Nous avons 1439 invités et 75 inscrits en ligne

Escapade Bourguignonne

  • Messages : 831
  • Remerciements reçus 987

Pins a créé le sujet : Escapade Bourguignonne

Week-end programmé avec l’ami Henri depuis quelques mois afin d’approfondir nos connaissances de cette belle région.
Un grand merci à vous tous pour ce week-end.
Nathalie, Nathenri, Anna, DidierV, Cathy, Elisa, Juliette, Sylvie Esmonin, Justy, Jérôme Castagnier, Anne Sigaut, Vincent Gros, Sophie et Alain Meunier, Charles et son équipe, Pascale et Jojo Chicotot.
Première étape Mercredi soir chez Henri.
Pour cette mise en bouche, un Champagne Gonet-Médeville qui est très vineux mais avec une bulle un peu grossière qui me dérange un peu. Moyen.
Le Bourgogne 2015 du domaine Morey-Coffiney est riche, enveloppe le palais sur des fruits et fleurs blanches, poire, acacia. Digeste et équilibré. Trés bien.
Un très beau générique qui sera suivi par un pinot noir qui est à boire, parfait c’était ma dernière sur ce millésime. Un nez qui pinote sur ces amers noble et cette réglisse qui apporte de la complexité. La bouche est douce, réglissé avec une pointe de menthe fraiche. J’adore ce style, très joli que ce Chambolle-Musigny 2010 du domaine Anne et Hervé Sigaut.
Allez au lit car demain à 10h30, nous avons rendez-vous au domaine Sylvie Esmonin à Gevrey-Chambertin.

Le réveil fût dur pour Nathalie ;) , et après un peu de route, un café, une tisane sur une aire d’autoroute, nous voilà chez Sylvie ou nous sommes rejoints par l’ami Didier.
Avant de passer à la dégustation Sylvie nous raconte l’évolution de la vigne sur le millésime 2019 puis nous marchons en bas du Clos Saint-Jacques en passant en revue la délimitation des 5 propriétaires, avec les spécificités du sol.



Allez, en cave…
Bourgogne 2018 sur fût (premier fût avec un gros gaz-gaz – tous les vins sont en cours de malo), nous gouterons donc sur un second fût. Cuvée avec 30% de vendange entière qui dégage un beau fruité, une grosse matière fluide.
Ça commence fort.

Gevrey-Chambertin 2018 fût d’un vin:
Nez fin envoutant, on y resterait des heures, floral sur des notes de fruit frais avec une bouche souple, vive, fraiche. Excellent. oo,

Gevrey-Chambertin 2018 fût neuf:
Un boisé présent à ce stade de l’élevage avec une petite sécheresse en fin de bouche.
L’assemblage fera son œuvre et il ne faudra pas manquer cette cuvée l’année prochaine.

Gevrey-Chambertin 1er Cru Clos Saint-Jacques 2018 fût neuf:
Grosse matière qui tapisse le palais, « facile à boire », gros volume en bouche avec une matière qui supporte parfaitement le fût neuf. L’élevage en cours est parfaitement maitrisé. Ces petits fruits rouges acidulé titille les papilles, à confirmer en fin d’année mais un futur grand.

Nous passons sur les 2017 en bouteille, qui a dit que 2017 était flué.
Gevrey-Chambertin 2017:
Belle fraicheur, soyeux et déjà très accessible, belle longueur avec cette finale épicé, poivre blanc, mentholé. Très bon.

Gevrey-Chambertin vieilles vignes 2017:
Plus de structure que le vin précédent avec ces notes torréfiées, bouche un peu sèche en finale. Très bien également. Sera prêt assez tôt.
Lors de la dégustation sur fût, nous avons abordés les 2003 avec ce qui caractérise ce millésime… et ce qu’on peut trouver chez certains. Des vins chauds et confiturés.
Sylvie reviens avec 2 bouteilles. Ça sera un 2003 et un 2009 car Sylvie a fait un peu de rangement en cave et n’a pas trouvé de CSJ 2003.
Le Gevrey-Chambertin 2003 présente une belle fraicheur, un peu évolué avec une légère sucrosité, mais avec une buvabilité redoutable. La finale est superbe sur ces notes de menthe fraiche, de pivoine. Très bon.

Le Gevrey-Chambertin 1er Cru Clos Saint-Jacques 2009 quand à lui présente une bouche doucereuse avec des tanins murs, plein et juteux, un équilibre magistral. Didier y voit un vin qui fait plus évolué que le précédent.
Le temps de récupérer quelques vins, nous repartons à 13h15 après presque 3 heures en bonne compagnie.
Merci à Sylvie Esmonin pour son temps et ce bon moment passé en cave.

Nous reprenons la route pour un casse-croute à nuits Saint-Georges, puis nous arrivons au gîte du Montrachet à Chassagne dont le gîte appartient au domaine Morey-Coffinet.



Le repas du soir est l’occasion d’ouvrir quelques bouteilles.
Champagne De Telmont 2006:
Bulle fine, crayeux, vif avec une aromatique plaisante sur le champignon. Trés bien pour ce mettre en jambe...

Pour la science, Domaine Sylvie Esmonin –Bourgogne Chardonnay 2008:
Plat, sans relief, HS…

Domaine Jean-Paul et Benoit Droin – Chablis 1er Cru Montée de Tonnerre 2013:
Aromatique un peu fermé à l’ouverture, il faut aller chercher ce nez qui s’ouvre sur les agrumes, la mandarine. La bouche est vive, tonique avec un beau volume. C’est frais et digeste. Le vin prendra de l’ampleur au réchauffement.

Domaine Gros Frère et Soeur – Richebourg 1996:
Nez splendide sur la rose fanée, la pivoine, et que dire de ce toucher de bouche floral, frais, coulis de fruits noirs.
Excellent. oo,

Domaine du Mas Jullien – Terrasse du Larzac 2010:
Nez profond sur la cerise noire, gros volume en bouche, tanins polis sur les fruits noirs, belle fraicheur. Très digeste.
Encore jeune, très beau potentiel de garde , mais déjà accessible. Allez au lit…

Gros soleil pour cette nouvelle journée marathon.
Deux visites pour cette matinée, nous allons chez Jerome Castagnier à Morey Saint Denis, et chez Anne Sigaut à Chambolle- Musigny.

Quelques 2018 chez Jérome Castagnier.
Passetougrain:
Matière dense pour l’appellation avec un fruit murs qui pète, belle entrée de gamme.

Gevrey-Chambertin:
Trame tanique à ce stade de l’élevage, massif.

Morey Saint Denis 1er Cru Aux Cheseaux:
Alors ça faudra encaver l’année prochaine. La bouche surprend par son accessibilité avec cette matière fraiche, harmonieuse, et qui déclenche le « titillage de la papille ». Aucune perception de l’élevage du fût neuf, c’est pour l’instant parfaitement intégré. Grand vin en devenir, j’aime beaucoup.

Clos de la Roche et Clos Saint Denis:
Le premier est tout en muscle, y’a du jus. Matière un peu serré, quant au second, il joue sur du velours avec ce fruit éclatant, mûr et délicat.
Deux jolis vins chacun avec leur registre qui feront de très grande bouteille.
Le timing est respecté, en route pour Chambolle.

A notre arrivée, Anne Sigaut est à la vigne.
Elle est dans son élément, elle accorde une très grande importance au travail de la vigne, et la vérité est dans le verre…
Elle nous rejoint, et nous passons en cave pour déguster quelques 2017. Il n’y a presque plus de vins à vendre.

Chambolle-Musigny Les Beaux Bruns:
Nez fin sur les fruits rouge, assez gourmand, tout en finesse, j’adore ce terroir.

Morey Saint Denis 1er Cru Les Charrières:
On change de registre, vin avec plus d’amplitude, tanin souple, ample et bien présent. Quelques notes replissées en finale.
Un vin large et long.

Chambolle-Musigny 1er Cru Les Groseilles:
Du fruit, du fruit, du fruit. Je ne sais pas si je suis influencé par le nom de cette parcelle, mais le nez est splendide sur les fruits rouges, cerise juteuse, framboise, groseille avec cette acidité bien maitrisé qui étire le vin sur une finale acidulé. J’aime beaucoup, tout en dentelle. oo,

Chambolle-Musigny 1er Cru Les Sentiers:
Vigne plantée en 1947. Un joli terroir juste en dessous des Bonnes Marres.
Un nez moins expressif que le précédent, un peu fermé à ce stade, en bouche la matière est plus imposante, puissante avec un gros volume.
A encaver, et à laisser sagement en cave…

Le déjeuner sera l’occase d’un pique-nique sur les hauteurs de Chambolle.
La bulle pour nous mettre en appétit apporté par Didier est crayeuse, fine, droite et vive.
Très joli ce Triple zéro du domaine de la taille au Loup.
On remet ça avec le vin ouvert la veille, ce Chablis 1er Cru Montée de Tonnerre 2013 du Domaine Jean-Paul et Benoit Droin s’est ouvert diablement avec une aromatique sur les agrumes, la mandarine, une pointe de citron. La bouche est expressive, et tonique. Qu’est-ce que c’est bon. oo, Rien ne presse, très joli potentiel.

Domaine Daniel Dugois - Arbois Ploussard 2016:
Le nez fruits rouges acidulé est très joli, la bouche est vive, légère, peu tanique, vivace sur ces fruits rouges.
Frais, digeste, ça se sirote plutôt bien. Un parfait compagnon sur la charcuterie.

On est repartit la veille de chez Sylvie Esmonin avec le Gevrey-Chambertin Vieilles Vignes 2003, et le Gevrey-Chambertin 1er Cru Clos Saint Jacques 2009 qui n’ont pas bougé d’un yota. Didier préférent le Gevrey VV, de mon côté, je trouve le CSJ ayant un peu plus de tout… Volume, longueur, densité.

Domaine François Chidaine – Clos Habert 2008:
Nez qui truffe. Belle aromatique. La bouche est légèrement grasse, un peu de champignon, du miel. Les sucres sont léger, ça glisse tout seul.
Après avoir récupérer quelques bouteilles au domaine Amiot-Servelle, direction Vosne-Romanée au domaine Gros frère et Sœur. Il aurait été dommage de ne pas déguster les 2017.

Haute Côte de Nuits Rouge:
Cette entrée de gamme est toujours un glou glou, fruit rouge, tension, bel équilibre.

Vosne-Romanée:
Nez floral sur les fruits rouges, cerise fraiche. La bouche est ouverte, soyeuse. Une belle tension en fin de bouche. Joli.

Echezeaux:
Nez de fruits rouges. Le vin présente une belle matière, la bouche est doucereuse, confiture de fruit rouge, rose fraiche, un équilibre magistral. Quel canon. oo,

Clos Vougeot:
Vin plus en dedans que le précédent, plus sur la retenue qui ne se livre pas. Par contre tout est en devenir pour en faire une belle bouteille.

Grands-Echezeaux:
Beau fruit noir. La matière en impose, classe, tanins polis et dense qui tapissent le palais. Gros volume en bouche. Excellent.

Richebourg:
Nez plus fermé que le vin précédent, on retourve le fil conducteur des vins du domaine sur ce floral, pivoine envoutant.
Le toucher de bouche est joli alliant puissance et finesse. Un futur grand.

Hautes Côtes de Nuits Blanc:
Nez expressif sur les agrumes. La bouche est grasse, on n’est pas sur un chardo « standard » , belle bouteille.

Un grand merci à Vincent pour son accueil, et ses explications. Très beau millésime au domaine.
A l’année prochaine pour découvrir la nouvelle cuvée du domaine qui sera en Vin de Pays.



Notre journée marathon continue, direction Premeaux-Prissey au Domaine JJ Confuron pour une dégustation des 2018 sur Fût. Nous sommes reçus par Alain Meunier qui nous fera cette dégust. En piste.

Bourgogne "cuvée jeunesse":
Nez de fruit noir, bouche solide. Un vin assez tanique pour l’appellation, avec une sècheresse en fin de bouche. Pas convaincu.

Côte de Nuits Villages "Aux Leureys":
Nez réduit, fruit noir, les tanins doivent s’assagir mais je goute bien cette cuvée. Fera une petite bouteille sympa dans quelques années.

Côte de Nuits Villages "Les Vignottes":
On monte d’un cran, un joli vin pour l’appellation sur un jus de fruit mur accessible avec une belle amplitude en bouche.

Côte de Nuits Villages "La montagne":
Nez également un peu réduit, la bouche est similaire Aux Leureys, assez tanique, tanins anguleux. Pas convaincu .

Chambolle-Musigny:
Robe assez sombre, le nez pète le fruit dans un style musclé pour un Chambolle ( style différent de chez Sigaut et Amiot-Servelle) tout en étant fin.

Chambolle-Musigny 1er cru:
On monte de deux crans, je trouve cette cuvée expressive, volume, structure, rondeur, toucher de bouche, longueur. Excellent. J’aurai bien encavé, mais il faut faire des choix… :whistle:

Nuits Saint Georges 1er cru "Les Chaboeufs":
Un vin flatteur sur les fruits rouges, tout en délicatesse pour un Nuits Saint-Georges. Très belle trame fine et accessible.

Nuits Saint Georges 1er cru "Les Boudots":
Un Nuit comme je les aime car assez dur sur cette dégust, mais une bouteille en devenir pour celui qui saura l’attendre. (15 ans je dirai) Une grosse matière, structure tanique assez ferme, nez mur et classe. En bouche, y’a du vin. Ça tapisse, et il y a du volume. La finale est longue sur des notes mentholées. Beau potentiel.

Vosne-Romanée 1er cru "Les Beaux Monts":
On change de registre avec ce cru Vosnien, On revient sur un jus soyeux, fin alliant équilibre et élégance. Le toucher de bouche est top à ce stade de l’élevage. Les tanins sont polis même s’ils sont soutenus par une belle allonge et une finale qui titille par sa longueur. Ça j’encave. oo,

Clos Vougeot:
Un nez frais, pas très expressif. La bouche est elle aussi sans grande expression. Comme s’il n’y avait pas de relief. Est-ce moi qui commence à sentir la fatigue… A revoir.

Romanée Saint Vivant:
Autant le dire, je suis passé à côté de cette cuvée. Première rencontre avec ce GC, je m’en faisais un monde et bien que nini…
Je le mets dans la même case que le Clos Vougeot. Je pense être passé aussi à côté. A revoir donc.

Nous remontons à la lumière du jour, Sophie Meunier nous dira ne plus prendre de nouveau client, mais qu’on pouvait tout de même se greffer sur une commande d’un allocataire, bien plus simple pour elle administrativement. Je comprends tout à fait.
19h45, nous rentrons à l’arrache au gîte pour se préparer en vue d’un diner au Soufflot à Meursault.

Samuel, je te rassure ;) , c’était top, plat fin et gouteux, quantité moyenne pour qui aime manger, mais on se lève de table bien comme il faut.
Le choix des vins fût difficile, nous voulions avec Henri et Didier sortir des standard, des connus, des stars, nos choix se sont portés sur un Meursault 2016 du domaine Tessier tendu, gras, beurré, cristallin avec une finale sur de beaux amers. J’ai beaucoup aimé.
Le rouge, un Chassagne-Montrachet 1er Cru La Cardeuse 2014 du domaine Bernard Moreau s’est très bien comporté avec le moelleux du porc. Sa finesse et son acidité était millimétrées. Sa texture coulis de fruit noir, tip-top. Très bien.



Allez au lit, j’en peux plus… je vais dormir comme une masse…

Samedi matin, 10h30, rendez-vous au Domaine Georges Chicotot à Nuits Saint-Georges.
C’est un de mes rendez-vous annuel que je ne manquerai pour rien au monde. Ça ne s’explique pas, c’est comme ça. Si je me l’explique, nous avons avec Pascale et Jojo les mêmes gouts, et couleurs…
Petit rituel de la part de Pascale avec un panier de douceur salé (et une douceur sucré pour les enfants) pour accompagner la dégust. Merci.
Pascale me dit que les 2018 en pleine malo se goute mal, nous goutons donc les 2017 en bouteille.
Nous commençons avec ce Ladoix plein de fruit rouge, une acidité un peu marqué, du volume, costaud, grosse matière pour un Ladoix.

Nuits Saint Georges "Aux Saint-Julien":
Ce vin rentrait jusqu’à présent dans la cuvée Vieilles Vignes avec 2 autres parcelles et était en fermage, elle est maintenant en « co- propriété » au domaine. Et bien quel bonheur de la découvrir isolée, le vin est flatteur, soyeux, aérien tout en dentelle. Cette cuvée pourra se boire rapidement et fera le bonheur des impatients. Un Nuit qui fait Vosnien. oo,

Nuits Saint Georges "Les Charmottes":
Egal à lui-même, très régulier, floral, fruité d’une pureté avec une pointe torréfié en finale. Top.

Pommard:
Viril, dur, Pommard quoi, pas pour mon petit palais…

Nuits Saint Georges 1er Cru "Les Rues de Chaux":
Une cuvée que j’adore et qui se détache par sa minéralité remarquable, fumé, torréfié, épicé. Mentholé en finale. Encore un joli vin.

Nuits Saint Georges 1er Cru "Aux Thorey":
Quel calibre, quelle pureté dans l’expression du fruit et son noyau, cerise fraiche, gourmand, structuré. Les tannins sont veloutés, et ça enrobe le palais, et ça caresse le palais, et ça hérisse le poil. Je vois dans le regard de ma femme qu’il faut que j’encave sur 2018. Pas d’emmerde avec la police, je m’exécute… Et c’est vrai que c’est LA réussite, je trouve sur les 2017 du domaine. oo,
Nous ne gouterons pas Les Vaucrains et Les Saint-Geoges, Pascale me dit qu’il se goute mal, fermé, cadenacé à triple tour.
Pour finir, Pascale nous sert un Nuits Saint Georges 1er Cru "Les Pruliers" 2002:
Là, impossible de cracher. Un vin entre deux âges, encore sur le fruit, du champignon qui commence à pointer son nez, une couleur évolué, du menthol, menthe blanche. Feu d’artifice en bouche, ça part dans tous les sens, quelle complexité, l’équilibre est parfait et le tanin plus que poli. Une très belle bouteille qui a de beaux jours devant elle.



Voilà, merci et à tout à l’heure car par ces chaleurs, Pascale fait garde vin car les Cotes Roti en transit auraient été Rôtie.

Nous partons pour un pique-nique, et une visite chez Jean-Baptiste Joannet Liquoriste à Arcenant qui se trouve dans le village à gauche en bas d’une cour. Le lieu est sans chichi puisque la dégustation se fait dans le garage de la maison.
liqueur d’abricot, liqueur de cassis, liqueur de Framboise qui sera notre préféré tellement il y a une pureté dans le fruit et un équilibre acidité / alcool. On croque dans le fruit frais.
La liqueur de Prunelle a un marqueur d’amande fraiche, de colle « Cléopatre ».
Nous goutons également des confitures maison, ma préférence va sur la chocolat – framboise. Que c’est bon… hum…

Pour notre dernière soirée, nous commençons par un champagne.
Champagne Chartogne-Taillet – Sainte Anne:
Une bulle fine, nez citronné, belle puissance, élégant et frais.

Domaine Buisson-Charles - Meursault 1er Cru Goutte d’Or 2009:
Robe paille, limpide. A l’ouverture, ça pète le sésame, quel pif…
La bouche est grasse, dense d’une amplitude et d’une complexité folle. Sésame, fruit à coque, fruit jaune.
Un grand blanc. Un superbe équilibre entre fruits murs et agrumes étire le vin avec une finale fraiche, vive et longue.
Très beau vin. Et quel potentiel encore !!!



Domaine Pierre Bourée et Fils – Bonnes Marres Grand Cru 1990:
Nez frais de griotte, un peu de sous-bois, feuille morte, mais au tout début de son évolution tertiaire.
Equilibre magistral, tanin pur et caressant tout en ayant une structure tanique assez soutenu. Excellent.

Domaine Montcalmes – Terrasse du Larzac 2008:
Nez de belle intensité, fin sur les fruits noirs, le pruneau et une ponte de garrigue.
Bouche qui balance entre rondeur et fruitée charmeur, épice douce. Tanin fin et soyeux. Pas mal du tout.



Un très joli Week-end, un peu speed, mais agréable, sans fausse note, merci les amis, et à bientôt.
Kiss.

Christophe
#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PBAES, Jean-Paul B., tht, Vougeot, didierv, Gibus, daniel popp, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, bibi64, TIMO, Vaudésir, asoulier99, f.aubin, Frisette, starbuck, leteckel, the_ej, Damien72, Kiravi, Garfield, Vesale, otonosama07

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 217
  • Remerciements reçus 215

asoulier99 a répondu au sujet : Escapade Bourguignonne

quel périple, de beaux domaines, certainement plein d'enseignements....

Alex
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4594
  • Remerciements reçus 1763

Vaudésir a répondu au sujet : Escapade Bourguignonne

Un peu dur à suivre, on verra cela plus posément demain.
Sigaut n'a plus de vins ? et le millésime du Chambolle ?
Merci
Stéphane
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 831
  • Remerciements reçus 987

Pins a répondu au sujet : Escapade Bourguignonne

Bonjour Stéphane,
2010 le Chambolle, c'est rectifié.
Effectivement, Anne Sigaut nous disait n'avoir presque plus de vin à vendre, et ça de plus en plus tôt dans l'année. Elle a même arrêté quelques salons, et elle se pose la question de comment dans le futur elle va gérer ses clients...

Christophe
#4
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vaudésir

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4594
  • Remerciements reçus 1763

Vaudésir a répondu au sujet : Escapade Bourguignonne

Pins écrit:
Effectivement, Anne Sigaut nous disait n'avoir presque plus de vin à vendre, et ça de plus en plus tôt dans l'année. Elle a même arrêté quelques salons, et elle se pose la question de comment dans le futur elle va gérer ses clients...


Elle est toujours venue au SVI porte de Versailles mais a arrêté Champéret, pas vu de 15 mais des 16 oui, je ne pense pas qu'il y ait de problèmes de volumes sur 17 et 18.
Après soit elle privilégie les clients qui viennent au domaine ou ceux qui lui en ont toujours pris aux SVI.

Stéphane
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5840
  • Remerciements reçus 2983

Frisette a répondu au sujet : Escapade Bourguignonne

Sacré périple ! Pour Confuron, je connais très bien un client qui se fera un plaisir de vous en prendre un peu! ;)

Flo (Florian) LPV Forez
#6
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: didierv, Pins

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2941
  • Remerciements reçus 1217

tonioaja a répondu au sujet : Escapade Bourguignonne

Superbe !

Antoine. Passionné tout court
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 136
  • Remerciements reçus 74

Ja a répondu au sujet : Escapade Bourguignonne

Pins écrit: Bonjour Stéphane,
2010 le Chambolle, c'est rectifié.
Effectivement, Anne Sigaut nous disait n'avoir presque plus de vin à vendre, et ça de plus en plus tôt dans l'année. Elle a même arrêté quelques salons, et elle se pose la question de comment dans le futur elle va gérer ses clients...


C’est ( c’était) encore un des domaines qui proposait un rapport Q/P honnête en Chambolles, les sources vont se tarir en Bourgogne ....si ça se trouve un jour je serai amené à acheter du pinot chinois faute de moyens suffisants pour me procurer le moindre Bourgogne gaulois.


Faudrait pouvoir créer une exclusivité nationale bordel de m...!

In Sangiovese we trust
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2477
  • Remerciements reçus 791

Nathenri a répondu au sujet : Escapade Bourguignonne

Salut à tous.

Merci Christophe pour ce superbe compte-rendu qui reflète en totalité cet excellent week-end avec en plus un temps des plus agréable.

Je te rejoins en tous points concernant tous les vins bus et les domaines visités.

Côté vins : pour moi, un mention toute particulière pour le Richebourg 1996 de Gros frère et sœur. Certainement le plus grand bourgogne rouge qu'il m'ait été donné de goûter à ce jour. Un plaisir immense à tous les niveaux : exceptionnel. Merci à toi pour cet apport.

Côté domaines : bien heureux d'avoir pu, grâce à toi, faire ces visites avec de belles rencontres humaines et de belles dégustations dans des domaines aussi agréables que variés. Très belles rencontres avec Sylvie Esmonin, Jérôme Castagnier, Anne Sigaud, Vincent Gros et Alain et Sophie Meunier, qui demeurent des personnes agréables, abordables et d'une extrême gentillesse et générosité. J'avoue avoir été très agréablement surpris par la qualité de leurs accueils. Mais que dire de celui de M. et Mme Chicotot. Des gens exceptionnels à l'accueil superbe, simple, chaleureux, amical et d'une gentillesse extrême. Tu m'avais dit que je ne regretterai pas d'y venir, et bien tu as eu raison d'insister.

Ce week-end a été une vraie réussite et les moments partagés étaient extra.

Un grand merci personnel à l'attention de tes 2 filles avec qui j'ai passé d'excellents moments. Bises à elle :jump:

A refaire dès que possible.

Nathenri.
#9
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Pins

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3425
  • Remerciements reçus 847

didierv a répondu au sujet : Escapade Bourguignonne

Week end au top.
Je ne connaissais Christophe que par téléphone mais après deux heures nous nous connaissions depuis 15 ans
Belle visite chez Esmonin,avec une explication sur le terroir du Clos Saint Jacques qui m'a emballé.
Des vins sérieux et musclés qui reflètent bien tous les millésimes goutés mais aussi la spécificité gibriacoise
Le pique nique dans la combe de Chambolle avec femmes et enfants restera un beau moment d'amitié.
HENAURME coup de cœur pour les vins et la visite chez GROS F&S . J'ai eu l'impression d'avoir le nez plongé dans ma bassine de confiture aux fruits rouges pendant 1h30.
Comme chez DROIN la parenté est évidente entre les cuvées ou chaque bouteille est la grande sœur de la précédente. Des 2017 de très haut niveau avec des commentaires et une vision du vin de Vincent GROS très intéressants
Retour au caractère sérieux des vins chez JJ CONFURON ou Mr MEUNIER après un round d'observation nous a permis de gouter toute la gamme des 2018 d'une façon presque amicale.
Des vins solides, des vins d'automne ou d'hiver actuellement un peu marqués par des notes de réduction, mais là aussi du tout bon.
Et ce repas au Soufflot ou par petites touches d'une grande justesse nous avons pu apprécier la cuisine de la brigade de Charles.
N'arrivant pas à nous accorder sur le choix des vins, nous avons pour un budget donné laissé carte blanche au Maitre des lieux Nous ne l'avons pas regretté.
Ce Christophe est un fou de Pinot Noir.Merci pour toutes ces visites

Didier
#10
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Pins

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3425
  • Remerciements reçus 847

didierv a répondu au sujet : Escapade Bourguignonne

Précision.Le Triple Zéro était un lot 12B sans trace d'évolution notable

Didier
#11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 408
  • Remerciements reçus 402

oberlin a répondu au sujet : Escapade Bourguignonne

Petite question à ceux, qui, parmi vous, qui on aussi dégusté les Duband 2017 : comment se place ce domaine par rapport à ceux que vous avez vu ce WE?
Marc
#12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2477
  • Remerciements reçus 791

Nathenri a répondu au sujet : Escapade Bourguignonne

Bonjour Marc.

J'ai eu la chance de faire, l'année dernière, les journées "portes ouvertes" chez Duband où nous avons pu goûter, autant que nous le voulions, toutes les cuvées 2017.

Didier et Jean-Loup ont, il me semble, fait chacun un compte rendu (que tu devrais trouver en cherchant sur le fil du domaine) où ils ont laissé leurs impressions, et je pense qu'elles ont retranscrit, l'avis général des 5 membres présents lors de cette journée.

Nous avons eu longuement une discussion au sujet du boisé assez "important" sur ce millésime 2017 qui avait été décrit dans diverses revues et notamment, il me semble, la RVF. Pour nous, aucune trace d'un boisé omniprésent chez Duband, bien au contraire !!! (Mais les avis sont souvent partagés au sujet de la perception du boisé). Quand à la matière et la couleur, les vins étaient charnus, juteux avec une très belle matière et de la couleur plutôt soutenue.

Pour ce qui est du reste (couleur - matière), pour moi, les 2017 que nous avons bus (Esmonin, Sigaut, Gros Frère et Soeur et Chicotot) n'étaient absolument pas dépourvus de matière et la couleur était classique des bourgognes avec peut être même un peu plus d'intensité que la couleur "traditionnelle". Sauf peut être chez Gros frère et soeur où elle m'a semblée légèrement plus claire.

Pour ces 3 domaines là, la matière est vraiment loin d'être fluette ou légère bien au contraire, j'ai trouvé les jus très très beaux.

Bien sûr, cela n'a rien avoir avec les 2018 que nous avons goûtés sur fûts (Esmonin et Castagnier) où là, effectivement, la matière est plus charnue, juteuse et joliment concentrée (j'ai pas écrit "trop mûre" ou "sur-mûrie) et la couleur beaucoup plus profonde et soutenue (Visuellement, j'avais l'impression d'avoir de la Syrah dans le verre).

En résumé, des styles différents à chaque domaine mais des vins charnus, juteux, avec de la matière et de la couleur et bien loin d'être fluets ou dilués

Voilà ce que je peux te dire avec ma modeste connaissance de cette région et de ces domaines.

Christophe (Pins) et Didier (didierv) seront peut être plus précis et concis que moi sur ce sujet.

Nathenri
#13
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oberlin

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3425
  • Remerciements reçus 847

didierv a répondu au sujet : Escapade Bourguignonne

Marc

Difficile de comparer les 2017 bus chez DUBAND en novembre et ceux goutés chez Sylvie ESMONIN et GROS F&S fin mai.
C'est un peu comparer deux petits enfants de 14 et 20 mois. L'un commence à esquisser quelques pas et gazouille à peine , alors que l'autre galope déjà et peut déjà avoir un bon répertoire
Le style DUBAND est un peu une synthèse des 2 autres domaines, possédant la finesse des GROS et l'aromatique des ESMONIN. Ce qui ne les rend pas meilleurs.
Perso j'ai été scotché par les 2017 chez GROS .Des vins d'une buvabilité et d'une finesse d’arômes hors normes. Presque déjà trop bons tout de suite.
Chez ESMONIN, il faudra attendre un peu. Les 2018 ont confirmé le caractère terrien et solide de ces Gevrey 2017
Chez GROS le style est plus fin. Même pour le Clos Vougeot. En même temps Le Musigny n'est pas très loin.
Chez DUBAND on retrouve plusieurs styles liés à mon avis aux terroirs très différents, puisque l'on passe de Gevrey à Nuits en passant par Morey, Chambolle, Vougeot et Vosne avec des cuvées comme les Sentiers, les Broc ou le Clos Vougeot qui semblent toujours assez costaudes et sur les fruits noirs alors que Charmes, Latricières, Echezeaux ou les Gruenchers jouent sur la finesse et les fruits rouges .
Pas simple hein?
Quoi qu'il en soit mon coup de coeur des 3 dégustations va sur les vins de GROS F&S.
Pris par des obligations familiales et amicales en tant que régional de l'étape je n'ai pas suivi mes compères chez Castagnier, Sigaut, Chicotot.
Point positif pour mon compte en banque. Je suis reparti de ces 3 domaines avec ZERO bouteille, mais je ne désespère pas d'y rentrer par le petit trou de la serrure.

Didier
#14
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oberlin

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 831
  • Remerciements reçus 987

Pins a répondu au sujet : Escapade Bourguignonne

Marc,

Je ne pourrai pas te renseigner sur les vins de Duband, n'en n'ayant jamais bu...
Le style de Sigaut, Castagnier, Esmonin, Gros F&S sont différents.
En ce qui me concerne j'aime les 4 puisque j'y reviens chaque année depuis quelques décennies pour les 2 derniers.
Les vins de Sylvie Esmonin se révèle après un peu de garde, et ceux de Gros F&S sont beaux à tout âge...

Christophe
#15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 391
  • Remerciements reçus 936

Garfield a répondu au sujet : Escapade Bourguignonne

Merci pour ces CR qui font envie, quelle virée bourguignonne !
juste une question sur Gros F et S, la RVF les a déclassé récemment lien alors que vos commentaires semblent clairement positifs, et que vous semblez avoir quelques millésimes de recul sur ce domaine. En avez vous discuté avec le domaine ou avez vous eu une explication la dessus ? c'est vrai que comme pour Duband (et pas mal d'autres récemment, je pense au Roc des Anges par exemple) les commentaires de la RVF semblent dissociés des impressions des "simples" amateurs...

Charles
#16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3485
  • Remerciements reçus 2846

starbuck a répondu au sujet : Escapade Bourguignonne

Selon plusieurs sources les 2016 n'étaient pas une grande réussite chez eux.
Après la dégustation des 2017 faite par nos amis, on peut penser que 2016 n'était qu'un accident.

Sylvain
#17
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Garfield

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 831
  • Remerciements reçus 987

Pins a répondu au sujet : Escapade Bourguignonne

Chez Gros frère et soeur, c'est vrai que j'ai mal goûté les 16 l'an dernier.
Pour la RVF, il ont également retiré une étoile au Domaine Sylvie Esmonin l'an dernier.
On n'a pas dû goûter les mêmes vins, n'es-ce pas Sylvain... ;)

Christophe
#18
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Garfield

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3485
  • Remerciements reçus 2846

starbuck a répondu au sujet : Escapade Bourguignonne

Perso, je pense que la Bourgogne, plus encore qu'une autre région, ne se lit pas dans les magazines mais se découvre par soi-même.
On retrouve tant de différences entre les vignerons d'un même village et notre goût évoluant également en fonction des découvertes, qu'il est selon moi assez difficile d'établir une hiérarchie avec des notes ou des étoiles.

Sylvain
#19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3425
  • Remerciements reçus 847

didierv a répondu au sujet : Escapade Bourguignonne

Gros F&S a disparu du GUIDE VERT RVF 2019 Sylvie ESMONIN n'a plus que 1 étoile
DUBAND a toujours ses *** mais le dégustateur a trouvé les 2016 boisés et techniques. C'est son avis .
Pour avoir gouté en primeurs toutes les cuvées sur tous les millésimes depuis 2012 ce n'est pas mon ressenti et sur 2017 ce n'est pas non plus le ressenti de Jean Loup, Henri Yann et Camille qui étaient présents à la dégustation. Nous participerons à la dégustation des 2018 en novembre
Mais après passage chez ESMONIN et CONFURON on a déjà une petite idée du bébé
La RVF et les guides ne sont qu'un moyen d'information comme un autre. Prudence.
Le mieux quand on en a la possibilité c'est de gouter pour se faire une idée ou de faire confiance aux copains et d'acheter un peu de tout, tout le temps et suivant ses moyens.

Didier
#20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 391
  • Remerciements reçus 936

Garfield a répondu au sujet : Escapade Bourguignonne

Je vous rejoins tout à fait, habitant moi même à Dijon j'ai l'occasion d'aller chez certains domaines, et notamment pr duband je n'avais pas du tout eu le ressenti de boisé. Je me posais juste la question de la discordance entre les ressentis d amateurs (qui sont assez concordants sur lpv en tout cas) et les évaluations des guides...éternel débat bien sûr! Merci de vos réponses en tout cas

Charles
#21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 391
  • Remerciements reçus 936

Garfield a répondu au sujet : Escapade Bourguignonne

didierv écrit: Nous participerons à la dégustation des 2018 en novembre
.


Didier, nous y serons avec Vesale aussi, ce serait avec plaisir que nous ferons votre connaissance si nous avons la chance de vous y croiser! Nous serons à la paulée aussi

Charles
#22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3485
  • Remerciements reçus 2846

starbuck a répondu au sujet : Escapade Bourguignonne

Il va falloir que LPV sorte un T-shirt du supporter pour qu'on se reconnaisse
En logo, un ballon rouge CR: avec écrit par exemple "LPV you'll never drink alone" ::glou::

Sylvain
#23
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: didierv, Frisette, Garfield, Bobo1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 831
  • Remerciements reçus 987

Pins a répondu au sujet : Escapade Bourguignonne

J'attache une grande importance au contact que j'ai avec le vigneron, je trouve ces vins meilleur quand je les ouvre plusieurs années après les avoir acheté, et ça me rappelle nos rencontres au domaine.
Pour les magazines et les journalistes, ça doit être pareil, quand le vigneron à une grande gueule et dit ce qu'il pense, son vin est forcément moins bon...

Christophe
#24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3425
  • Remerciements reçus 847

didierv a répondu au sujet : Escapade Bourguignonne

C'est encore loin mais nous serons à la dégustaation le matin à l'ouverture (il y a moins de monde)
Nous n'irons pas à la Paulée
Je dis nous, mais je ne sais pas encore qui viendra .c'est en train de s'organiser. On ratisse large dans le Grand Centre.

Didier
#25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 252
  • Remerciements reçus 624

Vesale a répondu au sujet : Escapade Bourguignonne

Nous y serons aussi le matin :)

Guillaume
#26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck