Nous avons 1807 invités et 74 inscrits en ligne

ZWTG éclectique

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 18006
  • Remerciements reçus 1830

Jérôme Pérez a créé le sujet : ZWTG éclectique


Jérôme Pérez
#1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 18006
  • Remerciements reçus 1830

Jérôme Pérez a répondu au sujet : ZWTG éclectique

CRs à suivre

Jérôme Pérez
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 18006
  • Remerciements reçus 1830

Jérôme Pérez a répondu au sujet : ZWTG éclectique

CR:

Philipponnat Blanc de noir 2008 :
Beaucoup de qualité dans ce Champagne mais une grosse interrogation sur la note oxydative très marquée : sinon, tout est là sauf que l'aromatique comme les saveurs sont dominés par cette note qui semble quand même trop marquée sur cette bouteille.

Clos Velicane 2017 :
no comment

Riesling Kuhn 2015 : un vin que j'aurais mis à L'ouest du Rhin personnellement. Note pétrolée marquée, mais une belle présence en bouche et une belle longueur fraîche. Du beau travail.

Riesling St. Antony Oenothek : un vin que j'ai adoré pour tout ce qu'il donne : une énergie vraiment étonnante, un équilibre royal et surtout une présence en bouche remarquable. La question de l'élevage reste posée : en tout cas, tout est bon dans ce vin.

Riesling Schimbock 2015 : le style germanique d'école : floral et léger, tendu, gourmand et long : rien à dire, c'est impeccable. C'est juste difficile de passer après le St Antony.

Trimbach Riesling Frédéric Emile 2007
: oxydé

Australie Riesling Richmond Grove 1998
: capsule à vis. Un riesling d'un typicité impressionnante de gros calibre qui a parfaitement traversé les années : Pétrolé come il se doit, richement doté en fruit, patiné mais avec du nerf. C'est une belle bouteille et nous nous sommes demandés si beaucoup de rieslings alsaciens de 20 ans étaient aussi en forme.

Série Assemblage bordelais :

les vins ont été ouverts à l'impromptu pour faire la conversation à San Leonardo 2010. Le Clos Saint Julien 2005, très flatteur a fini par fatiguer et Larcis Ducasse 2004 avait de a conversation et du répondant. La classe était transalpine et nous avons vieuxconnisé en nous disant que sans doute avant nous aurions préféré les Bordeaux pour tout ce qu'ils avaient à donner mais qu’aujourd’hui, nous étions plus sensibles au charme discret de la noblesse italienne qui sent le tweed et qui possède des accents délicieusement végétaux, ceux-là même que nous aurions honnis auparavant.

Chateauneuf du Pape Domaine de la Barroche Pure 2005
: nez splendide et complexe, vraiment irrésistible : tapenade, épices douces, fruits noirs ; en bouche, suave, gourmand, poli long et suave. Si on fait les difficiles on peut juste regretter un supplément de complexité en bouche que les arômes laissaient imaginer. Très long et très bon.

Série Rinaldi Barolo
Je pense que mes petits copains seront plus descriptifs que moi tant je ne me sens pas compétent pour juger de ces vins que je connais peu.
Il y a dans ces vins une délicatesse florale vraiment très belle, aucune lourdeur, une tension remarquable et une assise tannique qui ajoute à la complexité et à la fraîcheur en finale. Le 2011 s'affirme dans un style puissant et plus solaire sans doute que ses pairs ; 2008 remporte la palme de l'élégance et de la complétude : il a évolué à mesure de l'ouverture pour coiffer le 2011 sur la plus haute marche même si les deux millésimes ne s'expriment pas de la même façon. Ni 2012, ni 2007 ne déméritent et sont bien dans le style du 2008, mais moins précis, moins serrés : de très bons vins cependant.

Tora Albala Don PX 1972
: noir saturé, épais : excessif mais parfait finalement. Du café, de la réglisse, des notes d'amande. Longueur et équilibre qui relèvent du phénomène. Impossible de résister à ce vin.

Jérôme Pérez
#3
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, PBAES, tht, LADIDE78, bibi64, H. Seldon, leteckel, SOK, Damien72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9602
  • Remerciements reçus 1151

claudius a répondu au sujet : ZWTG éclectique



commençons par le désagréable

Philipponnat Blanc de noir 2008 terne, plat, monothèmatique sur cette note oxadative, bulle trop grosse ... aucun plaisir !

Trimbach Riesling Frédéric Emile 2007 alors que j'avais beaucoup aimé une bt amenée par Oliv -s'agissait-il du 2008 ? - ici le vin est oxydé et ne présente de l'intérêt que pour une hypothétique utilisation
en cuisine

les seuls 2 vins de la dégustation présentant des défauts les rendant impropres à la consommation sont Français, le pays du vin et qui plus est avec des pedigrees prestigieux ! un comble tout de même

reste des notes à suivre
#4
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82970
  • Remerciements reçus 8528

oliv a répondu au sujet : ZWTG éclectique

C’était un 1997. :)
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3397
  • Remerciements reçus 2599

starbuck a répondu au sujet : ZWTG éclectique

Claude, c'est bien fait pour les admin's de LPV , la prochaine fois au lieu de prendre des vins de Champagne et d'Alsace, prenez donc un vin de Moselle pour goûter au meilleur de la Nouvelle-Austrasie ( bêtement nommée grand est) zX ;)
Je suis un peu chauvin après avoir gouté le très bon pinot gris d'Eve Maurice du domaine les Béliers.
Je serais curieux de le comparer à un autre Pinot Gris :whistle:

Sylvain
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 18006
  • Remerciements reçus 1830

Jérôme Pérez a répondu au sujet : ZWTG éclectique

il y avait écrit Moselle sur certaines bouteilles . -))

Jérôme Pérez
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9602
  • Remerciements reçus 1151

claudius a répondu au sujet : ZWTG éclectique

quelques notes dans l'ordre, tous les vins ont été dégustés sur deux jours, vu que nous n'étions que 3 pour cette série

Philipponnat Blanc de noir 2008 : cf ci-dessus

Clos Velicane 2017
robe jaune pâle,
le 1er jour tout de suite après ouverture nez peu expressif,
le lendemain fleurs blanches, pointe de citron, Granny Smith,
en bouche bien sec, sur un fruit élégant, fin et élégant, avec une petite touche minérale, caillou,
le 1er jour laisse une note métallique en bouche après déglutition, perception qui disparaît le lendemain.
je dois bien avouer que j'ai acheté ce vin par amitié et par admiration pour son géniteur,
maintenant je peux vous dire que je vais commander du 2018 pour ce qu'il est et plus pour ce qu'il représente ... je suis en outre trrrrrès curieux de découvrir le futur Riesling

je n'ai pas pris de notes sur la série de Riesling Allemands,
mon préféré : Riesling St. Antony Oenothek 2016
tout ce que j'aime, précis, taillé dans du cristal, tranchant, pur, minéral, équilibré
j'adoooore


Trimbach Riesling Frédéric Emile 2007 pathétique ratage, est-ce admissible ?

Australie Riesling Richmond Grove 1998 étonnant, presque 10 ans de plus que le précédant
et il tient encore parfaitement la route. C'est bon mais pers. je préfère les Riesling avec plus de minéralité
et d'impertinence.

San Leonardo 2010 beau nez sur la groseille et le cassis avec une touche végétale (le carmenère ?) , un vin élancé, longiligne, avec une noblesse et élégance sobre, belle fraîcheur et buvabilité, un style particulier qui le démarque des assemblages bordelais classiques ( affirmation à contrôler un jour ou l'autre à l'aveugle ;) ) probablement pas facile pour tout le monde, excellent.

Clos Saint Julien 2005 - St Emilion bonjour la bombe, il y a tout à profusion, cela explose dans tous les sens, un peu too much après le San Leonardo. Un petit verre et je n'ai plus trop envie de me resservir.
Enorme surprise le lendemain, tout le vin s'est poli durant la nuit, tout est maintenant sphérique, toutes les aspérités et effervescences incontrôlées de la veille ont disparu pour faire place à une opulence appollinienne très civilisée ... atteignant une forme de perfection.

Larcis Ducasse 2004bonne surprise, de style bourguignon comparé au précédant, tout à fait digne d'intérêt avec un charme particulier. Le lendemain par contre, se fait tout simplement éclipser par la perfection du Clos St Julien. La vie est trop injuste ! :D

Chateauneuf du Pape Domaine de la Barroche Pure 2005 attention, WARNING, :woohoo: danger, SEXY BOMB :O! on arrival ! difficile de trouver les mots pour décrire ce tsunami érotique, flots de fruit, fraise, cacao à gogo, liqueur en bouche sans aucune lourdeur, texture de velours, juste ce qu'il faut de sucre résiduel, totalement impressionnant et époustouflant, irrésistible ! m'a rappelé la cuvée da Capo du Domaine Pegau ... a perdu un peu le lendemain.

à suivre
#8
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, H. Seldon, SOK

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 330
  • Remerciements reçus 390

SOK a répondu au sujet : ZWTG éclectique

Hello Claudius,

Merci pour ce CR.

Etonnant le parallèle que tu fais entre Barroche-Pure et Pégau-Da Capo.
Même si mes souvenirs sont trop lointains (j'ai goûté cette même Pure 2005 mais dans sa jeunesse et de trop rares fois Da Capo au domaine) il me semble que ce sont quand même 2 "écoles" différentes...mais peut-être que le vieillissement fait que ces 2 vins "se rejoignent".

Impatient d'avoir ton avis sur les Rinaldi :)

Cordialement,

SOK
#9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9602
  • Remerciements reçus 1151

claudius a répondu au sujet : ZWTG éclectique

Salut Sok

j'ai bu une seule et unique bt de Da Capo 2000 il y a fort longtemps et maintenant pour la 1ère fois cette cuvée Pure 2005 ... je suis bien incapable de te dire s'il y a ou pas similitude de style, par contre niveau arômes & saveurs, cela a tout de suite fait clic ou plutôt "match" dans mon cerveau, j'ai tout de suite pensé à la cuvée Da Capo ... et toutes les deux ont un sacré sex-appeal !

un peu de patience encore pour les Rinaldi, je cours je cours et malgré tout suis en retard de tous les côtés ;-)

en attendant une petite vue plongeante

#10
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Axone35

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1268
  • Remerciements reçus 234

tht a répondu au sujet : ZWTG éclectique

Goûtée un peu rapidement sur un salon, je n’ai pas accroché à la cuvée Pure. Un peu too much pour moi.

Thien
#11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 18006
  • Remerciements reçus 1830

Jérôme Pérez a répondu au sujet : ZWTG éclectique

quel millésime ?
ce 2005, je l'ai goûté à sa sortie et c'est vrai que ça envoyait : nous étions dans un contexte de fin de règne parkérien, la note suprême venait de tomber, etc ...
franchement aujourd'hui, ce vin dans ce millésime est vraiment très attachant, n'a rien de too much (pour mon goût qui a quand même tendance à se civiliser -) ). Nez somptueux, bouche d'une facilité déconcertante.

Jérôme Pérez
#12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1268
  • Remerciements reçus 234

tht a répondu au sujet : ZWTG éclectique

Jerôme

En effet c'était le 2005. Comme quoi, il faut laisser sa chance au vin ...

Thien
#13
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck