

Après le 2007, pas encore totalement fondu, il était intéressant de faire un pas en arrière pour découvrir le 2004. La robe est toujours pourpre foncé mais peut-être moins dense. Le nez par contre est nettement plus ouvert, plus complexe avec un fruit rouge et noir qui domine, avec des épices et une pointe d'alcool pas trop perturbante.
La bouche est à la fois plus fraiche, plus nette, avec une acidité et des tanins souples et intégrés, le tout avec beaucoup de densité et de gourmandise. On retrouve aussi de la réglisse, surtout sur la finale, relevée par le relief du tanins et des amers en cohésion avec la structure. Très Bien

A propos de la cuvée 1903

Cette cuvée est la plus médiatisée du domaine. Présente dès le premier millésime, elle est issue d'une parcelle de 3,5 hectares de vieux carignans plantés en 1903. Les rendements moyens sont au diapason de l'âge des vignes : 15hl/ha !!! Les élevages durent environ 18 mois et le contenant varie selon les millésimes, par exemple : en 2007, 80% de vieux bois (2 à 3 ans) et environ 20 % de neuf, en 2008, 80 % en cuve béton, et en 2009 que du vieux bois....

Vin de Pays des Pyrénées Orientales Carignan "1903" 2007

La robe est rubis très sombre. Le nez est d'abord fermé, un peu vert mais à l'aération développe de très beaux aromes de fruits noirs et rouges (un pruneau dominant) ainsi qu'un chocolat noir très marqué et un aussi une forte impression de pierre.
La bouche est encore un peu dissociée, mais fait poindre beaucoup de droiture autour des fruits, à nouveau, noirs et rouges. Des trois millésimes goûtés, c'est aussi le plus charnu et le plus dense. Les tanins demandent encore à se fondre mais la finale, kilométrique, annonce la couleur : de la grande garde au programme. Excellent
Associé ensuite à des côtelettes d'agneau, le vin s'avère déjà plus harmonieux et gagne facilement un grade de satisfaction supplémentaire frisant l'acte de torchabilité pure

Vin de Pays des Pyrénées Orientales Carignan "1903" 2006

La robe est à nouveau rubis très sombre. Le nez , bien ouvert offre une grande complexité entre les fruits rouges, le cacao et une forte impression de minéralité.
En bouche l'acidité est présente et apporte de la fraicheur à une impression sublime de fruit juteux, avec quand même le côté cacao qui revient. La structure des tanins est optimale et on est incrédule à toutes les critiques qui montrent ce cépage comme dur et primitif quand on est face à ce vin, absolument interminable de classe, d'équilibre, de pureté et de plaisir. MA-GI-QUE

Vin de Pays des Pyrénées Orientales Carignan "1903" 2003

La robe est rubis foncé avec des marques d'évolution. Le nez ne se livre pas directement et on note au premier abord un petit côté herbacé qui disparaît assez vite pour proposer des fruits à l'alcool, un côté sanguin et des épices, le tout sous une agréable impression de fraicheur.
En bouche, par rapport aux cuvées classiques, l'acidité est plus marquée. Le vin a pas mal de relief sans que les tanins manquent d'intégration et de soyeux. On retrouve un très beau fruit rouge, croquant qui persiste sur une longueur plus qu'appréciable. Un véritable plaisir de fruit ! Très Très Bien

Remarque importante : les vins de la cuvée 1903 nécessitent un carafage ainsi que quelques heures d'aération. Ils prennent alors une ampleur inouïe. Regoûtés le lendemain, ils me paraissent tout aussi splendides, sinon plus.

[size=small]Les images de cette article sont issues des sites web des domaines, www.rocdesanges.com et www.terresdefagayra.com .[/size]

Patrick Böttcher
VinsLibres.net
#58

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1564
  • Remerciements reçus 9

alfonso a répondu au sujet : Re: ROC DES ANGES

Mais ou s'arrêtera-t-il???????????
good job comme d'hab quoi!

Par ailleurs, je ne me bats pas pour avoir raison, puisque j'ai raison...;) L.J.
#59

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82096
  • Remerciements reçus 7507

oliv a répondu au sujet : Re: rencontre avec Marjorie Gallet

Je plussoie à la remarque du Fonz' !
Remarquable, une fois de plus. (tu)
#60

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck