Mas Amiel, Maury et Côtes du Roussillon

    • Messages : 17361
    • Remerciements reçus 1224

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Une longue histoire

    Je viens de me plonger dans l'historique de ce domaine et je ne résiste pas au plaisir de vous narrer les péripéties pour le moins peu communes de ce domaine.
    C'était d'abord une possession d'un évèque qui perdit le domaine aux jeux!
    Sur les 80 hectares seuls 10 étaient voués à  la vigne. Le reste servait à  un élevage de lapin. Le nom vient donc de ce joueur chanceux qui l'obtint, Raymond Etienne Amiel.
    En 1865, la sale bête fait les dégâts que l'on sait et un certain Gouzy s'associe avec le fils Amiel et saute sur le créneau du plan américain. On dit même qu'il est le sauveur du vignoble portugais. Le Mas Amiel connaît des heures fastes.
    Mais en 1907, la grave crise des vins du Languedoc n'épargne pas ce domaine "Avec du bon vin, on n'obtient pas du pain!"
    Le domaine est ruiné. Gouzy meurt en 1910.
    Le domaine hypothéqué échoit à  Charles Dupuis, puis à  son fils Jean, et encore à  son petit fils Charles jusqu'en 1997.
    En 1999, c'est Olivier Decelle qui démissionne de la société Picard, dont il est le PDG et qui reprend l'aventure du Mas Amiel.

    Jérôme Pérez
    #31
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: wallis

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2897
    • Remerciements reçus 3

    Olif a répondu au sujet : Re: Une longue histoire

    Charles Dupuis, c'est feu l'éditeur de Spirou? Si c'est cela, encore un coup de la mafia belge! Non contents de nous donner des leçons en matière de BD, ils veulent nous en remontrer dans le domaine du vin!(aaa)(aaa)

    N'empêche, passer des surgelés Picard au Maury, il y a un pas que je n'aurais osé franchir. Comme quoi, les financiers et les économistes, ce sont bien les nouveaux maîtres du monde...

    Olif
    #32

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17361
    • Remerciements reçus 1224

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Mas Amiel, Maury.

    Olif,

    je ne connais poas cet Olivier Decelle, mais depuis qu'il est aux commandes du Mas Amiel, avec la collaboration de Stéphane Gallet, jeune oenologue, la qualité des Vintages n'a pas baissé, peut-être a-t-elle augmenté, le domaine est en pleine effervescence, avec de nouvelles cuvées dont l'excellente nommée Carrerades.
    Pourquoi ne pas croire aux belles histoires, après tout. Un gars qui a tout et qui lâche son job pour faire du vin. Lequel d'entre nous ne le ferait pas?

    Jérôme Pérez
    #33

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Re: Mas Amiel, Maury.

    Pour tout vous dire, je suis allé au Mas Amiel après être allé chez Bizeul. C'est peut-être à  15 kms l'un de l'autre. J'y étais déjà  allé l'année dernière pour déguster l'ensemble de la gamme. Re-belote cette année, et oh surprise, la qualité a beaucoup progressé. Les 2001 sont très supérieurs aux 2000. Ce n'est pas qu'une question de souvenir car j'en ai un peu bu toute l'année. Le vendeur me l'a d'ailleurs confirmé: il y a une meilleure définition dans les vins, une plus grande subtilité. Alors que je venais de boire de la Petite Sibérie, leur grenaches n'avaient rien de honteux.

    La dégustation a commencé par un rosé assez friand, avec bcp de fruits et une légère acidité bienvenue pour donner une fraîcheur au vin.

    Venaient ensuite les blancs, les muscats bien entendu (très agréables) et surtout qq chose d'assez indescriptible: un maccabeu passerillé sur pied avec des aromes puissants de melon et d'agrumes. Un extra terrestre difficile à  marier avec un plat (peut-être melon, tout simplement avec du jambon cru).

    Le vintage 2001 a des aromes de cerises noire et de chocolat amer, avec des tannins doux mais présents qui font oublier son sucre résiduel.

    J'ai goûté la cuvée Charles Dupuy dont parle Yves. Ce qui le distingue des autres cuvées, c'est son élevage en fût de chêne neuf durant 24 mois si je me souviens bien. Alors que je ne suis pas trop "infusion de chêne", je trouve que le boisé plutôt bien intégré et apporte des notes boisées un peu torréfiées (moka, fumée) qui se marient très bien et augmentent la complexité du vin.

    J'ai bcp aimé le 15 ans d'age que j'imagine bien à  la fin d'un repas avec un bon cigare: il est sur des notes de pruneaux à  l'eau de vie, de noix, de café, d'écorces d'oranges , de tabac avec une longueur en bouche interminable....

    Bref, très bon domaine , et en plus ils sont en bio-dynamie (si, si!!!)

    Vous n'allez pas me croire, mais ma journée n'était pas finie. J'avais un RDV à  la préceptorie de Centernach. Eh bien, c'était sublime, mais fera l'objet d'un autre post...

    A +

    Eric
    #34

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 834
    • Remerciements reçus 0

    Benoît a répondu au sujet : hautes terres 2001

    J'ai dégusté récemment un Mas Amiel, Hautes Terres, 2001 (assemblage de syrah, grenache noir et carignan).

    Très belle couleur rouge foncée tirant sur le noir, grande présence de fruits rouges au nez (surtout les mûres) et en bouche toujours des fruits sur un bel habillage de chêne. Belle fusion d'ensemble. Final long et harmonieux. Je vais de ce pas aller acheter quelques autres bouteilles.

    Benoît

    Benoît
    #35

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17361
    • Remerciements reçus 1224

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : hAUTES TERRES

    Benoît,

    Voici quelques compléments:

    En appellation côtes du Roussillon villages
    40% de carignan, 40% de grenache noir, 20% de syrah
    rendements de 22 hl/ha
    macération longues, élevage en barrique dont 30% neuves.

    Il se situe dans une position intermédiaire entre le" Plaisir "et les "Carrerades"

    Ceci dit, Maury vient de grêler, et 15 % de la récolte est par terre.

    Jérôme Pérez
    #36

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Re: Mas Amiel, cétes du Roussillon

    J'ai évoqué mon passage au Mas amiel dans la partie Maury , mais vos posts me font penser que j'ai également dégusté les versions 2001 des vins rouges de MAs Amiel, très nettement supérieures aux 2000.

    Il y a eu entre temps qqs changement. L'entrée de gamme était l'année dernière le "autres terres" aujourd'hui devenu "plaisir"; même si je ne suis pas sûr qu'il était pur grenache. C'est effectivement un pur bonheur, bourré de fruit, rond, savoureux, ça se boit tout seul....

    Le hautes terre correspond bien à  la description de Benoit , même si je ne suis pas sûr qu'il ait vu le chêne.

    Par contre, le Carrerade a effectivement vu le bois et a des accents beaucoup plus goudronnés et garrigue que le hautes terres. Il a un côté très "sauvage" certainement dû à  la présence de Syrah qui joue là  le registre poivré et animal. C'est vraiment un pur bonheur pour ceux ui aiment ce genre de vin (genre La Clape pour ceux qui connaissent) . On en boirait plus que raisonnablement... Il n' a rien à  voir avec le 2000, très policé à  côté...

    A acheter, bien évidemment...

    Eric
    #37

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17361
    • Remerciements reçus 1224

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: hautes terres 2001

    Eric,
    htes terres est bien élevé en fût dont 30% neufs comme précisé plus haut.
    Le Carrerades est quant à  lui majoritairement compsé de grenache noir (60%) puis mourvèdre et syrah, tous les deux à  20%.
    Quant à  la cuvée, le Plaisir, elle existait déjà  sous l'ère Dupuis, c'est bien du grenache noir à  100%.

    Jérôme Pérez
    #38

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 834
    • Remerciements reçus 0

    Benoît a répondu au sujet : Re: Mas Amiel, cétes du Roussillon

    Je confirme le message de Jérôme. Hautes Terres est vieilli 12 mois en barriques. Je n'ai trouvé aucune influence du bois au nez, par contre en bouche, c'est assez impressionnant sans être cependant trop dominant. J'ai beaucoup aimé. Je n'ai cependant pas trouvé les Carerades et Plaisir en Suisse. Est-ce que quelqu'un sait où trouver ces vins ?
    Benoît

    Benoît
    #39

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17361
    • Remerciements reçus 1224

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: carerades 2001

    La robe est dense, jeune, violine.
    Le premier nez est sauvage, terreux, goudronné, puis s'ouvre sur des notes de fruits rouges et d'épices.
    La bouche est dans le volume, avec une belle attaque, du soyeux et une structure bien affirmée.
    La finale reposent sur des tannins encore présents. C'est bien.

    La bouteile regoûtée le lendemain après 24 heures d'ouverture montrait beaucoup moins de charme, avec un boisé qui semblait plus présent.
    Mon avis est réservé sur ce vin; je le regoûterai.

    Jérôme Pérez
    #40

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 8441
    • Remerciements reçus 22

    Anthony a répondu au sujet : Re: carerades 2001

    Carrerades 2001, Mas Amiel

    Robe relativement claire, dans les beaux tons grenats.

    Le nez est sur les petits fruits rouges, secs, avec une impression de liqueur. Le tout est très austère.

    En bouche, ce vin ne s'exprime que peu. Fermé et dur, il demande du temps.

    24h plus tard, la robe en gagné en profondeur, mais le vin ne me plaît guère mieux. Boisé, tannins rugueux, finale sèche, le bois ne me paraît pas au service du vin. Une impression perso, rien de plus.

    A attendre et redonner une 2è chance dans quelques années, même si l'élevage me paraît trop ambitieux.

    Anthony
    #41

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2897
    • Remerciements reçus 3

    Olif a répondu au sujet : Re: carerades 2001

    Le même compte-rendu que Jérôme avec un horaire matinal et seulement 1 heure 30 de décalage. Serais-tu arrivé sur le vieux continent, Anthony?(aaa)

    Olif
    #42

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 8441
    • Remerciements reçus 22

    Anthony a répondu au sujet : Re: Mas Amiel, cétes du Roussillon

    Olif, tu l'auras deviné: je suis chez Jérôme ! A samedi !

    P.S. j'ai quand même bu des vins extraordinaires. CR pour bientôt.

    Anthony
    #43

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 445
    • Remerciements reçus 0

    Martin a répondu au sujet : Re: Mas Amiel, Maury.

    Après Vingrau en route pour l'étape suivante : Le Mas Amiel à  Maury. Le trajet de Vingrau à  Maury permet de contempler le beau terroir du Roussillon. Des vignes sèches de part et d'autre de la route sur de jolis coteaux rocailleux. Après une brève halte au village, direction le domaine. On s'engage sur une petite route sinueuse qui traverse le cÅ“ur du terroir de Maury : un magnifique plateau dédié aux vignes, offert aux vents et couché aux pieds des pyrénées. Au loin, sur la gauche hautement perchée, la silhouette du château Quéribus semble veiller sur son patrimoine. L'ambiance est magique. Personne ! Pas même une ombre de vigneron ! Pas même une seule casquette de touriste ! Il n'y a que nous, la canicule, le roc et des vignes à  perte de vue ! Mais nous ne sommes pas égarés et arrivons assez tôt à  bon port.

    La visite démarre par la vision des fameuses bonbonnes de verres placées devant le bâtiment, l'autre côté de la route. Une sacré quantité de vin repose là  chaque année à  la merci de l'extrême : froid hivernal, fournaise estivale et acquiers petit à  petit son identité, son goût oxydatif si particulier.

    Malheureusement la cave est en travaux et je n'ai donc pu la voir.

    Nous avons été reçu par un jeune homme sympa, accueillant et bien formé puisqu'il était incollable sur les vins du domaine.

    Mas Amiel ! Voilà  un nom qui ne m'était pas inconnu mais ma connaissance de leurs vins était anecdotique. Je n'avais jamais goûté aux fameux Vintages par exemple ... L'histoire du domaine est assez passionnante et mérite qu'on s'y intéresse. C'est assez cocasse de penser qu'il avait été gagné au jeu au détriment d'un évêque ! Le fait marquant récent du domaine est son rachat par Olivier Decelle, la RVF en a beaucoup parlé. L'objectif actuel du domaine est de progresser encore dans la qualité. A noter aussi la désormais production de vins traditionnels non mutés qui ne tarderont pas à  donner une deuxième réputation au domaine.

    Nous avons commencé par la dégustation justement par ces vins : Millésime 2001 !

    -Le Plaisir Rosé : Très agréable et fruité. Il porte bien son nom.

    -Le Plaisir Rouge : 100 % grenache. arômes de fruits rouges très mûrs, belle expression du grenache simple et gourmande.

    -Les Hautes Terres : 40 % Carignan, 40 % grenache, 20 % syrah. Un vin assez robuste, toujours fruité mais avec une expression plus complexe et minérale. Elevé en barriques avec 30 % de barriques neuves il est encore un peu boisé. Bon vin !

    -Carerades : Mas Amiel le décrit comme "le premier Côtes du Roussillon conçu pour être un vin de garde". C'est dire l'ambition du domaine ! 10 ans de garde conseille le jeune vendeur ... Il est effectivement assez massif, assez monolithique avec toutefois quelques saveurs de fruits mûrs épicés à  l'aération. Un côté très cerise, prune écrasé toutefois des tannins très présents ainsi qu'un boisé un peu assèchent en bouche. Un joli vin pour demain toutefois. Il m'a semblé inférieur aux Clos des Fées mais certainement pas ridicule en comparaison.

    Puis nous avons dégusté les VDN :

    - Vintage 2001 : Une révélation pour moi qui ne connaissait pas ce type de vins. J'aime beaucoup ! Une goût exceptionnel de fruits qui envahissent le palais, beaucoup d'onctuosité presque crémeuse et de pure gourmandise. Quel régal ! Je ne pourrais plus envisager un gâteau au chocolat sans un tel accompagnement !

    Vintage Réserve : Un élevage plus long, un assemblage jusqu'à  3 vins confèrent à  ce vin plus de complexité. On sens aussi le bois ce qui enlève, à  mon sens, une partie du plaisir offert par le simple Vintage, celui de "croquer des fruits frais". Très joli vin toutefois ...

    Vintage Charles Dupuy 2001 : Le haut de gamme en l'honneur de l'ancien propriétaire. "Cette cuvée est née de la sélection d'un terroir d'exception sur le vignoble du Mas Amiel, la vigne du Caribou. Vinifié à  la portugaise avec foulage aux pieds élevé 18 mois en barrique neuve." Je ne l'ai malheureusement pas goûtée ...

    VDN Oxydatifs : Presque tout le monde les connaît. Si ce n'est fait, précipitez vous ! A noter qu'il est inutile d'acheter au domaine pour espérer effectuer une économie, les prix pratiqués sont supérieurs à  ceux du commerce (Leclerc par exemple).

    Etant peu familier avec ce type de vins, il m'est difficile de faire un CR. D'après le domaine "à  10 ans les vins se signalent par des notes des cèdre, de fruits rouges avec une pointe d'épices bientôt relayés par des tonalités de café et d'amande". Personnellement j'ai bien senti le côté épicé et le café. Très racé à  mon avis ! Pour accompagner le chocolat ou même des plats type foie gras ou gibier !

    Le 15 ans est décrit ainsi : "les arômes de figues se mêlent à  l'évocation de tabac doux, puis c'est au tour des notes de chocolat immédiatement radoucies par une touche d'orange confite". J'ai bien senti le tabac et le cacao, beaucoup moins les autres subtilités. Un vin très complexe, très mystérieux et émouvant. Ce vin est à  boire en digestif pour lui même. Je ne le conseillerai pas avec un dessert au chocolat lui préférant la gourmandise du vintage.

    A noter enfin la production de muscat. Le simple muscat est très bien fait, très frais donnant l'impression de croquer des raisins à  point. Très joli !

    A goûter aussi l'original Muscat d'Alexandrie. Un muscat passerillé avec des arômes particuliers d'agrumes confites. Spécial !

    Ce qui j'ai pu lire par ci par là  semble confirmer les progrès de ce domaine ainsi que leur maîtrise technique qui leur permet de mettre sur le marché une très large gamme de simples rosés aux VDN en passant par un joli choix de vins rouges bien faits et typiques. Un choix pléthorique ! Les prix sont loin d'être excessifs et la qualité est bien au rendez vous. Le Mas Amiel a tout pour être et rester une étape incontournable !

    Martin
    #44

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 445
    • Remerciements reçus 0

    Martin a répondu au sujet : Re: Mas Amiel, cétes du Roussillon

    extrait de mon CR dans rubrique Mas Amiel, Maury :

    -Le Plaisir Rosé : Très agréable et fruité. Il porte bien son nom.

    -Le Plaisir Rouge : 100 % grenache. arômes de fruits rouges très mûrs, belle expression du grenache simple et gourmande.

    -Les Hautes Terres : 40 % Carignan, 40 % grenache, 20 % syrah. Un vin assez robuste, toujours fruité mais avec une expression plus complexe et minérale. Elevé en barriques avec 30 % de barriques neuves il est encore un peu boisé. Bon vin !

    -Carerades : Mas Amiel le décrit comme "le premier Côtes du Roussillon conçu pour être un vin de garde". C'est dire l'ambition du domaine ! 10 ans de garde conseille le jeune vendeur ... Il est effectivement assez massif, assez monolithique avec toutefois quelques saveurs de fruits mûrs épicés à  l'aération. Un côté très cerise, prune écrasé toutefois des tannins très présents ainsi qu'un boisé un peu assèchent en bouche. Un joli vin pour demain toutefois. Il m'a semblé inférieur aux Clos des Fées mais certainement pas ridicule en comparaison.

    A la lecture de vos commentaires sur Carerades Jérôme et Anthony je retrouve bien mes propres sentiments. Jérôme a certainement beaucoup plus de recul pour imaginer ce qu'il donnera en quelques années. Pour ma part j'ai trouvé aussi son élevage un peu démonstratif et je n'aurais pas très envie de la boire en l'état. Par contre les Hautes terres se laissait boire avec plaisir !

    Martin
    #45

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 26004
    • Remerciements reçus 780

    Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Mas Amiel, cétes du Roussillon

    "Carerades : Mas Amiel le décrit comme "le premier Côtes du Roussillon conçu pour être un vin de garde". C'est dire l'ambition du domaine !"
    Je connais quelques vignerons de la région à  qui ce genre d'assertion devrait certainement faire plaisir...(jjj)

    Luc
    #46

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17361
    • Remerciements reçus 1224

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Mas Amiel, Maury.

    Martin,

    je suis d'accord avec toi sur le Vintage 2001: c'est sans doute le plus beau depuis le 1998. Il a tout d'un grand vin, et je trouve que son naturel sans boisé est épatant. Il joue sur le registre du fruit intense son type d'élevage le renforce.

    Jérôme Pérez
    #47

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17361
    • Remerciements reçus 1224

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Mas Amiel, cétes du Roussillon

    Je crois que c'est le premier vin du domaine à  être vinifié pour être un vin de garde. Je préfère l'interpréter ainsi.
    A ce stade, il est difficile de se prononcer sur son potentiel. J'avais adoré le 2000, le 2001 m'a moins convaincu.

    Jérôme Pérez
    #48

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6349
    • Remerciements reçus 23

    Yves Zermatten a répondu au sujet : CR:Hautes Terres 2001

    Hautes Terres 2001

    1999ème post sur la rubrique Languedoc Roussillon, en presque un an d'existence !

    Robe grenat très sombre, le nez est séduisant, sur les épices (girofle, muscade, cannelle), les fruits noirs, la mûre, avec des notes de santal, de massepain et de viande grillée (qu'est ce qui me prend ce soir ? qu'est-ce que j'ai mangé pour sentir tout ça (aaa)).

    La bouche est intéressante. Attaque franche, bonne définition au palais, tannins de qualité, serrés et mûrs, un peu amers et secs en fin de bouche. Les arômes sont vifs, des petits fruits noirs et des épices, mais le tout manque un peu de profondeur et me paraît un peu massif. La finale est savoureuse, longue, avec une sensation de petits fruits qui persiste en bouche, sur des nuances de réglisse et de confiture de prunes.

    Conclusion : c'est une jolie bouteille, qui constitue un bon rapport qualité-prix. On se situe plus dans un style légèrement sévère qui évoque les vins de Gauby, avec toutefois des tannins moins élégants et moins de fraîcheur que le VV 2001 de Gauby par exemple, que j'ai dégusté récemment. On est aussi dans une autre gamme de prix.

    cordialement

    Yves Z

    Yves Zermatten
    #49

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17361
    • Remerciements reçus 1224

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: Mas Amiel Vintage 2001

    La robe est pourpre, foncée, dense, sans opacité, très brillante.
    Le nez est très fruité sur la cerise noire et la framboise, mais aussi avec quelques épices et notamment le poivre.
    La bouche est ample et gourmande, un beau souyeux de texture. Le fruit et notamment la framboise domine.
    La longueur est très appréciable sans être phénoménale.
    Je ne sais pas pourquoi, mais j'aurais espéré un peu plus de profondeur et de fraîcheur dans ce millésime. Avais-je le palais fatigué?
    Je me demande néanmoins si le nombre croissant des cuvées n'ôte pas une certaines qualité à  la cuvée de base, qu'il me semble avoir connue plus brillante, sans nier la grandeur des autres.

    Jérôme Pérez
    #50

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 834
    • Remerciements reçus 0

    Benoît a répondu au sujet : Re: Mas Amiel, Maury.

    J'ai eu la chance aujourd'hui de découvrir (contre paiement…) une palette des produits 2001 et 2002 de cette cave.

    Plénitude Maccabeu 2001 (15.5°)
    Robe or claire, nez léger et fruité, beaucoup de chaleur en bouche.
    Muscat 2002 (15.5°)
    Nez très floral et typé muscat, gras et alcooleux en bouche.

    Je n'ai pas particulièrement apprécié ces deux vins que j'ai trouvé désiquilibrés par un présence alcoolique trop importante, le fruit s'en trouvait quelque peu caché. Pas de souvenir impérissable.

    Prestige 15 ans (16.5°)
    On change de registre avec ce magnifique vin muté (et élevé en bonbonnes à  l'air libre si je ne me trompe pas). Belle couleur bronze ambrée. Beaucoup de rancio au nez. Aspect un peu astringent en bouche, l'alcool désèche le palais, manque de fraîcheur (vous me direz que c'est pas le but de ce type de vin). J'ai vraiment eu l'impression de me trouver face à  un Porto Tawny. Etonnant.

    Vintage reserve 2001 (16°)
    Encore un nouveau registre type Porto millésimé. Magnifique couleur rouge sombre, violet. Superbe arôme de fruits rouge à  l'alcool (surtout cerise noire). Intense et bien équilibré. Beaucoup plus de présence que le 2000 que j'ai découvert il y a quelques mois.
    Cuvée Charles Dupuy 2001 (16°)
    100% grenache (je crois que c'est la seule différence avec le vintage qui est un assemblage grenache, maccabeu et carignan). Pas de différence flagrante avec le vintage, même arôme de cerise noire à  l'alcool, même couleur rouge sombre. Peut-être un peu plus subtil et fin. Cela doit être magnifique sur un dessert au chocolat.

    Benoît

    Benoît
    #51

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 26004
    • Remerciements reçus 780

    Luc Javaux a répondu au sujet : CR: Mas Amiel Vintage Cuvée Charles Dupuy 2000

    Mas Amiel - Maury Vintage Cuvée Charles Dupuy 2000

    Première et splendide rencontre avec cette cuvée en ce qui me concerne, servie sur un vermeil de chocolat à  la mandarine sur compote d'ananas.
    La robe est noire aux reflets violets. Nez magnifique, malgré un côté un peu plus oxydatif que les autres cuvées de Vintage que j'ai pu goûter de ce domaine. Fruits noirs à  l'alcool, chocolat, épices, boisé perceptible mais à  l'arrière-plan. En bouche, la richesse et le sucre sont merveilleusement balancés par la très belle acidité, qui tient le vin sur toute sa longueur qui est immense. Pour ma part, c'est la première fois que j'ai la sensation qu'un Maury peut réellement rivaliser avec les meilleurs Portos Vintage. Remarquable !

    Luc
    #52

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17361
    • Remerciements reçus 1224

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: Mas Amiel Carerades 2000

    J'ai retrouvé le plaisir de ce vin qui me semble effectivement mieux que le 2001.
    La robe est noire violine, très impressionnante: aucune évolution.
    Le nez est d'abord minéral, puis montre des notes de cacao, de fruits noirs.
    Le volume s'impose d'emblée, avec un beau soyeux, et la structure se fait vite sentir. C'est un vin corsé, avec une charpente qui fait effectivement envisager la garde. Mais c'est bien plaisant déjà , les saveurs de cacao se conjuguant à  celles des fruits noirs avec un boisé vraiment presque impertceptible alors qu'il était flagrant sur le 2001. Une touche de vanille vient juste se mêler. Ce qui est vraiment remarquable, c'est cette finale sur des petits tannins marqués bien mûrs, très longue avec cette note fraîche de garrigue et les fruits noirs encore présents.

    Jérôme Pérez
    #53

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : mas amiel hors d'age

    en "triant" dans ma cave,j'ai decouvert 2 bouteilles de mas amiel "charles dupuy cuvée speciale" dont une de 1964 numerotée et l'autre de 1980 ....
    pensez vous que le gout ne soit pas trop alteré et que me conseillez vous de "manger" avec ces bouteilles de ces dates la ??????
    #54

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17361
    • Remerciements reçus 1224

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: mas amiel hors d'age

    le 1980 est une grande bouteille: je sais que le mas en a commercialisé très récemment.
    De telles bouteilles doivent être appréciées pour elles: mais si vous tenez réellement à  trouver un accord, dirigez-vous vers des fromages persillés, ou un gâteau au chocolat ou au café. Et pourquoi pas un tiramisu.

    Jérôme Pérez
    #55

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Mas Amiel - Carerades 2000

    Bonsoir,

    C'est sur base de vos différents commentaires que je me suis procuré ce week-end Carerades 2000.

    Bu ce soir: robe relativement sombre
    Le nez à  l'ouverture est discret! Par la suite, on ressent des arômes de fruits, de chocolat et d'épices...
    En bouche, c'est puissant mais rond à  la fois... notes de fruits, d'épices,...

    Belle bouteille de garde... bon rapport Q/P (12,50 €)

    PS: le bois n'est pas du tout présent!

    Vince
    #56

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Re: Mas Amiel, cétes du Roussillon

    J'ai trouvé une cuvée "Autres Terres" en GD récemment, pour 8 euros environ (millésime 2000). Je me rappelle d'un vin franc et même costaud en bouche (texture, tannins), mais pas très expressif sur le plan aromatique. Mais comme il y a marqué "vin de garde" sur l'étiquette, il fallait peut-être l'attendre un peu... Je ne peux pas le comparer avec Carérades et Hautes Terres, je ne connais pas ces cuvées.
    #57

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Re: Mas Amiel, cétes du Roussillon

    Oups, je m'aperçois en relisant les messages précédents que cette cuvée correspond à  la cuvée Plaisir... Pas énormément de plaisir sur cette bouteille, je l'avoue.
    #58

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6349
    • Remerciements reçus 23

    Yves Zermatten a répondu au sujet : Re: Mas Amiel, cétes du Roussillon

    Ne serait-ce pas la cuvée Notre Terre, qui, pour des raisons de dépôt de marque, est le nouveau nom de la cuvée Haute Terre, produite jusqu'en 2001 ?

    Je n'ai pas goûté le 2002 mais j'avais trouvé que le Haute Terre 2001 offrait un excellent rapport q/p.

    cordialement

    Yves Z

    Yves Zermatten
    #59

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Re: Mas Amiel, cétes du Roussillon

    J'avais bien aimé la cuvée Hautes Terres 01; plusieurs CR élogieux ont d'ailleurs était placé dans cette rubrique. La cuvée Notre Terre 02 que j'ai goûtée ce week end m'a par contre laissé sur ma faim. Bouquet neutre, en bouche on ressent surtout le manque de concentration, et pas les petits fruits noirs et épices qui caractérisaient la cuvée 01; Bref , une déception pour moi.

    Cordialement

    ClaudeB
    #60

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck