LPV Beaune #25 : Des chevaliers à table !

    • Messages : 354
    • Remerciements reçus 397

    vvigne a créé le sujet : LPV Beaune #25 : Des chevaliers à table !

    Une nouvelle fois, nous profitons de la générosité et du savoir faire de la famille KRABB qui nous reçoit ::dance::

    Nous sommes pour l'occasion accompagnés de membres de la confrérie des chevaliers du Tastevin avec qui nous assisterons à un prochain chapitre au Clos Vougeot en cette année 20vin.

    4 bouteilles au programme

    Champagne Jacquesson & Fils Cuvée No. 737
    Une robe dorée à l'effervescence légère.
    Un nez de belle intensité assez classique ou l'oxydation est présente mais mesurée, de belles notes de pomme mure.
    La bouche présente une belle finesse de bulle, des jolies notes oxydatives, et un dosage plutôt sec.
    La finale s'étire sur de très belle notes minérales.
    Un champagne d'une très belle pureté, plus long que large, très agréable en l'état, idéal à l'apéro.
    Un bel accord avec une rillette de maquereau.
    Très bon vin / 92,5 pts / Équilibré, le caractère, le volume et la complexité sont présents à des degrés divers.

    Jean-Claude Ramonet Saint-Aubin 1er Cru En Remilly 2015
    La robe est jeune.
    Le nez est typique de la maison : belle intensité, légères notes de réduction, amande.
    Idem pour la bouche : belle densité, beau volume, richesse.
    La finale singularise elle un plus la cuvée avec une acidité bien présente qui tonifie l'ensemble.
    Au final, un vin tout à conforme au style maison mais aussi à son appellation.
    Le millésime chaud est bien géré.
    Moins de fond que le Chassagne-Montrachet 1er Cru Les Ruchottes 2009 bu récemment mais c'est bien normal.
    Très bon vin / 92,5 pts / Équilibré, le caractère, le volume et la complexité sont présents à des degrés divers.

    Hospices de Beaune Beaune 1er Cru Cuvée Guigone de Salins 2011
    Mise Hospices.
    La robe est assez profonde pour un pinot. Début d'évolution.
    Nez avec une légère réduction puis qui pinote joliment, légèrement chaleureux.
    La bouche est séveuse, sur les fruit noirs. L'équilibre est tourné vers les tanins mais sans excès.
    Finale assez terrienne mais cela signe plutôt le vin que ça ne le dessert.
    On hésite entre Pommard, NSG sudiste, Corton...
    Et bien non un bien joli Beaune 1C surtout sur ce millésime. La trace végétal est bien là mais non désagréable.
    Très bon vin / 92 pts / Équilibré, le caractère, le volume et la complexité sont présents à des degrés divers.

    La Pialade Côtes du Rhône 2011
    Robe tuilée
    Nez dans le style maison avec une intensité remarquable. Quelques notes de coings et fumés en plus.
    Bouche aussi dans le style maison avec une profondeur marquée et de belles notes de violettes.
    Finale sur le Zan, grande longueur.
    La Pialade se signale par des marqueurs Syrah bien présent et une profondeur marquée (notamment par rapport au Domaine des Tours)
    Comme d'habitude un vin de Reynaud remarquable. Dont il ne faut abuser car il serait très dommage de s'habituer à l'exceptionnel.
    Excellent vin / 94 pts / Du caractère, de la complexité, de l'équilibre, avec du volume en plus.

    A (très) bientôt pour de nouveaux partages,

    #1
    Pièces jointes :
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: dfried, PBAES, Jean-Bernard, Gibus, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, bibi64, Vaudésir, Krabb, jd-krasaki, Pins, Garfield, Vesale

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1188
    • Remerciements reçus 211

    Krabb a répondu au sujet : LPV Beaune #25 : Des chevaliers à table !

    En ce moment les dégustations se succèdent à bon rythme et on va encore enchaîner!

    Je suis assez satisfait de ce Wet January... Et il y a toujours une bonne occasion et de nouveaux convives de déboucher quelques quilles!

    Je partage les commentaires de Maxime sur toutes les cuvées, j'ai vraiment apprécié le 737 que je n'avais jamais goûté à ce niveau là, vraiment intéressant dans un registre oxydatif maîtrisé.

    Le St Aubin 1er cru s'est présenté honorablement et mieux que l'année dernière, un vin bien fait et agréable à qui 24h d'aération ont fait le plus grand bien.

    Le Beaune 1er cru des Hospices a fait le boulot sur un millésime ultra faible. Je suis rarement déçu par les mises des Hospices et une fois encore c'était bon.

    Pialade 2011 était au rendez vous, suave et gourmande, d'une buvabilite énorme.

    Voilà pour ces impressions succinctes bien mieux retranscrites par Maxime.
    Merci de m'avoir lu.
    #2
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Bernard

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck