Nous avons 1608 invités et 68 inscrits en ligne

LPV Beaune - Dégustation #5 - Thème Vins Etrangers

  • Messages : 512
  • Remerciements reçus 816

vvigne a créé le sujet : LPV Beaune - Dégustation #5 - Thème Vins Etrangers

CR:

Bonjour,

Voici le CR de notre cinquième rencontre, qui fût comme d’habitude un très bon moment.
Merci à la famille KRABB pour son accueil et à tous les participants pour leurs apports liquides et solides, ainsi que leurs railleries habituelles zX
Au programme, 2 apports par membre soit 1 bulle, 2 blancs, 2 rouges, 1 sucre, le tout à l’aveugle.
Fêtant en ce jour précis l’anniversaire de Mr KRABB, 2 événements marquent le début des hostilités :
- Nous lui offrons un cadeau digne de son palais : 2010 Domaine Jamet Côte-Rôtie qui semble être une très belle réussite.
- Mr KRABB sort de sa musette une bulle surprise servie à l’aveugle.

Bulle « surprise »
Une robe brillante et dorée, un nez intense alliant la fraicheur mais aussi une jolie évolution ( !), une bouche précise de belle amplitude avec un touché très délicat et une très fine effervescence, puis une finale pure de belle longueur. Bref une bien belle bouteille. Un grand blanc de blanc sur 2008 ? Pas tout à fait. Il s’agit de
2009 Louis Roederer Champagne Cristal Brut
Pinot Noir (60%), Chardonnay (40%) / Grand cru / Montagne de Reims Côte des blancs Vallée de la Marne
Un très beau champagne. 93/100 Merci Mr KRABB (tu)
Son seul défaut à mes yeux serait son prix !?

Bulle
Une robe dorée léger, un nez de bonne intensité aux senteurs assez exotique puis se complexifiant. Une bouche d’un beau volume avec une bulle manquant un peu de finesse. Le tout est bien équilibré, sans défaut. Un bel effervescent qui me rappelle de beau chenin ligérien mais ce n’est pas le thème…Europe centrale, Allemagne ? Raté, il s’agit de
2008 Bruno Giacosa Spumante Extra Brut
Italy> Lombardia> Lombardia Spumante >Pinot Noir 100%
Un bel effervescent, très agréable. 90/100

Blanc N°1 (carafé)
Une nez intense marqué par un boisé assez complexe (chocolat, tarmac) et plutôt agréable. Une bouche ample et équilibrée avec suffisamment d’acidité pour que le tout soit agréable. On est sur un bien joli blanc, peu variétale mais à rondeur bien "Chardonienne" tout de même. Il s’agit de
2011 Aristos Chardonnay Duquesa D'A
Chile> Rapel Valley> Cachapoal Valley> 1000m d‘altitude >Copropriété du domaine Louis-Michel Liger-BelairLiger-Belair en Bourgogne
C’est franchement très bon je trouve, certes dans un style « nouveau monde », mais y’a du vin !
92/100

Blanc N°2 (carafé 2h)
Une robe dorée de grande intensité, un nez puissant sur des notes hydrocarbures bien connues mais pas que (citron vert, gingembre). Une bouche, ample, profonde, très beau touché et enfin une grande longueur…Un très beau Riesling comme les allemand savent le faire à priori. Il s'agit de
2004 Dönnhoff Norheimer Dellchen Riesling Spätlese
Germany> Nahe
Un très beau Riesling demi-sec qui pourra vieillir bien bien longtemps. 93/100 (tu)
L’excellent rqp des blancs allemands se vérifie une nouvelle fois.
Les versions Goldkapsel / Auction doivent être monumentales…

Les 2 blancs se sont très bien présentés. Place aux rouges.

Rouge N°1 (ouvert 12h à l’avance, puis carafé)
Robe assez intense, peu évoluée. Nez assez intense marqué cabernet, assez poivré. Une bouche fort agréable de belle ouvrabilité.
On imagine un Bordeaux Blend de belle facture. Il d’agit de
2002 Chateau Musar
Liban> Bekaa Valley>Cabernet Sauvignon – Cinsaut
Un bien joli rouge, manquant peut être de complexité. Vieillit très bien en tous cas. 91/100

Rouge N°2 (carafé 5h)
Robe montrant une légère évolution. Nez sudiste charmant type grenache. En bouche, un jolis jus manquant un peu de volume et d’équilibre, une finale un peu courte.
Un espagnol à base de grenache ? Non il s’agit de
1999 San Giusto a Rentennano Percarlo
Italy> Tuscany> Toscana IGT > SANGIOVESE
Un joli rouge du sud agréable. 89/100

Sucre
Une belle robe de liquoreux orangé, un nez charmant plutôt frais, une bouche équilibrée d’une jolie amplitude, une belle longueur. Quelques senteurs douteuses de liège ne gênent quasiment pas. Une SGN allemande ? Presque, il s’agit de
1995 Weingut Landauer Beerenauslese
Austria> Burgenland> Neusiedlersee-Hügelland >Pinot Blanc
Un très joli liquoreux à base de Pinot Blanc ! 92/100

Le niveau général des vins fût très sasfaisant, mention TB pour les blancs.
Prochain rdv en janvier avec un thème libre.

#1
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, Vougeot, KONI, Julien Ko, Krabb, Frisette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 206
  • Remerciements reçus 118

KONI a répondu au sujet : LPV Beaune - Dégustation #5 - Thème Vins Etrangers

Bonjour a tous.
Encore un bien belle rencontre de notre cercle intimiste.
Le système collaboratif solide/liquide a fait encore merveille et le ration convives/vins de 6 était idéal pour apprécier et regoûter chaque flacon en bonne est due forme !
Tous les vins se sont bien présentés, exception faite du vin de dessert aux nez très légèrement liégeux, ce qui n'a pas gâché le plaisir.

En introduction, pour arroser de bulles festives l'anniversaire de notre Hôte du jour, Krabb,
Hors thème, juste pour le plaisir (Herbert si tu nous lis, Big up a toi ! B) )
CR: Roederer « Cristal » 2009
La couleur d’or blanc est d’une grande brillance.
Le nez se pose sur une richesse et une densité admirable et aérienne. Ça “Meursaulte” sur la finale délicatement florale et miellée.
En Bouche, le vin entretient son esprit de fraîcheur et de pureté. Sa généreuse vinosité porte la signature des grands champagnes, libérant des arômes d’une grande pureté florale et des saveurs de fruits blancs tout en glissant doucement vers des notes plus appuyées de fruits secs qu’enveloppe de sensuelles bulles crémeuses. Très Grande Classe.

CR: Spumante extra Brut, metodo classico 2008, Bruno Giacosa
Belle couleur or Pale, le collier de bulles et très fourni.
Nez immédiatement puissant, porté par des notes de réglisse et d’agrumes typés pamplemousse.
En bouche la bulle est persistante. Un vin au pétillant un peu trivial en opposition au jus fin porté par ses arômes de poire Williams et de brioche.
La finale et sèche et minérale, trivial aux accents amers désaltérants.

CR: Cachapoal Chardonnay 2011, Duquesa d’A, Aristos
Couleur dorée brillante et Profonde.
Le nez dégage une énergie épurée et tonique, soutenue par un toasté classieux habilement marqué.
En bouche, l’attaque se fait sur la puissance avec race et tension.
Le vin, ensuite, déploie une ampleur séductrice et prometteuse de notes fruitées (poire, pêche, fruits exotiques), puis s’étirant d’une allonge ciselée aux nuances de fraîcheur végétale rappelant la verveine, de touches minérales et adroitement fumées.

CR: Riesling Spätlese, Norheimer Dellchen 2004, Dönnhoff
Un nez qui combine une haute précision aromatique, une texture onctueuse et une sensation vivifiante incroyable, envoûtante de richesse et de subtilité aromatique sur le coing, la coco et le pamplemousse puis floraux de citronnelle.
En bouche, les sucres résiduels s’affirment naturellement mais sont superbement intégrés dans une énergie ardente et une franchise fortifiante. Le vin se maintient avec raffinement sur de beaux amers. La finale lumineuse et très digeste, libère avec intensité et sapidité des notes exotiques de mangue et de miel.

CR: Toscane, Percarlo 1999, San Giusto a Rentennano
Couleur rouge rubis, opaque aux reflets légèrement brique.
Beaucoup de droiture au nez avec une perception acidulée et crayeuse aux arômes balsamiques mais ou pointe une légère rigueur végétale.
La bouche, très droite se pose sur un tanin au grain fin mais un peu anguleux, parfumé de notes de résine, évoluant sur une touche de cuir fin et de balsamique bien marquée révèle un vin proche de son apogée mais son profil austère et réservé bride un peu la gourmandise.

CR: Château Musar 2002
Rouge fané, au pourtour tuilé
Le nez annonce une belle profondeur, une richesse juste et précise au fruit gracieux et élégant qui navigue entre notes de petits fruits rouges et épices douces.
Derrière une attaque délicate, le milieu de bouche s'affirme avec beaucoup de moelleux de texture porté par des tanins solides au style classique, fin, élancé, avec une forte minéralité sur la finale.
Des arômes patinés de fraise des bois et de cerises compotées s’accompagnent d’une fin de bouche aux beaux amers sèveux.

CR: Pinot Blanc Beerenauslese 1995, Landauer
Belle couleur ambrée, brillante et plantureuse
Une petite note Liégeuse au nez bouscule le fruit ciselé d’ananas, de mangue, aux notes d'agrumes. Un vin épuré, très pur dans son équilibre.
En bouche la sensation du nez gagne en épaisseur, et le vin se révèle plus pâtissier mais avec une belle sapidité intense, le bouchon ne se fait plus sentir.
#2
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1289
  • Remerciements reçus 448

Krabb a répondu au sujet : LPV Beaune - Dégustation #5 - Thème Vins Etrangers

Je n'ai pris de notes lors de cette belle journée, ce qui est rare, mais je constate que mes acolytes sont parfaits une nouvelle fois!

Je trouve ce format top, et c'est encore mieux quand on a le droit a un (superbe) cadeau sous la forme d'une CR 2010 de Jamet...

De ce que j'ai retenu, Cristal 2009 est un champagne intéressant, la bulle est fine, distinguée. Le dosage est maitrisé, c'est un vin de grande classe et de belle tenue. Pas de défaut à part son prix. J'ai vraiment bien aimé. Pour le Giacosa Spumante 2008, c'est un autre style et un vin que je connaissais. Comparé à Cristal, la bulle est grossière mais le vin est lui d'une bellec complexité. J'ai aimé son côté traçant.
Le même côté traçant que sur Duquesa d'A 2011. Attention ça c'est un grand vin! Un équilibre complètement borderline sur une acidité et une minéralité de malade avec un bel élevage bourguignon... A l'aveugle ce vin me faisait penser à un Silex 2011 bu avec le Forez. Si je n'avais pas connu le thème j'aurais mis 100 balles sans problème sur Silex. Un vin que j'aimerais encaver pour le voir vieillir ou le gouter à nouveau (c'est un vin pour Nico whogshrog43 ça!) tellement c'est bluffant.
Pour Donnhoff - Riesling Spätlese, Norheimer Dellchen 2004, c'est du pur style maison, d'ailleurs je pensais à ça, riesling de Donnhoff, une buvabilité superbe pour un vin qui est vraiment bien fait. Un vin qui ne transige ni sur le plaisir ni sur la profondeur.
Les rouges, comment dire ben je n'ai pas accroché. Le Musar 2002 est certes à maturité est sans défaut mais ce n'est pas ma came quant au Toscane, Percarlo 1999, San Giusto a Rentennano ben j'ai trouvé ça techniquement bien fait mais sans plaisir ajouté. Je suis super dur sur ces deux vins je sais mais comme j'ai vieilli ce jour là c'est ptet lié...
Pour finir, Pinot Blanc Beerenauslese 1995, Landauer, avec un liège qui est gênant pour moi. Donc pas de commentaires si ce n'est que c'est dommage car on sent un vin avec un potentiel certain dessous.

Merci de m'avoir lu et merci à la team LPV Beaune pour ce bon moment.

A bientôt pour de nouvelles avintures!

Simon.
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck