Nous avons 769 invités et 41 inscrits en ligne

Domaine Labet, Rotalier

  • Messages : 3291
  • Remerciements reçus 202

whogshrog43 a répondu au sujet : CR: Domaine Labet - Vin de Paille 2004

Bonjour à tous,
CR: Domaine Labet - Vin de Paille 2004
bu samedi soir au restaurant dans mon périple jurassien un Vin de Paille 2004 du Domaine Labet.

Le vin présente une intensité aromatique hors norme !! Des notes de truffes, de morilles jaillissent du verre accompagnées par la figue sèche (+++), les dates et le miel. C'est impressionnant de d'intensité bien qu'un poil monolithique.

La bouche présente là aussi une grosse puissance et un gras et une largeur impressionnante. Malheureusement l'acidité et la fraicheur sont quasiment absents et du coup le vin montre une "buvabilité" largement déficiente en montrant un déséquilibre sur le sucre et l'alcool qui chauffe en finale. Bref clairement too much pour moi 13/20

Amicalement.
Nico
___________________________
Longue vie aux mangeurs d'étoiles...
20* : les vins de rêve / De 19,5 à 18* : les vins exceptionnels / De 17,5 à 16*: les vins excellents / De 15,5 à 13,5* : les bons vins / De 13 à 11,5* : les vins corrects / 11* et moins : les vins médiocres *A...
#91

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4619
  • Remerciements reçus 142

aquablue a répondu au sujet : CR: Labet La Bardette 2007

CR: Labet La Bardette 2007
rencontre avec ce vigneron pour moi: La Bardette 2007, vin issu de Vieilles Vignes de Chardonnay (dixit la contre étiquette) sur le lieu dit "Fleur de Marne".

Le nez est splendide, sur le beurre frais, les agrumes, un coté noisetté.
La bouche est assez grasse, contrebalancée par une grosse acidité, sur le citron et les agrumes. Grosse allonge..

J'aime bien, jolie rencontre que cette bouteille, à ne pas mettre en toutes les mains car certains peuvent être dérangés par cette acidité..
#92

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1590
  • Remerciements reçus 278

rkrk a répondu au sujet : CR: Domaine Labet - Côtes du Jura - Les Varrons - 2005

CR: Domaine Labet - Côtes du Jura - Les Varrons - 2005

Contrairement à la déception d'Oliv avec le 2002 et en ligne avec le commentaire très positif de FGSuperfred (Deg.Ecl.), j'ai beaucoup aimé ce vin.

Il ne montre aucun signe d'évolution mais un joli fruité mûr mélangé aux parfums de noisettes fraîches. C'est assez discret mais élégant.
En bouche, on est sur le même registre, avec plus de puissance aromatique.
Le vin séduit surtout par sa belle texture où gras et acidité sont parfaitement fondus et par sa grande persistance . Très Bien.

Ralf

PS: Quand il se rechauffe, le vin est un peu moins pur (notes grillées) et on commence à sentir la puissance alcoolique du vin. Par ailleurs, l'aération ne change pas grand-chose aux perceptions.

Est-ce que ce vin se serait fait remarquer dans une dégustation de vins de Côte-d'Or ? Seule une dégustation comparative à l'aveugle avec un joli mélange de vin de Bourgogne et du Jura pourrait tirer cela au clair.
#93

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2214
  • Remerciements reçus 11

denaire a répondu au sujet : CR:Domaine Labet - Rotalier

CR: Labet
Dégusté ce samedi une partie de la gamme, et j’avoue avoir été très impressionné par la cohérence de l’ensemble. Les vins ouillés sont très bons (très beaux Fleur de savagnin « En chalasse » et Fleur de chardonnay 2009, avec beaucoup de puissance mais un bel équilibre), les oxydatifs se présentent, à mon goût, encore mieux (superbe chardonnay/savagnin de voile 2008, très joli savagnin 2007, et un Vin jaune 2004 assez fermé, mais extrêmement prometteur).

Un OVNI en fin de dégust : Grains Nobles de savagnin « En chalasse » 2009, un savagnin botrytisé ouillé et sec ( !). Une aromatique de VT alsacienne, puis une bouche sèche, très pure, avec une finale cristalline comme rarement vu, c’est de l’eau de roche qui reste en bouche. Très, très surprenant, et très séduisant, aussi.

Moins convaincu, par contre, par le rouge « Métis » 2010, assemblage de cépages rouges, donc l’aromatique ne me plait pas, en l’état en tout cas.

Du coup, le soir même, un bouchon de Côtes du Jura chardonnay-savagnin (vin de voile) 2008 saute.

Le nez est sympathique, sur les fruits secs, un peu de fruits blancs frais. Agréable, sans plus.
La bouche est, par contre, d’une gourmandise affolante, elle est grasse, équilibrée par une fine acidité qui ne domine absolument pas l’ensemble, et surtout d’une longueur formidable, avec une finale sur la noisette d’une pureté absolue. Triple miam, et bouteille vidée en un temps record par des invités pourtant pas convaincus d’avance.

Très beau vin, à la finale éblouissante. A 9€, le RQP est à se rouler par terre.

Très bien ++

Mathieu
#94

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 175
  • Remerciements reçus 0

Tom S a répondu au sujet : CR: Labet: 2008 Crémant, 2007 "La Bardette", 2001 Marcs du Jura

Quelques vins récents duCR: Domaine Labet

2008 Crémant:  Cela a du talc, de fleurs blanches et de fruits jaunes.  La bouche est équilibrée.  Le vin est très propre et pur. 

2007 "La Bardette":  C'est un beau chardonnay.  Aussi, les fruits très propre.  L'accent est mis sur l'amande, peut-ètre de noisette ou d'autres aspects de Chardonnay.  En outre, des notes d'agrumes croûte.  Équilibre impeccable sur le côté animé.  Il y'a une qualité aromatique à base d'herbes et de structure qui évoque Jura pour moi, mais ce vin ouillé pourrait certainment passer pour un Bourgogne blanc. 

2001 Marcs du Jura:  J'aime la structure et l'équilibre de ce vin. Il n'a pas le goût chaud ou dures, comme certains Marcs.  L'élevage en fûts de laisser un peu trop fort une marque, à mon goût, mais comme avec les deux autres vins, ce vin est très propre dans la présentation

Très cordialement,
Tom
#95

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5608
  • Remerciements reçus 344

Jean-Bernard a répondu au sujet : CR: Domaine Labet, fleur de marne "la Bardette" côte-du-Jura 2002

CR: Domaine Labet, fleur de marne "la Bardette" côte-du-Jura 2002

Jean-Bernard: Une telle intensité de beurre frais au nez je n'en ai pas rencontré souvent. Cela évolue sur la tarte tatin, les champignons frais. D'emblée la bouche, plus aérienne que large, affiche un joli gras. Ce vin élégant me plait beaucoup. Je suis emballé par la finale que je trouve interminable et délicieuse (là mes camarades n'ont pas semblé me suivre). Ce vin mérite un poisson noble en sauce crémée.

Cédric 42120: Nez de patisserie bretonne, le beurre frais, le pop corn légèrement caramélisé... La bouche est longue, équilibrée sur trame acide, les champignons, les épices (paprika doux)..c'est bon sans grand défaut apparent.
Bien +

Dandy/Aurélien: Belle robe dorée. Une nez ultra beurré. Comme la sensation de boire un Sauternes avec des arômes de tarte tarin. La structure est belle, tout en tension. Et la finale épicée n'est pas pour me déplaire. Bien +

Jean-Marc: Un nez de pomme cuite , paprika et curcuma , beurre de baratte , caramel ,champignons de couche .
En bouche le coté glycériné tapisse le palais , on s'attend à un vin sirupeux mais c'est sans compter sur une acidité tranchante qui étire le vin avec bonheur.
Il lui manquait quand même du fruit pour réussir à me séduire ou alors on ne l'a pas bu sur un plat adéquat.
A essayer sur une truite crémée aux morilles . 14/20

JB
#96

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2214
  • Remerciements reçus 11

denaire a répondu au sujet : CR: Domaine Labet

CR: Deux vins dégustés ces derniers temps :

Domaine Labet - Côtes du Jura Fleur de Chardonnay 2009

Robe or pâle, brillante.

Le nez est très séduisant, très mûr, sur les agrumes confits, la mirabelle, le beurre frais.

La bouche est (très) riche, grasse, puissante, avec une très légère sucrosité perçue, mais le vin conserve de la fraîcheur.

C'est très bon aujourd'hui. L'impression de sucrosité et (très légère) d'alcool m'incite à les boire aujourd'hui, cela dit.

Bien+

Et une redite :

Côtes du Jura chardonnay-savagnin (vin de voile) 2008 , pour lequel mes impressions sont à peu près les mêmes que la dernière fois (cf ci-dessus), peut-être un peu mieux encore... La bouche est à la fois fraîche et grasse, puissante et fine. La grande classe, dans cette catégorie de vins. La finale est absolument enthousiasmante, sur la noisette, puissante, pure, nette, gourmande. J'en veux encore (le rapport qualité-prix est fou...).

Très bien++

Mathieu
#97

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5608
  • Remerciements reçus 344

Jean-Bernard a répondu au sujet : CR: Domaine Labet, Les Varrons, Côtes du Jura 2002

Je rassemble ici nos CR issus de la soirée éclectique du 3 février dernier.

CR: Domaine Labet, Les Varrons, Côtes du Jura 2002

Nico: Le 1er vin présente un premier nez de plantes médicinales de liqueur de sapin (),'un beurré citronné du plus bel effet et un coté champignon sec. L'aération lui donnera un nez opulent sur l'abricot et la confiture d'abricot , un coté floral et miellé ainsi qu'une note de noisette. La bouche présente quant à elle un gras hors norme : le vin est quasiment huileux, présente une attaque large jusqu'en milieu de bouche où une magnifique acidité (très élégante) prend le relais et tire la bouche très longuement sur une finale légèrement saline et des notes d'agrumes. Un vin d'un beau caractère !! 16/20

Cedric 42120: Nez qui champignonne un peu, champignon ou un poil poussiereux, l'amande, la pomme cuite, le beurre..
En bouche, c'est frais, c'est rond, marqué au final sur une pointe épicée (curry ?), même si on peut regretter un manque de longueur (pour être difficile) la matière enrobait bien le palais, c'est huileux..Belle découverte, et bonne entrée en matière
Bien +

JB: Je craignais un vin un poil fatigué, après avoir bue il y as qques semaines, une bardette 2002 aux notes bien évoluées (beurre++, tatin).
Servi autour de 12° il attaque un peu sur l’alcool. Beurre, frais, noisette, citron. Gras, huileux, avec une acidité très élégante qui finit dans un élan salivant.
Après quelques minutes au grand frais sur la fenêtre, le vin se montrera plus longiligne, fruité. Le côté mûr ressort avec une finale sur l’abricot confituré du plus bel effet.

JB
#98

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 926
  • Remerciements reçus 11

Nonolapero a répondu au sujet : CR: Domaine Labet, Fleur de marne « le Montceau » 2009

CR: Domaine Labet, Fleur de marne « le Montceau » 2009

La robe est jaune paille, lumineuse et la matière est fluide. Au nez c'est légèrement iodée et fumée dans un premier temps puis des notes sucrées et plus florales font leur apparition avec du coing, de la poire et des notes miellées. En bouche c'est ample et rond, l'acidité n'est pas très présente et c'est un peu court. Il manque un peu d'amertume pour avoir une finale salivante.
#99

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1159
  • Remerciements reçus 3

big a répondu au sujet : CR: Labet Fleurs 2010

CR: Domaine Labet cuvée Fleurs 2010 : Nez sur les agrumes, la frangipane, l'écorce d'agrume. A l'aération, notes herbacées, beurre. Attaque vive, grosse acidité du milieu de bouche jusqu'en finale. Longueur courte. Assez bien

Une bouteille qui ne conviendra sans doute pas à tous le monde (grosse acidité) mais dont la fraicheur accompagnerait sans doute fruits de mers, crustacés. Bon rapport qualité prix (7,50 départ propriété).

" Il faut avoir une parfaite conscience de ses propres limites, surtout si on veut les élargir."
#100

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1159
  • Remerciements reçus 3

big a répondu au sujet : CR: Labet Montceau 2009

CR: Domaine Labet Fleur de marne "Le Montceau" 2009 : Cette cuvée est issue de la parcelle du même nom, exposée plein sud. A la dégustation, cela se sent, comparativement aux autres cuvées du domaine. Cette cuvée est vinifiée par les parents. Nez assez puissant sur les fruits secs, la pêche, notes de fruits confits. En bouche, c'est ample, gras, puissant, grosse matière. La longueur est très bonne. Très bien.

" Il faut avoir une parfaite conscience de ses propres limites, surtout si on veut les élargir."
#101

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1590
  • Remerciements reçus 278

rkrk a répondu au sujet : CR: Julien Labet Côtes du Jura "En Chalasse" Chardonnay 2006

CR: Julien Labet Côtes du Jura "En Chalasse" Chardonnay 2006

Un vin déroutant ; mes impressions rejoignent celles de la visite de mai 2011 relatée plus haut.

Dès le nez on se croit à mille bornes du Jura : le nez fruité, sur les fruits blancs, un peu miellé, me fait penser à des Chenins demi-sec mais la puissance du vin orienterait plutôt vers le Rhône. En bouche, on a la même puissance, beaucoup de richesse mais sans lourdeur et sec. Je regrette que le vin soit un peu marqué par l'alcool (fruits à l'eau de vie). B

Un vin atypique, issu d'un millésime particulier et, peut-être, de la recherche de maturité d'un jeune vignéron avide d'expériences [size=x-small](psychologie à trois sous, je sais - mais la volonté de se démarquer du style maison se comprendrait)[/size].

Ralf
#102

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 598
  • Remerciements reçus 3

PP a répondu au sujet : Re: Julien Labet Côtes du Jura "En Chalasse" Chardonnay 2006

Ralf,

Lors du Jura Tour de Mai 2011, Julien Labet parlait de la caractéristique du millésime 2006, une touche de botrytis.
Cela explique je pense ton ressenti.

++
Philippe - LPV Lyon
#103

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2214
  • Remerciements reçus 11

denaire a répondu au sujet : CR:Domaine Labet - Côtes du Jura chardonnay-savagnin 2008

CR: Domaine Labet - Côtes du Jura chardonnay-savagnin 2008
[size=x-small](oxydatif)[/size]

Nez agréable, sur la noix, les agrumes, la mirabelle.

Bouche fraîche, à l'attaque vive, puis d’une grande gourmandise, grasse, équilibrée, très appétissante. Grande longueur, finale très agréable, sur la noisette, l'amande grillée.

C'est toujours aussi bon!

Très bien

Mathieu
#104

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1826
  • Remerciements reçus 358

sideway a répondu au sujet : CR:Domaine Labet - Côtes du Jura Fleurs 2008

CR:Domaine Labet - Côtes du Jura Fleurs 2008 :

Belle robe tirant sur le doré. Nez de belle maturité sur le citron, devenant de plus en plus puissant au fil des minutes. On a également un peu de noisette, puis le côté minéral s'impose (pierre). En bouche c'est plein, l'acidité est encore très présente. On est dans du sérieux. La finale est très serrée, elle remet une couche minérale à chaque gorgée.

J'ai trouvé le nez et la bouche de ce vin dans l'esprit des très beaux chardonnays de la Côte des blancs.

A nouveau le millésime 2008 se révèle de haut niveau.

Frèdè
#105

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1826
  • Remerciements reçus 358

sideway a répondu au sujet : CR:Domaine Labet - Côtes du Jura Fleurs 2010

CR:Domaine Labet - Côtes du Jura Fleurs 2010 :

Comparé au 2008, ce 2010 est plus facilement idfentifiable quant à son origine jurassienne.

Nez complexe de fruits (la pomme bien mûre, le citron, puis la mangue) et de pierre. En bouche le volume se fait bien sentir, la minéralité revient en finale avec également une fine amertume qui rend le vin digeste. L'acidité bien présente apporte de la tenue.

En panne d'accord mets/vin, de simples chèvres chauds que j'ai en général tendance à accorder avec des sauvignons de Touraine ou des blancs du mâconnais ont joué un belle partition, l'un réhaussant les saveurs de l'autre.

[ nsa29.casimages.com/...

Frèdè
#106

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 926
  • Remerciements reçus 11

Nonolapero a répondu au sujet : CR: Julien Labet, nature - en chalasse, 2010

CR: Julien Labet, nature - en chalasse, 2010

Un chardonnay issu de vignes plantées en 1985, sans ajout de soufre, récolté à maturité puisqu'il titre 14,2 %. Il a été bu sur plusieurs jours sans que le vin ne montre de signes de fatigue.

Au nez on retrouve la douceur des fruits blancs et jaunes bien mûrs et l'on s'imagine bien juteux avec une odeur très douce. À ce moment là on se dit que ça va être bon et il est difficile de ne pas se jeter une gorgée dans les secondes qui suivent. En bouche pas énormément de gras mais équilibre délicat entre l'acidité et l'amertume qui se poursuit longuement. Cette longue finale salivante apporte un plaisir rafraîchissant.

Cette bouteille m'a apporté un grand plaisir, parmi les toutes meilleures que j'ai pu goûter ces derniers temps. Il va falloir que je passe en récupérer puisque c'était mon seul exemplaire.
#107

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2214
  • Remerciements reçus 11

denaire a répondu au sujet : CR: Domaine Labet - visite au domaine

Quelques impressions sur les vins goûtés lors d'une visite au domaine cet été. Nous dégustons avec Mme Labet, qui nous fait goûter les vins du domaine et ceux vinifiés par Julien (indiqués entre parenthèse dans les titres).

img222.imageshack.us...
CR:
Les vins ouillés

Fleur de chardonnay 2010
Nez mûr mais très frais, sur la pomme, la poire, les agrumes, le beurre frais (plus léger), floral.
La bouche est grasse, mais sacrément dynamique, avec une acidité fulgurante. Finale très nette.
Ca décoiffe. Sacrée entrée en matière !
Très bien

Chardonnay Les Varrons 2008
Nez plus évolué mais relativement fermé, sur des notes grillées, fruits blancs, agrumes.
Bouche à la belle matière, sensation pierreuse, fraîcheur notable, très droit, bonne longueur.
Bien++

Chardonnay « En Varrons » 2007 (Julien)
Le nez est cousin du précédent, un peu plus expressif et gourmand, sur la noisette.
La bouche offre beaucoup de mâche, presque tannique, une acidité un peu moins marquée que 2008. Belle finale, salivante.
Plus souple que 2008, plus prêt à boire aussi. Très beau vin.
Très bien

Chardonnay « En Billat » 2007 (Julien)
Nez grillé, fumé, agrumes, beurre frais, assez complexe.
La bouche est très équilibrée, belle matière, longue finale sur la noisette, notes grillées. Miam.
Très bien+

Chardonnay – Fleur de Marne « En Chalasse » 2009
On change de registre… Nez plus confit, plus riche, sur les fruits très mûrs, la pêche, légèrement exotique.
La bouche est très grasse, opulente, légèrement perlante, très mûre. Gourmand, mais à l’équilibre un peu plus précaire.
Bien+

Chardonnay – Fleur de Marne « La Bardette » 2009
Là encore un nez très riche, sur les fruits, mirabelle, pêche, poire.
La bouche me semble un peu plus droite, moins grasse que sur « En Chalasse », à mi-chemin entre le profil de celui-ci et les bouches plus strictes, presque tanniques des précédents. Là aussi un vin de plaisir immédiat.
Bien++

Fleur de savagnin 2010
Pas de spoiler "bouteille du mois...";)
?

Fleur de savagnin « En Chalasse » 2010 (Julien)
Idem (juste pour la comparaison...)
?

Les vins oxydatifs

Chardonnay Cuvée du hasard 2008
Nez sur la noix, assez monolithique (pour tout dire, je trouve que les oxydatifs sont, plus encore que les autres vins, des vins "de bouche", et je peine à m'attarder sur les nez...)
Bouche acide, agrumes, noix, noisette, assez gras, presque tannique, beau volume, classique dans ses arômes.
Bien++

Chardonnay de voile 2009
Nez plus discret.
Bouche au volume moindre, moins de relief, car l’acidité est plus mesurée. Finale sur la noisette.
Bien

Chardonnay-Savagnin 2009
Nez assez frais, classique par ses arômes.
Bouche d’un très beau volume, matière douce, carressante, grande finesse. Beaucoup de pureté, impression d’"eau de roche". Longueur formidable, sur les fruits secs, l’amande, la noisette. J’adore ! Au niveau du 2008, avec un peu moins de fraîcheur peut-être, mais encore plus gourmand.
Excellent

Savagnin 2008
Bouche large, là encore une très grande pureté, un vin sans aspérité. Finale très longue, nette, sur la noix, la noisette. Très beau. Il semble plus fermé que le précédent, mais offre déjà un grand plaisir.
Très bien++

Vin Jaune 2005
Bouche encore plus large, énorme matière, tapissante. Belle acidité, moins marquée que sur 2008, mais bien présente. Aussi persistant que large, il déroule longuement, longuement... Déjà superbe, avec évidemment un très grand potentiel.
Très bien++

Les autres

Passerillé d’ambre 2006
Nez sur les fleurs séchées, l’abricot sec, fumé.
Bouche tendue, grasse, bel équilibre. Finale sur l’abricot. C'est bon.
Bien++

La paille perdue 2007
Joli nez, pas sans rapport avec le précédent.
Plus simple, un peu moins de longueur (la concentration commence à baisser).
Bien

Macvin 2006
Nez un peu ingrat, [size=x-small]comme souvent avec les macvins.[/size]
Attaque assez simple, belle acidité, frais. Le vin décolle littéralement en bouche, jusqu’à une finale superbe, sur les fruits secs (abricot), la pistache, assez complexe. Miam. Rarement goûté un macvin pareil.
Très bien

Au final 2h30 en cave, tranquillou, en goûtant sereinement, en regoûtant parfois. Accueil remarquable de simplicité et de pédagogie, alors que par ailleurs les visiteurs de toute sorte défilent...(tu)

Je suis une fois de plus très impressionné par l’homogénéité de la qualité des vins du domaine. On est au plus haut niveau des vins du Jura sur les vins ouillés comme sur les oxydatifs (sans oublier le très beau macvin). Les parcellaires ont une vraie personnalité, les millésimes sont également marqués, mais il reste une patte maison, faite de richesse et de grande fraîcheur conjuguées. On a sur presque tous les vins (un peu moins sur 2009, mais le millésime est quand même particulier) de grosses maturités, et toujours des trames acides qui donnent beaucoup d’allant à ces vins. Un petit mot plus spécifiquement sur les oxydatifs. Le style du domaine est là aussi bien marqué, avec des vins où le maître mot est la pureté et la finesse, avec des vins accessibles même à un jeune âge - ce qui les rend un peu compliqués à conserver... Enfin, sur les tarifs : les blancs ouillés me semblent être des rapports qualité-prix très intéressants dans le monde des beaux chardonnays ouillés, mais les oxydatifs sont encore plus que cela... Le simple assemblage chardonnay-savagnin, par exemple, est honteusement peu cher…

Merci à la famille Labet!

img850.imageshack.us...

Mathieu
#108

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2579
  • Remerciements reçus 101

Gildas a répondu au sujet : Re: Domaine Labet - visite au domaine

Je suis également passé au domaine en juin. J'ai comme toi été enchanté par le Vin Jaune 2005, autant par son côté accessible que par son fond impressionnant ! Un véritable coup de coeur ce jour là. Et quand on sait qu'en plus la bouteille ne coûte que 27 € :P

Gildas
LPV Normandie
#109

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2071
  • Remerciements reçus 731

chrisdu74 a répondu au sujet : CR: Labet : Fleur de Savagnin, la bouteille commune de Juillet-Août 2012

En Juillet Août, la "bouteille commune" était consacrée à la Cuvée Fleur de Savagnin de Labet . En voici le compte-rendu :

[size=large]Le domaine[/size]

Pas de description ici : Vous trouverez plus d’infos sur le domaine plus haut dans ce fil consacré au domaine et aussi sur le site Jura-Vins : (qui n’est peut-être plus tout à fait à jour, j’ai demandé des précisions au domaine, je ferai la mise à jour)

[size=large]La cuvée Fleur de Savagnin[/size]

Il y a en fait 2 cuvées Fleur de Savagnin chez Labet : Celle du "Domaine Labet" ( maintenant exploité par les enfants Charline, Romain et Julien ) mais aussi la cuvée propre à Julien (qui exploite depuis 2003 ses propres vignes) sous l’étiquette design de la gamme "Les vins de Julien" et avec la mention "En Chalasse".

Il s’agit de savagnin ouillé : Les vins sont élevés sur lie, en fûts de chêne âgés de 4 à 12 ans. Les fûts sont complétés chaque semaine pour prévenir l’oxydation et le développement d’un voile de levure. Ce style d’élevage permet d’être au plus proche de la personnalité de chaque vigne, de chaque terroir.
NB : Tous les vins sont issus de fermentations spontanées avec les levures indigènes présentes dans chaque parcelle sur la peau des raisins.
Toutes les fermentations se déroulent en fûts de chêne plus ou moins âgés selon les cuvées


Ces 2 cuvées proviennent du même terroir sur le secteur En Chalasse :

- Fleur de Savagnin « En Chalasse » Domaine Labet
- Cépage Savagnin, 55 ares, vigne plantée en 1989 et 1990.
- 50 % Sélection massale du domaine, 50 % clone qualitatif
- Altitude 250m, coteau exposé sud-ouest
- Marne bleue du lias, profonde, parsemée de concrétions argileuses, sortes de géodes, œufs creux tapissés de cristaux à l'intérieur

- Fleur de Savagnin « En Chalasse » Julien Labet Vigneron
- Cépage Savagnin, 50 ares, vigne plantée en 2003.
- 50 % Sélection massale du domaine, 50 % clone qualitatif
- Altitude 240m, coteau exposé sud-ouest
- Marne bleue du lias, profonde, parsemée de concrétions argileuses, sortes de géodes creuses tapissées de cristaux à l'intérieur


(Les notes en italique sont tirées du site jura-vins référencé en début d’article, je remettrai à jour si nécessaire)

CR: [size=large]Les dégustations[/size]

Fleur de savagnin 2007

Nonolapero : Lors du service je découvre un liquide bien plus jaune qu'attendu et d'un doré intense. Au nez il est facile de comprendre l'origine de cette couleur puisque des notes d'oxydation se font sentir mais on profite tout de même de quelques agrumes et de fragrances briochées. En bouche la matière est correcte mais dissociée avec un peu d'alcool qui se fait ressentir. Finalement c'est plutôt court en bouche.

Chrisdu' : Bouteille attaquée sur le mode "crouic-ploup-glou" : La robe est dorée; le nez présente des notes de surmaturité (abricot, orange confite) ainsi que quelques traces animales, du grillé et un peu de réduction, l’ensemble étant assez agréable néanmoins. L’attaque en bouche est vive, la trame acide perce et se manifeste. Un vin parfaitement sec malgré le nez initial, ça se développe sur une légère amertume et une finale rémanente sur le céleri et l’orange amère.
Beau vin ! J’ai même couru chez Stéphane Planche quand j’ai vu qu’il en avait en stock !

Fleur de savagnin 2008

Frédéric/Sideway : Robe dorée avec de belles larmes dénotant un vin gras. Le nez est massif, sur un boisé certes présent mais très bien intégré, et un peu de torréfaction. On note également des fruits exotiques (mangue) et beaucoup d'épices (comme par exemple le curry, mais paradoxalement un curry différent, si on peut dire, de celui qu'on peut retrouver sur un vin de type oxydatif).
En bouche, la puissance est considérable, sans pourtant que le vin emporte tout sur son passage. Au contraire, il reste très droit, voire strict, grâce à une belle acidité, qui lui confère un aspect traçant. La longueur est elle aussi impressionnante. Les papilles restent marqués par le caractère épicé du vin. Le vin reste digeste malgré sa richesse, et il est promis à un bel avenir.
A l'aveugle, j'aurais été bien incapable de reconnaître un savagnin - fût-il ouillé. De chez Labet je connais les chardonnays parcellaires (Bardette, etc.), mais là j'avoue que j'ai été bluffé et conquis.

Fleur de savagnin 2010 - Domaine Labet

Nonolapero : Cette fois-ci la couleur est sur le jaune paille avec quelques reflets verts. Le nez présente une bonne fraîcheur avec ce qu'il faut d’agrumes. En bouche c'est bien agréable, le vin est vif et tendu. Quelques amers permettent d'avoir une bonne persistance en bouche.

Oliv : La robe est très claire, sur le gris vert. Le nez est très beau, fin, élégant et ouvert, sur des notes florales, de citron vert et qui tirent sur le bouton de rose à l'aération.
La bouche est délicieusement gourmande, construite sur une jolie matière parfaitement élancée par une superbe acidité. Le vin est traçant, droit et d'une grande évidence d'accès, sur une aromatique florale très pure. Si la finale n'est pas très longue, elle appelle irrésistiblement à rincer la bouteille.
Un grand vin de soif ! (tu)

Marc C (Même bouteille qu’Oliv si j’ai tout compris ;) ) (goûtée à l'aveugle) : Nez sur les fruits mûrs, pointe florale . La bouche est cristalline sur un équilibre frais . Finale bien mais d'une persistance folle. Joli vin, parfait pour bien démarrer une soirée (tu)

Mathieu/Denaire (toujours la même bouteille) : Goûté au domaine en juillet puis un peu plus tard, avec quelques Gunthards et des commentaires étonnants ) :
Robe claire, jaune citron. Nez très frais, sur les agrumes, les fruits blancs, floral, et plus discrètement quelques notes grillées, de beurre frais.
La bouche est droite, elle offre une sensation tactile un peu pierreuse, presque tannique. Elle est dirigée par une belle trame acide, saline, salivante.
Très bon vin, tout en fraîcheur et en droiture en bouche. Peut-être dans une phase un peu austère, cela devrait être encore mieux quand il va s’épanouir.
Très Bien (+)

Jean-Bernard ( Bu sur trois jours) : Le nez à l'ouverture exprime le beurre frais. Ensuite le bouquet m'évoquera la pomme mûre, l'écorce d'orange, ainsi que des notes herbacées.
Impression de bouche mitigée le premier jour (mais c'est bon) , la deuxième moitié de la bouteille se présentera vraiment épanouie et trouvera son équilibre.
L'attaque est grasse avec une certaine amplitude. Sensation gourmande, croquante. Le tout est porté sereinement par une acidité enrobée et qui ne mord pas.
Le vin se tend un peu plus en finale accompagnant une sensation épicée. Persistance agréable, assez longue.
Que demande le peuple? J'en envie de croire à un belle avenir pour cette cuvée. Pour bien en profiter aujourd'hui il me semble important de la carafer.

Cedric/Cedric42120 ( la même bouteille goutée entamée de quelques jours - merci JB, d'en laisser un peu pour les copains ...B)- ) mais qui ne m'a pas semblé trop souffrir du temps.. :
Nez sur les fruits blancs, de légères notes d'abricot, à l'agitation les agrumes (citron) se manifestent ainsi qu'une légère sensation iodée. En bouche, l'attaque est ample puis astringente laissant une pointe sèche sur la langue, puis une seconde vague ramène une matière plus grasse tendant sur un final persistant et citronné, un léger salin. Vin intéressant donnant envie de découvrir ou redécouvrir en " balle neuve ".

Nico/ whogshrog43 (carafé 2 heures) : Un nez opulent sur le citron confit avec comme fil conducteur l'élevage à travers des notes de caramel, la vanille et des notes beurrée à l'aération qui s'accompagneront de notes de pêches, de jus de pomme et de menthe fraiche apportant enfin de la complexité
La bouche est pleine, mure, gourmande mais la trame sur des notes de caramel et le manque de tension, d'énergie et de longueur, la rende en l'état un peu pataude et manquant clairement de peps.
En résumé un vin clairement marqué par un élevage un peu omniprésent et un manque flagrant d'énergie malgré un beau sentiment de maturité. Pas à mon goût en l'état : 12,5/20

Chrisdu’ (bu en verre à moutarde façon pique-nique) : Nez floral, plus expressif que la « Julien » voir ci-dessous. En bouche c’est riche et de bonne constitution, ça sent le fruit mûr même si on perçoit une petite dureté qui donne un soupçon d'austérité; ça ne paraît pas rédhibitoire, il y a quand même une belle finale assez longue où perce la trame acide. Moins gourmand en l’état que la cuvée de Julien mais ça reste une belle bouteille qui devrait gagner à attendre 2-3 ans.

Fleur de savagnin 2010 En Chalasse Julien Labet

Chrisdu’ (bu en compagnie du Coprez) : Le nez est floral, avec une pointe anisée/fenouil, assez discret pas super aromatique en fait, plutôt « lourd » sans être péjoratif, dans le genre concentré. La bouche confirme cette impression d’opulence, c’est mûr, volumineux, puissant mais (miracle du savagnin or Labet’s touch ?) c’est super frais et gourmand. La finale est longue et intense avec une note réglissée qui fait hésiter sur la présence éventuelle d’un soupçon de sucre résiduel. L’acidité est présente mais très bien enrobée, c’est un vin qui pourrait aller loin mais qui est hautement torchable aujourd’hui !

Tophe le coprez : Robe claire, un beau premier nez sur les agrumes, vif, ca colle bien avec l'idée d'un savagnin ouillé (étiquette découverte). On note quand même rien qu'à l'oeil que le vin a l'air particulièrement gras... En bouche, le choc: le vin est d'une puissance, d'une densité et d'une complexité totalement inattendue, avec un magnifique touché de bouche, presque une impression de sucrosité tellement c'est gras alors qu'a priori on est sur un vin réellement sec. C'est du lourd, mais au bon sens du terme, car l'acidité est là pour équilibrer l'ensemble et évite toute sensation de "too much"... Le nez s'ouvre et se complexifie sur des petites notes d'épices... Un vin très riche, mais qui reste frais et vibrant, longue finale qui laisse la bouche nette... J'aime beaucoup.

Mathieu/Denaire (goutée au domaine ?) : Nez très mûr, expressif, sur le coing, les agrumes floral. Bouche au volume énorme, une pointe de perlant participe à lui donner malgré tout beaucoup de vivacité, et un côté presque électrisant. Grosse présence en bouche, intense, avec une légère impression de sucrosité. Longue finale sur des notes légèrement épicées.
Un beau bébé ! Il m’a semblé plus gourmand, plus immédiat, que la cuvée domaine, qui est elle plus droite, plus cistercienne. J’ai eu bien du mal à savoir laquelle je préférais… Disons la cuvée « En Chalasse » de Julien pour le plaisir immédiat et la cuvée domaine pour la garde, pour ne pas faire de jaloux.
Très Bien+

Merci à tous pour votre participation, 10 contributeurs, 14 CRs dont 8 sur le même vin !

edit...une erreur corrigée...

Chris d'U
#110

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26011
  • Remerciements reçus 799

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Labet : Fleur de Savagnin, la bouteille commune de Juillet-Août 2012

(tu)

Luc
#111

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5608
  • Remerciements reçus 344

Jean-Bernard a répondu au sujet : Re: Labet : Fleur de Savagnin, la bouteille commune de Juillet-Août 2012

Beau boulot Chris (tu)

qui dessine un instructif portrait robot de cette cuvée, tout ce que j'aime dans le principe de la bouteille commune.

Concernant nos perceptions, l'élevage semble diversement perçu et apprécié selon les CR.

Amicalement,

JB

JB
#112

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1826
  • Remerciements reçus 358

sideway a répondu au sujet : Re: Labet : Fleur de Savagnin, la bouteille commune de Juillet-Août 2012

Pas mieux ! (tu)

Frèdè
#113

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3291
  • Remerciements reçus 202

whogshrog43 a répondu au sujet : Re: Labet

Merci Chris (tu)

Bein perso j'ai pas senti la trame acide que la plupart évoque sur Fleurs de Savagnin 2010...au contraire, la mienne plutôt pataude, très mure et élevage en avant et justement pas assez de tension pour équilibrer l'ensemble !! Ma femme était du même avis...

Comme quoi :S

Amicalement.
Nico
___________________________
Longue vie aux mangeurs d'étoiles...
20* : les vins de rêve / De 19,5 à 18* : les vins exceptionnels / De 17,5 à 16*: les vins excellents / De 15,5 à 13,5* : les bons vins / De 13 à 11,5* : les vins corrects / 11* et moins : les vins médiocres *A...
#114

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2071
  • Remerciements reçus 731

chrisdu74 a répondu au sujet : Re: Labet

Merci de vos commentaires.
La trame acide (sur le 2010 domaine) je l'ai surtout ressentie en finale. C'est pas super tendu, je suis d'accord Mais c'est pas mou du genou quand meme ?

Chris d'U
#115

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8006
  • Remerciements reçus 153

FGsuperfred a répondu au sujet : CR:domaine Labet 2005 côtes du jura "les varrons"

CR:domaine Labet 2005 côtes du jura "les varrons"

quand l'ami stéphane, caviste qui se rebiffe de son état m'avait fait gouter la première fois, j'avais adoré et ce malgré le style du millésime qui, généralement, ne me sied guère.

force est de constater qu'il me plait toujours autant, et c'est le 4e flacon qui se boit de manière quasi-identique, qualitativement tout du moins même si l'évolution me semble assez lente.

le nez est marqué par des notes tourbées qui ne sont pas sans rappeler certains whyskies, notes fumées aussi, de noisette, floral aussi nez partagé entre la finesse des dernières notes et la puissance des premières, profondeur moyenne, bonne expressivité

la bouche présente une attaque très pure et le milieu de bouche se met très vite en place : le vin est certes gras mais soutenu par de superbes amers et ne sombre pas du tout dans le mou, il n'est pas tendu mais son charme est indéniable et son accord avec une escalope à la normande serait je pense intéressante.

le vin continue à tapisser le palais et à répandre son côté plaisir et même si la finale n'est pas dantesque, elle est moyennement longue sur de très beaux amers nobles

braiment une très belle bouteille à quii il ne manque qu'un moil de profondeur pour être grande

à ouvrir bien à l'avance (3 heures au moins) et le réchauffement du vin ne fait pas resssortir l'alcool

très bien !


frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
#116

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2214
  • Remerciements reçus 11

denaire a répondu au sujet : Re: Labet

Merci beaucoup Chris (tu).

Très intéressant, comme d'habitude. Je me retrouve dans la majorité des commentaires.

Par contre, en effet, grosse divergence avec les impressions de Nico. Je ne pense pas que cela vienne seulement d'une différence de perception, les commentaires sont si différents qu'il y a forcément une différence objective entre les bouteilles bues (de mon côté, j'ai eu des impressions très proches entre la bouteille goûtée au domaine et celle ouverte environ un mois plus tard du Fleur de chardonnay domaine 2010).

Mathieu
#117

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3291
  • Remerciements reçus 202

whogshrog43 a répondu au sujet : Re: Labet

Oui je le vois comme toi mathieu, ce n'est pas qu'une différence de perception (surtout que ma moitié a eu les même perception avant que j'ouvre ma grande bouche) surtout vu les CR de JB et de cedric que je commence à bien connaitre, si JB parle de tension, c'est bien qu'il y en avait....ma bouteille était peut être un peu plus fatigué ou alors je l'ai bu trop chaude...

Amicalement.
Nico
___________________________
Longue vie aux mangeurs d'étoiles...
20* : les vins de rêve / De 19,5 à 18* : les vins exceptionnels / De 17,5 à 16*: les vins excellents / De 15,5 à 13,5* : les bons vins / De 13 à 11,5* : les vins corrects / 11* et moins : les vins médiocres *A...
#118

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2214
  • Remerciements reçus 11

denaire a répondu au sujet : Re: Labet

whogshrog43 écrit: surtout vu les CR de JB et de cedric que je commence à bien connaitre, si JB parle de tension, c'est bien qu'il y en avait....


Idem avec les CR de Marc, Oliv et Flo, qui n'ont pas vraiment de penchants pour les vins mous non plus!

(C'est d'ailleurs un des grands intérêts de lpv, de savoir qui goûte et de connaître ses goûts pour pouvoir situer précisément un vin!)

Mathieu
#119

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1056
  • Remerciements reçus 1

Fabiano a répondu au sujet : Labet : Vin de Julien Fleur de Savagnin 2009

Super Chris pour les CR,

J’ai un peu les boules. Il y a deux semaines, je me dis que je vais participer à la bouteille commune ayant du fleur de savagnin en cave. J’ouvre une bouteille de 2009, je me sers un verre, le vin est bon. Je m’apprête à faire le CR, mais je me rends compte que c’est un vin de Julien, et non du domaine de Labet. Mon coté psychorigide l’emporte, la bouteille commune est du domaine Labet pas du fils, donc pas fait de CR. :(

Au-delà de cette bourde, j’ai le souvenir d’un nez sur un fruit citrique, légèrement floral, et une bouche tendue, équilibrée par une belle matière. Très agréable, j’ai beaucoup aimé.

Att.

Fabien.
#120

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck