Nous avons 1194 invités et 80 inscrits en ligne

Treize vins pour neuf amateurs, la Loire, mardi 18 février 2020.

  • Messages : 983
  • Remerciements reçus 239

DaGau a créé le sujet : Treize vins pour neuf amateurs, la Loire, mardi 18 février 2020.

Dîner au bistrot Le Blavet à Paris Lourmel, vins dégustés à l'aveugle avec pour thème la Loire et plus précisément le val de Tours à Saumur. Les guillemets pour des propos relevés en bonne compagnie.

#1 Robe or et lumière, bulle vivace. "Joli nez", frais fruité en force marqué par la cire et le miel. Au réchauffement vernis. En bouche "oxydé pomme; fin, beaucoup de matière, finale saline". Vin sec assez tendu. Servi froid. Tellurique. Vin de chai, caractère levuré. On devine Saumur et quelqu'un mentionne le domaine Saint Just, Arnaud Lambert à Brézé. C'est CR: Domaine des Roches Neuves, Thierry Germain, Bulles de Roches. Assemblage de chenin qui comprend aussi 5% de chardonnay et de cabernet franc.

#2 Robe or et lumière, reflets mats. Nez fin assez fermé. "Fumée". "Bouche exotique, mûr; chaleureux, pointe caramel". Acidité évanescente, c'est très souple, fruité complexe qui tend vers la pomme compotée. "Chinon blanc? Sur le fruit, rondeur sans minéral. Baudry?" C'est CR: Domaine Thibaud et Michel Chevré, Clos de l'Ecotard, Saumur 2016.

#3 Robe or et lumière plutôt claire. Nez fruité qui annonce de l'épaisseur. En bouche corpulence marquée. Citron confit, floral, beau volume. "Incisif, nerveux. Jacky Blot?"C'est bien CR: Domaine de la Taille aux Loups, Jacky Blot, Clos de Mosny, Montlouis sur Loire 2017. J'apprends aussi l'existence d'une cuvée de même excellence encore plus en tension, le Clos Michet.

#4 Robe or reflets mats. Nez fruité, riche. Attaque en tension, citronné. La matière fermée. "Pointe pétrole". Très beau vin qui soufre de la comparaison avec le précédent. Ouvert à 18h, il se révélera meilleur à température au dessert avec de fins amers sucrés. CR: Domaine de Bellivière, Calligramme, Jasnières 2015.

#5 Robe or mate. Nez fruit et tertiaire. "A boire". Tellurique, versant évolué modéré noix et pointe curry. "Tension, sapidité". CR: Domaine de Bellivière, Vieilles Vignes Eparses, Coteaux du Loir 2010.

Belle incursion septentrionale dans notre exploration thématique. Après des tripes, un filet mignon avant un dessert, le tout aux pommes pour accompagner notre série de vins du soir.

#6 Robe rubis sombre. Nez fruits rouges, expressif. "Geranium" heureusement limité au nez. "Fermentaire, nature, vin en jeunesse". Très souple, certains lui reprochent une monotonie, pour moi les fruits rouges en magnificence et avec une certaine puissance, très bonne entrée à notre série de vins rouges. C'est CR: Guiberteau 'Domaine' Saumur mais je n'ai malheureusement pas noté le millésime (2017?).

#7 Robe rubis colorée. Nez fruité, complexe, pointe végétale. Corps mesuré, mache minime. Fine amertume chocolatée. "Tanins fins, ça glisse". Equilibré, un peu moins sage et encore plus soyeux ce serait le comble. De notre série de bouteilles ouvertes à l'arrivée au restaurant, je me réjouis d'avoir pris soin de l'épauler. Très proche de la cuvée générique ce qui me laisse penser qu'il se singulariserait à être attendu encore autant. CR: Château de Villeneuve, Le Grand Clos, Saumur Champigny 2015.

#8 Couleur rubis sombre. Nez en force, petits fruits rouges. Beaucoup de fraîcheur et en même temps c'est très mûr. Magistral, complétude. Evocation du domaine Eric Herault à Panzoult. CR: Bernard Baudry, La Croix Boissée, Chinon 2012.

#9 Robe rubis sombre. Nez fruits noirs. En bouche corps, volume, longueur, c'est grand. En contraste avec le précédent l'élevage n'est pas fondu, élevage noble, chêne pointe vanillée. A la fois exubérant et gourmand, jeune et massif. "Latitude Clos des Fées". Ce n'est pas l'Anjou campanienne mais la Toscane pour un vin toujours exclusivement cabernet franc CR: Le Macchiole (Bolgheri) Paleo, IGP Toscana 2015. "Le nom de cette cuvée fait référence à une herbe spontanée sur la côte toscane qui symbolise l'identité territoriale et la volonté d'atteindre ses objectifs" (decantolo).

#10 Robe rubis tuilée, grains fins évolués. Nez tertiaire, fruits compotes. En bouche équilibre et vivacité dans la trame pour un vin plutôt en souplesse, tanins joliment patinés. "Epices, pot pourri", léger alors. Pas facile après l'excellentissime Paleo mais j'aime ce vin gardé attendu CR: Domaine de la Chevalerie, Busardières, Bourgueil 2007.

#11 Robe or mate. Nez agrumes encaustique. En bouche fruit en justesse, équilibre. Je devine appellation, sucrosité et millésime. Belle tension et aptitude à accompagner une très large palette de plats gastronomiques. CR: Domaine du Clos Naudin, Foreau, moelleux Vouvray 2009.

#12 Robe or colorée en lumière. Fruité, sucre appuyé. "Pomme au four, tatin, cannelle". Distrait je ne note plus et ne photographie pas plus. Et l'ordre de service frappe de nouveau injustement les sucres. ?? (Et je reviens avec bonheur au Jasnieres). CR: Oublié (Bellerive Coteaux du Layon ? que je me promets de chroniquer prochainement pour ma peine).

#13 Pour en finir, transporté en albigeois d'un domaine qui illustre bien la capacité de réaliser du blanc midi compris. Et qui à mon sens souligne la parenté gustative ressentie pour chenin, vermentino, mauzac et tokays. CR: Domaine Plageoles, Loin de l'œil, Gaillac doux 2015.
#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: breizhmanu, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, bibi64, Val59, leteckel, jd-krasaki

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1128
  • Remerciements reçus 742

vivienladuche a répondu au sujet : Treize vins pour neuf amateurs, mardi 18 février 2020.

DaGau écrit: J'apprends aussi l'existence d'une cuvée de même excellence encore plus en tension, le Clos Michet.


Alors non ce n'est pas vraiment ça dagau...
Le Clos Michet, c'est juste la parcelle la plus solaire de la Taille aux Loups sur Montlouis...
Si la tension est toujours préservée, c'est que l'on sait maîtriser la récolte et la vendange pour la conserver et c'est l'un des chevaux de bataille de Jacky Blot.
Sinon dans la classification officieuse du domaine pour parler de "l'excellence", on est plutôt sur :
Rémus : village
Clos Michet : 1er cru
Clos de Mosny, Clos du Hochet et les Hauts de Husseau : grand cru
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 983
  • Remerciements reçus 239

DaGau a répondu au sujet : Treize vins pour neuf amateurs, mardi 18 février 2020.

Merci de m'éclairer VDE. Ne me reste plus qu'à goûter les quatre autres cuvées ;-)
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4109
  • Remerciements reçus 1158

Vaudésir a répondu au sujet : Treize vins pour neuf amateurs, mardi 18 février 2020.

vivienladuche écrit: Rémus : village
Clos Michet : 1er cru
Clos de Mosny, Clos du Hochet et les Hauts de Husseau : grand cru


Voila que Vivien a fait une demande en cachette à l'INAO de classification en 1 er cru et grand cru des parcelles de Jacky Blot, tu lui en a parlé au moins zX
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5259
  • Remerciements reçus 2043

Frisette a répondu au sujet : Treize vins pour neuf amateurs, mardi 18 février 2020.

DaGau écrit: Merci de m'éclairer VDE. Ne me reste plus qu'à goûter les quatre autres cuvées ;-)


L'UDF avait VGE, LPV a son VDE!!!zX

Flo (Florian) LPV Forez
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1589
  • Remerciements reçus 276

rkrk a répondu au sujet : Treize vins pour neuf amateurs, mardi 18 février 2020.

La tension vient surtout du millésime 2017 - en 2018, c'est plutôt une certaine rondeur qui s'exprime chez Jacky Blot (trop sur Michet, à mon goût - ok pour les "Vouvray").

Ralf
#6
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Eric B

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17676
  • Remerciements reçus 2489

Eric B a répondu au sujet : Treize vins pour neuf amateurs, mardi 18 février 2020.

Pour en finir, transporté en albigeois d'un domaine qui illustre bien la capacité de réaliser du blanc midi compris. Et qui à mon sens souligne la parenté gustative ressentie pour chenin, vermentino, mauzac et tokays.

J'ai rien compris... !gné!

Eric
Mon blog
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 983
  • Remerciements reçus 239

DaGau a répondu au sujet : Treize vins pour neuf amateurs, la Loire, mardi 18 février 2020.

Sud et Nord ne composent pas pareil pour déterminer l'équilibre, la tension et la fraîcheur. Ecrit pour exprimer mon admiration, le domaine Plageoles excelle (j'ai goûté la singularité pour cette cuvée loin de l'œil, et bon souvenir mauzac vert). J'exprime la façon dont les cépages chenin et d'autres se confondent gustativement pour moi, nuances de sucrosité incluses. C'est encore different pour muscat (même si en Alsace j'ai goûté du sec surprenant) et semillon (et autre surprise avec certains Barsac).

Je n'ai aucune prétention savante, sachant surtout que je ne sais pas, la géologie (que j'ignore totalement) déterminant tout autant le vin que la botanique et la climatologie, non?
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17676
  • Remerciements reçus 2489

Eric B a répondu au sujet : Treize vins pour neuf amateurs, la Loire, mardi 18 février 2020.

Je te conseille de goûter un Vin d'autan de quelques années du même Plageoles, à base d'ondenc. Pour le coup, tu auras une vraie parenté gustative avec le chenin, car c'est un hymne absolu au coing confit (et avec une acidité de ouf).

Eric
Mon blog
#9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck